Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 19:10
Hier journée moyenne, je suis encore un peu patraque mais ça va beaucoup mieux. J'ai même pu aller bosser.
Eh oui, je suis un employé modèle je suis malade seulement le week-end.

Mais la journée elle même a été plutôt fermée à tout.

J'ai bouclé la clairaudiance vu que mes angoisses qui parlaient m'avaient saoulé et ce n'est pas revenu de suite.
J'ai également le 'feu' assez perturbé. Ce qui est normal après des problèmes gastriques.

Hier soir je me couche donc, en laissant venir la lumière et en m'attendant à pas grand chose. Je n'ai pas été déçu du voyage.

Immédiatement la lumière m'a envahi de manière à la fois plus forte que d'habitude et différente. On dirait que mon intérieur a changé en fait. Le nettoyage a clairement fonctionné. Tout ça s'est fait spontanément.

Et là, je me suis retrouvé dans un état étrange et fascinant. Ma conscience s'est trouvée projetée dans trois endroits différents simultanément. Sur le plan du toucher : je sentais mon corps couché normalement, j'étais en même temps debout et droit en étant un truc de taille indéfinie mais centré à partir du milieu de mon corps. Ce qui est étonnant c'est que j'étais à la fois couché et debout !

Dans cette partie de conscience je suis un monde miniature constitué de lumière pure qui s'éclaire lui même par sa propre lumière et son amour. Je ne sais pas comment décrire mieux. Je me sens sans limite : je suis un bébé univers.

Et en plus de ça je vois dans le monde que j'éclaire ! Je perçois tout ça comme à l'état de veille et simultanément : je suis un corps couché. Un monde miniature de lumière et une conscience qui se visite elle même : je vois comme à l'état de veille normalement, et en plein jour, un monde étrange et lumineux avec des arbres et des montagnes, d'un genre que je n'ai pas vu sur terre. Je n'ai pas de corps comme support pour visiter ce monde.

Peu importe c'est pareil. "JE SUIS" tout simplement dans ce monde de lumière qui est ma création. Ca ressemble un peu à une peinture abstraite tout en étant totalement réel.

Je suis tellement bien, je ne vois pas comment décrire cet état, c'est le paradis.
Et surtout je sens que je suis seulement un bébé univers et je brûle à la fois d'étendre ma conscience, de briller plus fort et de me visiter moi même.

Je suis resté pendant un temps indéfini à jouir de ces trois états de conscience simultanément.
Puis l'expérience s'est arrêtée et la lumière, bien que très forte, a légèrement diminué et je n'ai plus été que dans mon lit.

Je n'ai qu'un regret : ne pas savoir dessiner ou peindre. Parce que, avec les mondes que je vois et la clarté de vision que j'ai maintenant, je pourrais partager tout ça et c'est sur que c'est comme pour les textes : je pourrais faire une galerie de tableaux de mondes étranges en deux jours.


Bien évidement c'est toujours pareil : plus je travaille à m'enraciner bas, plus la lumière me fait monter haut.

------------

Après ça je me suis retourné pour dormir et ça a été une nuit bien occupée.

J'ai fait des rêves aussi réels que l'état de veille, alors que d'habitude pour moi cet aspect est refoulé.
J'ai du vivre quatre journées dans la nuit. En plus je me suis levé en pleine forme. C'était très sympa.

Et puis ce matin en me levant j'ai réalisé qu'au final la seule différence avec ce rêve du jour, c'est que celui ci, étant contrôlé par l'Ego, est morne et répétitif.

Il faut absolument que je trouve le moyen d'être dans ce triple état de conscience constamment : car étonnamment il est possible de fonctionner à tous ces niveaux simultanément ! Ce que je pensais impossible !

Ca veut dire que les prophètes n'ont pas menti : le paradis existe, ils ont juste oublié de préciser qu'on pouvait  y entrer de son vivant.

----

J'ai posé la question et on m'a répondu que c'était un aperçu d'un état que je dois réussir à reproduire constamment.
Et il faut juste que le 'bébé lumière monde' grandisse maintenant.

Je suppose que quand il brillera de la pure lumière de l'esprit il sera adulte.


Va savoir, on verra bien..
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 19:11
J'ai eu droit à un super week-end : je me suis morflé un beau contrecoup.

Bon, l'avantage c'est que ça devrait commencer à bien décoincer le bas, mais j'avoue que je ne me suis pas amusé.

En gros ma séance de neurotraining de la semaine dernière a porté sur la connexion à la terre.
Ce rapport là est très lié à la nourriture chez moi : c'est à dire que le besoin de se sentir en sécurité passe par la bouffe. (cordon ombilical). C'est un détournement pervers de la connexion à la terre (donc de la mère au sens divin.).

Quand on voit notre société de consommation, je me dis que je ne suis pas le seul et qu'il n'est guère étonnant que nous ayons presque tous perdu notre rapport naturel à la planète.

Donc c'est mon estomac qui somatise pour tout jusqu'à maintenant, et ça a été débranché : en résumé maintenant il ne va plus encaisser pour moi, va falloir me démerder avec la connexion en bas. En théorie il me semble que la terre absorbe toutes les énergies négatives et les recycle, donc, au lieu de ressasser nos peurs il suffirait de les envoyer à la terre. Sinon en mangeant pour somatiser, on se les garde et ça ne nous allège pas vraiment.

Je suis quand même allé me faire une bouffe chez Pascal. Pas pire que d'habitude, mais certes un peu lourd.
Résultat : gastro. On ne peut pas dire que je n'ai pas été prévenu.

Je vais essayer d'épargner les détails sordides..

1er jour : vomissements. (refus et rejet des choses d'après odoul)

Ca c'est traduit par une remontée d'angoisses énormes qui ne m'ont pas lâchées.
Alors la clairaudiance et la fièvre, c'est pas cool. Une voix me parlait et impossible de la faire taire.

C'est un peu comme si les angoisses te parlaient et te racontaient tout pour que tu les revives.
Le pire c'est que comme elles sont issues de pleins d'autres vies, c'est comme si tu te farcissais les angoisses de quelqu'un d'autre. J'en aurais pleuré.

Donc me voila à me farcir une pointe d'angoisse énorme (en plus du mal de bide) et une voix qui me raconte l'angoisse, le contexte, ce qui c'est passé, pourquoi j'en ai fait une souffrance qui ne m'a plus quitté etc..
Quand j'ai bien lâché on passe à la suivante etc..

J'ai tenté d'appeler la lumière : elle est bien apparue mais elle m'a dit que je refusais de la laisser approcher.
(et elle avait raison en plus: surement l'enfant intérieur qui bloquait encore).

Elle m'a dit qu'ils étaient en train de me virer un max de karmas, dans la mesure de ce que je pouvais supporter et que ça irait mieux après. Je passerai les détails des souffrances, mais ce n’était pas l'expérience la plus sympa que j'ai vécue.


Ce que j'en ai retenu surtout, c'est que c'est précisément quand tu es dans la souffrance que tu refuses de laisser ta conscience quitter le corps. Résultat tu te fais absorber et tu tombes à fond dedans.

J'ai a peine pu faire descendre la lumière et il aurait suffit que je transfère ma conscience dans le corps spirituel pour être peinard. Mais non. Enfin peut être que je devais le revivre, mais j'ai l'impression que c'est plus un mauvais réflexe.

A travailler, parce que c'est vraiment quand je souffre qu'il peut être intéressant d'être dans la lumière.


2ème jour : dysenterie.

Heureusement l'angoisse s'est arrêtée.
Mais bon je me suis bien vidé : une finalisation de l'évacuation de la veille d'après ce que j'ai compris.

La voix de la veille m'a tellement saoulée que j'ai fermé en partie le chakra de la gorge. Très efficace.
Du coup je leur ai coupé le sifflet.

Le deuxième jour, il y avait juste la douleur physique, et là j'ai pu transférer ma conscience en partie dans la lumière par moment. Mais je suis retombé à chaque fois : décidément ce n'est pas au point du tout.

La morale de l'histoire est qu'il va non seulement falloir que j'apprenne à être dans la lumière 'dans l'action', mais également en cas de souffrance. Un truc que je gère très mal.

PS: la gastro est 'virale'.
Mais il faut bien comprendre qu’en cas de maladie ce qui joue le plus c'est le terrain.
Nous sommes constamment entourés de virus de toutes sortes et nos défenses nous protègent.
Si l'enfant intérieur veut s'exprimer il ouvre la porte.. et le virus entre.
Bien sur tout a toujours un sens : ce n'est pas pour rien que j'ai eu droit à la gastro alors que j'ai travaillé l'estomac.

Chez moi c'est assez visible parce que, en fait, je suis très rarement malade.
(La dernière fois c'était il y a un an : en neurotraining elle m'a fait péter la phobie des voyages qui faisait que je refusais de partir de Marseille.
Du coup pour fêter ça on est allé en Nouvelle Zélande avec ma femme : 24 heures d'avion et c'est situé presque exactement à l'autre bout de la planète.
Je n'aime pas faire dans les demies mesures.  Contrecoup : une semaine de bronchite là bas, alors que c'était l'été chez eux. Mais bon ça valait le coup.)

Généralement les contrecoups physiques des séances de thérapies quelconques se résument à avoir le nez qui coule pour moi. Le contrecoup physique est presque tout le temps obligatoire: l'explication étant que le corps physique est celui qui 'lâche' le problème en dernier, puisqu'il est situé en bout de chaîne.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 19:12
En ce moment le matin je fais toujours mon nétoyage de tous les corps subtils.
Je me met sur mon nuage, je monte le plus haut possible.

Ceci augmente les vibrations de mes corps subtils jusqu'a ce que l'energie deviennent 'liquide' et éthérée tellement elle vibre vite. Et je laisse la lumière descendre pour nétoyer tous mes corps en même temps.

A ce moment les sens commencent à disparaitre petit à petit, (en premier la vue, ensuite le corps physique devient éthéré jusqu'a presque disparaitre : donc plus de sensations et surtout de notion de 'forme physique', et en dernier le son reste : pour l'instant j'arrive pas encore à le laisser passer.)

Ce qui est étonnant en se positionnant dans la lumière, c'est que par contradiction le corps physique semble lourd, douloureux et inconfortable quand on le laisse revenir. On voit apparaitre pleins de douleurs auquels on ne fait pas attention normalement (entre autre les tensions musculaires).

Donc ce matin au lieu de laisser mon corps disparaitre, au moment ou il me semblait éthérée, donc aussi maléable que mes corps subtils; j'ai demandé à la lumière de dénouer toutes les tensions musculaires comme si c'etait un corps subtil. Et etonnament ça à marché. Alors que d'habitude je cloisonnais le 'physique' et l'energétique.

Mais en fait j'ai compris que la lumière me demande de lacher mon illusion de 'solidité' du monde matériel et d''appartenance' à mon corps matériel. Donc pour ça elle me fait centrer dans le coeur : puisque seule la lumière émanant du centre est réelle et que tout le reste en est un reflet.

Donc je me centre dans le coeur et positionne ma conscience par rapport à la lumière qui en émanne et plus par rapport au corps.

En gros je suis en train de transposer mon exercice de nétoyage et de fusion avec la lumière que je faisait uniquement en méditation dans "l'action" de tous les jours.

Pourquoi je fais ça? Ben j'en sais rien. si la lumière me dit de faire un truc je le fais. On verra ou sa mène.
C'est peut etre préliminaire à autre chose.
Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article
12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 19:10
Hier après un enième apéro au boulot (c'est important pour l'ambiance), je rentre un peu joyeux (pas beaucoup parsque c'etait un peu un apéro pingre quand même). C'est l'etat idéal pour la clairaudiance pour moi. Parsque ça n'affecte pas mes capacités et sa enlève une part de mes inibitions.

J'en profite pour discuter librement avec les esprits qui m'accompagnent, j'entend également des commentaires de trucs indéfinis qui me parlent au passage (arbres, lampadaire, esprits), et je reçois également des informations silencieuses de la lumière.

Il reste quelques pensées de mon égo qui peuvent surgir dans le tas, surtout quand j'évacue comme hier. Mais je distingue facilement les sources d'influence maintenant et je laisse passer les pensées.

Je m'embete pas, c'est la lumière qui décide donc elle trie dans le tas ce qui a le droit de me parler : c'est plus simple.

Donc les esprits me disent que je les entends depuis que je suis petit, mais que c'est juste maintenant que je commence à distinguer ce qui viens de mon égo et ce qui est externe. Il semble même que mes capacités de compréhension des choses (silencieuses) soient directement choisie par la lumière depuis le début.

Je m'en apercevais pas avant puisque je la voyais pas. Mais c'est vrai que étend petit et jusqu'a l'adolescence je n'ai jamais eu trop besoin de travailler à l'école. C'est vrai que en fait je n'ai jamais rien foutu.

Je me mettai devant la feuille et puis sa venait ou pas.  Et etonnement je m'en sortais toujours très bien.

Dès que je suis arrivé aux études supérieures sa c'est corsé. Disons qu'en résumé la lumière me dit que j'etais pas sencé faire ça, donc ils m'ont coupé les vivres en gros. Donc j'ai finis à la fac à moisir en arrivant pas à me décider entre suivre ma voie et faire plaisir à mes parents (comme beaucoup de gens de ma génération).
D'ou la méga déprime qui à finis par ma période de méditation.

Alors qu'au final j'aurais peut etre bien du faire jardinnier dès le départ.

Mais bon comme j'ai toujours eu un rapport aux ordinateurs très étrange (j'ai toujours eu beaucoup d'affection pour eux et eux pour moi y'a pas d'autre mots).

Avec moi ils fonctionnent toujours et je sais toujours les codes à écrire.
Sa ma permis de faire mon trou sans aucune étude d'informatique au départ et en étant très feignant.
J'ai toujours pu programmer très vite des truc dans des langages que je ne connais pas vraiment.

Bien sur depuis mes années de pète névrose et autre ça a beaucoup changé vue que l'ordinateur n'est plus 'ma maman' inconsciement. Mais j'ai conservé une certaine facilité quand même en programmation.

Depuis tout petit j'ai une 'clarté d'esprit' particulière qui apparait suivant les circonstances:
quand je lis un texte, soit il est 'pour moi' et tout est limpide : je comprend ce qui vas être important immédiatement.
je lis toujours en diagonale sans réfléchir ou analyser les mots et tout me saute aux yeux.

Soit le texte est fermé pour moi : c'est à dire que je ne comprend rien à la première phrase. Sa veut dire que je doit rien en faire. C'est tout. En fait la 'clarté d'esprit' ne viens pas et c'est tellement chiant d'utiliser son cerveau pour comprendre un truc en comparaison que je laisse courrir.

Cette manière de faire peut paraitre bizarre mais je fonctionne comme ça de naissance alors c'est normal pour moi. Soit la lumière veut que je comprenne et tout est limpide, même des textes insipides qui feraient vomir un rat de bibliothèque. Soit elle veut pas(parsque c'est pas utile pour moi)  et j'en suis réduit à utiliser mon cerveau qui manque forcément d'entrainement, donc même des trucs simples me paraissent difficiles à comprendre.

Mais j'ai l'intuition que ma manière de faire est supérieure et qu'a l'avenir les enfants fonctionnerons de plus en plus comme ça. Ce qui fait que je fonctionne "à moitié", est du à mon éductation.

A l'avenir je pense que les enfants qui auront une éducation adaptée seront capable d'accéder à cette 'clarté d'esprit' en toute situation.

Quelque part j'ai l'impression que je suis une sorte de 'béta testeur' d'une manière de fonctionner qui vas se généraliser de plus en plus. Puisque l'homme de demain aura le troisième oeil ouvert de naissance et parleras dans le subtil naturellement j'en suis persuadé.

C'est comme si j'etais né trop tôt. Et je pense que beaucoup de gens doivent partager ce mode de fonctionnement et cet état d'esprit aujourd'huis sur la planète.

J'ai l'intuition que ceux d'après connaitrons même l'amour inconditionnel dès la naissance.

Mais la je suis navré pour ceux qui arrivent trop tôt, ils vont bien dérouiller ici. (c'est déja le cas pour certains peut etre.)

Mais d'ici un siècle sa sera réglé je pense : parsque la planète vibrant de plus en plus haut ceux qui ne suivent pas le mouvement d'évolution spirituelle ne pourrons tout simplement plus se réincarner ici à mon sens. Ils irons dans un monde plus adapté, de tout façon des mondes,  y'en a un paquet.
 
Ceux qui suivent le mouvement par contre vont forcément larguer un max de karma et avancer à vitesse record : c'est obligé puisque nous sommes tractés par la planète.

Enfin tout ceci n'est que mon avis.

PS: j'ai été très impréssionné par la vie de saint gérard parsque je retrouve pas mal de trucs dont cette clarté d'esprit qui lui permettait de comprendre tous les textes sacrés et lui bien evidement pouvait également rendre claire la pensée d'un autre pour qu'il comprenne tout (ça je peut pas le faire par contre). Mais bon c'est un saint (donc aligné sur son esprit divin) d'ou ses capacités "d'altération de la réalité" consciente.
Mais je confirme que ce qui est décrit est totalement véridique puisque j'ai fait sa toutes mes études..

PPS:  Hier j'etais en vrac donc la lumière m'a dit de pas écrire. Ce matin au petit dej toutes mes études me sont revenues en mémoire et la lumière m'a dit d'écrire dessus.. vas savoir.
Je crois que mettre le cerveau au repos et faire ce que demande la lumière reste le mieu. C'est peu etre ça devenir 'serviteur de la lumière' ?
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 18:52
Bon j'ai fait une séance de neurotraining pour travailler à libérer le côté 'mère', en gros la connexion
énergétique par le bas. (après avoir bossé sur le côté père.)

C'est très déstabilisant et ça fait ressortir une partie de moi très refoulée.
Donc pour l'instant j'encaisse.

---------------------
Quelques trucs marrants que m’a raconté Pascal.
----------------------

Ce week-end il était à un enterrement dans une église. Bien sur tout le monde pleure etc.. (normal)

Pascal qui s'ennuie en profite pour discuter avec un peu tout, à commencer par l'invitée d'honneur de la cérémonie, c'est à dire la morte.

Apparemment elle n'a pas l'air dérangée et semble occupée à regarder son enterrement.
Elle lui dit simplement que là, tout de suite, ce qui lui manque c'est de manger des fraises.. ma foi.

Mais bon elle n’a pas l'air de vouloir monter. Effectivement ça doit être assez marrant de lire dans les pensées des gens qui assistent à ton enterrement : au moins tu connais les sentiments de tout le monde à ton égard.(les fantômes ont un accès télépathique direct apparemment)
Quand tu n'es pas clairvoyant et pas trop habitué c'est sur que ça doit bien faire marrer.*

Pascal lui dit simplement que si un jour elle veut monter et qu'elle ne trouve pas la lumière elle n’a qu'à venir lui demander. Ce en quoi elle le remercie vivement.


----------------------

Sinon un matin il trouve sa voiture cassée apparemment.
Alors il demande en haut ce que ça signifie.

Réponse : "C'est pour attirer ton attention sur la différence entre le pilote et la voiture. Toi tu crois être la voiture (ton corps) mais en fait tu es le pilote. La voiture est limitée et ne peut pas faire grand chose. Le pilote (l'esprit) peut tout faire. une voiture quand elle est cassée, le pilote en change, simplement."

En résumé le but est qu'il commence à dissocier ses perceptions de son propre corps. Donc il doit ressentir tous les objets qu’il croise comme s’ils étaient lui. Pas évident.

Enfin c'est ce que j'en ai compris quand il a essayé de m'expliquer parce que c'est toujours pareil : en haut ils t'envoient les infos de manière directe et non formulée, et en plus c'est conçu pour que tu comprennes directement tout avec ta structure mentale; donc c'est vraiment l'idéal. Dès que tu essaies de l'expliquer c'est une autre histoire.
Parce qu’il faut déjà que toi tu arrives à le formuler et que l'autre l'entende avec sa structure mentale différente.

Résultat c'est toujours le téléphone arabe. Mieux vaut expérimenter directement.

------------------------

Mais c'est vrai que l'identification que nous faisons aux cinq sens, à commencer par le sens du toucher (et donc la sensation de notre corps) font énormément pour nous maintenir dans l'illusion. Et avec un peu d'entrainement on peut commencer doucement à étendre ou déplacer sa conscience ailleurs.

Bon faut y aller tranquille, mais ça vient; même si ce n'est pas évident quand on n’est pas habitué et qu'on n’a aucun repère. Avec des perceptions énergétiques c'est plus simple parce qu’on a un truc auquel se raccrocher. Mais en réalité on peut le faire sans ça. Faut juste s'habituer doucement, quitte à imaginer au début.

Parce qu’en réalité on le fait tout le temps, mais on ne s'en aperçoit pas : on est trop focalisé sur le corps et les cinq sens.

-------------------
*
(Quand t'es clairvoyant c'est l'inverse, des fois tu préfères fermer parce que c'est trop chiant de voir toujours ce que les autres pensent ou font, surtout que généralement quand ça t'intéresse tu ne sais pas vraiment et que quand tu t'en fous t'es au courant de pleins de trucs que tu préférerais ne pas savoir. A la fin tu es tellement blasé que tu te fous de tout.)
Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 19:00
Une suite de textes qu'on m'a fait suivre par mail et qui contiennent différentes lettres du christ obtenus par un channel apparement.

Chacun doit y trouver ce qu'il veut en fonction de ses convictions , mais je trouve qu'il y a des choses fort intéréssantes la dedant.



Bien sur je n'émet aucun avis la dessus : que chacun se fasse sa propre opinion.
Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article
8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 19:03
Voilà un extrait de ce que j'ai trouvé sur un site :

"Le plan éthérique n'est pas un monde parallèle et sans rapport avec le nôtre. En effet, la tradition de l'hermétisme chrétien nous enseigne que le monde matériel dans lequel nous évoluons n'est pas monolithique. Il est en réalité composé de sept états vibratoires différents. Ainsi, nous distinguons, de l'état vibratoire le plus dense, à celui le plus subtil : l'état solide, l'état liquide, l'état gazeux, puis l'éther chimique, l'éther vital, l'éther lumière et l'éther réflecteur.
La tradition hermétique nous apprend que les quatre plans éthériques jouent un rôle particulièrement déterminant au sein de la nature. En effet, c'est par leur intermédiaire que toute forme matérielle, solide, liquide ou gazeuse, peut être vitalisée. Plus précisément encore, l'éther chimique est responsable des fonctions d'assimilation et d'excrétion, l'éther vital est nécessaire aux fonctions de reproduction, l'éther lumière est intimement lié aux fonctions sensorielles alors que l'éther réflecteur est associé aux fonctions de mémorisation."


J'ignore si cette manière de modéliser est totalement exacte.
Après questions à mes esprits dans ce référentiel : je vois dans l'éther lumineux et l'éther gazeux mais pas les deux premiers éthers.
Ce qui explique que je ne vois pas réellement les esprits de la nature pour l'instant.

Pourquoi ? Mystère!


    les esprits de la terre (éther chimique)
    les esprits des eaux (éther vital),
    les esprits de l'air (éther lumière),
    les esprits du feu (éther réflecteur).

Bon ce sont des pistes parce que je ne sais pas si c'est juste et ma clairvoyance reste limitée et embryonnaire à ce niveau.

------------------

Je comprends aussi ceci : la part la plus élevée de nous même perçoit dans le silence et sans aucun des 5 sens.
La communication par connaissance directe est plus proche de la nature de l'esprit divin.

Là où commence le son, nous commençons à approcher du matériel.(au début était le verbe)
Ensuite se formulent les pensées et ces pensées descendent du subtil au matériel pour donner vie à l'expérience du monde tel que nous le connaissons.

Ces pensées forment la cause de notre incarnation : "le corps causal". Et nous construisons tout en chaine jusqu'au corps physique pour matérialiser les expériences.
Cette structure 'causale' est l'origine de l'Ego : il est totalement impossible de descendre plus bas dans le matériel sans Ego.

C'est pour ça que, quel que soit le maitre, s’il est incarné alors il a un Ego. Aucun ne peut l'avoir dépassé sinon par définition il n'est plus incarné.
Pour devenir un maitre, la seule chose que nous pouvons faire est laisser le moi supérieur 'affiner' notre Ego pour le forger à l'image exacte de l'expérience qu'il a à vivre.

Inversement, le processus pour retrouver l'esprit divin consiste à remonter ce monde manifesté et matérialisé pour revenir jusqu'à la source de lumière dont nous sommes issus.
En libérant cette expérience de toute chose manifestée (donc tout sens ou concept ou même notion de temps qui précède forcément l'apparition du verbe)

Lorsque cette expérience est faite notre conscience est remontée à un niveau assez haut pour contrôler tout le processus volontairement, au lieu de le subir inconsciemment.

C'est pour ça qu'à un moment ça passe par un passage du formel au non formel. Au fur et à mesure qu'on monte en vibration on doit percevoir sans forme.
A mon sens c'est ça l'expérience du voyage dans le spirituel et les terres pures.

Cet aspect est bien plus agréable et il est difficile de concevoir le bien être et la toute puissance de la présence dans la lumière.
La puissance dans le transfert direct de connaissance est également sans égal.

Donc il est très douloureux à ce niveau d'évolution d'accepter de se recréer un Ego, qui sera forcément source de souffrance pour pouvoir descendre à notre niveau.
Surtout que le monde matériel est forcément duel et relatif. Et qu'il implique non seulement la souffrance mais aussi le risque de se perdre dedans à cause du karma.

Donc 'un prophète' comme Jésus est un sacré kamikaze. Respect.
Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article
8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 18:58
Hier je regarde à la télé une série qui s'appelle 'médium'.

Cette série est plus ou moins tirée des expériences d'une personne réelle d'après ce que j'ai compris. Dans cet épisode on voit la médium 'passive' en prise avec des manifestations qu'elle ne contrôle pas et qui vont souvent jusqu'à la possession partielle ou complète par les fantômes.

Ce cas est manifestement typique des médiums 'passifs' qui n'ont aucun contrôle sur leur clairvoyance et qui sont au final des portes ouvertes pour tout ce qui passe.(sauf qu'elle est une médium très puissante en plus)
Mon cas est différent : je suis un clairvoyant actif. C'est à dire que je dois accepter de voir pour que ça marche. C'est pour ça que même avec des capacités assez développées j'ai pu faire abstraction de la clairaudiance et des visions pendant plus de dix ans.

Je me dis que comparé au calvaire que vit cette pauvre femme (elle se retrouve sourde quand elle est en prise avec des visions d'une fille sourde etc.. je n'ai pas à me plaindre. Je décide donc qu'il est peut être temps de faire sauter ma peur des visions et de la clairvoyance en général.

Donc j'utilise tranquillement le double du futur et du passé pour ça tout en regardant la série.

Le soir je vais me coucher. Je suis toujours entouré de mon éternel brouillard transparent, qui ne me gène pas particulièrement. A peine j'éteins la lumière que le brouillard devient épais et lumineux autour de moi (j'ai les yeux ouverts dans l'obscurité).

Mon oeil que je n'avais plus vu depuis longtemps apparait et me regarde : c'est apparemment une vieille forme pensée que je me trimballe depuis plusieurs vies. Elle a symbolisé pendant longtemps mon conflit avec Dieu. Mais depuis quelque temps elle a perdu son intérêt.

Elle continue à me rendre visite quelquefois, et elle me fait penser à un compagnon fidèle qui ne peut se résoudre à s'en aller.
Mais moi je ne sais vraiment plus quoi en faire. Elle est trop puissante et trop affirmée pour se dissoudre simplement, je ne peux que la congédier mais pas la détruire.
(ma fée me dit qu'elle m'accompagne de vie en vie depuis plus de 2000 ans .. étonnant non? mais je suppose que ça date de ma vie de sorcier et de la perte de la foi qui en a résulté.)

A ce moment la lumière apparait dans ma tête et me dit simplement (de manière non formulée):
"c'est une énergie à ton service, tu peux l'utiliser pour ce que tu veux. Demande lui de t'aider à voir."

Alors je demande à l'oeil de m'aider. Immédiatement l'oeil s'anime et apparait en trois dimensions (alors qu'il était en deux dimensions jusqu'à présent). Il commence à regarder dans tous les sens et simultanément le brouillard s'épaissit encore plus.

A ce moment apparaissent des formes dedans : des visages grimaçant, des corps étranges qui ne cessent de se transformer : ils sont en trois dimensions et tendent les bras vers moi!
Au début j'ai une réaction de peur très forte qui me prend : je suis parfaitement réveillé les yeux grands ouverts, pas même couché et je vois dans une semi obscurité des formes très lumineuses de toutes sortes de créatures, grouiller dans tout mon champ de vision.

Je me calme et regarde plus tranquillement : l'oeil a disparu mais je le vois toujours en arrière plan émerger au milieu de formes indistinctes. En observant mieux je m'aperçois que les formes qui se transforment sont des scènes emmêlées les unes dans les autres qui font du morphing à une vitesse phénoménale.

Imaginez une projection visuelle en hologramme lumineux de 10cm² dans laquelle se mélangent dix films 3D transparents en même temps. Chacun se comporte comme s’il zappait sur plusieurs chaines simultanément. Multipliez ça par toute la surface de votre champ de vision. Et c'est comme si je regardais une multitude d'écran sur lesquels défilent une multitude de bouts de films holographiques qui se transforment sans cesse.

Je me couche et ferme les yeux : l'image ne change pas mais c'est moins terrifiant de la voir les yeux fermés.
D'un coup une des images qui a attiré mon attention devient plus grande dans mon champ de vision.

En quelques secondes elle devient simultanément: une tête de démon, une espèce d'insecte, une femme, un couple en train de s'engueuler, des trucs totalement indistincts. j'essaie de toucher et je m'aperçois que c'est juste une vision : aucun esprit n'est présent.

La lumière intervient encore: "calme toi et habitue toi à regarder sans avoir peur : il n'y a rien, tu regardes simplement dans un miroir qui reflète la mémoire du monde.
Imagine qu'il s'agit simplement d'un tableau de contrôle avec une multitude de télévisions et que tu zappes simplement. Ce que tu vois ce sont des scènes que d'autres ont réellement vécues ou vont vivre et qui sont enregistrées dans l'éther. Chaque subconscient enregistre les scènes de manière totale, et tout est centralisé
en un seul endroit. Tu accèdes à une part limitée de cet endroit."

Aussitôt je me rappelle du message de la veille du Merlin que j'ai croisé. "Tout n'est qu'un reflet déformé de l'esprit divin.".
Curieusement imaginer que le monde entier est sans forme et que c'est moi qui lui donne vie, me rassure. Et de manière contradictoire je me retrouve enraciné et prêt à vivre l'expérience sans peur.

C'est comme si je zappais dans la mémoire de l'univers finalement.
C'est l'abonnement à la chaine câblée ultime quoi. Comme la clairaudiance est l'abonnement téléphonique universel ultime.

Puis d'un coup une des scènes devient énorme, prend tout mon champ de vision, et se met en couleurs.
Je suis à l'intérieur en partie :je suis là, couché dans mon lit, et en même temps une part de ma conscience est dans une courte scène: je vois, j'entends et je touche également! Je suis sur une plage en train de regarder courir des gens. Puis la scène se retire.

Différentes formes transparentes zappent et une autre se met en gros plan et ainsi de suite. Je regarde par dessus l'épaule d'une petite fille en train de dessiner. Et puis ça saute encore.

Ca a duré plusieurs heures. C'est assez fascinant. Je n'ai pas retenu grand chose. Pourtant j'ai vu de tout.

Des humains, des extra terrestres, des choses étranges et incompréhensibles. Des mariages : à un moment j'ai vu une quinzaine de couples inconnus échanger leurs voeux et s'embrasser devant différents curés dans différentes églises.

Des êtres avec cinq paires d'yeux. Des espèces de 'femmes fleurs'. Des humanoïdes étranges sans yeux, nez ou visage et pourtant d'une beauté et d'une grâce artistique.
Un Apollon avec de multiples(!) ailes d'anges. Un démon grimaçant en train de touiller une marmite.
Des espèces de mini fées en train de jouer à cache-cache dans un champ de fleurs..

Ces visions sont époustouflantes car aussi réelles que la vie de tous les jours puisqu’en trois dimensions et matérialisées dans l'air : ou plus précisément dans le brouillard éthérique. (je le vois également les yeux fermés par le troisième oeil)

La lumière a fini de m'expliquer :
"Ce que tu vois est le début. Tu dois t'habituer. Pour l'instant tu es passif, mais avec l'entrainement tu verras que tu peux sélectionner l'enregistrement que tu veux. Il y a tellement de choses que ta vie ne suffirait pas à parcourir toutes les données. Mais quand tu seras entrainé tu n'auras qu'à demander et je sélectionnerai pour toi les visions qui t'intéressent."

J'ai fini par m'endormir en entrant dans une scène je crois.
C'est l'expérience de vision la plus grandiose que j'aie jamais faite.

Comme d'habitude il a suffi que je m'aperçoive que je n'avais que faire de la vision pour l'obtenir (puisque le sans forme est supérieur et plus proche du but de mon voyage). C'est toujours ainsi : ce qu'on veut avec l'Ego on ne l'obtient jamais réellement.

Dès qu'on y renonce, le ciel nous le sert sur un plateau. C'est l'apparente contradiction du divin.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
7 décembre 2008 7 07 /12 /décembre /2008 19:22
Cette histoire de terre pure m'interpelle pas mal.

Toute la nuit j'ai fait des rêves bizarres de bateau sur l'eau à la recherche d'une terre. De lieux étranges avec de grandes forêts et plein d'esprits.

Une bibliothèque bizarre avec plein de livres contenant tous les savoirs de l'univers. Mais quand j'ouvre un livre et que j'essaie de le comprendre les pages sont blanches ou écrites dans des langages incompréhensibles.

Ce matin alors que je somnole dans mon lit je fais un rêve étrange.

Je me balade dans la forêt guidé par mes fées et je me trouve devant une clairière. A l'intérieur, un magicien habillé en gris se réchauffe devant un feu de bois. Il m'invite à m'asseoir auprès du feu.

Mes fées se tiennent à ses côtés. Il est vêtu d'une grande robe grise et je ne vois pas son visage.
Mais je comprends qu'il s'agit de Merlin.

-  "Alors c'est toi qui vas me guider?  bizarre j'aurais cru trouver Cernunnos.."

-  "Cernunnos, moi, la lumière, un autre, quelle importance.. c'est toi qui tiens tellement à donner une forme à tout."

- "C'est vrai, une vieille habitude surement.."

- "Et cette habitude risque de te perdre là où tu vas. Tu abordes une partie du voyage différente, en quelque sorte.
Jusqu'à présent les pièges étaient nombreux, mais tu as été suffisamment bien guidé pour les éviter.
(mes fées semblent toutes contentes d'elles.)

Beaucoup de gens ne dépassent pas le piège du pouvoir et deviennent des magiciens ou des voyants.
Bien sur ces expériences peuvent être utiles, mais tu les as déjà trop vécues et ce n'est pas ce que tu as choisis toi.

La sagesse et l'amour sont les deux guides qui permettent de dépasser ces pièges. Au delà de ça vient le royaume spirituel.

Avant que tu ne commences ce voyage là, il y a certaines choses que tu dois comprendre.
Dans le monde spirituel tu verras des splendeurs plus grandes que tout ce que tu imagines, tu auras accès à des connaissances importantes, tu pourras même rencontrer des dieux et visiter leurs mondes.

Au début ces choses te paraitront fabuleuses et tu pourras être tenté de t'arrêter dans l'un d'eux, en estimant que ton voyage a suffisamment avancé.

Mais dans ces mondes là et même avec tout le savoir et les connaissances de l'univers tu ne pourras pas trouver ce que tu cherches réellement. : la paix de l'esprit.

Cela une seule chose peut te l'amener : la découverte de ton esprit divin. Et l'esprit divin se tient en un seul lieu : la caverne de cristal.

Cette caverne est dans ton centre, elle est à la fois très proche et en même temps totalement inaccessible. Son entrée se tient à un niveau dimensionnel trop élevé pour toi. Pour l'atteindre tu dois traverser entièrement les terres spirituelles.

Traverse les mondes que tu veux, fait ce que tu veux : mais rappelle toi; tu n'es qu'un voyageur.
Tu ne seras nulle part chez toi tant que tu n'auras pas trouvé la grotte de cristal.

Seule la quête du Graal, celle de l'esprit divin vaut la peine d'être vécue : le reste n'est qu'un reflet déformé.

Bien sur tu ne peux pas encore voir là, et tu as des choses à régler avant d'avancer. Mais un voyageur averti en vaut deux.

Tu as pris l'habitude de beaucoup écouter la fée de l'air. C'est vrai que la sagesse est de bon conseil, mais pense à écouter également la fée de l'eau. Car l'amour inconditionnel est une clef qui ouvre toutes les portes."

Mes fées en choeur "Ne t'inquiète pas, avec nous tu ne peux pas te perdre!"

Bon, ben ça promet tout ça. Enfin tant que je ne vois que du brouillard je ne peux pas être tenté de toute façon.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 15:26
Je cherche des renseignements sur les terres pures ces derniers temps, histoire de comprendre leurs significations:

Voilà ce que j'ai trouvé sur un site parlant de bouddhisme :

"Lorsqu’un être, grâce au double entraînement (entraînement à la compassion et entraînement à la sagesse), arrive à se libérer du 4ème voile, le voile du karma, il accède à la 1ère terre pure (ou champ pur) de Bouddha. En réalisant que la nature de l’esprit est la vacuité, il est devenu un arya bodhisattva, c’est à dire un être sublime. Dès ce moment, il est assuré de ne plus rechuter dans le samsara et en particulier dans les mondes inférieurs. Les terres pures sont créées par l’esprit des Bouddhas, et sont donc des lieux exempts de peine et de souffrance, extrêmement propices aux pratiques spirituelles.. "

Apparemment à l'intérieur des terres pures il existe différents niveaux de réincarnation, de la 1ère terre jusqu'à la 10ème terre.

Plutôt cohérent tout ça, non?

Apparemment d'après ce que j'ai trouvé en cherchant sur différentes religions, si on suit l'expérience de la dualité alors on se réincarne perpétuellement entre différents niveaux de conscience qui vont des enfers au monde des dieux (bas astral au haut astral dit autrement.)

La vie dans les enfers étant peu adaptée au développement de la compassion et de la sagesse (on s'en doute un peu au vu du profil du gnome et du troll) et la vie dans le haut astral étant également peu adaptée aux deux.
(puisque les dieux vivent dans des plaisirs constants et ont des vies extrêmement longues bien que non éternelles : ce que toutes les mythologies ont déjà bien démontré. Ils n'ont a priori aucune envie de s'embêter à faire des recherches spirituelles.

Le 'problème' étant qu'on passe l'éternité à faire des allers-retours entre le haut et le bas.

Bien sur il s'agit d'expériences et il faut les avoir toutes vécues pour avoir envie de s'élever j'imagine : seul l'esprit divin peut décider.

Au final nous retournerons tous à l'unité quoi qu'il arrive, donc tout cela part d'un choix purement consenti de l'esprit divin.

On retrouve également ce commentaire dans la voie du magicien:

"Renoncer à la dualité, refuser paradis et enfer. Merlin disait qu'au delà du jeu des contraires se trouve un royaume de pur être, de pure lumière, de pur amour. Toute cette affaire de bien et de mal !.. cesse de courir après ton ombre et oublie cela... Nous avons la liberté de choisir de nous enchainer pour toujours au cycle du plaisir et de la peine. Mais nous sommes également libre d'en sortir et de faire cesser notre souffrance..."

Donc chercher à s'élever au dessus de cela nécessite de chercher à créer la première terre pure.

Ce qui pour moi équivaut à développer son corps spirituel jusqu'à ce qu'il soit suffisamment puissant pour atteindre la conscience christique. Il faut nettoyer le corps causal : ce qui nettoie le karma.

Ce développement progressif du corps spirituel correspondant aux dix terres pures des Bouddhas.

Bien sur tout le truc, c'est de lâcher tout le karma pour créer au moins la première terre pure : il semble qu'ensuite on puisse travailler à s'élever à partir de là.

On sait qu'on arrive au corps spirituel simplement quand le 'je' disparait et que le 'nous' le remplace. Nous commençons alors à voir la dualité s'effacer tout doucement.

Je précise que certains disent que l'élévation de la planète amène naturellement ce nettoyage de karma et essaie de nous amener tous au développement du corps spirituel : c'est pour ça que tous ces processus sont très expliqués en ce moment et que nous sommes très aidés dans le nettoyage.

Nous verrons bien ou cela mène..
Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article