Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 19:23
Il semble bien que mon incapacité à percevoir l'amour divin soit liée à une mauvaise utilisation du chakra coronal.

J'ai plus de facilité pour le troisième oeil : ce qui provoque sûrement ma perception du monde sous forme d'énergie consciente et ma difficulté à percevoir le divin (ailleurs que dans les végétaux).

C'est lié aux problèmes qui remontent en ce moment : on verra si en faisant sauter le bloc en neurotraining je peux enfin y accéder. C'est super con de pouvoir toucher un ange et de ne pas pouvoir ressentir le divin en lui, bonjour la frustration.

Apparemment les pointes se bouchent dans mon chakra coronal parce que mon Ego filtre ce qui ne lui plait pas d'après Pascal. D'où difficulté à recevoir certaines communications.



Sinon pour ma colère contre les religions on dirait que ça se tasse.
_______________

Bon les chrétiens ça va mieux , surtout depuis que j'ai lu cette histoire de saint qui prend le karma des autres.
 (moi je pensais qu'ils étaient juste élus au Vatican au suffrage universel les saints chrétiens, mais la ça fait quand même bien réfléchir.)

Je mets le lien vers la vie du gars : parce que franchement c'est assez impressionnant.
http://www.livres-mystiques.com/partieTEXTES/Majella/Majella.htm

On voit qu'il s'est aligné dès le plus jeune âge sur l'esprit divin, il était là pour vivre "la passion du christ" et il est parti dessus direct.

Résultat une vie d'extase bien qu'il en ai chié pas mal au passage (mais bon c'est la technique des chrétiens qui veut ça)


Je trouve très intéressant 'les guérisons' :
apparemment il guérit une femme qui est paralysée et quand un homme vient pour se faire soigner une angine, il lui annonce qu'il ne peut rien pour lui et qu'il va mourir parce que c'est la volonté divine.

En résumé il peut distinguer ce qui est de l'ordre du choix de l'esprit divin et de l'ordre de l'Ego chez quelqu'un.
Ce qui change tout puisqu’on ne peut aller contre les décisions de l'esprit divin ,mais on peut soigner les gens de leur Ego.(quand on est un saint comme lui, c'est à dire qu'on est parfaitement aligné sur l'esprit divin et sans Ego. )

Forcément, vu qu'il est clairvoyant il défonce tout le monde à la sortie du confessionnal.

Et c'est assez intéressant sa capacité à matérialiser les entités (à un moment il rend visible un démon qui squatte un type): les dépravations (alcoolisme, etc..) chez les gens sont souvent causés par des entités qui les squattent, d'où cette image du démon chez les chrétiens.

Avec la notion d'enfer pour le monde du dessous : ça correspond bien à leur aspect en tout cas et à ce qu'elles nous font en nous squattant. (puisqu’elles provoquent les problèmes de perversions diverses, une perte d'énergie et qu'elles peuvent aller jusqu'à la possession.)

Par contre les diaboliser n'était pas la solution à mon avis : puisque les aimer les renvoie chez elle simplement.

Mais si on se base sur cette vision du monde, et qu'on considère que les entités sont des démons; alors je comprends mieux qu'on puisse sortir le fusil à pompe éthérique et le crucifix : parce que la population humaine est infestée, c'est un fait.

Mais bon ça provoque une vision duelle et se battre contre elles ne les renvoie pas chez elles : la violence engendre la violence. Alors que l'amour inconditionnel résout tout.

___________

Les bouddhistes idem.
Je reconnais que globalement ce sont eux qui sont restés le plus proche de la nature de l'homme.

Quand j'expérimente un truc, j'en trouve toujours une explication chez les bouddhistes.


Quelques bémols:
- Comme ils ne parlent pas du tout des pouvoirs, ce n'est pas facile de trouver des références chez eux à ce sujet.
- Leur explication du processus de la mort est probablement très fidèle (puisque je suppose que de puissants clairvoyants ont pu le disséquer dans tous les sens chez eux.).

Par contre je suis moins d'accord sur les histoires de réincarnation en moins d'un mois, et cette histoire qu'on peut régresser à l'état larvaire en faisant du mal. (je ne sais plus où j'ai lu ça)

C'est en contradiction avec toutes mes expériences perso sur les vies antérieures, et sur le peu de connaissance du monde des morts que j'ai pour l'instant. Enfin on verra j'approfondirai forcément.

Mais je maintiens que comme toutes les religions en tant qu'institutions ils ont inclus une peur de la mort pour forcer les gens à se bouger les fesses, à évoluer (et à cotiser ) et que chez eux ça a pris cet aspect.

_________

Les autres religions je n'ai pas approfondi.
__________




________________________________________

Bon, Bouddha reste mon préféré parce que c'est celui qu'on a substitué dans ma structure mentale.
Pascal lui est sur Jésus, et pareil il vient d'une famille athée.

Donc on pourrait effectivement dire qu'on a pris des avatars d'entrée de jeu :  chez pascal c'était naturel (malgré son malencontreux choix de loki par dessus, qui n'a pas duré) et chez moi ce sont les runes qui ont dit de prendre Bouddha.

Du coup j'ai un autel perso chez moi depuis quelques années.
Il ne respecte aucune règle bouddhiste puisque je ne suis pas bouddhiste.
Passer devant permet de me rappeler le Bouddha qui est en moi. (c'était le but au départ je crois).







_________________________________

Bon eh bien il reste à trouver l'amour divin maintenant, mais je pense que je vais foutre la paix aux religions et chercher de mon propre coté parce que ressentir ou non l'amour divin reste une histoire personnelle au fond.

ps:
Je maintiens quand même que les coquins de toutes les voies ésotériques religieuses oublient de préciser que d'ouvrir le troisième oeil pour communiquer avec l'esprit divin et expérimenter que nous sommes tous UN,  ça aide vraiment bien pour progresser vite.. (saint Gérard s’il n’a pas le troisième oeil ouvert d'entrée.. je me fais moine trappiste.)

Mais bon mettons nous à leur place : même si ils ont une solution pour ouvrir le troisième oeil chez tout le monde (ce dont je soupçonne les bouddhistes), une ouverture en masse provoquerait probablement 80% de types qui pètent les plombs, 18% de types qui usent et abusent des pouvoirs, et seulement 2% qui essaient d'évoluer, si c'est pas super bien cadré; donc je suppose qu'ils réservent ça pour ceux qui sont au sommet de la montagne dans les monastères.

Et malgré tout l'amour divin semble s'expérimenter à partir du chakra coronal et pas du troisième oeil, donc son ouverture est sûrement optionnelle dans le cadre d'une recherche de dieu. (surtout que le moi supérieur passe par le chakra coronal apparemment).

C'est juste plus marrant de ressentir l'énergie du moi supérieur et de pouvoir toucher les anges mais sûrement pas indispensable.


Je maintiens que méditer ou faire toute autre pratique pour accéder à l'esprit divin reste primordial comme exercice préliminaire quelle que soit sa religion (ou sa non religion).

----------------------------------------------------

Bon ben dans la foulée, grosse séance de neurotraining pour justement récupérer la capacité à ressentir l'amour divin.

D'après elle mon chakra coronal fonctionne bien sinon je ne pourrai pas accéder aux anges (c'est lui qui permet de communiquer avec eux et de percevoir leur énergie.)

Le neurotraining ne fait pas dans l'occulte, mais ma thérapeute est clairaudiante et clairvoyante de naissance, ça aide bien pour aider à résoudre les problèmes de cet ordre.

Donc tous mes problèmes ne viennent encore que du mental.

Elle m'a fait péter le problème on va voir ce que ça donne, mais bon c'est du lourd va falloir digérer.
Ca remet en cause toute ma vision du monde encore une fois.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 18:49
Vendredi ma patronne entre dans mon bureau et on blague sur plein de trucs.

C'est vrai qu'on ne se reconnait plus en un an : avant on était toujours stressés et hyper négatifs et là on est en train de blaguer et moi je suis tellement en extase avec mon orgasme dans le coeur que j'ai l'impression d'être un hippie qui a fumé un camion de pétards.

Sur ce elle me dit qu'elle est en train de lâcher ses peurs en ce moment; parce qu'elle a demandé à un archange et que donc elle va en chier pendant quelques semaines.


Connexion en haut
(bon ben c'est quoi ça? alors comme ça on peut demander à lâcher ses peurs directement? et moi alors?)
"ben t'as qu'à demander, ça sera toujours plus facile de te centrer après."

ok ben ni une ni deux moi aussi je demande.

Résultat : un week-end de dépression, merci les archanges.

Remarque je ne peux pas me plaindre, c'est moi qui ai demandé.
Par contre y'a du bordel qui est en train de sortir : des peurs occultées apparemment.

-----------------------------------

Samedi au puits

On a fini de creuser le puits avec Pascal.
(on y est allé « à la Marseillaise » : une heure de boulot un samedi sur deux pendant plusieurs semaines )

Résultat : on a trouvé de l'eau à 2m50 de profondeur, et y'a tellement de débit que ça ne diminue pas d'un millimètre même si on pompe deux heures dessus.
donc a priori ça devrait aller pour arroser le jardin.

Quand Pascal est allé chercher sa pompe, le type l'a regardé de travers quand il a dit qu'il avait trouvé de l'eau à 2m50 de fond. (on est en Provence.)
Et quand il lui a demandé comment il avait trouvé, Pascal à répondu direct qu'on a cherché avec les mains : forcément le type l'a regardé encore plus de travers.
Et encore il ne lui a pas dit qu'on a demandé l'autorisation à l'esprit de l'eau qui était là et à toute la végétation autour..

Ca serait si simple si les gens comprenaient qu'il suffit de demander aux esprits de la nature.. mais bon ça passerait par une rééducation complète.

Au moins tu ne t'emmerdes pas à creuser pour rien.


C'est comme le mimosa qui pousse à coté du puits :

moi :    "Il va faire quelle taille à peu près le mimosa à ton avis ?"
Pascal : "3 mètres."
moi :    " tu as lu ça dans une encyclopédie ? c'est la taille qu'ils font ?"
Pascal : "Non, c'est le mimosa qui vient de me dire qu'il compte pousser jusqu'à 3 mètres.."


je sens qu'on va bien rigoler dans ce jardin.

----------------------------------

Dimanche sur le feu.

j'ai passé au moins deux heures complètes à méditer sur le feu pour dissoudre la déprime.
Du coup mon blues s'est pas mal envolé et j'ai pas mal de trucs qui sont remontés. (donc devenus conscients)

Pas mal le coup de dissoudre les vents dans le canal central, déprime remplacée par joie et amour en peu de temps, même avec des peurs profondes occultées.
(du coup ça m'a permis de comprendre plein de trucs sur mes expériences de jeunesse, le pourquoi de pleins de choses qui me sont arrivées et que je ne comprenais pas durant mon adolescence: c'est marrant parce que rien n'est au hasard,vraiment rien !)

Très bien ça, mais bon je vais blinder avec du neurotraining maintenant que je sais la source du problème, ça sera toujours plus simple de me centrer.

Maintenant que j'ai goûté à l'orgasme dans le coeur, associé à l'amour la joie et la paix forcément ça ne va pas être possible de s'en passer.

Le hippie ne peut plus se passer de son pétard, et l'avantage c'est que Dieu a bien fait les choses : il nous en a fourni un intégré dans le coeur, non seulement il ne se consume jamais, mais plus tu en fais usage plus il fait d'effet.. faudrait être fou pour s'en passer une fois qu'on y a goutté !
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 18:47
hier une super journée, assez bien centré dès le matin et dès le début de l'après midi un espèce d'orgasme dans le coeur qui n'en finissait plus. Le bonheur total.

Sur ce, le soir c'est apéro au boulot pour l'anniversaire du commercial.

Bon la lumière est sympas : je suis autorisé à picoler, et la vu que c'est le commercial qui ammène le champagne il a prévu une dose raisonnable .

Donc on bois bien, on blague bien, c'est sympas.

Après l'apéro je me décide à rentrer à la maison à pied en marchand un peu de travers.
Inutile de dire que je suis pas super centré sur le chemin du retour.

Malgré diverses tentatives,  je ne parviens pas à soudoyer la lumière pour qu'elle m'autorise un kebab ou une pizza sur la route..

--------------------

Le lendemain matin je me regarde dans le mirroir : une sale tête, pas rasé, des cernes enfin bref pas terrible.

(et ben la tête que j'ai)
- "Ta tête est parfaite."

(ouaip regarde les cernes que j'ai et puis avec ma barbe on dirait un clodo, franchement moi je trouve pas sa parfait)
- "Ta tête raconte ta soirée d'hier simplement. C'est ce que fait ton corps tout le temps : il raconte ton histoire.
Ton apéro n'etait il pas bien? N'as tu pas pris plaisir à boire et à blaguer? ta tête ce matin te permet de t'en rappeler.
C'est toi qui met un jugement négatif dessus. Ton corps lui est créé parfait : ce n'est qu'un livre qui raconte une histoire."

Sur ce je sort dans la rue et je commence à regarder les gens que je croise.

(et ben y'a pas que moi qui ai fait la fête hier)
- "Ne juge pas, le corps matériel n'est que le récit d'un esprit divin. Regarde le récit des gens, lit ce qu'ils racontent.
N'essaye pas de jauger leur apparence ou leur comportement avec ton mental.
Prend plaisir à lire leur histoire telles qu'ils veulent bien te la montrer.
N'est ce pas passionnant toutes ces histoires sur ta route?
Il y en a de toute sortes : des tristes, des gaies c'est varié.. mais chacune est unique et parfaite.
Chaque corps est une histoire unique qu'il faut savourer."

(tu sait nous on nous dit simplement comment on doit s'habiller, qu'il faut pas etre trop gros, pas trop maigre, pas trop si ou ça, et puis c'est tout.)
- "Votre mental essaie de faire de vous des clones. Il essai d'uniformiser les histoires.
Mais ce qui fait leur richesse c'est qu'elles sont toutes différentes.
Que dirait tu si tout le monde avait la même histoire à raconter? le monde serait morne.
Mais le monde ne l'est pas : il est parfait et simplement en regardant le corps matériel de quelqu'un tu apprend tout ce que l'esprit divin veut raconter de son histoire."

(c'est vrai que vu comme ça la chirurgie esthétique ne sert pas à grand chose.)
- "Modifier ton corps physique reviens à essayer de modifier le livre qui recense ce que tu es.
Cela ne modifie en rien ce que tu es : c'est juste une tricherie, une rature sur un livre. C'est un mensonge que tu te fait."

(oui mais notre société nous met une telle pression qu'il est parfois difficile de résister.
Tout le monde se sent obliger de faire du régime ou des efforts pour ressemble à ce qu'on nous montre à la télé.)
- "C'est bien ça le problème du mental : l'uniformité. Peut à peu vous vous enfoncez dans le morne et la répétition.
C'est votre égo qui vous y mène, parsqu'il veut controler vos vies par peur.
Mais en faisant ça il fait de vous des robots sans ames dont la vie entière deviens un stress et donc une souffrance."

(et bien ce n'est pas aussi noir que ça, mais bon c'est pas loin)
- "Regarde ce que tu était il y a ne serais ce qu'un an.
Tu vivais dans la peur et les stress pertpétuel pour des chimères : ai je bien bossé, vais je toucher mon argent, ne vais je maquer de rien..
Et vois maintenant la jouissance dans ton corps et ton coeur quand tu es centré : a t-il besoin de quoi que ce soit? cela dépend il d'un corps physique ou d'un bien matériel?
Ne vois tu pas la différence? quel plaisir fournis par ta société t'a déja ammené un tel ressenti?"

(je reconnais que je n'ai jamais ressenti rien de mieu)
- "Et encore tu met à peine la tête hors de la poubelle : ce que tu ressent est bien loins de ce que tu es conçu pour vivre.
Tu es conçu pour jouir de la vie, pour vivre librement ta propre histoire. Le monde est parfait pour ça.
Si tu crois ton égo qui te dis que le monde est fait pour vivre uniformément la même journée morne et triste alors forcément tu risque de ne pas trouver le monde parfait. Parsqu'il n'est pas conçu pour ça et ne le sera jamais."
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 19:09
Depuis quelques jour il y a pas mal de pluie d'orage et de vent. Apparement la nature a l'air d'aimer ça et les arbres semblent s'éclater. J'ai l'impression que ce déchainement d'éléments à un coté nétoyage énergétique, mais bon j'en sais pas plus.

Un matin de la semaine dernière pourtant il ne pleut pas, et il y a une brume assez importante.
Je m'attend à sentir la nature en joie (moi je trouve la vue très sympas) et au contraire j'ai une impression de lourdeur et de peur légere. D'après ce que je comprend certaines 'choses' sont en train de remonter d'en dessous (y'a un monde sous terre d'ou viennent les entités.).

je ne sais pas si c'est lié au brouillard ou si c'est un hasard; en tout cas l'ambiance est lourde.
je laisse tomber et ne m'en soucie pas plus.

-----

Quelques jours après un elfe débarque dans ma cuisine pour me parler. Sa m'enerve parsque je comprend jamais rien à ce que veulent les elfes, franchement je dois faire un blocage sur eux. D'après ce que je comprend il veut de l'aide, mais malgrés tous mes efforts je ne comprend pas pour quoi faire.

Peut etre un jour sans : des fois je comprend rien de rien.
Au final je crois que l'elfe c'est lassé et me laisse en plan : je laisse courrir en me disant que je peut pas faire plus si je comprend pas.
(comprenez que ça m'arrive plusieurs fois par jour de voir débarquer un humanoide d'energie qui veut me parler.. donc des fois je laisse courrir surtout quand ma vie materielle prend le dessus. Et je ne suis pas souvent receptif sinon je pourrais pas faire un mètre dans la rue sans etre accosté par un esprit: y'en a vraiment partout.)

-----

Hier soir je suis tranquillement dans mon salon quand je vois un truc bizarre du coin de l'oeil (je vois souvent des trucs bizarres du coin de l'oeil, surtout des gens, et puis quand je regarde de face ils sont plus la. Je m'en soucie pas la plupart du temps parsque je suis habitué.)

Mais je vois passer furtivement au dessus de moi un nuage noir plein de tentacules. oups.

je cherche les entités négatives : j'en persois aucune dans mon appartement.

Du coup je m'interesse au vortex de mon salon (j'ai un vortex gardé par un elfe en plein dans mon salon je m'en suis aperçu que le soir d'halloween en cherchant une source d'energie pour mon tunnel.  C'est dire comme je m'interesse au monde des esprits et aux phénomènes télluriques en temps normal! )
Le gardien du vortex est négatif. En fait il est sous moi et l'entité négative aussi.(je suis au cinquième étage)

Je renvois l'entité chez elle, et du coup l'elfe deviens positif : en fait c'est surement lui qui est venu me demander de l'aide (a mon niveau de perception c'est pas évident de les distinguer) et l'entité doit etre une des choses qui est venu avec le brouillard.

Donc du coup je commence à essayer de chasser de l'entité dans tous les sens pour aider mon elfe.(au moins dégager celles qui sont autour du vortex). Et bien sur pleins d'entité débarquent. (le simple fait de mettre une intention hostiles contre elles, entraine souvent une attaque d'après le géobio et la c'est clair.)

Y'en a au moins cinq qui ont débarqués.

Au final j'ai finis pas comprendre que c'est sans fin et que plus je suis hostile contre elles, plus elles débarquent.

Faut vraiment que je fasse cette formation de géobiologie parsque je comprend rien à ce monde des esprits.
Mais une chose est sure : c'est un monde duel comme le plan matériel.

-----

Plus tard quand tout ça c'est calmé je fais un débrief avec la lumière pour comprendre le sens de cette expérience.

(je fais quoi moi avec ces entités?)
- "Le problème est que tu t'es positionné en guerrier.
Et en faisant ça tu t'es fait piéger dans la dualité en quelques secondes : tu as pris partit pour l'un ou l'autre en considérant l'entité comme mauvaise et l'elfe comme bon; et donc tu es parti en 5 minutes dans ton film."

(et il fallait que je fasse rien?)
- "Bien sur que non : le problème n'est pas l'action que tu as fait, mais l'etat de conscience dans lequel tu l'as fait.
Dans un état de conscience 'non duel', l'entité et l'elfe sont tous les deux 'nous'. Ils vivent une expérience.

Il faut te mettre en accord avec l'esprit divin pour laisser l'action juste se dérouler. Doit on aider l'un, l'autre ou les deux?
Ici en renvoyant l'entité chez elle tu lui donne de l'amour et idem pour l'elfe: ça c'est l'action juste.
Tu es dans l'amour inconditionnel : que ce soit un bel elfe ou un nuage noir plein de tentacules : c'est pareil les deux méritent autant ton amour.

Quand tu décide de chasser toutes les entités du coin parsqu'elle sont 'méchantes' la tu entre dans la dualité.
Tu choisi un camp et tu te bat contre l'autre camp : ta main droite attaque ta main gauche. C'est ça le monde duel.
Il est très facile de tomber dans cet état puisque ton mental est construit pour fonctionner comme ça.

Si tu entre dans cet état et que tu te bat pour un camp, alors tu devra un jour te battre pour l'autre camp : c'est le karma. Action, réaction.

L'entité n'a rien de mauvais, elle viens d'un monde différent, se perd et cherche de la nourriture pour survivre.
L'elfe défend un point d'energie naturel.

Les deux sont dans l'amour. En jugeant l'un ou l'autre tu entre dans la dualité.

L'elfe est il mauvais parqu'il refuse de la nourriture à un voyageur?
l'entité est elle mauvaise parsqu'elle veut se servir d'une source d'energie sans se soucier des concéquences?

Tous les points de vues se défendent dans la dualité : tout dépend de quel coté tu te met.
Seul le recul du 'non-duel' permet de voir l'amour indifférement dans les deux."

(c'est très difficile à accepter : nous sommes éduqués de manière bien différente et cette manière de voir parait folle dans notre société.)

- "Pourtant c'est le seul moyen : il n'y a pas de bon ou de mauvais, il n'y a que des esprits divins qui jouent.
Garde toujours ça à l'esprit et garde toi de te faire absorber dans le jeu.

Si tu reste dans le 'non duel', tu peut entrer dans le monde du metteur en scène : et lui sait bien que ce sont
des roles d'acteurs que nous jouons tous. Lui dirige la pièce pour que tous les roles soient correctement distribués. Et bien sur tous les acteurs sont les mêmes. Ils portent simplement des costumes et jouent des personnages différents.

Tu doit apprendre à voir le monde de manière totalement différente. Mais pour ça il faut être centré."

(ouaip, facile à dire , moins à faire.)
- "c'est bien toute la différence entre la philosophie et l'expérience directe.
Mais il vas bien falloir assimiler cette leçon : elle est fondamentale. Le but à terme est non seulement d'etre toujours centré dès le matin, mais surtout de ne plus quitter le centre lors d'une expérience vécue.
Et estime toi heureux : je t'ai pas envoyé quelqu'un pour te rouer de coup en te demandant de l'aimer, on en est pas la!"

(Encore heureux!)
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 10:28
Mon blog est truffé de fautes d'orthographes et de grammaires (si si je vous assure)

Voila pourquoi principalement :

Ceci est réellement mon journal personnel et pas un recueil philosophique ou une fiction : en ce sens il me sert à me vider des expériences que je fais au fur et à mesure et c'est un besoin pour moi d'écrire tous les jours pour avancer et rationnaliser.

Ensuite plus j'avance plus je reçoi de choses d'en haut (du moi supérieur si tu veut) et il peut m'arriver d'avoir envie d'écrire 2 ou 3 textes en une journée pour exprimer ce que j'ai reçu en plus de mes expériences : ça fait beaucoup et je ne les écris pas tous par manque de temps déja. Si je ne note pas ces textes vite je les oublie .
Et il peut arriver aussi que je n'ai pas envie d'écrire : c'est donc très chaotique.

Je rend mon blog public, parsque en haut on me dit de le faire et pas pour d'autres raison en réalité : je me dis que quelqu'un qui a besoin d'une info tombera dessus par hasard.(puisqu'il n'y a pas de hasard) et que ce soit bien ou mal écrit les gens trouveront l'infos qu'ils veulent si ils en ont besoin.

En fait écrire ne doit pas me prendre plus d'une heure par jour : c'est pour ça que je ne peut pas corriger les fautes (outre le fait que je n'ai clairement pas les compétences pour le faire bien, ni l'envie d'apprendre à le faire). Puisque je bosse à coté et que j'avance sur ma pratique au quotidien.

Donc didier  qui est intervenus sur mon blog quelques fois m'a gentiment proposé de corriger les textes au fur et à mesure : donc petit à petit le blog vas être corrigé.

Sa commence par le début, donc sa vas prendre encore du temps, et pour les raisons que j'ai exposé en haut, je continue d'écrire avec des fautes.

Mais la correction arrive après coup !

Voila, donc un grand merci à didier pour ses corrections.
Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article
10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 09:40
Donc débrief dans ma voiture avec la lumière, j'en met quelques passages c'est une partie que j'arrive à retranscrire dans ce que j'ai compris, donc encore une fois ça vaut ce que ça vaut :

(merci pour la journée : j'en ai chié comme un malade)
"Et bien il est important de comparer non? Une journée avec moi pour maitre et une autre au service de ton égo, au moins quand je te donnerais des instructions qui te paraitrons strictes tu pourra faire la comparaison en te rappellant ces deux journées."

(effectivement ça calme bien. Comment accepter définitivement d'etre complètement ici ? Parsque ce problème d'incarnation est vraiment dur)
"Il faut que tu comprenne une bonne chose : tu es toujours ici et maintenant, point à la ligne.
Cette phrase n'est pas simplement une méthode pour te retourner dans le moment présent, comme tu semble le croire.
En fait c'est la réalité.
Il n'y a pas de haut, de bas, d'ailleurs de plus loins, d'autre plans , d'hier, de demain : il y a ici et il y a maintenant.
Parsque en réalité le temps et l'espace n'existent pas. C'est la seule réalité. Tout se réduit à un seul point si tu veut le voir comme ça : toi et tous les autres êtes réduit  à ce point.
Le reste est une création de ton esprit divin.
Donc tu peut essayer d'aller ou tu veut : au final tu es au même endroit et tu rencontres les mêmes difficultés.
Si tu à peur ici, tu as peur la bas; si tu n'est pas centré et en extase ici, alors tu n'es pas centré et en extase la bas.
C'est tout : donc oublie la fuite il n'y a nulle part ou aller. C'est à l'interieur qu'il faut régler le problème.
Pour ça tu doit te recentrer, donc retourner au centre dont tu es issu : dans ton coeur.
Le feu consume l'égo, la lumière t'indique le chemin et ta conscience descend dans ton coeur : la l'esprit divin peut apparaitre.
Mais tu doit toujours penser à ces trois choses : amour , joie, vérité quand tu es centré.
Si il manque un seul de ces éléments tu n'es pas correctement centré.
Tout ce qui  n'est pas ça c'est le feu qui s'en occupe."

(pourquoi je me sens en accord avec toute la création quand je suis centré?)
"Parsque en te repositionnant au niveau de l'esprit tu reviens dans un état plus proche de la réalité donc tu n'es plus  dans la dualité. Il n'y a plus de je ou de moi, il y a nous.
Nous la voiture, nous la route, nous le boulon, nous l'arbre, nous les autres : nous tous.
C'est le seul endroit ou tu peut aller, la ou il y a 'je' ou 'moi' tu es dans la dualité.
Dans la dualité  tu peut mourrir et renaitre autant de fois que tu veut, tu peut te battre, tu peut vivre tout ce que tu veut des millions de fois.
Mais ce que tu y trouves est limité et le sera toujours. Viens un moment ou on se lasse de cet endroit et ou il est temps de s'élever. C'est un processus naturel : quand on est prêt il se présente.
Alors il faut passer du 'je' au 'nous'.
Parsque chez toi, c'est 'je' qui veut forger le corps de gloire, c'est 'je' qui veut ci ou sa.
Mais en réalité 'je' ne quitteras pas la dualité : il est condanné à y rester, puisque il ne peut exister que la.
En réalité c'est 'nous' qui forgeons le corps de gloire, c'est 'nous' qui pouvons quitter cet endroit.
Si tu peut quitter ce 'je' de ton vivant, alors tu peut t'élever de ton vivant : c'est une condition nécéssaire, bien que non suffisante. Mais tu doit devenir 'nous' de manière constante.
Dès que tu sens que tu te disperese, tu doit immédiatement te recentrer dans le coeur : et redevenir nous.

C'est une nécéssité : plus tu vas être capabe de canaliser d'energie, plus tu vas disjoncter si elle se disperse.
Pour l'instant c'est gérable, mais il vas falloir maitriser parfaitement ça avant d'aller plus loins."

___________________________

Je parviens à garder cet état toute la soirée.
Après une journée en enfer, c'est une soirée de bonheur.

En me couchant le soir, je maintient encore cet état : et brusquement mon coeur semble s'aggrandir et je me transforme en boule de lumière.
C'est la première fois que ça m'arrive comme ça : ma consicence est entièrement dans la lumière, j'ai presque l'impression que je pourrais fusionner avec.
Pourtant je n'ai pas maintenu cet état complètement : je retesterais à l'occasion.
J'ai été un peu surpris en fait : c'est la première fois que je suis englobé comme ça.

Mais ça n'est pas fnis : le lendemain matin en me reveillant, je sens l'energie monter en partant du nombril et aussitot une lumière rouge commence à se lever dans ma tête.
C'est léger mais c'est clairement issu du nombril : j'entend le bruit de l'energie qui monte et je vois bien la lumière rouge. C'est également la première fois que ça m'arrive.

Et bien plutot un week end ou j'ai bien avancé.
Maintenant la question est : comment être centré constamment?

Nous verrons, j'ai quelques pistes sur la question.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 09:20
je vais essayer de résumer parsque il c'est passé trop de choses ce week end.
_______________________________
Vendredi: éclipse du troisième oeil.

De manirère étonnante mon troisième oeil à cessé de fonctionner vendredi.
Je me suis retrouvé dans la rue, sans aucune perception énergétique autre qu'au bout des mains, et perdu dans mon petit corps physique avec une impression d'isolement que je n'avais plus eu depuis longtemps.

J'ai passé une partie de la journée comme ça, et puis finalement j'ai demandé à ce que ça revienne.
et c'est revenu.

Question : "Pourquoi mon troisième oeil c'est fermé?"
réponse de la lumière :

 "Et bien apparement ça te posait problème de t'être mis à voir contre ta volonté.
Maintenant tu peut plus te plaindre : c'est toi qui as demandé."

Quand le troisième oeil est ouvert je suis comme une goutte d'un immense océan dénergie dont je ne persois qu'une infime partie autour de moi. Pourtant à partir de cette infime partie je peut ressentir tout ce que je veut dans l'océan et même y transférer une partie limitée de ma conscience. Donc en sentant ça, je vois bien que les arbres, les gens, les étoiles font tous parti du même océan et a partir de lui je peut me relier à tout ce que je peut imaginer.
_________________________________
Samedi au paradis.

Samedi à été une journée ou je suis parvenu sans trop de raison à ouvrir le coeur correctement.
Je me suis retrouvé dans un état particulier : au dessus de l'égo en fait. Un état de paix que je n'avais jamais pu avoir une journée complète.
Toute la journée la lumière m'a enseignée, j'ai fait sauter différentes blocages qui se présentaient (un paquet en fait) en utilisant le double du futrur et du passé. C'est très éfficace parsque tu peut le faire même en discutant avec quelqu'un et en plus ça semble très bien marcher. Tu peut faire sauter 50 problèmes dans la même journée.
Par contre c'est la lumière qui valide le droit ou non de faire sauter un truc : je suppose que certaines choses doivent quand même être expérimentés, mais bon sa déblaye bien.(en fait j'en fais surement une utilisation limitée on doit pouvoir faire mieu que ça, donc il faudra approfondir.)

J'ai passé une journée à la fois dans le monde matériel et le monde des esprits, en arrivant à concilier les deux : on est allé cueuillir des pommes pour faire une tarte, et j'ai pu à la fois m'occuper de faire un peu tout, en discutant avec les autres, et en même temps taper la discute avec le pommier et resté relié à lui pendant qu'on faisait la tarte dans la cuisine pour lui expliquer le processus. Il s'inquietait parsqu'il ne comprennait pas pourquoi on mangeait pas ses pommes directement. Y'avais un lutin qui sautait partout autour en nous regardant cuisiner : c'etait vraiment très sympas.
Tout les probèmes d'égo ne m'atteignaient pas, c'etait vraiment une journée super. C'est rare que je puisse intégrer les deux mondes aussi simplement en maintenant l'etat de paix dans le coeur.
Et surtout en me sentant faire un avec tout : depuis le rouleau à tapisserie jusqu'au pommier.
___________________________________
Dimanche en enfer

Sur le plan exterieur c'etait la même journée.
Pourtant je me suis retrouvé totalement dans mon égo. D'abord un blocage au chakra coronnal c'est présenté dès le matin (une pointe qui se bouche, c'est un classique pour moi, toujours la même d'ailleurs.).
Du coup je ne me suis pas relié en haut et j'ai commencé à faire n'importe quoi. Je n'ai pas pris la peine de me centrer dans le coeur et ça à dégénéré en quelques heures.
Toute l'energie commence à se disperser n'importe comment, les émotions affluent dans tous les sens sans raison, (en plus j'ai de plus en plus d'energie donc un carnage) tu te retrouve au trente sixième dessous en quelques minutes.
Sans compter ce problème d'incarnation qui m'a reppris (ça m'a rappelé des souvenirs d'enfance) :c'est comme si tu voyais le monde par le petit bout de la lorgnette : c'est hyper angoissant tu es perdu dans les limbes en gros. A moitié la et pas totalement la. Tu n'arrive ni à etre présent dans le matériel, ni dans le monde des esprits.
Dès que la paix et l'instant présent s'en vont il est impossible de communiquer avec les esprits ou le moi supérieur : du coup tu te retrouver seul dans un espèce de mic mac dont tu n'arrive plus à sortir, à la mercie de l'égo.
Je suis parvenu à faire sauter ce problème sur la journée en lachant le karma associé (ça a été sport.) mais j'etais complètement dans mon égo.

Finalement le soir en prenant la route pour rentrer, j'ai enfin deux rouages qui ont fonctionné dans le cerveau et j'ai fait le lien entre le feu et le blocage au chakra coronnal.
Donc j'ai mis en marche mon chakra du nombril pour qu'll dissolve l'égo (c'est comme ça que je vois le feu: il attire toutes les émotions et les énergies dispersées dans le corps et le consume, j'ignore comment.)
Cette manière de voir semble fonctionner avec moi, puisque immédiatement la lumière devient très forte et je sens une jouissance s'installer dans mon crane. Les émotions duelles s'arretent en quelques minutes, et le centre du coeur se met à bruler dans une sorte de jouissance et de paix.
Je connais la sensation puisque je l'ai senti sur amma en déplaçant ma conscience sur elle : donc je sais ce qu'il faut sentir. Mais bon moi c'est juste une allumette pour l'instant et elle c'etait vraiment brulant comme un soleil.
Je ne sens pas de douleur dans le centre sauf au niveau du coeur ou il y a des pointes qui me font mal : mais je les ignores. Surement des choses à régler ou bien des noeuds à dénouer.
Par contre je ne sens rien au niveua du canal central : il semble bien faire son boulot sans blocage : a mon avis la montée de kundalini à suffisament décéré les noeuds pour laisser passer la quantité d'energie que j'ai maintenant.

Du coup j'ai gardé cet état plusieurs heures sur le trajet de retour, et au bout de quelques minutes suplémentaires, mon chakra coronnal qui état bouché se remplis d'energie lumineuse et se met à briller comme une couronne : un régal.

Du coup j'en profite pour faire un débrief avec la lumière.





Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 06:45
Sur le chemin je discute avec la lumière(moi supérieur donc messager de l'esprit pour moi) et finalement je décide d'accepter de devenir son serviteur en conscience.

Donc comme d'habitude je m'apprete à aller acheter des pains au chocolat comme souvent le matin, et la directement message d'en haut : "non".
Bon ok, alors je vais au boulot, la je m'apprete à faire le café et à nouveau : "non".
Pour info je bois environ trois grandes tasses de cafés par jour : c'est ma drogue du boulot; je ne code qu'avec du café.
Sa ne me fait rien de particulier et ça ne m'empeche pas de dormir le soir : le café n'est pas mauvais pour moi (dixit mon biochamp) au moins physiquement. Mais j'ai du mal à bosser sans sa,  donc sa promet carrément.

Je fais quand même mon boulot tant bien que mal, bien que j'éprouve une gène bizarre que je n'arrive pas à définir (en plus du manque de café).

Vers 11h00 je me lève pour aller prendre un verre d'eau (il me faut un truc pour m'occuper les mains) et je croise la patronne. Je ne sais plus de quoi on parle, mais elle me dit en rigolant :  "la bouche ça ne sert pas qu'a boire du café ou à manger, sa sert à discuter." Et la j'entend la lumière "t'en pense quoi?"
Effectivement je comprend mieu : en fait à chaque fois que j'ai besoin de communiquer je bois du café. C'est une espèce de compensation. Comme je souffre du manque de communication de mon boulot, je bois du café toute la journée.

Je me prend un max de lumière dans la tête le cou et le coeur toute la journée : y'a différentes modifications qui se font, particulièrement au niveau du chakra de la george. C'est bizarre de bosser en sentant des énergies modifier tes chakras dans tous les sens.

Globalement dans la journée, à part une entité que je renvoi chez elle (je sais pas si elle est pas entré à la suite de mon patron) et un ange qui passe un moment me regarder, plutot rien à signaler.
Par contre je m'aperçois que je communique carrément plus librement avec les arbres devant ma fenêtre.

Je blagouille, on discute de choses et d'autres : maintenant que je sais que j'ai besoin de communiquer ma foi j'en profite pour le faire avec les arbres devant. Eux me parlent de la pluie, moi de ma vie,  c'est sympas.

Sur ce je rentre avec une clairaudiance largement plus efficace que d'habitude, et surtout je n'hésite pas à repérer les esprits sur la route et à blaguer avec la nature au passage: ce qui est très inabituel pour moi.

En fait le travail du jour à porté sur le chakra de la george : de ce que la lumière m'en dit, il gère la clairaudiance et en acceptant de "casser" mes habitudes et mes "croyances", c'est à dire en m'en remettant à la lumière sans discuter, je permet à mon chakra de s'équilibrer.

Du coup ma clairaudiance est bien plus libre.

Par contre la lumière m'annonce la couleur : plus de café parsque ça déséquilibre le cerveau et nuit à ma clairaudiance, plus d'alcool et surtout plus aucune habitude.

Je suis quelqu'un qui fait les choses de manière presque rituelles : toujours pareil à la même heure.
Je mange pratiquement toujours la même chose et j'ai une vie de fonctionnaire.

La lumière est formelle : dorénavant c'est elle qui me dit quoi manger, quoi faire à quelle heure me coucher etc..
Et ça sera jamais pareil.

Il est clair que ma méthode de fuite de la réalité préférée est de m'emfermer dans les habitudes : un héritage paternel diront nous. C'est la première chose qu'il vas me faire sauter.

Mon maitre  peut me parler tout le temps  quand il à envie, et il regarde tout le temps par dessus mon épaule, donc je vais pas pouvoir me défiler.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 07:25
Discussion avec la lumière ce matin: (moi supérieur)
(cette notion de serviteur m'interpelle : comment l'égo peut il devenir serviteur alors qu'il est clairement le maitre dans nos vies?)

- "Il faut que tu accepte tout entier de devenir serviteur toi même. Puisque tu es en bonne part constitué de ton égo.
Mais tu doit être serviteur du seul qui en vaille la peine : dieu. Pour ça ton plus proche lien avec lui est l'esprit divin : puisque étant une cellule du corps de dieu, il est également dieu.

Certains vont s'en remettre à un saint et devenir sont serviteur.
Un saint à dépassé son égo et possède donc un lien direct vers l'esprit divin.
S'en remettre à lui équivaut à s'en remettre à l'esprit divin ou à dieu.

Tu peut t'en remettre à un maitre incarné qui à lui même suffisament dépassé son égo : si ton intuition te guide vers un tel maitre.Dans ce cas cela équivaut à s'en remettre à dieu également si la personne à suffisament avancé.
En fait plus elle a avancé plus la servir te fait avancer.

Mais au final il faut finir par dépasser ces maitres un jour ,  pour devenir le serviteur de ton propre esprit divin.
Car c'est lui que tu recherche en fait dans le regard d'un maitre. comme tu ne peut le voir sur toi même, tu le cherche à l'exterieur.

Je suis ton plus sur chemin vers l'esprit divin : je suis le moi supérieur, donc la voix de l'esprit divin.
Si tu souhaite dépasser ton égo, alors tu doit devenir mon serviteur.
C'est ce que tu as commencé à faire petit à petit, mais tu ne t'es pas complètement engagé.
C'est un choix que tu doit faire toi même en conscience, donc prend seul cette décision et pèse la bien.

Je vais te dire ce que signifie etre mon serviteur :
il signifie faire tout ce que je te demande, en sachant que ça heurtera forcément ton égo parsque je vais te forcer à affronter sa dictature.
C'est moi qui créé les expériences de ta vie et les rencontres : donc quel que soit l'evenement ou la personne tu doit le respecter et le regarder comme si ils étaient moi même, c'est à dire des messagers de dieu pour toi, et cela vaut pour tous ceux qui peuvent te faire du mal, te heurter, pour tous les evenements tragiques de ta vie.
Sa veut dire qu'a chaque fois qu'une chose apparait dans ta réalité tu doit la regardé comme un message personnel de ton maitre, donc avec amour et confiance total.

Si tu peut faire ça, alors ignore la souffrance et cherche le message caché derrière.
Quand tu vois le message, alors tu guérit d'un part d'ombre et tu avance un peu plus vers la lumière, donc vers l'esprit divin. Plus tu affronte une peur et une souffrance importante, plus tu dépasse une part d'ombre importante en toi.

Si tu le fait avec amour, foi et dévotion totale, comme seul un serviteur totalement obéissant peut le faire, si tu obéi à mes instructions, même celles qui te paraissent les plus dures ou les pires, surtout  la en fait, alors tu vas directement vers l'esprit divin.

Quand je ne parlerais plus, tu m'aurra atteint. Et les expériences ne seront plus créé par moi dans ta réalité, mais par toi puisque nous ne ferons qu'un : tu créra ton monde en conscience.

Voila ma promesse, mais elle passe par un engagement total de ta part, et par une soumission totale à la lumière. Alors réfléchi et prend ta décision en conscience"

Comme ça au petit déjeuner avant même d'avoir pris mon café, et en plus la lumière m'a tanné pour que je l'écrive alors je l'ai fait.

Et bien chaque fois que j'ai suivi la lumière j'ai fait des bonds de géants, alors quel maitre plus grand puis je espérer ici bas?

Je crois bien que mon choix est fait depuis longtemps.

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 18:49
Aujourd'huis je code comme à mon habitude et au milieu de la matiné une super émanation se met à coté de moi : je reconnais un ange, ils sont agréable et chaleureux.

Il semble attendre quelque chose.

(je lui demande sur une inspiration un peu débile : tu peut m'aider à me libérer de mon égo pour que je puisse apprendre l'amour inconditionnel ?)

- "Et bien voila, on vas y arriver finalement : encore un excellent choix."

Vu qu'un autre ange est venu la veille pour travailler sur mes chakras de base,
j'en déduis qu'il est la pour continuer le boulot : ce n'est pas le même, celui la est un chérubin.

Il se met entre mon plexus et mon coeur et commence à tripoter de partout : une expérience très agréable d'avoir un ange dans le coeur. Il est en train de modifier quelque chose, c'est juste super agréable.

je résume au mieu l'échange parsque ça part dans tous les sens et la encore ça vaut vraiment ce que ça vaut.

(L'esprit divin est dans le coeur : ce centre je l'ai déja utilisé lorsque j'ai fait l'expérience avec le lutin.C'est le seul moment ou je me suis senti en paix véritablement: mais ma conscience était centrée dans le coeur.
C'est lui la grotte de cristal ou se cache l'esprit divin, c'est l'endroit ou rien ne peut nous atteindre et ou se trouve la paix et l'amour.Mais je ne parviens pas à faire jaillir la source.
j'y suis arrivé une fois après m'etre pardonné pour l'histoire de la hotline, mais ça n'as pas duré.)


- "L'amour est la meilleur chose qui soit, et c'est la seule chose que tout le monde veut dans le monde : ça tu as pu en faire l'expérience. L'amour de la mère tel que vu par l'égo est la seule chose qui motive les gens et c'est également la seule raison d'etre de tous leurs actes dans la dualité .
Ce n'est qu'un substitu de l'amour divin véritable.
Donner inconditionnellement cet amour à quelqu'un c'est lui donner la chose la plus haute qu'il puisse désirer ici bas : même si il ne le vois pas."

- "Tu as également fait l'expérience, même limitée, du partage et du don. C'est une chose que tu doit encore approfondir, mais au final tu as commencé au moins à percevoir que donner c'est recevoir : puisque tout ce que tu donne à l'exterieur tu ne le donne qu'a toi même.
Donc chaque fois que tu donne quelque chose sans arrière pensée égocentrique, tu te le donne en cadeau à toi même et donc tu le reçoi par effet boomerang.
Qui plus est ce don que tu fait t'apporte la plus grande des jouissances si tu le fait librement et sans égo : et tout le monde à pu ressentir cette joie l'envahir alors qu'un jour il a fait un acte de pure charité sans aucune arrière pensée.

Faire le don de l'amour sans arrière pensée et inconditionnellement est donc à la fois le plus grand bonheur que tu puisse donner à quelqu'un ici bas, mais également la plus grande jouissance que tu puisse ressentir toi même ici.

Mais ce n'est pas tout.

Sachant que pour donner librement cet amour à quelqu'un ou quelque chose  tu doit accepter de ne plus en avoir peur,tu doit te réconcilier avec cette chose ou ce quelqu'un, donc t'unir interieurement avec lui.

Si tu cherche à donner ton amour à tout, a la fin tu finira par t'unir avec toute la création.
Hors t'unir avec toute la création c'est t'unir avec l'esprit divin.

Donc l'esprit divin se tient dans l'endroit ou se trouve le seul outil qui permette de le retrouver : le siège de la source intarissable d'amour en toi.

Faire jaillir la source d'amour  et la donner inconditionnellement à toute la création est synonime d'une fusion avec lui.

Tout l'energie que tu possède, doit donc s'unir dans ton coeur pour faire jaillir sa source autour de toi, et lorsque sa puissance sera assez grande, l'esprit divin sera révélé."

-"peut tu m'aider à faire jaillir cette source autour de moi?"

-"C'est pour ça que je suis la : il suffit de demander.

Trouve toutes les blessures de ton coeur : toute les choses que tu as gardé en toi au cours de ces vies : tu en trouvera la trace ici dans cette vie. Quand c'est fait libère t'en, et quand tu aura accepté de les laisser partir l'amour commencera à jaillir naturellement et sans effort.

Il sera faible au début, mais si tu continue à percévérer alors il deviendra de plus en plus fort jusqu'a trouver tout sa puissance."

(Comment on s'y prend?)

- "il faut s'en remettre au moi supérieur : lui est le lien avec le divin et pret à faire jaillir l'amour : il doit se tenir dans ton coeur.

L'enfant intérieur est innocent et aime tout inconditionnelleemnt : il doit également se tenir dans le coeur.

Quand le moi supérieur et l'enfant intérieur se tiennent dans le coeur et que le mental se tient à sa juste place de serviteur; alors l'amour peut jailir.

Amour, joie, vérité : vérité pour le moi supérieur, joie pour l'enfant intérieur et amour dans le coeur dévérouillent l'accès à l'esprit divin.

Lui n'est constitué que de ces trois choses, tout ce qui n'est pas cela ne lui appartient pas et est issu de l'égo.

En fin de compte il ne reste plus qu'a tomber amoureux fou de l'univers."

(Ben c'est super pas gagné.)

J'ai beau faire je ne trouve pas d'ou viens la douleur dans mon plexus et dans mon coeur.
Mais le séraphin est patient, et il dit qu'il reviendra quand j'aurais trouvé la source de cette souffrance et accepté de m'en libérer.

-----------------------------

La journée se passe et finalement je crois comprendre ce qu'il manque.
Le problème viens de la foi en moi, c'est ce qui bloque l'energie au niveau du plexus et l'empeche d'atteindre le coeur.
Je me rémemémore tout ce que j'ai travaillé sur ce problème de foi.
Je crois que je peut vraiment le lacher.

A peine j'ai dis ça que le séraphin reviens et commence à agir sur ce point : ça semble se dénouer.

Bien maintenant il me reste à trouver l'amour dans mon coeur : l'amour pour moi et le pardon inconditionnel pour mes fautes envers moi même.
Ce qui inclu le pardon inconditionnel pour les fautes des autres envers moi.
(puisque c'est ce qui a dévérouillé le coeur la première fois)

Pour toute les fois ou je ne me suis pas aimé et ou je ne me suis pas senti aimé. Parsque le problème ne venait que de mon propre égo dans tous les cas.

Cette fois le séraphin agit à nouveau mais sur le coeur.

Accepter de grandir c'est avoir foi en moi et avoir un amour inconditionnel pour moi.
Ce qui veut dire que cet amour ne doit pas etre altéré par une image que je me fais, ou une possession que j'ai.
Je dois pouvoir m'aimer, vieux, abandonné de tous, couvert de puce et perdu au fond d'un trou. La encore je dois m'aimer quoi qu'il arrive.

Trouver l'amour inconditionnel pour soit est le seul moyen de commencer à le trouver pour les autres.

C'est donc ça la leçon du chakra du coeur : parvenir à s'aimer dans toute situation, sous toutes les formes, dans tous les états. Que l'amour de soit devienne réellement inconditionnel.

Et la seulement l'amour peut devenir inconditionnel pour tous les autres.

______________________________

(Et bien voila, au final je crois que c'est ce que j'ai appris aujourd'huis.
Mais bon ça reviens toujours un peu au même dans tous les cas.)

- "Vraiment tu crois que tu n'avance pas?"
Je te rappelle qu'il y a quelques semaines, tu ne voyais pas l'intérêt de l'amour et tu ne savais pas ou mêne le voyage au dela de l'amour.
Maintenant tu le sait : il mène effectivement à la paix de l'esprit, c'est un voyage qui peut etre long et te prendra peut etre toute ta vie, pourtant il en vaut la peine, puisque le but est à portée.

Et quel autre voyage, que celui qui mène au bout de l'amour mérite vraiment d'etre vécu sur cette terre?"

______________________________

Foi en soi et amour inconditionnel pour soi : les deux clés pour arriver jusque la.
L'exterieur étant une projection de l'interieur on doit arriver à l'amour inconditionnel des autres et la foi en l'univers.

A expérimenter pour moi.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article