Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 09:35

Certains ont des mondes manifestés très proches et donc la cohabitation est bien plus facile. En résumé les artistes vont se comprendre entre eux, les militaires également.

Nos part plus hautes attirent vers nous ceux qui nous font évoluer, mais également ceux avec qui nous pouvons co-créer une réalité qui nous conviens. Donc même si nos mondes changent nous allons faire évoluer nos relations. Basiquement je suis gendarme et je deviens artiste, je risque de ne plus cotoyer les mêmes endroits et les mêmes personnes.Mais en réalité sa vas plus loins que ça : on peu même changer totalement de monde ainsi.

En résumé on peu se retrouver sur des déclinaisons de mondes totalement différents, et c'est ce qui risque d'arriver entre ceux qui choisirons de rester dans l'animalité, et ceux qui choisirons d'évoluer. Quoi qu'il arrive nous sommes toujours ICI et MAINTENANT et c'est le monde manifesté qui change autour de nous et pas l'inverse. Nous interagissons par affinité, et par besoins d'évolution.

Rien de ce qui est dans notre réalité n'y est au hasard en conséquence !


PS:
Vu que j'ai eu les infos j'ai quand même écrit les textes.
Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 09:34
L'univers est créé dans un éternel moment présent. C'est à dire que c'est un processus d'auto création constant par toutes ses parties simultanément. Chaque conscience influence les autres et réécrit constamment de nouvelles potentialités et de nouveaux mondes sur l'éternité. Il existe une quantité infinie de déclinaisons des mêmes événements, donc une quantité infinies de terres parallèles ayant quasiment la même histoire dans laquelle les gens évoluent différemment. Notre part créatrice (l'esprit divin ou subconscient) réécrit constamment les choses à sa sauce, en collaboration avec les autres (plus ou moins en collaboration suivant les endroits).

Pour naviguer dans tous ces espaces temps/possibles, nous sommes dotés d'une part qui prend des décisions. Cette part là peut décider du meilleur chemin d'évolution possible, en se basant sur la finalité, et pas sur les choix de l'Ego actuel. C'est la part de l'âme et l'endroit où agissent les doubles du passé et du futur. Le passé construit notre présent en l'état, et le futur teste toutes les potentialités pour trouver la meilleure. Comme une tête de lecture qui visionnerait tous les films créés par le niveau du dessus et sélectionnerait le meilleur à chaque moment. Cette part est immortelle, bien qu'étant une simple construction de la part du dessus, et elle mémorise l'ensemble des vies sur l'éternité.

Au final, la part consciente : notre Ego, vit ce qui a été sélectionné au dessus et le subit. A son niveau, il peut simplement faire semblant de prendre des décisions pour expérimenter.

En résumé, toutes les potentialités existent et nous choisissons ce que nous voulons vivre à un niveau plus haut.
Cette part plus haut qui choisit (le double du futur) ayant été oubliée et n'étant plus utilisée correctement, les gens en sont réduit à suivre les histoires des autres, au lieu de naviguer dans leur propre version de la réalité!

PS:
Donc, en résumé, les histoires sont nos créations constantes, et passé et présent sont modifiés constamment.
Nous naviguons au niveau de ce merdier pour créer un monde en temps linéaire manifesté collectif, qui n'existe que par nous au fond. (et dans lequel nous avons toute liberté de déplacement à un certain niveau.)

En résumé :
esprit divin (ou subconscient) : créateur.
âme ou doubles (ou inconscient) : choisit.
Ego (ou conscience) : vit et expérimente le résultat.

Que se passerait il si les trois étaient totalement unifiés? Création, choix et vie des choses simultanées au lieu que le dernier fasse la gueule aux deux autres et essaie d'en faire abstraction.
Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 09:34
On en arrive au problème actuel le plus flagrant.
L'homme n'arrive pas à dépasser le troisième chakra qui est le siège animal pour trouver le quatrième chakra (cœur) qui est le niveau de l'humain véritable.

Nous en sommes réduits à fonctionner en meute comme de vulgaires chimpanzés pensants. Que nous finissons par devenir de plus en plus, alors que nous nous enfonçons de plus en plus dans notre illusion de pouvoir, celle du dominant qui asservit de plus en plus de dominés, au lieu de chercher une vraie évolution d'espèce. En résumé, nous nous enfonçons dans l'animalité.

Nous sommes des animaux bien gras avec des colliers autour du cou qui tiennent en esclavage des animaux affamés à l'autre bout de la planète, mais rien de plus. Un animal n'est pas un humain, il reste animal, même s’il apprend à faire des tours à l'école. Etant coincés entre deux états, nous créons des catastrophes. Parce que nous utilisons le libre arbitre de l'homme véritable, mais pas son vrai degré d'évolution.

L'homme véritable doit se tenir dans le cœur, et dans la vraie solidarité qui est une collaboration avec l'univers (chose inconnue sauf des saints, bien que certains soient plus hauts encore!). C'est la signification de la différence entre la 3D et la 4D au niveau new âge apparemment.

Le niveau 4D est très différent du niveau 3D, et à mon sens, ce n'est pas simple d'accepter la transition. Cela nécessite une vraie volonté d'évolution par la personne et un renoncement profond à l'animalité.  Collectivement, ça parait illusoire aujourd'hui, mais ça ne l'est peut-être pas tant que ça ! Simplement parce que la période y est favorable, simplement parce que les énergies actuelles qui nous influencent énormément sont dans cette logique. (Nous passons et allons passer par des pics de résistance très forts de l'Ego de manière collective : ce qui est bon signe pour moi, car cela signifie qu'à terme, il lâchera).

PS:
La science se développe de manière horizontale et pas verticale. (méthodes de chasses et de défense du territoire plus performante, méthodes de maintien des dominés sous contrôle plus importants). Désolé, mais si elle nous greffe des téléphones dans la tête et nous met sur roulette, elle pourrait même faire de nous des légumes (2D). Ca ne parait pas si fou que ça à l'heure actuelle. En résumé, la science n'est pas orientée dans une logique d'évolution, mais plutôt d'involution. Alors quelle pourrait très bien l'être! Mais ça n'est pas dans les préoccupations des dominants de la meute !

Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 09:34
Notre monde manifesté peuT changer instantanément suivant les besoins.
Nous sommes sur terre, mais si c'est nécessaire nous pouvons passer directement ailleurs. Tout dépend des choix faits par les parties plus hautes.

Certains peuvent se retrouver dans l'absolu immédiatement alors qu'ils n’ont rien demandé. Simplement parce que le haut veut leur dire quelque chose. (montée de kundalini spontanée etc..). Certains peuvent mourir instantanément si c'est nécessaire pour aller ailleurs.

En réalité, nous ne sommes pas dans notre monde manifesté par hasard, erreur ou punition. Nous le créons ainsi parce que c'est la manière la plus adaptée de nous faire évoluer. Rien de moins, rien de plus.

Parfois expérimenter les choses nécessite d'être plongé dans l'inverse au départ. Ceux qui veulent expérimenter la liberté choisiront des mondes où les gens sont emprisonnés. Tout acte de liberté, même dérisoire, sera pleinement vécu à cause du contraste. Ceux qui veulent expérimenter l'amour choisiront des mondes où les gens ne s'aiment pas.

C'est aussi simple que ça. Nous sommes ici et maintenant en train d'expérimenter un monde manifesté par nous même. Nous pouvons en changer sans transition, tout dépend des choix du haut.

Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 09:24
Nous passons notre temps à échanger avec notre environnement. Cet échange est totalement inconscient pour la plupart des gens, et partiellement conscient pour certains. Simplement parsque ces échanges sont tellement nombreux et complexes que nous n'avons aucune chance de pouvoir les gérer consciemment.

Ceux qui y accède partiellement font ce qu'on appelle de la "télépathie". Hors en fait les échanges entre humains sont à 99% non verbales, et nous échangeons avec chaque autre conscience de notre environnement constament. Donc les pieres, les végétaux, les lieux, les esprits divers et variés,  parfois des etres d'autres espaces temps, et des non terrestres , des etres spirituels suivant ses affinités. Sans compter tous les échanges avec toutes les énergies qui nous affectent indirectement (les planètes, les étoiles, le soleil, la lune, le lieu ou nous sommes) etc...

Donc en résumé nous sommes en interraction constante avec notre environnement et nous créons notre monde subjectif directement à partir des informations échangé. Nous acceptons de modéliser certaines choses et d'autres non (tout dépend des croyances entre autre).

Nous sommes tous emetteur / récepteurs.
Ceux qui sont trop récepteurs ne prennent plus aucune décision et se font influencer constament par les autres.
Ceux qui sont trop émetteur n'écoutent plus que leur égo et imposent les choses aux autres.

L'idéal étant de conserver un équilibre émetteur / récepteur.

Au final nous passons donc tous notres temps à nous influencer les uns les autres et à etre influencé par les lieux ou nous sommes, notre expérience du monde subjectif en en est directement affectée constament.

En résumé la scène ne sera pas la même suivant les personnes qui la regardent et leur croyances respectivent.
Et la même scène sera différente si on la regarde seul, ou si on la regarde avec d'autres personnes qui influencent notre expérience.

PS:
Tout est présent dans la scène au niveau multidimensionnel.
Si nous la vivons en présence de fans de science fiction très émeteur, nous risquons de voir les non terrestres présent.
Si nous la vivons en présence d'un avatar, nous risquons d'y percevoir le divin. Tout simplement.
Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 19:45
Au fond, les deux seules certitudes que j'ai obtenues après des années de pratique:
1) Nous sommes là pour expérimenter l'amour inconditionnel.
2) On évolue en s'abandonnant au divin et en renonçant à notre Ego à notre niveau.

Le reste n'est qu'un journal à bla bla, et on pourrait décliner les choses sous différentes formes et à l'infini.
Bon, pas grave.

Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article
12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 09:03
Voilà quelques informations en vrac qui me sont revenues sur les mondes subjectifs : c'est un cumul de toutes les expériences que j'ai eues avec qui me sont revenues à l'esprit. Plein de gens ont probablement fait ces expériences et en ont fait abstraction, mais elles sont pourtant assez révélatrices du fonctionnement du "monde manifesté".

J'ai une excellente vue, pourtant je fais partie des personnes qui ont, comme on dit vulgairement, les 'yeux au cul'. Ca vient en partie du fait que je ne suis pas seulement "là" mais toujours à trainer à d'autres endroits ou à recevoir des infos d'autre sources. Il n'empêche que même si je m'impose de réintégrer la matière et de chercher quelque chose de précis, je ne vais pas le voir. J'ai toujours dit en rigolant que j'étais l'inverse d'un détective privé.

Quand je rentre dans une pièce, elle est toujours différente! En réalité, elle contient en théorie toujours la même chose, elle est identique à la veille. Mais en fait, je ne vais pas percevoir la même chose systématiquement. Il y a ce qui attire mon attention, ce qui ne l'attire pas, c'est un fait. Mais ça va bien plus loin que ça : parfois des objets bien présents sont visibles dans ma perception, parfois ils n'y sont pas ! C'est à dire qu'ils ne sont pas intégrés dans la perception du monde. Si quelqu'un n'attire pas mon attention sur eux, ils n'apparaissent pas tout simplement !

Ce n'est ni une hallucination, ni un fonctionnement décalé : c'est quelque chose qui se passe pour tout le monde, mais dont tout le monde fait abstraction. Et c'est également valable pour les gens. C'est à dire qu'une personne peut ne pas apparaitre du tout dans notre perception alors qu'elle est bel et bien là.  En réalité, notre monde subjectif contient uniquement ce que nous voulons bien voir et c'est tout. Ce système va respecter la croyance des uns et des autres, et être parfaitement synchronisé, et nous avons une telle capacité d'abstraction à ce niveau (à cause de notre mental qui est dans le déni de tout changement de sa perception) que pour le percevoir vraiment, il faut avoir beaucoup avancé. Sinon on se contente des 'je ne l'avais pas vu' ou 'j'ai été distrait'.

En résumé, nous n'évoluons pas avec un corps qui perçoit dans un monde précis bien délimité et contenant toujours la même chose, mais nous modélisons un monde manifesté à partir de notre centre (esprit divin), et ce monde manifesté subjectif (incluant notre corps) contient uniquement ce que nous voulons bien en fonction de nos besoins d'évolution. Nous sommes toujours ICI et MAINTENANT, parce qu'il n'existe objectivement aucun autre endroit.

La conséquence:
1) La science, ou une religions donnée, ou une modélisation de la réalité donnée, ne peut pas connaitre le monde manifesté (ou non manifesté) puisqu'il n'existe pas en dehors d'une conscience qui le contemple. Elle ne peut que créer des croyances pour imposer le même modèle de création du monde à tous. Ce qu'elle fait en réalité. Elle peut également essayer de donner des croyances qui permettent de déstructurer notre vision du monde, erroné (pour l'objectif 'noble' des religions et peut-être un jour de la science).
2) Chaque monde subjectif est différent et obéit à des règles différentes. Pourtant, si nous nous côtoyons et pouvons nous percevoir dans nos mondes, c'est qu'ils contiennent des règles suffisamment proches. Donc, une problématique commune, d'où, malgré tout, la pertinence de chercher des moyens communs de les faire évoluer, mais en tenant compte du fait précédent.
3) Nous sommes et serons éternellement ici et maintenant, ce qui change uniquement est la manière dont nous créons notre monde manifesté. En réalité, nous sommes des bébés mondes en création d'une certaine manière. Allant du RIEN au BOUDDHA omnipotent. Nos mondes interagissent entre eux bien évidement. Une manière de modéliser la chose : imaginons un diamant invisible aux facettes infinies. Chaque facette est un esprit divin. Chacune des facette réfléchit la lumière pour créer un monde manifesté qui est sa création par un jeu d'ombres et de lumières. Elle s'en sert ensuite pour s'expérimenter sous un angle unique. Chaque facette n'est pourtant elle même qu'un élément du diamant total. Chaque facette possède une part de la vérité, mais seul le tout possède la vérité absolue. Pour connaitre la vérité absolue il faudrait que la conscience soit revenue sur le diamant complet.

Ce n’est qu'une vérité relative et ma propre manière de percevoir les choses dans mon cheminement actuel bien évidemment. Le fruit de multiples expériences de perceptions du monde manifesté. Mais j'ai conscience très fortement de la modification constante de mon monde manifesté et de celui des autres, à cause de mes expériences de fusion avec les autres, et d'unité (même si elles sont relatives), ce qui me donne un point de vue particulier sur la réalité. Plus le mental est nettoyé, plus la fluctuation constante du monde devient évidente pour moi.

Une parabole qui illustre assez bien la subjectivité de nos mondes:
http://eveilimpersonnel.blogspot.com/2009/07/histoires-zen.html
Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article
24 avril 2009 5 24 /04 /avril /2009 19:35
Non ce n'est pas une marque de nettoyant wc !

En fait, le boulot avec les fleurs du bush a été extrêmement efficace. Du coup, j'ai refait le point avec la personne, et on est parti sur l'utilisation d'un truc plus costaud. Apparemment, c'est de l'eau récupérée dans l'antarctique à une certaine profondeur.

Ca vibre à un niveau super haut, et c'est d'une efficacité impressionnante. Par contre, faut avoir beaucoup nettoyé avant d'utiliser ça, parce que ça part à la pèche à des niveaux très profonds, donc ça remonte des peurs très costaudes pour les évacuer. Je n'ai jamais rien vu d'aussi efficace. Du coup, je suis complètement détraqué mais ça avance à mort.

En ce moment, j'ai envie de discuter avec rien d'extérieur, et je suis tourné vers l'intérieur et le divin, la notion d'incarnation et de reconstruction. Je suppose que ça passera, en théorie j'en ai pour deux mois ou presque, pour que ça finisse de tout faire remonter.

On va bien voir.

PS : Je n'aime pas faire les choses à moitié, et avoir un pied entre deux états ce n'est pas super confortable, donc, autant passer le plus vite possible dans les nouvelles énergies.
Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 19:10
Nous sommes structurés en couches, et l'éveil se passe en plusieurs étapes.

Voilà une idée générale assez subjective, mais qui me permet de modéliser un peu l'évolution que j'ai suivie.

- Dans la première, nous sommes des êtres matériels qui sont ballotés par des événements aléatoires : c'est la phase des 'endormis' dans la matière. Parler spiritualité à ce niveau de compréhension relève plus de l'exercice de style que d'une réalité possible à vivre.

- Dans une deuxième  :  nous sommes des êtres d'énergie qui ont une continuité après cette vie, là, nous commençons à trouver des traces de vies antérieures et de survie après la mort. La conscience de notre structure 'spirituelle' nous apparait un peu : on s'éveille un peu.
A ce niveau, on peut accéder au 'monde invisible', donc au monde plus 'réel' par à coups, mais ça reste des expériences ponctuelles et diffuses qui laissent entrapercevoir autre chose.
A ce niveau également, on peut commencer à réaliser qu'on n’est pas libre de ses actions, et que nos comportements 'répétitifs' peuvent être traités avec succès pour acquérir plus de liberté.

- Dans un troisième : nous commençons à réaliser que tout n'est qu'énergie et que les formes et le monde matériel ne sont que des modélisations de chacun. A ce stade, nous réalisons que nous sommes un être d'énergie pure, soumis à différentes influences et croyances. On se réveille encore plus. On peut accéder au monde énergétique et aux autres consciences sans passer par la structure mentale et une modélisation solide.
A ce stade, on commence à toucher du doigt la quantité d'influences auxquelles nous sommes soumis, (égrégores et autres) et commencer à chercher encore plus de liberté, et surtout, à nous reconnecter à la source.

- Dans un quatrième on retrouve la connexion avec notre 'soi divin' ou esprit divin. Ce faisant, nous retrouvons l'accès à l'endroit où nous sommes tous UN. Nous réalisons que les informations et les influences arrivent de cette source commune, et sont ensuite plus ou moins transformées et altérées par les 'strates inférieures' que nous avons agglutinées au cours des vies. A ce stade, nous commençons à toucher du doigt que ce que nous prenons pour des choses externes, ne sont que des manifestation de notre être interne, faites pour nous aider à nettoyer les couches et revenir vers la source. En s'en remettant uniquement à sa part divine (ou à Dieu si l’on préfère, ce qui est pareil) on peut commencer à retrouver sérieusement le chemin de retour à l'unité.

(à ce niveau on trouve une mission d'âme à réaliser, et une continuité importante de nos 'missions' sur plusieurs vies)

- Dans un cinquième nous commençons à réaliser que le monde énergétique lui même n'est qu'une modélisation d'une chose qui, elle, n'a pas de forme, et est plus proche de la vraie nature de 'Dieu'. Qu'au final nous sommes à la fois tout et rien : la forme non manifestée qui se tient immobile en dehors du temps et une forme manifestée qui s'explore elle même. Nous pouvons toucher du doigt que, étant à la fois l'univers entier lui même, et dans un rêve, nous ne rencontrons que l'univers lui même portant un autre masque dans la réalité modélisée 'matière' et dans la réalité énergétique multidimensionnelle. (à ce niveau, les missions n'ont plus vraiment de sens, et on touche du doigt que notre existence se justifie en elle même pour l'univers, sans nécessité de but.)
A ce niveau là, n'ayant plus aucun but, nous devons réaliser que nous cherchons simplement à retrouver l'état de béatitude naturel qui est le notre à l'origine  : amour, joie, vérité. Et que tout ce que nous considérons comme des buts et des objectifs, ne sont en fait que des obstacles.
Car l'état que nous cherchons est en dehors de tout but et de tout projet de réalisation : il se suffit à lui même.

Deux états que j'intuite plus ou moins ensuite:
- Dans un sixième nous devrions pouvoir réellement ne voir que nous même en tout : c'est la phase de l'éveil complet.
 - Dans un septième vient le retour à notre état d''esprit divin', celui où l’on peut se tenir à la fois sous la forme manifestée et à la fois dans la conscience immobile. A partir de cette phase commence le retour à l'omnipotence et c'est là que se trouve la fin du cycle des réincarnations à mon sens.

Voilà un découpage grossier et une idée globale du principe d'évolution.

Quelqu'un qui se tient en première phase ne peut rien comprendre aux propos tenus par un autre tenu dans une phase plus avancée. Suivant les phases où nous sommes, les expériences et les choses que nous vivons sont totalement différentes et n'ont pas le même sens.

Ce qui explique que l'ésotérisme et la spiritualité finisse par être interprétés de manière symbolique, ou être répétés bêtement, sans aucune compréhension. C'est une voie expérimentale qui se vit et que chacun doit suivre à son rythme, pas un exercice de philosophie.


PS : Parfois un avatar débarque sur terre : c'est à dire qu’un être qui a tout réalisé se réincarne pour guider les autres et provoquer la manifestation d'événements importants dans la matière. Ces êtres ayant un accès souvent direct à leur part la plus haute, ont une grosse influence sur le monde manifesté, et servent à faire bouger fortement les cycles, entre autres, car l'univers, par définition, ne peut se tenir dans l'immobilité et est en mouvement et transformation constants. Ils sont un puissant levier de transformation à mon sens.

PPS : parfois quelqu'un fait une expérience 'mystique' qui le propulse d'un état à un autre temporairement.
Cela ne remplace pas le chemin d'évolution nécessaire. il s'agit plutôt d'un coup de pouce de notre 'esprit divin' pour provoquer une prise de conscience bien souvent.
La différence est que lorsque l'on passe une phase, elle est acquise. Le boulot consiste à nettoyer toutes les couches et à passer à la suivante inlassablement. Un exercice qu'on nous oblige à faire bon gré, mal gré de toute façon, en ce moment. Puisque le retour à l'unité a commencé.

PPPS :  Une précision importante.
Ce que j'écris est simplement mon cheminement et je décris les leçons que me donnent mes guides.
Les 'textes' que j'écris dépassent souvent ma compétence à les expérimenter, et les 'expériences' ne sont pas acquises en une fois. Il faut bien comprendre que moi même, je ne suis ni un maitre ni un guide, je décris simplement ce que "l'invisible" m'enseigne.

Comme eux me disent de l'écrire, je le fais, mais chacun doit y trouver ce qu'il veut suivant où il en est de son cheminement  et surtout suivant ce qui lui 'parle'. Le reste n'a pas d'importance puisque je ne détiens aucune vérité.
Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 19:15
Nous jouons tous des rôles dans la société : informaticien, médecin, commerçant, père, cousin, voisin etc.. il y a une multitudes de rôles.Ces rôles ne sont que des jeux et n'ont aucune existance réelle, en tout cas ils ont la seule existance que nous voulons bien leur donner. Bien sur cette remarque semble choquante à prioris. Je suis informaticien : c'est quelque chose de concret. Non c'est juste un comportement que j'ai et un comportement et une suite de choses 'préformatés' que la société semble attendre de me voir faire.

Mais cela n'as pas d'existance réelle. Ce n'est pas ce que je suis.Que se passerait il si cetait vraiment ce que je suis. Alors perdre ce travail me détruirais. Si ce n'est pas ce que je suis alors sa ne pose aucun problème. Nous avons l'habitude de prendre des tas de comportement, de les paquager et d'en faire des rôles. Ces rôles sont distributés et chacun les joue comme au théatre.

Mais il se passe une chose étrange. Nous nous identifions tellement à ces rôles qu'ils finissent pas tout diriger dans nos vies. Nous finissons par avoir peur de perdre ces roles, ce connu qui nous est si cher et qui préformate tellement bien nos journées. Que se passerait il si je perdais mon boulot? horreur je serais obligé de changer de role.

Mais que se cache il derrière ces roles? Il a ce que nous sommes. Ce que nous cherchons à retrouver et qui nous fait si peur au final. C'est le fameux "JE SUIS". J'existe sans avoir besoin de role, sans avoir besoin de me donner une forme. "JE SUIS" eternel et immuable, quelque soit les roles que je vois passer.

Cet attachement aux roles et une choses très importante à lacher. C'est un clef qui permet de passer du duel au non duel, du 6ème au 7ème chakra.

Beaucoup de gens parlent de 'Je SUIS' alors qu'ils n'ont pas forcément assez avancé sur la voie. Que se passe til? ils créent simplement un nouveau role 'Je SUIS' et se croient spirituel. Ils ont créé un role spirituel ,mais un role quand même.

Ce "JE SUIS" doit jaillir spontanément de l'extinction de l'identification aux rôles que nous jouons.

J'ai pu en faire l'expérience une fois : lorsque lors d'une séance de neurotrianing j'ai été dépouillé de mon nom.
La signification de mon nom dans la famille à sauté. J'ai été dans cet état particulier pendant tout une journée. Bien sur mon mental s'est empressé de me distribuer un nouveau role dès qu'il a put.

C'est ces roles qui empechent les fantomes de monter. Ils s'y sont tellement attaché et sont tellement identifié à leur forme qu'ils ne parviennent plus a la quitter pour s'élever.

Pourtant il n'y a que du temporaire dans un rôle, l'eternité se trouve dans "JE SUIS".


Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article