Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

22 janvier 2009 4 22 /01 /janvier /2009 19:16
Indications sur les différents états de corps énergétiques suivant le niveau de pratique.
Voilà par curiosité les différents niveaux de corps énergétiques que j'ai pu voir par projection de conscience.
On m'autorise à le dire donc je le fais. C'est une observation subjective sur quelque chose de pas facile à comprendre parce que pas en 3D. Donc que chacun en tire ce qu'il veut.

Une personne ordinaire:
Ses chakras sont plus ou moins fermés, pas totalement bien sur mais c'est à peine ouvert, et c'est plein de blocages. Son corps est un chaos de courants et de noeuds de peur dans tous les sens.
Il y a une quantité de trucs différents pas possible et c'est presque incompréhensible.
Elle n'a ni lumière, ni feu. Le bas et le haut sont fermés. C'est clairement un citoyen ordinaire complètement perdu dans son Ego, sans accès important au moi supérieur ou à l'enfant intérieur.


Un pratiquant intermédiaire
(comme moi  )
La lumière est présente en haut et / ou le feu en bas.
Mais les chakras ne sont pas équivalents. Par exemple un pratiquant aura de la lumière dans le coronal, le troisième oeil; puis au niveau de la gorge jusqu'en bas ça va être différentes nuances plus ou moins bloquées, et en bas on va avoir, pour ceux qui l'ont ouvert, du feu sur le premier, le deuxième, voire le troisième chakra. Mais à ce niveau y'a encore beaucoup de crasse et la ligne des chakras n'est pas égale de haut en bas : ils ont tous une énergie différente et les peurs sont encore plus ou moins présentes. C'est moins coincé et chaotique que la personne ordinaire. Mais le corps reste un gros mäelstrom d'énergie : comme s’il y avait plein de courants chaotiques à l'intérieur.

Ceux qui ont de la lumière en haut semble être plutôt channel ou médium. (récepteurs)
Ceux qui ont du feu en bas semblent être plus 'sorcier'  dans l'âme. (émetteurs)
Mais ce n'est pas aussi tranché que ça. Une simple tendance.

A savoir :certains enfants sont ainsi de naissance (j'en ai observé pas mal par curiosité) !
On a un niveau de pratique qu'on emporte plus ou moins avec soi apparemment.

Un gourou réalisé.
(ils sont tous pareils : en tout cas ceux avec qui j'ai fusionné.)
Il n'y a plus aucune peur : l'énergie dans leur corps semble former un seul tout sans aucun courant.
Comme s’ils n'avaient pas de canaux : en fait comme l'énergie est totalement uniforme on ne distingue pas la quantité énorme de canaux du corps. C'est comme s’ils étaient un seul récipient rempli d'une seule énergie. Les chakras sont là et fonctionnent avec une énergie équivalente de haut en bas. Ce qui les distingue c'est le pourcentage de mélange lumière (Shiva) / feu (shakti).Il ne semble y avoir que ça en eux.
Par exemple Saï Baba a un mélange très shakti avec peu de Shiva et il est rempli de ça de haut en bas.
Amma a un mélange plus Shiva. je suppose donc que plus la shakti est importante dans le mélange, plus le gourou est axé sur le bas.

C'est la seule chose qui les distingue au niveau purement énergétique.

Plus aucune peur, et une uniformité du corps énergétique avec un mélange shakti / Shiva dont le dosage dépend du gourou!

Donc l'idée est comment passer d'un corps de pratiquant intermédiaire à celui d'un gourou réalisé?

Il faut commencer par uniformiser le mélange shakti / Shiva dans le canal central je pense : avec une uniformité du mélange de haut en bas: il ne s'agit pas que ce soit uniforme seulement au niveau du coeur mais bien partout : donc le canal central et les chakras doivent être d'un seul tenant.

Et ensuite c'est là que la méditation des Tibétains qui consiste à ramener tous les vents et les gouttes dans celui ci doit permettre d'obtenir une uniformité du reste du corps au lieu du lieu chaotique que je perçois chez tous les autres. (y compris moi.)

Bon à tester. Pour l'instant faut que je continue à décrasser le canal central.

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

Soralili 26/01/2009 00:09

Merci pour vos réponses :-)
J'étais un peu troublée.. mais à vous lire on s'aperçoit comment chacun peut comprendre les chose avec ses propre filtres.

La force de vie ... féminine ou masculine...??? la sagesse ... féminine ou masculine ???

moi, en tant que femme (ou en temps que moi seule :-)) trouverai la force de vie plus féminine et la sagesse masculine... déformation ... lié à des images de déesse-mère préhistorique et de sage-mage sans doute :-)
mais le contraire est vrai aussi ... kundalini sur les champ de bataille, sagesse féminine éclairant le monde politique :-)))))

cela dit cela ne change par grand chose au final :-)

kadak 24/01/2009 15:53

Fille ou garçon, la goutte blanche est en haut et la goutte rouge en bas. Il ne faut pas confondre les éléments subtils avec l'imagerie qui est liée. Il est évident que pour une fille (hétéro) la Shakti va se réveiller en pensant à des gars, et inversement pour les hommes. En plus la Shakti et la goutte rouge c'est pas la même chose...
Sur Shiva/Shakti d'ailleurs, plutôt que de dire masculin/féminin, en plus toutes les traditions ne diraient pas ça, il faut juste voir que Shiva est la sagesse et Shakti l'énergie de vie. Mais chez les chrétiens par exemple, la sagesse c'est Marie, et la Shakti c'est le Saint Esprit. Et ça se complique d'autant plus qu'il y a la Shakti universelle, qui descend (grâce au maître qui est capable de la diriger), qui rejoint la Shakti individuelle, les deux remontent ensemble pour que la Shakti individuelle se fonde dans la Shakti universelle, et Shiva c'est l'espace dans lequel tout ça se déploie.

christophe 24/01/2009 19:27


Oui effectivement shakti et goutte rouge sont deux choses distinctes. Je parle de feu dans les deux cas, mais c'est pas la même chose en fait.

Merci pour toutes ces précisions, j'avoue que je connais pas grand chose aux traditions.


soralili 24/01/2009 00:10

bonjour Christophe ! :-)

tu dis " Résoudre le rapport avec la mère pour réveiller le feu correctement.
Résoudre le rapport avec le père pour voir la lumière."
Je me demande si ce n'est pas le contraire pour les filles ?
( je dis ça notamment parce que cela m'interpelle, et que j'ai le CC qui s'est mis à me chatouiller après une sacré confrontation libératoire - donc guérissante - avec ma mère ...)

de plus je relie plus le bas avec le père (chez moi, chez une fille ???)à cause de l'attirance des opposés, de l'œdipe, etc ????

( merci à Toi)

christophe 24/01/2009 08:17


Je ne pense pas, parsque le haut correspond au rapport au père (goutte blanche issu du père lors de l'incarnation pour les tibétains et qui correspond à la lumière ou shiva) et le bas correspond au
rapport à la mère (goutte rouge issue de la mère lors de l'incarnation toujours pour les tibétains, donc feu et shakti.) Toutes ces choses sont facilement visibles dans mon corps énergétique, non
seulement elles sont présentes, mais en plus les énergies sont bien en correspondance.

Mais ce que je dis viens de différentes constatations et d'info du haut, comme sa se recoupe avec les tibétains(et d'autres) j'ai tendance à pas mal y donner foi.

En fait j'ai jamais compris pourquoi pascal et moi voyons la lumière et il semble que ce soit du à une relation particulière au père. (qui est plus effacé que la mère dans nos deux familles), donc
nous accédons plus facilement au "père divin".

Inversement ayant un rapport avec la mère très conflictuel (pour nous deux) la shakti à toujours posé problème, meme si nos kundalini se sont reveillés pour tous les deux.
Donc notre boulot est plus accés sur le bas pour rééquilibrer et accéder à la 'mère divine".

Dans le livre de barry long (faire l'amor de manière divine) il dit un truc qui m'a immédiatement percuté: que nous avons perdu le rapport au père et à la mère divins à cause de notre manière de
faire l'amour. Ce qui créé des enfant émotionnellement dépendants(au lieu d'amour inconditionnel l'émotionnel est conditionnel) au lieu de faire des enfants divins, et que l'homme involue à cause
de ça.

Et c'est bien le problème général de la population : nous sommes tous émotionnellement dépendants de nos parents! (ce qui créé l'égo disproportionné.) Et ce rapport nous empeche de retrouver le
lien avec le divin.

Par contre tu vas trouver des blocages liés aux deux dans tous tes chakras en bossant sur ton égo.. logique c'est l'éducation qui veut ça :)
Il faut avoir résolu la relation aux parents, pour trouver les parents divin.
Pour travailler l'égo il faut avoir levé les schéms mentaux qui eux correspondent à des situations vécues avec les parents durant l'éducation : nuance.(plutot ce que tu décris toi je pense.)
et bien sur chaque schéma qui saute libère un blocage dans le corps énergétique (tout comme chaque karma: qui sont la même chose mais situé au niveau subconscient, donc plus profond.)


mathilde 23/01/2009 16:18

oui. ton blog est une aide precieuse

mathilde 23/01/2009 15:09

""Résoudre le rapport avec la mère pour réveiller le feu correctement.
Résoudre le rapport avec le père pour voir la lumière.""
lumineux, une clé véritable pour avancer, merci

quand a contacter des entités, morts ou autres, je me suis "amusée" a faire du channeling il ya quelques années, a capter tout d'abord des entités lumineuses ou des proches décédés. Mais etant tres fragile psychologiquement, j'ai fini par capter des "parasites". Le jeu est vraiment dangereux. perso je deconseille, a moins d'avoir quelques années, voire la santé a perdre.

christophe 23/01/2009 16:14


Bien sur que c'est extrèmement déconseillé.
Même moi qui suis très habitué et ai beaucoup de protections je ne fais pas n'importe quoi.

Accésoirement les conseils que je donne sont ceux que j'ai appliqué : je n'ai rien pratique d'occulte avant 10 bonnes années de travail à me libérer des peurs par toutes les thérapies possibles et
à travailler uniquement la méditation.

Disons que j'ai eu la première année ou j'ai faillis me cramer et ou j'ai payé pour voir : mais à ma décharge je ne connaissais rien au monde de l'occulte ou de la religion. Et mon retour
d'expérience est sencé aider à éviter ça aux autres (même si chacun est libre de vivre ses propres expériences.)