Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

28 novembre 2008 5 28 /11 /novembre /2008 07:08
J'en profite aussi faire un retour sur un peu de test dans les mondes supérieurs :

j'ai essayé de toucher les émanations de ma fée les plus hautes possibles en utilisant des conventions arbitraires (certains voyageurs astraux subdivisent le corps spirituel ainsi :
corps causal, corps bouddhique (guides je crois), corps atmique, corps divin

Je peux toucher jusqu’à atmique ma fée (ou sa part plus haute parce que je ne sais pas à quoi elle correspond dans ce plan là) mais elle me crame presque et l'énergie est tellement forte que ma main a un recul en la touchant.

Elle m'a dit que je ne peux pas la toucher plus haut sans me cramer, mais qu'il y a encore beaucoup plus de niveaux.

Et encore une fois les séparations sont des conventions parce que la montée de l'énergie en fréquence (donc en niveau dimensionnel) me semble linéaire.
_______________

Pour la vision de la mort bouddhiste : je comprends à quoi ça correspond.

En fait c'est le pire cas de figure  : celui où la personne n'a pas du tout découvert son coté spirituel (donc soit une très jeune âme, soit quelqu'un de perdu dans le matériel). Ce qui veut dire qu'elle se réincarne plus ou moins n'importe comment sans passer par des dimensions où elle peut se faire guider efficacement.

C'est pour cette raison que notre société a besoin de retrouver la spiritualité : sinon les âmes ne peuvent même plus monter et restent bloquées aux niveaux inférieurs : avec possibilité peut âtre sur un temps extrêmement long de finir par régresser. (même si j'y crois très moyennement quand même, pour moi ça serait plus une étape transitoire qu'une régression totale.)

Donc il est primordial d'envoyer des tunnels de lumière aux morts si on peut et de bien s'assurer de respecter les veillées funèbres et d'aider les autres à monter. (on peut le faire en priant ou de la manière qu'on veut.)
_______________

En développant son corps spirituel et en étant présent dedans, on aide les autres à évoluer vers leurs propres dimensions spirituelles en fait. Parce que notre corps spirituel affecte les autres et plus il est développé plus son action est importante.

Les religions de 'masse' si elles deviennent un obstacle pour évoluer à un certain niveau, restent très importantes pour aider à faire évoluer toutes les âmes de tous niveaux en leur montrant leur dimension spirituelle.

Par contre elles sont avantageusement remplacées par la spiritualité assez rapidement : puisque celle ci encourage à trouver sa voie pour évoluer donc permet une évolution bien plus grande.

Et de toute façon quelqu'un qui suit une religion finit forcément par développer sa propre spiritualité (donc son corps spirituel) et quelqu'un qui ne suit pas de religion peut le faire aussi.

_______________

Pour avancer sur le plan spirituel maintenant il faut canaliser un maximum d'amour et de divin (le plus possible) et le faire augmenter petit à petit en premier lieu pour le donner aux autres.

Car à ce niveau là tout ce que nous faisons ne peut être fait que pour les autres puisque le nous s'installe dès qu'on entre dans la dimension spirituelle. Et comme 'je' commence à toucher du doigt qu'il n'a pas d'existence réelle ..

C'est donc le bon moment pour cramer tout ce qu'on peut d'Ego et canaliser le plus possible d'amour et de divin.
Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article
26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 19:15
Ce matin je me suis occupé de ma plante infestée de pucerons.

J'ai donné tout l'amour que j'ai pu aux pucerons et à la plante. Il y a également deux autres types de parasites dessus, et j'ai dû également leur donner de l'amour.

J'ai demandé à l'esprit de la nature qui s'en occupe il m'a confirmé qu'il ne fallait pas enlever les parasites mais s'en occuper simplement. La plante est d'accord et ne souhaite pas que j'éradique ses hôtes.

Difficile exercice. La plante est très belle et les pucerons, eh bien.. sont des parasites pour moi.
Je comprends que cet exercice n'est pas du luxe parce que par extrapolation cette situation est typique de la difficulté d'accepter tous et chacun, même ceux qui paraissent moins beau et 'parasitaires'. Car ils sont Un avec nous également.

Je me suis bien entrainé à ouvrir le coeur.

Le feu dans le nombril, et la lumière dans la tête : j'envoie tous les vents et gouttes possible dans le canal central et le coeur mouline pour les transformer en amour : c'est comme ça que je le vois. S’il n’y a pas assez de vents, la lumière venant du bas (la part féminine du divin) et la lumière venant du haut (la part masculine) en rajoutent pour augmenter le débit.

Les pucerons qui étaient négatifs au début (je peux les toucher avec le toucher éthérique et mesurer mon biochamp) sont devenus positifs après. J'ai demandé au déva qui les gère d'aider à rééquilibrer.

je ne peux pas faire plus et tout le monde a l'air satisfait. On verra bien.

Par contre j'ai commencé à réaliser que tout ce que je regardais dans cette situation était nourri et grandissait par ma seule attention. Quelque chose que j'avais intuité mais pas 'touché' du doigt avant.

Et il en va de tout ainsi : nous sommes des consciences créatrices et tout ce à quoi nous donnons de l'attention et de l'amour nous lui donnons vie et le faisons grandir dans sa propre lumière. Nous ne le voyons pas en temps normal : c'est tout.

--------------------

Sur ce, dans la journée je me suis soucié de faire grandir tout ce que je croisais en lui donnant mon amour.
Pas simple, mais ça rentre.

Plus tard j'ai réalisé un truc (je pratique dans l'action : donc que je marche bosse ou médite c'est pareil, ça n'interrompt pas le processus.), L'énergie qui part du coeur semble nourrir le corps spirituel : ça fait un cône chaud qui part devant la poitrine et cette énergie se répand dans le corps spirituel (alors que je pensais qu'elle partait au gré du vent au début.).

Puis au cours de la journée j'ai réalisé un autre truc : le corps spirituel qui se situe autour de nous semble avoir un effet sur les autres, même si c'est limité voir presque inexistant pour l'instant. Mais si 'les maitres' comme Amma peuvent par leur seule présence 'aider' les autres à ressentir le divin en eux ce n'est pas pour rien.

Donc il s'agit d'un partage et de solidarité. Ce simple mot suffit à réveiller l'extase divine : et là j'ai été une boule de lumière. Tant que j'ai inclu la solidarité, ça a été ainsi.

J'ai compris que faire grandir mon corps spirituel fait grandir les autres autour de moi et augmente les vibrations de la planète.

Je comprend ce que voulait dire l'agapé thérapeute en disant. "Nous venons aider la matière à s'élever."
Car cela vaut pour tout ce qui est en contact avec nous.

Plus on donne de l'amour en dissolvant les vents et en canalisant la lumière, plus le corps spirituel se remplit et plus notre entourage en bénéficie; et à mon avis c'est ce qui le fait grandir.

L'exercice est typique : être "présence" dans les corps subtils inférieurs produisait le même effet et augmentait ses vibrations. Puisque tout ce à quoi notre conscience accorde de l'attention elle le fait grandir.

Donc la présence dans le coeur, et l'amour inconditionnel sont nécessaires pour faire grandir le corps spirituel et notre évolution bénéficie à tous.

Pour l'instant c'est un peu chaotique  faible et poussif mais ça va forcément grandir.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 19:00
voilà ce que j'ai trouvé en premier en tapant sur google :

- La reconquête de l'imaginal à travers " Corps Spirituel et Terre céleste " d'Henry Corbin.

Marrant, ça fait plein de mots que je connais dans la même phrase.

On doit vraiment bien parler de la même chose alors en causant de terre céleste et corps spirituel.
La notion d'imaginal je ne suis pas sur d'avoir compris.

j'ai demandé au 'moi du futur' il a répondu que je n'apprendrai rien d'utile avec ce livre : ça ne doit pas me convenir.

--------------------------------

Voilà ce qui m'est venu sur la question (à vérifier.)

Quand je parle de corps spirituel je parle de notre part immortelle, donc l'âme pour nous.

Si on a la curiosité de regarder le lien 'expériences de NDE' on va voir que tous ceux qui font une expérience de mort imminente décrivent des états
qui sont typiques de la sensation du corps spirituel et décrivent des paradis qui ressemblent bien au début des terres célestes.

Il semble bien que ces terres célestes soient ce qui se trouve en haut du tunnel de lumière.
Les fantômes sont perdus dans l'astral et quand on leur ouvre un tunnel il accèdent au monde spirituel apparemment.


Ce premier monde (donc début du corps spirituel : appelons le corps causal) contient toutes les raisons qui nous poussent à nous incarner.
Résoudre ce premier monde et s'élever au dessus doit permettre de dépasser les derniers désirs.

il y a d'autres mondes à tester (on parle de monde bouddhique : je peux toucher ces dimensions mais pas comprendre ce qu'il y a : c'est l'endroit où sont les guides).

-------------------------------

Quelques tests avec ma fée de l'air:

Quand je la touche dans mon corps spirituel : elle est lumineuse et plus volumineuse : je sens son niveau spirituel en fait.
(au début j'ai cru qu'un petit ange était sur ma table: son émanation est bien plus basse normalement.)

J'ai touché son niveau bouddhique il est encore plus grand et vibre plus haut et existe également.
(je peux étendre ma conscience là, mais ce n'est pas compréhensible comme le causal.)

Ce n'est pas étonnant, les fées sont omnipotentes, donc des esprits de la nature très élevés qui maitrisent l'espace temps entre autres.
Il n'est donc guère étonnant que ma fée soit un guide pour moi.


-------------------------------

J'ai reçu des communications de ce niveau également durant la journée. Mais c'est très haute fréquence et ça m'a fait chauffer les oreilles.
A mon avis c'est tout ce qui m'est venu dans la journée sur la question du corps spirituel.

--------------------------------

Pour kadak : j'ai essayé de toucher les pucerons dans le plan spirituel et je suis tombé direct sur un déva:
énergie plus de 8000% je dirais. (et peut être même plus largement)

Apparemment il ne gère pas que les pucerons :)

En fait je peux toucher dans tous les plans jusqu'au bouddhique et plus je monte plus l'émanation est puissante et elle semble changer de forme, donc je me suis trompé en parlant de toucher éthérique : on dirait qu'on peut toucher partout où l’on est conscient.

C'est peut être pour ça que le saint a débarqué dans mon salon et que je tâte les anges n'importe où : je crois que je peux tâter jusque dans ce plan et donc que je suis 'présent' dans ces plans également.

Mais je ne peux pas en dire plus.

Dans ce plan ils ont l'air effectivement sympas et le déva a bien voulu discuter avec moi.
C'est très bizarre.
__________________

Je me suis également aperçu que je repere dès que je passe dans le corps spirituel parsque le 'nous' arrive en force.
Ensuite viens la solidarité et le divin débarque.

A tester encore pour trouver la manière juste.


Voilà quelques trucs à vérifier et expérimenter plus tard.

Si quelqu'un a la moindre info sur l'imaginal, les terres célestes ou le corps spirituel, qu'il n'hésite pas !

Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article
25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 20:10
Je me suis donc confectionné un balcon avec de nombreuses plantes.
Puis brusquement sont apparus des indésirables : des pucerons.

Au début la cohabitation a pu être gérée: nous nous sommes entendus et il ont acceptés de ne coloniser qu'une seule plante.
 

Sur cette plante ils n'ont occupé qu'une branche sur deux pour éviter qu'elle ne meure. C'était le deal.
Tout était pour le mieux.

Les pucerons et autres du règne animal et végétal, on peut négocier avec eux en passant par des niveaux plus hauts : l'idéal étant de demander aux dévas qui les gèrent. Mais bon à approfondir pour moi. Dans ce cas précis ça a marché.

Je me suis quand même aperçu que la plante qui avait des pucerons n'évoluait pas trop alors que les autres sont devenus énormes très vite. Tellement que je me suis demandé si je n'allais pas devoir les élaguer.

Ce qui m'a fait réfléchir pas mal sur l'intérêt des pucerons et le fait qu'ils avaient peut être bien une utilité que je n'avais pas vue au début.
---------------

Pour différents travails sur d'autres thèmes j'ai laissé tomber l'entretien des plantes et les choses ont dégénéré.

Les pucerons ont envahi d'autres plantes et sont en train de les tuer.
C'est ma femme qui a pris le relais dessus qui m'a alerté et demandé de m'y recoller un peu.

Je sens qu'il y a une leçon à apprendre mais je ne sais pas quoi.
Je sais qu'il ne faut pas tuer les pucerons, mais cette fois j'ai beau leur demander ils n'obéissent plus.

En désespoir de cause j'appelle Pascal:

- moi : "C'est quoi le problème avec ces pucerons?"

- Pascal: "ils sont déprimés, ils s'emmerdent parce qu'il leur manque un truc ."

- moi : "ah bon? faut que je leur organise des animations pour pucerons?!"

- Pascal : "Non, ils manquent d'amour alors le monde est trop pénible pour eux et ils sont suicidaires.
Du coup ils sont en train de détruire la plante sur laquelle ils sont pour s'auto détruire.

Leur seul problème est que tu ne leur donnes pas d'amour donc comme tu les as prévenus ils savent que tu vas les éradiquer. Et ils attendent que tu le fasses. Donne leur de l'amour et ils obéiront à nouveau."

----

Connexion en haut ce matin.

(bon c'est quoi ce truc avec les pucerons?)

- "Ah nous y voilà ! le baptême du feu de l'amour inconditionnel."

(ah bon?)

- "Les pucerons à un niveau plus haut ne veulent plus être ici parce que la vie sans amour est sans intérêt. Ils le savent.

Tu vas donc travailler à leur donner assez d'amour: tout comme tes plantes, pour qu'ils acceptent de se réguler et de laisser vivre tes plantes."

(c'est tout? c'est la seule réponse?)

- "bien sur : l'amour est la seule chose qu'ils veulent et est la réponse à tout.

C'est toi qui les considères comme des parasites, mais ils sont là et ils ont leur utilité de régulation comme les plantes.

Si tu laissais tes plantes libres elles deviendraient immenses et prendraient toute la place très vite : elles finiraient par étouffer sous le poids de leur propre vitalité. Les pucerons régulent leur croissance.

Mais comme ils sont devenus fous, ils sont en train d'assécher la plante et de la détruire. A leur niveau ils ne peuvent comprendre ce qu'il font, mais au niveau plus haut, ils sont suicidaires et le savent : ils font cela exprès. Si tu leur donnes de l'amour, tu leur redonnes une raison de vivre ils  se réguleront à nouveau et reprendront leur fonction première.

Résous ce problème : développe assez ton coeur pour donner de l'amour et une raison d'être ici à ces pucerons.

Si tu peux sauver cette plante et ces pucerons en leur rendant l'amour,  alors peut être qu'il est possible de sauver Gaia et l'humanité simplement en rendant l'amour aux hommes.

Réfléchis et tu verras la similitude du problème."
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 19:53
Le 3ème oeil permet de faire l'expérience de nombreuses choses étranges : entre autres de la présence d'énergie et de conscience en tout.
Ca veut dire que bien que 'mon corps' physique soit UN et moi, il est subdivisé en de multiples consciences auxquelles je peux parler. Les organes : on peut leur parler à chacun et savoir ce qui va ou ne va pas, ou encore le sang, les veines les artères, les molécules.. etc..

"Mon corps" tel que je le définis est un monde et un assemblage de consciences qui sont à la fois autonomes et à la fois UN avec "moi". Ce "moi" est dissocié en plusieurs influences que je perçois et avec lesquelles je peux communiquer.

L'enfant intérieur source de joie et de vie en nous, qui s'exprime par maladies dans le corps si on ne l'écoute pas.

Le moi supérieur : messager de l'esprit divin et de ses désirs. Lui crée nos expériences et génère en quelque sorte notre réalité. Si on ne l'écoute pas il génère des expériences déplaisantes pour qu'on réalise qu'il est là et où se trouve le chemin d'évolution.

L'Ego : celui qui est le plus présent et le plus puissant en nous, qui prend les commandes presque tout le temps.

Tous ont une conscience et sont une énergie. Ils sont réels puisque création de l'esprit divin.
Tous sont UN et forment ce que Christophe 'est'.

Mais à un moment 'Christophe' s'aperçoit qu'il n'est qu'un assemblage d'énergie et d'influences.
Il s'aperçoit qu'il n'est pas vraiment cela mais le créateur et le spectateur de cela. Qu'il est une conscience.

Que sa conscience est attachée à cela et crée Christophe sans se soucier du reste simplement parce qu'elle ne regarde que là.

Et que si elle regarde autour d'elle elle voit une multitudes d'autres consciences qui regardent des choses de même niveau, de niveau plus profond, ou de niveau plus élevé. Mais les autres consciences sont partout.

Etant tous des consciences nous avons tous cette faculté à devenir autre chose : simplement nous déplacer totalement ou partiellement. (donc déplacer notre conscience.).

Mais surtout nous finissons par réaliser que nous pouvons nous étendre.
Nous sommes une lumière qui éclaire une part de réalité, et ce cercle de lumière peut s'étendre absolument dans toutes les dimensions, y compris des dimensions que nous ignorons dans l'endroit d'où nous partons. (c'est à dire dans des endroits que nous avons laissés dans l'obscurité.)


Si la conscience nettoie son champ de vision et sait ce qu'elle doit regarder alors elle le voit et peut faire UN avec.
Plus elle nettoie, plus elle peut monter.

Tout ce qu'une conscience perçoit est un avec elle : elle en est le spectateur, elle en est l'objet et elle est même l'action de regarder.
Puisque les sens sont sa propre création. (Par moment elle peut faire l'expérience de la disparition des sens, et pourtant elle EST toujours. Et pire encore elle perçoit bien mieux mais autrement.)

Plus elle nettoie, plus elle monte plus elle prend du recul sur sa création (et donc elle même) et intègre chaque morceau comme étant à la fois unique et individuel et en même temps comme étant "UN" avec elle.

Le mental étant sa propre création elle décide de le faire passer de maitre en serviteur.
C'est un outil qui a été efficace pour s'expérimenter ici, mais qui est inadapté pour monter plus haut : l'esprit divin est le seul qui l'est.


Donc il est nécessaire de lâcher le mental pour monter.


Voici un exemple très simple qui explique pourquoi le mental ne peut pas appréhender les dimensions supérieures de la réalité:

http://www.esprit-de-la-nature.fr/geobiologie-science/geobiologie-dimension-multiple.html


-----------

Tout est issu de nous et nous sommes tous UN.

Dans le flot d'énergie le lutin existe et est UN avec nous.

S’il se présente dans mon monde, c'est que c'est un 'outil' créé par ma conscience pour permettre de résoudre un problème qui l'empêche d'évoluer, tout comme 'Christophe' l'est.

En fait le moi supérieur a accès à l'esprit divin qui sait tout à un niveau multidimensionnel incompréhensible pour le mental. Il se contente donc de donner la meilleure solution pour évoluer et c'est tout.

S’il dit que je dois gambader avec les lutins je le fais.
S’il dit que je dois faire l'expérience du divin dans un supermarché au lieu de le faire dans une église je le fais.

Plus je fais ce qu'il dit plus j'avance.
Ai je dit que tout le monde doit gambader avec les lutins pour évoluer? surement pas ! Je dis que moi je dois le faire ! Nuance !

Faites ce que dit votre esprit divin.


Attention à la 'religion' de masse : elle essaie de faire entrer chacun dans un moule et ne crée au final que de l'Ego.

Qui peut atteindre l'illumination en suivant la voie exacte de Jésus si ce n'est Jésus lui même?
(st Gérard suit une voie chrétienne, mais sa vie n'a rien à voir avec celle de Jésus et il n'en fait qu'à sa tête! c'est à dire qu'il obéit à son esprit divin!)

Qui peut atteindre l'illumination en suivant la voie de Bouddha si ce n'est Bouddha lui même?

Il faut prendre ce qui nous parle dans chaque chose et ce qui nous parle c'est ce que notre esprit divin désigne comme étant notre solution.

----------

Pour ce qui est de croire que seul l'homme a un sens parce qu'il permet d'évoluer : je dis attention!

Seule la conscience a un sens et l'homme comme le lutin sont ses outils d'évolution.

 
---------------------------------------

Pour les terres pures apparemment je ne suis pas prêt : entre autres mon deuxième chakra est en vrac et a besoin de s'harmoniser. Il manque du débit pour l'amour inconditionnel.

En fait dans le corps spirituel je ne perçois que la lumière pour l'instant : à ce niveau ça évoluera quand le reste sera débloqué.

Je prends plaisir à discuter avec les esprits de la nature, mais mon seul maitre reste la lumière.

Et si mon 'maitre' me dit que  le monde végétal et celui des esprits de la nature doivent être explorés plus avant alors lui sait ce qui est nécessaire pour l'évolution de ma conscience.

Bien sur je travaille tous les aspect en même temps : puisque j'intègre tous les corps en même temps.
Ce sont les instructions que je reçois.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 19:00
samedi matin : extase au supermarché.


Depuis que j'ai retrouvé la sensation particulière de l'amour divin, je sais ce que je cherche.

Au début j'ai essayé de me relier à Amma : ce qui a donné de bons résultats, bien que la sensation ressentie soit plus énergétique que divine. (puisque j'en étais au début de déblocage de la sensation). Par contre c'était trop fort par rapport à mon ancrage et je me suis retrouvé un peu dans l'espace après.

En plus je me suis fait engueuler par la lumière : elle m'autorise à me relier pour savoir ce que je dois trouver, mais elle me prévient qu'il est important que je sois capable de générer moi même mes extases.

En gros, je ne dois pas chercher à avoir des sensations plus fortes que ce que je peux générer moi même au risque de ne plus évoluer. ( parce que, apparemment je chercherais uniquement la solution de facilité en me reliant à un maitre au lieu de chercher à progresser.)
bon ok.

J'ai essayé un truc simple également : j'ai demandé à un ange de se mettre dans le canal central et de me faire sentir la sensation. Effet radical. Le long frisson d'extase s'installe immédiatement. Mais bon pareil c'est autorisé à titre d'expérience, mais ils ne sont pas là pour faire les choses à ma place.


Donc me voilà à la recherche de la clef de cette sensation. Et de manière totalement incroyable je l'ai trouvée à Auchan.

En neutrotraining elle m'a fait péter la structure mentale profonde de rejet du monde. L'effet a été totalement inattendu.

Alors que d'habitude je déteste la foule et je me ferme le plus possible pour ne pas ressentir les autres, là, je me mélange à la foule. Physiquement, énergétiquement, mais de manière plus subtile également. Un truc au delà de mes perceptions habituelles se mêle aux autres dans l'océan que nous formons.

Et là, un frisson d'extase commence spontanément. Ca commence sur le haut de la couronne du chakra coronal, et puis ça descend dans tout le corps en suivant le canal central et en éveillant chaque chakra à cette extase un par un.

Tous les bruits respiraient la paix : c'était fabuleux. (même les cris hystériques, les gens qui gueulent : tout ça se mêlait en un seul sentiment de paix). J'avais un sentiment du "nous" très fort dans cet état.

Et plus je tournais dans la foule plus la sensation se répandait partout.

J'ai tourné au moins une heure et demie dans Auchan pour, au final, acheter 4 produits qui se couraient après, mais je n'arrivais pas à m'en aller. La queue à la caisse n'en finissait plus mais je m'en moquais j'étais le plus heureux. La caissière n'a rien compris à mon sourire extatique alors que tout le monde faisait la gueule dans la queue.

La sensation s'est dispersée lentement après être sorti, et là, j'ai compris.

En fait cette sensation particulière je l'ai sentie de manière forte deux fois dans mon enfance.

Dans les deux cas j'ai fait un acte de solidarité totalement désintéressé. Les seules fois de ma vie.
Ce sont deux fois où je n'ai pas rejeté les autres (alors que c'était à l'encontre de ma structure de base donc de mon Ego.)

Donc quand je rentre dans le 'nous' le divin s'installe en moi. La solidarité est la clef du divin chez moi.
Tout simplement.

-----------
Samedi soir et dimanche en fusion

Bon donc je suis toujours très perturbé par mon blocage au deuxième chakra et je sens que ça bouge beaucoup, des choses veulent sauter.

Je vois un message de Effe sur la science, qui me fait disjoncter. (pas en rapport avec Effe ou la nature du message )

Et là le bouchon a sauté.

J'ai toujours eu un gros problème avec la société par rapport à la science. je ne peux pas adhérer à son fonctionnement parce que je sais que c'est, disons, très éloigné de la réalité de ce que nous sommes. C'est une chose que j'ai expérimentée très tôt. (très tô ,  j'ai compris que la science racontait souvent n'importe quoi avec conviction pour affirmer l'inverse l'année d'après avec tout autant de conviction, et les exemples concrets se multipliaient sans arrêt.  Je me suis bien aperçu que les adultes faisaient plus ou moins semblant de pas voir des gros trucs évidents.)

Du coup je n'ai jamais adhéré au monde matériel tel que nous le connaissons.
Je m'intègre parce que c'est nécessaire pour évoluer mais je ne suis pas à l'aise dedans.

Or, mon père nous a donné une éducation trop 'stricte' pour moi et qui m'a empêché d'exprimer la réalité de ce que je suis.

J'ai, du coup, toujours éprouvé une grande honte à être différent et je me suis réfugié dans le seul secteur où on peut passer pour un excentrique sans trop se faire emmerder (les informaticiens sont bizarres tout le monde le sait mais on est accepté socialement; et il faut bien plus de courage pour s'afficher ouvertement comme mystique ou voyant . Mais je n'ai jamais eu ce courage à cause de mon éducation. D'où le sabordage automatique de mes dons par mon mental dès que je suis en situation incluant d'autres personnes: ça me 'normalise'.)

Donc j'ai ingurgité ces années de collège , lycée et fac pour faire semblant puisque ce sentiment de différence et de décalage du monde me suit depuis l'enfance.
L'ouverture du troisième oeil n'a fait que confirmer tout ce que je savais depuis bien longtemps, et m'a montré que j'étais loin d'imaginer à quel point l'écart entre le vrai monde et la société est monumental.
(autant que si une colonie de fourmis miniatures sur une pastèque se croyaient le summum de l'évolution et considéraient la pastèque comme le seul truc existant dans l'univers. Bien sur on voit bien d'autres pastèques très loin, mais la plage est tellement grande..)

Le seul endroit où je me suis senti bien a été au stage de géobiologie : parce que sur les 12 personnes présentes, 11 étaient comme moi. Et je n'ai pu éprouver que de la compassion pour celui qui était différent et ne ressentait rien : et pour cause, j'ai été dans la situation de celui qui est différent toute ma vie.

Bien évidemment ce ne sont pas les autres qui me rejettent mais moi qui me mets à l'écart volontairement : donc je suis seul responsable de tout ça. C'est donc bien moi qui ai un problème. Du moment que j'accepte ce que je suis alors les choses s'améliorent, c'est ce que j'ai enfin compris.

Ce bouchon a sauté et le canal central s'est débloqué au niveau du deuxième chakra. Mais le chakra lui même reste très encrassé et se vide en ce moment même. Y'a encore du boulot à ce niveau, mais du moment que le noeud est desserré, ça ne peut que s'améliorer.
--

Malgré toute cette tension qui s'en va et donc me met en vrac (tu oublies amour divin ou centrage dans ces moments là, y'a pas moyen. je ne peux que demander à la lumière de nettoyer et elle s'y emploie. Et moi je laisse partir en me pardonnant et en pardonnant.)

Je me suis aperçu que ma conscience s'est encore étendue.
Jusqu'à présent mon état 'normal' est le suivant: je sens mon corps physique, mon corps éthérique
(10 à 20 cm autour de moi et il me relie entièrement aux flot d'énergies à l'intérieur et à l'extérieur.
Mon corps mental qui était bien encombré de formes pensées et qui se remplit de lumière quand je le nettoie;  et mon corps émotionnel.)

Tout ça inclut une perception forte dans le matériel puis, plus ça s'éloigne de moi plus ça devient subtil.
La je sens que ma conscience est une boule qui s'étend sur une zone bien plus grande que d'habitude mais que je suis incapable de mesurer.
Parce que si je perçois bien à partir du corps vers l'extérieur, je quitte le matériel en quittant le corps, passés les 20 cm je quitte l'éthérique et j'arrive dans un truc plus subtil puis la notion de distance disparait mais je sens que je m'étends très loin (ou très près: ce terme n'a plus aucun sens) dans un endroit plus subtil.

Je demande en haut et on me répond que ma conscience inclut maintenant le début de mon corps spirituel (donc l'équivalent du corps causal je dirais).
Ce que je sens dénué de forme et s'étendant dans un champ où l'espace n'a plus de sens.

Ce qui est super étonnant c'est que c'est permanent. Je ne fais pas de transfert de conscience pour ça : c'est présent tout le temps. Par contre ça plonge dans une dimension au dessus où je sens mais je ne comprends pas ce qui s'y trouve.

Comprenez que je parle de 'corps' par convention : mais c'est un tout. La conscience s'étend et plonge dans le subtil en s'éloignant du corps matériel sans aucune discontinuité. Certains paliers deviennent simplement de plus en plus subtils.

------------------------------------
Lundi dans le divin.

Finalement j'ai trouvé la réponse ce matin dans mon lit en me réveillant. Le nettoyage avait pas mal avancé.

J'ai enfin réussi à me recentrer un peu et là j'ai fait brûler le feu.
Le frisson divin s'est installé très fort le long d'un fil : le canal central. (je ne vise pas je demande à Dieu de le faire et ça se fait seul).
 
J'ai demande à ce qu'il prenne la taille de l'univers. Et il l'a fait. Sauf que cette sensation je l'ai sentie pleinement dans le corps spirituel. Difficile de décrire cet état de béatitude.

Cette sensation n'est pas 'forte' dans le sens où elle est normale à ce niveau de conscience : comme le vent dans mes cheveux. Elle est juste divine. Ou plutôt c'est la sensation la plus divine que je puisse ressentir pour l'instant. Puisque ce qui est fabuleux c'est qu'on va toujours plus loin à chaque fois.


Je suis présent dans plusieurs mondes subtils en même temps et il n'y a aucune séparation entre ces mondes.
Je suis dans le matériel, dans l'énergétique et dans le spirituel en même temps et je la sens en paix et dans l'amour quand le canal central est ouvert et qu'il est de la taille de l'univers.

Sinon le corps spirituel est bien là mais la sensation en est plus diffuse et, en fait, presque entièrement masquée par la sensation des autres corps. En fait on dirait qu'il s'agit, en nettoyant, de percevoir un truc qui était masqué, mais qui a toujours été là. Quand on a nettoyé et qu'on sait ce qu'on cherche on le trouve sans problème.

Cet  état n'est pas aussi subtil que la fois où j'ai failli fusionner avec la lumière donc on peut aller largement plus loin encore.

Pour moi , c'est comme si un pont se créait au fur et à mesure entre le manifesté et la vacuité.
A chaque fois il faut nettoyer : inlassablement , et plus ça circule librement plus on peut augmenter la puissance de l'énergie et plus la conscience augmente.

C'est à la fois une augmentation de conscience dans le subtil et une augmentation de l'énergie qui circule petit à petit.

Je sens une extension de conscience encore plus subtile au dessus de l'état où je suis : je peux tendre à faire tâtonner ma conscience plus haut , mais je ne suis pas encore prêt à y aller.

Nettoyer encore et toujours : c'est tout ce qu’il y a à faire.

Et la lumière m'a prévenu de ne pas canaliser plus d'énergie tant que je ne suis pas prêt sinon ça serait des gros contrecoups et la maladie. Donc il faut nettoyer et avancer dans le subtil et la puissance en respectant parfaitement les instructions et en se respectant soi même.

Et sentir le corps spirituel est monumental, c'est une sensation que je ne pensais pas sentir de mon vivant.
Par contre, par contraste, ça augmente la sensation de souffrance et d'inconfort du corps physique : les deux états sont très éloignés.

C'est très étonnant de les ressentir tous en même temps.

Explorons et nettoyons encore
.
Y'a du boulot là, parce que le deuxième chakra me joue encore sacrément des tours.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
22 novembre 2008 6 22 /11 /novembre /2008 06:00
Le grand Un et le flot infini de conscience.

Après avoir fait le point sur la lumière et ce qu'elle essaie de me faire faire en fait , j'en viens à cette conclusion.

Elle veut me faire expérimenter que nous sommes tous UN, de manière complète en passant par l'énergie et la conscience; mais surtout elle veut me le faire expérimenter sous notre aspect multidimensionnel : afin d'unifier tous nos aspects.

Cela est possible grâce au troisième oeil et à l'ouverture du chakra coronal : le troisième oeil me fait percevoir le flot d'énergie qui est 'nous' de manière constante, et le chakra coronal me fait percevoir par l'intermédiaire du troisième oeil les consciences multiples de ce flot dont nous sommes issus; en me permettant même de déplacer ma propre conscience sur autre chose de manière partielle.
C'est un peu comme être à deux endroits à la fois.

Je suis moi et en même temps je suis le corps subtil de quelqu'un d'autre ou d'autre chose dans un autre espace temps. Avec assez de concentration, le corps physique se substitue en partie également; mais pour le faire dans l'action c’est pas évident : je suis moi et j'ai la tête de quelqu'un d'autre avec sa migraine etc..

C'est une expérience concrète et je ne la vis que partiellement, mais la lumière essaie de m'enraciner toujours plus pour que cette expérience puisse être intégrée de manière plus grande; et je n'en suis qu'au début.

D'après ce que j'ai compris il doit être possible d'intégrer tous les plans en même temps à partir du même point (puisque il n'existe que ce point ici et maintenant dont nous sommes tous le centre.)

Quand j'étais face à l'elfe dans la forêt, entouré du brouillard éthérique voici ce qui est venu (et ce que j'en ai compris)

(Pourquoi l'elfe est immatériel et pourquoi est ce que je ne peux pas le voir complètement)
"Parce que tu crois qu'il n'est pas ici et maintenant avec toi, mais en fait il est bien là.
Vous vibrez sur des fréquences différentes donc tu le perçois immatériel. Mais tout ça est dans ta tête.
Ce que tu dois comprendre c'est que dans la réalité tout est immatériel.
En théorie tu devrais passer à travers les murs et les autre personnes.
C'est une simple convention de ta conscience qui provoque une collision.
C'est cette même convention qui dit que tu ne dois percevoir que ce qui est à un certain niveau de fréquence :mais comme tu le vois il est possible d'étendre sa conscience au delà de ça. Le troisième oeil le permet entre autres."

(j'ai lu quelque part qu'il y a tellement d'espace entre les molécules qu'en théorie on devrait passer au travers de tout.)
"C'est l'idée.
En fait tu pourrais à un certain niveau de conscience décider que tu collisionnes également avec l'elfe.
Tu pourrais également décider d'augmenter les vibrations de ton corps pour rejoindre l'elfe là où il se trouve.
Et à ce moment c'est le plan matériel qui serait immatériel pour toi. Ou bien encore tu pourrais décider de passer au travers de certains objets et pas d'autres puisque c’est toi qui fixe les règles de ton jeu : donc tu pourrais être à la fois dans ce plan et celui de l'elfe.
Bien sur cela nécessite un certain degré de conscience, mais tu l'as déjà fait. Peut être pas dans cette vie, mais c'est quelque chose que tu as fait."

A ce moment m'est venue une mémoire bizarre : une mémoire du toucher. Je me suis rappelé sentir mon corps augmenter ou diminuer ces vibrations et je me suis rappelé qu'il était possible aussi de faire ça à un autre objet puisque nous sommes UN. Et que mon corps ou la chaise sur laquelle je suis assis, c'est pareil : le même flot d'énergie et de conscience.

A ce moment j'ai préféré tout arrêter et laisser passer parce que j'ai senti que mon ancrage était insuffisant pour sortir indemne psychologiquement si j'avais entièrement revécu cette mémoire.

__

Alors qu'un soir où je rentrais bourré d'un apéro au boulot je me suis amusé à toucher la lune (facile avec le toucher éthérique). Ensuite j'ai essayé des transferts de conscience infructueux (je me retrouvais dans un grand vide blanc avec la lune en moi, mais tout censuré  : comme pour Amma la première fois : que du vide.).J'ai essayé de discuter avec, mais la conversation n'était pas claire et j'ai principalement échangé des banalités. J'ai compris que je n'étais pas prêt à ce genre d'expérience.

Je me suis quand même posé la question suivante:

(La lune est extrêmement éloignée, alors pourquoi est ce que je peux aussi facilement transférer ma conscience en elle ou bien la toucher?)

"Parce que la distance et le monde extérieur ne sont qu'une projection.
Donc quel que soit l'objet, quel que soit son éloignement; et cela vaut pour tout être quel qu'il soit, qu'il soit vivant mort ou autre; si tu veux le toucher ou lui parler tu peux le faire directement dans ton coeur.
En réalité tout est là et nous sommes tous UN à cet endroit.

Tu peux devenir en partie la lune ou bien la toucher parce qu’en réalité la lune est dans ton coeur et tout le reste de la création aussi.

Si l'Ego est un prisme déformant alors la source de la projection qu'il déforme est ton esprit divin au centre de ton propre être."

_____________________________
La vacuité

Pendant longtemps je n'ai pas compris ce mot.
Mais voilà mon expérience qui s'en rapproche le plus :
La lumière est présente dans ma tête : souvent de manière faible; mais elle augmente sa présence sur demande des fois, jusqu'à être entièrement en moi.

Dans ces moments, si je m'assieds simplement; alors mon corps disparait petit à petit et il ne reste pratiquement que la lumière.

Si je suis centré l'extase s'installe (une jouissance qui dépasse tout ce qu'on peut expérimenter dans le matériel.)
Plus je suis centré et plus la lumière est présente, plus cette jouissance est grande.

Il manque encore la joie dans la dimension de cette jouissance : la joie n'est pas aussi forte c'est pour ça qu'elle n'est pas encore divine à mes yeux. Mais la lumière inclut la paix et la jouissance.

Une seule fois alors que j'avais passé au moins trois heures dans l'action à allumer la goutte blanche à partir de la goutte rouge (le feu du nombril qui provoque la lumière et l'extase dans la tête.)
Le soir même ne me couchant, je me suis senti accélérer ; la lumière a jailli de mon coeur et, pour la première fois, j'ai failli entièrement fusionner avec elle : il n'existait  plus rien.

Mais je n'ai pas réussi à me lâcher totalement dans l'expérience parce que j'ai été trop surpris.

Donc ces histoires de claire lumière pour expérimenter la vacuité m'interpellent pas mal chez les bouddhistes.

J'ignore si cette fusion correspond à l'expérience de la claire lumière, mais dans ce cas l'expérience de la vacuité serait simplement de faire un avec la source d'amour universelle si j'ai bien compris.

La lumière essaye de m'amener également à cette expérience puisqu’elle est de plus en plus forte à chaque fois.

La dernière extase était trop forte et j'ai été groggy tout l'après midi avec une espèce de vide dans la tête et un contrecoup de bien être abrutissant que j'ai eu du mal à laisser passer.

(C'est grâce à un transfert de conscience sur Amma en train de vivre sa propre extase que l'expérience s'est déclenchée d'ailleurs .On dirait bien que d'être relié à un maitre provoque bien une action mimétique de notre corps énergétique avec ses propres capacités.)

Mon ancrage est encore trop faible pour ces extases et cette expérience.

______________________

(Et le druide dans tout ça?)

"C'est Gaïa qui va te donner l'enracinement nécessaire pour vivre pleinement les deux expériences : devenir le grand UN en conscience dans ses aspects manifestés et non manifestés.
Le mieux que tu puisses faire est donc de te mettre à son service."

Eh bien, ma foi, nous verrons.

__________________________________________________________________

Tout cela semble bien être provoqué à  la base par l'ouverture du troisième oeil et la vision de la lumière.

Voila donc la méthode que fournit le type que j'ai trouvé sur Internet et le recoupement que j'ai fait avec ma propre méditation du départ.
(http://www.eclairdor.com/fr/meditation_pratique.html)

Le point commun est le suivant:

Je méditais et fixais mon point jusqu'à ce que les larmes coulent toutes seules.
Et quand j'étais en train d'accélérer (au moins une heure de méditation), je révulsais très légèrement les yeux en louchant vers le centre des sourcils : c'était pas réfléchi, en fait ça provoquait un léger plaisir et l'apparition d'une légère lumière blanche alors je le faisais simplement par plaisir. (et le gars dit que c'est ça qui provoque l'ouverture du troisième oeil.)
Mais au passage c'est fait sans tension oculaire et dans un état de méditation profond et avancé.

Et à force de méditation un jour la lumière est devenue un soleil et ça a été le début de mon expérience.
Une fois présente , la lumière n'a de cesse de nous faire avancer , et si on l'écoute et bien il suffit de se laisser guider.

___________________________________________________________________________

La voie du troisième oeil (qui passe par le druide pour moi mais est plutôt une voie occulte apparemment) est elle valable?

Eh bien je le saurais bien un jour non?

En tout cas ça rend le monde bien plus excitant !




___________________________________________________________________


Ps: en méditant ce matin j'ai eu un point extrèmement douloureux et  jouissif en même temps au niveau du cou : on dirait que ça ressemble à ce que décrit kadak, mais c'etait pas dans le canal central : plutot dans le chakra lui même je dirais.


J'ai laissé faire parsque kadak m'en avais parlé, sinon j'aurais immédiatement arrêté la méditation.

Etonnant, je le sens encore légerement brulant et sa semble avoir augmenté le débit du chakra du cou.

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
20 novembre 2008 4 20 /11 /novembre /2008 19:02


J'ai fait des recherches sur ce vieillard à bois de cerf, parce que c'était vraiment trop space: surtout qu'il s'est invité dans ma vision de manière assez stupéfiante.

Voila ce que j'ai trouvé sur Internet :

Cernunnos (prononcé Kernunnos) , divinité gauloise (Karnonos) qui signifie "Le cornu", Dieu cerf il est une des plus anciennes et populaires divinités de la Gaule celtique. On le voit assis en tailleur ou en demi lotus, faisant alors penser à ces images de Bouddha, il symbolise la sagesse suprême...

On le dit maître du monde des morts, ce qui ne signifie pas que c'est négatif et c'est peut-être aussi ce qui a donné sa réputation de "diable"...

Cernunnos a l'apparence d'un vieil homme...

On le dit aussi Dieu de la magie et des druides...

Il est le grand maître de la forêt, des bêtes sauvages de la prairie, de la végétation (aussi fécondation).

-----------------------

ernunnos (ou Carnunnos, Cernunnus) "Le Cornu" est le dieu de la virilité, des richesses, des régions boisées, des animaux, de la régénération de la vie et le gardien des portes de l'autre monde (Annwn). Il semble que son nom soit plus un épithète que son nom véritable.
Cernunnos porte des bois de cerf et un torque. Il est souvent accompagné d'un serpent à tête de bélier et d'un cerf.

-----------------------
“ La version celtique du dieu Pan était Cernunnos, qui veut dire ‘Le Cornu’. Ce nom a été découvert sur un autel qui lui est dédié et qui est à présent au Musée de Cluny, à Paris… Voici d’autres représentations connues de Cernunnos : un groupe de statues datant de l’époque Gallo-Romaine, désormais au musée de Reims, et celle trouvée sur le splendide chaudron d’argent connu comme le Chaudron de Gundestrup, découvert dans une tourbière au Danemark en 1891… Un dessin d’une caverne étrange et numineuse de Val Carmonica, en Italie, est plus brut et plus ancien que ces dernières, datant du IV-IIIème siècle avant J-C. Ici Cernunnos est une figure imposante, couronnée d’andouillets de cerf et semble être vêtue d’une longue robe.”

Il porte parfois un sac (ou une corne d'abondance ou plus simplement un bol) qui déverse du grain ou des pièces de monnaie. Dans la mythologie celtique, Cernunnos a été assimilé à Gwynn au Pays de galles et aussi à Herne le chasseur en Angleterre. Tous les deux étaient fort célèbres pour leur "Chasse Sauvage", ils sortaient des Enfers (ou plus simplement de la forêt) accompagnés de leur meute de chiens des Enfers pendant la saison de chasse hivernale.

Extrêmement populaire parmi les Celtes, les druides ont largement encouragé l'adoration de Cernunnos qui devint un obstacle sérieux à la diffusion de christianisme.

----------
(selon moi : cela explique qu'il ait été assimilé au diable, parce que ce n'est pas du tout sa nature, lui est plus un avatar au même titre que Bouddha.)
-------------

Et également :

Merlin :  Fils d' une nonne et d' un démon, avatar de Cernunnos. Druide mi-homme, mi-dieu accompagné d' un loup gris. Il lance la quête du Graal.

Marrant non?

En plus "dieu de la fertilité" alors que je bosse sur le rôle de père et sur un blocage du cc au deuxième chakra.. faudrait être aveugle pour ne pas faire le lien.

Peut être bien que si j'arrêtais de refouler cet aspect chez moi, mon enracinement irait bien mieux...
Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article
20 novembre 2008 4 20 /11 /novembre /2008 10:43
bon ben hier mauvaise journée : je paye bien ma séance de neurotraining.
Impossible de me centrer dans le coeur. Et du coup j'ai beau faire chauffer le point du nombril : rien.

Finalement ça s'est débouché dans la nuit : j'ai une énorme aigreur qui  est remontée au niveau du coeur et qui est sortie.
(j'espère que maintenant je vais être moins aigri, mais c'est sur que ça fait partie de ma structure mentale négative.)

Aussitôt le coeur s'est ouvert : et ça ne rate pas, la paix et l'amour s'installent. Un petit coup de goutte rouge par dessus et c'est immédiatement l'extase dans la tête, le coeur et le ventre.

Du coup j'essaye de méditer pour faire le point sur toutes ces histoires de canal central et de kundalini.

Je précise que la méditation assise ne me réussit plus depuis longtemps (étonnement peut être) et en fait là c'est pareil.
Je me retrouve dans toutes sortes de lumières et de sensations plus ou moins jouissives, c'est sur; mais bon rien à voir avec la paix du coeur.

A peine je me lève et me centre dans le coeur que la paix s'installe.

L'explication en est simple : je ne dois pas méditer.
Dès que j'ai eu l'éveil de kundalini j'ai arrêté parce que ça entrainait trop de blocages énergétiques.

Et maintenant je sais que ça n'est pas ma voie : tout ce que je fais dans l'action fonctionne bien mieux que ce que je fais assis.
Si une méditation nécessite d'être assis (comme la fusion avec la lumière) alors ça m'arrive spontanément quand je me couche le soir ou quand je me réveille le matin : le reste n'est pas au programme.

Après différentes questions en haut voilà un résumé de toute l'affaire:

L'accès au canal central est assez inégal chez moi et dépend du centrage.
Quand je suis centré: (paix, joie et amour dans le coeur : avec une espèce d'extase qui commence doucement et monte crescendo au fil de la journée si je reste centré.)

le cc au niveau du chakra coronal est ouvert.
le cc au niveau du troisième oeil est ouvert.
le cc au niveau de la gorge est un peu ouvert : ça fait un noeud d'étranglement mais ça passe quand même. Ca fout juste les boules (au sens propre) le cc au niveau du coeur est ouvert.
le cc au niveau du plexus est assez inégal et bloque un peu : quand je trouve la foi en la lumière il s'ouvre : je pense que c'est la clef pour l'ouvrir. le cc au niveau du nombril semble ouvert.

le cc au niveau du deuxième chakra est fermé. (d'où le tantrisme et c'est lié au besoin de grandir et de se repositionner avec ma femme.)

le cc au niveau du premier chakra est ouvert.


Effectivement sans l'état de centrage dans le coeur qui induit l'amour inconditionnel tout est fermé.
Je peux faire chauffer le nombril autant que je veux ça ne donne rien. Dès que la paix est là : une simple étincelle au nombril et c'est un orgasme dans la tête.

Mais je ne peux pas faire descendre parce que je n'arrive plus à réfléchir et à bouger quand je fais ça dans l'action : donc c'est incompatible avec le boulot.

-------------------------------------------------------------------------

Pour cette histoire de kundalini voilà plus ou moins ce qu'on me dit là haut.


En fait ma méditation a entrainé un éveil du troisième oeil assez importante, voire complet.
Et toutes mes capacités viennent presque uniquement de lui.

Au moment de son ouverture, la kundalini s'est réveillée et a essayé de monter, mais n'a pas dépassé le deuxième chakra (et ne l'a pas activé.)
Donc mon éveil de kundalini est uniquement resté au premier chakra et tout le reste vient du troisième oeil.

A ce moment là tous mes chakras étaient bloqués à cause du karma (assez lourd apparemment : entres autres vies de meurtres et suicides).

L'ouverture du troisième oeil donne l'accès au moi supérieur sous forme de lumière.
Et à partir de là c'est lui qui m’a guidé et qui a provoqué le nettoyage des chakras en partant du haut.
(ce qui est marrant c'est qu'on trouve une description de cette méditation assez mystique sur un site d'un type que je ne connais pas, mais qui décrit exactement ce qui m'est arrivé : donc étonnant : bon par contre moi je n'ai jamais dis om etc.. mais c'est ce qui se rapproche le plus de mon expérience.
http://www.eclairdor.com/fr/meditation_pratique.html)


D'où arrêt des méditations : donc je n'ai pas travaillé de montée de kundalini depuis et je n'ai plus médité.

Dans l'ordre il m'a fait ouvrir le chakra de la gorge qui était méga bloqué en utilisant notre méthode sur le mental (je ne parlais pratiquement jamais).
J'ai déblayé pendant 10 ans tous les chakras.

Quand j'ai lâché mon plus gros karma j'ai eu accès au chakra coronal et aux anges.
(et au corps spirituel: je ne savais pas que c'était possible mais il était bloqué toujours suite à gros karma: la vie de sorcier hardcore avec pacte en bas et la totale)

Ce sont eux qui ont débloqué mes mémoires de morts : donc j'ai pu lâcher le karma associé.

A partir de là tout le travail s'oriente sur le coeur pour trouver l'amour inconditionnel qui est nécessaire pour avancer.
Et on me demande de m'en remettre entièrement à la lumière et de ne faire que ce qu'elle veut : ce que je fais déjà plus ou moins depuis 10 ans.

J'ai demandé pour les terres pures : on m'a répondu que je n'en étais  pas là : je ne travaille qu'à l'amour inconditionnel pour l'instant.


---------------------

Apparemment lâcher les mémoires de morts et avoir accès au troisième oeil ont été un peu les jokers qui m'ont permis de lâcher un max de blocages pendant les dernières années, puisque je suis parti d'un niveau « poubellesque » tellement j'étais chargé.

Et on dirait que c'est un deal en haut qui se fait en échange d'autres tâches que je dois faire : donc j'ai les capacités en accord avec ma tâche ici. (dont je ne sais rien si ce n'est qu'il faut que je me forme en géobiologie.)

Le deal étant de finir de payer l'addition de mon karma par le moyen le plus rapide.


Mon troisième oeil, le charka coronal, et le chakra de la gorge me filent accès à plein de choses qui dépassent mon niveau de conscience.
D'où la censure systématique quand je veux faire des transfert de conscience avec la lune ou que je veux voir dans les plans supérieurs.

La lumière ne veut pas parce que je n'ai pas la capacité spirituelle à encaisser des expériences comme ça. c'est tout.

---------------------

Une voie d'évolution spirituelle vue de manière simple :

- de toute façon c'est l'esprit divin qui décide et lui ne veut que s'expérimenter en tant que Dieu le grand UN.
Donc il nous fait faire toutes les actions les plus efficaces pour atteindre ce but en accord avec notre karma.

Donc on s'aligne sur lui, il file le cap et terminé.


Ce qui importe ce n'est pas la vie qu'on mène, mais l'état de conscience dans lequel on le mène.

Si tu t'inscris dans un club sadomaso pour te faire fouetter toute la journée et que ton esprit divin ne veut pas, tu es un sombre pêcheur qui fait du karma.

Si tu rentres au monastère pour te faire fouetter toute la journée en accord avec ton esprit divin, donc pour l'amour de Dieu : alors tu es un saint et tu cours à grand pas vers lui à chaque coup de fouet.

C'est pas plus compliqué que ça.

Le but est donc : trouver ce que veut son esprit divin et le faire dans la joie, l'amour et la vérité.
Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article
19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 08:00
Bon, eh bien les résultats ne se sont pas faits attendre pour le neurotraining.

Depuis hier soir dès que la lumière descend j'ai une extase qui s'installe en plus : c'est encore léger et ça bloque toujours pour le divin : il reste d'autres choses à faire sauter. Mais c'est carrément mieux.

Par contre là où j'ai fait un bon de géant c'est sur la clairaudiance.
En fait depuis le départ mon problème est toujours le même : d'un point de vue énergétique toutes les capacités sont disponibles, par contre mon mental est dans le déni.

Hier elle m'a fait sauter ma structure de base qui est axée sur le rejet de l'extérieur ,  du coup je peux recevoir plus librement de l'extérieur maintenant.

___________________________________________________

Donc j'ai deux petites fées sur les épaules avec qui je discute de temps en temps (et principalement ma fée de l'air, puisque je confirme ce que je comprends par le toucher et deux à la fois ça fait trop).

Mais alors quand elles ont vu que j'entendais tout (ou presque) elle se sont rattrapées.

Mes fées sont blondes toutes les deux (oui c'est vrai elles m'envoient des images mentales des fois) et je confirme que ce sont des vraies pipelettes.

Mais adorables et très sympas : elles m'ont parlé de tout et de rien, elles ont surtout passé en revue toute les fois où elles sont intervenues dans ma vie.

C'est marrant parce qu'on n’imagine pas à quel point on est influencé par les esprits et les guides qui nous accompagnent. Mais souvent à des points clefs de nos vies on voit bien qu'on s'engage dans des actions spontanément sans trop savoir ce qui nous a pris. Généralement c'est le moment où nous sommes influencés par nos guides.

Bon sinon elles ont passé toute ma vie sentimentale en revue et elles sont particulièrement fière de mon premier baiser.

Quand je revois la scène je m'imagine une blonde hystérique sur chaque épaule en train de gueuler "mais tu vas l'embrasser oui !" et d'après ce que j'ai compris c'était vraiment pas loin.

On a encore discuté au moins une heure cette nuit : c'est sympa je ne peux plus m'ennuyer maintenant.

Par contre je bloque sur les sujets sérieux : mon Ego censure ce qu'il veut pas entendre et c'est très chiant.
Mais ça commence à remonter : je me rappelle de mon père en train de me faire réciter les règles de grammaire en boucle dans le salon jusqu'à pas d'heure et m'engueuler comme une merde dès qu'il y avait la moindre erreur. C'était infernal. Enfin il a été éduqué en pension donc je suppose qu'il ne pouvait donner que ce qu'il avait reçu et il pensait bien faire. (et puis mon père est plutôt gentil au fond, c'est plutôt quand on était petit qu'il faisait office de tyran puisqu'il voulait qu'on soit parfait.)

Résultat je suis nul en orthographe, et dès que je me pose ou qu'on me pose une question mon intuition se bloque. Donc vive l'éducation qui fait de nous des handicapés. Bon je suppose que comme pour tout, c'est moi qui l'ai choisi à plus haut niveau, sinon  je me serais sûrement contenté d'ouvrir un cabinet de voyance.

Enfin voilà, avec une blonde sur chaque épaule pour me conseiller je suis bien barré moi surtout si je n'entends que les commérages ..
_________________________________________________

Hier soir en rentrant je me suis aperçu que ma perception du monde a changé.
Tous les gens sont beaux. Du dernier des clodos au premier des canons ils sont tous beaux. C'est les mêmes et plus les mêmes, super bizarre. (avant ils étaient tous hideux, après ils sont devenus normaux, et maintenant ils sont tous beaux, mais pas encore divins !)

Quand je suis centré, je suis en paix avec une lumière et une extase dans le coeur. Et maintenant la lumière me parle depuis mon coeur (et l'enfant intérieur aussi.).

Hier dans la rue à chaque fois que je croisais quelqu'un (que je trouvais beau à mon plus grand étonnement), elle me faisait le commentaire. (elle dit toujours 'nous', maintenant quand elle parle des autres.)

A un moment je vois passer une espèce de peste (le genre de fille hyper fière, type bourgeoise coincée) normalement je l'aurais jugée ainsi : une peste .. et au lieu de ça, la lumière de mon coeur a dit texto avec une espèce de tendresse et de fierté :
"Regarde comme nous sommes fiers! N'incarne t’elle pas cet aspect de nous à la perfection ?"
Et le pire c'est que c'est bien comme ça que j'ai perçu cette femme.. va savoir.

Enfin "Nous" est bien plus sympa comme ça : chacun de nous incarne un aspect du grand "UN" et l'exprime à sa manière et avec sa propre perfection. Et la lumière a autant de tendresse pour les clodos pouilleux que pour les bourgeois coincés ou les délinquants haineux.. étrange à expérimenter.

Pour voir le divin je dois les regarder dans les yeux d'après la lumière : c'est plus facile de voir le divin dans les yeux des gens.

Bon, seul problème à Marseille, si tu regardes une fille dans les yeux elle croit que tu veux la violer et si tu regardes un mec dans les yeux il croit que tu veux te battre. Y'a du boulot quoi..
__________________________________________________

Donc toujours hier soir en rentrant j'ai fait une quête de vision chez les esprits de la nature:

Là j'ai croisé un deva de terre. Je ne me rappelle plus exactement de quoi on a parlé (c'est un des problèmes de la clairaudiance : on oublie très vite). Mais il m'a expliqué qu'il fallait parler librement des esprits maintenant pour habituer les gens : parce qu'ils vont être de plus en plus nombreux à les percevoir.

Et informer permet d'éviter les réactions de rejets (c'est sûr que les gens qui se mettent à voir les morts ou les entités peuvent vraiment paniquer : et sur le visuel des fois il y a de quoi.).

D'après ce que j'ai compris c'est un deva de terre puissant, donc je me suis posé la question de savoir s’il fallait que je m'incline devant lui avant de partir ( je ne veux pas vexer les devas moi ).

Et d'un coup j'ai vu jaillir de nulle part un vieillard avec des cornes de cerf sur la tête (si si je ne rigole pas , c'est super « « space ») qui m'a dit   : "Tu n'as besoin de  t'incliner devant personne parce que nous sommes tous UN."

oulala space tout ça, surtout que le vieux avait l'air encore plus important que le deva.

Après je suis monté en haut me faire nettoyer les corps subtils par un archange : c'est beaucoup plus normal ça.

________________________________________________

Voilà sinon hier soir je vois mon chat suivre des yeux un truc qui virevolte sur le canapé (les chats quand ils voient un truc bouger ils bougent la tête avec donc c'est marrant et comme mes chats voient les esprits c'est pratique.)

C'est un lutin qui est venu me demander de l'aider à soigner sa plante. (ma belle mère nous a filé des plantes moribondes pour voir si on peut les sauver.).

Il a essayé de m'expliquer ce qu'il fallait faire, mais ça a bloqué. (encore les récitations de grammaire : dès que ça peut impliquer une erreur ça bloque le message.)
Du coup j'ai du me résigner à lui filer une boule d'amour pour qu'il voit ce qu'il peut en faire et j'ai essayé de donner de l'amour à la plante.

Mais franchement faut que je fasse péter ce blocage parce que c'est du niveau du handicap total chez moi.
Et puis la formation en géobiologie ne sera pas du luxe.

_________________________________________________

Bon ben j'ai discuté de plein de trucs pendant des heures et je n'en ai pratiquement rien retenu : c'est le problème de la clairaudience : je sais que les messages ressortiront de mon inconscient quand j'en aurai besoin.
Cette fois ci c'était moitié clairaudience (avec les voix dans la tête) moitié compréhension par fusion d'esprit.

Mais bon c'est beaucoup plus libre.

D'après mes fées c'est pareil pour la clairvoyance : j'ai toutes les capacités mais je suis dans le déni.
Par contre elles sont formelles il ne faut pas faire péter sinon je suis bon pour l'asile.

C'est sur que si je vois les entités sur les gens dans la rue, je vais finir comme saint Gérard avec un crucifix dans chaque main. L'avantage de la perception sous forme d'énergie c'est que c'est plus neutre.

Et souvent quand je laisse venir j'ai des visions de forêts étranges et inconnues avec des arbres qui essaient de me parler.

Je crois que j'ai vraiment besoin m'enraciner encore plus, avant de laisser s'exprimer la clairvoyance.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article