Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

3 juin 2008 2 03 /06 /juin /2008 19:47
Bon ben j'ai réussi à dégoter un rendez vous en urgence pour traiter les angoisses qui remontent.

Apparemment je suis à 100% dans l'expression de ma vraie nature, 100% dans ma manière de l'exprimer et 100% d'énergie dispo.

C'est pour ça que des problèmes énormes remontent : mon soi essaye de faire disparaitre les comportements qui ne lui conviennent plus, je suis vraiment en évolution (et plus en rattrape des problèmes accumulés dans cette vie apparemment ce qui se recoupe avec la magnétiseuse)

Le problème viens de ma manière de gérer le positif et le négatif.
Je ne fonctionne qu'en extrême : 100% négatif ou 100% positif.
En positif je ne communique pas et en négatif je donne des "leçons" aux autres et j'essaie de les écraser.
Bon que de la daube quoi.

Elle me fait réintégrer à la fois le positif et le négatif avec la méthode de "blueprint" (mouvements oculaires)
Du coup je devrais pouvoir intégrer les deux et non plus naviguer d'un extrême à l'autre.

Sinon elle m'explique que l'humanité contient les germes de trois maladies de base (peste, syphilis et un autre) que nous utilisons pour combiner nos propres maladies.(tous nos ancêtres les ont eu donc on les a à dispo dans nos gênes).

Apparemment le principe est qu'une creuse des trou et un autre fait de la "masse ": ca fait les kystes et les cancers.

Ben moi j'ai choisi les kystes pour exprimer le blocage que j'ai.
Elle me vire ça et m'explique que je dois beaucoup boire pendant les jours qui viennent.

En tout cas ça va vachement mieux, mes problèmes sembles s'être envolés: elle est au top comme d'hab.
Repost 0
Published by christophe - dans Séance
commenter cet article
3 juin 2008 2 03 /06 /juin /2008 19:30
Toujours sur la communication.

Je travaille avec Pascal le problème de la logique.
Apparemment la logique me sert principalement à éviter la communication : c'est une manière de dominer les autres.
En fait je n'utilise jamais la logique : je me sers toujours de mon intuition et ensuite j'en fais quelque chose de logique.
La communication est un partage : Or, je refuse de partager en faisant ça donc, il faut que j'arrête la logique et que j'écoute mon intuition.

Bon ben je peux maintenant faire un test de communication avec un truc : un caillou ou autre.
Ma femme me dit que tant qu'à faire il faudrait que je demande à son arbre pourquoi il dépérit (elle a un arbre en pot)
_______________________
Donc je m'installe en face de l'arbre et j'essaie de m'ouvrir à la communication en oubliant la logique.
Je ressens très vite l'énergie de l'arbre mais il  ne m'envoie rien.
Première idée : il me fait la gueule.
Bon ben je continue tranquillement et j'essaie de voir ce que l'arbre m'inspire : en regardant bien je crois voir deux visages sur l'arbre : celui d'un type qui fait la gueule et celui d'une espèce de chat.
Je me demande si l'arbre ne se sent pas seul au final (mais j'écarte cette idée parce qu’il est en compagnie d'un caillou et donc c’est pas ça.)
Je me connecte au caillou : lui semble prêt à discuter et m'envoie plein d'énergie que j'ai du mal à interpréter, mais c'est pas agressif, en fait il a l'air très sympa (je vois comme une espèce de visage de clown dessus).
Bon ben maintenant c'est à l'arbre d'envoyer de l'énergie.

Ils essaient surement de dire quelque chose mais je ne comprends pas quoi: on dirait deux profs en train d'essayer d'expliquer un truc à un mongolien un peu bouché. Là, bien sur, la logique reprend le dessus et je me demande s’il n'a pas tout simplement peur des chats (vu qu'il y a une tête de chat)
Les chats sont à côté, je leur envoie donc ma question sous forme d'énergie et vu qu'il n'ont aucune réaction énergétique de retour j'en déduis qu'ils ne se sentent pas concernés. Pour l'instant ils dressent grand les oreilles en m'observant mais ne bronchent pas.
______________________________________
bon j'appelle Pascal pour qu'il utilise les runes et me donne le "corrigé" de l'exercice.
Apparemment l'arbre se sent vraiment seul (délaissé). Il ne veut pas du caillou à côté de lui parce qu'il a pour projet de grandir mais quelque chose l'en empêche, en plus il estime qu'il a besoin de toute la place dans le pot.
Finalement on comprend : en fait ma femme a en fait entortillé les deux troncs de l'arbre pour le "tresser" et cela l'empêche de grandir c'est pour ca qu'il n’ est pas content et qu'il dépérit.
On le démêle donc pour lui permettre de grandir comme il veut.
Il ne semble pas content de l'emplacement d'après les runes : en fait il est en plein soleil et ce type d'arbre doit être mis à l'ombre.
Une fois ces deux choses faites, les runes tirent que l'arbre va dépérir.

Apparemment il est tellement content qu'il va se sacrifier pour prendre un des problèmes de ma femme sur lui.(c'est comme ça que font les animaux et les arbres pour nous exprimer leur amour.)
Pour éviter ça ma femme doit lui expliquer tous les jours qu'elle veut seulement qu'il devienne grand et beau pour lui faire plaisir.

voilà voilà
_______________________________________________
En résumé : je suis super loin du compte. Je demande à Pascal si les runes savent pourquoi:
la réponse des runes est que je suis tellement égocentrique que je n'ai pas 5 minutes à accorder à un arbre.(et encore moins à un humain je dois bien le dire)

Je suis bien obligé de convenir que c'est vrai.
Bon ben va falloir faire péter l'égoïsme dans une autre séance sinon je suis pas près de communiquer avec quoi que ce soit moi.
Repost 0
Published by christophe - dans Séance
commenter cet article
31 mai 2008 6 31 /05 /mai /2008 05:13
  Bon ben suite à un nouveau mal de tête (cette fois sur le sommet du crane) je rappelle la magnétiseuse.
(j'ai l'impression d'avoir un casque de plomb sur le sommet de la tête, mais juste au dessus de ma tête physique donc c'est un blocage énergétique)
Elle me dit que c'est une autre mémoire de mort qui essaie de sortir : on m'aurai fracassé le crane.
(décidément j'ai pas dû mourir souvent dans mon lit moi)
elle coupe et me dit de la rappeler dans deux jours si ça ne passe pas.

Deux jours après rebelote : cette fois c'est le tour de la tête qui est dans un étau.
Elle me dit qu'en fait je suis en train de "mourir à l'ancien" et que donc mes mémoires de morts sont en train de remonter.

Elle me dit que "là haut" on me propose deux choix : la version longue et soft ou la version courte et dure en gros.
Comme j’ai toujours préféré en chier un max sur une courte période j'opte pour la version dure.
Elle me prévient que je vais déguster mais bon qu'il faut laisser passer.

Première nuit : je me prends un max de lumière dans tout le corps pendant au moins 3 ou 4 heures.
Je décide de laisser faire sans résister et en laissant sortir ce qui veut. (il y a une énorme concentration dans la tête, dans le ventre et dans le coeur surtout)
Apparemment ça s'est bien passé et pour l'instant je ne sens pas de contrecoup.. on va voir.
1er jour :
C'est vrai que j'ai bien dégusté : gros blocages dans la tête, le cou, le dos, et douleurs au niveau du coeur.
Sans compter méga énervement, fatigue et tristesse pas possible dans la soirée.

Mais bon dès le lendemain c'est envolé on va voir si sa continue.
Repost 0
Published by christophe - dans Séance
commenter cet article
28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 07:11
Bon ben on s'attaque à mon mode de communication qui est pourri.

En fait j'écoute les autres, j'entends leurs problèmes et ensuite j'appuie bien où ça fait mal.
C'est mon seul mode de communication.
Je fais moins mal qu'avant parce que j'évite les zones hyper sensibles mais je fais mal quand même et ça irrite les gens à la longue : accessoirement je prends plein de retours négatifs parce que c'est pas ce que je veux faire (je ne suis pas en accord avec moi même)

Maintenant je dois inverser : mon intuition me permet également de ressentir les choses que la personne essaie de consolider dans sa vie ou les nouvelles voies qui pourraient être bonnes pour elle et cela transparait facilement dans sa communication. Quand je sens une telle chose et que la personne me parait intuitivement prête, j'appuie bien dans sa direction pour l'aider à prendre la décision qui semble en accord avec elle même.
Les quelques cas que j'ai réussi à faire j'ai eu une réaction immédiate totalement inverse de l'autre système : les gens sont super heureux, et ils me trouvent super sympa (sans faire vraiment le lien).

Donc au lieu de les maudire il faut les bénir en résumé. C'est vrai que c'est beaucoup plus sympa pour moi aussi.

Le seul problème c'est que c'est pas naturel pour moi, mon système inné est négatif donc je me laisse souvent embarquer sans même m'en rendre compte et là je commence à avoir de sérieux contrecoups. Alors va falloir réfléchir avant de parler .
Pascal m'a dit aussi que je pouvais discuter de choses futiles (très dur pour moi)

Voilà on va bien voir.
Repost 0
Published by christophe - dans Séance
commenter cet article
28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 06:57
Il s'agit d'un stage de deux jours pendant lequel on a travaillé sur le ventre.
Le ventre est le deuxième cerveau d'après les chinois, c'est lui qui gère les émotions en même temps que la digestion.

Nous avons pratiqué du chi nei tsang : massage du ventre profond (des viscères) et du kundalini yoga avec des exercices basés sur le ventre et des mantras.
Très intéressant et plein de cas pratiques.

Le premier soir en allant manger au restaurant avec le prof je me suis lâché et je lui ai expliqué la manière dont je perçois les énergies (je lui ai raconté également mon éveil de la kundalini)

Il m'a confirmé que de plus en plus de gens faisaient ce genre d'expérience.
Accessoirement il m'a dit que j'étais probablement un enfant indigo (c'est la couleur de mon aura).
il semblerait que de plus en plus de personnes aient des auras indigo et que maintenant il existerait des enfants cristal plus évolués encore. Apparemment moi je fonctionne dans l'énergie et eux fonctionnent dans le divin. (la magnétiseuse a parlé d'un de ses patients qui ressemble à ce cas).

Accessoirement j'en profite pour travailler la pratique de la perception énergétique: c'est quelque chose que j'ai finalement complètement laissé de coté jusqu'à présent : je nage dans un océan d'énergie mais il ne m'est jamais venu à l'esprit qu'il pouvait s'agir de plein de messages que je pouvait décrypter: sûrement mon coté autiste.

Le principe est de se connecter aux choses (en chi nei tsang on connecte le gros intestin et un point à problème pour que l'énergie du problème soit digérée par le gros intestin)

Idem pour n'importe quoi : il suffit de se connecter à un objet (arbre, objet personne) avec son hi (volonté) en respirant bien (on peut faire la respiration de densification des os pour éviter de se faire polluer par l'énergie de l'autre) et ensuite de ressentir ce que l'énergie veut dire.

Très dur pour moi : il faut utiliser le ressenti et je suis trop dans la logique.
Logiquement l'énergie est soit chaude et fluide :elle est agréable et circule bien (haute fréquence je pense ) donc j'en déduis que c'est soit un message positif soit quelque chose qui ne pose pas de problème dans le corps de l'autre.
Soit elle est piquante et pégueuse (basse fréquence à mon avis) : ça reste collé aux mains faut s'en débarrasser avec de l'eau ou autre et là je suppose que c'est un problème chez l'autre ou un message négatif.
Après en ressentant dans le coeur on a une émotion associée mais c'est pas super clair. Et suivant les cas y'a une idée qui remonte.

Voila pour la logique, maintenant il faut que je trouve les ressentis, y'a du boulot.
En attendant je reprends la respiration de purification des nadis en yoga.
Repost 0
Published by christophe - dans Séance
commenter cet article
19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 18:40
Séance avec la magnétiseuse:

Je remarque que, outre le fait que sa voix soit transformée, j'ai des sensations énergétiques amplifiées et beaucoup plus subtiles que d'habitude quand je suis au téléphone avec elle : c'est elle qui les génèrent d'autres personnes m'en ont parlé.

Je travail sur un blocage que j'ai dans la tête (tempe droite) qui est très désagréable depuis quelque temps.

Apparemment ce blocages énergétique correspondrait à une vie antérieure.
Je me serais mis une balle dans la tête.Le problème est lié à la position de victime également.

Attention on s'accroche !

D'après elle:
J'aurai été sacrifié chez les aztèques, un truc que j'aurais très mal encaissé apparemment.
Dans la foulée je me serais réincarné en sorcier très méchant et j'aurais passé un pacte avec le "patron d'en bas" (comme elle dit très chastement) pour avoir plein de pouvoir.
Apparemment ça s'est pas passé comme je voulais et du coup j'ai bloqué mon corps spirituel pour éviter de réaliser le pacte.
Depuis je me réincarne soit dans des vies où je me positionne en victime ( à cause aztèques), soit dans des vies où je suis spirituel (apparemment j'ai fait absolument toutes les religions pour trouver une solution à cette histoire de victime) , j'ai même été évêque apparemment.

C'est pour ça que je suis athée aujourd'hui : je les vois tous arriver à 20 bornes avec leurs gros sabots et en plus j'ai un fort ressentiment à cause de ma vie d'évêque (où je me suis apparemment mis une balle dans la tête) pour une histoire de forte dispute avec la hiérarchie et par le fait que je leur en ai voulu de pas pouvoir me marier et avoir des enfants.

Sur ce elle brise le pacte et débloque mon corps spirituel.
(nb: d'après elle on peut briser n'importe quel pacte même avec "le patron d'en bas" puisque ces pactes ne tiennent que sur la peur et que même le patron d'en bas c'est dieu puisque tout est dieu)

Concrètement:
Je sens bien que ça bouge : en fait j'ai l'impression qu'on m'a enlevé une sacrée couche d'emballage autour du corps. Je "respire énergétiquement" beaucoup mieux.
Accessoirement mon chakra coronal (ça fait comme une espèce d'énorme couronne posée sur la tête) est entièrement recréé par l'archange qui est là (Gabriel d'après elle) et il en profite pour m'ouvrir le 8ème chakra.
( aucune idée de ce que c'est mais je sens très clairement une boule un peu au dessus de ma tête)
Plus de blocage dans la tête : c'est instantané! ( merci Gabriel ou je sais pas qui,  c'est vrai que c'est cool! )
Mon chakra du coeur semble s'être énormément ouvert (il déborde largement de ma cage thoracique)
Elle me précise que maintenant je vais pouvoir développer des techniques parce que jusqu'à présent j'étais bloqué partout et je pouvais pas y arriver.
Il semble que l'archange ait dit également qu'ils m'aideraient à ouvrir tous mes chakras maintenant sauf si c'était dangereux pour moi.

Ce qui me parle:
J'ai du mal à avoir des enfants.
J'ai énormément travaillé le problème de la "victime" dans tous les sens et je l'ai résolu en neuro-training en comprenant que c'était juste une tentative de prise de pouvoir, ce qui m'en a libéré.
J'ai toujours détesté les chrétiens sans aucune raison valable.
J'ai toujours eu la capacité de voir les faiblesses et les peurs des gens et de leur faire du mal en touchant leur problèmes inconscients, mais jamais de guérir ou d'aider, j'ai passé mon temps en travaillant mon mental à enlever toute la méchanceté et la colère accumulée contre les gens : donc le coup du sorcier maléfique me parle.
J'ai toujours été doué pour trouver des techniques et les comprendre mais jamais pour les appliquer, quand d'autres y arrivent facilement; donc c’est fort possible que ça vienne de ce blocage.
J'ai toujours pu méditer longtemps et facilement.

Bon on va laisser décanter parce que là je déguste sévère (j'ai un sacré blues qui remonte) et je vais me documenter sur ce 8ème chakra.

En tout cas sans ce blocage dans la tête j'ai l'impression de revivre c'est le top.
Repost 0
Published by christophe - dans Séance
commenter cet article
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 09:29
(Recherche et recoupements pour travail sur soi ultérieur..)
C'est la pire chose que nous puissions faire à nous même.

Et pourtant à cause de la religion (qui dit bien que l'homme est un être indigne), et du dictat des médias nous passons nos journées à le faire.

Je suis trop gros, je suis trop moche, je vais passer une sale journée aujourd'hui, mon travail me fait chier j'ai pas envie d'y aller etc..

Autant de pensées qui nous traversent des millions de fois par jour.
Maintenant comprenons ceci : une pensée est un ordre donné à l'univers, nous lui donnons vie.

Réalisez vous combien de fois par jour nous nous maudissons nous même?

Comment pouvons nous être en bonne santé, passer une bonne journée ou même être heureux de vivre si nous crions 1000 fois par jour que ce n'est pas le cas alors que nous sommes tout puissant et que chaque verbe est un ordre.

Pire encore, nous maudissons encore plus les autres toute la journée.
Mais les autres ne sont que nous mêmes au final : donc c'est nous même que nous maudissons du matin au soir!

Quand vous nions notre corps il tombe malade d'une manière ou d'une autre : il obéit à un ordre d'autodestruction.
Si nous parvenons à le nier suffisamment longtemps (avec une structure mentale qui nous nie par exemple) inconsciemment alors nous pouvons même développer des maladies très graves voir foudroyantes.

Une société comme celle là ne peut contenir qu'une majorité de gens  dépressifs, malheureux, méchants, violents et malades. (qu'est ce que la méchanceté ou la violence si ce n'est un appel au secours?)

Ne cherchons pas l'enfer : il est là. C'est une co-création faite toute la journée par nos bons soins.

A qui la faute ?
La compétition : elles est omnipotente dans la société.
On est en compétition sur tout à tous les niveaux : les habits, l'argent, la position sociale, les bonnes notes à l'école etc...
Etre en compétition c'est affirmer à l'univers que nous ne sommes pas les autres (première négation de nous même) qu'ils peuvent nous déposséder de quelque chose en nous volant la meilleure place (deuxième négation de nous même), et qu'il faut donc s'en débarrasser pour les sortir de la course ou bien les écraser en étant meilleur qu'eux. (violence et négation de nous même). Si on n’est pas le meilleur on se dénigre et si on est le meilleur on a toujours peur que quelqu'un de meilleur encore arrive.

Et tous nos actes dans la société sont basés là dessus. Les seuls moments de répit sont en famille et encore même là, la compétition est horriblement présente. Seulement comme la mère empêche tout le monde de s'entretuer ( la plupart du temps! ) on a un peu moins peur.

Comment voulons nous qu'une société basée sur ce modèle là puisse réellement être harmonieuse et produire autre chose qu'une autodestruction de masse?

Un seul remède : cesser de jouer ce jeu stupide. Arrêter  la compétition. Cela ne sert qu'à nous maudire.

Contentons nous d'être authentique et comprenons que le monde est parfait : nous avons exactement ce que nous désirons et les autres aussi alors inutile de se retourner contre eux. (même si nous croyons le contraire encore une fois à cause du décalage entre notre conscient et notre inconscient)

Soyons  positif, notre parole qui peut maudire les autres peut également les bénir toute la journée.
Bénissons nous toute la journée ! Toujours. En donnant notre bénédiction aux autres c'est nous même que nous bénissons en nous bénissant nous même c'est les autres que nous bénissons!

Si nous souhaitons  vraiment changer quelque chose alors c'est en nous qu'il faut le changer.

Si nous faisons ça, ne cherchons plus le paradis : il sera ici.
Repost 0
Published by christophe - dans recherche
commenter cet article
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 09:16
(Recherche et recoupements pour travail sur soi ultérieur..)
Voila encore un problème qui occupe pratiquement tout le monde à plein temps : l'obsession de l'image que nous renvoyons aux autres.

Nous écoutons les médias et eux nous disent comment il faut être.
Vous noterez que cela change tout le temps et que bien évidement cela est toujours calqué sur un modèle rare en société.

A l'époque où tout le monde crevait de faim il fallait être gros et maintenant où tout le monde crève de suralimentation il faut être maigre : en gros c'est mission impossible.

Tous les jours nous nous regardons dans le miroir et nous nous préparons longuement avant de quitter la maison : le sac, les chaussures les habits surtout sont pour nous une manière de dire haut et fort à la société qui nous sommes : une personne branchée, à la mode, bien portante heureuse dans la vie et possédant tout ce qu'elle désire pour que surtout on ne nous confonde pas avec quelqu'un d'autre.
Mais c'est quoi ce quelqu'un d'autre sinon celui que nous sommes vraiment:  c'est à dire un pauvre diable victime de la société qui se nie toute la journée pour essayer de rentrer dans un moule : régime parce qu'il faut être maigre, vêtements de marque etc...

Nous nous nions et nous nous usons du matin au soir pour entrer dans un moule à géométrie variable décidé arbitrairement par la société.

Qu'est ce que c'est que notre image du point de vue de l'univers?
Je crois que maintenant nous avons compris que chacun voit un univers totalement différent (celui que lui renvoie son mental). Or, nous nous  voyons d'une certaine manière, et ce n'est pas ce que les autres vont voir en nous croisant.

Eux verront chacun une image différente qui correspond à leur propre monde.

Alors arrêtons d'user les miroirs : nous sommes  les seuls à voir l'image qu'il nous renvoie et même nous, suivant l'humeur ne voyons pas la même chose! ( un jour de déprime nous allons nous trouver moche et un jour de bonne humeur beau! )

En réalité tout le monde, quel que soit son habit du matin, part avec les même chances : il sera vu de manière totalement différente donc certains le trouveront très beau et d'autres très moche et c'est comme ça.

En fait ce qui importe c'est d'être bien dans notre peau : de ne pas nier notre nature profonde.
Si nous sommes un hippie alors habillons nous en hippie sans arrière pensée et si nous sommes un dandy alors pas d'hésitation. Si nous sommes gros alors assumons nous en tant que gros etc..

De toute façon c'est nous qui générons les rencontres dans la journée : quelqu'un de mal dans sa peau forcera obligatoirement des rencontres désagréables pour qu'un autre lui fasse toucher du doigt qu'il y a un problème à ce niveau.

Quelqu'un de bien dans sa peau (en accord avec sa vraie nature) n'aura jamais aucun souci.
(Recherche et recoupements pour travail sur soi ultérieur
Repost 0
Published by christophe - dans recherche
commenter cet article
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 08:56
 (Recherche et recoupements pour travail sur soi ultérieur..)
Nous sommes dans une société de consommation entièrement basée sur l'accumulation de biens.
Ceci a tendance à nous donner une image très faussée de nous même.

Revenons à l'idée de base : qu'est ce que c'est de posséder quelque chose?
Ca veut dire  que cette chose ne peut être utilisée, touchée et manipulée que par nous. Pour que quelque chose nous appartienne il suffit que l'état nous donne sa bénédiction : il est d'accord sur le fait que ceci ou cela est bien à nous et rien qu'à nous. ( notre maison, voiture etc..)
On nous fournit même un bout de papier qui dit bien que ceci est à nous.

Pourtant bizarrement si quelqu'un passe et part avec un bien qui nous appartient cela ne semble poser aucun problème à l'univers : pire encore nous venons de perdre un bien et si nous n'avons pas beaucoup de chance il ne sera jamais retrouvé. Quel est donc le mystérieux pouvoir du bout de papier que nous a donné le gouvernement?
Réponse : il n'en a presque aucun.
Il suffit que demain une autre nation nous envahisse et nos biens ne seront plus à nous.

Qu'est ce que le fait de posséder quelque chose sinon un point de vue particulier dans notre tête sur un bien précis et le fait que nous pouvons  éventuellement porter plainte chez les policiers si on nous vole?

Dans notre société, étant fortement conscient de ce fait  nous avons très peur d'être dépossédé de notre bien. Beaucoup l'ont compris et en profitent pour nous dépouiller légalement en nous vendant des assurances (qui ne remplaceront jamais notre bien si on le vole sauf cas exceptionnel), des alarmes, des gardiens et toutes sortes de choses qui ne fonctionnent que grâce à notre peur.

Pourquoi avons nous peur de perdre nos biens matériels ? Ils sont remplaçables et bien que ce soit désagréable les gens qui ont été volés dans nos sociétés s'en sont toujours remis a priori.

La peur est bien plus profonde que cela : c'est l'Ego qui nous sépare du reste,. Donc nous cherchons inconsciemment à accumuler les choses pour affirmer haut et fort qu'ils sont aussi nous!

En réalité l'univers se joue de tout ceci : l'acte de posséder est uniquement une construction mentale qui n'a de valeur que lorsque tout le monde est d'accord. C'est une règle de société et certainement pas une règle de fonctionnement de l'univers.

Dans l'univers nous sommes  tout : nous sommes l'homme, l'objet, l'action de posséder et même le voleur qui prend l'objet, alors où est la faute?

Il y en a deux : en nous attachant à nos objets nous partons du principe qu'ils ne sont pas nous et donc nous nous nions aux yeux de l'univers et lui comme d'habitude nous exauce à la lettre.
En volant nous faisons exactement la même chose : nous nions le fait que l'objet est aussi nous et que donc nous n'avons nullement besoin de le posséder.

Lorsque nous avons  vraiment besoin de quelque chose (au niveau inconscient ou en faisant consciemment usage de notre pouvoir pour l'affirmer à l'univers) alors celui ci le met toujours dans notre poche par tous les moyens possibles en respectant les règles que nous imposons : cela sera toujours fait de manière légale dans la société si nous le désirons.

Ces bases étant posées voyons comment gérer cela de manière moins malsaine.

Même si nous avons énormément de bien et d'argent, nous ne nous promenons pas en permanence avec tout dans nos poches. Nous pouvons être en jogging le dimanche, avec juste 10 euros en poche en train de marcher dans la rue alors que nous possédons une superbe maison, une Mercedes et un compte en banque très fournis.

Nous voyageons léger pourtant nous savons que ces biens sont à nous et que si nous en avons envie ou besoin il suffit d'aller les chercher.

Le monde entier est nous même et il est en processus de création constant : nous possédons donc potentiellement tout.

Nous voyageons léger : nos possessions actuelles sont uniquement ce dont nous avons besoin, il est inutile d'accumuler énormément d'argent si nous n'en avons pas un usage immédiat ou d'avoir énormément de biens.
Car lorsque nous avons besoin de quoi que ce soit l'univers le met automatiquement sur notre route et si nous n'en avons plus besoin l'univers nous en débarrasse.(tout ceci est d'un point de vue inconscient bien sur ce qui provoque le décalage que nous croyons voir avec la réalité)

C'est ainsi que les chose se passent: comprenons cela et nous pourrons dépasser la possession matérielle, c'est à dire ne plus être "possédé" par le matériel.
Repost 0
Published by christophe - dans recherche
commenter cet article
15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 06:14
Au final la plupart des gens n'écoutent pas leur expérience et préfèrent laisser leurs enseignements décider à leur place. Pourquoi donc? Parce qu'ils ont peur, parce que c'est plus facile. On préfère faire comme les autres pour ne pas avoir à décider.
Au fond, qu'est-ce que la structure mentale si ce n'est un immense outil destiné à éviter d'agir nous même en conscience?

C'est vrai qu'il est très difficile d'aller à contre courant des idées reçues. Pourtant regardons la terre sur laquelle nous vivons : il est évident que notre manière de faire, celle de nos parents et ancêtres n'est pas la bonne sinon tout ne serait pas dans cet état déplorable. Quelque chose d'énorme nous a échappé.

Notre pouvoir est réel et si nous n'en faisons pas usage consciemment, nous le faisons inconsciemment : en laissant les décisions d'autres personnes qui ont croisé nos vies agir à notre place.

Alors au lieu d'alimenter les erreurs du passé, il est temps d'arrêter et de se tourner vers notre vraie nature et le vrai sens de notre vie.

Notre monde n'est qu'une co-création et croire que nous n'avons aucune responsabilité dans son état actuel est un mensonge : c'est tout l'inverse.

Alors cessons de croire que les choses sont extérieures à nous et que nous n'y  pouvons rien.

Chaque conflit dans le monde, chaque problème que nous y voyons n'est qu'un reflet de nous-même; et en cherchant à le faire cesser chez nous, sans culpabilité, sans se nier,  simplement en s'en détournant comme d'un vieux jouet qui a perdu tout intérêt alors nous pourrons changer le monde par notre pouvoir.

Alors il ne faut pas hésiter à croire ce que nous voyons et à comprendre ce que nous expérimentons : puis à agir, parler et penser en toute conscience.

Parce que, au final, si nous ne croyons pas nos propres expériences, que nous reste-t-il à croire dans la vie ? Et si nous laissons les schémas mentaux laissés par d'autres personnes décider pour nous,   quel pouvoir nous reste-t-il ?

Nous sommes des êtres tout puissant et il ne tient qu'à nous d'utiliser notre pouvoir pour nous bénir ou nous maudire, de faire de notre monde un enfer ou bien un paradis.
Repost 0
Published by christophe - dans Séance
commenter cet article