Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

29 décembre 2008 1 29 /12 /décembre /2008 18:50
Les esprits de la nature se situent à tous les niveaux d'évolution et on peut en trouver dans tous les plans.

La plupart sont des êtres bien plus évolués que nous, il appartiennent simplement à un règne différent.
C'est à dire qu'ils ne fonctionnent pas réellement comme nous.

Il semble par exemple qu'ils n'aient pas un sens du 'moi' aussi développé que nous puisque ils n'ont pas un Ego comme le notre.
C'est pour ça que s'associer avec eux est à double sens (comme avec les anges d'ailleurs) : chaque règne a ses spécificités et les humains ont l'Ego, qui les fait percevoir comme totalement séparés du monde qui les entoure, et le libre arbitre. Ces deux choses, si elles deviennent un piège pour nous à un certain niveau, nous donnent une marge de manoeuvre que les autres règnes ne possèdent pas.

Il n'est guère étonnant que ceux qui commencent à travailler avec les esprits de la nature s'aperçoivent que la relation est à double sens et qu'ils nous sollicitent souvent pour de l'aide. (dans des domaines où ils ne peuvent agir faute de libre arbitre ou de structure mentale adaptée.)

Inversement, eux sont des alliés précieux pour ce qui est d'agir à des niveaux de réalité que nous ne percevons pas.

Il peuvent également renforcer nos chakras en fusionnant avec nous temporairement et nous aider à travailler sur les problèmes de nos corps subtils. S’ils fusionnent avec nous ils nous aident en augmentant notre niveau vibratoire ce qui nous permet à terme d'atteindre des plans supérieurs tout en travaillant l'enracinement.

Leur aide est très précieuse dans la nature au sens large : pour tout ce qui concerne le travail sur les énergies ou les lieux sacrés entre autres. Mais ce sont des choses que j'approfondirai largement je pense.

Dans l'immédiat, les grands dévas élémentaires sont également les mieux placés pour nous aider à rééquilibrer les éléments en nous.

J'ai eu l'occasion de discuter avec eux plusieurs fois pour différents sujets.

Chacun doit se faire sa propre expérience à ce niveau.

Mais en ce moment je travail toujours sur mes problèmes d'enracinement et deux esprits de la nature se sont proposés naturellement de m'aider : un elfe qui fusionne avec moi pour travailler un chakra et une fée du feu qui vient m'aider à activer le point du nombril s’il ne chauffe pas assez.

Le but étant qu'ils m'aident à désencrasser les chakras et restent le temps que je fasse remonter les problèmes cachés à ces niveaux.

J'ai également demandé directement au grand déva de l'air de me rééquilibrer : on va voir ce que ça donne.


Il ne faut pas hésiter à demander leur aide pour un travail sur soi en cours : même si l’on ne les perçoit pas !
On en trouve vraiment partout : parce que, comprenez que ce n'est pas parce qu’on a construit des villes que les vortex et lieux d'énergie naturels de la planète se sont déplacés.

J'ai un vortex avec un elfe gardien en plein milieu de mon salon alors que j'habite un immeuble en ville.

Dites vous que si d'un coté 'on' nous dit de préparer les gens à les rencontrer à plus ou moins long terme (ce qui parait être le message général de tous les clairvoyants qui discutent avec eux), eux se préparent à nous rencontrer : c'est pour ça qu'ils accompagnent les humains très volontiers et qu'ils coopèrent avec nous.


Inutile de préciser que les histoires de sacrifices d'animaux et autres trucs sordides chez les grecs et romains étaient à mon avis plus une envie de méchoui inventée par les prêtres,  tout comme je ne pense pas que ce soit Jésus qui soit allé dire aux catholiques de procéder à la sainte inquisition.

Remettons les choses à leur place dans l'univers et débarrassons nous des images diaboliques de la nature.

Tout ceci reste une coopération et puis n'oublions pas que nos corps étant composés d'éléments on les côtoie plutôt de près ces grands dévas.. (et Dieu d'encore plus près certes ..)
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
29 décembre 2008 1 29 /12 /décembre /2008 18:43
Donc depuis un moment on me dit que je dois bosser sur l'illusion de solidité du monde matériel et recentrer ma conscience sur le coeur.

J'ai une tendance à faire un rejet du monde matériel (ce n'est pas un scoop depuis le départ) c'est probablement pour ça que j'ai autant de facilité à me retrouver dans d'autres dimensions. Comme en même temps j'ai une peur panique de quitter mon corps physique je suis obligé d'être à plusieurs endroits en même temps au lieu de faire du voyage astral: je suppose que ça a été voulu dans ma structure mentale puisque rien n'est au hasard.
(sinon honnêtement depuis le temps j'aurais laissé mon corps là où il est et ne serais plus revenu à ce niveau de réalité.)

Donc du coup je travail plus en extension de conscience qu'en déplacement de conscience.

Revenons sur ce que je sais sur la matière:
Au début j'avais rencontré une amie de ma mère qui avait fait une expérience de montée de kundalini.
Je précise que cette femme ne connaissait rien à l'ésotérisme et ne pouvait pas avoir inventé ce qu'elle avait vu.

Elle m'a expliqué que pendant plusieurs mois lorsqu'elle touchait n'importe quel matériau elle sentait exactement de quoi la matière était constituée. Elle m'a dit qu'elle avait du mal à expliquer plus mais qu'elle avait compris depuis que la matière n'était qu'une combinaison des éléments primordiaux: (air, feu, eau, terre etc..) dans une certaine proportion, et il semblerait que c'était cette proportion qu'elle sentait; mais bon elle n’a pas pu expliquer davantage puisque c'est une expérience directe, dure à décrire apparemment.
Et elle n'a pas précisé s’il y avait plus d'éléments que les 4 primordiaux également. (une question plus intéressante que ce qu'on croit)

J'ai gardé cette info dans un coin de ma tête parce que je ne voyais pas à quoi ça pouvait me servir à ce moment là et puis ça me paraissait bizarre. Mais d'un autre coté je ne vois pas comment cette femme aurait pu inventer ça.

Depuis je me suis aperçu que beaucoup de gens parlent de ça en ésotérisme (ou dans les religions puisque le corps de gloire donnerait la maitrise de ces éléments) :  ce n'est donc pas une théorie, puisque je connais au moins quelqu'un qui a pu en faire l'expérience directe.

J'ai eu ma période ayurvéda : j'ai trouvé que la médecine indienne était particulièrement intéressante.
On trouve également cette idée d'éléments primordiaux qui composent nos corps et déterminent nos types de constitutions.

Assez intéressant et je confirme que je perçois ces éléments dans les corps subtils (disons au gout et à la texture) sur les gens où ils sont en forte proportion seulement pour l'instant. Je peux le déceler par comparaison aux corps subtils des esprits de la nature qui sont, eux, très marqués sur un élément.

Comme j'ai rejeté longtemps le monde matériel je ne me suis pas intéressé à la composition énergétique de ce monde jusqu'à présent. Mais en théorie je devrais pouvoir le ressentir comme les corps subtils : il suffit juste de lever le blocage mental qui censure et de pratiquer.

Je me suis aperçu par exemple que si je cherche des champignons dans la forêt : je peux déceler le type d'énergie d'un champignon de manière succinte en étant dessus. Ensuite en filtrant je devrais, en théorie, pouvoir me laisser guider au hasard dans la forêt par mon toucher pour trouver un champignon directement.

Dans les faits ça ne marche pas parce que je ne ressens pas très bien leur énergie en tant qu'élément matériel.
(j'ai obtenu bien plus de succès depuis, dans cet exercice, en suivant un elfe vers une plante précise par exemple : parce que l'elfe je peux le repérer facilement et lui me guide directement à mon but dans la forêt. La prochaine fois je demanderai à un lutin pour les champignons.)


Partant de cette constatation, et du fait que les grand dévas élémentaires contrôlent chacun un élément dans la nature , il apparait qu'ils ont une grande implication dans la création de la matière telle que nous la connaissons, et dans la création du monde matériel tout court.

Donc, ces dévas (les anciens dieux grecs et romains pour la plupart) ne doivent pas être négligés dans l'équation et détiennent probablement la clef de la matière.

Bien qu'il faille noter que l'élément qui relie le tout (ou qui se situe au dessous) est l'amour inconditionnel pour moi:
la nature profonde des choses. Mais à quel niveau la situer.. (est ce que c'est la part non manifestée qui est présente en tout au final? ou un élément supplémentaire plus subtil?)

C'est très clair en tout cas dans la terre pure, donc en cherchant sous les éléments on doit trouver cet élément primordial je pense.

Rappelez vous le film "le cinquième élément" de Luc Besson : à la fin le dernier élément est l'amour. (d'autres l'ont peut être appelé éther ou autre.. ma foi, à approfondir)

Comme personne n'invente rien mais puise dans l'invisible, il est bien probable qu'il y ait un fond de vérité à ce niveau dans ce film. (bon après, vu qu'on déforme les choses pour qu'elles entrent en 3D dans notre structure mentale rien n'est jamais sûr.  Mais je sens une vérité à ce niveau, et simplement en comparaison avec mon expérience de la terre pure ça parait logique.)
Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article
28 décembre 2008 7 28 /12 /décembre /2008 16:26
Je vais utiliser un peu le jargon bouddhiste parce que je trouve que c'est explicite pour cet exercice.
(On peut parler de fusion avec la lumière ou de claire lumière de signification comme disent les bouddhistes : c'est sûrement une idée proche, du moins je le pense)

Je pratique la méditation sur la lumière le matin (pour arriver à fusionner avec) en même temps que le nettoyage des corps subtils et je pratique pas mal la dissolution des vents et gouttes dans l'action (dans la mesure du possible : je précise parce que quand tu ne peux plus bouger ou penser ça ne le fait pas tout le temps donc tu es obligé d'arrêter.). Par contre, une fois l'état d'esprit particulier pour chaque signe connu, c'est plus simple de le retrouver en méditant.

Sur le site de l'unité des religions il y a un truc qui me  parle pas mal, parce que j'ai pu faire l'expérience de ces visions depuis un moment déjà. Au départ je pensais que ça avait une signification dans le monde des esprits mais il me répondait à chaque fois que non.

(je précise de manière simple ce que j'en comprends : l'idée est que pour avoir une vision de la claire lumière de signification qui permet de nettoyer la goutte du coeur il faut purifier différents éléments:
Les vents et les gouttes qui circulent dans les corps subtils.
Il y a des vents grossiers, des vents subtils et le vent de la goutte du coeur est le vent très subtil.
Selon les bouddhistes on sait qu'on voit la 'bonne lumière' parce que la méditation inclut la dissolution de vents dans un ordre précis.)

Il semble donc que ce que je vois corresponde à des signes de dissolution des vents:

Voilà de quoi il s'agit :

(mais je précise que c'est la double vue qui le montre : donc je vois mal comment on peut voir ces signes sans avoir ouvert un minimum le troisième oeil : d'où mon idée que les écrits bouddhistes partent du principe que le troisième oeil est ouvert à un moment donné de la pratique. D'un autre coté je suppose qu'on peut très bien arriver à voir la claire lumière sans se soucier des signes.)

- Le mirage (dissolution du niveau grossier du vent de l'élément terre)
En fait l'image normale se met à miroiter comme si on était en plein désert et qu'on était en face d'une vague de chaleur : mirage est donc un mot très explicite et quand on le voit on ne peut pas se tromper : c'est très concret.

- La fumée (dissolution du niveau grossier du vent de l'élément eau)
Pareil : tu vois de la fumée s'élever de partout : c'est marrant des fois parce que c'est comme si ton bureau se mettait à cramer. (bon sauf que c'est juste de la fumée transparente)

- Les lucioles (dissolution du niveau grossier du vent de l'élément feu)
Alors là au vu du nombre de visions de lucioles différentes que je vois j'ai du mal à savoir de laquelle il pourrais s’agir mais on me dit bien que j'en fais l'expérience parfois. (faudra approfondir)

- La lampe à beurre (dissolution du niveau grossier vent de l'élément air)
La seule dont je n'ai pas fait l'expérience jusqu'à présent : donc j'ai du mal à savoir à quoi ça correspond
(mais on me dit que je n'ai pas fait l'expérience de celle là.)

Pour les vents subtils effectivement j'ai du mal à savoir parce que je fais l'expérience de la vision de pleins de lumières avec disparition des sens et il vient un moment où je commence à avoir un début d'endormissement systématiquement même si le processus complet prend 10 minutes tout au plus. Ce qui interrompt tout et m'empêche d'aller plus loin.

J'ai également rencontré le même problème que Kadak à un moment : quand on médite sur les vents la conscience se met à partir dans tous les sens : tu as beau être assis et droit, tu as l'impression de bouger et de te tourner dans tous les sens et du coup il est impossible de se concentrer. En se concentrant sur les gouttes (principalement celle du coeur pour moi) plutôt que les vents ça rétablit effectivement la situation.

Mais le fait que je n'arrive pas à dissoudre le vent 'grossier air' expliquerait que je n'arrive jamais à aller jusqu'à la fusion avec la lumière. et que je reste sur des visions de lumière 'contaminées'.

J'en ai profité donc pour demander pourquoi l'élément air ne se dissolvait pas et il semble bien que ça vienne d'un déséquilibre chez moi au niveau de l'air : donc peut être bien qu'avant de pouvoir dissoudre correctement les vents grossiers il faudrait équilibrer les éléments dans le corps.

Voilà là où j'en suis pour l'instant : j'ignore où j'en suis réellement là dedans mais bon autant faire un retour d'expérience dessus quand même.

Bon pour le déséquilibre des éléments j'ai décidé d'en parler aux principaux intéressés : les grands dévas élémentaires. Il semble qu'ils puissent aider à rétablir la situation. Discussion assez intéressante, j'en parlerais demain. (même si ça ne concerne pas vraiment la claire lumière.)
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 12:20
Nuit bizarre.. pleins de choses me sont venues, pleins d'evenements du passé sont remontés et j'ai pas mal discuté avec mon guide ce matin en somnelant.

Mon guide est un bouddha (c'est à dire un être réalisé qui a fait voeux d'aider tous les autres à se réaliser également : si si étonnant non?). Il est donc ma source d'inspiration nocturne. (et il me fait bosser en ce moment vu tout ce qui me remonte le matin au reveil).

Apparement il c'est mis à me guider il y a plus de 10 ans quand j'ai construit mon autel.  Avant j'avais un autre guide (je peut pas dire qui ou quoi) plus adapté à ce que j'etais. Il m'apparait sous différentes formes et m'instuit au niveau de ce que je peut comprendre .  Donc je ne sais pas du tout qui c'est. (mais bon il dit qu'au niveau ou il est sa change rien pour lui dans l'absolu et qu'il se met simplement à un niveau ou je peut le comprendre et c'est chaque fois différent suivant la leçon.)

D'après ce que j'ai compris on n'est pas automatiquement guidé par un bouddha et d'une certaine manière on peut le demander. Donc tout le processus qu'on a mis en place avec pascal avec cet histoire d'autel et ces phrases que je devais réciter devant mon autel font que j'ai été guidé par lui pendant pas mal d'années déja.

Etonnant non? On trouve d'ailleurs ce genre de pratique dans la phase préliminaire bouddhiste il me semble : comme quoi, finalement y'a des gens qui ont du pas mal chercher avant de mettre en place ces sytèmes.. domage qu'on ai que des infos déformées. (mais il parait que c'est normal dans la dualité on déforme tout de toute façon.)

Mais le coup de s'en remettre au bouddha qui on réalisé avant nous pour nous guider marche très bien : je confirme.
__

J'ai cherché pour l'ange gardien : (puisque on m'a dit en plus que j'en avais un).
Voila ce que j'ai trouvé : CALIEL.

Il semble que ce soit juste même si les hiérarchies et classifications d'anges sont limitées et incomplètes (tout comme le plan des méridiens et des chakras chinois est différentes des nadhis hindoux et que les deux sont incomplets : simplement parsque nous modélisons des choses en 3D pour les comprendres et leur donnons des noms pour les faire entre dans des cases; alors qu'elles sont multidimenssionnelles et incompréhensible pour nous dans leur nature réelle: donc au final personne en détiens de vérité absolue : seulement des vérités relatives.)

Y'a pleins d'interprétation différentes sur le net, mais apparement le point commun est qu'il apporte la 'vérité'.
(apparement il m'apporte au moins la mienne : c'est déja ça non?)

Ma fois, vas savoir..  bon ben je crois que j'ai fait le tour de tout le monde.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 18:45
Hier, l'enfant intérieur a été tellement libéré que j'en ai profité pour discuter avec des esprits que j'évite depuis le début.

Je me suis aperçu il y a un moment déjà que je suis accompagné par des 'fantômes positifs'.
Mais j'ai préféré éluder parce que, déjà, j'ai eu du mal à concevoir au départ qu'il n'y a pas réellement de vie privée et que nous sommes envahis par des esprits de toutes sortes.

En plus y'a un truc chez eux qui me gênait et intuitivement j'ai compris qu'il valait mieux zapper jusqu'à être mieux enraciné. Hier j'étais dans l'état d'esprit idéal pour parler avec eux et je comprends mieux pourquoi j'ai préféré attendre.

J'avoue que les saints et les extraterrestres c'est pas trop prévu au départ dans ma structure mentale, donc il a fallu que je lâche pas mal de trucs avant de leur parler. D'un autre coté ils sont là, je peux leur parler, les toucher, ils m'envoient des images mentales d'eux etc.. je peux continuer à faire le fier et les ignorer, mais bon c'est pas très sympa.

Surtout qu'ils sont là pour agir avec moi, alors autant faire leur connaissance.

Attention on commence.

Deux d'entre eux ont dépassé très récemment le cycle des réincarnations. Ce qui m'accompagne est une émanation d'eux : un corps qu'ils ont créé dans l'éthérique pour m'accompagner, mais d'après ce que j'ai compris c'est une petite partie de leur conscience seulement et ils font pleins d 'autres choses en même temps.
(apparemment ça fait partie de la suite de leur évolution mais c'est un truc auquel je ne comprends rien, je me contenterais bien de dépasser les réincarnations déjà)

Ils ne sont pas là pour s'occuper de moi, mais pour mettre leur grain de sel dans quelque chose dont j'ignore la teneur et que je dois faire. C'est en rapport avec les nouvelles énergies.. ma foi on verra bien.

J'ai obtenu les infos en fusion d'esprit et par traduction de ma fée de l'air.

L'un d'entre eux était dans sa dernière incarnation une guérisseuse d'origine grecque (dernière vie en 500 après Jésus christ à peu près). Assez sympa et un peu enveloppée (c'est une grosse dame quoi).

L'autre était un druide d'un ordre secret anglais dont j'ignore le nom mais plutôt assez haut placé (dernière vie en 1000 après Jésus Christ à peu près) Lui est plutôt grand et maigre.


Bon et la palme c'est le dernier : lui est un extra terrestre qui est mort dans un accident stupide (d'après ce que j'ai compris) il y a 2500 ans. Il n'a pas fini son cycle de réincarnation et c'est son seul corps (bien qu'il soit passé par le monde spirituel avant d'être là : il n’est pas en perdition quoi.)


Apparemment il n'est jamais venu sur terre avant et il compte se réincarner dans le coin d'ici quelques années (il n’a pas l'air pressé) d'après ce que j'ai compris il préfère attendre que ce soit moins le bordel chez nous. (on le comprend un peu)

il m'a envoyé des images mentales de sa dernière incarnation et j'ai vu une cité de cristal (ou d'une matière transparente qui y ressemblait) très belle mais d'une architecture pas trop compréhensible.
(forcément s’il attend qu'on en soit à ce niveau d'évolution dans le coin il n’est pas près de s'incarner.)

C'est une sorte de magicien  (j'ai proposé 'technicien' mais il a répondu que magicien correspondait plus à ce qu'il sait faire.) Lui aussi doit mettre son grain de sel dans un truc je crois.

Alors il a un corps tout bizarre, j'ai cherché une image sur internet et j'ai trouvé un truc qui semble correspondre à peu près. (ma fée a l'air d'accord.)



C'est juste pour avoir une idée de sa tronche parce que cette histoire de grands gris je n'en sais rien. Lui n’est pas du coin en tout cas.

Bon voilà quoi, je peux dire que rien que de toucher l'extra terrestre m'a fait remonter un tas de peurs et j'ai du faire péter avec le moi du futur et du passé.
Une espèce de peur viscérale, je peux te dire que si je l'avais vu directement comme ça m'arrive certaines fois j'aurais fait une attaque je crois. Je confirme, on n’est pas près d'en rencontrer en vrai ou la moitié de la population finira aux urgences psy ou complètement parano.

Bizarrement on a une peur ancestrale très forte d'eux et même moi qui n’en ai rien à foutre en temps normal (et qui ai vu et côtoyé des entités négatives très moches, des dévas hargneux etc..), de me retrouver confronté à lui ça m'a fait une sacrée peur. Y'a anguille sous roche : les histoires d'extra terrestres cachent une vérité que l'inconscient collectif n’est pas près d'accepter et qu'on a tous sacrément occulté.

Bon enfin, là c'est juste un fantôme d'extra terrestre, positif en plus, et d'une planète lointaine en dehors de notre système.

* * *

Sinon il parait que j'ai aussi un guide : un être encore plus évolué qui, lui, n’intervient que dans mes rêves.
(il ne redescend plus à nos niveaux de réalité apparemment)

Donc en résumé : un troll, un gnome, deux fées, un magicien extra terrestre fantôme , une guérisseuse grecque , un druide anglais , un guide spirituel inconnu et la lumière.. (et il parait qu'il y a un ange gardien en plus : c'est lui qui doit conduire le car..)

Ca va je ne peux pas dire que je me sens seul.

J'en ai parlé à la lumière qui m'a dit que pour tout le monde c'est pareil : c'est une espèce de coopération, un travail d'équipe quoi. Avec autant de monde pour nous aider on se demande comment on peut faire des conneries et se planter. Ah oui, le libre arbitre c'est vrai..

Tu m’étonnes qu'en méditant au hasard j'ai 'découvert' de manière inattendue une manière d'ouvrir le troisième oeil : c'est sur qu'avec l'équipe d'assistance que je me trimballe en train de me dire ce qu'il faut faire c'est plus logique d'un coup.

* * *

Bon sinon au point où j'en étais, j'ai demandé si le père Noël existe pour vérifier parce que là, franchement je ne suis plus sur de rien ces derniers temps.

On m'a répondu que  non..  dur dur ..

Bon pas grave, joyeux Noël quand même ! 
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
23 décembre 2008 2 23 /12 /décembre /2008 19:10
Ce matin j'étais de bonne humeur sur la clairaudiance, j'en ai profité pour discuter avec toutes mes plantes.

Apparemment elles vont toutes bien.
L'état de la plante infestée de pucerons s'est parfaitement stabilisé, et le nombre de pucerons a décru de manière très significative. La plante elle même a fleuri toute la semaine dernière et se porte très bien.
Le lutin qui s'en occupe me confirme que c'est bon et que l'expérience est terminée.

Comme quoi ils avaient raison : la bombe à pucerons n'a pas servi et je n'ai pas eu besoin d'exterminer les pucerons en les mettant sur le balcon. Simplement de l'amour et de l'attention et l'intervention du déva des pucerons qui a rééduqué la population a suffi à amener un équilibre. Ca laisse de l'espoir pour nous.

Mon monstérosa m'a reproché de ne pas l'avoir brumisé depuis une bonne semaine déjà (il a raison je reconnais).
Je lui ai promis qu'il y aurait droit ce soir.

Une plante a essayé de me gratter un pot plus grand , et je lui ai expliqué qu'elle avait déjà assez grossi comme ça (elle est énorme.). Ma femme m'a expliqué après coup que c'était plus ou moins elle qui lui avait promis.. bon ok on verra.

Une autre semblais désespérée dans un coin: en fait elle était dans un endroit isolé où je ne la voyais pas et ou du coup je ne m'occupe pas d'elle. Elle envoyait de telles vagues d'angoisse que j'ai dû me résigner à la mettre sur la table. Son soulagement était tangible.

j'ai discuté avec le gnome de mon obsidienne mouchetée.
je lui ai demandé s’il parlait français et il m'a confirmé.  Il m'a recommandé de méditer avec la pierre parce qu'elle avait des choses cachées à me faire remonter.

Ma foi bonne idée. je lui ai demandé comment il faisait pour tenir dans une pierre aussi petite et d'après ce que j'ai compris il n’appartient pas au même espace temps et y'a une espèce de monde là dedans.. ma foi suis pas sur d'avoir tout compris : on verra bien.

Du coup j'en ai profité pour discuter avec la lumière qui m'a fait un briefing pour l'année prochaine.

Apparemment l'an prochain je vais devoir réapprendre entièrement la nature en commençant avec le jardin de Pascal. Je dois commencer par les pierres : simplement me laisser enseigner par elles, elles me diront à quoi elles servent et leur usage au fur et à mesure.

Ensuite je dois apprendre l'eau et ses propriétés: apparemment l'esprit de l'eau du puits de Pascal pourra m'enseigner. (je ne sais pas trop, mais on doit pouvoir faire une fontaine : on verra)

Et enfin c'est l'ambassadeur elfe qui viendra m'enseigner la forêt : apparemment il est issu du peuple des bois.

D'après ce que j'ai compris il faut également que je me forme sur les lieux sacrés puisqu'ils arrivent tous à échéance. (Les constructions énergétiques des cathédrales ont été créées pour durer 1000 ans parait il, mais bon je n'en sais pas plus. Et apparemment elles ont été tellement dénaturées que peu d'entre elles ont réellement encore vocation à être de vrais lieux sacrés.)

En plus ils ont tous été construits sur un l'ancien modèle énergétique du monde qui est en train de changer complètement. (modèle à 7 chakras alors qu'on est passé à 13 chakras.)

Donc y'a pleins de trucs à inventer.. en bref on va bien s'amuser. J'ai toujours aimé créer des trucs ou bosser sur des domaines où je ne comprends pas grand chose et puis manipuler l'énergie des lieux sacrés ça ne doit pas être différent de l'informatique.

De toute façon si mon Moi supérieur a pu me faire programmer dans des langages auxquels je ne comprenais presque rien, il doit pouvoir me faire manipuler de nouvelles énergies auxquelles personne ne comprend rien sans difficulté.

Faut aussi que j'étudie la merkaba: ça existe vraiment ce truc je peux le toucher sur moi et j'ai même réussi à l'activer une fois, mais bon ça génère des champs d'énergies bizarres. Donc à tester aussi à l'occasion. (je n'ai pas osé faire trop de trucs avec; ça peut être dangereux et je ne suis pas suicidaire non plus)

Donc faut que j'écrive tout ce que je fais et je continue à bosser l'amour inconditionnel en même temps.

Voilà voilà on verra, mais je pense que je vais bien m'amuser l'année prochaine.

*PS : je ne sais pas ce qu'elle m'a débloqué la pierre mais j'ai l'enfant intérieur excité comme un fou aujourd'hui.
Du coup c'est vrai que je parle mieux avec tout l'univers.. question d'innocence, mais bon la dernière fois que j'ai été comme ça ma femme a failli me mettre des baffes tellement elle n’en pouvait plus.. va falloir que ça passe lol

*PPS: tu vois Marion, tout dépend du contexte et quel aspect de nous même nous considérons, à mon niveau incarné je considère que je vais créer des trucs pour m'amuser, mais à un niveau plus haut je sais que je vais juste faire ce que le moi supérieur me dit et à un niveau encore plus haut je sais que ma part en dehors de l'espace temps a déjà tout fait, vu et créé : donc rien ne peut être inventé.. c'est une contradiction en apparence simplement.
Moi ça ne me pose aucun problème !
Les mots.. ne peuvent que donner une vague idée des choses : il faut les vivre et le mental finit par être dépassé face à la notion de dimensions multiples, donc un texte restera toujours limité.

C'est pour ça que la seule vérité valable reste celle que chacun peut expérimenter par lui même, quoi qu'il arrive.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 18:53
Depuis quelque temps je m'entraîne à me recentrer dans le coeur. (amour, joie , vérité).
Le résultat est assez aléatoire pour l'instant et ça va, ça vient au cours de la journée mais ça se précise de plus en plus.

Cet état semble s'approcher un peu de celui que j'ai pu expérimenter dans la 'terre pure', mais en reste, pour l'instant, très éloigné quand même. (dans la terre pure j'étais la lumière qui, à la fois constituait et éclairait de l'intérieur le monde entier : ici l'état est loin d'être aussi radical.)

Ma conscience se trouve centrée sur la goutte du coeur et suit l’énergie qui en irradie et s'en va dans toutes les directions: elle traverse le corps physique, le corps éthérique etc.. jusqu'à arriver dans la partie où la distance n'a plus vraiment de sens (le corps spirituel).

Le seul problème que je n'arrive pas à résoudre est que, plus la conscience s'éloigne du corps physique, plus elle monte dans les dimensions. Alors que j'ai l'impression que la conscience en partant du centre devrait plonger simultanément dans toutes les dimensions.

Maintenant que j'ai compris que le reste est sans intérêt, je peux travailler à le dissoudre systématiquement dans le coeur. En gros une pensée passe : elle est forcément issue d'un égrégore , d'une influence extérieure quelconque ou encore de l'Ego. Si une émotion nait de cette pensée je la dissous dans le coeur.

Cela ne marche que si le canal central est ouvert : c'est à dire que l'état d'amour inconditionnel est présent.
Si j'ai besoin d'agir ou de penser pour le boulot ou pour la vie courante je laisse faire la lumière : en l'absence de pensées parasites la clarté d'esprit est supérieure à toutes les cogitations possibles.

L'idée est de maintenir cet état en permanence et de ne laisser aucune pensée ou émotion duelle prendre le pas dessus dans la mesure du possible. (plus facile à dire qu'à faire)

Par moment il est étonnant de se sentir comme une espèce de tas d'énergie lumineuse sans forme et sans limite.

Le travail consiste à dissoudre la solidité du monde matériel puisqu'il est une simple représentation 3D du mental et de revenir à la perception du monde sous sa forme plus 'réelle' : c'est à dire énergie et conscience mélangées sans aucune limitation ou séparation entre les différentes dimensions ou espaces temps. *

Exercice à sacrément approfondir, mais qui nécessite encore d'augmenter l'enracinement.
A noter que le faire dans l'action bien que très difficile permet de progresser très vite, et, du coup, dès que l'on est au calme ou en situation de détente, l'état se met en place tout seul, de manière très marquée et sans effort.

Il ne s'agit pas d'une projection de conscience mais d'une extension de la conscience : il faut être présent dans le monde matériel et dans les autres états simultanément tout en étant capable de fonctionner normalement.
Ce qui veut dire qu'on commence à accepter et à expérimenter que le monde qu'on perçoit est une projection de notre intérieur tout en étant totalement réel.

En fait la séparation entre intérieur/extérieur devient de moins en moins nette si la conscience est centrée dans le coeur et étendue au delà du corps. Puisque le centre réel de ce que nous sommes se réduit à un point dans le coeur.

*
Il faut noter que toutes les dimensions et les consciences sont situées au même endroit : ici et maintenant et que c'est le mental qui trie dans le tas en mettant des conventions 'inconscientes' pour isoler un événement et un espace temps précis. (notre expérience d'incarnation présente entre autres)
Ces conventions sont 'la nature' du corps causal pour moi (ou de l'inconscient).
Bien sur la séparation entre nous tous est une illusion due au corps causal: nous sommes le 'grand UN' depuis le départ et n'avons jamais cessé de l'être, nous nous illusionnons juste, donc tout le travail consiste à lever des voiles illusoires, pas à créer quoi que ce soit.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 18:50
Ce que veut l'Ego ne devient jamais réalité. L'Ego n'en serait de toute façon jamais satisfait.
Se soucier de ce que veut son Ego revient à écouter un dépressif insatisfait chronique, dénué de pouvoir autre que nous prendre la tête, et qui n'a aucun espoir de guérison.

Le moi supérieur est celui qui crée les événements dans notre vie, c'est lui la nature du pouvoir créateur en nous.
Mais il ne négocie pas avec qui que ce soit : il nous fait avancer sur notre chemin de vie qui est simplement une suite d'expériences qui nous amènent un peu plus près de nous, expérimenter en tant que Dieu incarné. Tant que nous sommes incapables d'avancer en conscience il s'en charge.

Le seul moment où il nous rendra le pouvoir sera celui ou nous aurons fusionné avec l'esprit divin.
En attendant nous n'avons et n'aurons aucun pouvoir conscient d'altération directe de la réalité : nous sommes donc condamnés à avancer dans le monde qu'il a créé pour nous, et plus nous vivons d'expériences et guérissons de parts de nous même, plus ce monde s'améliore.

Si on l'écoute, les choses deviennent plus simples et du coup on peut avancer de concert avec lui. Qui plus est, au lieu de répéter vingt fois les mêmes expériences jusqu'à ce qu'on comprenne (ce qui est le cas d'énormément de gens), on peut assimiler les choses à une vitesse record, et faire se succéder à la chaine des expériences qui nous font évoluer rapidement; même si elles sont douloureuses.

C'est le sens de la phrase "Trouvez ce que vous souhaitez réellement dans la vie et faites en l'expérience."
Parce que le moi supérieur nous fait faire les choses que nous voulons réellement.

Commencer à se mettre en accord avec lui peut donc passer par cette première étape.

* * *

La mécanique du désir.

Le désir est souvent vu comme quelque chose de 'mauvais', un truc qui nous maintient dans l'illusion.

Mais en fait le désir n'est pas une chose mauvaise en soi. C'est un puissant moteur, c'est même le seul qui nous pousse à avancer. Sans lui nous resterions toujours au même point.

Il faut simplement comprendre que ce désir va revêtir différents visages et changer de formes au fur et à mesure que nous le satisfaisons au niveau essentiel: c’est à dire que nous répondons au désir fondamental qui est en nous. (celui donné par le moi supérieur et pas celui de l'Ego)

Un jour, après avoir suffisamment expérimenté, même un athée chronique désabusé comme moi, finit par comprendre que son plus grand désir est de faire l'expérience d'une rencontre et d'une fusion directe avec Dieu.

Mais il s'agit d'un processus. A une époque, un ordinateur était ma vision la plus grande de Dieu et tous mes désirs tournaient autour de cela. Puis avoir un bon boulot a été mon désir le plus grandiose et ainsi de suite.

Si on part du principe qu'on va attendre d'être à la retraite ou d'avoir atteint tel ou tel niveau pour faire les expériences que nous souhaitons, nous ne sommes pas prêts d’évoluer. Si nous attendons de n'avoir plus aucun désir pour évoluer c'est pareil.

Ces choses se font simultanément, car le désir est un puissant moteur sur la voie et il faut savoir l'utiliser.

Une religieuse sincère dans un couvent, un moine isolé sur un rocher ne sont pas des gens qui n'ont plus de désir. Ce sont des gens dont le désir de divin est devenu tellement fort que plus rien d'autre n'a d'importance à leurs yeux.

* * *

Tout revient donc à savoir distinguer ce que nous voulons réellement dans la vie, et cela est toujours en rapport avec le moi supérieur. Quand c'est fait il faut en faire l'expérience directe. Puis recommencer encore et encore.

Le but n'est pas de faire la course : tout le monde n'en est pas au point où il veut faire directement l'expérience du divin dans cette vie. Et bien sur il faut jouir des choses : car cela aussi est notre nature. Si nous avons un désir et le satisfaisons il ne faut pas oublier de s'en délecter. L'enfant intérieur est celui qui nous permet de connaitre la joie et la jouissance.

La vie devient vraiment intéressante quand on revient dans notre vraie nature et qu'on accepte que tout cela est un jeu organisé par nous tous pour nous faire évoluer.

Au lieu d'essayer de satisfaire un Ego qui nous maintient dans une situation de souffrances et d'insatisfaction constantes.  Jusqu'à ce que l'enfant intérieur en ait assez et nous rende malade pour qu'on l'entende, ou que le moi supérieur, lassé de nous voir nous enliser dans des métiers ou des vies dont nous ne voulons plus, crée une expérience de rupture pour nous faire avancer.
Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 07:25
Cela devrait être fait tous les matins et tous les soirs : avec l'entrainement ça ne prend pas plus de 10 minutes et les bienfaits obtenus sont vraiment très importants.

On peut le faire simplement en visualisant ou avec l'entrainement on peut y aller en laissant venir les visions et sensations des corps subtils ce qui rend l'exercice plus sympa encore.
________

On se met dans une position de méditation la plus confortable possible pour nous.
(même vautré sur un canapé ou couché c'est très bien)
On imagine qu'on est sur un nuage et on s'élève dans le ciel : plus on monte dans le haut astral plus nos corps subtils vibrent fort et vite.

Là, on reçoit une douche divine (issue de Dieu) et les anges et archanges peuvent s'activer à nous nettoyer.
(si on la perçoi il s'agit d'amour pur et de lumière : plus on monte haut plus la lumière est pure. Se baigner dedant est un des trucs les plus fabuleux que je connaisse puisque je suis pas encore prêt à fusioner avec)

On nettoie dans l'ordre qu'on veut et en restant aussi longtemps que souhaité sur chaque corps.

- Le corps physique :
l'énergie divine vient nourrir chaque cellule, dénouer chaque muscle et chaque problème.

- Le corps éthérique :
Les anges rafistolent les accrocs, nettoient ce corps, raccompagnent toutes les entités ou fantômes indésirables chez eux etc.;

- Le corps émotionnel:
Normalement ce corps devrait être limpide puisque les émotions doivent toujours le traverser en un éclair. Aujourd'hui chez pratiquement tout le monde il est plein de veilles émotions sclérosées.
Visualisez que le flot divin dissout toutes les émotions et les entraîne avec lui jusqu'au centre de la terre où elles seront recyclées.

- Le corps mental :
Normalement il devrait être toujours clair et lumineux pour accéder à l'intuition et à la clarté d'esprit librement.
Dans notre société il est profondément attaqué par des égrégores de toutes sortes (publicité, boulot, journal de 20h)
Visualisez que le flot d'énergie divine dissout tous les égrégores qui vous prennent la tête.

- Le corps causal:
On peut visualiser que les vieux karmas usés sont emportés par le flot divin. Surtout si on est en train d'en évacuer un, mais c'est plutôt pour les habitués du travail sur le karma et le subconscient.

_______________________
* option : briefing au sommet.

Une fois qu'on a tout nettoyé on peut rester encore un peu dans cet état de méditation et en profiter pour rencontrer les principaux acteurs de notre vie :

L'enfant intérieur : écouter ses revendications, le rassurer lui donner l'amour dont il a besoin.
Le moi supérieur : demandez les changement que vous voulez dans votre vie, écoutez ses conseils etc..

Si vous ne percevez pas contentez vous de laisser l'enfant intérieur exprimer ses revendications au moi supérieur et laissez le moi supérieur créer les expériences de vies et les événements nécessaires aux améliorations.

Il s'agit ici de comprendre comment marche l'univers : vous passez commande du but, et vous laissez le moi supérieur faire évoluer votre vie.

Il ne s'agit pas, contrairement à ce qu'on nous apprend, de courir partout en agitant les bras après un but quelconque.

On vise le but, on REMERCIE l'univers de le créer et ensuite on laisse le moi supérieur se débrouiller sans plus RIEN ATTENDRE.

Ensuite pensez simplement à être à l'affut de toutes les expériences de vie que vous rencontrez et, avec l'entrainement, vous comprendrez en quoi elles sont là pour vous faire atteindre le but demandé.

________________________
* option : parler avec les anges

Si les visions et les sens subtils sont libres c'est plus sympa, on peut en profiter pour rencontrer des anges , archanges et votre ou vos saints préférés.
Là, vous les laissez vous conseiller et s'occuper de vos corps subtils.

_________________________
*  option : parler avec son ou ses guides.

On est accompagné par différents esprits de haut niveau d'évolution qui nous guident également la plupart du temps.
(au moins un en tout cas.)

Mais on peut également être accompagné par des fantômes positifs (des magiciens morts qui existent dans l'état intermédiaire et savent se nourrir à ce niveau sans avoir besoin de se réincarner : il existe des méthodes pour ça apparemment mais je détaillerai quand j'en saurai plus).

Ceux là peuvent nous enseigner, nous donner des conseils etc..
_______________________
*option : parler avec les esprits de la nature

On peut faire pareil avec les esprits de la nature : dans ce cas on redescend dans la forêt enchantée.
(un niveau plus bas de l'astral). Et on laisse venir ce qui veut. (en se faisant guider par un ange si on veut.)

Là vous pouvez rencontrer par exemple l'esprit gardien de votre jardin qui peut vous donner des conseils ou des infos sur l'entretien à faire, ou sur ce qui serait bon pour vous en rapport avec la nature etc..

Vous pouvez rencontrer vos animaux totems ou bien les esprits de la nature qui vous accompagnent en temps normal. C'est plus simple de communiquer avec eux comme ça au départ.

_________________________
*option : parler avec les extra terrestres et se faire retirer les implants.

Essayez de contacter les extra terrestres positifs (pas trop dur, y'en a toujours de très haut niveau spirituel qui entendent, surtout qu'il paraitrait qu'il y a une flotte qui surveille notre planète.. mais bon je n'en sais pas plus ce n'est pas mon rayon.. en tout cas j'ai déjà contacté les positifs sans problème) et demandez leur de venir vous nettoyer de toute influence ou présence extra terrestre négative sur vous.

Demandez leur d'enlever tout implant extra terrestre négatif qu'il pourrait y avoir sur vous.
(ça vous étonne? les implants extra terrestres, faut pas les chercher dans le corps physique ils ont largement dépassé ce stade d'évolution).

_________________________________________________________________________________

L'idéal est d'avoir une variante de cet exercice qui corresponde à vos croyances : je pense avoir été suffisamment large dans les options données.

__________________________________________________________________________________

Pensez à refaire cet exercice le soir en rentrant.

Vous serez étonné de la quantité d'égrégores (formes pensées), d'entités négatives (si vous êtes en rapport avec de la clientèle surtout, ou si vous avez fait un bain de foule au centre ville), émotions refoulées de la journée (stress du boulot et autres) et autres choses que vous avez ramassées en une seule journée!

Cet exercice est de l'ordre de l'hygiène de base.
Imaginez que, si vous ne l'avez jamais fait avant, (ou un équivalent, méditation, prière etc..) c'est comme si vous ne vous étiez jamais lavé. Forcément y'a de la crasse.
Repost 0
Published by christophe - dans techniques
commenter cet article
19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 19:08
Les maladies sont l'expression de l'enfant intérieur : la partie liée à l'instinct.  (mère)
Les expériences de la vie sont l'expression du moi supérieur : la partie liée à la connexion à l'esprit divin  (père)

L'Ego est la programmation mentale qui a commencé dès la naissance et a construit la horde de petits 'moi' qui forment notre personnalité: des réactions de fonctionnements automatiques face à des événements précis de la vie. Cela part des choses les plus basiques (rapport à la nourriture) jusqu'aux choses les plus abstraites.

Les trois sont naturellement déséquilibrés dans la société. L'instinct est refoulé, le moi supérieur nié; donc les expériences de la vie et les maladies sont vues comme des choses aléatoires et plus ou moins impossible à éviter.

L'Ego est considéré comme seul ayant un intérêt et tout s'adresse à lui dans notre société, et est conçu pour le manipuler.

Dans tout ça l'homme n'est plus grand chose d'autre qu'un robot condamné à faire ce pour quoi il a été éduqué, sans espoir de devenir autre chose.

La plupart des gens acceptent leur sort qui semble être de répéter indéfiniment les mêmes choses en attendant la mort, en se résignant à être malade et en priant pour ne pas trop l'être et en se réjouissant quand les malheurs ne les atteignent pas trop et frappent leurs voisins.

L'homme est dépressif au fond et son âme est malade. Personne n'est réellement sain d'esprit ni heureux dans notre société. Du dernier des clodos au premier chef d'état tous sont en souffrance et ne connaissent pas la paix.

La qualité de vie de notre société est celle de nos publicités : de la poudre aux yeux qui masque un produit bien souvent frelaté et sans intérêt.

Comment casser ce cercle ?

----------------
Alléger l'Ego.

L'inconscient (crée =>) pensées (crée =>) émotionnel (crée =>) circulation énergétique (crée =>) corps physique.
(causal)                 (mental)          (émotionnel)            (ethérique)                    
 
En attaquant l'inconscient on s'attaque à éliminer un à un les petits 'moi' : à chaque fois une des chaînes qui nous entravent tombe.

Ce n'est pas un travail rapide, mais il apporte un réel soulagement; même s’il oblige à regarder ses peurs en face.
Pour cela toutes les thérapies sont bonnes.

On réalise de plus en plus ce qui est la réalité de notre être : nous somme conçus pour connaitre la paix et la béatitude constante, et si nous ne les connaissons pas c'est simplement à cause d'un masque posé dessus.

Ce masque nous fait croire que l'accès à cette béatitude est lié à un événement ou un état particulier.

Or, plus on avance plus on s'aperçoit qu'en réalité cette béatitude n'est pas générée par les événements, mais présente dès le départ en nous. L'Ego la masque complètement et nous en laisse entrapercevoir quelques reflets lorsque nous répondons à ses attentes.

Donc nous finissons par être entièrement conditionné par les événements puisque nous voulons revoir à nouveau ce reflet de bonheur. (quand j'achète une nouvelle voiture, quand j'ai une promo au boulot etc..)

Tout cela est un mensonge. Cet état est notre dû et nous est masqué par l'Ego : il n'est donc pas celui qui nous récompense, mais celui qui nous prive de la béatitude.

--------------
Dénouer le coeur et ouvrir la vision intérieure.

Lorsque l'on a compris cela, le but est de parvenir à ne plus lâcher cet état de béatitude en dissolvant tout ce qui est pourrait être perturbateur.

Si on a suffisamment travaillé, le moi supérieur doit avoir repris les commandes et au lieu d'être victime des événements, nous participons activement à des expériences de vies qui nous rapprochent un peu plus de la liberté, l'enfant intérieur peut s'exprimer : nous sommes de moins en moins malade, et quand nous le sommes nous comprenons le message : ce qui nous rapproche également encore du but et permet de guérir plus vite.

L'Ego doit être devenu un serviteur à ce niveau (plus ou moins). Il ne sert qu'à générer le monde matériel et rien d'autre. Le moi supérieur est le maitre.

La vision intérieure (3ème oeil) permet d'avancer encore plus vite en devenant son propre thérapeute.
La guidance et l'aide des esprits deviennent précieuses à ce niveau.


C'est là que le feu du nombril entre en jeu, et que le centrage dans le coeur devient important.

La conscience centrée dans le coeur dénoue petit à petit l'accès à la source d'amour inconditionnel en nous et la fait jaillir.  Nous en sommes les premiers affectés constamment.

Le but est de faire grandir la lumière en nous jusqu'à ce qu'elle nous apparaisse dénuée de tout artifice dualiste : donc lié à un événement , action , ou état quelconque du monde matériel.

La clef qui consiste à dénouer le coeur passe par trois choses apparemment : amour, joie, vérité. (c'est ce qu'on me dit)

En théorie :
Quand le coeur est dénoué le moi supérieur, l'enfant intérieur, et l'Ego fusionnent pour révéler l'esprit divin.
Il n'existe  plus de maladie (enfant intérieur), plus d'expériences (moi supérieur), plus de forme matérielle (Ego)

Nous serions donc libéré de la roue des réincarnations.

---------------------------------------
Troisième oeil et schizophrénie

Que se passe t il quand on ouvre sa vision intérieur avant d'avoir commencé à travaillé l'inconscient ?
On se retrouve face à ses peurs 'matérialisées' dans la réalité. (puisqu'on va voir dans le bas astral et que les entités jouent sur nos peurs pour se nourrir de nos pulsions)

D'où le diagnostic de 'schizophrénie' fréquemment fait par les psys.

Attention : il existe vraiment des schizophrènes, tous ne sont pas des apprentis sorciers ayant ouverr le troisième oeil; mais il faut bien comprendre que quelqu'un qui ouvre le troisième oeil de manière inattendue va forcément
commencer par voir ses propres peurs, d'où le risque de confusion de diagnostic. Et au vu du rapprochement des plans, et des facilité d'évolutions actuelles sur la planète; sans compter le niveau vibratoire plus élevé des jeunes qui s'incarnent:  ces phénomènes sont, et seront, de plus en plus fréquents.

Il est donc fortement conseillé de ne pas faire usage de ses capacités avant d'avoir suffisamment nettoyé l'inconscient : au moins des peurs les plus flagrantes, sous peine de se retrouver avec des réels soucis mentaux au bout d'un temps. (possession par les entités cette fois : et là, on n’est vraiment plus seul dans sa tête..).

Il faut bien comprendre que l'oeil intérieur révèle les choses subtiles du monde, qui ne sont que le reflet de notre intérieur (puisque nous sommes l'univers entier) Si nous ne l'avons pas nettoyé les visions peuvent être plus ou moins terribles.

Sans compter la perturbation que peut provoquer le fait de commencer à voir la réalité de notre société et de nos concitoyens. Chose qui est normalement fermée à la plupart des gens.


Il est donc particulièrement important à ce niveau de commencer par travailler à nettoyer l'inconscient.
Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article