Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 18:57
Au début j'avais carrément un problème d'incarnation :  en fait j'etais la mais en même temps pas trop la donc difficile d'avoir les pieds sur terre. J'etais toujours dans la lune.

A des moment j'expérimentais même des état de conscience décalée : un espece de décalage avec le monde.

Du coup je fonctionnais toujours avec deux images simultanément : le monde, et une image que je m'en faisait.
C'etait une sorte de protection.

Etre dans l'imagination c'est se couper de la réalité ce qui signifie etre incapable d'intéragir avec le monde.
Du coup on passe sa vie sans vraiment évoluer et sans vraiment faire les expériences qu'on est venu réaliser.

Une fois que ce problème à été réglé j'ai pu remettre un peu les pieds sur terre.
C'est à ce moment que j'ai commencé à utiliser la clairvoyance réellement.

Avant en fait je refusait le monde tel qu'il se présentait et je fonctionnais toujours dans un monde 'normal' pour moi :  sans énergie brouillard, lumière divine dans les arbres ou autres étrangetées.
Quand je rêve le monde est toujours 'norma'l également pour moi : c'est à dire identique à ce qu'il était avant l'eveil de kundalini.

Ce n'est pas incompatible avec une vie d'informaticien mais bon on est vraiment à coté de la plaque.
En fais j'essayais de faire comme si l'energie n'existait pas et les esprits non plus.

Il m'a fallut très longtemps, presque 10 ans de travail divers et varié sur moi pour accepter de communiquer avec les esprits et de voir l'energie et le divin dans la nature. Et le principal travail à été sur les chakras du bas.


Il faut bien comprendre que quelque soit l'ouverture du haut, si on ne s'enracine pas on ne peut rien faire.
On finis dans la lune ou dans le rêve mais pas dans le monde réel.

Hors l'évolution spirituelle se passe dans le monde réel.

Donc tous les chakras sont importants à travailler : de haut en bas et l'ouverture se fait à puissance égale entre le haut et le bas.

Il faut véritablement respecter un équilibre entre tous les chakras.

______________

Vendredi j'ai travaillé sur mon rapport à l'argent et le farfadet du coup est parti dès que le problème à été réglé.
Du coup le super enracinement qu'il me fournissait c'est barré avec.

Je peut te dire que samedi dans le brouillard j'en menais pas large : ils me venaient pleins de trucs délirants totalement impossible à comprendre ou vérifier pour moi.
Une histoire de changement de plan ou de solidité de la matière relative, avec une histoire d'éther qui sépare les monde,  mais bon rien d'exploitable ou de compréhensible, j'arrive même pas à le formuler : un méli mélo pas possible.

Du coup j'ai bossé à m'enraciner et je peut retourner sur des choses gérables à mon niveau.

A quoi bon  avoir accès à des informations d'autre planètes? ça ne sert à rien.

Il faut véritablement s'enraciner : ces informations viendrons en temps et en heure, mais à ce moment les racines devront etre profondément ancrée dans la terre pour qu'elles soient exploitables.

Nous sommes sur terre ici et maintenant pour expérimenter et il faut s'enraciner pour ça.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 19:35
A la recherche de l'esprit.

Depuis quelques mois, j'ai beaucoup laché de mental (bon ok il en reste pas mal, mais oui j'en ai bien laché.)
En fait avant j'extrapolais tout le temps, parsque j'avais peur d'etre en retard ou de mal faire.
Donc je cogitais beaucoup et je prévoyais tout.

Au début j'ai commencé par accepter de lacher la cogitation pour la remplacer par la connexion à l'esprit (ou l'intelligence universelle).
Ce qui est très avantageux : ça repose la tête et les décisions qu'on prend sont carrément plus intelligente et synchronisée avec l'univers.

Ces derniers temps, j'ai commencé à lacher la mémoire.
En fait je m'aperçois que je part chercher un truc par exemple et en plein milieu je ne sais plus ce que cherche.
Je suis obligé de me connecter en haut et ça reviens.

C'est un peu con, mais pour l'instant c'est une étape intermédiaire : je commence à lacher mais pas complètement alors j'oublie ce que je fais ou ce que je vais chercher.

C'est marrant parsque j'ai vu pascal faire ça toute sa vie : tu as l'air un peu con des fois, mais par contre ça n'est pas du tout handicapant parsque tu fait toujours ce que tu es sencé faire.
Quand je serrais plus habitué ça ira mieu.

Si tu doit faire un truc l'esprit de le dit : du coup tu t'en remet à l'intelligence universelle au lieu de mémoriser les choses.
Mais bon il faut encore lacher prise la dessus.

-------------------------
Le lendemain il fait super beau et on part visiter un village médiéval.

C'est très sympas, le village est situé en plein coeur de l'ardèche.
Les arbres brillent de mille feu aujourd'huis et je m'aperçoi que je vois vraiment le divin en chacun d'eux sans exception.
Les gros, les petits, les rabougris les déplumés.
En fait de la plus petite herbe au plus grand arbre : ils refletent tous le divin sans exception.

Les hommes au milieu ne paraissent pas à leur place, comme si ils n'appartenaient pas au même monde.
Des mortels qui viendraient trainer dans un jardin céleste sans même s'en apercevoir.

C'est vraiment très décalé.

connexion en haut :
(Pourquoi est ce que j'ai une moitié de paradis : simplement une nature paradisiaque et des hommes normaux au milieu? y'a pas un bug la?)

- "Le problème est ta mémoire. Et rien d'autre."

(A bon?)

- "Et bien en fait les arbres tu acceptent de voir leur part divines, mais pour les hommes, ton mental plaque une image sur eux que tu créé de toute pièce.
ils sont donc dénués de divin.
C'est la mémoire que tu as des hommes qui pose problème : tu les juges automatiquement et calque sur eux l'image que tu te fait d'eux.
Tu ne veut pas voir ce qu'ils sont réellement. Tu remarquera que tu fait pareil pour les animaux."

(Et on peut pas faire sauter ça? après tout la mémoire à un usage très relatif et peut etre remplacé avantageusement par l'esprit, y compris dans le jugement sur les autres non?)

- "Oui puisque si tu les juges c'est pour te protéger : parsque ton mental dis que les gros costaud comme le type qui passe la sont dangereux à cause de mauvais souvenir de cette vie ou d'autres.
Mais ça n'est pas la réalité de ce type. En fait il ne l'est pas et tu le juge gratuitement."

Du coup je tente de faire sauter avec le moi du futur et du passé : c'est un peu osé mais bon qui ne tente rien n'a rien.

Je demande au moi du futur de faire sauter la mémoire que j'ai de tous les gens en terme de jugement, y compris sur les vies antérieures ou c'est possible.

Ca dure un très long moment. Mais c'est partiel et insuffisant. Pourtant ça suffit à modifier ma vision des gens.


Après je me met à les percevoir bizarrement : ce sont des corps énergétiques commes les autres esprits : des corps mental, des corps émotionnel et des corps spirituel.
Au centre d'eux il y a juste un truc condensé qu'ils ont créé pour s'amuser: un corps matériel: mais il est juste la pour représenter une image qu'ils se font d'eux même et raconter leur histoire.
Il n'as pas d'importance réelle, ils s'absorbent juste dedans.

C'est étonnant de voir les gens comme ça : en fait ils deviennent des esprits.
Mais ce ne sont pas encore des esprits divins : je ne parviens pas à le voir. A approfondir encore.

En plus cette perception n'a duré que l'après midi.

Il faut vraiment que je l'accepte sur moi d'abord : l'ange n'a pas tord.
Tant que je ne me percevrais pas moi même comme un esprit divin, je ne percevrais pas les autres ainsi..

-------------------------------------------------------------------------------

Pendant le trajet du retour, une copine nous à sorti un cd de musique des années 80.
Au milieu y'avais une chanson que j'ai entendu quand j'etais petit et que je n'ai jamais compris.

Maintenant les paroles me paraissent limpides, pas vous?


Il est libre Max
de Hervé Cristiani

Il met de la magie, mine de rien ,dans tout ce qu'il fait
Il a le sourire facile, même pour les imbéciles
Il s'amuse bien, il n'tombe jamais dans les pièges
Il n'se laisse pas étourdir par les néons des manèges
Il vit sa vie sans s'occuper des grimaces
Que font autour de lui les poissons dans la nasse

{Refrain:}
Il est libre Max ! Il est libre Max !
Y'en a même qui disent qu'ils l'ont vu voler

Il travaille un p'tit peu quand son corps est d'accord
Pour lui faut pas s'en faire, il sait doser son effort
Dans l'panier de crabes, il n'joue pas les homards
Il n'cherche pas à tout prix à faire des bulles dans la mare

{Refrain}

Il r'garde autour de lui avec les yeux de l'amour
Avant qu't'aies rien pu dire, il t'aime déjà au départ
Il n'fait pas de bruit, il n'joue pas du tambour
Mais la statue de marbre lui sourit dans la cour

{Refrain}

Et bien sûr toutes les filles lui font les yeux de velours
Lui, pour leur faire plaisir, il raconte des histoires
Il les emmène par-delà les labours
Chevaucher des licornes à la tombée du soir

{Refrain}

Comme il n'a pas d'argent pour faire le grand voyageur
Il va parler souvent aux habitants de son cœur
Qu'est-ce qu'ils s'racontent, c'est ça qu'il faudrait savoir
Pour avoir comme lui autant d'amour dans le regard

{Refrain}


Puissions nous tous être aussi libre que max un beau jour..
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 19:33

Bon ben ce week-end était assez sympa : deux jours en maison d'hôtes en pleine forêt avec une bande d'amis.
J'ai du laisser les mains dans mes poches vu qu’aucun d'entre eux n'est prêt à entendre parler ne serait ce que d'énergie.

Mais bon le week-end a été bien chargé quand même sans compter qu'on a bien mangé et picolé comme d'hab quoi.

----------------------------
Lutin sautillant..

On arrive sur les lieux, je prend quand même soin de repérer l'esprit gardien du coin histoire de faire de la politesse de base.
Je l'ai localisé avec le toucher : ça marche assez facilement parce qu'ils ont des grosses émanations, c'est un esprit de l'eau.

Mais bon pas pu faire plus que lui dire bonjour : apparemment il est en colère mais j'ai pas pu discuter avec lui à ce moment.

On s'apprête à manger le midi et au milieu de la conversation j'ai une image mentale qui débarque : un lutin qui sautille partout sur la table en essayant d'attirer mon attention.

Je me mets à table en ressentant ce qu'il y a autour de moi : et y'a bien un bonhomme d'énergie à côté de mon assiette.

Un super moment de solitude surement bien connu des spiritistes : tu essayes de discuter avec les autres en prenant l'air de rien et tu tiens le crachoir à un lutin qui sautille autour de toi en pulsant comme un malade en même temps.
Heureusement j'ai peu de conversation et j'écoute les autres poliment : mais bon deux conversations à la fois c'est un peu dur.

Le lutin me donne quelques nouvelles de la région : apparemment l'esprit de l'eau est en colère parce qu’un paysan utilise un pesticide qui est en train de contaminer un cours d'eau souterrain.

Sinon le lutin m'explique qu'il est super content parce que de plus en plus de gens arrivent à le voir : apparemment je suis pas le seul occupant de la maison d'hôtes à avoir discuté avec lui au cours du mois passé.
Plutôt une bonne nouvelle.

----------------------------
Un elfe dans le brouillard..

en fin d'après midi je pars faire un tour dans la forêt.
Effectivement il y a pas mal de fermes autour que je n'avais pas vues en arrivant : donc il est possible que le problème vienne de l'une d'entre elles.
Tout le monde est parti chasser le champignon depuis un moment.

Du coup je suis seul dans la forêt et je fait un test avec le toucher éthérique : je me cale sur le corps mental de ma femme et je suis le lien d'énergie en me servant de ma main comme boussole.
A mon grand étonnement ça a bien marché et je suis allé droit sur ma femme dans la forêt.
A re-tester dans d'autres situations et éventuellement d'autres conditions : parce que j'ai forcément un lien fort avec ma femme et puis ça peut être de la chance.

Bon, encouragé par cette réussite, je me décide à essayer de faire pareil pour trouver des champignons.. après tout pourquoi pas.
Ben ça marche pas.

Impossible de trouver pourquoi: mais apparemment je ne sens pratiquement pas les émanations des girolles : ça m'arrive de temps en temps : je m'aperçois que certains trucs sont presque transparents pour moi.
je suis obligé d'être dans un état énergétique particulier pour les trouver.

Du coup je m'éloigne en forêt et j'essaye d'ouvrir un peu plus le coeur et le troisième oeil: j'ai un peu l'impression d'être un chimpanzé devant un tableau de bord de Boeing quand je manipule mon corps énergétique.

En deux minutes le brouillard se lève dans la forêt alors que j'étais peinard depuis le matin.
Je me retrouve en plein brouillard éthérique avec des formes au milieu en plein jour dans une forêt : et je repère facilement l'émanation d'un elfe entre deux arbres.

On se regarde l'un l'autre (enfin moi je perçois les lignes de force qui émanent de lui : c'est un peu comme si j'utilisais un sonar en résumé)

C'est comme si j'étais à la frontière de son monde : mais que je n'arrivais pas à dépasser l'éther pour plonger les yeux dans son plan.. pour peu qu'il soit possible de le percevoir réellement de là où je suis.
Je peux le toucher, percevoir plus ou moins ses pensées ou ses émotions sous forme d'énergie mais pas voir au delà de l'éther.

C'est super frustrant.

Je me demande comment lui me perçoi en fait, est ce que j'ai l'air d'un fantome pour lui? j'ai l'impression que eux n'ont aucun mal à voir chez nous.
ET qu'est ce qu'il voit de la ou il est? ça doit etre étonnant.

----------------------------
Esprits de la nature et paysan..

Je me réveille la nuit vers 3 heures du matin avec l'impression qu'il faut que je tente quelque chose pour cet esprit de l'eau parce que ça me travaille.

Je discute un peu avec ma fée de l'air pour savoir ce que je peux faire.
Apparemment d'après ce que je comprends, il suffirait que je me connecte au gars et que je lui transmette le message de l'esprit : rien de plus.

Parce que lui ne perçoit pas vraiment les conséquences de ses actes, et il n'entend pas les esprits de la nature.
Mais il suffirait peut être qu'il ait 'une prémonition' lui expliquant qu'il est en train de polluer sa propre eau pour arrêter, qui sait.


Peut être le fait que j'ai un esprit humain est plus simple pour contacter l'inconscient de ce type : surtout que j'ai tendance à fusionner facilement avec le mental des autres.
J'accepte de transmettre un message mais pas d'influencer le gars : et les esprits ne semblent pas attendre autre chose de moi.

En fait depuis que j'ai récupéré le feu et l'accès au subconscient j'ai des mémoires de vies antérieures de sorcier qui sont remontées et je sais plus ou moins comment on fait pour influencer les autres.
Mais je sais qu'il ne faut surtout pas le faire : je suis là pour virer du karma pas en rajouter.

Et si Dieu considère que le libre arbitre est souverain et que même les archanges le respectent, tu comprends bien que je ne suis pas assez fou ou prétentieux pour aller contre cette règle, particulièrement en conscience !

Donc je me contente de faire passer le message de l'esprit de l'eau : et à mon grand étonnement tout le monde semble content.. va savoir.
En fait c'est comme la lettre sauf que j'établis une connexion mentale avec le type en suivant les instructions des esprits de la nature : c'est plus direct, on est tous reliés de toute façon.

Par contre je ne saurais jamais si ça a marché et comme le type a le libre arbitre il doit choisir lui. On verra bien.

Au passage je repense à mon esprit en colère dans les bois à coté du domaine vinicole pendant les vacances. J'essaie de faire pareil pour prévenir les habitants du domaine que les arbres souffrent et sont en colère.
Ils peuvent surement s'y prendre autrement avec eux.
Je ne saurais pas non plus si ça a marché mais au moins le coeur y était.

Je fais également diverses manipulations que m'ont indiqué les esprits mais là encore impossible de savoir ce que ça fait : mais tant que la lumière me confirme qu'il faut le faire, moi je fais.

----------------------------
Ange bavard..

Vers cinq heure du matin je me réveille à nouveau : et je perçois un humanoïde d'énergie assis à coté de moi.
Je tâte : il ressemble un peu à un elfe mais ça n'en est pas un.

J'essaie de percevoir son niveau d'émanation : il est au delà de tous mes critères d'évaluation. Mon toucher confirme que c'est un ange.

On discute un petit moment en échange plus ou moins instantanés.

C'est vraiment chiant à retranscrire parce que ce sont des compréhensions globales, et essayer d'expliquer ça, c'est forcément être en partie à coté de la plaque,
mais bon je vais encore essayer de retranscrire.

- "Je suis venu te parler d'amour."

- "Effectivement je crois qu'un ange doit être bien placé pour en parler.
Mais pourquoi est ce qu'il faut aimer pour que je puisse avoir accès à la clairvoyance? J'avoue que j'ai du mal à voir le lien entre les deux."

- "Le problème est ta perception du monde et ton degré de conscience.
Tu as accès à des capacités qui dépassent de loin ta sagesse à les employer.

Pour la clairvoyance, le problème vient du fait que tu pourrais te mettre à voir dans des monde supérieurs.
Or, il est aussi facile de se perdre dans le paradis que dans l'enfer : à ton niveau si tu pouvais contempler ne serait ce que partiellement un monde du dessus tu deviendrais fou.

Tu finirais comme ces ermites qui se crèvent les yeux ou se collent sur un rocher et refusent de revenir dans le monde matériel juste pour contempler les splendeurs des sphères célestes.
Ca n'est pas ta mission de vie et tu t'es engagé à autre chose."

- "Oui mais c'est pas parce que je me mets à aimer inconditionnellement les autres que je pourrais regarder là haut quand même."

- "En fait si : le problème n'est pas simplement de trouver l'amour inconditionnel, mais d'être capable de voir l'esprit divin en tout.

Pour trouver l'amour inconditionnel, tu dois voir l'esprit divin dans le monde matériel partout autour de toi.
Si tu le vois en tout tu verras la splendeur partout; alors tu ne pourras pas te faire piéger dans les mondes supérieurs. C'est une condition nécessaire."

- "Et on fait comment pour voir l'esprit divin partout?"

- "Il suffit que tu le voies chez toi et du coup tu le verras sur tout le monde.
Tu as une vision limitée et tronquée de l'esprit pour l'instant.
Cherche l'esprit divin en toi ensuite tu pourras le voir chez les autres et à ce moment seulement tu pourras éprouver de l'amour inconditionnel pour tous."

- "Pourquoi ma vision est tronquée?"

- "Parce que l'esprit divin n'est pas seulement au dessus ou en dessous de toi : il est partout, particulièrement dans ton coeur.
Cherche bien.
En fait tout est ici et maintenant : toutes les sphères, tous les plans sont là où tu es. Il n'y a pas d'autres endroits où chercher.
Il suffit simplement d'accepter ou non de regarder. Si tu veux voir l'esprit divin réellement alors tu finiras par le voir.
Mais oublie le haut, le bas ou toute autre direction : tout est là dans ton centre."

- "J'avoue que je ne comprends pas tout mais bon on verra bien."

Avant de partir je lui demande s’il veut bien me prendre dans ses bras : c'est vrai quoi un ange qui te fait un câlin ça doit être sympa.

En fait il m'englobe carrément : il vibre très haut mais à un niveau supportable : c'est bizarre d'avoir un esprit qui t'englobe comme ça. En fait tout le temps où il est sur moi les douleurs disparaissent : même des douleurs auxquelles je ne prêtais pas attention en fait.

sympas les câlins des anges..

_________________________________________________________________

je finirais par un extrait de 'ose' de yannick noah que j'aime beaucoup:

"Presque rien, un silence
Qu'il faut écouter
Un chemin, une chance
Qu'on peut partager
Pas de doute, pas de peur
Tu peux avancer
Fais ta route
Il est l'heure
Tu dois essayer
Tu dois tout changer"

Et puis si même yannick noah dit qu'il faut oser le partager, alors..

On s'aperçois souvent que la plupart des incompréhensions vienn
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 17:28
Vous etes vous demandé un instant d'ou venais vos pensées? et d'ou venais les émotions?

Pourquoi ce matin je me lève de mauvaise humeur, ou bien pourquoi ce matin je suis de super bonne humeur?
d'ou ça viens tout ça? c'est aléatoire? C'est la pleine lune ? ou bien autre choses encore?

Voici quelques observations: il y a plusieurs sources d'influences sur nous.

_____________________

1) La structure mentale : c'est elle qui représente notre personnalité avec sa horde de petits moi.
Elle est entièrement construite par notre éducation et les évenements provoqués dans notre enfance.

Mais si nous n'avons que cette source, alors nous ne valons pas mieu qu'un mixeur : il s'agit d'une programmation, toujours la même en plus; et elle ne change pas si on ne travaille pas sur soi.

Donc on refait la même chose toute sa vie.

Quelqu'un qui voit ça sur nous peut prédire globalement nos actes. C'est le choix du robot.


2) Les entités, esprits divers et égrégores.

Ils sont présent constament et même si nous ne les entendons pas consciemment ils nous influencent dans nos choix.

Nous attirons à nous les êtres qui correspondent à ce que nous sommes. 
Si on es fardé d'entité négatives y'a une raison; si on se trimballe tous les morts de la famille sur le dos y'en a une également. (souvent du karma à vider)

Ceux ci peuvent nous conduire jusqu'a des situations difficile : addiction à l'alcool, au jeu .. pulsion psychopathes etc..
La planète étant en train d'assentionner, ce monde est très proche du notre : donc nous sommes de plus en plus influencés par les esprits.

On peut choisir son influence : les anciens le savaient très bien.

Si ils partaient à la guerre, ils s'en remettaient au dieu de la guerre.
Si ils voulaient de l'amour ils s'en remettaient à la déesse de l'amour.

Donc c'est un choix délibéré qu'ils faisaient et ce n'etait absolument pas une simple superstition.

Que faites vous quand vous entrez dans une religion ou que vous écoutez le journal de 20 heures? vous vous mettez sous l'influence d'une égrégore : vous choisissez une influence.

Attention les dieux ne sont pas des égrégores : ils ont une existance réelles dans des niveaux d'évolutions souvent supérieur aux notres.

Entre autre on s'aperçois que souvent les dieux hindoux, celtes et grecques sont vraiment des esprits de la nature très puissants(devas) ou des entités non humaines.


3) Notre esprit divin.

Qui provoque les évenements de la journée? qui créé les expériences? qui créé les rencontres ?

Au final lui est la pour provoquer ce qui nous fait évoluer.
comme pour se faire il vas à l'encontre de notre égo cela provoque souvent de la souffrance.
c'est un peu le grain de sable dans le rouage bien huilé de la journée, mais il a toujours quelque chose à nous enseigner.

Il est au dela de tout le reste puisque qu'il est au dela de la dualité ; et il est nous mème à plus haut niveau.

____________________

Notre marge de manoeuvre est étroite dans tout ça : nous disposons du libre arbitre, mais  il nous sert a quoi a part choisir entre l'amour et la peur?

Bien sur ce que je vous dis vas vous paraitre bizarre: nous avons réellement l'impression de prendre des décisions toute la journée : nous et pas un autre.

Mais c'est une illusion. Qui parle dans notre tête? nous ? et qui écoute alors? nous aussi?
Et les émotions elles viennent d'ou ?

____________________

Donc la solution des grand prophètes semble encore la meilleure :

S'en remettre à dieu et choisir la voie de l'amour en toute circonstance.

Puisque c'est choisir comme principale source d'influence l'esprit divin au dela de la dualité et lui ne peut que nous conduire à l'amour inconditionnel, quelle que soit la route emprunté, même si elle passe obligatoirement par le fait de regarder tous nos problèmes en face; ce qui n'est pas aisé.

Mais quelle est l'alternative?

Donc encore une fois cela semble la seule solution raisonnable, faut croire qu'ils avaient bien réfléchi à la question jésus, bouddha et tous les autres..
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 06:28
Notre corps matériel gère plein de choses automatiquement.
Il fait circuler le sang, il gère les muscles, les nerfs, les organes, la digestion etc..

Imaginez un instant que vous deveniez conscient de ces choses : c'est à dire qu'au lieu de laisser votre corps gérer la circulation du sang, vous vous mettiez à décider consciemment du trajet qu'il doit prendre dans votre corps.

Imaginez qu'à la moindre pensée (vous pensez à votre pied par exemple) tout votre sang essaye d'aller se loger dans votre pied. Vous imaginez le bordel dans votre corps en quelques instants?

C'est ce qui se passe quand on devient conscient de l'énergie dans son corps. Cela nécessite une rééducation complète : on se met à sentir quelque chose de nouveau mais si on y prête la moindre attention on le met en vrac en quelques minutes. Dès qu'on n’y pense plus tout se remet en ordre.

C'est la différence entre le conscient et l'inconscient.
L'inconscient provoque la circulation énergétique constante, mais dès qu'on pense consciemment à un truc on donne un ordre explicite au corps énergétique et il l'exécute immédiatement. Dès qu'on n’y pense plus ça redevient normal.

Dès qu'on fait sauter un schéma inconscient, la circulation énergétique se modifie toute seule instantanément : des méridiens qui fonctionnaient mal se remplissent brusquement d'énergie : des parcours dans le corps se modifient instantanément et ne bronchent plus, de l'énergie qui se dispersait à droite ou à gauche se remet immédiatement dans le bon canal.

______________

Au début je me suis mis à sentir les blocages de mon corps énergétique comme si c'était mon corps physique mais en plus fort : des douleurs abominables partout. Parce que le fait de ne pas le sentir nous anesthésie : mais les problèmes sont là quand même.

Me faire sentir les blocages, c’était un moyen de m'obliger à corriger les problèmes je dirais aujourd'hui : c'est comme si l'esprit disait : allez hop tant que t'as mal quelque part, c'est qu'il faut corriger.

Je signale au passage un commentaire sur la description d'un blocage de la tête que je fais :
"c'est comme si ma tête se déformait dans tous les sens ou que mes dents poussaient dans ma bouche".
C'est typiquement une douleur énergétique : ce n'est pas la tête physique le problème.
En fait plus l'énergie affluait dans la tête : plus ça coinçait et plus la sensation augmentait. Après un rééquilibrage de l' énergie dans la nature ou suite à un cours de yoga, la sensation disparaissait immédiatement.

Certains schizophrènes décrivent ce genre de choses : ça veut simplement dire qu'ils sentent une partie de leur corps énergétique. Ces expériences se passent mal généralement et beaucoup de gens sont incapables de les gérer : surement parce que l'ouverture est accidentelle et que les centres du haut sont trop déséquilibrés : ce qui doit conduire à des cas de folie en tous genres.

La chance que j'ai eu est que l'ouverture des centres à été forcée par la lumière (donc l'esprit pour moi), c'est donc resté sous contrôle et mes centres du haut ont été bien ouverts dès le début  : ce qui a du réguler les choses. (en fait toutes mes thérapies ont consisté à rééquilibrer les trois centres du bas qui, eux, étaient catastrophiques.)

Mais à l'époque où j'ai travaillé sur moi : c'était impossible de faire autrement, je ne pouvais simplement pas rester avec des sensations pareilles sans les résoudre: je serais probablement devenu fou réellement.

J'ai eu également le passage où j'ai revécu les mémoires de mort qui a été difficile. En fait si j'étais mort avec un javelot planté dans le dos : je me trimballais pour la journée la blessure mortelle dans le corps énergétique.
Comme si t'avais un javelot planté dans le dos : abominable, la même souffrance avec une distance quand même, comme si tu allais mourir, mais bon tu ne meurs pas. Si c'est ça que se trimballent les fantômes , ils doivent pas s'amuser.

Le seul moyen que ça s'en aille était de pardonner à mon meurtrier et de me pardonner (on n’est pas content de s'être fait planté dans le dos donc on veut sa revanche c'est pour ça qu'on l'emmène !).
Tant que je n'avais pas réussi à lui donner tout mon amour et à lui souhaiter le meilleur dans sa vie actuelle la blessure mortelle restait.  Mais bon ça prenait bien la journée.

J'en ai eu une vingtaine: ce sont les morts violentes que je n'ai pas pardonné en fait , donc je les ai emmenées avec moi en mourant : normal quoi.

Je ne compte plus les fractures du crâne, et les pires de toutes sont les morts par noyade.
Tu ne peux pas imaginer ce que ça veut dire de devoir se concentrer pour respirer : si tu ne respires pas consciemment la respiration d'après ne vient pas et tu étouffes : abominable.

L'enterrement vivant reste mon best of, et j'ai même eu droit à une reconstitution grandeur nature avec vision, ben c'était quand même pas un grand moment de joie.

Mais bon après ça la peur de la mort en prend un coup : tu espères juste mourir un peu plus proprement la prochaine fois.. et surtout tu te jures de ne pas l'emmener celle là.

Aujourd'hui je reconnais que c'est loin derrière moi : mon énergie circule bien et comme je travaille à me libérer de mes peurs constamment, ça s'améliore sans cesse et si les souffrances du corps énergétique dépassent de loin celles qu'on peut ressentir dans le corps matériel le plaisir qu'on ressent à sentir l'énergie circuler librement dans son corps dépasse tous les plaisirs possibles.

Et que dire quand la lumière entre en emmenant l'amour inconditionnel de l'esprit ou quand l'énergie de Gaïa remonte par les racines pour nous transpercer le coeur de son amour..  c'est un bonheur, ça valait bien toutes les douleurs à résoudre du départ.

Dans les rares moments où les deux s'équilibrent dans mon corps j'ai l'impression d'être comme ces arbres qui sont reliés à la terre par leurs racines et qui reflètent la lumière divine.

Je comprends ce que veut dire "Etre un pont entre la terre et le ciel".
Et c'est bien notre fonction première à nous les hommes.

PS: je pensais pas le dire un jour mais au final mon expérience directe avec les mémoires de morts semble prouver que Jésus a totalement raison.

Il faut pardonner immédiatement et tendre l'autre joue éventuellement .. sinon c'est tout pareil sauf qu'on se trimballe une malédiction qu'on s'est mise tout seul sur une autre vie.
Et en plus si une mémoire de mort ne sort pas comme ici, elle va recréer la même situation dans cette vie pour nous permettre d'y faire face à nouveau.

Tout pardonner direct c'est pas seulement de l'amour inconditionnel : c'est la seule solution raisonnable !
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 19:10
bon ben je cite en gros ce qui me parle dans le texte du gars et qui n'est pas trop compliqué.

En fait le brouillard dont il parle est ce que je vois en permanence: manifestement avec de l'entrainement on peut en faire quelque chose d'intéréssant. A voir si je laisse venir ou si je m'entraine : je peut toujours en apprendre quelque chose même si c'est long.

Mais il est super marrant de voir décrit de manière précise un tas de truc bizarres que tu vois toi en te disant que t'as du fumer la moquette.

Surtout qu'il semble que beaucoups aient vraiment bien étudié la question depuis des décénnies !

Eux sont des occultistes et parlent de corps de diamant au lieu de corps de gloire, mais ils parlent bien d'esprits de la nature, ange, archange, et égaelemnt de formes pensées.
On retrouve l'idée de l'ame au niveau du coeur et les vies antérieures.

Ils essaient d'expliquer comment nous créons le monde exterieur à partir du monde interieur avec notre égo.
Assez intéréssant bien que dit de manière un peu complexe.

http://pagesperso-orange.fr/jean-paul.barriere/divers1/foreign/zinefr/vietfr00.htm#table_des_matieres
--------------------------------------------------------
A partir de la citation de passages en vrac qui me parlent et représentent ce que je vois:


La pluie magnétique cosmique est incolore comme l’eau et, de même que la pluie consiste en gouttelettes d’eau isolées, cette pluie magnétique est constituée par des unités de force séparées. En outre, elle a de l’affinité pour l’eau, et Mesmer a découvert que les océans sont chargés de ce qu’il a appelé le magnétisme solaire; il en est de même des lacs, des fleuves et des rivières. Naturellement, le corps humain, hautement magnétique, trahit sa très lointaine origine océane dans le fait qu’il contient plus de 80% d’eau. Mesmer a affirmé également que le Soleil est un aimant puissant - ce que l’astronome vérifie de nos jours. (Frontiers of Astronomy, Hoyle).

...
Comme l’Ether Lumière est le canal servant aux forces qui provoquent les perceptions sensorielles et, particulièrement, celles de l’oeil, il est en général exact que les premières expériences de l’étudiant avec la vision éthérique se rapportent aux phénomènes de cet Ether. L’étudiant voit d’abord une sorte de buée ou de brouillard bleuté, ou de toile d’araignée, qui paraît remplir l’espace et cela, le plus souvent au crépuscule, ou dans une pièce faiblement éclairée, ou quand il passe d’un endroit sombre à une pièce éclairée, par exemple un corridor. Cette brume bleutée paraît violemment agitée quand la lumière la frappe et elle semble battre rapidement des ailes, à la façon d’un oiseau-mouche. Plus tard, l’étudiant constate que ces ailes frémissantes, ou toiles d’araignée de lumière, sont remplies des teintes de l’arc-en-ciel. Au milieu, scintillent et voltigent d’innombrables points de lumière argentée. Plus la lumière est forte, plus on voit de particules brillantes et plus elles sont grandes. Elles se précipitent dans l’atmosphère avec une grande énergie, apparaissant et disparaissant continuellement, sans jamais descendre vers le sol. (Pourtant toutes ne proviennent pas de la lumière du Soleil, certaines ont une autre origine).

Si l’on examine mieux cette sorte de toile d’araignée dans l’espace, celle-ci semble être formée de petits flocons transparents, qui ont un noyau en forme de comète - noyau qui est l’étincelle qu’on remarque d’abord, alors que le flocon, dans son ensemble, est transparent mais voilé. Les physiciens parlent de la lumière comme étant constituée à la fois d’ondes et de particules, car le photon lui-même est à la fois l’une et l’autre. L’occultiste voit ce photon dans la gamme appartenant aux radiations du Soleil, ainsi que nous le décrivons ici. Le flocon transparent semblerait représenter l’aspect ondulatoire du photon et le noyau brillant, ou étincelle, l’aspect particulaire. L’occultiste suggère que le premier aspect serait négatif et le second, positif; mais c’est une hypothèse.

Pour commencer, l’étudiant peut observer plus facilement cet éther en restant allongé sur son lit et en regardant un coin du plafond dans une pièce bien éclairée. Son regard ne restera pas fixé sur une surface mais se posera à l’intérieur de l’espace lui-même et, bientôt, il commencera à voir les ondes et les étincelles de l’Ether Lumière. Il faudra éviter la tension oculaire.

__________
Et on fait quoi si ce putain de brouillard est partout ? Y'a que quand je suis présent ici et maintenant qu'il veut bien disparaitre.

/// après le reste est à expérimenter : mais ce qu'il décrit la haut est ce que je vois tout le temps.
____________

L’Ether Réflecteur mérite son nom à plus d’un titre, car les images qui s’y présentent ne sont que des reflets de celles de la Mémoire de la Nature. La vraie mémoire de la nature est située dans une région bien plus élevée. Il en résulte qu’aucun clairvoyant exercé ne se soucie de lire dans l’Ether Réflecteur où les images sont confuses et vagues, comparées à celles qu’on peut trouver dans les régions supérieures. Ceux qui lisent dans l’Ether Réflecteur sont, en général, ceux qui ne peuvent faire autrement et qui ignorent, en réalité, dans quoi ils lisent. Ainsi, les psychomètres ordinaires et les médiums obtiennent leurs informations par l’intermédiaire de l’Ether Réflecteur. Dans les premiers stades de leur entraînement, les élèves des écoles d’occultisme lisent également, jusqu’à un certain point, dans l’Ether Réflecteur. Mais l’Instructeur les avertit des insuffisances de cet éther comme moyen d’acquérir des informations exactes, afin qu’ils n’en tirent pas de conclusions erronées”.

Alors qu’il paraît vide au premier coup d’oeil, il cache à l’intérieur de ses ondes translucides de profonds secrets, qui sont des reproductions non seulement de formes physiques, mais aussi de formes de sentiments et de pensées. Il en résulte que lorsque l’étudiant, qui s’exerce à devenir clairvoyant, apprend à lire dans cet éther, il peut être surpris de découvrir que non seulement il voit les images mouvantes d’événements passés de sa vie, mais encore les formations auriques et les formes-pensées qui les ont accompagnées, même s’il ne possèdait aucune clairvoyance au temps où ces événements avaient lieu.


Remarquez cependant que les pouvoirs suprasensoriels varient énormément selon les tendances et le tempérament de chaque individu car, de même que l’oeil physique ne peut voir un objet si la paupière le recouvre, la clairvoyance ne peut rien révéler tant qu’on ne porte pas son attention, délibérément et consciemment, dans la direction voulue. Maintes fois les saints ont fait preuve de clairvoyance, sans pour cela voir dans le monde astral autre chose que les formes pensées du Paradis et de l’Enfer - formes élaborées par leur communauté culturelle.

Des étudiants en occultisme ont développé la faculté de voir des esprits désincarnés, les forces de la Nature et les Hiérarchies célestes, sans avoir jamais découvert les forces nucléaires que connaissent les physiciens de nos jours, car ils n’ont pas pensé à chercher de ce côté-là.


Quand l’étudiant, qui a appris à développer sa vision éthérique, commence à percevoir l’agitation de l’Ether Lumière avec ce frémissement d’ailes qui le caractérise, ainsi que les rapides comètes d’énergie qui se précipitent en groupes, il commence à se rendre compte que l’espace vibre comme la houle de l’océan, en grands vagues lentes. Alors qu’il regarde à l’intérieur de ces espaces-vagues, il commence à voir ce qui peut d’abord sembler être des formes transparentes et incolores, parfois géométriques, mais qui ressemblent souvent à des formes de feuilles qui se meuvent dans l’océan d’éther, à la façon des plantes sous-marines. C’est alors que, son attention continuant de se fixer sur ces profondes vagues houleuses de lumière, l’étudiant peut soudain prendre conscience qu’en réalité il regarde dans l’Ether réflecteur, car derrière ces vagues mouvantes de lumière, son regard vient se poser sur ce qui paraît être un monde rempli d’images aussi brillantes et aussi claires que celles qui se réfléchissent dans un miroir. Là, il n’y a plus aucun mouvement, plus aucune ride.
...

Les images enregistrées dans l’Ether Réflecteur ne sont pas faciles à lire à première vue, car l’Ether semble en être tellement rempli qu’on peut voir au travers de chacune d’elles. Aussi est-il besoin d’entraînement pour les séparer les unes des autres, avant de pouvoir les lire. Cela se fait en utilisant le pouvoir de la volonté en gardant son attention fixée sur une seule image, sans permettre à d’autres images de nous distraire. Les voyants non exercés ont tendance à relâcher leur attention et à laisser les images voisines affluer et se mouvoir devant leur vision mentale, sans essayer de les contrôler ni de les analyser. La personne ordinaire ne comprend même pas comment il est possible d’exercer ce contrôle et se félicite même de ce flot d’images qui passent très rapidement devant ses yeux sans qu’elle soit en état de les faire cesser. Ceci explique le processus négatif qui peut conduire à l’obsession ou, au moins, à la médiumnité et, peut-être même, à un manque de contrôle mental et émotionnel que la Médecine qualifie de “déséquilibre” ou de “dérangement”.

Remarquez que ces images ne sont pas toutes des “annales enregistrées”. Elles comprennent , parfois, des scènes de notre monde actuel et des personnes vivant aujourd’hui sur la Terre. Elles peuvent aussi inclure des visages et des formes de trépassés, ainsi que des scènes des mondes intérieurs. Car cet Ether Réflecteur est comparable à un miroir à deux faces dont l’une, précise Max Heindel, réfléchit l’univers extérieur et l’autre, les mondes spirituels, intérieurs.

...

Le physicien est principalement intéressé par les attributs extérieurs de l’Ether Réflecteur. Il pense à des mondes et à des univers de matière qui sont expliqués par des lois inhérentes à ce plan subtil, ou réfléchies dans ce plan subtil. Mais pour l’occultiste, l’UNIVERS INTÉRIEUR, qui se réfléchit dans l’Ether Réflecteur, est de première importance. Ce qui disparaît ici, c’est la “sensation de barrière”, le sentiment de séparation entre l’humanité et l’Univers Vivant, avec ses Hiérarchies innombrables allant des forces élémentaires jusqu’à l’Etre Suprême UN, dans lequel toute la création vit, se meut et poursuit éternellement son existence.
...

On a fait remarquer qu’une fois que l’étudiant a appris à voir les vagues de l’Ether Lumière et qu’il s’exerce à voir dans ces vagues dans une obscurité presque complète, alors que l’air semble rempli de ces pulsations de lumière ou de brouillard bleuté, sa vue se repose sur des formes semblables à des feuilles qui flottent et errent dans l’éther comme des plantes dans l’eau. Là, il peut voir le modèle familier du gel sur les vitres glacées en hiver, et ses branches s’agiter dans des pulsations régulières. Après un certain temps, il peut prendre conscience de la présence de la couleur de la vie se mouvant parmi les formes. Il se peut qu’il voie un petit arbre à l’aspect de cristal se mouvoir lentement en vagues de lumière, et des grappes de petites choses ailées transparentes, comme des papillons de cristal, sur ses ramilles. Il découvre que lorsqu’il fixe son attention sur eux, tout cela semble venir soudainement vers lui et semble même s’agrandir; les couleurs et les détails de structure en peuvent être étudiés comme s’ils étaient agrandis. Mais si l’attention faiblit, tout disparaît.

...

Parfois, il a la conviction qu’il peut voir réellement avec sa vue physique ce qu’il y a dans cette lumière bleutée, et il fixe les yeux sur un objet quelconque dans la chambre, disons un tableau pendu à un certain endroit. Pendant un instant, il lui semble voir réellement le tableau; puis il se rend compte qu’il voit à la place les mêmes formes végétales qui reluisent, transparentes et cristallines dans l’éther. L’espace est rmpli de “modèles”: “Dieu géométrise”. A ce moment, l’étudiant qui s’exerce à la clairvoyance passe insensiblement de la vision du pôle négatif de l’Ether Lumière à celle du pôle négatif de l’Ether Réflecteur. Il lui est virtuellement impossible de dire où et quand la frontière a été franchie. Remarquez que ces “modèles” qui voguent dans l’Ether Lumière semblent indiquer qu’ils sont les modèles-types des forces élémentales qui construisent les forces terrestres. Les modèles géométriques, ainsi que les modèles compliqués des plantes de toutes sortes et les formes de vie qui travaillent avec elles et par elles, n’appartiennent pas seulemnt, comme on le constate ici, à des archives du passé mais directement au monde actuel.

C’est à la frontière entre ces deux éthers que les Forces Archétypales passent mystérieusement dans le continuum espace-temps. C’est là le lieu où ce qui est appelé subjectif devient objectif et où les formes-pensées sont sur le point de se matérialiser. Les archives, inscrites sur l’atome-germe du coeur au pôle négatif de l’Ether Réflecteur, sont seulement l’une des manifestations des pouvoirs qui résident dans l’Ether Réflecteur; il s’agit d’archives particulières appartenant à un seul individu. L’Ether Réflecteur de la planète est la “mémoire” du globe tout entier, puisqu’il reçoit ce qui est réfléchi, à partir de la propre enveloppe mentale de la planète où les archives - souvenirs de l’Esprit vivant de la Terre - sont gardées inviolables et inchangées.

Quelques images de l’Ether Réflecteur appartiennent entièrement à ce que nous appelons le passé, que ce soit dans le subconscient de notre existence présente ou dans le subconscient de la race enregistré dans l’atome-germe à la pointe du coeur, que nous transportons avec nous d’une vie à l’autre. Tout ce qui appartient au passé réside dans cette partie de l’Ether Réflecteur que nous appelons le “subconscient”, à la fois chez l’homme et dans la Nature, et qu’on peut sonder en employant la technique adéquate.

...

Remarquez que le clairvoyant n’est pas obligé “d’aller” dans la région éthérique pour lire les enregistrements de l’Ether Réflecteur. Il ne quitte pas son corps pour “aller” ailleurs. Il lit simplement dans l’Ether Réflecteur qui imprègne l’air qu’il respire et qui est relié spécialement au courant sanguin et à l’atome-germe dans le coeur. Max Heindel a déclaré pourtant que, selon lui, il faut pouvoir quitter son corps consciemment pour lire dans la Mémoire de la Nature dans la quatrième région du Monde de la Pensée, car ces archives existent effectivement dans l’atmosphère mentale de la planète.

...

Bien que l’Ether Réflecteur concerne surtout le passé et le présent immédiat, il est cependant également vrai que “les événements à venir projettent leur ombre devant eux”, mais au moment où cette ombre est projetée dans l’Ether Réflecteur, ces événements sont sur le point de se réaliser. Les clairvoyants voient souvent ces ombres du futur réfléchies dans l’Ether Réflecteur, le leur et celui des autres, mais ils ne voient pas les Forces Archétypales appartenant au niveau plus élevé du Monde de la Pensée, et qui ont la possibilité de changer ces ombres en un clin d’oeil. Par conséquent, l’étudiant doit prendre en considération que lui-même, l’Ego, actif en tant qu’être pensant et doué de volonté dans le monde mental, peut modifier ou annuler toute image qu’il voit dans l’Ether Réflecteur. Mais il le fait, non en s’attaquant à la matière environnante, mais en traitant par la force spirituelle l’Idée créatrice qui est derrière l’image qui appartient à la Région de la Pensée Abstraite, patrie de l’Esprit Humain.

Il existe bien des histoires intéressantes au sujet de personnes qui ont vu en rêve, en un éclair, des images d’événements à venir, généralement ceux qui sont sur le point d’arriver. Quelquefois, ces images ont le caractère d’avertissements annonçant un danger et, en tenant compte de ces avertissements, le clairvoyant a sauvé sa propre vie. Mais dans la plupart des cas, les images ne sont pas assez claires ni assez complètes pour que le clairvoyant puisse prévoir une action quelconque. Quelquefois, ces images présentent des événements sur lesquels il n’a aucun contrôle. Dans de tells cas, il est bon de se rappeler que LE VÉRITABLE SIÈGE DU CONTRÔLE SE TROUVE DANS LA RÉGION DES FORCES ARCHÉTYPALES DU MONDE DE LA PENSÉE, et c’est de là que l’Ego travaille avec les forces subtiles de la Nature et qu’il contrôle toute situation, en agissant en harmonie avec la Loi Cosmique.

...

L’Ego peut contrôler, et contrôle, les événements qui sont sur le point de se matérialiser et qui sont, par conséquent, visibles sous forme d’images dans l’Ether Réflecteur, puisque c’est à travers le pôle positif de cet éther que la pensée impressionne le cerveau. Mais que personne ne se laisse troubler par les prophéties des diseuses de bonne aventure ou par les images qu’on peut avoir soi-même en rêve par éclairs, car elles appartiennent uniquement à l’Ether Réflecteur et peuvent être rapportées aux forces spirituelles de la patrie de l’Ego, où il détient les rênes du pouvoir.

...


A la question “Comment l’enregistrement se fait-il?”, Max Heindel répond (Philosophie des Rose-Croix par Questions et Réponses, Tome I, question 54) : “Il y a trois sortes de mémoire: tout d’abord, il y a l’enregistrement qui est fait par nos sens. Ces impressions sont gravées sur les cellules du cerveau et nous pouvons nous les rappeler consciemment, pas toujours cependant..., car cette mémoire est extrêment peu sûre et capricieuse. Si nous n’avions que cette méthode pour posséder un enregistrement de notre vie, la loi de cause à effet serait invalidée et notre existence post-mortem ne serait point la conséquence de ce que nous avons fait, ou négligé de faire, dans le passé.

Il doit donc exister une autre mémoire et c’est ce que les scientifiques ont appelé la mémoire (ou intellect) subconsciente. De même que l’éther transmet à un appareil photographique l’image d’un paysage et en impressionne la plaque sensible dans ses plus infimes détails, de même l’éther qui transmet une image à notre oeil et l’imprime sur notre rétine, apporte à nos poumons une image identique qui est absorbée par le sang. Lorsque le sang passe dans le coeur, cette image s’inscrit de manière indélébile sur l’atome-germe sensitif situé dans le ventricule gauche du coeur, près de la pointe. Les forces (“l’âme”) de cet atome-germe sont emportées par l’Esprit au moment de la mort: elles contiennent l’enregistrement, ou panorama, de la vie entière dans ses moindres détails, de sorte que, indépendamment du fait que nous ayons observé, ou non, les faits d’une scène précise, ces faits font tout de même partie de la mémoire subconsciente”. (Nous pouvons ajouter que la troisième sorte de mémoire est la mémoire superconsciente située dans le Monde de l’Esprit de Vie, qui est le monde de la Conscience Christique. (Cosmogonie des Rose-Croix , début du chapitre III).

Max Heindel a dit que chaque atome du corps possède une pellicule d’Ether Lumière et d’Ether Réflecteur - ce qui doit former, pour l’ensemble du corps, une enveloppe ou aura. Au fur et à mesure que l’Ego développe une plus grande spiritualité, il attire de plus en plus d’Ether Lumière et d’Ether Réflecteur cosmiques, et la pellicule entourant chaque atome croît et s’étend jusqu’à englober le corps tout entier dans une aura étendue, qui possède des propriétés et des pouvoirs très spéciaux: c’est le Vêtement Nuptial d’Or de l’Initié.

L’enregistrement permanent de l’atome-germe suit l’Ego de vie en vie, mais la pellicule d’Ether Réflecteur de chaque atome possède un enregistrement minutieux de la vie actuelle jusqu’à la mort. L’ensemble est alors centralisé dans l’enregistrement permanent de l’atome-germe et emporté de vie en vie.
...
Il y a certains points importants à observer en relation avec ces visions dans l’Ether Réflecteur. En premier lieu, la caractéristique connue de cet éther qui consiste à transposer quelques-unes des images, comme ce fut le cas pour Madame Blavatsky, qui a lu un numéro de page à l’envers. On ne peut pas pousser trop loin l’analogie avec le miroir car, après tout, l’Ether Réflecteur n’est pas un miroir physique. C’est un miroir à quatre dimensions dans lequel les trois dimensions de l’espace sont expérimentées par la conscience comme une réflexion.

...

Cela signifie que, contrairement à l’image réfléchie dans le miroir, qui ne se mélange jamais avec notre moi physique mais demeure à part, il semble que nous soyons pris nous-mêmes dans le courant de l’Ether Réflecteur, de telle façon que nous nous trouvons au milieu même des événements montrés qui y ont leur place. C’est seulement tout au début que les images passent comme l’éclair, comme celles que nous voyons passer sur l’écran au cinéma. A un moment donné, l’étudiant remarquera qu’il est lui-même entré sur la scène qu’il voit se dérouler devant lui. Il va probablement se dire qu’il en train de voir une image se rapportant à l’une de ses vies passées. Et cela est vrai, la plupart du temps. Les premières images que nous percevons sont généralement celles qui se rattachent à nos existences passées. Pourtant, il se peut que nous ne nous reconnaissions pas dans une scène où se trouvent de nombreuses personnes et où l’une de ces personnalités nous attire.

L’étudiant s’identifiera inévitablement à la personnalité pour laquelle il éprouve le plus de sympathie car, grâce au pouvoir de cet éther, l’étudiant entre dans le modèle émotionnel du caractère qu’il voit. Ainsi, plusieurs femmes ont écrit à l’égyptologue Arthur Weigall en le remerciant pour sa bonne description de l’histoire de Cléopâtre - personnage qu’elles prétendaient avoir incarné dans une vie antérieure. Comment toutes ces femmes pouvaient-elles croire qu’elles avaient été Cléopâtre? Il est évident qu’elles avaient eu des visions de l’Egypte ancienne ayant Cléopâtre comme centre d’intérêt, et elles avaient senti une puissante identité émotionnelle avec la reine infortunée.

...

Ainsi, nous consatons qu’il y a une mémoire émotionnelle, de même qu’il existe une mémoire de la pensée et de l’action - ce que les clairvoyants peuvent également percevoir dans l’Ether réflecteur. Pourtant, la plupart des gens font rarement l’expérience de cette mémoire émotionnelle.

...
// moi merci j'en ai bien fait l'expérience :) et elle remonte  bien à d'autres vies.

Puisque la vision de l’Ether Réflecteur ne dépend pas du nerf optique, celui qui a perdu la vision physique peut apprendre à regarder dans cet éther où il peut voir, non seulement des images du plan intérieur mais encore celles du plan physique.Si cela paraît être une maigre compensation en échange de la vue physique, il faut considérer que, normalement, personne ne voit directement le monde physique. On ne voit, d’ordinaire, que l’image qui atteint la rétine de notre oeil, et qui est traduite en impulsions nerveuses, lesquelles à leur tour passent à l’intérieur du centre optique du cerveau où, d’une manière ou d’une autre, les impulsions nerveuses sont traduites à nouveau en une image que l’Ego interprète. Où cette traduction a-t-elle lieu? Où, sinon dans l’Ether Réflecteur qui interpénètre le cerveau?

...

Le terme “Lumière Astrale” n’est pas, comme on le sait, un orientalisme, mais il était employé jadis par les Instructeurs occidentaux quand ils se référaient au Corps de l’Ame, semblable à une étoile et à son aura. Paracelse en parle comme de la “lumière sidérale”. Les paroles du grand Paracelse sont des plus significatives: “Les choses cachées de l’âme, qui ne peuvent être perçues par les sens physiques, peuvent être trouvées grâce au corps sidéral, au travers duquel nous pouvons regarder la Nature, comme le soleil brille à travers le verre. On peut connaître, par conséquent, la nature intérieure de tout ce qui existe grâce à la magie, en général, et aux pouvoirs de la vision intérieure ou seconde vue”.
...

Le continuum espace-temps, dans son ensemble, est en relation avec l’Ether Réflecteur; c’est pourquoi les scientifiques modernes parlent de “voyager dans le temps” et de “l’annihilation, ou abolition, de l’espace et du temps”. Quand l’occultiste déclare qu’il “lit dans la Mémoire de la Nature”, particulièrement dans l’Ether Réflecteur, le scientifique dit qu’il “voyage dans le temps”, et bien des récits de science-fiction nous décrivent ces voyages dans le temps, comme s’il était possible à une personne vivant au XXe siècle de retourner réellement à des temps anciens et à d’anciens modes de vie, tout en conservant sa personnalité et ses connaissances actuelles. L’occultiste interroge ce flux du temps et voyage réellement à reculons, en toute conscience, au cours de ses Initiations, où il se remémore et passe en revue ses précédentes existences, non seulement ses incarnations en tant qu’être humain durant la Période de la Terre, mais aussi ses existences en tant qu’être semblable aux animaux, aux plantes, et même en tant qu’être semblable aux minéraux durant les premières périodes de l’évolution

Mais alors que ces périodes ont été expérimentées sans la conscience de soi, l’Initié les voit maintenant et s‘y introduit avec sympathie, ou avec empathie, et cela en pleine conscience de veille et conscience de soi. Ce faisant, il lui devient possible d’utiliser volontairement les forces qu’il a jadis utilisées involontairement, négativement ou passivement, sous la direction d’entités spirituelles très élevées.

///*********************

Au dela du fait que ce texte met certaines lumières sur la nature de la clairvoyance, et je confirme que ce qu'il décrit existe réellement au moins au niveau du brouillard avec les formes, les lumières et les couleurs;  ce que je trouve intéréssant c'est de voir à quel point les notions se ressemblent, qu'on soit dans la religion, ou l'occultisme.
Repost 0
Published by christophe - dans Réflections
commenter cet article
23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 07:13

Donc juste quelques expériences que j'ai faites par curiosité avec différents sens énergétiques.

___________________________________________________

Tâter les chakras

En fait on peut en mettant des conventions mentales tâter ses propres chakras.
Alors encore une fois moi la théorie j'y connais rien, mais ce qui est bizarre c'est qu'ils passent leur temps à s'ouvrir et à se fermer au cours de la journée : il n'y a pas de constance réelle.
Il y a bien un cône devant et une cône derrière (je crois qu'on m'a dit que le cône devant était par rapport aux autres et celui derrière par rapport à soi même.)
Et puis y'a un siphon sous les fesses pour le premier chakra et la couronne pleine de tubes sur la tête pour le chakra coronal.

___________________________________________________

Le diable par la queue de la kundalini..

Le chakra racine nous ancre dans la terre et la planète envoie un rayon qui monte et nous traverse de bas en haut.
Cette connexion peut être squatté par des entités négatives : les malines se substituent à la connexion à la terre et pompent les gens : du coup plus ils font monter l'énergie plus les entités s'en nourrissent et ça peut aller loin.

Si j'étais fanatique religieux, je dirais qu'au lieu d'être relié à Dieu par le haut, on peut être relié au diable par les fesses :  mais bon l'entité qui est négative pour nous, est bien souvent juste un pauvre voyageur égaré qui pensait avoir trouvé une source de nourriture sur la route.

Donc une bonne boule d'amour, ou l'appel à un archange doit suffire (ben vous me direz que si ça ne suffit pas y'a un souci, parce que bon un archange c'est du lourd quand même).
Après, certaines personnes peuvent avoir carrément une liaison permanente vers le bas, avec une kundalini en vrac par dessus : donc l'histoire de la kundalini qui fait la queue du diable n'est pas une légende.
C'est arrivé à quelqu'un que je connais en fait. Mais bon ça se répare en coupant le lien et en renvoyant la ou les entités chez elles.

Après il faut demander à un archange d'intervenir pour remettre la kundalini en ordre quand le karma est vidé.
(ben oui, généralement y'a du karma la derrière ça arrive pas totalement par hasard)

Et là y'en a pour plusieurs semaines parce qu’une kundalini ne se remet pas droite en 5 minutes apparemment.
(surtout pour éviter l'explosion de la personne parce que c'est une légère modification du corps énergétique là encore : la kundalini est liée à notre code génétique et à la sexualité.)

Et après on dira qu'on n’est pas aidé en ce moment.
_____________________________________________________

La lumière par le haut

j'ai essayé de tâter la lumière par curiosité et je confirme : quand j'ai de la lumière par la tête, j'ai bien un trait de lumière qui descend verticalement sur la tête : je peux le toucher sans problème.
Donc si c'est une part plus élevée de moi même elle n'est pas dans mon corps physique mais plus haut quelque part.. enfin en apparence quoi.

Elle peut aussi arriver par le troisième oeil : dans ce cas c'est bien un tube qui arrive en diagonal par le haut, et qui touche directement le front : peut être une autre source, j'avoue que je n'en sais rien;

Idem pour les oreilles : deux tube latéraux qui contiennent l'énergie qui m'arrive dessus.
Des fois c'est de la lumière mais pas toujours : c'est plutôt celle des esprits qui me parlent.

______________________________________________________

La fée du vortex

y'a une fée qui garde un vortex en face de mon boulot : j'ai une vue directe dessus.

Elle est très sympa, un jour que je faisais une pose et ou j'en avais marre de pas pouvoir communiquer avec le faune de l'arbre en face (ça va, ça vient la clairaudiance et franchement c'est lourdingue, j'essaie tant bien que mal de comprendre pourquoi c'est aussi peu constant).
ça me rappelle un peu le passage de Spiderman ou il essaie d'envoyer sa toile au début,  et où il essaie toutes les conneries possibles et imaginables pour y arriver : franchement y'a rien de plus énervant.
Parce que tu ne demandes rien et toute le monde te parle, et puis tu veux communiquer avec un arbre, que tu connais en plus , et avec qui tu avais eu une discussion le jour d'avant : impossible.

Donc j'ai demandé à la fée si elle pouvait pas m'aider. Elle m'a envoyé une quantité d'énergie pas possible : en fait ça a dilaté tous les tubes à la base du chakra coronal : ceux qui passent par les tempes et qui sont en périphérie de la tête : elle me les a ouverts de force en balançant une dose d'énergie assez forte , et elle a dilaté  le chakra du coeur de la même manière.

C'était beaucoup plus d'énergie que ce que je peux supporter en temps normal,  mais bon pour une petit moment ça allait et puis je laisse circuler et évacuer.

Et du coup j'ai pu causer librement avec tout le monde pendant un bon quart d'heure.
Je me suis aperçu que les faunes en bas de chez moi portent des noms que j'utilise des fois en pseudo : franchement tu t'aperçoi que même si tu entend pas consciemment tu fixe inconsciemment c'est grave.
Donc le plus proche s'appelle cernus, la fée s'appelle mélinda ou mélissa ou en fait j'ai oublié : bonjour la sociabilité.

Et puis en plus c'est rare qu'ils aient des noms prononçables, parce que ma fée de l'air s'appelle un truc genre : ssfffwamima ou un truc du genre : mais bon elle a fini par me dire que je pouvais l'appeler comme ça par défaut j'imagine.

Bon enfin tout ça pour dire que le chakra du coeur bien ouvert, plus les tubes à la base du chakra coronal dilatés et la communication est bien plus facile avec les esprits de la nature.

Faut que je m'entraine à le faire tout seul.

En tout cas c'est pratique d'être assis sur un vortex : bonjour l'énergie qu'elle balance.

__________________________________________________________

Pulsation d'esprit

Sinon j'essaie de comprendre comment les esprits qui veulent attirer mon attention font pour pulser autant.
Alors en fait j'ai fini par comprendre grâce à des test de « tatage » sur ma fée de l'air (décidément elle a une patience sans borne avec moi ).

En fait elle a un corps 'physique' immatériel qui est constitué d'un truc dont j'ignore la teneur : peut être une sorte de corps éthérique mais c'est pas sur.
Ensuite elle a un corps émotionnel par dessus (comme les hommes), un corps mental, et un corps spirituel par dessus. (ou bien l'équivalent : ça fait la boule de son biochamp).

Quand elle veut communiquer elle crée un canal de communication : c'est une liaison énergétique : un tube facile à toucher qui nous relie et elle balance pleins de pensées ou d'émotions: du coup elle se met à dégager une énergie pas possible facile à percevoir : puisque les pensées et les émotions sont faciles à sentir dans l'océan d'énergie.

A noter que quand j'ai le bon état d'esprit pour envoyer de l'amour autour de moi : tous les esprits de la nature réagissent en se mettant à envoyer une énergie d'amour chaleureuse autour d'eux comme j'ai pu observer sur le jardin où j'avais fait le premier test.

___________________________________________________________

Ether réflecteur

Sinon je suis toujours dans le brouillard, mais j'ai fini par trouver un site qui en parle : et c'est rare que quelqu'un décrive de manière précise la clairvoyance. Apparemment il s'agit d'une partie de l'éther : et c'est donc normal que je voie les formes pensées dedans  (oui je vois des formes pensées, c'est les formes bizarres qui vont et viennent dans le brouillard : j'ai fini par m'apercevoir que ça n'était pas des esprits : je ne peux pas les toucher avec les même filtres mentaux que les esprits de la nature et ils réagissent à mes pensées en cours on dirait.)
: ça serait l'équivalent d'un négatif de photo qui permet de modéliser nos pensées à terme dans le monde.

Mais à étudier sérieusement et le site est un peu compliqué, c'est également le seul qui parle de la pluie magnétique.

je mets l'adresse, mais il faut encore que j'étudie ce qu'il raconte pour le traduire en langage simple : en tout cas ça ressemble vraiment à ce que je vois.

http://pagesperso-orange.fr/jean-paul.barriere/divers1/foreign/zinefr/vietfr00.htm#table_des_matieres

Bon voilà en ce moment j'expérimente un peu  sur la question, si quelqu'un a des infos dessus, qu'il n'hésite pas !

On s'aperçois souvent que la plupart des incompréhensions vienn
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 06:32
On s'aperçois souvent que la plupart des incompréhensions viennent de la définition que nous donnons au mots : chacun y vas de la sienne au final, et le dictionnaire ne fait qu'embrouiller.

Intelligence :

un mot fourre tout, les gens l'utilisent pour décrire un mélange de pleins de trucs.

Je vais donner ma propre définition afin que mes textes soient plus clairs:

Moi supérieur ou intuition : accès à intelligence universelle et à la communication télépathique fiable
 (perdu dans notre société mais apparement pas dans toutes si vous avez lu "message des hommes vrais au monde mutant" : expérience vécue avec  les arborigènes)

Mental :   outil de tri, de stockage et de communication : communication verbale très peu fiable.
A cause de la peur le mental créé l'égo qui dirige au lieu du moi supérieur.
L'égo fonctionne en monde automatique : il ne créé rien, répete les choses et complique inutilement avec des termes obscur et complexes des choses simples au départ.
controler, prévoir, juger : trois choses qu'il fait constament extrèmement mal même chez les gens les plus intelligent.

enfant intérieur ou instinct : instinct naturel de connexion avec la nature : joie et découverte au quotiidien

Hors notre éducation ne privilégie que le mental et uniquement lui, et bride les deux autres au maximum.
______________________________________________

Quand les gens parlent d'intelligence dans la société il parlent d'un mélange des trois au final.

Mais en réalité leur mental n'est pas intelligent : il begaye et reproduit ce qu'il a lu ou appris bêtement.
Il est utile pour tout problème reproductible mais totalement inutile en cas d'imprévu ou de nécéssite créative.

Donc des gens qui sont des encyclopédies ambulantes peuvent etre totalement incapables de gérer une situation nouvelle ou d'imaginer des solutions créatives.

Le mental ne doit plus générer l'égo à terme, mais il reste un outil primaire qui est utile dans la société tant que tout le monde n'est pas télépathe :) . Il créé également la mémoire qui est utile au quotidien tant qu'on est pas un saint omnipotent.

Et puis il faut bien pouvoir écrire des textes non? comment faire autrement.
J'avoue que j'ai toujours pas trouvé de solution et vu que les poèmes ou les koans c'est pas mon truc..


Dès qu'il y a nécéssite de création on de réponse juste à une situation inconnue, on passe sur le moi supérieur : c'est le seul à pouvoir gérer.

En fait les vrai surdoués utilisent leur moi supérieur  : ce qui explique que de très jeunes enfants soient capables d'apprendre pleins de choses très vite et de résoudre des problèmes presque instantanément.

On trouve le même genre de choses chez les autistes : il y a une faille dans le mental et la ou elle se trouve ils accèdent de manière extrèmement efficace au moi supérieur et sont donc des génies dans ces domaines.

Donc au final quand je dis de lacher le mental je ne dis pas de devenir stupide : je dis de se connecter à l'intelligence universelle : donc la on deviens vraiment intelligent, mais une intelligence adaptée à l'action et à la vie.



L'instinct de l'enfant intérieur nous dit ce qui est juste, et nous permet d'accéder à l'invisible. Il permet la survie en condition naturelle et ouvre d'énormes horizons. Il est la source de la joie de vivre : sans lui les hommes sont éteints et vivent une vie morne au quotidien.

L'enfant interieur est une nécéssité pour retrouver la joie de vivre qui a  été perdue dans la société.


____________________________________________

Même sans voir de la lumière ou méditer comme des fous :  tout le monde accède au moins un minimum au moi supérieur. Mais le but est de le laisser reprendre les commandes : du coup notre intelligence deviendra vraiment très grande et en accord avec l'univers.

Beaucoup trop de gens croient que lorsqu'on dit de lacher le mental on dit de devenir stupide.
C'est parsqu'on est habitué à fonctionner avec des la réflection et des pensées.

Mais a terme si on se rééduque correctement on s'aperçoi que la vrai intelligence et les actes vraiment inspirés ne viennent pas de la réfléction ou des pensées, mais du silence de l'esprit.

Tous les arts martiaux sont basés sur ce principe et la sagesse viens également de la.

____________________________________________


Voila en tout cas un point de vue sur la question.
Repost 0
Published by christophe - dans Réflections
commenter cet article
21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 19:16

Quand on médite on laisse passer les pensées.

D'abord on obtient un grand bien être venant  du calme intérieur : on ne cogite plus.
Ensuite entre ces pensées si on observe sans rien faire, on finit par trouver un silence.

Ce silence semble n'avoir aucun sens : c'est simplement l'absence de pensée entre chaque pensée.
Il semble donc bien qu'il n'y ait rien à part les pensées.

Mais ce silence a réellement un sens en fait : il s'agit, ni plus ni moins que l'esprit.
Et l'esprit s’il se présente dans un premier temps sous forme de silence est bien plus que cela.

Mais qu'est ce exactement ? La connaissance totale? ou bien un océan de potentialités qui sont créées à notre demande? une connexion vers la part la plus haute de nous même?

Difficile à dire.
Pourtant ce silence est très bavard. Au début on n’est pas habitué alors ça semble juste être du silence. Mais si on écoute ce silence alors on s'aperçoit que des choses arrivent à nous.

Au début c'est très léger : c'est comme si brusquement une idée surgissait de la méditation.
On se dit que la méditation nous a fait tellement de bien qu'on a pu cogiter sur quelque chose inconsciemment.

Puis avec le temps on s'aperçoit que l'idée est venue du silence lui même.

Cela n'est pas instantané et prend déjà beaucoup de temps de méditation.

Mais c'est comme ça que fonctionnait la méditation jusqu'a l'éveil de kundalini pour moi.

_________________________________________________

A partir de ce moment le monde étant perçu comme de l'énergie, je me suis mis à voir une lumière apparaitre dans ma tête dès que le calme s'installait.

Au début c'était énorme : en fait je pouvais me réveiller en pleine nuit avec l'équivalent d'un lampadaire allumé dans la tête. C'est comme si le soleil s’était invité dans mon crâne.

Lorsque j'ouvrais les yeux il faisait nuit.
Quand je les fermais c'était illuminé et chaud comme un soleil : et si je regardais vers le haut les yeux fermés, je voyais des volutes d'énergie monter en tourbillonnant vers un immense entonnoir qui s'ouvrait sur l'infini : et l'énergie montait autour de lui en grésillant. C'est comme si ma tête donnait sur un autre monde fait de lumière, dont je percevais le bout. Très étonnant.

Comme j'ai cessé de méditer à cette époque , d'abord parce que ces expériences étaient trop pour moi et intensifiaient mes blocages énergétiques,  et ensuite pour m'attaquer à la présence, je n'ai plus eu de lumière aussi radicale. Mais  avec le temps je me suis aperçu qu'à chaque fois que je laissais passer les pensées la lumière s'invitait dans ma tête : sous forme de chaleur puis de luminosité qui éclaire tout légèrement. Mais tout le temps et à tout moment.

D'abord discrètement : comme un lever de soleil, et puis de plus en plus fort jusqu'à être présent.

Le silence est lié à cette lumière.
Au début je ne pouvait pas communiquer avec.
Je savais que la lumière venait : et puis brusquement quelques heures ou minutes après il me venait des idées que je n'avais pas avant.

Genre tiens aujourd'hui je vais travailler tel truc ou je vais faire telle chose.

Mais je ne me posais pas de question : c'est comme si mon cerveau fonctionnais mieux. Mais bon je voyais bien que la lumière précédait toujours une suite d'idées plus ou moins inspirées.

Puis au fur et à mesure que je me suis mis à travailler la clairaudiance : je me suis aperçu qu'il est possible de communiquer avec les énergies en projetant son imagination dedans.

C'est comme si on imaginait, mais on laisse venir les images, et les voix.
ça fonctionne très bien , et à partir de là il devient possible de communiquer plus ou moins facilement avec n'importe quelle énergie : la limite étant liée à l'Ego et à ce qu'il nous autorise.

Je me suis aperçu également que la lumière peut descendre à l'intérieur de mon corps et affecter directement mon corps énergétique en faisant des modifications. Elle peut également dissoudre mes tensions et me débarrasser de ce qui me gène d'une manière ou d'une autre. Vraiment efficace.

La lumière est l'énergie de plus haute fréquence à laquelle j'ai été confronté : jusqu'à ce que je voie l'archange en géobiologie : mais il se tenait sur un lieu sacré et je pense qu'un tel niveau de fréquence aurait cramé mon corps énergétique.

Donc en fait la lumière semble s'adapter à ce que nous pouvons encaisser.

Maintenant je m'aperçois que je peux comprendre le silence en partie : en fait lorsqu'on y accède on n’obtient pas des connaissances, on devient la connaissance d'une certaine manière, c'est ce qui fait qu'on ne s'aperçoit pas de suite qu'on sait. Mais il suffit ensuite de se poser une question ou d'écrire pour s'apercevoir que les choses nous viennent.

Malheureusement c'est là que le bât blesse : parce que pour traduire la connaissance pure en choses compréhensibles il faut utiliser le mental et les limites viennent à ce moment là.

Nous obtenons donc des choses qui correspondent à ce que notre Ego veut bien laisser passer.

C'est pour ça à mon avis que lors d'expériences mystiques radicales : certaines personnes qui disjonctent se mettent à parler dans des langues étrangères ou ont accès à des connaissances brusquement.

Mais bon le but est de le faire en conscience et sans disjoncter : donc le résultat ne peut être qu'en accord avec notre Ego.

Parler en l'atlante ou connaitre la recette de la soupe au mizouf de la planète zorg je m'en tape un peu : je préfère ramener des trucs utiles à mon niveau : des informations pour évoluer principalement.

Plus l'Ego s'en va plus l'accès doit être grand je pense.
__________________

Si on laisse la lumière agir on peut également la laisser nous guider dans les décisions directement dans l'action.
Cela nécessite un certain lâcher prise mais les résultats obtenus semblent vraiment en accord avec l'univers : c'est comme si nos actions devenaient une collaboration avec lui (je ne peux pas décrire mieux pour l'instant.).

Mais l'Ego se met au milieu là aussi, donc pour parvenir à un vrai résultat il faut vraiment lâcher prise constamment: et ça c'est du boulot.

Pour l'instant je ne dépasse pas cette étape : mais avec suffisamment d'entrainement il doit être possible de laisser nos actes être directement dirigés ainsi.

Cela ressemble beaucoup à la voie du samouraï telle qu'elle est décrite mais pour l'instant je n'en sais pas beaucoup plus.

_____________________________________________________________________

Mourir à soi même :
Quand j'écris dans ce blog j'oublie mes expériences de la journée.
En fait je me vide de tout ce que j'ai appris et qu'on m'a enseigné : et je le mets à disposition à qui veut.

Le lendemain, je repars à zéro : je ne sais rien et je me soucie de rien.
immanquablement, je vais me faire remplir à nouveau : et une nouvelle expérience me sera présentée : elle conduira à lâcher une peur de plus et ainsi de suite.

Il faudrait se vider à chaque instant : ne plus avoir ni passé ni futur à chaque moment. Et laisser l'esprit nous guider sans nous poser de question.

Cela n'est possible que lorsque l'Ego a suffisamment lâché (donc impossible pour moi pour l'instant) mais permettrait de n'être que dans le présent et uniquement à l'écoute de l'univers et plus du mental.

C'est donc bien ça : il faut danser avec l'univers à chaque seconde : c'est le but; et quand c'est fait l'esprit doit vraiment être proche de la matière.

______________________________________________________________________

Une question que j'avais posée au lutin :

- "s’il est si facile de fonctionner dans l'astral, pourquoi on n'évolue pas spirituellement à partir d'un niveau plus élevé où tout est plus simple, et pourquoi est-ce que les morts sont si pressés de venir s'incarner à nouveau?"

- "Parce que tu ne peux t'élever qu'en unissant chaque partie de toi même : et tu ne peux le faire qu'à partir de l'endroit le plus bas , c'est à dire la matière.
Le but n'est pas de monter à l'esprit : mais bien de faire descendre l'esprit dans la matière.
Donc quand tu meurs et que tu reprends conscience de ce fait, que tu as oublié en t'incarnant,  tu sais que tu dois revenir pour évoluer, alors tu reviens."

Ma foi, va savoir.
______________________________________________________________________

Eveil, illumination.

J'ignore quelle est la différence entre les deux : mais suivant les témoignages que j'ai eus sur la question : apparemment ces expériences sont des expériences temporaires.

On peut atteindre un état d'éveil ou l'illumination mais on revient d'une manière ou d'une autre.

Pour que ces expériences soient définitives il faut forger le corps de gloire de toute façon.
Et cela passe par un travail en profondeur.

On peut ne faire que de la présence sans se soucier d'autre chose, juste pour atteindre un état d'éveil sans se soucier des autres.

Mais quel intérêt si on est quand même obligé de se réincarner?

Si on veut vraiment élever sa conscience de manière importante il faut faire un travail radical et il passe par l'élimination de l'Ego, et l'amour inconditionnel : il n'y a pas d'autre issue de ce que j'en sais.

Le reste est temporaire apparemment.

__________________________

Voilà quelques pistes sur ces différentes questions..

bon, lundi matin
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 07:32
Aucune idée.

Au début c'etait pour travailler sur moi : donc pur égocentrisme.

Après je me suis dit que ça pouvais aider d'autres personnes qui vivent les mêmes expériences.

Et aujourd'huis on me dit d'aider  réellement les autres. La question est comment?

Honnètement pas trop d'idée.

Si je parle des esprits avec qui je communique on me prend pour l'idiot du village qui raconte de sympathiques histoires de lutin : ce qui est très bien pour moi. Mais pas le but apparement.

Alors on fait quoi?

Que faire de tout ce potentiel si je ne m'en sert pas pour avoir du pouvoir personnel?
Puisque c'est le choix que je fais.

J'ai l'impression que devenir soeur thérésa n'est pas la solution.

Comment faire élever le niveau de conscience général?

Moi le message que je veut faire passer au final est simple :

Vous etes tout puissant. Vous bridez vos capacités parsque vous écoutez votre éducation.

Trouvez votre voie personnelle, qui est unique, pour élever votre conscience.

Il n'y a pas de gens doués ou pas doués : il y a uniquement des gens qui ont trouvés leur propres voie et d'autres non. Si vous faites zazen depuis 10 ans et que ça donne rien c'est peut etre parsqu'il suffirait que vous méditiez dans un champ pour vous élever : comprenez que ce n'est pas vous le problème mais peut etre la méthode qui ne conviens pas.

Trouvez la voie qui vous permet de vous élever personnellement : aidez les autres à prendre conscience qu'ils peuvent le faire aussi, et réalisez qu'il y a d'autres horizons infiniment plus vastes que notre société de consomation.

Que chacun évolue à son niveau et au final tout le reste changera en retour.

Mais surtout n'ayez pas peur : accepter de voir les choses c'est simplement accepter qu'il faut les changer par amour de nous mêmes et de nos enfants.

Et pour se faire cherchez à vous élever au quotidien : le résultat sera bien supérieur à toutes les actions politiques qu'on peut envisager.
Repost 0
Published by christophe - dans Réflections
commenter cet article