Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 03:16
Maintenant que je me tiens un pied entre les deux état je peu essayer de décrire les choses.
La différence entre la 3D et la 4D est la manière de percevoir le temps.  (ou conscience au niveau du troisième chakra et conscience au niveau du quatrième, c'est pareil).

En 3D nous percevons le temps de manière linéaire avec un passé, un présent et un futur. Nous avons des buts divers et variés qui occupent nos vies multiples et qui nous conduisent à vivre des expériences. Les buts sont toujours vains et ne servent à rien d'autre qu'a nous expérimenter. Nous avons un mental qui fonctionne de manière séquentielle et qui répete les choses un peu en boucle, sa principale fonction reste de nous permettre de nous illusionner (en nous croyant séparé du monde et en croyant dur comme fer à nos buts). Les buts ammène un fort égo et une forte compétition, avec une volonté de domination importante (plus ou moins canalisée). Mais le fonctionnement reste basique, avec la survie, la défence du territoire, la recherche des choses à l'extérieur dans un monde hostile. Cet etre est plus libre qu'un animal mais pas encore un humain.

En 4D les buts disparaissent, et avec eux la notion de temps linéaire en prend un coup. Il n'y a plus qu'un moment présent et un monde en auto-création constante.
Le mental est remplacé par une perception basé sur le divin, donc une collaboration étroite avec l'univers s'installe.  Sa veut dire que les Intentions sont réalisé de plus en plus. L'univers n'est plus un lieu hostile mais un terrain d'expérimentation avec lequel nous collaborons, nous pouvons même faire des expériences d'unité régulière avec lui. La survie n'est plus nécéssaire puisque il suffit de demander pour recevoir. On commence à pouvoir entrer dans l'action juste qui collabore avec l'univers plutot qu'etre à contre courant avec son égo. Plus de karma donc.
Nous avons conscience de ne pas etre ce corps, mais également de ne pas etre cet esprit, l'observateur silencieux peu apparaitre par moment. Du coup le recul permet de travailler sur les deux plus directement.  Nous avons conscience que le monde manifesté n'est que notre création constante et qui lui même peu etre modifié.
Le mental ne peut pas gérer la perception du temps non linéaire et la communication avec l'univers, il est remplacé avantageusement par la communication silencieuse de l'esprit qui fusionne avec l'univers et permet d'avoir les informations nécéssaire constament.
A terme il devrait etre possible de vivre de manière non linéaire physiquement : c'est à dire que la ligne du temps devient possible à parcourir par l'intention*.

Concrètement le passage de l'un à l'autre est très difficile parsque il faut entièrement se recréer et que les choses se font petit à petit. Sa nécéssite un gros lacher prise et beaucoup de foi. Etre le cul entre deux chaise au milieu n'est pas simple. Le coeur pour qu'il soit correctement ouvert nécéssite un équilibre complet de tous les chakras, donc les trois du haut doivent etre synchro mais également ceux du bas (c'est la que sa chie encore pour moi). Mais il n'est pas utile que tout soit parfait pour commencer à en faire l'expérience.

*
Nous avons un axe qui gère le temps. Cet axe est fixe et correctement réglé chez la plupart des gens. C'est à dire qu'il est figé et fonctionne toujours pareil, ce qui créé l'illusion du temps linéaire. Les gens chez qui il y a un gros décalage sont a l'asile psy. Sa veut dire qu'il persoive dans un espace temps et vivent dans un autre. Impossible à gérer avec notre mental. Mais cet axe à terme devrait se débloquer et permettre de se déplacer librement dans le temps si on passe totalement en 4D physiquement. A ce moment notre manière de vivre n'aurait plus rien à voir avec une vie en 3D, puisque nous pourrions nous déplacer librement dans cette dimension et notre mental serait remplacé par le supra mental(qui est un accès à l'esprit divin) pour gérer cette perception.
C'est les infos que j'ai sur la question.

PS:
On comprend donc que notre monde actuel n'aurait plus aucun intéret pour quelqu'un qui vie de cette manière et que la science ne favorise pas une évolution de l'homme a l'heure actuelle, mais plutot qu'elle l'enfonce dans l'expérience 3D et l'égocentrisme au lieu de l'encourager à évoluer.

PPS:
En résumé ceux que nous considérons comme des magiciens sont ceux qui accèdent partiellement a l'état d'humain véritable : collaboration avec l'univers physiquement pour les sorciers(chakras du bas) et mentalement pour les channels et les voyants (chakras du haut). Pas de bol la plupart du temps c'est avec un fort égo et sans avoir ouvert véritablement le coeur, le résultat n'est donc pas des plus heureux, puisqu'ils ne sont pas constament dans une logique de collaboration avec l'univers.

PPPS:
Pour moi la transition se produit quand notre égo est totalement dépassé dans une situation ou on s'abandonne au divin complètement. Rien de plus. C'est en tout cas l'expérience que j'ai vécue.

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 09:35

Certains ont des mondes manifestés très proches et donc la cohabitation est bien plus facile. En résumé les artistes vont se comprendre entre eux, les militaires également.

Nos part plus hautes attirent vers nous ceux qui nous font évoluer, mais également ceux avec qui nous pouvons co-créer une réalité qui nous conviens. Donc même si nos mondes changent nous allons faire évoluer nos relations. Basiquement je suis gendarme et je deviens artiste, je risque de ne plus cotoyer les mêmes endroits et les mêmes personnes.Mais en réalité sa vas plus loins que ça : on peu même changer totalement de monde ainsi.

En résumé on peu se retrouver sur des déclinaisons de mondes totalement différents, et c'est ce qui risque d'arriver entre ceux qui choisirons de rester dans l'animalité, et ceux qui choisirons d'évoluer. Quoi qu'il arrive nous sommes toujours ICI et MAINTENANT et c'est le monde manifesté qui change autour de nous et pas l'inverse. Nous interagissons par affinité, et par besoins d'évolution.

Rien de ce qui est dans notre réalité n'y est au hasard en conséquence !


PS:
Vu que j'ai eu les infos j'ai quand même écrit les textes.
Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 09:34
Notre monde manifesté peuT changer instantanément suivant les besoins.
Nous sommes sur terre, mais si c'est nécessaire nous pouvons passer directement ailleurs. Tout dépend des choix faits par les parties plus hautes.

Certains peuvent se retrouver dans l'absolu immédiatement alors qu'ils n’ont rien demandé. Simplement parce que le haut veut leur dire quelque chose. (montée de kundalini spontanée etc..). Certains peuvent mourir instantanément si c'est nécessaire pour aller ailleurs.

En réalité, nous ne sommes pas dans notre monde manifesté par hasard, erreur ou punition. Nous le créons ainsi parce que c'est la manière la plus adaptée de nous faire évoluer. Rien de moins, rien de plus.

Parfois expérimenter les choses nécessite d'être plongé dans l'inverse au départ. Ceux qui veulent expérimenter la liberté choisiront des mondes où les gens sont emprisonnés. Tout acte de liberté, même dérisoire, sera pleinement vécu à cause du contraste. Ceux qui veulent expérimenter l'amour choisiront des mondes où les gens ne s'aiment pas.

C'est aussi simple que ça. Nous sommes ici et maintenant en train d'expérimenter un monde manifesté par nous même. Nous pouvons en changer sans transition, tout dépend des choix du haut.

Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 09:34
On en arrive au problème actuel le plus flagrant.
L'homme n'arrive pas à dépasser le troisième chakra qui est le siège animal pour trouver le quatrième chakra (cœur) qui est le niveau de l'humain véritable.

Nous en sommes réduits à fonctionner en meute comme de vulgaires chimpanzés pensants. Que nous finissons par devenir de plus en plus, alors que nous nous enfonçons de plus en plus dans notre illusion de pouvoir, celle du dominant qui asservit de plus en plus de dominés, au lieu de chercher une vraie évolution d'espèce. En résumé, nous nous enfonçons dans l'animalité.

Nous sommes des animaux bien gras avec des colliers autour du cou qui tiennent en esclavage des animaux affamés à l'autre bout de la planète, mais rien de plus. Un animal n'est pas un humain, il reste animal, même s’il apprend à faire des tours à l'école. Etant coincés entre deux états, nous créons des catastrophes. Parce que nous utilisons le libre arbitre de l'homme véritable, mais pas son vrai degré d'évolution.

L'homme véritable doit se tenir dans le cœur, et dans la vraie solidarité qui est une collaboration avec l'univers (chose inconnue sauf des saints, bien que certains soient plus hauts encore!). C'est la signification de la différence entre la 3D et la 4D au niveau new âge apparemment.

Le niveau 4D est très différent du niveau 3D, et à mon sens, ce n'est pas simple d'accepter la transition. Cela nécessite une vraie volonté d'évolution par la personne et un renoncement profond à l'animalité.  Collectivement, ça parait illusoire aujourd'hui, mais ça ne l'est peut-être pas tant que ça ! Simplement parce que la période y est favorable, simplement parce que les énergies actuelles qui nous influencent énormément sont dans cette logique. (Nous passons et allons passer par des pics de résistance très forts de l'Ego de manière collective : ce qui est bon signe pour moi, car cela signifie qu'à terme, il lâchera).

PS:
La science se développe de manière horizontale et pas verticale. (méthodes de chasses et de défense du territoire plus performante, méthodes de maintien des dominés sous contrôle plus importants). Désolé, mais si elle nous greffe des téléphones dans la tête et nous met sur roulette, elle pourrait même faire de nous des légumes (2D). Ca ne parait pas si fou que ça à l'heure actuelle. En résumé, la science n'est pas orientée dans une logique d'évolution, mais plutôt d'involution. Alors quelle pourrait très bien l'être! Mais ça n'est pas dans les préoccupations des dominants de la meute !

Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 09:34
L'univers est créé dans un éternel moment présent. C'est à dire que c'est un processus d'auto création constant par toutes ses parties simultanément. Chaque conscience influence les autres et réécrit constamment de nouvelles potentialités et de nouveaux mondes sur l'éternité. Il existe une quantité infinie de déclinaisons des mêmes événements, donc une quantité infinies de terres parallèles ayant quasiment la même histoire dans laquelle les gens évoluent différemment. Notre part créatrice (l'esprit divin ou subconscient) réécrit constamment les choses à sa sauce, en collaboration avec les autres (plus ou moins en collaboration suivant les endroits).

Pour naviguer dans tous ces espaces temps/possibles, nous sommes dotés d'une part qui prend des décisions. Cette part là peut décider du meilleur chemin d'évolution possible, en se basant sur la finalité, et pas sur les choix de l'Ego actuel. C'est la part de l'âme et l'endroit où agissent les doubles du passé et du futur. Le passé construit notre présent en l'état, et le futur teste toutes les potentialités pour trouver la meilleure. Comme une tête de lecture qui visionnerait tous les films créés par le niveau du dessus et sélectionnerait le meilleur à chaque moment. Cette part est immortelle, bien qu'étant une simple construction de la part du dessus, et elle mémorise l'ensemble des vies sur l'éternité.

Au final, la part consciente : notre Ego, vit ce qui a été sélectionné au dessus et le subit. A son niveau, il peut simplement faire semblant de prendre des décisions pour expérimenter.

En résumé, toutes les potentialités existent et nous choisissons ce que nous voulons vivre à un niveau plus haut.
Cette part plus haut qui choisit (le double du futur) ayant été oubliée et n'étant plus utilisée correctement, les gens en sont réduit à suivre les histoires des autres, au lieu de naviguer dans leur propre version de la réalité!

PS:
Donc, en résumé, les histoires sont nos créations constantes, et passé et présent sont modifiés constamment.
Nous naviguons au niveau de ce merdier pour créer un monde en temps linéaire manifesté collectif, qui n'existe que par nous au fond. (et dans lequel nous avons toute liberté de déplacement à un certain niveau.)

En résumé :
esprit divin (ou subconscient) : créateur.
âme ou doubles (ou inconscient) : choisit.
Ego (ou conscience) : vit et expérimente le résultat.

Que se passerait il si les trois étaient totalement unifiés? Création, choix et vie des choses simultanées au lieu que le dernier fasse la gueule aux deux autres et essaie d'en faire abstraction.
Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 09:24
Nous passons notre temps à échanger avec notre environnement. Cet échange est totalement inconscient pour la plupart des gens, et partiellement conscient pour certains. Simplement parsque ces échanges sont tellement nombreux et complexes que nous n'avons aucune chance de pouvoir les gérer consciemment.

Ceux qui y accède partiellement font ce qu'on appelle de la "télépathie". Hors en fait les échanges entre humains sont à 99% non verbales, et nous échangeons avec chaque autre conscience de notre environnement constament. Donc les pieres, les végétaux, les lieux, les esprits divers et variés,  parfois des etres d'autres espaces temps, et des non terrestres , des etres spirituels suivant ses affinités. Sans compter tous les échanges avec toutes les énergies qui nous affectent indirectement (les planètes, les étoiles, le soleil, la lune, le lieu ou nous sommes) etc...

Donc en résumé nous sommes en interraction constante avec notre environnement et nous créons notre monde subjectif directement à partir des informations échangé. Nous acceptons de modéliser certaines choses et d'autres non (tout dépend des croyances entre autre).

Nous sommes tous emetteur / récepteurs.
Ceux qui sont trop récepteurs ne prennent plus aucune décision et se font influencer constament par les autres.
Ceux qui sont trop émetteur n'écoutent plus que leur égo et imposent les choses aux autres.

L'idéal étant de conserver un équilibre émetteur / récepteur.

Au final nous passons donc tous notres temps à nous influencer les uns les autres et à etre influencé par les lieux ou nous sommes, notre expérience du monde subjectif en en est directement affectée constament.

En résumé la scène ne sera pas la même suivant les personnes qui la regardent et leur croyances respectivent.
Et la même scène sera différente si on la regarde seul, ou si on la regarde avec d'autres personnes qui influencent notre expérience.

PS:
Tout est présent dans la scène au niveau multidimensionnel.
Si nous la vivons en présence de fans de science fiction très émeteur, nous risquons de voir les non terrestres présent.
Si nous la vivons en présence d'un avatar, nous risquons d'y percevoir le divin. Tout simplement.
Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 20:14
Notion de 4D, être centré dans le cœur, abandon au divin, être simplement : cela a été décrit de toutes les manière possibles par plein de monde, dans toutes les religions possibles.

En étant dénué de but, on se retrouve face à un mur. Comme si on t'avais amputé d'un membre que tu utilises toute la journée, et que ton cerveau continue à essayer d'utiliser, sans comprendre qu'il n’est plus là. Sans but, il n'y  plus de futur. Sans futur il n'y plus de nécessité de passé. Sans passé ni futur, il n'y plus d'histoire et plus de notion de temps.

Le nouvel état n'a que faire du temps puisqu'il n'a plus d'attente du futur, il oblige donc à réellement être présent à la scène vécue. Il n'y a plus de nécessité de cogiter puisque les informations viennent d'elles mêmes par le cœur dans le silence de l'esprit. Les anciens éléments sont là : je peux les utiliser. Je ne suis pas devenu handicapé et incapable de planifier un truc avec l'agenda, ou raconter une histoire si nécessaire. Mais c'est sans intérêt, comme des jouets dont on s'est lassé. Je continue de les utiliser parce que les autres enfants y jouent. Mais ça n'a plus de sens.

Lorsque le voile commence à se lever le monde se transforme en œuvre d'art. Comme si je changeais de dimension réellement physiquement. Pourtant je suis toujours là, seul mon monde subjectif se transforme. Comme si j'avais constamment devant moi un tableau de maitre, dont les couleurs et les formes me comblent au delà de ce qu'on pouvait obtenir même par mes plus grandes victoires de l'Ego dans l'état d'avant.

A ce moment, c'est l'essence des choses et des êtres vécus ici et maintenant qui provoque l'apparition d'un état de joie et d'amour sans cause réelle. La notion de cause à effet semble avoir perdu son sens temporel. La transition est pénible parce que, à tout moment, le mental active des schémas pour faire rebasculer dans l'autre vue, qui, dénuée de son intérêt, est morne et sans but. Du coup, on doit s'abandonner pour la laisser s'en aller et se dé-constituer.

J'ai l'impression de débarquer dans un monde inconnu dans lequel les règles de fonctionnement que je connaissais ont totalement changé. C'est étrange parce que d'une certaine manière, c'est plus ou moins ce que j'ai toujours cherché en spiritualité. Mais y être confronté dans la réalité quotidienne est particulièrement bizarre.

Quand je ne m'abandonne pas, ça bloque. Donc, j'hésite entre me réjouir de ce que je perçois, ou être complètement bloqué quand mon mental repart en arrière, par habitude. Ce qui m'est venu ce week-end et que ce que je vis actuellement est une sorte de "crise d'adolescence". Comme si je n'arrivais pas réellement à gérer la transition entre deux états, un peu le cul entre deux chaises quoi.

PS:
Ma terre pure, les quelques rares fois où j'ai pu aller la visiter visuellement, a la forme d'une œuvre d'art de lumière. Les éléments et les paysages sont sculptés en lumière comme des œuvres d'arts en peinture abstraite.  J'avoue que j'ignore si cela a un lien avec le fait que je me mets à voir de l'art partout, alors que j'ai été totalement hermétique à toute notion d'art visuel jusqu'à présent.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 19:45
Au fond, les deux seules certitudes que j'ai obtenues après des années de pratique:
1) Nous sommes là pour expérimenter l'amour inconditionnel.
2) On évolue en s'abandonnant au divin et en renonçant à notre Ego à notre niveau.

Le reste n'est qu'un journal à bla bla, et on pourrait décliner les choses sous différentes formes et à l'infini.
Bon, pas grave.

Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article
12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 09:03
Voilà quelques informations en vrac qui me sont revenues sur les mondes subjectifs : c'est un cumul de toutes les expériences que j'ai eues avec qui me sont revenues à l'esprit. Plein de gens ont probablement fait ces expériences et en ont fait abstraction, mais elles sont pourtant assez révélatrices du fonctionnement du "monde manifesté".

J'ai une excellente vue, pourtant je fais partie des personnes qui ont, comme on dit vulgairement, les 'yeux au cul'. Ca vient en partie du fait que je ne suis pas seulement "là" mais toujours à trainer à d'autres endroits ou à recevoir des infos d'autre sources. Il n'empêche que même si je m'impose de réintégrer la matière et de chercher quelque chose de précis, je ne vais pas le voir. J'ai toujours dit en rigolant que j'étais l'inverse d'un détective privé.

Quand je rentre dans une pièce, elle est toujours différente! En réalité, elle contient en théorie toujours la même chose, elle est identique à la veille. Mais en fait, je ne vais pas percevoir la même chose systématiquement. Il y a ce qui attire mon attention, ce qui ne l'attire pas, c'est un fait. Mais ça va bien plus loin que ça : parfois des objets bien présents sont visibles dans ma perception, parfois ils n'y sont pas ! C'est à dire qu'ils ne sont pas intégrés dans la perception du monde. Si quelqu'un n'attire pas mon attention sur eux, ils n'apparaissent pas tout simplement !

Ce n'est ni une hallucination, ni un fonctionnement décalé : c'est quelque chose qui se passe pour tout le monde, mais dont tout le monde fait abstraction. Et c'est également valable pour les gens. C'est à dire qu'une personne peut ne pas apparaitre du tout dans notre perception alors qu'elle est bel et bien là.  En réalité, notre monde subjectif contient uniquement ce que nous voulons bien voir et c'est tout. Ce système va respecter la croyance des uns et des autres, et être parfaitement synchronisé, et nous avons une telle capacité d'abstraction à ce niveau (à cause de notre mental qui est dans le déni de tout changement de sa perception) que pour le percevoir vraiment, il faut avoir beaucoup avancé. Sinon on se contente des 'je ne l'avais pas vu' ou 'j'ai été distrait'.

En résumé, nous n'évoluons pas avec un corps qui perçoit dans un monde précis bien délimité et contenant toujours la même chose, mais nous modélisons un monde manifesté à partir de notre centre (esprit divin), et ce monde manifesté subjectif (incluant notre corps) contient uniquement ce que nous voulons bien en fonction de nos besoins d'évolution. Nous sommes toujours ICI et MAINTENANT, parce qu'il n'existe objectivement aucun autre endroit.

La conséquence:
1) La science, ou une religions donnée, ou une modélisation de la réalité donnée, ne peut pas connaitre le monde manifesté (ou non manifesté) puisqu'il n'existe pas en dehors d'une conscience qui le contemple. Elle ne peut que créer des croyances pour imposer le même modèle de création du monde à tous. Ce qu'elle fait en réalité. Elle peut également essayer de donner des croyances qui permettent de déstructurer notre vision du monde, erroné (pour l'objectif 'noble' des religions et peut-être un jour de la science).
2) Chaque monde subjectif est différent et obéit à des règles différentes. Pourtant, si nous nous côtoyons et pouvons nous percevoir dans nos mondes, c'est qu'ils contiennent des règles suffisamment proches. Donc, une problématique commune, d'où, malgré tout, la pertinence de chercher des moyens communs de les faire évoluer, mais en tenant compte du fait précédent.
3) Nous sommes et serons éternellement ici et maintenant, ce qui change uniquement est la manière dont nous créons notre monde manifesté. En réalité, nous sommes des bébés mondes en création d'une certaine manière. Allant du RIEN au BOUDDHA omnipotent. Nos mondes interagissent entre eux bien évidement. Une manière de modéliser la chose : imaginons un diamant invisible aux facettes infinies. Chaque facette est un esprit divin. Chacune des facette réfléchit la lumière pour créer un monde manifesté qui est sa création par un jeu d'ombres et de lumières. Elle s'en sert ensuite pour s'expérimenter sous un angle unique. Chaque facette n'est pourtant elle même qu'un élément du diamant total. Chaque facette possède une part de la vérité, mais seul le tout possède la vérité absolue. Pour connaitre la vérité absolue il faudrait que la conscience soit revenue sur le diamant complet.

Ce n’est qu'une vérité relative et ma propre manière de percevoir les choses dans mon cheminement actuel bien évidemment. Le fruit de multiples expériences de perceptions du monde manifesté. Mais j'ai conscience très fortement de la modification constante de mon monde manifesté et de celui des autres, à cause de mes expériences de fusion avec les autres, et d'unité (même si elles sont relatives), ce qui me donne un point de vue particulier sur la réalité. Plus le mental est nettoyé, plus la fluctuation constante du monde devient évidente pour moi.

Une parabole qui illustre assez bien la subjectivité de nos mondes:
http://eveilimpersonnel.blogspot.com/2009/07/histoires-zen.html
Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 19:10
Ce matin après un rève étrange je me trouve un peu confus. Faut dire que j'y suis pas allé de main morte sur les croyances hiers, donc forcément mon mental a besoin de nouveaux repères ce matin.Le minimum pour savoir ou il vit et ce qu'il fait. Alors qu'il essai péniblement d'aligner quelques idées pour comprendre sans y arriver, je laisse tomber et m'en remet en haut.

Alors que je vais prendre ma douche je me prend encore la lumière sur la tête.J'ai téléchargé de quoi écrire plusieurs textes en l'espace d'une minute. (avec un petit film aussi).Forcément sa fait relativiser très fortement la différence entre la connexion en haut et le mental.

La en plus la lumière a fait exprès pour bien me montrer que mon mental est vraiment impuissant et que les infos que je reçoi je suis bien incapable de les obtenir ou déduires tout seul.Sa faisait une demi heure que je réfléchissait sans rien comprendre à mon problème. Et quand j'ai arrêté de réfléchir j'ai obtenu une semaine d'infos en 30 secondes.

Petit retour sur mon fonctionnement:
A l'école les professeurs nous présentais tout comme des vérités acquises et nous étions sanctionnés si nous ne répetions pas tout fidélement. A l'age adulte, c'est la télévision et les médias en général qui semble imposer une vérité (en profitant du réflexe conditionné depuis des années à l'école et à l'université). J'ai compris très tot que les professeurs affirmais haut et fort des choses qu'ils démantaient avec le même aplomb l'année d'après.(Quand la science s'apercevais que finalement on s'etait trompé et c'etait pas du tout ça la vérité, mais maintenant c'est sur ils ont la vérité!)

Quand j'ai compris tout ça vers 8 ans a peu près, et que j'ai vu que tout le monde faisait semblant de pas faire le lien, j'en ai déduit qu'il vallait mieu faire comme tout le monde. Mais sa n'est pas parsque j'ai fait semblant que j'en pense moins.

Avant je pensait que j'avais beaucoup d'imagination, puisqu'il y avait toujours pleins d'histoires dans ma tête. Je remarquais également pleins de trucs que les autres voyaient pas. (et je voyais pas pleins de trucs que les autres voyaient, faut croire qu'on regardais pas au même endroit!) Mais les histoires devaient pas etre si débiles que ça puisque des fois elles me racontaient la correction du problème de géométrie que personne n'a compris. D'ailleurs les profs ne comprenaient pas comment je pouvait résoudre les problèmes compliqués et ne pas connaitre les définitions qu'ils imposaient d'apprendre par coeur.Ils en déduisaient tous que j'etait très doué mais que je foutais rien.

En fait j'ai toujours pu concevoir de connaitre la réponse a pleins de choses compliqués et abstraite, mais pas d'avoir des définitions et des noms. Comme j'ai compris très tot que ce qu'on nous faisait apprendre à 8ans changerais à 9ans dans la classe d'après sa servait à rien de bosser, j'ai laissé le mental au repos et écouté les histoires dans ma tête à la place. Donc la ou tout le monde fonctionne a partir du 5ème chakra (mots issu de l'individu) je fonctionne à partir du 6ème (histoires issues du collectif au sens large). Sa m'a permis de faire toute ma scolarité sans bosser, et je peu même coder au boulot ou écrire de la même manière.

Sa c'est encore compliqué avec l'accès au 7ème chakra , parsque du coup je me suis mis a avoir des message complexes, silencieux et sans formes en un instant. Heuresement au 6ème étage ils se transforment en histoires même si sa prend du temps, et au 5ème je peu en faire des mots et des explications, mais alors la sa prend vraiment beaucoup de temps.

PS:
Sa m'aprendra a me poser des questions sous la douche.En résumé j'ai eu l'info silencieuse en 30 secondes. (d'un coup j'ai eu le plan d'ensemble avec des histoires et des images) Pendant le trajet j'en ai fait des histoires (sa a pris 30 minutes) et j'ai discuté verbalement avec la lumière qui m'a réexpliqué a quel point c'est plus simple de pas formuler en histoires, parsque c'est super long de formuler tout ça, et de rester sur le silence de l'esprit. Si je veut expliquer avec des mots j'ai pas finis, j'ai juste pu faire un plan:

a) Mondes subjectifs, comment les éléments vont et viennent dedant.
b) Notion d'emmetteur / recepteur, entrer dans les mondes des autres et coécréer avec eux. notion d'essence.
c) Multi univers et mondes parrallèles dans la matière. (ne pas confondre avec les mondes emotionels/mentaux/spirituels)
d) Ceux qui suivent et ceux qui créent : le niveau animal pensant(dominant/dominé)[3ème chakra] et le niveau humain véritable [4ème chakra: coeur].   Pourquoi devrai on suivre le cauchemard de psychopathes dominants médiatisés(3D) au lieu de créer un monde véritablement humain ou chacun est libre de créer sa vérité(4D) tout en étant conscient d'etre une simple émanation d'un tout et d'avoir son role unique et parfait à jouer (5D)?
e) Vérité relatives et bon droit des uns et des autres.
f) Raisons d'incarnations dans ce bordel et état de notre monde subjectif. (s'expérimenter par les contrastes entre l'état actuel et l'état à créer).
g) Notion de familles d'ames et de mondes subjectif proches.

PS: le film c'etait une histoire avec une pile qui cherchait à pompter l'energie des autres au lieu de voir qu'il y avait une réaction alchimique a faire en son centre pour créer un soleil en miniature qui fournis une énergie illimitée. Une parabole avec l'amour je crois. La tronche de la pile etait très fun. C'etait pour m'expliquer mon rêve de la nuit qui était encore plus bizarre.

Trop fleimard pour écrire aujourd'huis tout ce que la lumière m'a expliqué sur les mondes subjectifs. J'écrirais plus tard. Transformer les histoires en mots c'est pas simple et c'est surtout très long ! Vivement que la population soit télépathe, bordel!

Après réflection je ne ferais qu'exprimer une vérité relative.
Mieu vaut que chacun trouve la sienne. (ok, je suis vraiment une grosse feignasse!)

PPS:
En fait la réponse finale à mon rêve et à la question qu'il posait, c'etait juste de savoir que quel que soit la forme que prend mon monde subjectif, je trouverais toujours d'autres qui sont sur des mondes subjectifs proches ou semblables et je me retrouverais pas tout seul sans personne avec qui communiquer.  C'est mon égo qui bloquait la dessus.
C'est pascal qui m'a filé la réponse finale au téléphone en 30 secondes, sa tombe bien je comprenais pas le pourquoi de toutes ces explications.

En fin de compte la pile sa doit vouloir dire qu'il faut que j'arrete de chercher l'amour chez les autres dans les histoires et que j'active simplement le coeur pour évoluer. Ma foi !

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article