Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 18:15
1) La dernière fois je vais faire le plein de ma bagnole et je commence à m'inquiéter pour la révision que j'ai un peu fait trainer.

réponse de la voiture: "T'inquiète pas je te préviendrai si y'a un truc à faire.."
??

ben je lui avais pas vraiment parlé mais bon c'est cool..

du coup je dis à la pompe : "Elle est pas cool ma bagnole?"
-"Bof moi j'en vois passer des centaines comme ça tous les jours.."

Donc on peut aussi parler avec une bagnole et une pompe.. et be..

J'ai essayé avec pleins d'autres objets : mais bon j'y arrive pas.
La bagnole ça devait être un coup de bol; surement mon Ego qui bloque encore.

2) L'autre soir je vois mes chats sauter brusquement du canapé et se mettre au garde à vous devant la cuisine.
(Mes chats ne se côtoient pas vraiment d'habitude sauf quand c'est pour courir après une bestiole quelconque)

Ils ont les yeux comme des soucoupes et les oreilles dressées et regardent un truc dans le vide.
Je m'approche et je sens une énergie chaleureuse de haute fréquence : je reconnais sans problème des elfes.
Il y en a 3 au moins.

Je ne sais pas ce qu'ils font mais apparemment ils essaient de communiquer.
Là je m'aperçois que ma clairaudiance refuse de fonctionner: je suis surpris et en plus j'aime pas parler aux étrangers sans bien vérifier, donc impossible de savoir ce qu'ils veulent.
(C'est mon Ego qui s'est mis au milieu là..)

Les chats ont l'air de se régaler et je ne sais pas ce que font les elfes, mais ils semblent suivre un truc des yeux comme si on bougeait une balle devant eux.

Je demande poliment à un elfe de bien vouloir se déplacer et là je vois mon chat suivre l'elfe des yeux : en fait mes chats voient vraiment les elfes et semble écouter quelque chose que je n'arrive pas à percevoir.

La scène dure un bon moment : plusieurs minutes pendant lesquelles je ne sais pas trop quoi faire.. puis finalement je laisse mes chats à leur réunion en me disant que si on me transmet des infos je les aurai bien un jour ou l'autre.. ou bien peut être que les instructions sont juste pour mes chats va savoir..

Faut vraiment que je m'entraine pour communiquer avec les étrangers dans les situations insolites parce que la surprise m'a privé de mes capacités : l'Ego s'est immédiatement interposé.
Encore du boulot à ce niveau.


3) Je vois un de mes chats en train de se frotter amoureusement à mon maitre spirituel vénéré (mon cactus en pot quoi he he he) et le renverser par terre lamentablement.
Je récupère tant bien que mal la terre et le remets droit.
Là je demande au lutin s’il ne veut pas que je le mette ailleurs parce que bon quand même, ça manque de classe de se faire répandre comme ça par terre..

- "non!"
- "Mais pourquoi il se frottait à toi? en plus tu piques!"
- "Un élève reconnaissant."
- "Quoi? ça veut dire que tu es également le maitre spirituel de mon chat? tu te fous de moi?"
- "Ben à ton avis pourquoi j'ai voulu que tu me ramènes chez toi? Et puis pourquoi les chats n'auraient pas le droit d'être guidés?"
- "Arf oui c'est vrai."

Bon ben c'est bien : mon chat et moi sommes enseignés par le même cactus.. c'est mon psy qui va être content.

4) On boit  une bouteille de champagne chez la thérapeute de neurotraining
(elle bosse pas loin de la boite et nous dans ma boite on aime bien trouver de bonnes raisons de faire un apéro comme partout.)

On discute de tout et de rien et elle nous explique qu'ils ont des tests de neurotraining qui permettent de déterminer si la personne est folle ou pas.

- "ah bon et vous faites quoi si la personne est folle?"
- "Je trouve un prétexte pour ne pas faire la séance et je ne la reprends pas : moi je joue pas avec les cas psy ça peut plus les déglinguer qu'autre chose."
- "ça veut dire qu'on a tous passé vos tests avec succès?"
- "Eh oui !"

Et ben soit les tests sont pas du tout au point soit j'ose pas imaginer ce que ça veut dire un cas psy..


5) Aujourd'hui je fais la grève : pas de connexion et pas d'énergie c'est le thème.

Un peu de repos dans le matériel ça fait du bien : donc je coupe mes perceptions et ne m'occupe que de mon corps physique et du monde matériel.

Du coup bien planté dans le matériel je suis confronté à des situations étonnantes au boulot qui me font bien voir quels sont les problèmes d'Ego à régler alors que d'habitude c'est plutôt calme..
A un moment ma patronne entre dans mon bureau avec un espèce de bouquin où tu choisis une page au hasard et où tu as un petit message 'divin' pour la journée.
Elle insiste comme une malade pour que j'en lise un au hasard, je m'exécute pas très motivé.
j'ouvre au hasard et je vois écrit :
"si tu n'as pas foi en moi et en toi et ne veux pas le bien des autres en mon nom comment veux tu réaliser quoi que ce soit.. "
ARGGGG c'est pas un peu fini : manque de foi, peur de devenir fou ; égocentrisme : toujours les même problèmes encore et encore..

Le soir je demande au lutin ce que ça veut dire tout ça :
- "Tu ne peux te mettre hors de portée de l'esprit : que ce soit par énergie, par voyance ou par expérience dans le monde matériel il trouvera toujours le moyen de communiquer avec toi: faire le sourd n'est pas la solution.
Tu l'obliges juste à crier plus fort c'est tout..
C'était la leçon du jour .. à demain donc pour recommencer à essayer de communiquer et d'aimer tout le monde sur la route..  confiance : tu y arriveras."

- "Je vois.."

----------------------------------------------


Le monde est un océan d'énergie intelligente(ou de consciences) au final ce qui explique qu'on puisse réellement parler avec tout.

Plus l'Ego est important plus la peur est grande parce que l'Ego est constitué de peur et plus l'Ego faiblit plus la peur quitte notre vie, et l'esprit s'installe au lieu des pensées et du mental.

Donc au lieu de s'enfoncer dans un univers cauchemardesque le calme s'installe en nous au quotidien :
condition de base nécessaire pour songer sérieusement à s'élever sur ma voie.

Car sans le calme du mental au quotidien l'esprit reste hors d'atteinte pour nous et le but pour moi n'est pas d'atteindre le calme en méditation mais à tout moment.

(par contre il semble bien que lui puisse nous atteindre comme il veut.. )
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
30 septembre 2008 2 30 /09 /septembre /2008 18:15
En ce moment j'ai encore du karma qui sort donc j'évacue pas mal.
C'est un gros morceau qui remet en question tout mon fonctionnement et me force à voir les choses différemment : c'est lui entre autres qui m'a éloigné de la nature.

J'essaye de le laisser s'envoler car bien que la souffrance soit forte comme toujours avec le karma; il faut le laisser partir et pardonner (et se pardonner) pour se libérer : la souffrance n'étant que l'Ego qui essaie de s'accrocher.

(facile à dire et moins à faire et je sais de quoi je parle )

-----------------------------

Ce matin exercice habituel et une fois de plus rien ne se passe comme la veille.
Au début j'ai bien du mal à me concentrer mais je me reprends et laisse les choses se passer.

J'essaie d'envoyer de l'énergie à tout sur la route et je la sens filer à travers moi et le haut se remplir à nouveau.

lutin :"Bon, je te fous un peu la paix ce matin pendant que tu fais le deuil de ton cher karma auquel tu t'accroches tant, mais il est une leçon qu'il va falloir sérieusement intégrer.

Ce que tu fais ne convient toujours pas : il suffit de partager et de donner, mais toi tu essayes de pomper en haut pour redistribuer: ça ne peut pas marcher.

Comprends plusieurs choses : l'énergie n'est qu'un aspect, le matériel un autre et le monde des esprits en est encore un autre..

Tu ne peux tout séparer : si tu es trop dans l'énergie et plus dans le matériel tu n'es pas ici et maintenant.
Si tu es trop dans le matériel et pas assez dans le monde des esprits tu n'es pas ici et maintenant.
L'ici et maintenant c'est tout en même temps : c'est la lumière dans les arbres, c'est le vent dans tes cheveux, c'est l'arbre qui murmure à ton oreille, c'est l'énergie que tu traverses : c'est tout ce qui fait ton monde et pas un seul aspect.

Chercher à donner de l'amour n'est pas non plus la solution, en fait tu ne dois surtout pas faire ça.
Si tu le fais tu es au mieux un Ego qui canalise de l'amour à travers lui avec un plus ou moins haut débit : mais ça n'est pas la réalité.

Si tu veux faire les choses correctement alors tu ne dois pas donner de l'amour, tu dois devenir l'amour : c'est ça la nuance entre l'Ego et l'esprit divin.
L'Ego est une chose qui fait une action, toi tu dois devenir l'action toujours et en toutes situations."

A ce moment un coup de vent me frappe de plein fouet et je le sens s'en aller autour de moi : je sens l'esprit de l'air essayer de jouer avec moi, je sens le vent physiquement et l'énergie; et ma conscience commence à suivre le vent : je deviens aussi léger que lui et commence à m'en aller en zigzaguant dans la rue.

A ce moment j'ai peur et je m'accroche instantanément à mon corps et à ses sensations physiques : tout s'arrête immédiatement.

Lutin :"Ne veux tu pas être le vent? jouer à traverser les gens dans la rue et partir librement vers l'inconnu?"

Rien que d'imaginer avoir failli laisser mon corps je suis terrifié.

Lutin "Tu n'es pas prêt encore mais ça viendra.

Tu as plusieurs choix : tu peux continuer à jouer comme l'enfant que tu es à manipuler des énergies et parler plus ou moins poussivement avec les esprits; et rêver que tu es un druide.

Ou bien tu peux devenir réellement le druide : celui qui ne se contente pas de parler avec la nature : celui qui ne fait qu'un avec elle.

Celui qui est le vent qui souffle et la pluie qui tombe, dont le coeur bat au rythme de la planète,
dont la conscience n'a pas de limite et qui brûle au fond des volcans et s'écrase en roulant sur des plages de sable blanc.

Il y a une différence de taille entre celui là et celui que tu es : l'un rêve qu'il est un druide et l'autre l'est dans le monde réel.

L'un est un enfant immature et l'autre est un adulte.

L'un est apeuré et a besoin d'amour et s'accroche à tout : l'autre n'a besoin de rien car il est tout et ne faisant qu'un avec la nature qui l'entoure il est également pur amour."

"je crois que je commence à comprendre.. mais bon pour l'instant je vais être un enfant encore un tout petit peu je crois"

Lutin "Bien sur tu as encore des tâches à accomplir puisque tu as accepté de venir. Mais l'instant présent est ce que je dois t'enseigner et tu dois comprendre à quel point il est nécessaire pour ce que tu veux être.
Lâcher prise et instant présent : tout le reste suit."

J'essaierais de m'en souvenir mais pour l'instant je crois que je vais prendre un café au bureau pour me remettre.

lutin "Je suis confiant tu grandiras."

Aujourd'hui je suis triste, n'arrive pas à rire de moi et je n'arrive pas à jouer avec le vent : oui l'Ego et le karma sont là et oui c'est simplement moi qui les tiens au creux de mes bras et ne veux pas le lâcher comme un enfant qui continue à s'accrocher à son jouet car il sait que le temps ou il va devoir grandir va bientôt arriver.

----------------------------------------

Je passe la journée un peu déprimé à boire mon café.

Et puis finalement la tristesse commence à s'en aller et je commence à me demander : "Etre le vent? ça doit être bien en fait.."

lutin "Alors bouge tes fesses et sois ici et maintenant : et laisse ce karma qui sert à rien s'envoler.. Ces enfants qui laissent trainer leur jouets partout je te jure.."



Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 11:43
J'ai un peu l'impression d'etre don camillo ces temps ci.

Dès que je fait un truc y'a un commentaire silencieux derrière.

Je prenais mon café ce matin et j'hésitais à prendre un sucre.

Connexion en haut:
'on' me dit silencieusement (oui ça deviens encore plus débile je sais)

" tu vois toi même et ta société êtes comme ça.

tu sait que le café n'est pas bon parsqu'il te fait une altération énergétique dans la tete (oui c'est vrai le café à un effet négatif, mais je suis informaticien donc j'en bois quand même.)

Tu veut le boire quand même par habitude et compulsion parsque ton père le fait aussi.

Alors tu te dis 'je vais le sucrer pour ne pas sentir le gou amer' parsque tu n'aime pas le café.

Alors que le sucre est également toxique pour le corps (c'est vrai le sucre blanc rafiné est carrément toxique et ne contient pas réellement d'energie contrairement à ce qu'on croit).

Donc pour ne pas lacher l'illusion de tes ailleux tu préfere rajouter un problèmes aromatisé pour ne pas voir le problèmes amer que tu es en train de te générer.

Ta société est conçue sur ce modèle entièrement.

Mais le temps du café sucré est passé, alors vous allez commencer à boire le café amer : ce n'est pas une régréssion mais une évolution. Ce n'est pas une punition divine : c'est une bénédiction ; on retir le sucre qui vous fait du mal et découvrant l'amertume du café vous vous désespérez.

Quand vous aurez compris que le vrai problème est que le café amer est mauvais pour vous et que vous le buvez par habitude, vous cesserez de le boire et vous vous contenterez d'un verre d'eau fraiche.

ca serait plus simple si tu buvais directement un le verre d'eau fraiche ici et maintenant."

De bon matin comme ça je suis pas pret : et j'ai bu mon café amer.

"Et il en vas ainsi de toute ta société!"

Tout ça instantanément au moment de prendre mon sucre.. et si je devais raconter réellement mon week end j'ecrirais un bouquin; sans compter ce que j'oublie!

Faudra pas que j'hésite avant de tirer la chasse la prochaine fois.. on sait jamais

"tu sait rendre à la terre est un acte sacré dénaturé et salit par ta société.. " argggg sa suffit un peu la haut non?
Repost 0
Published by christophe
commenter cet article
29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 06:40
Le samedi matin avant de partir en week-end je vais faire les courses dans mon centre commercial habituel.
(mon lutin peut me parler n'importe où maintenant qu'on se connait mais j'avoue que j'ignore comment : il semblerait qu'on puisse tous communiquer de cette manière indépendamment de la distance. Moi je sens son énergie alors je sais que c'est lui.)

Lutin "Bien on va aller observer tes concitoyens dans leur milieu naturel : un centre commercial."

Je rentre dans le centre commercial : un hangar éclairé artificiellement complètement isolé de tout ce qui pourrait être naturel. (des études on prouvé qu'en faisant ça les gens perdent la notion du temps et achètent encore plus n'importe quoi donc c'est voulu pour les enseignes de procéder ainsi.)

"Plus on isole les gens de la nature, plus on les enferme dans un système artificiel qui n'est pas eux, plus ils deviennent des robots sans âme.
Mais où qu'il soit l'homme n'est jamais coupé de la nature : c'est impossible et l'homme n'est pas moins un animal que les autres : il est juste fou de son Ego c'est tout.
Allez hop au boulot : tu dois être ici et maintenant."

Je maintient l'état d'ici et maintenant et je laisse mon mental de coté.
Je maintiens une communication directe avec le lutin mais je ne peux pas réfléchir.
Du coup faire ses courses sans réfléchir c'est un peu problématique.

"Nous allons faire une mise au point: tu laisses ton enfant intérieur sortir pour profiter de l'instant présent; mais ce n'est pas lui qui doit mener la danse sinon tu risques de faire un peu n'importe quoi : comme pour ton corps énergétique la dernière fois. Ce n'est pas non plus l'Ego qui décide : lui doit se maintenir en retrait le plus possible et ne doit servir qu'au minimum nécessaire.
C'est l'esprit qui commande : tu dois laisser l'esprit non seulement te guider dans tes connaissances, mais également dans tes gestes. L'esprit sait tout sur tout et si tu le laisses faire il peut t'amener non seulement la connaissance totale dont tu as besoin, mais également le geste juste au moment juste."

A ce moment le monde est devenu encore bizarre : c'est comme une expansion de conscience. Je vois normalement mais pas normalement en même temps.
En fait les gens sont biens là, je les vois, bien que ma perception soit étendue anormalement; mais ils m'apparaissent comme des portes : des sortes de portes inter-dimensionnelles qui mèneraient à d'autres univers, et qui plus est ces mondes ont un léger pouvoir d'attraction sur moi.

C'est comme si les gens étaient des portails magiques qui auraient mis des dessins de personnes en carton devant pour se cacher derrière.
Comme dans les magasins : les postiches de vendeurs avec la pub dessus.
 Mais le contenu du monde derrière reste hermétique pour moi cette fois.

Je ne le vois pas cela avec les yeux, je le perçois avec autre chose de plus élevé qui n'est pas de la simple clairvoyance: encore une fois je fais des efforts démesurés pour décrire des choses indescriptibles mais c'est très loin de la réalité.

Lutin :"Bien : c'est pas mal. Tu vois un autre aspect des choses, bien plus juste que ce que tu vois habituellement, mais pas encore réel. "

A ce moment je sens une extase et une expansion de conscience plus grande me prendre : ma perception s'étend encore autour de moi.

"Tu as senti? l'esprit ? tu l'as effleuré! Tu as senti la joie et l'extase qu'il éprouve au moment de sa découverte? Ahh je serais prête à vivre mille vies de douleurs pour pouvoir sentir ça à nouveau."

Moi "Tu m'excuses si je ne partage pas totalement ton enthousiasme pour les vies de souffrance.."

En fait je m'aperçois que mes pas m'ont mené directement aux produits que je cherchais.

lutin "Tu vois que tu n'as pas besoin de réfléchir ou d'utiliser ton Ego pour faire les choses : l'esprit est bien plus performant et le mental à coté est un jouet sans intérêt.
Tu continues à t'y accrocher simplement par habitude mais tu finira tôt ou tard par lâcher. Je ne dis pas que c'est facile mais c'est un comportement erroné."

moi : "Il faut utiliser la force comme luc skywalker? T'es sur que tu n'es pas un lutin vert extraterrestre grand yoda?"

lutin :"Non moi je suis un cactus télépathe : arrête de tout ramener à des esprits s'il te plait : reviens dans le matériel. Et bien sur qu'il faut utiliser la force : c'est une excellente définition de l'esprit.
Je trouve que ce film illustre très bien le but et le sens réel des arts martiaux:  l'action juste dans l'instant présent.

Comprends que tu dois faire venir l'esprit en toi : il doit descendre dans la matière ce qui signifie qu'il doit remplacer ton mental en tout à terme. Si tu pouvais simplement lâcher ton Ego maintenant tout serait terminé en un instant, mais bien sur c'est très difficile alors tu vas peut être passer le reste de ta vie pour ça.

Pourtant à chaque fois que tu es ici et maintenant : que tu laisses s'exprimer l'enfant intérieur et que l'esprit peut décider librement sans que l'Ego n'intervienne alors tu peux effleurer un peu plus la réalité et te rapprocher de ta vraie nature."

En sortant du centre commercial l'état de conscience modifié s'arrête et je revois tout à nouveau normalement.

moi : "C'est donc ça que le zen appelle le satori : ce moment où on effleure l'esprit véritablement et où la conscience s'étend dans un état que les mots ne peuvent vraiment décrire?"

lutin "Oui c'est ça et plus tu approches de l'esprit plus le satori est grand, car plus tu approches du monde réel.
Si tu peux arriver à le voir totalement réel alors c'est l'éveil."

moi: "Pourquoi tu dis que tu serais prêt à revivre des vies de souffrances pour éprouver la découverte de l'esprit?"

lutin: "Je suis un vieux lutin, et j'ai décidé de m'incarner en humain : alors Dieu m'a donné un humain à guider pour que je voie jusqu'où peut tomber un lutin plein de bon sens qui décide de s'incarner dans le matériel."

moi: "Tu te fous de moi? je suis vraiment un lutin alors?"

lutin :"Ben quoi? tu croyais être un elfe ou un dragon ? regarde toi dans une glace!
Et tu devrais être fier d'être un lutin : car nous autres possédons un pouvoir bien plus grand que le dragon ou que l'elfe."

moi : "Ah bon? lequel?"

lutin : "L'humour ! L'humour est une arme redoutable car elle amène l'homme à rire de lui même.
Et lorsqu'on est capable de rire sincèrement et librement de soi même et d'une situation alors on lâche la peur.

Il n'y a pas de plus grand pouvoir que ça et c'est le don naturel de tous les lutins.
C'est ton arme la plus redoutable contre ton propre Ego: car lui est incapable de rire de lui même."

Moi : "Je tâcherais de m'en souvenir."
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 05:46
Je reçois des quantités d'informations astronomiques toute la journée, alors j'essaie de résumer ce qui me revient et qu'on me dit d'écrire: mais on est très loin du compte.
Les expériences de conscience modifiée j'essaie également de les décrire au mieux mais on est loin de la réalité et je ne peux pas décrire réellement le ressenti : pourtant je vais essayer de faire au mieux.

_______________________________________

Le deuxième jour : mon lutin me laisse me débrouiller seul.
Il m'a aidé à voir ce qu'il fallait faire mais ne le fera pas à ma place c'est clair.

Les esprits de la nature sont fuyants sur mon sens du toucher : ils se dérobent. (puisque mon moi du futur est parfaitement perceptible, mais les fées semblent perdre toute substance quand je veux les toucher.)
Elles me confirment que c'est pour m'obliger à utiliser ma clairvoyance et à communiquer autrement : j'ai quelque chose à apprendre.

Tant que je serais enseigné par le lutin, elles éviteront de me répondre autrement que par l'esprit : ça promet !
___________________________________________

Donc sur le chemin je suis dans un état de conscience normal en fait. J'essaie de retrouver l'état de la veille mais je n'y parviens pas vraiment. Ma connexion en haut me confirme que je dois expérimenter quelque chose de différent aujourd'hui par moi même.

Les gens font la tête et sont renfrognés comme tous les matins mais je ne vois pas leur rêve. Je parviens plus ou moins à dire bonjour à ce que je croise bien que ce soit poussif et que le temps se déroule totalement normalement.

En fait je comprends que le problème à aborder aujourd'hui est la manière de donner mon énergie aux autres. Je m'enferme dans une tour d'ivoire énergétique et j'envoie un petit filet d'amour : ça ne va pas.

Message d'en haut "tu dois tout donner et partager : pas simplement un petit morceau de quelque chose."

Ok, alors j'essaie de faire exactement l'inverse de d'habitude : au lieu de m'enfermer et de ramasser les peurs des autres, je me mets à balancer tout ce que j'ai et tout ce que je suis à tous:  pour que chacun se serve et prenne ce qu'il veut.

Le résultat est étonnant. Je sens l'énergie fuir de moi dans toutes les directions et tout part autour de moi ; ça n'est pas un grand moment :tout ce que je suis se résume vraiment à pas grand chose . Essayez de pisser dans la mer pour la remplir et vous obtiendrez la même chose au final.

Par contre dès que le processus est amorcé, de l'énergie me remplit à nouveau et continue à sortir : je suis devenu un tuyau d'arrosage à énergie (très bas débit.).

A ce moment précis je m'aperçois que ce que je crois avoir à donner n'a aucune existence : en fait je ne suis que la somme des influences qui s'exercent sur moi, mais il n'y a pas d'existence de "Christophe" qui tienne vraiment la route. C'est juste une bulle d'Ego qui essaie de se convaincre qu'elle existe.

"Tu vois pourquoi la voie du don mène à l'esprit maintenant? Tu effleures la réalité de ta condition, et si tu pouvais donner encore plus sur tous les niveaux tu réaliserais à quel point 'Christophe' que tu trouve tellement important pour ta propre existence n'est qu'une baudruche sans consistance et surtout à quel point ton existence ne dépend pas de cette baudruche.
Mais tu ne peux que l'effleurer : pour pouvoir le vivre pleinement il faut le faire à tous les niveaux ; il faut donner tout ce que tu es sur le plan énergétique, mental, émotionnel, physique etc.. et chaque chose que tu donneras tu t'apercevras à quel point elle n'a pas d'existence réelle.
Chaque chose que tu veux garder pour toi au contraire tu contribues à lui donner une existence illusoire simplement parce que tu lui donnes de la valeur et donc ta foi.
Si tu parviens à tout donner alors il n'y a plus de Christophe.
Et c'est à ce moment que cette 'réalité' s'éteint et que tu reviens à un niveau d'existence plus haut.

Bien sur nous n'en sommes pas là : c'est juste pour te montrer différentes choses.
Pour l'instant si tu parviens à partager ça sera déjà bien : mais rappelle toi qu'au final le but est de vraiment tout donner, car c'est la voie qui ramène à ta vraie nature."

Sur la route alors que j'essaie de partager et de donner tout ce que je suis et j'ai,  je fusionne avec un arbre de manière bizarre : on se dit "merci" en même temps.
J'ai clairement senti que je lui ai apporté quelque chose et qu'il m'a apporté quelque chose en retour.
Nous nous sommes remerciés mutuellement au même moment : c'est assez étonnant.

"Ce que tu commences à percevoir est ce qu'on pourrait appeler la 5ème dimension. C'est un endroit où les esprits fusionnent en un seul et échangent directement : c'est bien loin de la communication poussive que tu rencontres dans la quatrième dimension avec les esprits qui s'y trouvent.

Tu comprends pourquoi l'accès à cette dimension amène l'âge d'or? La cause de tous les conflits mondiaux et de tous les problèmes entre les hommes vient principalement d'une seule chose : la difficulté à communiquer et le mensonge.

La fusion directe d'esprit à esprit éliminant ce problème il ne peut plus y avoir de malentendus ou de mensonges et les conflits deviennent inutiles. Cette forme de communication étant instantanée dans le temps et l'espace tu  imagines où elle pourra mener l'homme s’il allège un peu son Ego?"

Effectivement ça simplifie vraiment les choses. Et quand je vois à quel point au fond les gens ne veulent que de l'amour et basculent dans la peur et la haine par incompréhension; je pense qu'un outil de communication comme celui là suffirait à amener beaucoup de choses. Mais si les esprits de la nature et supérieurs semblent capables de partager à ce niveau sans la moindre difficulté : pour les hommes il y a du boulot. Parce qu'il faut à mon sens partager et donner tout ce qu'on est mentalement et on est loin de cette manière de fonctionner dans la société : ça serait même plutôt l'inverse.

Mais si on y arrivait, tout le monde pourrait partager toutes les informations qu'il souhaite sans la moindre difficulté et à tout moment où qu'il soit. Les téléphones portables et Internet ne sont que de pâles imitations  de ce mode de communication.

Le reste de cette journée se passe normalement. Bizarrement je m'aperçois d'un certains nombre de choses que j'ai omis trop longtemps de partager dans ma vie : avant ça ne m'était même pas venu à l'esprit.
__________________________________

Le soir au moment de partir le ciel est bien couvert et je vois passer un nuage noir dans le ciel : il est tout seul.
Je tâte (le toucher éthérique fonctionne sans aucune limite de portée et on peut toucher un esprit dans le ciel..)
apparemment il s'agit d'un esprit de l'air.
En fait on dirait que la pluie et le vent vont se mettre de la partie et le mauvais temps donne un air crépusculaire à tout : ce qui est  un peu déprimant.

Je vérifie l'esprit : il est positif.  Le nuage noir se déplace tout seul plus vite que les autres( il est plus bas dans le ciel).
Moi :"Tu fais quoi là?"
Le nuage :"Je suis en retard pour la fête : on va bien s'amuser!"

hein? la fête? Je regarde tous les arbres et ils n'ont pas l'air mécontents : au contraire je jurerais qu'il sont heureux en fait.

Mon lutin "Tu as plusieurs options ce soir : à toi de voir."

Effectivement, je peux soit rentrer à pied sous la pluie, soit prendre le métro : ça promet.
Au moment de partir je commence à prendre la pluie, heureusement ma femme est venue me chercher et m'emmène.

Lutin : "Tu ne veux pas prendre la pluie vraiment? tant pis une autre fois alors. Pour le métro laisse tomber on fera cet exercice une autre fois."

Le lendemain matin je regarde dehors : il fait beau et la nature irradie dans tous les sens . Les arbres semblent irradier la joie : en fait ils ont été nettoyés à un niveau bien plus profond que le niveau physique.

Je comprends qu'une fois encore l'homme est un vrai rantanplan : la pluie et le vent sont un don des esprits de l'air et de l'eau et purifie énergétiquement autant qu'ils nettoient physiquement.

Bon après j'aimerais pas me prendre une tempête,  faut pas abuser : une petite pluie c'est très bien.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
27 septembre 2008 6 27 /09 /septembre /2008 03:40
Après les différentes manipulations et expériences de la veille je me retrouve avec des capacités de clairaudiance accrues (merci à ceux qui ont réparé pendant la nuit).

Du coup je décrypte un peu mieu le fonctionnement des choses.
En fait dès que je suis relié en haut ou à quelque chose on m'envoi des quantités d'informations pas possibles sous forme de compréhension instantannée : c'est une fusion pratiquement directe.

Dans ma connexion en haut par exemple :
Il suffit que je m'égarre sur une pensée pour avoir un tas de réponses sur la question non formullée sous des formes plus ou moins poussées. Après coup je vais formuller des pensées pour les exprimer (ou d'autres prendront un bloc note pour écrire et ainsi de suite).

Du coup j'apprend pleins de choses :mais bizarrement c'est comme si elle restait en retrait dans mon esprit. Elle ne reviennent que si j'essai de m'y référer : je ne me rapelle pas avoir eu un cours spirituel complet : on me l'a transféré en résumé. Et qui plus est elles sont altérés par mon égo : il censure ce qu'il ne veut pas entendre et altere le reste plus ou moins.

Donc alors que j'ai appris pleins de choses je me décide à expliquer un truc à ma femme le matin. Et la  : j'essai de formuller avec des mots le truc qu'on m'a transmis et non seulement ce n'est pas simple; mais en plus j'ai du reformuler 4 fois la phrases pour qu'elle soit comprise comme on me l'avais expliquée.

Et la je me dis : problème. Sachant qu''en plus chacun vas comprendre différement la phrase que j'ai formulé alors comment transmettre cette connaissance.

En fait c'est simple : c'est impossible. Cela ne peut se faire correctement que d'esprit à esprit.
Donc chacun doit se la faire transmettre directement il n'y a pas de solution.

Question d'après : sachant que chacun comprend une phrase différement, et sachant que la phrase que je formule est déja approximative par rapport à ce que j'essai d'exprimer : qu'est ce que les gens comprennent réellement de ce que j'écris ? Est ce que je ne les induits pas en erreur?

Moi même lorsque je lis les phrases des autres je les comprend avec mon égo et je ne comprend pas forcément ce qu'ils ont voulu exprimer.

Alors est ce que je ne ferais pas mieu d'arrêter d'écrire de peur d'induire les gens en erreur?

La réponse viens directement d'en haut : non tu doit continuer.

Tu n'écris pas pour imprimer les idée que tu choisis chez les autres mais pour témoigner d'une expérience et chacun y trouve quelque chose de différent qui correspond à son univers.
Ceux qui ne trouvent rien vont passer leur route, et d'autres vont trouver uniquement la chose qui leur parle et qui etait mise la à leur intention : comme moi je fais en lisant les textes des autres.

D'ou le message que j'ai mis en haut de mes textes.
C'est une mise en garde : ce que vous lisez n'est pas la vérité ! C'est ma véritée exprimée par mon égo et rien d'autre. Et la chose qu'il faut comprendre ne correspond qu'a vous !

A bien garder en tête.
Repost 0
Published by christophe - dans Réflections
commenter cet article
25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 18:45
Ce matin je me lève assez excité finalement.
J'ai bien en mémoire les instructions du lutin et je commence en premier lieu par dire bonjour à mes chats, et aux différentes plantes de la maison avant d'aller faire mon café.
Au passage je dis bonjour à mon maitre spirituel (mon cactus quoi) et il me répond immédiatement.

Il est bien plus sympa aujourd'hui et il m'explique qu'en fait les humains dorment tellement profondément qu'il faut les secouer un peu .. et c'est simplement ce qu'il m'a fait hier.

Il se passe une chose étrange : nous discutons et à chaque fois qu'il dit quelque chose aussitôt une pensée semble naitre pour m'emmener vers une supposition.
A ce moment il dit simplement : "reviens ici et maintenant" et je reçois comme une tape mentale. La pensée passe aussitôt et je reviens ici et maintenant dans ma conversation et dans mon travail à préparer le petit déjeuner.

La conversation a été très longue et plutôt très instructive, je vais essayer de résumer ce dont je me rappelle.
Elle a duré plus d'une demie heure d'échanges pratiquement instantanés, mais bon je vais essayer de la résumer:

- "Tu vois ton mental essaie constamment de t'hypnotiser : à peine tu commences à t'intéresser au moment présent et voilà qu'il veut t'emmener avec lui ailleurs.."

- "Mais pourquoi fait il ça?"

- "Il le fait parce que tu lui as demandé : c'est toi qui ne veux pas rester ici et maintenant et tu as programmé ton mental pour ça tout simplement."

en fait au bout de 3 minutes à être ici et maintenant (et je ne compte plus le nombre de tapes mentales) je sens ma gorge commencer à se nouer et mes membres se tétaniser.
J'ai très envie de fuir dans mes pensées mais je ne peux pas il ne me laisse pas faire.

- "C'est quoi ça? pourquoi j'ai mal à la gorge comme ça et pourquoi mes membres se tétanisent?"

- "C'est pour ça que tu as programmé ton mental : pour ne pas voir cette peur : la peur d'être qui tu es réellement ni plus ni moins : laisse la s'envoler comme le karma et elle disparaitra"

je laisse la peur s'envoler comme je suis habitué à le faire pour les mémoires de morts et le karma : en me pardonnant simplement et en laissant partir.
Au bout de quelques minutes supplémentaires dans le moment présent je m'ennuie ferme bien que la conversation soit intéressante et que le fait de faire le café m'occupe longuement.
Le temps est long dans le moment présent.

- "Tu t'ennuies parce que tu ne laisses pas ton enfant intérieur s'exprimer : regarde par la fenêtre et dis bonjour.."

Il y a une quantité énorme d'arbres à l'extérieur quand on regarde de mon balcon, je donne directement sur la colline en fait : je laisse venir ce qui veut dans le moment présent
et les paroles fusent "salut! alors tu te joins à nous ! ça va ! etc.. un méli mélo pas possible de bonjours fuse de tous les arbres je ne sais plus qui dit quoi..

En regardant avec les yeux de mon enfant intérieur le monde semble réellement s'animer : je vois une foule de monde à ma fenêtre et les saluts et pensées d'amour fusent de toute part.
J'essaye de laisser descendre la lumière en moi pour donner l'amour que je peux sous les encouragement des arbres..
"Vas y tu vas y arriver.. c'est pas mal.. vas y courage on est avec toi.. "
un pauvre filet d'énergie part de moi mais je m'aperçois à quel point c'est peu
"Pas grave c'était très bien tu verras continue comme ça tu vas y arriver.. "
Vraiment sympas et encourageants les arbres.

Je suis absorbé par le moment présent et rien ne vient troubler les communications qui fusent de toutes parts.

Mon lutin continue sa leçon :

- "Tu vois c'est comme ça tout le temps pour tout le monde, nous passons notre temps à vous parler, et à vous encourager à nous rejoindre ici dans le moment présent."

- "Mais pourquoi on vous entend si mal d'habitude? c'est une question de perception?"

- "Tu ne comprends pas : ce n'est pas une question de pouvoir ou de perception.
En fait vous refusez d'entendre et vous partez dans votre auto hypnose tellement vite qu'on ne peut pas vous joindre sauf cas exceptionnel.
Nous pourrions vous forcer mais le libre arbitre nous l'interdit.

Je peux le faire pour toi parce que tu as renoncé à ton libre arbitre en le mettant entre les mains de Dieu : tu as décidé de suivre la voie de l'amour quoi qu'il arrive, tu l'affirmes avec suffisamment de conviction et tu le renouvelles à chaque instant.
Alors nous pouvons t'aider à rester ici et maintenant et à t'éveiller petit à petit au réel..

En plus tu as décidé d'aller au plus haut le plus vite possible : alors nous sommes là pour t'exaucer.
N'importe quel homme qui prendrait cette décision aurait le même résultat ne t'y trompe pas un instant: mais cela nécessite de lâcher prise constamment et de t'en remettre à Dieu intégralement.
c'est une question de constance dans le choix et d'intention.
Et si tu ne m'entendais pas tu te contenterais de faire l'exercice que je t'ai donné en croyant qu'il vient de toi simplement..

En fait tu vas vite t'apercevoir que ce choix est le bon car il n'existe aucune autre alternative à part l'auto hypnose et celle ci ne mène pas très loin.

L'évolution spirituelle réelle ne peut s'obtenir qu'en étant éveillé et comme c'est le but réel de la vie le reste tourne en rond.

Toi en communiquant avec les esprits et en travaillant beaucoup le spirituel tu doit être éveillé réellement à peu près une demie heure par jour.
Tu imagines à ce rythme la? combien de milliers d'années il va te falloir pour arriver au but? Alors que si tu pouvais être complètement éveillé une vie y suffirait bien largement même bien moins que ça en fait.

Le moment présent est le pas de la porte : il faut s'y tenir constamment et y revenir sans cesse car l'alternative est l'auto hypnose du mental et rien d'autre.

Mais ne t'y trompe pas : cette auto hypnose est une mauvaise habitude du mental pas plus, et cela l'empêche de faire autre chose.

Et tu as remarqué comme tu as du mal à partir sur des pensées si tu maintiens la conversation avec moi? Interagir réellement avec le monde est le but du mental en fait et il ne peut pas à la fois t'hypnotiser complètement et communiquer constamment dans le matériel.
Donc tu t'approches un peu plus du réel : mais ne t'y trompe pas ce que tu vas voir est encore très loin de la réalité."

Alors que je réapprends à m'extasier de ce que je vois dans la colline et des messages d'encouragements de tous les arbres, le lutin ne cesse de me raconter tout ce que font les esprits
"Vous autres les humains ne savez pas vous amuser et jouir de la vie : c'est pour ça que vous fuyez la réalité pour rêver.
Nous autres profitons au maximum de tout, nous faisons la fête dansons chantons vénérons amoureusement la vie et la célébrons sans cesse.."

La conversation a été bien plus longue encore  et j'ai appris énormément de choses mais bon j'écrirais au fur et à mesure que ça me revient.

Après cette longue conversation ma femme se lève et vient prendre le café avec moi.
Je parviens encore à rester à peu près ici et maintenant et lui raconte ce que le lutin m'a dit sans me laisser emporter par des pensées.

Puis c'est l'heure fatidique : j'ai l'impression qu'il s’est écoulé une journée complète et pourtant je suis levé depuis une demie heure !
Il est temps de partir au travail.

"Vas y et courage on fera le point ce soir : je te nomme 'aspirant du présent' puisque vous autres aimez les titres.. vas y je suis avec toi !"

Je peux difficilement décrire ce que j'ai vu dans l'absolu : tout le monde m'encourage sans cesse, j'essaie d'envoyer de l'énergie à tout ce que je croise comme je peux.
En fait mes yeux passent constamment d'un détail à un autre et j'échange énergétiquement  avec  tout ce que je peux et que je croise tout en contemplant le monde :j'ai l'impression de découvrir un endroit totalement nouveau.

J'ai l'impression d’être un enfant en train de découvrir le monde.
Comme la conversation m'a bien préparé avec le lutin, tous mes canaux sont ouverts et j'entends pleins de voix chaleureuses me parler.. ce sont toutes les plantes en train de m'encourager.

Je croise pleins d'animaux : un oiseau qui vole à toute vitesse en passant au dessus de moi et en s'extasiant de son vol "YEEEAAAAA"

Un petit chien qui d'habitude ne me regarde pas le matin vient en remuant la queue vers moi tout content : à côté de lui son maitre renfrogné l'oeil creux en train de rêver :un rêve de peur s'est inscrit clairement sur son visage.
"Tu sais il a beaucoup besoin de mon amour alors j'y retourne" c'est le chien qui vient de me parler : il retourne auprès de son maitre renfrogné.

Je commence à arriver au centre ville et je croise plein d'humains : il ont tous le visage inexpressif, creux et vide; moi à côté qui regarde partout extasié je dois avoir l'air d'un touriste qui débarque ou d'un enfant de 6 ans en train de découvrir la ville.

Un rêve de gloire ! Je sens que je me fais aspirer par le rêve de l'homme qui vient de passer.

Aussitôt mise en garde d'en haut "Reviens ici toi! ne te laisse pas absorber par leur rêve. Méfie toi les hommes vont toujours t'absorber dans leur monde si tu te laisses faire : regarde en périphérie mais n'y entre pas."

Je tiens compte de la mise en garde et reviens ici et maintenant en continuant à envoyer de l'énergie à tous et en écoutant les arbres et les plantes.

Durant le trajet complet j'essaye de maintenir cet état et j'y parviens à peu près.
Je croise beaucoup de gens au centre ville et chacun a le regard creux: en le voyant je sais la nature du rêve :
des rêves de peur, des rêves d'amour, des rêves de pouvoir, des rêves de joie il y a toutes sortes de rêves.. mais personne n'est réellement réveillé.

Je réalise qu'en allant au boulot le matin moi aussi je suis comme eux : un rêveur rien de plus.

Puis je réalise brusquement une chose : je ne vois plus du tout de brouillard depuis que j'ai commencé à parler avec le lutin ce matin.
Je vois vraiment le monde, lumineux et présent : ici et maintenant.

J'arrive enfin au travail après un mois de marche dans la rue me semble t-il.

Avant de franchir la porte je dis bonjour à tous les arbres et remercie silencieusement le lutin.

message d'en haut : "C'était pas trop mal mais en fait tu n'as pas vu un millième de ce qu'il y avait à voir. Enfin c'est encourageant. Tu commences un peu à entrouvrir les paupières..
Tu peux retourner dormir complètement jusqu'à ce soir pour la suite de l'exercice."

Je franchis la porte totalement halluciné et raconte un résumé de ce que m'a dit le lutin à ma patronne.

Puis je fais le café me prépare à me rendormir et lance mon ordinateur pour coder..

Tiens! le brouillard vient de se lever à nouveau ..

_____________________________

La journée se passe au bureau de manière tout fait normale.
Seul problème plein de peurs affluent suite à l'expérience de ce matin, l'enfant intérieur semble être de sortie bien plus qu'avant et c'est peut être le fait d'accepter d'être ici et maintenant un peu de temps qui me fait remonter tout ça.

Avant de partir je me lance dans un test à la con (j'aime bien faire un peu du crash test à la jackass spirituel des fois) : peut être mon enfant intérieur un peu trop de sortie d'ailleurs.

Mes sources semblent dire que c'est ok pour le meilleur ou le pire : une expérience à faire en gros.

Alors je décide de faire comme en informatique : je demande au moi du futur de voir s’il peut faire sauter toutes les peurs d'un coup en mettant une pause au milieu pour le moi du passé (parce que absolument tout d'un coup il ne veut pas) : en gros une boucle avec un timer au milieu.

Ok pour le moi du futur.
Le moi du passé s'attelle à la tâche.

Résultat : des sensations énergétiques du toucher décuplées mais très précises (je pensais même pas que je pouvais encore augmenter mon sens du toucher en fait).
Par contre je me sens bizarre sur le haut : troisième oeil ouvert mais chakra coronal bloqué.

Je tripote dans tous les sens : je vois pas d'où ça peut venir : mais bon mon corps énergétique n'est plus le même : j'ai un peu fait n'importe quoi c'est clair.
__________________________

Je sors dans la rue : impossible de parler avec quoi que ce soit : rien de rien , même pas de connexion en haut.
Bon ben pas de panique je suis informaticien je suis habitué aux bugs : on trouve toujours une solution.

j'utilise mon sens du toucher surdimensionné pour faire plein de manips en marchant dans la rue à l'arrache.
(j'utilise toujours le coup du moi du futur et du passé).

A ce moment j'ai Pascal au téléphone.
on parle un peu puis je luis dis : "j'ai un problème tu sais ce que c'est?"
réponse : "Tu n'as plus le son!" putain il est de plus en plus fort y'a rien à faire.

Ouaip bon une fois la conversation terminée je raccroche et je continue à triturer.

A force je finis par rétablir le son : apparemment j'ai un peu avancé mais bon c'était chaud et puis je sais pas trop ce que j'ai fait ma foi.

Débriefing avec le lutin :

Moi :"Ben ce matin c'était pas trop mal voir un coup de bol mais alors ce soir c'était la cata, désolé."

réponse : "Tu ne croyais quand même pas réussir le premier jour non plus.."

"Bon laisse tomber pour ce soir on reprend demain et dans la joie !"

"ok pas de souci"

Connexion en haut:

 "Au fait si tu pouvais éviter de toucher ton corps énergétique on apprécierais parce que c'est du matériel de pointe si tu vois ce que je veux dire : ça supporte mal les manipulations un peu sauvages.
En plus pense aux autres qui vont passer derrière toi pour réparer.."

"Euh oui désolé là je referais plus".

"C'était simplement pour que tu voies : on ne touche pas n'importe quoi n'importe comment : si tu veux, la manipulation directe du corps énergétique on va dire que c'est pas pour toi.
En plus il n'y a pas de raccourci dans la spiritualité : tu as des choses à faire encore et chercher à aller plus vite que la musique ne servira à rien."

"ok boss."

Bon ben demain matin sur le pont, pour ce soir on va en rester là : j'ai encore une pointe du chakra coronal un peu engourdie mais bon si on me dit de plus toucher c'est que là haut on va s'en occuper..

Morale de l'histoire : je crois que je vais m'en tenir à l'exercice de base la prochaine fois.
L'enfant intérieur hors de contrôle ça n’a pas l'air de le faire : peut être qu'il faut le tempérer un peu, va savoir.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 04:10
Une journée qui commence bien.
Tu te lèves le matin en grommelant comme d'habitude "bon va falloir aller coder grumf scregneugneu .."
Aussitôt réponse d'en haut
- "C'est la vie que tu as choisie, ne la renie pas. Si tu veux la changer alors change la, mais ne la renie jamais sinon tu renies ton propre esprit qui l'a créée et te retournes contre toi même."

J'avais rien demandé en haut moi.. bon ok ok c'est vrai j'ai choisi cette vie, elle m'a convenu et me convient toujours d'une certaine façon critiquer ne sert à rien, il suffit de changer simplement ce qui ne convient plus. Allez hop direction le boulot.

Je dois clarifier une ou deux choses avant de continuer. Je suis quelqu'un qui a tendance à s'enfermer dans sa bulle : un informaticien quoi. Donc après des années de thérapies diverses et variés les choses qui m'empêchaient de communiquer ont peu à peu disparu, mais il n'empêche que j'ai des réflexes de fonctionnement bien précis.

Entre autre je peux m'enfermer dans ma tête en rêvassant : et dans ce cas soit j'ai des pensées stériles (en fait je ressasse), soit quand j'en ai marre je laisse passer les pensées.. . Mais je ne peux pas utiliser mes capacités de communication dans ce cas. Pour communiquer avec les esprits je suis obligé de me relier à l'extérieur : donc de sortir de ma bulle et surtout d'être présent ici et maintenant.
Ca commence par une connexion énergétique avec quelque chose (un arbre au passage par exemple) et s’il veut communiquer avec moi son énergie vient dans les oreilles, suivie de la compréhension spontanée de la discussion. Je la traduit souvent par un dialogue intérieur mais cela n'est pas nécessaire.
Ensuite je valide avec ma fée de l'air :elle apparaît devant moi et suivant la main qu'elle vient toucher c'est vrai ou faux.

Pour l'instant à mon grand étonnement  (mais au final c'est logique ces derniers temps) la communication est vraie.

Bien sur n'ayant pas encore assez confiance je passe mon temps à demander son avis à ma fée sur des choses vérifiables et je ne la prends jamais en défaut. (entre autres un type arrive par la fenêtre : c'est le client qu'on attend? oui.non; si le gars rentre pas d'erreur sinon non; le chemin est le bon ? oui.non etc..)

Ce matin alors que je flâne en rêvassant je me dis que c'est chiant de rêvasser parce que c'est stérile et que je fais ça une bonne part de la journée : pourtant ça fait partie de ma peur de devenir fou. Je passe peu de temps effectif à communiquer avec les esprits à cause de ça. Ma femme m'a fait la réflexion une fois.
"Mais si moi je pouvais communiquer comme ça avec les esprits je le ferais tout le temps pourquoi tu ne le fais pas?"

Bon c'est vrai mais c'est un problème de peur : que veux tu faire.. je sais qu'il faut la dépasser et j'essaie de m'y employer.

J'ai un cactus au bureau que j'ai installé à coté de mon ordinateur il y a longtemps. Quand j'ai commencé à tâter de l'esprit j'ai cherché ce qu'il contenait mais n'ai pas vraiment discuté avec lui. En fait il contient un lutin.

Mais il faut dire également que j'ai énormément progressé dans l'utilisation de la clairaudiance pendant les vacances : grâce à ma fée de l'air principalement.

En arrivant au bureau je remarque un truc bizarre : mon cactus semble avoir un truc à me dire.
Je demande au lutin ce qu'il veut, réponse :
- "Ramène moi à la maison".
- "Tu en as marre du bureau? quelqu'un t'embête?"
- "Non, ramène moi chez toi."

Bon ok pourquoi pas.

Honnêtement je passe ma journée comme un fantôme : un bon citoyen de base. Je prends le café en blagouillant, je code toute la journée; je mange en blagouillant avec les collègues de bureau et je recode jusqu'au soir.

Toute la journée je reçois des emails concernant des lutins.. ma foi amusant au vu de la réaction de mon cactus du matin mais je ne fais pas de lien réellement.

Je nage toujours dans un brouillard éthérique énervant parce qu'il rend tout bizarre visuellement. Par moment dans la journée les conversations deviennent irréelles (entendre parler des gens de prix d'objets toute la journée n'a plus vraiment de sens pour moi).
Y'a un souci avec la vue également : c'est comme si j'avais une image de télé qui a une mauvaise réception et change constamment : c'est un problème lié à la clairvoyance en fait : elle essaie de s'améliorer mais un truc bloque. Alors j'ai du brouillard avec des fées qui volette dedans des fois (des petites boules avec des ailes) et d'autres choses mais c'est très fugace.

Comme si la quatrième dimension essayait d'atterrir dans la troisième mais n'y arrivait pas vraiment.

Au final je ne communique avec aucun esprit réellement jusqu'à 17h et me contente de faire mon boulot.
A cette heure ci alors que je prends des nouvelles de l'arbre en face de ma fenêtre je m'aperçois qu'il est négatif. Pareil pour l'arbre d'à côté.

Je demande à ma fée de m'expliquer et je m'aperçois que je ne la sens pratiquement pas : impossible de la questionner ma main passe à travers une énergie presque inexistante alors que d'habitude je la sens aussi bien qu'un objet normal.. beu

Je n'arrive pas à communiquer avec les faunes : je vois qu'ils veulent me faire voir quelque chose mais je ne sais pas quoi.

Par contre mon lutin lui semble émettre une forte énergie vers moi (c'est comme ça quand un esprit veut attirer mon attention)."Oui ok je te ramène ce soir pas de problème.."

A ce moment ma patronne entre, on discute de choses et d'autres et je lui parle des deux faunes qui sont négatifs.
Elle me dit "oui c'est normal, pendant tes vacances j'étais dans ton bureau et moi je leur disais bonjour tous les jours et je prenais de leur nouvelles".

Je réalise qu'en fait je n'ai même pas pris le temps de leur dire bonjour depuis ce matin..
Et en fait je réalise brusquement une partie du problème : je n'arrive toujours pas à faire le lien entre les deux dimensions : je peux communiquer avec l'esprit d'un arbre, mais pas m'occuper de la forme physique de l'arbre.

Ma patronne qui ne perçoit pas bien les esprits pour l'instant s'occupe des plantes avec amour en prenant soin de leur forme matérielle et elle parle à l'arbre matériel comme si c'était un être intelligent.
Alors que moi je considère l'arbre comme une forme physique creuse et je ne parle qu'à l'esprit dedans.

C'est clair que ça ne peut pas aller : je n'arrive pas à intégrer les deux dimensions à la fois.

Le soir venu je prends mon cactus à la main et c'est parti pour une demie heure de marche pour rentrer.
J'établis la connexion avec lui et laisse venir ce qui vient sur le trajet.

Lutin : "Ca va pas du tout tu sais. Moi je veux bien qu'on ne communique que dans le monde des esprits mais si on continue comme ça on va te retrouver un de ses quatre matins en ermite délirant dans les montagnes. Faut vraiment que tu t'occupe plus du monde matériel : tu dois intégrer les deux.
Tu es égocentrique : tu n'aimes rien ni personne; as tu simplement dit bonjour à tes fées et  t'es tu occupé des plantes chez toi ce matin? As tu réellement aidé quelqu'un ? ne serait ce qu'un humain aujourd'hui ?"

En fait je réalise qu'il a raison. Je n'ai pas pris la peine de dire bonjour à ma fée ce matin et je me comporte vraiment comme un despote.
J'ai une question j'appelle ma fée de l'air, elle me répond, merci au revoir.. mais je ne la considère pas comme un être vivant complet : au mieux comme une espèce d'énergie consciente mais c'est tout.
Ca fait longtemps que je ne me suis pas occupé de la plante qui l'abrite parce que je sais que même si cette forme meurt elle sera avec moi.
Mais c'est valable aussi pour les hommes. Est ce que je dois cesser de manger et de m'occuper de mon corps simplement parce que je sais maintenant que je peux vivre sans lui? Je suis sur une pente glissante c'est clair.

"Rappelle toi le proverbe que t'as donné ton premier maître !"
C'est vrai que le premier maître spirituel que j'ai eu m'a raconté le proverbe suivant en me disant qu'il était important de s'en rappeler sur une voie spirituelle.

Excusez le peu de classe mais bon lui il se prenait vraiment pas la tête !

"Si un matin tu te réveilles avec une deuxième paire de testicules, ce n'est pas que tu es devenu superman, mais plutôt que ton ennemi n'est pas loin !"

Ca veut dire en résumé que si tu te réveilles avec plein de nouvelles capacités alors méfiance parce que c'est le moment où le contrôle risque de lâcher et où ça risque le plus de déraper. Et ceci ne doit jamais être oublié.
Plus les capacités augmentent plus le contrôle doit être grand.

- "Mais alors pourquoi je ne vois que du brouillard ? "
- "Parce que tu nages réellement dans le brouillard : le brouillard est dans ton esprit. Si tu veux qu'il se dissipe pour révéler ce qu'il y a derrière y'a du boulot parce que tu n'es certainement pas prêt à le voir sans devenir dingue.."

Je me fais sermonner comme ça tout le trajet par le lutin. Mais je reconnais qu'il a vraiment raison.
Et presque arrivé à destination le couperet tombe.

"Au fait c'est moi ton nouveau maître ! La fée de l'air a bien fait son boulot : maintenant tu peux parler avec un esprit très motivé pour communiquer avec un sourd dingue : ça fait qu'au moins on peut parler à peu près. "

Beu .. hein c'est quoi ça ?
Et il me houspille comme ça jusque chez moi..

Arrivé à la maison je demande à ma fée de l'air : elle me confirme bien le verdict.
Je n'y crois toujours pas alors je me connecte directement en haut :
- "C'est quoi cette histoire ?"
-"Tu as fait connaissance avec ton nouveau maître je vois? tu verras c'est un excellent maître, tout ses élèves en sont vraiment très contents il obtient de très bons résultats." (je jurerais qu'il est mort de rire en plus)
 "Avec lui tu va pouvoir progresser vite : tu verras il est vraiment très bien"..

J'ai même reçu une contravention : j'ai été flashé pendant les vacances. Pas beaucoup mais bon c'est clair qu'il va falloir intégrer le monde réel finalement. Si c'est pas clair dit comme ça .. tu m'étonnes qu'ils m'aient envoyé un farfadet faut que je remette un peu les pieds sur terre mais bon ça m'étonnerait qu'il paye les contraventions à ma place.

bouou alors c'est pas une blague et en plus mon nouveau maître est un lutin au sale caractère.. putain ça craint.

Je sens son énergie très forte dans mes oreilles (oui je sais je suis sourd dingue)
-"Mais non pas de souci, tu vas voir ta tâche est très simple en fait; et dès qu'elle sera réalisée je m'en vais et tu auras un autre enseignant."
- "Ah bon c'est quoi ?"

- "A partir du moment ou tu te lèves jusqu'à ce que tu arrives à ton bureau, tu vas dire bonjour et communiquer avec chacune des fleurs, des plantes et des arbres et des hommes (mentalement) que tu croises sur ta route. Tu vas te soucier de tous ceux que tu croises et leur donner ton énergie. Si tu  es capable de faire ça à l'allée et  de leur dire bonsoir à tous au retour alors mon enseignement sera terminé et je m'en irais. Au boulot tu peux dormir tant que tu veux : pense juste à dire bonjour à toutes les plantes avant."

En fait mon trajet dure une demie heure et honnêtement il y a des centaines et des centaines de plantes sur la route.
Ca veut dire que si je veux réussir ça : je vais devoir être présent ici et maintenant pendant tout le trajet. Il est impossible de se relier à un esprit incarné sans être dans le moment présent.  Je dois penser à envoyer de l'amour et à me re-remplir à tous ceux que je croise au passage en plus qu'ils soient plante, minéral, animal ou homme.
C'est un boulot de dingue en fait. Ceux qui ont essayé la présence quelque temps doivent avoir une vague idée de l'exercice.

Mais ça va m'obliger forcément à sortir de ma bulle et à prendre en considération à la fois le monde matériel et spirituel sur ma route. Un excellent exercice et je n'y aurais jamais pensé seul en fait.

"On t'aide à avoir un premier chakra plus ouvert : c'est pour t'enraciner dans la réalité alors utilise le.. tu pourrais remercier le farfadet qui s'en occupe au fait !"
"A l'allée je te donne le départ et au retour on fait un débriefing et je te donne un aperçu de ta performance.  Tant que je ne suis pas satisfait tu es mon élève."

Je grommelle un peu toute la soirée : et puis finalement je m'occupe et me soucie de tous dans la maison (du moins un peu plus que d'habitude) jusqu'a ce que ma femme arrive.
Je remercie ma fée pour son enseignement : elle me fait une bise et me regarde avec compassion.. c'est vrai que je suis un peu chamboulé : la vérité est dure à entendre même de la bouche d'un lutin.

Le soir en allant me coucher je me reprends un peu et avant de dormir je dis au lutin:
"Au fait merci de bien vouloir m'enseigner."
"humf on fera peut être quelque chose de toi qui sait.. ce n'est peu être pas une mission désespérée au final."

Ok ben ça promet. Pourquoi dans les contes de fées les lutins sont tous gentils et le mien est un maître ronchonnant et chiant.

"Parce que tu as demandé à évoluer et vu ton niveau va falloir se bouger si tu veux pas y passer le prochain millénaire!"

Putain et en plus il entend toutes mes pensées je crois vraiment que je vais m'éclater.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
24 septembre 2008 3 24 /09 /septembre /2008 04:54
Je pratique une forme de taï chi style yang .

En fait je cherchais une pratique qui me permette de faire à la fois des arts martiaux (besoin d'évacuer de la violence à ce moment là),  et de l'énergétique. Quoi de mieux que le kung fu vu qu'on peut faire du physique pur et dur, on peut apprendre les armes, mais aussi faire du tai chi, et du qi qong.

Après avoir essayé différents cours qui ne me conviennent pas pour une raison ou un autre, je débarque dans une salle ou une prof fait un cours totalement différent. C'est traditionnel : tout le monde fait l'enchaînement complet qui dure une heure, quel que soit le niveau. Les débutants au milieu et les plus avancés à l'extérieur pour servir de repère visuel. Tout le monde fait ce qu'il peut et apprend par mimétisme.

Ce qui me frappe immédiatement c'est la sérénité et la perfection des gestes de la prof elle dégage vraiment quelque chose.

Je m'inscris au cours et j'y suis toujours d'ailleurs.

Après une année de pratique pendant laquelle j'ai appris l'enchaînement complet, j'ai pu le faire de manière machinale. Quand je fais le tai chi mon mental s'apaise immédiatement (et quand j'ai commencé j'en avais bien besoin) ne cherchant plus à diriger l'énergie dans mon corps puisque c'est le défaut du mental (tu focalises sur un point et l'énergie obéit, du coup elle ne circule plus comme il faudrait), celle ci circule librement dans l'harmonie de l'enchaînement. Je ne m'en soucie plus du tout. Je suis conscient mais plus ni dans le corps ni dans l'énergie en fait.

Il m'arrive même d'être une bulle de conscience et de ne plus reconnaître mes mains quand elles passent : elles se confondent avec l'image que j'ai et me sont aussi étrangères que le sol ou les murs. C'est très étrange on devient juste une bulle de conscience en train d'observer une chose. Cela ne m'arrive qu'en tai chi et de manière ponctuelle.

En réalité lorsque j'ai commencé à travailler la présence je me suis vite aperçu qu'effectivement les crispations étaient des pensées, il m'est venu alors une idée saugrenue : "mais mon corps aussi est une pensée et je peux laisser passer les sensations de mon corps comme je laisse passer les autres pensées en méditation".

Lorsqu'on fait ça le corps perd sa réalité et l'appropriation qu'on s'en fait. Parce que la sensation du toucher du corps fait beaucoup pour nous identifier à lui : mais ce n'est qu'une sensation et contrairement à ce qu'on croit la laisser passer nous emmène dans un état de conscience étendue et non pas dans l'autisme. (mais le fait que je sois conscient de mon corps énergétique y fait sûrement : j'ai autre chose pour attacher ma conscience.)

On peut également laisser passer la vue, l'ouie : ce sont des informations qui arrivent au cerveau donc des pensées. Etonnant à tester. Pour la vue en fait l'image n'a plus aucun sens : on ne distingue plus de forme c'est juste un tas de couleurs. Pour l'audition si on ne projette pas de sens sur ce qu'on entend ("tiens mon chien aboie, tien la concierge parle dans l'escalier") alors le son qu'on entend n'a rien à voir et devient une perception étrangère.

En tout cas le fait que je sente mon corps énergétique et que je me mette à ne plus sentir mon corps physique en tai chi m'a permis d'expérimenter ceci "Ce n'est pas le corps qui contient l'âme mais l'âme qui contient le corps."

Je dirais même que pour moi c'est ma première intuition qui est relativement juste : c'est (l'inconscient et le subconscient) qui créent la circulation énergétique et celle ci crée le corps.

Le corps physique n'est lui même qu'une conséquence de la circulation de l'énergie dans le corps énergétique : il est une conséquence en bout de chaîne due à une action ou une intention qui vient de plus haut, puisque la circulation de l'énergie est provoquée par des intentions issues de l'inconscient ou du subconscient.
Un schéma mental qui saute : c'est automatiquement l'énergie qui se met à circuler différemment et le monde qui se transforme (faiblement ou fortement suivant les cas).  Expérimenté des centaines de fois pour moi

Le corps énergétique est un niveau de réalité supérieur au corps physique.

J'aime bien en ce sens le principe de l'Ayurvéda que je trouve très cohérent pour décrire le corps, sa manière d'être, constituée par les trois doshas (types d'intentions il me semble) qui sont une combinaison d'éléments. Surtout que je peux sentir la présence de ces éléments dans le corps énergétique des autres s’ils sont particulièrement marqués dans un sens.
Les esprits de la nature sont très marqués par un élément, et certains hommes aussi. (très terre, eau, air ou feu..)

Je ne sais plus où j'ai lu qu'un proverbe indien dit la chose suivante :

"Si tu veux connaître tes pensées d'hier regarde ton corps d'aujourd'hui, si tu veux connaître ton corps de demain regarde tes pensées d'aujourd'hui."

Oui, ça me parle vraiment.
__________________________________________

En tout cas je dois reconnaître une chose. Bien que j'aie une conscience étendue des choses les techniques chinoises restent pour moi assez étrangères. J'obtiens des résultats mais, comparés à une minute en forêt il n'y a pas photo.

En fait la vision du corps énergétique comme biochamp et la perception de la nature ça n'a rien à voir c'est vraiment mon élément c'est clair. Là dessus l'agapé thérapeute ne s'est vraiment pas trompée.

Je dirais même que le mot de druide est bien adapté : un chamane va plutôt s'occuper d'esprits d'animaux et bien que j'adore les animaux, les plantes et les pierres sont vraiment mon domaine : non seulement je les adore et ils m'adorent mais mes perceptions sont décuplées dans une forêt. (émotionellement, énergétiquement, ma conscience s'étend également puisque mon biochamp se dilate librement n'étant plus constamment en défense comme en ville).

La dernière fois alors que je faisait mon tai chi dans une forêt j'ai même entendu un esprit de la terre me dire
"c'est nul ton truc je peux t'enseigner quelque chose de bien mieux !"

Eh bien il va falloir que je développe la clairvoyance parce que si je dois tâter un esprit pour avoir un enchaînement complet y'a du boulot.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
23 septembre 2008 2 23 /09 /septembre /2008 07:31
En résumé à l'époque ou on bosse uniquement la psychologie avec pascal, on commence à se poser la question sérieusement.

Les schémas mentaux étant innombrables nous cherchons un moyen de les dépasser d'un coup.

Voila deux techniques que nous trouvons pour ça.

L'une qui marche sur du long terme et de manière relative et l'autre qui devrait en théorie être radicale mais que nous n'avons pas le courage de mettre en pratique, accésoirement elle était partielle à ce moment la.

Puisque jusqu'a récement j'ingorais si il était possible de fonctionner sans égo sans être réduit à l'état de légume.

__________________________

Première technique:

la structure mentale étant entièrement créé autour de la mère, la question est : peut on substituer une mère à celle que nous avons imprimé (c'est une image que nous avons eu de notre mère en fait pas la réalité !) ?

Une mère qui ne nous culpabilise plus, qui ne nous pose plus aucun problème?

A ce moment il me viens une intuition : j'ai entendu quelqu'un dire que quand on joue sa dernière vie on est grand prètre de dieu.

Intuitivement pour moi un grand prètre d'un dieu est quelqu'un qui prend un dieu pour sa mère d'un point de vue inconscient : donc il le vénere plus que tout au final.

Nous décidons avec pascal de tenter de substituer dans notre structure mentale l'image de notre mère par un dieu.
Il faut un dieu qui soit très éloigné de notre manière de fonctionner actuelle pour nous forcer à avancer.

C'est les runes qui décident : l'intuition et l'esprit restant les seuls guides fiables.

Moi qui suit très haineux, agressif qui n'aime rien ni personne et ne pense qu'a ma carrière, pascal choisi pour moi : bouddha.

Le but est de focer ma structure mentale à changer complètement.

Il me créé une liste de 10 principes que je doit relire en boucle tous les matins : les mots exacts ont été choisis pour toucher mon inconscient et ça marche plutot bien puisqu'il me faut beaucoup de temps pour les retenir. (plus de 3 mois je crois).

Le résultat est qu'après 6 ans de cette pratique mon monde est enfin passé de l'enfer au paradis et je suis passé d'un état complètement carriériste à une recherche spirituelle frénétique sur les dernière années.

Au début pascal avait pris un dieu nordique : loki. (il avait besoin de travailler un aspect plus matériel dirons nous.)
Le résultat n'a pas été bon pusiqu'il c'est mis à jouer au poker (il a obtenu d'autres truc et gagné un peu d'argent mais bon c'etait pas le but d'en faire un joueur frénétique).

Seuls quelques uns sont des incarnation de dieu le grand tout sur terre : bouddha, jésus etc..
Les dieu grecs , celtes et beaucoup de dieux hindous sont des entités négatives ou positives pour les hommes, plus ou moins puissantes : mais pas des incarnation de dieu le grand tout, il n'est vraiment pas judicieux de les choisirs!

Pascal à substitué cet entité par dieu et au final ça marche très bien.

_____________________________

Deuxième technique : (a moitié développé et en cours de recherche maintenant )

En fait l'égo est créé entièrement pour nous permettre de garder l'amour de la mère.
C'est une subtitution inconsciente au cordon ombilical.

Quand on est bébé on reçoi tout de la mère : a la naissance on est donc privé de tout et on vas essayer de le récupérer auprès de la mère sous forme d'"ersatz" .

Mais qu'est ce que l'amour que nous arrivons à avoir de notre mère dans notre enfance comparé à l'amour reçu en étant porté par la mère et entièrement assisté par elle pendant la grossesse? Nous sommes tout le temps nostalgiques de notre état précédent et nous voulons le retouver : résultat on vas créer toute une structure mentale uniquement pour ça.

Il faut donc intégrer à mon sens deux aspects pour dépasser cet état (qui est celui de l'homme ordinaire jusqu'a la fin de ses jours normalement)
 
1) Comprendre que bien que nous n'ayons plus de cordon ombilical nous arrivons à vivre et fonctionner : en réalité le bébé fonctionne en terme de parasitage (je m'escuse pour l'image peut glorieuse on est dans la bio pure ici). 

Toute notre vie nous allons continuer à nous comporter en parasitant l'amour !
Parsque en réalité quel que soit notre age nous ne dépassons pas le niveau du bébé : nous sommes des parasites de l'amour.

Donc il faut commencer par réaliser que nous ne sommes pas des parasites au fond et que même si nous ne reçevons aucun amour de notre mère nous pouvons fonctionner !
(c'est le cas mais dès qu'on en reçoi plus l'égo vas nous faire disjoncter alors on crois que c'est impossible !)

2) Comprendre qu'il y a de l'amour partout puisque à mon sens c'est la nature réelle de l'énergie : nous baignons dedant et en sommes constitués; et surtout nous avons une connexion avec dieu par le haut qui nous envois un amour très élevé dès que nous le demandons.

Comment faire pour en recevoir constament? Simplement il faudrait en émettre constament : se remplir tout le temps d'amour et en envoyer constament à tout le monde tout le temps.

Comme l'univers comble ce qui est vide : on se fait remplir constament.

L'amour est la seule chose que tout le monde veut au final pour les raisons que j'ai expliqué plus haut. Les esprits également. Si on émet de l'amour au sens le plus pur (c'est à dire non transformé par l'égo et reçu directement d'en haut) alors on donne réellment à tout le monde ce qu'il veut et non plus ce qu'on crois qu'il faudrait.

C'est ça sortir le christ intérieur et non uniquement prendre le karma du monde : cet aspect du christ est le seul qui est vu le plus souvent alors qu'il était nécéssaire il y a deux mille ans mais ne l'est plus aujourd'huis à mon sens puisque la planète assentionne et que tout le monde est en train de lacher son karma de manière plus ou moins rapide à cause de ça.

Aujourd'huis intégrer le christ c'est faire descendre l'energie divine d'amour en nous, se vider dans le monde constament pour le bien de tous et être remplis à nouveau.

Il faudrait être comme une coupe vide qui fait constament circuler l'amour et irradie autour de lui.

Maintenant comment mettre cette pompe d'amour en route, c'est une autre histoire il vas falloir tester.

Je suis persuadé que c'est la fonction première de l'homme qui est igorée uniquement parsqu'il n'arrive pas à grandir.

L'idée est également la suivante : si dieu n'est qu'amour, alors l'incarnation de dieu dans la matière (le christ manifesté) n'est que d'un tas d'amour au final.

Ceci encore une fois n'est que mon avis et ma piste de travail.

_____________________________________

Pour la petite histoire : lorsque toute ces choses me sont venus (je m'ennuyais dans mon lit alors la lumière à tendance à descendre à ce moment).
Il m'en venu les première paroles d'une chanson de mylène farmer en boucle et je l'ai vu d'un oeil totalement différent (marrant non) surtout que je ne l'ai plus entendu depuis 10 ans au moins.

Pour moi en fait une évolution verticale c'est une élévation du niveau vibratoire et horizontale c'est l'utilisation de ce qu'on a acquis (pouvoirs, compréhension des choses etc..).

Voila en gros les paroles telles qu'elles me sont venues (j'ignore si elle ne sont pas altérés d'ailleurs.)

Je bascule à l'horizontal             [cesse d'essayer de t'élever : tout est ici et maintenant ]         
Démissionne ma vie verticale   [tu as tout les éléments en main tu doit maintenant les assembler]                  
Ma pensée se fige animale      [plus besoin de penser, on integre l'instinct ou l'enfant interieur]
Abandon du moi                           [ abando de l'égo et de l'agitation qu'il provoque en toi ]
Plus d'émoi                                    

Je ressens ce qui nous sépare  [c'est à dieu qu'on s'adresse ici]
Me confie au gré du hasard         [ on s'en remet à lui et a l'esprit pour créer les opportunités qui font avancer.]
Je vis hors de moi et je pars       
A mille saisons, mille étoiles      [ sans égo .. tu redeviendra le grand tout ]

Je ne connais pas le reste des paroles mais mylène à été sacrément inspiré en l'écrivant et il me semble qu'elle ne parle certainement pas d'une relation d'amour classique mais peut etre qu'elle ne le sais même pas ? vas savoir.

En tout cas moi ça me parle à mort ! vas savoir.. quand on dit que dieu est l'esprit nous parlent constament.

Je vais la chercher sur le net on sait jamais.

j'ai trouvé les paroles : mais bon c'est seulement l'intro qui m'est déstiné manifestement.

Je bascule à l'horizontal
Démissionne ma vie verticale
Ma pensée se fige animale
Abandon du moi
Plus d'émoi
Je ressens ce qui nous sépare
Me confie au gré du hasard
Je vis hors de moi et je pars
A mille saisons, mille étoiles

Comme j'ai mal
Je n'verrai plus comme j'ai mal
Je n'saurai plus comme j'ai mal
Je serai l'eau des nuages
Je te laisse parce que je t'aime
Je m'abîme d'être moi-même
Avant que le vent nous sème
A tous vents, je prends un nouveau départ

Plus de centre tout m'est égal
Je m'éloigne du monde brutal
Ma mémoire se fond dans l'espace
Ode à la raison
Qui s'efface
Je ressens ce qui nous sépare
Me confie au gré du hasard
Je vis hors de moi et je pars
A mille saisons, mille étoiles

Comme j'ai mal
Je n'verrai plus comme j'ai mal
Je n'saurai plus comme j'ai mal
Je serai l'eau des nuages
Je te laisse parce que je t'aime
Je m'abîme d'être moi-même
Avant que le vent nous sème
A tous vents, je prends un nouveau départ



Repost 0
Published by christophe - dans Réflections
commenter cet article