Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

12 mai 2008 1 12 /05 /mai /2008 15:51
Après des années de travail sur nous et sur quelques autres personnes, cobayes "volontaires" nous avons finis par modéliser une idée générale du fonctionnement du mental en fonction de nos expériences.

Il semblerait que toute frustration dans la vie soit provoquée par la peur de perdre de l'amour. Face à cette peur, la personne va chercher inconsciemment à se protéger en copiant la manière de faire de quelqu'un de son entourage. Cette manière de faire va être désormais sa structure de référence dans la situation donnée et chaque fois qu'elle rencontrera cette situation elle fera appel au  schéma mental automatiquement pour y réagir.

Ces schémas vont avoir tendance à se structurer en arbre. Il semble que chacun génère une branche sur laquelle poussent des sous-schémas et ainsi de suite.

Lorsqu'on s'attaque au mental avec n'importe quel système (par exemple psychanalyse, hypnose ou autre) on attaque forcément par les feuilles de l'arbres : ce sont les schémas les plus faibles qui lâchent en premier. Les schémas les plus profond qui touchent au comportement inconscient général sont bien plus longs à atteindre.

C'est pourquoi par des méthodes de psychologie classiques on a peu de chance d'arriver à quelque chose: on s'attaquera à des sous-problèmes périphériques sans jamais atteindre une vrai portion de la structure. Ou alors au bout de trente ans de travail quotidien..

Plus on travaille sur soi, plus on descend  profond et plus les bienfaits obtenus sont énormes : parce qu'ils touchent des points fondamentaux de notre comportement. L'intérêt des runes est d'attaquer directement une structure fondamentale de l'arbre pour faire tomber toute une branche d'un seul coup.

Il semble également que ce que nous appelons la personnalité n'est rien d'autre que cet ensemble de frustrations qui s'expriment à tour de rôle.
Il s'agit d'une horde de petits "Moi" qui se disputent les commandes du corps; un peu comme un bataillon de fêtards qui se disputeraient le micro dans un concours de karaoké.
C'est  également la voix que nous entendons dans notre tête : les pensées qui nous traversent sont simplement générées par la frustration qui a le contrôle au "temps t".

Suivant la situation , c'est le schéma mental le plus fort qui prend le contrôle et qui se fait entendre; avant de se faire voler le micro par un autre dès que le contexte change.

On ne peut pas le voir sur nous car nous avons tendance à nous croire "seul" dans notre tête.
Pourtant quand on observe quelqu'un d'autre on va s'apercevoir que ses comportements sont totalement différents suivant le contexte. On en joue d'ailleurs pour manipuler les gens : je sais que lorsque je veux quelque chose de mon père je vais dans son cabinet médical et que dans son bureau il m'accordera tout .
Alors que si je lui demande la même chose dans une autre situation je n'obtiendrai rien : ce n'est pas réellement au même "moi" que je m'adresserais dans ce cas.

Les questions soulevées par cet état de fait sont les suivantes : est-il possible qu'il y ait quelque chose en dehors de ses petits "moi" ou bien est ce que nous ne sommes, au final, que la somme de nos frustrations?

A ce moment, avec Pascal nous rencontrons un problème de taille : il semblerait que nous ayons des structures profondes très semblables sur lesquelles il est donc impossible de travailler puisque le schéma est plus ou moins commun à nous deux. Or, on ne peut être objectif sur un problème qui touche notre propre structure mentale : nous voilà donc dans une impasse.

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

Martine 15/09/2009 22:38

J'admire la structuration de ton travail, la logique de ton cheminement.