Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

28 août 2008 4 28 /08 /août /2008 07:03
Ici je veut dire par la : ne négligons aucun aspect de nousmême.

Dans la pratique, vu de manière extrèmement simple:

- Nous avons une vie dans le monde matériel qui correspond à la société telle qu'elle est aujourd'huis : on y peut rien. Donc ont doit penser à vivre une vie matérielle : boulot, amis, sexe etc..
Si on ne le fait pas on génere un manque sur cet aspect, et on est bon pour recommencer.

- On as une vie dans le monde éthérique.
On peut l'exprimer de différentes manières : communiquer avec des esprits , travailler l'energie etc..
Certains vivent la nuit autant que le jour (oui , il y en a qui vivent des reves lucides aussi réel que la vie)..

-  On as une vie spirituelle etc..

Il ne faut négliger aucun aspect de ce qu'on est.
Si on le fait on génere un déséquilibre et un manque; et les expériences qui n'ont pas été faites nous empeche d'évoluer : c'est une chose fondamentale.

C'est la première leçon du premier maitre que j'ai eu :

"Si tu n'as pas connu l'argent tout ton soul, si tu ne t'es pas envoyé en l'air tout ton soul, si tu ne t'es pas battu jusqu'a plus soif.. ne viens meme pas essayer de réaliser quoi que ce soit : aussi haut que tu montera il restera une frustration à la fin : et c'est elle qui te retiendra.
Donc ne néglige aucun aspect de toi même, vis toutes les expériences: ne l'oublie pas. "

"Pense y : vis ta vis même si tu cherche quelque chose de très élevé en même temps; ne néglige aucun aspect de toi même et fait tout dans la jouissance de l'action : meme si tu te bat, meme si tu fait les pires choses que tu t'es interdite : si tu les fait alors fait les et vie les pleinement. "


Certains se privent de tout, s'assoient sur un rocher en attendant l'illumination. Non seulement ils n'obtiennent généralement rien , mais c'est eux la vie d'après qui sont à fond dans le matériel.

Bouddha etait un prince : il avait forcément vécu toutes les débauches possibles avant de chercher sa voie. Puis il a testé toutes les techniques possibles, et même lui avait une femme et une vie en dehors de la recherche de l'illumination, même si cette choses l'obsédais manifestement.

Et au final il c'est assis pour réaliser l'illumination : mais il avait tout vécu, il avait assouvi toutes ses soifs, et du coup les démons au pied de l'arbre ne pouvaient plus le tenter.

Pleins de gens croient qu'il suffit de s'assoir sous un arbre en zazen, et puis laisser passer les choses : mais ils oublient l'essentiel; ils passent à coté de leur vie, ils ne jouissent pas des choses et donc ne peuvent rien dépasser.

"cherche ce que tu veut vraiment dans la vie et fais en l'expérience, vis cette expérience pleinement dans l'instant présent. Quand c'est fait recommence, jusqu'au jour ou tu aura tout assouvi."

Ma voie est aussi simple que ça.

Au passage:

Le karma est une chose que nous générons parsque nous nous accrochons aux choses : nous nous censurons, nous culpabilisons, nous ne voulons pas lacher.

Mes mémoires de mort et mon karma ne quittent mon corps énergétique que quand j'ai pardonné à tout le monde et que je renonce à ma vengeance personnelle sur les évenements. C'est le fait de vouloir vivre les choses autrement qui fait qu'on les emmenes avec nous : pour pouvoir nous venger de l'évenement dans la vie d'après : c'est ça le karma. Si on lache les choses .. pas de karma.

Pour ce que j'en dis.. chacun sa voie dans la joie !
Repost 0
Published by christophe - dans Réflections
commenter cet article
21 août 2008 4 21 /08 /août /2008 13:00
J'ai abordé le processus de création de notre réalité, mais à mon sens il faut surtout voir le processus le
plus important de création, qui est celui de création de nous même au temps t.

En fait, nous sommes en constant processus de création de nous même dans l'eternel moment présent.(puisque dans l'absolu nous sommes d'accord que le passé et le futur sont des choses qui n'existent pas mais auquels nous donnons foi: ce faisant nous créons en fonction de cela.)

Pour cela nous allons imaginer une version plus grandiose de nous même en fonction de notre réalité et nous projeter dedant.

Une fois cela fait les expériences permettant d'atteindre cette forme vont se manifester à nous et nous allons nous transformer en cette version plus grande en les intégrant. Si nous résistons à l'expérience elle nous est reservie indéfiniment jusqu'a ce que nous l'acceptions.

Dans la socité les gens passent leur temps à se redéfinir, mais à cause de leur mental surdimensionné (je l'ai assez expliqué je ne reviens pas dessus) et de leur manque de connexion à la source(une partie plus hautes d'eux meme), ils vont passer leur temps à cogiter: c'est à dire à se  redéfinir tout le temps de manière contradictoire, car le mental surdimenstionné (inconscient) contient une quantité de schémas  contradictoires phénoménales.

Ca combiné à l'étouffement de leur moi instinctif générant des maladies constantes, leur version la plus grandiose d'eux meme inclu rarement plus qu'un meilleur salaire (souvent très raisonable), etre un peu moins malade,  une belle bagnole etc..

Comme ils n'arrivent pas à rester sur une seule définition (ils changent un miller de fois par jour), ils vont avancer à pas de fourmis: résultat après une vie de labeur passé à faire quasiment la même chose ils ont peut avancé. Ces choses changent puisque nos ancètres faisaient la même chose toutes leur vie et que nous accélérons et multiplions les expériences même en étant très matériel(comprendre perdu dans la matière) . cela est du à l'assention de la planète a mon sens : la matière vibre de plus en plus haut.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le travail préliminaire consiste à remettre la machine en mode de fonctionnement plus normal :

un soi supérieur qui indique clairement la direction, un mental qui ne cogite presque pas mais fait juste son travail de rationnalisation  et mémorisation, un instinct qui joui de la vie et de son processus de création constant dans le moment présent.
Plus on a nétoyé plus c'est facile après bien sur.

Une fois ce but atteint on vas définir l'image de nous même la plus grande et se projeter dedant : en parlant, pensant et agissant comme si c'etait réalisé et en y méttant notre foi (on sait que c'est déja réalisé puisque dieu l'avait dit avant même qu'on y pense: c'est logique d'ailleur).

Il faut comprendre que ce n'est pas conscient : on ne décide pas tiens aujourd'huis je vais etre goldorak ou dieu sait quoi(sans faux jeu de mot).
C'est quelqueu chose qui viens du fond (inconscient, subconsient autre chose encore plus profond, dieu en fait au final qui nous distribue notre role dans le jeu).

Certains vont prendre des supports : l'image d'un grand lama ou bien d'une sainte etc.., et s'identifier à elle pour devenir une version plus grande d'eux  même. Puis quand c'est fait il vont prendre une image plus grande encore et ainsi de suite.. (mais il ne choississent pas : c'est leur ame qui réagits face à la bonne image.)

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Certains vont avoir d'autre méthode : pascal et moi en faisont parti.

J'ai une imagination débordante : donc l'image la plus grande que je me fais de moi même est toute tracée. (cela fait plus d'un an et demi que je l'ai trouvé).

Pascal lui veut juste s'amuser et ne se pose aucune question : son moi supérieur l'amène la ou il veut sans obstacle, mais il a eu la chance d'avoir un mental peut dimensionné(on ne parle pas d'intelligence la, mais bien de schémas : car sa clairvoyance le rend vraiment intelligent) et c'est sont moi supérieur  qui s'est toujours exprimé et son enfant intérieur a toujours joui des choses.

Je me rappel du premier maitre que nous avons rencontré : moi tout excité en train de lui demander comment devenir immortel, et pascal qui ne s'intéréssait pas du tout à la conversation (ça le faisait clairement chier..)

A la fin il a simplement demandé

- "Moi je veut juste etre sur de pouvoir m'ammuser pour l'eternité, c'est le cas ?",

- "Oui puisque c'est un jeu que nous jouons tous sur l'énernité"

- "cool alors" et il avait obtenu tout ce dont il avait besoin à ce moment.

Nous avons les mêmes but avec pascal (et en fait nous avons tous le même but) nous avons simplement tous des moyens différents d'y parvenir : faire l'expérience de dieu le grand tout dans sa plus grande splendeur.

Dire qu'on est dieu c'est bien mais c'est le vivre qui est important et nos constantes redéfintions de nous mêmes, qui que nous soyons, ne visent que cela.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Mon image la plus grandiose de moi même : merlin, le roi des druides : le 'bouddha' celte.
(et etant omnipotent il ne peut se réduire à une photo ou une icone pour moi mais c'est mon monde à moi qui fonctionne comme ça)

Je l'ai découvert en lisant 'la voix du magicien' de deepack chopra il y a un an et demi, la lumière m'a envahit et j'aurai presque put entendre mon ame crier :"voila c'est ça la c'est ça!" j'en ai presque versé des larmes tellement la joie etait grande.

Deepack chopra est allé explorer la voie initiatique cachée du magicien occidental (la quete du graal) et à fait le parrallèle complet avec la voie des saints hindoux.

(Pour moi je parlerais plutot de roi des druides que de magicien en fait : mais je refoulais la nature a ce moment).

La question est : est-ce parsque j'ai décidé cela qu'on a trouvé dans mon subconscient le roi des druides (à mon grand étonnement d'ailleurs en plus!) ou est ce parsque j'etait déja cela au niveau subconscient que j'ai réagit?

L'oeuf ou la poule? la poule ou l'oeuf ? Surement les deux dans l'eternel moment présent.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

J'aime beaucoup l'analyse des vois ésotériques caché des religions de kadak (je met un truc simplifié que je comprend et qui me parle; pas ce qui est écrit)
1) préliminaire
2) descente de l'esprit dans la matière
3) omnipotence

Nous avons finis la phase 1) et attaquons la 2) pour moi : d'ou l'apparition des ange et esprit de la nature dans notre réalité.

Mais bon pour la pratique, je vise directement la cible et laisse faire dieu : il créé la voie sous mes pas.

Continuons à expérimenter : car la théorie au final n'est qu'une illusion, peut importe qu'on se retrouve dans la voie des boudhiste, chrétiens, ou dans une créé de toute pièce.. une voie se créé sous nos pas qu'on le sache ou non et nous sommes tous unique : nous empruntons forcément des chemins différents.
Repost 0
Published by christophe - dans Réflections
commenter cet article
16 août 2008 6 16 /08 /août /2008 11:16
Donc me voila de retour de mon initiation.. très chamboulé et en train de réfléchir à comment je vais faire pour remettre les mains dans la terre.

C'est samedi, et j'appelle mon pote pascal pour passer la journée avec lui.Nous sommes des citadins tous les deux et nous passons souvent le samedi au resto ou à faire différents tirages de runes et autres chez lui ..
Mais pascal à fait il y a plusieurs mois l'acquisition d'un appartement  rez de jardin et il à un petit jardin de 400 m ² qui n'est pas entretenu du tout. Il ne nous est jamais venu à l'esprit de nous en occuper et nous passons souvent le semedi à manger sans nous en soucier.

Pascal : salut! je sais pas ce qui se passe mais j'ai envie de creuser un puit aujoud'huis dans le jardin, ça te dit?
(toujours synchro comme d'ab : disons que c'est aussi étrange dans sa bouche que si un dauphin décidait d'aller faire un tour dans le désert : mais bon il fait ce qui lui viens sans jamais se poser de question.)
moi : ben ça tombe bien il faut que je remettre les mains dans la terre he he et je lui explique ce que m'a dit la thérapeute.
_________________
J'arrive chez pascal, on vas faire les courses ensemble pour acheter de quoi creuser le puit.

Direction le jardin : je me laisse aller pour la première fois.
Je me connecte à la terre et je sens tout son amour me traverser.. cet endroit vas être parfait pour s'entrainer.
Je vois tous les arbres fumer légérement dans tous les sens avec différentes boulettes d'energies qui volent de partout.

Bon on doit trouver l'eau.
pascal : y'a de l'eau à 3m dans la région.. donc ici aussi faut juste trouver l'emplacement.

On sort les mains des poches et on essaye chacun de resentir ce qui monte de la terre: en fait les points d'eau sont super facile à trouver; y'a une grosse masse d'energie piquante et pas très agréable qui remonte de l'endroit ou il y a des courts d'eau souterrain.. mais ça vaut aussi pour les cables élerctiques entérés et il y a 10 ans quand je me suis essayé à repérer l'eau  : je me suis aperçu que je me faisait abuser (je manque de finesse vu que je travail pas.. mais bon ça vas venir)

On tombe tous les deux d'accord sur deux endroits possibles. c'est sa copine qui choisi l'emplcement final.

Pascal commence par dire : bon on vas prévenir les arbres qu'on creuse.. et qu'il faut qu'ils retirent la sève de leur racines.. (bon ok allez.. on met notre intention tous les deux et on laisse faire)

Je sens une légere peur venir de l'arbuste à coté de l'endroit qu'on vas creuser .. mais bon j'essaye de lui expliquer que ça vas aller.. on dirait que ça passe.

Les autres plantes et arbres ont l'air très contens autour et je sens leur amour.. bon ben ils ont pas l'air géné qu'on leur touche des racines.

Je vois même une grosse boule d'energie au dessus d'un arbre.. mais bon je laisse courrir il est trop tot pour communiquer directement avec les esprits, mais c'est clair qu'on nous regarde.

On commence à creuser.. on alterne régulièrement.
Pascal est plus habitué que moi au effort physiques bien qu'il manque d'entrainement mais bon on y vas tranquille.

J'essaye de laisser passer les pensées mais je suis exité : je pense sans arrêt que ça serait bien qu'on trouve de l'eau et je n'arrête pas de demander si je fais bien telle ou telle chose avec la pioche (c'est totalement nouveau pou moi)

Pascal :  "stop, ça vas pas la. il faut arrêter.. c'est un travail spirituel et quelque chose bloque chez toi."
"Allez on prend les runes.
tirage : tu as un but. trouver de l'eau.
Hors c'est impossible de progresser comme ça."

"Moi tu vois je suis juste en train de creuser : je ne me pose aucune question je vis l'intant présent avec un ami comme tous les jours. Que je creuse ou que je manage une équipe c'est la même chose : je suis l'action et rien d'autre"

"Toi en te fixant un but et en attendant de trouver de l'eau tu t'empeche de vivre l'instant présent : lache prise.. c'est pour ça que tu ne peut pas faire de voyance et si tu n'evolue pas dans ta manière de faire tu sera toujours handicapé. Fais comme moi : deviens simplement l'action.. n'attend aucun but."

Pascal à toujours été extrèmement doué pour toutes les techniques, sont initiation à révéllés des choses radicales différentes des miennes mais il n'a rien à changer dans sa vie : car il exprime déja sa vraie nature.

Il à toujours été un voyant exeptionnel : pour une raison simple, il ne se pose aucune question et est dans l'action.

Je comprend ce qu'il faut faire pour arriver à être aussi bon que lui.. sans mettre mon mental au milieu.
Il suffit d'oublier tous les buts et de devenir l'action dans le moment présent : toujours et tout le temps quel que soit l'activité.. bien sur c'est difficile et ça nécéssite un entrainement constant : c'est comme la présence en fait.

La lumière afflue légerement dans la tête et je comprend mieu : et d'un accord toltèque ! Ne fait pas de supposition :  c'est bien ça que ça veut dire. Plus que trois à trouver !

Creuser un trou est un exercice très spirituel au final..
Repost 0
Published by christophe - dans Réflections
commenter cet article
16 août 2008 6 16 /08 /août /2008 09:32
Pendant des années, j'ai été presque incapable de ressentir ou d'exprimer des émotions autres que basiques.

Mon mental à toujours été surdimensionné et à étouffé mon instinct, puis après l'eveil de kundalini c'est mon moi supérieur qui a débarqué pour mener la dance et m'obliger à avancer ( la lumière dans la tête).

Mais dans tout ça mon instinct à toujours été refoulé.. et à toujours très peu pu s'exprimer.

J'ai dans un premier temps nétoyé au maximum mon mental pour qu'il soit en adéquation avec le moi supérieur : aujourd'huis il me semble qu'il y a presque plus de conflit à ce niveau en moi.. et mon corps énergétique est bien nétoyé : l'energie circule très bien .. c'est très agréable (voir joussif parfois).

Le seul point qui bloque à toujours été l'émotionnel, et je me suis demandé lontemps pourquoi je ne pouvais exprimer de la joie et de l'amour comme le font tous les maitres qui sont décrit partout (et comme le fait l'agapé thérapeute qui est pour moi à l'heure actuelle la personne la plus proche d'un maitre). Il semble bien que cet aspect doive dont etre traité pour évoluer. Sinon il y a déséquilibre et stagnation.

Je ne l'ai compris que lors de l'initiation (qui au passage est un nouveau début comme vous avez pu le constater.. et certainement pas un aboutissement) a quel point mon émotionnel était bloqué dans le corps spirituel.

J'ai donc travaillé sur le problème de l'enfant intérieur : la chose qui l'empeche d'exprimer sont amour et sa joie naturelle est  que je suis aigri. (c'est un fait)

Sut internet j'ai trouvé : 'aigri: qui a eu trop d'expériences amères."
Je cherche encore et je trouve : l'amer / la mère.

Ok c'est clair non : je suis aigri à cause de la relation très mauvaise que mon enfant intèrieur a avec les mères en général.

C'est donc bien cela le problème et c'est ce qui m'empeche d'etre équilibré sur le plan émotionnel.

Parlons un peu avec la lumière.. (en utilisant simplement la technique que j'ai déja décrite : il suffit d'imaginer la question en écrivant et de laisser venir spontanément la réponse.)

La question est : comment s'équilibrer maintenant?
Réponse : il faut que l'enfant intérieur retrouve confiance dans une mère qui l'aime d'un amour inconditionnel.. et il pourra alors exprimer à nouveau sa joie et son amour au lieu de basculer dans la peur et la violence. (que tu exprime par du jugement, de la colère et des commentaires aigri sur les autres en général)

Question : Comment trouver une mère qui aime d'un amour inconditionnel?
réponse : regarde sous tes pieds.. l'esprit incarnés qui s'appelle gaia et qui est une mère aimante qui aime de manière inconditionnelle tous ses enfants : c'est elle qui pourra te rendre cet aspect de toi même.

Question : comment faire pour se relier à gaia.. de manière complète et pour que mon enfant intérieur n'ai plus jamais ce manque d'amour.
réponse :  deviens un druide : en étant relié constament à la mère nature, l'enfant intérieur sera toujours heureux et sa joie transparaitra dans ta vie.
Si on ajoute au fait que devenir druide détruit ton image sociale (tu passe bien pour un con!) alors ça permet en plus de vider définitivement le narcissisme : tu est obligé de mettre ton pouvoir la ou il devrait toujours etre : dans tes mains ! et certainement pas dans le regard des autres.

Accésoirement être guérisseur de la nature et des hommes vas t'obliger à dépasser ton égocentrisme : en devenant plus que ton nombril et c'est en te souciant des autres que tu accèdera au don de soi.. et à une étape supérieure de ton évolution.

Question : c'est donc ça le plan? c'est pour ça qu'on me dit de devenir guérisseur de la nature?
réponse : c'est bien fait non? tu crois qu'il est nécéssaire de réfléchir pour agir : mais demande en haut on te connais mieu que tu ne le crois et le but de la lumière est de t'ammener à faire l'expérience de toi même dans ta plus grand gloire.. si tu l'écoute tu ne peut échouer.

ok  on vas faire ça alors..

_____________________________________________________________
Une petite parenthèse : nous sommes multidimensionnels et nous pouvons attaquer le nétoyage intérieur par tous les aspects.

Tout ceci est une illusion.. mais en même temps tant que nous ne nous sommes pas révélés comme dieu le grand tout nous sommes dans l'illusion..

Conscient : nous somme des gens qui vivons dans des société avec un corps et nous allons au travail tout les matin. Ceci est une réalité pour nous et elle ne peut être négligée.(bien que dans l'absolu ce soit une illusion)
=>On peut bosser à améliorer sont quotidien et son corps d'une manière ou d'une autre.

Inconscient :  travail sur le mental et sur les choses cachés de cette vie : nous sommes tous des êtres qui exprimons de manière non verbale (énergétique) à tout le monde ce que nous sommes vraiment et ce que nous essayons de faire , nous générons constament notre réalité avec notre inconscient.
=>On peut travailler sur l'inconscient pour le faire évoluer afin de générer différement notre réalité.

Subconscient: ce n'est qu'un nouvel aspect de l'illusion.
Mais c'est une réalité pour l'ame et cela ne peut pas être plus négligé que le fait que nous sommes un corps qui se lève tout les matins pour aller bosser. Il s'agit donc de travailler également cet aspect.
Cet aspect est différent de l'inconscient pour moi et je le travaille en utilisant la voyance directe et l'énergie : c'est plus simple à mon sens.

Il existe encore des corps au dessus à nétoyer.. le but ne peut etre atteint qu'une fois tous les aspect accordés entre eux et la paix intérieure obtenue.
_____________________________________________________________________
Repost 0
Published by christophe - dans Réflections
commenter cet article
15 août 2008 5 15 /08 /août /2008 03:22
L'homme se tient à mi-chemin entre la terre et le ciel.. il est doté du libre arbitre: c'est à dire qu'il peut faire ce qu'il veut, c'est pour ça que nous nous incarnons en homme : pour pouvoir nous créer en conscience..

un ange se tient dans la lumière : il ne peut faire le choix d'être autre chose qu'un ange aimant et lumineux..

un lion est un lion : il poursuit sa proie il la mange et c'est tout..
un troupeau de bovins est ce qu'il est : il mange de l'herbe fuit quand on l'attaque, mais le troupeau tout entier
ne fera jamais le choix de faire demi tour pour écraser le lion qui le poursuit: ce qui serait totalement faisable pourtant.. ce n'est
pas sa nature.

En ayant le choix l'homme peut soit se plonger dans la peur , soit dans l'amour..
il peut se créer et se recréer entièrement dans l'instant présent en allant loin dans les contradictions..

Le maitre spirituel m'a dit  :"L'homme est un être risqué.." mais ce n'est qu'aujourd'hui que je comprends ce qu'il disait..

(je l'ai vu peu, à peine quelques jours et 12 ans après je comprends à peine les phrases qu'il m'a dites..)


C'est ce qui fait la valeur de celui qui choisit de se recréer dans l'amour : il l'a choisi en conscience, non pas
parce qu'il n'a pas le choix et que c'est sa nature.. mais parce qu'il l'a voulu.

Même celui qui choisit la peur permet à un autre de choisir l'amour : ce faisant il permet à tout le système d'exister..

car si personne ne choisit la peur alors personne ne peut choisir l'amour.. c'est ça le secret..

Au final il n'y a aucune faute : l'homme est autant digne de valeur que les autres quel que soit son choix :
en ce sens il mérite d'être aidé et guidé.. se tenant sur le fil du rasoir..

Choisir d'être guérisseur c'est simplement donner l'intention qui manque aux hommes qui choisissent de dépasser la peur..
car nous ne pouvons forcer les autres à être ce qu'ils ne sont pas.. par contre nous pouvons les aider à concrétiser leurs choix.

En ce sens tous les hommes doivent être honorés et acceptés pour ce qu'il sont sans être jugés.

Car nous ne sommes pas nos actions, au final nous sommes tous un membre du corps divin, du plus grand au plus petit..
quel que soit le choix du rôle que nous jouons.. et à ce titre le paradis est notre promesse et notre dû.. et nous y
sommes déjà.. nous oublions juste cela.

En regardant la forêt je comprends cela : les arbres les plus grands aux feuilles les plus petites, chacun joue son rôle dans la beauté que je contemple : chacun est important il n'y a pas de différence entre le grand chêne et la petite herbe.. la beauté du tout intègre tous les êtres..

C'est cela que voit Dieu? le "grand tout", l'observateur silencieux qui au delà de la dualité se contemple dans sa splendeur et sa globalité grâce à l'expérience de lui même qu'il peut faire à travers nos expériences à tous en dehors du temps et sur l'éternité?
Repost 0
Published by christophe - dans Réflections
commenter cet article
14 août 2008 4 14 /08 /août /2008 06:12
Après avoir fait le point sur les nouvelles perceptions obtenues suite à l'ouverture du corps spirituel il semblerait qu'un certain nombre de choses que j'ai préféré occulté pendant des années soient vraies.

Lorsqu'on cherche les vies antérieures.. on finit par en trouver qui ne sont pas d'ici ou de ce plan d'existence.

Le maitre spirituel que j'avais rencontré m'a dit :

"dans le monde réel deux hommes qui paraissent identiques dans l'illusion peuvent être aussi différents qu'un caillou ou un arbre.."

Je n'ai compris cette phrase que maintenant.

En réalité nos soi immortels n'ont rien à voir avec nos vies actuelles ou nos formes actuelles.

Il semblerait que nous acceptons des missions qui peuvent nous engager sur plusieurs vies : tout cela reste un jeu au final pour l'esprit mais est  une réalité vivante au niveau de l'âme, comme notre vie actuelle l'est au niveau de nos consciences.

Apparemment, certaines choses que l'énergie m'a déjà révélées plus ou moins mais que j'ai préféré occulté sont réelles : comme certains arbres peuvent avoir une énergie qui n'est pas celle d'un arbre.. et que les voyants voient comme des esprits de la nature très évolués incarnés.. beaucoup d'hommes n'ont pas des énergies d'hommes.

ET sont des incarnations d'autres choses : esprits de la nature, extra terrestres etc..

Difficile à croire et pourtant c'est une réalité.

Il semble même qu'aucun d'entre nous n'est un homme tel que nous le concevons : une espèce d'êtres qui avancent de manière linéaire pour progresser d'un état de conscience à l'autre. (ce qui est déjà une manière de voir les choses qui parait bizarre à beaucoup..)

Nous pouvons être des esprits de la nature incarnés venus mener à bien une mission écologique.. ou bien des esprits d'autres planètes venus enseigner certaines sciences etc.. assez incroyable .

Qui plus est il semble que la terre soit réellement en train d'ascenscionner : c'est une réalité énergétique qui ne peut être niée : et ce faisant elle tire tout le monde derrière elle. Ce qui explique la présence d'autant de monde en ce moment.

Les êtres de tous les niveaux de réalité semblent s'être donnés rendez vous pour venir en profiter d'une manière ou d'une autre : puisque c'est l'occasion de faire un grand ménage et de se libérer des fardeaux accumulés durant plusieurs vies.

Un fait étonnant et pourtant réel : les artistes, les créatifs , les scénaristes sont des gens qui ont de l'imagination.. donc qui sont connectés à la source : le mental ne peut rien créer. Donc tous les films et séries même les plus débiles contiennent une part importante de vérité que le scénariste est allé pomper en haut. Puis il rajoute l'Ego : la violence, la peur etc.. pour que la série accroche les gens.

Donc il y a des vérités dans toutes les séries débiles.. et men in black a raison: si tu veux connaitre les vraies nouvelles, va voir le journal de l'allumé du coin, lit entre les lignes.. et tu sauras tout ce qu'on te cache.
Accessoirement soyons réalistes sur un point :
Il y a deux possibilités : soit nos dirigeants sont les dignes copains de rantanplan et ont trouvé par hasard exactement ce qu'il ne fallait pas faire pour que la population soit heureuse, évoluée, et puisse faire usage de ses pouvoirs naturels.. soit des petits malins parfaitement au courant de ces règles ont pris une position dominante dans les gouvernements et amené par des biais financiers et sous prétexte de bien être général un fonctionnement d'éducation et de vie qui ressemble fortement à un élevage de poulets en batterie.

Personnellement quand on sait que beaucoup de politiques sont francs maçons, la théorie comme quoi nos dirigeants sont juste un peu couillons et ne connaissent rien des réalités énergétiques et du potentiel réel de l'homme me semble hautement improbable.

Surtout quand on sait que les francs maçons étudient la présence, la projection de conscience et différentes techniques pour gérer la célébrité et autre..

Mais il semble bien que les choses changent énormément ces derniers temps... à voir.. peut être les poulets vont ils se réveiller.. et les éleveurs où sont ils passés? qui a bien pu les déloger?
enfin suppositions..
Repost 0
Published by christophe - dans Réflections
commenter cet article
10 août 2008 7 10 /08 /août /2008 05:49
Voici un point sur les capacités de perception de l'invisible. A mon sens des capacités humaines naturelles totalement refoulées par notre éducation mais utilisable après un minimum d'entrainement et d'ouverture.
(fait à partir de recoupements sur commentaires de médiums et mes propres expériences)

Communication émotionnelle:
de manière générale il s'agit d'échanger des émotions avec une autre énergie.. (esprit, végétal, animal, humain, entité inconnue etc..)
Pour moi :Cette communication a lieu à partir du chakra du coeur et peut s'exprimer soit par de l'amour et de la joie à des degrés divers dans le coeur, soit des émotions variées dans le ventre. (peur etc..)

Communication mentale :
Se fait par la perception d'image mentale sous forme de rêve éveillé (ou endormi!) : on crée le début du rêve pour lancer la communication avec l'autre et on laisse se dérouler. Il semble qu'on puisse réceptionner des images mentales extérieures avec de l'entrainement.
Pascal peut voir également certaines choses en fermant les yeux : il a une image différente qui apparait ou bien il va voir des morts etc..
Il semble qu'avec suffisamment d'entrainement on voit les choses apparaitre directement dans la vision normale (on peut voir les morts, les esprits etc..) : c'est la clairvoyance.
On peut également entendre une voix dans la tête qui apparait spontanément : c'est la clairaudiance.

Pour moi : technique en cours de développement pour ce qui est de l'utilisation du mini rêve éveillé par l'entrainement que j'ai déjà expliqué. J'ai des résultats qui semble très concluants.. mais je dois encore m'entrainer.
Pascal lui a déjà remplacé les runes et obtient les mêmes résultat par cette méthode.
Pour ce qui est de la vision, ma vision d'énergie par clairvoyance étant à mon sens inutile je ne m'en préoccupe plus, elle va évoluer seule en temps voulu vers une vision de choses plus intéressantes. Idem pour la clairaudiance qui sert plus à me farcir les oreilles d'énergie qu'autre chose ce qui est insupportable. Donc en ce moment je ne tiens pas compte de ces perceptions 'énergétiques'.

Réception d'idées et de concepts :
En échangeant avec notre environnement nous recevons sans cesse des pensées et de l'imagination (plus ou moins développés suivant chacun) qui semblent ne pas être issues de nous.  C'est ce principe qui est manifestement utilisé dans les techniques d'invisibilité et d'illusion : le 'magicien'  générerait plein de pensées qui finiraient par altérer la perception 'normale' de l'autre ou bien il bloquerait toutes ses émissions énergétiques dans le cas de l'invisibilité ce qui le ferait disparaitre de la perception des autres.
Puisque nous ne réalisons pas que nous sommes en processus constant de réception d'informations étrangères à nous.
Pour moi : la lumière dans la tête reste ma principale source d'informations : je n'ai pas de compréhension directe et pourtant je pourrais écrire des textes jusqu'à la fin des temps.. elle m'envoie des idées tout le temps.

Perception par les corps subtils :
'Sentir à distance ce qui se passe autour de soi' par l'intermédiaire du corps énergétique.

Pour moi : je peut ressentir mon environnement immédiat de manière constante, mais surtout je peux 'faire venir à moi' la perception d'une chose étrangère. Mon corps énergétique devient la chose à laquelle je me connecte (une autre personne ou bien un terrain , un arbre etc.. et ensuite je n'ai qu'à ressentir les choses par mes sens normaux pour savoir ce que ressent l'autre puisque je suis devenu lui.
C'est extrêmement désagréable avec les gens parce que ce processus transmet toutes leur peurs et leur souffrances donc j'évite soigneusement de le faire.
Se 'connecter' avec la nature , les plantes particulièrement est souvent un moment de béatitude inoubliable. Les esprits de la nature sont très agréables (je m'essaye à la connexion avec les fées principalement pour échanger.)

Voila globalement les outils de communication que nous possédons pour échanger avec notre environnement.
Il est évident pour moi qu'avec une éducation traditionnelle nous utilisons très peu les capacités du mental, quand on voit de quelle manière il peut servir d'interface de communication avec tout notre environnement et ceci indépendamment de la distance..
Repost 0
Published by christophe - dans Réflections
commenter cet article
7 août 2008 4 07 /08 /août /2008 16:46
Modélisation simplifiée:

Conscient      => corps physique

inconscient    => corps astral (ou émotionnel)
                         // contient toutes les mémoires de cette vie et les compétences acquises.

subconscient => corps spirituel
                        // contient la mémoire complète de nos vies antérieures ainsi que toutes les compétences acquises.


initiation.. le but est de rechercher son soi immortel en libérant les informations contenues dans le subconscient
(ou corps spirituel).

Une fois que notre "soi immortel" est mis en lumière, il peut travailler à enlever tout ce qui dans notre vie ne convient pas à ce que nous sommes vraiment.

Une notion déjà vue en neurotraining qui possède un pourcentage d'expression du "soi".
Mais là il s'agit concrètement de savoir ce qu'il est..

On franchit les limites de la psychologie et de l'inconscient pour attaquer une zone inconnue, celle de l'âme et du subconscient .. une chose qui normalement ne se dit qu'a mi-voix à l'église mais qui, semble-t-il, peut s'expérimenter : le rêve pour moi!

Une fois ce "soi immortel" trouvé la transmission consiste à augmenter le degré de vibration du corps énergétique pour qu'il accède à des niveaux de consciences supérieurs, ainsi que de permettre aux connexions avec le ciel et la terre de  se faire mieux.

On peut également libérer une partie de la mémoire du corps spirituel et la récupérer sous forme de certitudes et de compréhension profonde du sens de notre vie.

Un programme vraiment alléchant!

Mais aussi terriblement perturbant.. il faut avoir fait face à beaucoup de choses pour pouvoir encaisser ça (surtout quand on n’a pas toujours été un gentil garçon comme moi..)
Repost 0
Published by christophe - dans Réflections
commenter cet article
28 juin 2008 6 28 /06 /juin /2008 06:00
Suite à la séance de neurotraining j'ai un contrecoup assez bizarre.

Il est normal qu'en faisant disparaitre des schémas aussi profonds une remise en question se présente dans les jours qui viennent.

Plus les schémas sont profonds plus mon "monde illusoire" se redéfinit après une séance, et après 10 ans de travail presque quotidien les schémas qui sautent en thérapie sont très profonds.

Le fait de réaliser que mon "nom" n'est qu'un fardeau qu'on m'a imposé m'en a libéré.

Du coup J'ai du mal à me définir, à définir "ma forme" et qui "je suis" : la signification de notre nom est quelque chose de très profond en nous semble t-il même si nous n'en avons pas conscience.

La peur d'être en retard ayant toujours été un pilier de mon fonctionnement (tout est toujours planifié dans mon emploi du temps pour éviter le retard) je me retrouve un peu bizarre dans ma perception du temps.

En fait depuis deux jours je suis beaucoup plus présent ici et maintenant :la peur d'être en retard dans mon activité suivante de la journée ayant disparu, je peux profiter de ce que je fais ici et maintenant sans que mon Ego me fasse passer en mode "stressé".

J'en profite pour travailler la présence et laisser venir ce qui vient sur le sujet.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Après une journée bizarre et décalée, voici un point sur la question.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

1) Définition de nous mêmes

C'est ce que la structure mentale crée tous les jours à partir de notre éducation.

Je suis petit, grand, gros maigre etc.. => je me créé une forme
Je suis informaticien, boucher, magasinier etc.. => je me définis dans la société
Je suis en retard, pressé, absent etc.. => je me définis dans le temps
Je suis content, triste, joyeux etc..    => je me définis une émotion

Ceci est un processus de création constant.
Nous nous définissons et en faisant cela nous nous créons.
Nous nous enfermons dans une forme et dans une définition de nous même : c'est un cercle vicieux; et ce faisant nous limitons nos possibilités et notre pouvoir.

"JE SUIS" est l'affirmation de l'action d'exister dans le monde réel.

Aucune pensée, aucune phrase ne devrait dépasser ces deux mots lorsque nous nous définissons.

Tout ce qui est mis après est une illusion du mental  : c'est la construction de notre "forme illusoire" et cela limite notre pouvoir et nous enferme dans l'impuissance d'une forme.

Nous pouvons nous définir comme le plus grand des géants, mais qu'est ce que cela comparé à notre nature d'univers infini et tout puissant?

Quelle que soit la forme dans laquelle nous nous enfermons elle sera forcément toujours inferieure à ce que nous sommes vraiment sinon nous ne pourrions pas la créer !

"Ce n'est pas le corps qui contient l'âme, mais l'âme qui contient le corps!"
La voie du magicien de Deepack Chopra.


2) Présence ici et maintenant  : le "temps".

Nous sommes soit dans l'extrapolation : ce week end je vais faire ceci, ce soir je vais regarder cela à la télé, il faut qu'a 13h30 je sois à tel endroit etc.. soit dans le regret : c'était bien le week end dernier, c'était bien mes dernières vacances, pourquoi j'ai pas fait ceci ou cela etc..

Grace à cela l'Ego nous dépossède de notre pouvoir.

Dans le monde réel il n'existe qu'un éternel moment présent. C'est le mental qui invente un passé et un futur : ces choses n'existent pas.

Si nous ne sommes pas "ici et maintenant" nous ne créons plus consciemment notre réalité : nous dispersons notre énergie pour rien, puisque nous fuyons la réalité au lieu d'être dans l'instant présent.

"Nous n’avons pas à faire d’effort pour être, car l’acceptation est la spontanéité même.
Il n’y a besoin d’aucun temps pour être ici et maintenant, par contre, il faut nécessairement du temps pour refuser d’être ici et maintenant."

Qui plus est la réponse de l'Ego à une expérience donnée sera toujours décalée avec un vieux schéma mental mémorisé au lieu de laisser jaillir "l’action juste" de l'intuition.

"Plus nous différons la réponse à la situation d’expérience présente, moins la réponse sera juste, car le mental entrant en scène va compliquer les choses.
Inversement, si nous sommes intensément présents, ce n’est plus l’intellectualité émotionnelle du mental qui va parler.
La réponse à ce qui est, émanera d’une source bien plus profonde et sera nettement plus inspirée"

(citations issu d'un cours de philosophie en ligne extrêmement intéressant sur le sujet bien qu'un peu compliqué :
http://sergecar.club.fr/cours/corps_emotionnel.htm)

3) Identification aux pensées et au corps

Le monologue est incessant dans notre tête  : la voix essaye toujours de nous faire fuir le présent et de juger quelque chose. Ces pensées sont extérieures à nous. Quand on a compris cela on peut "laisser passer les pensées"

Au lieu de ressentir notre corps, nous projetons une forme.
Lorsqu'on a compris que le corps n'est lui même qu'une pensée projetée dans nous même(qui est sans forme) on peut "le laisser passer" comme une pensée.

Il ne reste que l'absence de forme qui se perçoit comme de l'énergie dont la limite est indéfinie:  une vague de conscience sur un océan invisible.(on l'expérimente facilement après une heure de méditation mais il est plus dur de l'expérimenter dans l'action : c'est un état qui va et vient.)

Lorsque l'exercice de perception sans projection est intégré on ne perçoit que l'énergie et non plus la main ou l'extrémité pendant la "présence".


Alors que je pratique dans la rue je comprends soudain ceci:

Si je projette ma forme, je projette également celle des autres, car je suis une vague sur un océan qui croise d'autres vagues du même océan.

C'est mon mental qui leur donne des formes, et qui ironiquement "juge" ensuite ces formes avec des pensées : regarde comme elle est pas belle, comme il est gros, comme il a l'air méchant.

Mais c'est mon Ego qui leur donne cette apparence ! Ca n'est pas ce que sont les autres réellement, c'est ce que je projette sur eux !

Il ne sert à rien de "juger" une apparence qui n'est que le fruit de mon imagination : il suffit de laisser faire l'action juste dans "l'ici et maintenant".

Par exemple :

Normalement si je vois un type qui a l'air agressif, je me prépare à me battre en le croisant ou bien je fais un détour pour l'éviter.

Mais c'est mon mental qui dit qu'il a l'air agressif. Ca n'est pas forcément la réalité. Le jugement et l'action que j'aurais faits sont donc une illusion.

A la place il suffit de passer sans juger en étant présent. Si on est présent et que la personne nous agresse alors la réponse à l'agression sera la  réponse juste, et si comme il est probable il n'y a rien à craindre alors tout se passe bien : c'est le secret des arts martiaux et de la voie du samouraï.

La réponse vient "des profondeurs de l'être" : l'action juste étant un coup de sabre mortel placé sans réfléchir*  ou un passage sans rien faire, le tout complètement présent et décontracté : l'intuition devient l'action.

*ou une esquive et la fuite si on n’est pas un grand samouraï :)

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les voies directes de recherche de l'éveil que je connais sont :

- zazen (méditation) => on laisse passer les pensées et le corps en accrochant son attention au corps énergétique sans le juger.
- "la présence" qui revient au même en mouvement et dans l'action, le meilleur exemple de ceci étant la voie du samouraï qui, en se considérant comme mort au quotidien est "sans forme" et "sans but" : il n'est que "l'action juste" dans l'éternel moment présent.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
L'instant présent

On demanda un jour à un maître qui savait méditer,
comment il faisait pour être si recueilli, en dépit de toutes ses occupations.
Il répondit:
Quand je me lève, je me lève.
Quand je marche, je marche.
Quand je suis assis, Je suis assis.
Quand je mange, je mange.
Quand je parle, je parle.

Les gens l'interrompirent en lui disant:
"Nous faisons de même, mais que fais-tu de plus ?"
Quand je me lève, je me lève.
Quand je marche, je marche.
Quand je suis assis, je suis assis.
Quand je mange, je mange.
Quand je parle, je parle.

Les gens lui dirent encore une fois:
"C'est ce que nous faisons aussi !"
Non, leur répondit-il.
Quand vous êtes assis, vous vous levez déjà.
Quand vous vous levez, vous courez déjà.
Quand vous courez, vous êtes déjà au but...
Présentement !

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"L’homme, livré au temps, est une créature évanescente, qui court après des ombres et des ombres projetées par son propre déplacement dans le temps. Aussi, parce qu’il est incapable d’être ici et maintenant, il veut être diverti, par la sollicitation d’un quelconque ailleurs. Il lui faut toujours trouver une « occupation » à sa pensée fiévreuse et inquiète. Ailleurs, c’est toujours mieux qu’ici ! Voilà la chanson qu’entonnent nos désirs et ce que nous répète souvent la publicité. Le Maintenant, mesuré à l’aune de nos désirs, est si pauvre, si dépourvu d’intérêt comparé à ce qu’il « pourrait être », qu’il ne vaut rien. «Ah !» se dit l’homme malade du temps, «si je pouvais avoir... si la vie était plus juste, si je gagnais au loto, si ... ! » La meilleure façon d’assassiner le présent, c’est de lui préférer un «si » - le plus névrotique ou le plus rationnel, c’est à choisir ! En effet, comparé avec un si, le présent est insipide et nous ennuie. Il a été vidé de son sens par le seul effet de la comparaison. Notre pensée, chevauchant nos désirs, est là pour nous dérober le seul temps qui pourrait nous appartenir et où il ferait bon vivre. Le souvenir est alors une sorte de refuge plaisant contre les déceptions d’aujourd’hui. Les projets lancés en l’air sont autant de fuites stimulantes en avant, contre ce présent ridicule qui n’atteint jamais la mesure de nos attentes. Du coup, bien que placé dans le présent, nous ne pouvons lui accorder ni intérêt, ni sérieux, ni même un véritable investissement. Nous ne pouvons pas le faire en dehors de sa concordance avec nos désirs. Alors notre présent est toujours décevant. Et dès que le désir est là, il y a le temps psychologique de l’Ego, et la guerre avec le réel commence. Le temps nous rend aussi inquiet qu’il nous rend batailleur, stupide, et superficiel. Et malheureux surtout."
(citation: http://sergecar.club.fr/cours/corps_emotionnel.htm)

La présence apporte la jouissance de l'instant présent : jouir de la vie elle même et de l'action d'exister "JE SUIS" est le plus grand bonheur qui soit  !

Aucune action du monde illusoire n'apporte plus de jouissance , c'est ça le grand mensonge de l'Ego !

Mais nous sommes tellement empêtrés dans les drames et les mensonges du mental que nous nous sommes coupés de cette jouissance : nous ne l'expérimentons pratiquement plus dans notre vie à part pendant quelques instants "de grâce" dont nous nous rappelons généralement avec émotion : un instant "parfait".

Mais nous ne comprenons pas que la seule chose qui rendait cet instant parfait était notre présence dans notre "vraie nature" ici et maintenant et en dehors de l'Ego et non pas la nature de l'action illusoire!

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Retourner dans le moment présent et ne plus le quitter cache à mon sens encore plus de secrets malgré l'extrême difficulté de l'exercice.

Continuons à expérimenter...
Repost 0
Published by christophe - dans Réflections
commenter cet article
25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 04:33
 Vous avez peut être remarqué que ce mois de juin est relativement difficile.
Beaucoup de gens sont très fatigués, j'ai moi même la tête dans un étau et certaines personnes ont les jambes gonflées et ont du mal à récupérer.

Le temps est bizarre : on a commencé sur une note de froid pour finir par mourir de chaud.

Il se passe quelque chose dans le monde "réel" mais quoi?

Voila plusieurs interprétations :

Ma thérapeute de neuro training m'a prévenu au début du mois que ça serait dur, parce que d'après la numérologie c'est un mois correspondant à de grands changements pour tout le monde, libérateurs, mais faits dans la souffrance (la tour brisée des tarots)

L'agapé thérapeute dit que la terre est en train de faire un "saut quantique", c'est à dire que sa structure énergétique est en train de se modifier (et donc la notre) ce qui fait que notre énergie est en expansion. Nous lâchons pleins de vieux fardeaux mais c'est douloureux. Notre énergie devrait redevenir normale d'ici mi juillet d'après elle.(on peut rien faire à part boire, se reposer et éviter les ondes éléctro magnétiques)

Le vieux maitre de mon école de kung fu shaolin (maitre traditionnel de kung fu, tai chi, qi qong) nous a dit en début d'année que la terre était en train d'évoluer et que les "cataclysmes" différents qui la parcourent en ce moment en sont la conséquence : il maintient que c'est le changement d'ère et que ça va durer encore quelques années.

Voilà, ces gens ne sont pas des théoriciens : ce sont des personnes qui, à leur manière, sont des maitres dans les perceptions du monde qui nous entoure.

Ils tiennent tous les trois le même discours dans leur "monde" différent.

Ce genre de chose me fait sérieusement croire à ces histoires de changement d'ère. (et puis regardons la planète en ce moment : il est clair qu'il y a beaucoup de chamboulement)
Bon ben on s'attaque à mon mode de communication qui est pourri
Repost 0
Published by christophe - dans Réflections
commenter cet article