Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

14 mars 2009 6 14 /03 /mars /2009 07:03
Donc, jeudi soir,  en résumé ils m'ont encore fait sauter une 'couche', et tous les problèmes cachés sous le tapis sortent avec. Il est assez clair que là, c'est d'ordre spirituel, et ça touche principalement les vies que j'ai passées sur terre et leur raison d'être.

Donc, la lumière me prévient que ça va être lourd et qu'il vaut mieux aller acheter de la bière. Quand même elle, me suggère de me bourrer la gueule, c'est que généralement je vais déguster.  Donc, j'ai pris l'apéro en discutant tous azimuts avec elle. La lumière est un excellent compagnon de beuverie. Parce que, en premier lieu, elle ne boit rien, donc toute la bouteille est à toi et le saucisson avec. Et ensuite, elle ne se lasse pas de te remonter le moral avec plein de phrases bien choisies (décidément un sens de la psychologie inimitable) et en plus en balançant plein d'amour dans le corps partout où ça fait mal. Donc très bien finalement.

J'ai quand même passé la journée du lendemain dans un état proche du zombie, avec deux de tension. Puis, finalement j'ai compris le fond du problème, (outre le nombre pas possible de choses qu'ils m'ont vidées de là dedans.). En fait j'ai toujours cru qu'on venait ici avec des missions, et que si on les résolvait on gagnait un super truc, et si on échoue on est bon pour une pénalité. Comme un jeu quelconque quoi. Eh ben non.

En fait y'a pas de mission ou de raison autre que d'être ici, point à la ligne. C'est pour ça qu'il n'y a jamais de faute, de jugement ou d'attente envers nous, en haut.  Expérimenter notre être de manière relative, est la seule raisons d'être. Vivre l'expérience 'JE SUIS' et c'est tout. Qu'on soit vendeur, escroc, curé, ou coureur automobile importe peu. Seule l'expérience de nos sens dans la matière et la joie d'être ici, a un intérêt pour Dieu, et c'est la seule raison de notre expérience ici bas.

Le reste : les péchés, les jugements, les fautes , les bonnes actions sont des catégories inventées par le mental qui n'ont pas lieu d'être pour Dieu. Il s'en fout, la seule chose qui est importante c'est que nous expérimentions la matière en réalisant uniquement les expériences que nous souhaitons, sachant que les corps vont et viennent et sont construit, détruits et reconstruits au gré de nos humeurs, que les acteurs sont tous UN,  et qu'il n'y a pas d'autre raison à tout ça que le plaisir d'exister.

Tout le monde vient d'en haut et y retourne tôt ou tard, en se perdant tant qu'il veut dans la matière, sachant que le temps n'existe pas plus que le reste. Donc, tous nos psychodrames, nos doutes, nos peurs et nos prises de têtes sont un effet secondaire du mental. Mais n'ont aucun sens au niveau divin. Les problèmes sont des créations de la forme manifestée et c'est tout. Le karma c'est juste des regrets que nous emportons avec nous pour nous faire une suite de l'histoire, mais c'est un choix délibéré que nous faisons pour revivre une expérience d'un autre point de vue ou avec une autre issue, et pas une punition en fait. (je l'ai assez vu avec les mémoires de morts.)

'JE SUIS' est la seule chose que nous devons expérimenter, et c'est ce qu'ils sont en train de nous réapprendre à tous, simplement en nettoyant les couches que le mental a construit sur cette réalité qui, au final, est simplissime.

PS : Je précise un truc au vu d'une certaine incompréhension dans les commentaires:
Si demain vous commetez une chose qui vous empeche d'évoluer, vous allez forcément vous infliger une leçon en retour. VOUS MEME à un niveau plus haut. Parsque à ce niveau la vous savez que vous etes la pour évoluer.
En plus comme en ce moment on fait plus de karma, le résultat sera cash.
Donc rassurez vous, 'les punitions'(qui sont en fait des experiences d'évolution) c'est pas ce qui manque, mais c'est vous même qui vous les infligez dans le meilleur des cas. En haut ils nous aident juste à réaliser notre but : faire l'expérience de nous même en tant que dieu.Comme etre un tueur psychopathe c'est pas trop etre dieu, y'a des chances que sa nécéssite quelques mise au point dans notre évolution qui passe par des expériences.Donc rassurez vous, avant qu'il n'y ai plus de punition il faudra que tout ce qu'on refoule devienne bien plus conscient et pour ça y'en a pour un moment.

Mais à un momnent donné sa viendra et à ce moment vous verrez que bizarremnt même en aillant le pouvoir de faire du mal aux autres au final vous ne désirerez plus que la paix et l'amour. Un chemin à suivre simplement.

PSS : C'est limite terrifiant d'imaginer que sans notion de 'punition' divine vous pensez que rien ne vous empecherais de devenir des assassins, des violeurs etc.. Donc vous avez le désir de faire tout ça, mais vous ne le faites pas juste à cause de la punition divine?
Sa en dis long sur la perversité refoulé qu'il vas falloir bosser.
Ceux qui n'aiment pas sai baba, posez vous la question très sérieusement.
(C'est l'avatar qui nous met en face de notre perversité pour la purifier : ceux qui ne l'aiment pas... c'est qu'il y a beaucoup beaucoup de boulot.)
Bon c'est pas grave, on est aidé en ce moment profitons en.

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 19:35
Je vais essayer de refaire le point, il semble que j'en ai besoin pour l'évacuer même si dans l'absolu sa ne présente que peut d'importance.

Donc je ne vais pas revenir sur le fait que ma principale perception est par le toucher au sens large. Donc le ressenti de mes propre corps subtils et la capacité de toucher et de devenir 'en partie' n'importe quoi en dehors de toute notion d'espace temps (donc une sorte d'extension de conscience) et de me tenir comme au centre d'une toile d'energie qui me relie au reste de l'univers.

Mon deuxième sens le plus dévellopé est la télépahie, donc la capacité à voir et entrer dans des structures mentales très différentes et à échanger même avec des êtres assez éloigné de moi en théorie. (la vision et l'audition puis le gout arrivent ensuite et je n'ai pas d'odorat énerégétique et peu d'odorat normal)

J'ai beau le nier pas mal j'ai un rapport au monde végétal très particulier. Je communique très facilement avec les végétaux et je leur apporte clairement une énergie que je comprend pas dans l'absolu, mais qui leur plait beaucoup, y compris sur de grandes étendues de terrain (puisque je peut projeter ma conscience sur des terrains entre autres) et qu'il m'arrive de parler avec les guardiens, on dira basiquement que j'ai vraiment la main verte, qui semble plus une capacité à canaliser naturellement une énergie qui leur convient qu'autre chose.

Il faut se rappeler également que je vois les végétaux et la lumière différement de tout le reste avec ma vision 'normale'. Donc je vois les végétaux partout et ai une conscience aigue de leur présence, tellement qu'un pauvre platane en centre ville peut occulter tout le reste dans ma vision du monde.(leur beauté est largement supérieur au reste, comme si je voyais cette partie du monde à un niveau supérieur avec ma vision normale.)

Mes mémoires subconscientes (donc au niveau spirituel) s'expriment soit émotionnellement, soit par le toucher.
Donc j'ai revécu mes mémoires de mort en revivant 'physiquement' les blessures mortelles, la ou d'autres les évacuent directement ou on des visions. Il s'agit d'une mémoire kinétique, ce qui j'avoue est très particulier.

La chose la plus bizarre qui me soit arrivée et que j'ai préféré souvent occulter, a été les souvenirs de corps différents.

Entre autre la première fois ou j'ai ressenti mes corps énergétiques après l'eveil de kundalini et que j'ai commencé à ressentir à quel point ils obéissaient et changeaient leur niveau vibratoire à ma demande une chose m'a profondément choqué : mon corps physique aurait du faire pareil et j'ai eu précisément le souvenir kinétique à ce moment que simplement en augmentant ou en ralentissant le niveau vibratoire de mes cellules j'aurais pu changer de dimension et revenir ici (en fait j'ai eu le souvenir de la commande mentale à faire, mais sa
ne marchait pas un peu comme si tu avait perdu un bras, que tu essayait de saisir un truc et que tu ne pouvais pas parsqu'il est plus la). Un souvenir très fort qui a ce moment alors que je ne comprenait rien à ce qui m'arrivais et qui m'a paru tellement fou que j'ai préféré l'occulter.

J'ai eu également le même souvenir face à un elfe un jour dans la forêt et même après des années de pratique j'ai senti que ma santé mentale prendrait un coup si je revivais complètement ces souvenirs à ce moment précis. Je l'ai perçu qui me regardait d'une autre dimension et qu'il suffisait d'un effort de volonté pour le rejoindre, mais mon corps ne répondait pas. Donc encore une deuxième fois je l'ai occulté.

En réalité j'ai le souvenir d'avoir eu le corps illusoire et mon subconscient se rapelle comment le faire fonctionner tout simplement. Donc je ne suis pas étonné de ce que ma dit le lutin. Puisque a un certain niveau je l'ai toujours su.

Ce qui m'a perturbé pas mal la dedant est que si je suis issue du monde végétal au moins au niveau de l'ame (ce que ma manière de percevoir semble clairement indiquer) ;
et que j'ai pu avoir le corps illusoire en étant un végétal, sa veut dire que la notion de hiérarchie spirituelle telle qu'on la trouve partout est totalement fausse.

Et qu'en réalité un brin d'herbe ou un homme sont tous deux sur une voie d'évolution qui conduit au même endroit et passe par des étapes très similaires.
Ce qui fait fortement réfléchir sur notre profond égocentrisme humain qu'on retrouve même en spiritualité, qui considère que l'homme est le seul digne d'évoluer spirituellement,
et a quel point il est mal fondé et décallé avec la réalité.

J'ai toujours eu l'impression d'etre décallé par rapport au monde, un peu comme si on m'avait envoyé en enfer. (une vision que j'ai partagé avec pascal.)Principalement parsqu'avec la clairvoyance en voit trop de choses et que notre monde est trop basé sur l'égocentrisme et l'arnaque de l'autre. Tant qu'on ne le voit pas sa passe, mais si on le voit tout le temps c'est épuisant et on ne peut pas vivre ici sans, soit enormément évoluer, soit occulter.

Depuis Quelques semaines il se passe un truc étrange. En fait je commence à sentir mon corps et mes cellules comme mes corps subtils. C'est à dire que je sent clairement que mon corps physqiue est en train de changer et que petit à petit il se transforme. On est très loins du corps illusoir dont je me souviens mais il est évident pour moi que nos corps sont en train de se transformer en la même chose.

Je ressent fortement l'ascension actuelle de la planète. Tous les jours ma vision des végétaux change : ils sont de plus en plus fin comme si le monde s'affinait et se purifiait. C'est le début, mais sa viens. je me sens un peu comme un voyageur perdu qui aurait trouvé un train qui rentre chez lui. c'est le début du voyage mais je sais déja que la, enfin je rentre chez moi. Je n'ai jamais voulu que ça, en fait, le pouvoir m'a intéréssé un temps mais quand j'ai réalisé que tout le monde l'avais et que j'ai commencé à écrire mon blog, j'y ai renoncé.(le pouvoir sur les autres passe pas l'ignorance d'eux même qu'on leur impose, simplement)

A quoi bon s'embéter alors que la planète nous emmène dans son ascension, il suffit de tout lacher et de suivre le mouvement. Une planète, un brin d'herbe, un homme, c'est pareil : c'est un être conscient sur une voie d'évolution qui le rammène à l'unité et lui permet de faire l'expérience de lui même. La planète nous fait le plaisir de faire le boulot et de nous emmener, ce qu'elle aurait surement pu refuser.

Nous n'avons qu'une chose à faire : tout lacher et laisser le neuf entrer, et un matin nous nous réveillerons surement tous avec un corps illusoire et clairvoyant. Une société comme la notre ne pourra de toute façon pas exister si tout le monde est clairvoyant : il n'y aura plus de place pour le mensonge et les faux semblants, qui sont la base de notre fonctionnement actuel.

Ce qui ne veulent pas suivre trouveront un moyen de quitter le navire un moment ou un autre, pour aller dans des mondes plus adaptés de toute façon. En tout cas d'une certaine manière, je rentre chez moi après des vies d'exil.

PS : ceci n'a pas d'autre interet que vider mon corps spirituel de ses souvenirs et de sa rancoeur j'imagine pour laisser la place au neuf.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 19:00
En premier lieu, il est important de prendre la décision de lâcher tout ce qui ne convient plus, et de l'affirmer en conscience : question de libre arbitre.

Je vais décrire ma technique de travail.
En précisant que ça marche pour tout le monde, même pour ceux qui n'ont aucune perception et aucune capacité : le seul truc c'est que, dans ce cas, on ne peut pas vérifier directement l'efficacité.

Deux choses qui font que cette méthode marche très bien :
1) Nous sommes passés dans un niveau dimensionnel bien plus fluide, même si on en n’a pas conscience, et notre nature énergétique et celle du monde actuel n'ont déjà plus rien à voir avec celle d'il y a 6 mois. A part le mental, qui fait semblant de ne rien voir, on n’est tout simplement plus dans le même monde, et en pleins voyage vers un autre "endroit" dimensionnel.
Le temps a largement accéléré et le voile qui nous empêchait de voir matérialiser notre intention, s'est largement amenuisé. (d'une certaine manière il est lié au délai entre l'intention et sa manifestation)
Nous sommes dans un endroit où toutes les dimensions sont facilement accessibles, y compris les dimensions célestes : il suffit de demander pour qu'un archange débarque.

2) Tout le monde est très entouré, et aidé par une multitude d'esprits, et tout le monde a au moins un guide de haut niveau spirituel. A minima, tout le monde est relié à Dieu (père mère) même s'il n’en a pas conscience.
Le simple fait qu'on existe veut dire que Dieu (appelez le comme vous voulez, l'univers si vous n'êtes pas croyant) ne nous lâche pas un instant, s’il se détournait un seconde de nous, nous n'existerions plus.


C'est très simple.

Quand une peur ou un problème arrive:
1) Remercier l'univers de la trancher : c'est à dire de l'enlever et d'enlever ce qui le fait exister en faisant au mieux, et nous enseigner le comportement adéquat s'il y a lieu. (l'univers sait toujours ce qu'il faut faire sauter et dans quel ordre pour vous)
2) S'en détourner et ne plus y penser.

C'est tout.

Quand je fais ça, immédiatement je sens plein de choses sortir de moi (y compris au niveau cellulaire) et plein de lumière entrer pour les remplacer, ça dure la journée et la lumière me dit toujours sur quoi elle travaille, et quand c'est fini, je peux tester immédiatement la différence de réaction et le fait que la peur soit partie, c'est très sympa. Du coup, je bois beaucoup pour évacuer, et de préférence de l'eau qui a un certain niveau énergétique pour ne pas déprimer inutilement.  (donc l'eau de l'archange ou n'importe quel truc qui augmente votre niveau vibratoire est très bien en ce moment.)


Si vous préférez, vous pouvez appeler un archange avec une épée qui tranche toutes vos peurs et qui vous libère de tout ce qui n'a plus lieu d'être, et une lumière qui vous enseigne le comportement adéquat dans la situation.

La manière de le visualiser dépend de chacun : c'est la manière que vous utilisez pour mettre votre INTENTION.
Donc, à chacun de trouver sa méthode suivant ses croyances.

Ensuite il faut s'en détourner pour que ça puisse se manifester : c'est une règle de base.

Si vous cogitez trop et avez du mal à ne pas focaliser sur un problème donné, alors sélectionnez un problème quelconque de votre vie qui n'est pas urgent à régler, et ramenez votre cogitation dessus tout le temps : il s'agit d'occuper votre mental (ou cerveau gauche) pour laisser le champ libre à l'univers (ou au cerveau droit) pour
créer la vraie solution et faire lâcher le problème véritable que vous souhaitez traiter.

Si vous avez des dons quelconques de clairaudiance, écriture automatique , télépathie ou autre: Demandez à l'univers de vous faire lâcher le truc le plus urgent et de vous dire ce que c'est, éventuellement de vous expliquer la leçon,  puis remerciez et laissez faire.

Une autre solution est de laisser faire sans s'en soucier : de toute façon nous n'avons pas le choix et lâchons tout en ce moment.

Ce qui est primordial est de lâcher prise de notre passé, et de notre mode de vie actuel, en laissant l'univers créer le nouveau. Nous n'avons pas le choix : nous sommes sur une planète qui est en train de monter en niveau vibratoire et nous ne pouvons que lâcher l'ancien, il n'y a pas de retour en arrière possible.


Donc, je résume:

1) Remercier l'univers de se charger du problème.
2) S'en détourner et ne plus y penser en s'occupant d'autre chose.

C'est la réalité du fonctionnement du monde. Le reste c'est du mental qui tourne en boucle et de l'Ego qui court partout en agitant les bras. On ne peut pas dire qu'ils ont fait compliqué quand même !

PS : Ca ne veut pas dire qu'il ne faut rien faire, parce que si vous demandez à l'univers de prendre les choses en main il ne lésinera pas sur les expériences pour vous faire évoluer. Donc soyez attentifs à la signification des choses qui arrivent dans la journée, sans vous prendre la tête.

Le thème pour une vision plus 'scientifique' c'est de laisser le cerveau droit trouver les solutions en occupant le cerveau gauche. (qui lui, ne peut de toute façon pas inventer de solution et sert uniquement à gérer le connu).

Dans les faits un peu moins scientifiques (ou pas encore totalement scientifiques) vous verrez que, bizarrement, toute la création semblera conspirer pour vous aider à voir les problèmes et mettre les choses en place pour vous.
Repost 0
Published by christophe - dans techniques
commenter cet article
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 19:10
Une vidéo très intéréssante dont on m'a fait passer le lien par email.

La conférence de la neuro-anatomiste Jill Bolte Taylor traduite en français. La vidéo a fait le tour du monde tandis que son livre du même titre My Stroke of Insight (Voyage au-delà de mon cerveau) sort en librairie.


Repost 0
Published by christophe
commenter cet article
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 18:59
La déesse à été représentée sous différentes formes depuis la nuit des temps.
(je met ici deux aspects trouvés sur internet : http://pagesperso-orange.fr/bharat/hindouisme/kali.htm)
Bizarrement notre vision duelle sépare globalement deux aspects :


Kali représente le rythme de création-destruction inhérent à toute chose manifestée, et au cosmos lui-même. La déesse est une Mère pour ses dévots non pas parce qu’elle les protège de ce que sont les choses dans la réalité, mais parce qu’elle le leur révèle.L’homme doit accepter cette dimension de l’existence : la danse frénétique de Maa Kali est la danse de la vie et de la mort.




Elle est la fille de Parvataraja, roi des montagnes, et de Menadevi. Adoratrice de Shiva dès son enfance, Parvati émit le vœux d'épouser Shiva. Celui-ci, ascète, se refusa à elle. Pour lui prouver son amour et sa dévotion, elle se retira dans la forêt en signe de pénitence.
Shiva se déguisa en brahmane et alla voir Parvati pour tester sa volonté. Impressionné par sa force spirituelle, Shiva demanda à Parvataraja la main de sa fille.
Le mariage de Shiva et Parvati fut célébré avec faste.

Parvati est la forme bienveillante de Shakti, la déesse-mère. Elle est le symbole de l'épouse aimante Elle est la mère de Ganesh et de Skanda. Elle vit au sommet du Mont Kailasa.














Globalement on retrouve toujours la même chose  quand il s'agit de la déesse mère dans les traditions : l'aspect mère qui est considéré comme positif, et l'aspect harpie colérique et prostituée, qui est considéré comme négatif et va jusqu'à être la mort elle même.

Ces deux images sont une illusion. La déesse est la source de la vie, et par définition la vie et la mort sont la même chose. C'est elle qui génère la forme manifestée et qui la fait changer, sans elle, il n'y a pas de forme et d'énergie manifestée.

La vraie nature de la déesse est changement, et pas mort. La mort et Kali, par définition, ne peuvent pas exister dans la réalité parce qu'elles impliquent la destruction, or, il est impossible de détruire de l'énergie, on ne peut que la transformer et tout n'est qu'énergie. La déesse est mère de la création manifestée, et c'est elle qui maitrise le changement de forme de notre état manifesté.

J'ai cherché à comprendre la nature de l'énergie qui m'avait explosé lors de ma nuit en enfer. Quelle énergie pouvait être tellement puissante que les archanges eux mêmes ne voulaient pas s'y frotter (c'est la réponse qu'ils ont faite à Pascal) et seuls les saints pouvaient être capable de la raisonner?

La réponse m'a été donnée par la lumière : c'est la déesse elle même, mais, lors de cette nuit, ce que j'ai vu n'était pas la réalité et ce que j'ai vécu comme une destruction, n'était en réalité qu'une transformation.  Et c'est pour ça que l'énergie des maitres ensuite m'a dérangé. Parce qu'alors qu'ils travaillaient sur moi, je sentais que leur nature était cette énergie par moments, et ça me terrifiait à ce moment là. Cette énergie est également de même nature que celle des dragons* : c'est celle de la déesse et elle est créatrice de vie manifestée et transformation.

Et, en réalité, la mort telle que nous la concevons est une illusion, il n'existe que la transformation. Seuls les saints on réussi à intégrer cette compréhension.  En ce moment vu les temps de grands changements que nous vivons, elle est notre compagne à tous, pour changer le vieux en neuf. Depuis que j'ai compris ça, je ne perçois plus que le divin dans cette énergie, et non plus la brûlure et la destruction.

La lumière a fini par me dire "Tu sais, elle et moi sommes la même chose, tout comme les maitres ne sont que moi. Quoi qu'il arrive tu ne t'adresses qu'à moi. Mais tu n'es pas encore prêt, alors je te laisse encore faire semblant pour un temps..."


* Pour info, le maitre de l'école kung fu où je pratiquais disait que dans la tradition, les chinois appellent le sexe de la femme la "bouche du dragon".

PS:  Intégrer la déesse et se réconcilier avec elle en nous même, est probablement une clef de la maitrise du corps illusoire et du dépassement du cycle des réincarnations, car c'est elle qui crée et transforme les formes manifestées. La 5D incluant l'unité et le dépassement de ce cycle nous devrons forcément en faire l'expérience et nous unifier avec elle pour parvenir dans cette dimension.

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 07:02
Bon j'ai trouvé un système qui est pas trop mal pour gérer toutes les peurs qui remontent. En fait en premier j'occulte : parsque sa fait trop de choses et franchement je vais pas tout revivre.

En deuxième dès que je me sens un peu déprimé je me fait un peu d'eau avec l'énergie de l'archange (j'ai gardé un peu d'eau qu'on avait mis sur le lieu sacré ou l'archange est apparu lors du premier stage de géobiologie.). Donc à partir du modèle je me fait des verres d'eau à volonté.* Du coup sa fait remonter mon niveau vibratoire et au lieu de déprimer en 4D je peut leur demander sereinement de me dégager tout ça en 5D.

J'ai décidé de tout lacher : donc dès qu'une peur remonte je les laisse faire et ils coupent et me remplace sa part ce autre chose. En tout cas sa bouge énormément et comme je regarde plus ce que sa fait  sur mon corps sa me dérange plus. C'est très important d'accepter de tout lacher, de demander à ce qu'ils nous le virent puis de ne plus s'en soucier. Même si on ne persois rien tout le monde a droit plus ou moins au même traitement en ce moment.

C'est un très gros néttoyage parsque sa se fait au niveau émotionnel, mental, physique et spirituel. Donc c'est vraiment du lourd.

* Une fois qu'on connait une énergie il est assez facile de la suciter à nouveau (encore vu au stage de géobiologie, décidément on y apprend pas mal de choses). Donc depuis que j'ai compris ça je peut rappeler l'energie de l'archange dans n'importe quel verre d'eau parsque je la connais. J'ai essayé avec la bière et le vin mais sa marche pas, seulemement avec l'eau minérale. Qui sait peu etre en s'entrainant encore...

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 06:18
Comme j'en pouvais plus la semaine dernière de me farcir toutes ces modifications des corps en direct, je leur ai demandé de faire sauter en priorité tout ce qui faisait que je pouvais pas m'empécher de regarder. Ensuite je leur ai demandé d'atténuer mes perceptions parsque y'a des limites à ma santé mentale quand même. Donc du coup le lendemain j'ai vu débarquer une énergie qui est rentré direct dans ma tête et qui a commencé tranquille à placer une construction énergétique. Bon sur le coup sa m'a pas plus du tout parsque a part sai baba personne n'est rentré de manière aussi cavalière dans mon corps par l'arrière de la tête comme ça.

Mais bon personne n'avais l'air stressé et il parait que c'est un vieux pote à moi a qui ils ont demandé de venir faire une atténuation de mes perceptions. Il a fait son boulot pendant plusieurs heures et puis il est parti en me laissant une construction bizarre dans la tête. En fait le type est un chamane indien qui a le corps illusoire pour la petite histoire. D'ailleurs de temps en temps j'ai l'image mentale d'un indien en train de chanter dans la plaine quand j'essaye d'utiliser mes perceptions, on peut dire que c'est relativement fun.  Du coup les perceptions ont été énormément atténué. Donc je sens toujours, mais de manière plus distante et moins précise. Surtout les énergies ne me brulent plus : je sens juste leur présence et plus tout le détail de leur texture et de leur fréquence. De toute façon c'est très bien parsque franchement sa aurait pas pu durer comme ça encore longtemps.

En contrepartie ma télépathie a énormément augmentée : ou plutot j'accorde beaucoup plus d'attention aux discussions télépathiques. C'est assez intéréssant. Du coup j'apprend pleins de choses dont certaines totalement bizarres et que j'ai du mal à comprendre mais bon.

Donc un des trucs les plus bizarres qui me soit arrivé reste la rencontre avec le lutin au départ. Et pendant pas mal de temps j'ai pas compris ce qu'il était et pourquoi il etait aussi différent des autres lutins. Quand j'ai demandé aux arbres en face de chez moi si ils le connaissaient je suis tombé face à un blanc télépathique (sa fait comme si l'esprit des autres laissait un vide) et j'ai compris qu'ils voulaient pas répondre. Ils ont finis par me dire que si il voulait m'en dire plus sur lui même alors il devrait le faire lui.

En fait il m'en a dit pas mal le jour ou nous étions au supermarché et dont une chose que j'ai omis parsque j'arrivais pas à le croire. En fait ce lutin la avait  déja asensionné sur une autre planète, donc il avait le corps illusoire : c'est pour ça qu'il avait rien à voir avec les autres. Le lutin m'a carrément dit qu'il était moi tout simplement dans un autre espace temps avant de venir ici, et il hésitait à accepter de venir sur cette planète en redescendant dans la troisième dimension.  Parsqu'il a été prévenu qu'en revenant il se paumerait complètement et il a été autorisé à venir me voir (donc se voir lui même)  avant de signer pour revenir. Et ce qui l'a décidé c'est le moment ou l'esprit divin c'est manifesté, evenement que j'ai à moitié compris, mais que lui à profondément ressenti.

Au début j'ai cru que c'etait une plaisanterie,  mais en fait j'en ai éprouvé une immense rancoeur assez incontrolable au plus profond de moi, le genre de rancoeur qui remonte du corps spirituel et qui remonte du subconscient. Du coup j'ai compris qu'il y avait forcément un fond de vérité. J'ai préféré occulter.

Le deuxième truc qui m'ennuit c'est que pendant qu'on travaille à l'ascenssion, je me rapelle d'avoir déja vécu tout ça. Donc sa m'emmerde pas mal parsque sa se recoupe bien. Le troisième truc c'est que de toute façon les maitres m'ont prévenu qu'ils allaient simplement me faire revenir à l'etat de conscience ou j'etait avant de venir sur cette planète parsque c'etait le deal que j'avais passé avec eux : je voulait bien me paumer a fond mais il fallait qu'ils se débrouillent pour me faire remonter en cinquième dimension à un moment précis. Et que donc ils allaient devoir beaucoup bosser sur moi pour arriver à virer tout ce que j'ai amassé en venant ici.

J'en ai parlé en haut, et il semble que ce qui provoque ma rancoeur soit de l'orgeuil ma placé. Je peut pas croire qu'en aillant le corps illusoire on puisse accepter de redescendre et surtout se paumer comme ça. Mais d'après ce que j'en ai compris énormément d'etre bien plus évolué que moi (des bouddhas et des saints entre autres) ont accepté de redescendre pour cette asension et se sont également perdu en troisième dimension. C'est dur à croire et pourtant c'est vrai. Les perceptions ou les capacités n'ont rien à voir avec ça et souvent des etres très évolués sont endormis sous une apparence anodine. Mais bon c'est le moment ou on sonne un peu le reveil non?

En tout cas faudra que je vérifie ma boulangère la prochaine fois.

PS : Bon tout ça on s'en fou ce qui importe c'est le moment présent, c'est plus simple à gérer.
Si vous voulez savoir la lumière m'avait dit il y a longtemps que lorsqu'on croise quelqu'un d'autre (y compris un brin d'herbe ou un archange) au final on ne croise que soit même dans un autre espace temps et à un autre niveau d'évolution parsque nous ne somme qu'un tout simplement. Donc nous vivons toutes les incarnations nous mêmes mais en décalé. D'ou l'idée qu'il vaut mieu éviter de tarter son voisin : on ne se tarte que soit même dans un autre espace temps. Dire ça ou que nous sommes tous UN est un peu la même idée.
A prioris j'ai pu voir en stage de géobiologie que j'etait pas le seul a avoir eu cette info, mais bon on laisse tomber, l'eternel moment présent c'est très bien : le reste c'est les histoires du mental.

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 18:58
Le samedi matin, j'ai réussi à rester assez bien centré dans mon corps, et j'ai profité pleinement de mon petit déjeuner en étant vraiment bien.  J'ai été assez étonné, et j'ai cherché à savoir ce qui se passait : je crois que c'est la première fois depuis longtemps où je ne me sens pas décalé par rapport au monde où nous vivons.

Donc, mes maitres m'ont expliqué qu'ils ont simplement mis mon évolution presque 'en pause' pour le week-end. Et ils m'ont expliqué les choses de manière compréhensible pour moi : j'essaie de retranscrire au mieux.

En réalité, la notion de bien être, dans un monde donné, est purement subjective. Certains sont très heureux dans un monde de violence où on se découpe en morceaux à coups d'épées et où on peut mourir à tous les coins de rue. La notion de bien être ou mal être dans une réalité donnée ne dépend pas de la réalité elle même.

Nous sommes des énergies conscientes en processus d'évolution : tous autant que nous sommes. Ce processus d'évolution est un vecteur dont la norme peut varier, et qui ne sera de toute façon jamais nulle.
Il n'existe aucune immobilité : nous évoluons toujours. Le fait qu'on se sente 'décalé' et qu'il y ait un mal être général dans notre société est dû au fait que nous sommes dans une ère de grand changement : donc, il y a un vecteur d'évolution très important sur nous. Certains ont un vecteur plus ou moins grand, suivant le chemin qu'ils ont décidé de faire, mais, quoi qu'il arrive, à cause de l'ascension, tout le monde doit évoluer pour suivre le niveau vibratoire de la planète.

Donc, la majorité des gens ont un 'vecteur d'évolution' élevé ce qui se traduit par un mal être important dans la société, et donc une dynamique de changement important. C'est très simple : si on est bien à un endroit, on n'a aucune raison de le changer, l'évolution implique qu'on considère que notre monde ne convient plus, donc, un état de mal être dans celui ci. Plus le besoin d'évoluer vite est important, plus le mal être est grand.

A ce moment, je pense à l'enfer des esprits insatiables des bouddhistes (il me semble qu'ils parlent d'un enfer où rodent des esprits insatiables qui ont une toute petite bouche et un immense appétit, et qui n'arrivent jamais à se rassasier) et je me dis que, quand même, certains endroits doivent pas être agréables à expérimenter. Et j'ai une réponse de mes maitres.

"C'est la dynamique du désir. Pour qu'un courant électrique circule, il faut deux pôles : un positif et un négatif. La différence de potentiel provoque la circulation électrique et donc le mouvement. Pour le désir, c'est pareil, pour que la mécanique du désir et donc de l'évolution se mette en place, il faut deux pôles qui créent une différence de potentiel. Ensuite vous circulez entre ces deux pôles et vous partez du fond du désir pour aller au bout de sa satisfaction, en découpant tout ça sur une période proche de l'éternité, vous pouvez expérimenter chaque étape.
Il faut bien comprendre que c'est le désir qui provoque l'évolution et rien d'autre. Si tu n'as pas le désir de vivre en paix, alors tu n'as aucune raison de quitter un monde de guerre.

En réalité le désir que tu as, est de retourner à la perfection divine. Cette manière d'évoluer te permet d'expérimenter chaque étape. Quand on parle d''enfer' il faut bien comprendre que cette vision est relative : tu compares un monde où les esprits sont insatiables par rapport au monde que tu connais. Mais si un peuple plus évolué comparait son monde au tien, qui en est à un niveau d'évolution différent, il pourrait considérer que toi, tu vis dans un enfer de souffrance. Tout est relatif."

Le problème avec notre vision duelle est que nous diabolisons un aspect, donc un des pôles, généralement celui dont nous venons et nous idéalisons un autre pôle : celui où nous allons. Mais en fait ces deux pôles n'existent pas en dehors de nous, et ils sont indispensables, car créateur du monde que nous connaissons.


Maintenant, pour comprendre la mécanique d'évolution spirituelle qui permet de dépasser cette vision de pôles.
Notre but est de nous réunifier pour faire l'expérience de nous même en tant que 'grand UN', et de manière intermédiaire nous cherchons à passer en cinquième dimension qui inclut l'unité et dépasse la vision duelle.
Chaque fois que nous voyons quelque chose de séparé de nous, c'est que nous le considérons comme n'étant pas nous : ce qui est une illusion.

Au départ nous occultons tout : nous sommes perdus dans la matière et nous nous considérons comme totalement séparés. Nous ne reconnaissons même pas d'existence à autre chose que nous même. Le reste n'est que 'du décor' et c'est tout.

Puis, les sens subtils s'ouvrent, et nous commençons à percevoir le monde de manière un peu plus réel. C'est à ce moment que nous commençons à percevoir les parties de nous qui ne sont pas dans la matière ou assimilées.
Et les parties multidimensionnelles. Mais, d'un certain point de vue, nous contemplons extérieurement et considérons tout ce que nous voyons (au sens large) comme 'autre chose'.

Or, ce qui apparait dans le monde que nous voyons, dépend directement de ce qui doit évoluer chez nous, car si on rejette une partie de nous, elle se manifeste pour que nous puissions évoluer vis à vis d'elle.

Le problème est le même avec les aspects qu'on considère comme négatifs. Par exemple, le guerrier du bas astral (négatif pour moi) représente d'une certaine manière une part de masculin (certes assez virile et violente) que j'ai refoulé. En le refoulant, je le fais se manifester car il doit m'enseigner son utilité. Tant que je ne l'aurai pas réintégré, cette part de mon énergie  sera faussée dans mon corps et ne fonctionnera pas correctement.(elle est liée au premier chakra et à la survie a priori)

C'est assez simple en fait : et si une entité est sur nous, ou qu'on la rencontre dans notre réalité, c'est pour attirer notre attention sur une partie que nous avons refoulée et qu'il faudrait songer à réintégrer.  Si elle apparaît, ça veut dire qu'on est prêt à travailler pour la réintégrer puisque le système est conçu pour nous faire évoluer.

On trouve la même chose au niveau matériel : si on rencontre une situation ou une personne, c'est pour intégrer une expérience vis à vis d'elle qui nous permet petit à petit de nous unifier vis à vis de 'cet aspect'. Ce processus est parfait et à double sens puisque chaque expérience fait évoluer chaque aspect de nous : le guerrier du bas astral apprend des choses en bossant avec moi autant que j'apprends de lui. Dans une altercation entre deux individus, quelle que soit l'issue, les deux en ressortiront grandis au niveau spirituel.

On n’est parvenu à s'unifier, uniquement quand, où que l'on regarde au final, on finit par ne voir réellement que soi même. Pas imaginer ou mentaliser qu'on voit soi même, mais vraiment intégrer et expérimenter qu'on ne perçoit que soi même sous un autre 'masque'.

Et la y'a du boulot. Mais, d'un autre côté, il n'y a aucun effort à fournir, juste une intention à mettre : il suffit de viser le but et de laisser l'univers créer les expériences qui nous y mènent, ce que tout le monde fait de plus ou moins bon gré en ce moment. Tout ceci fait partie d'un processus, au final, et il suffit de le suivre en profitant de chaque instant, parce que c'est bien cette 'jouissance' de nous récréer nous même en conscience que nous sommes venus chercher en créant le monde.

PS : il faut bien comprendre que la notion d'effort est souvent une notion d'Ego. Lorsque je méditais 4 heures par jour, je le faisais parce que j'en avait envie et que j'y prenais plaisir : une part de moi voulait le faire, alors elle me donnait l'envie. Depuis que je n'en ai plus besoin, je ne tire plus de plaisir à méditer, tout simplement. Pas d'effort, juste l'intention sur le but.

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 18:57
Donc, j'ai commencé ma première journée 'seulement dans mon corps physique' samedi matin. Bon ben, ce n'est pas évident parce qu'avec le temps je ne suis vraiment plus habitué. J'ai réussi tant bien que mal. Donc, le matin, j'ai quand même échangé deux phrases avec l'esprit qui doit me faire bosser sur l'autorité, mais bon, je n'ai pas trop apprécié son discours. Trop autoritaire. Donc, du coup, je n'ai plus écouté et j'ai filtré.

La journée s'est passée correctement et j'ai réussi à tenir à peu près. Le soir même, alors que je discute avec Pascal de cette histoire d'autorité, je m'aperçois que j'ai compris la nature de mon problème. Et du coup, j'ai enfin compris comment je dois gérer l'autorité.

En fait, je n'ai pas écouté mais l'esprit m'a enseigné quand même toute la journée inconsciemment, et, du coup, le soir, 'bizarrement' j'ai eu un éclair qui fait que j'ai compris. Marrant non? En fait, ils font ça toute la journée, et c'est plutôt pratique pour avancer. L'esprit est parti immédiatement après que j'ai compris.

Un peu plus tard, le soir, j'ai réalisé que le guerrier du bas astral était revenu. En fait il va finir le boulot mais tranquillement cette fois ci. Donc, j'ai à nouveau commencé à me sentir mal (glacé) et je n'aime pas ça. Ils ont décidé de repousser quand même le temps que mon corps se repose, (puisque, en théorie c'est trois jours) par contre ils en ont profité pour m'expliquer toute la théorie.

Et l'esprit appliquera les modifications dans mon corps quand je serai prêt. Il m'a enseigné pleins de trucs inconsciemment apparemment, on verra quand les infos surgiront. C'est carrément plus pratique comme ça.
En fait, nous sommes enseignés constamment de cette manière même si nous ne le voyons pas.

Voilà, donc, du coup mes maitres ont passé la journée de Dimanche à m'expliquer plein de choses concernant les pôles positif/négatif liés à la circulation énergétique et à la dynamique du désir, je vais essayer de retranscrire au mieux.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 07:00
Hier journée un peu dure, et j'ai commencé à me sentir pas mal fatigué.
Heureusement le soir j'avais rendez vous avec la bio énergéticienne (ou magnétiseuse).

Donc, en faisant le point avec elle, il en ressort qu'une des entités qui me font bosser en ce moment a décidé de 'jouer' un peu trop et m'a fait avancer trop vite. Résultat, je suis super crevé et mon corps physique a du mal à suivre. Du coup l'archange Gabriel est venu un peu sévir, et l'entité (un guerrier du bas astral qui me faisait bosser sur le premier chakra je pense) a été remplacée par une autre à ma demande.

Cette fois, une entité négative féminine qui va me faire bosser sur l'autorité. Un programme plutôt intéressant.

J'ai également appris que, en haut, ils n'ont aucune notion de temps* et, du coup, si on demande à évoluer, ils nous font évoluer non stop : jour et nuit. Il faut demander un break nous même car ils n'ont aucune notion de fatigue en fait.
Donc, demander quelques jours de vacances ce n'est pas plus mal, parce que, être décorporé comme ça en permanence, avec les augmentations brutales de niveaux vibratoires que se prend la planète en ce moment, ce n'est pas très reposant.

C'est vrai que c'est récent pour moi de bosser avec des êtres aussi élevés que mes 'maitres' actuels, qui ont dépassé la notion de forme et d'espace temps, donc ce sont des choses que j'ignorais. Donc voilà : trois jours de vacances dans mon corps pour me reposer et sans évolution, ça ne fera pas de mal; surtout depuis la quantité de chamboulements qu'il y a eus.

En fait, depuis quelques temps, ils me font beaucoup travailler en collaboration avec des entités négatives! Eh oui, j'ai demandé à dépasser la vision duelle, alors du coup, ils s'y emploient.

Une entité négative peut être un être d'une autre dimension moins élevée, ou du moins, éloignée de la notre, qui se perd chez nous, dans ce cas appeler un ange pour la retirer peut être judicieux : en sachant que si elle s'attache à nous, souvent c'est qu'il y a quelque chose à apprendre...  mais elle peut également être appelée pour venir nous enseigner par en haut (là c'est l'archange Gabriel qui m'a mis celle là.). La notion de négatif / positif est très relative et dépend beaucoup du mental, ça j'ai pu le tester dans tous les sens. Mais en fait, nous avons des choses à apprendre les uns des autres, qui que nous soyons.

J'ai d'ailleurs eu droit à un non terrestre négatif qui a bossé sur mon mental la dernière fois : assisté de non terrestres positifs et de mes 'maitres' qui m'ont expliqué que je le percevais négativement parce que sont énergie était très éloignée de moi et peu compatible avec la mienne. Mais c'était la mieux placée pour faire ce boulot précis.

Donc, la notion de bien et de mal est purement mentale et, en fait, il n'y a que des êtres différents issus de mondes parallèles qui tendent tous vers l'absolu dans une évolution constante. Tout ça c'est encore dur à digérer pour moi, donc un peu de repos ça ne fera pas de mal. Je me demande si je vais être capable de rester complètement dans mon corps physique trois jours entier, ça doit faire plus de 10 ans que ce n'est pas arrivé.

* Le temps linéaire est une notion d'assez bas niveau dimensionnel : même les morts ne sont plus en temps linéaire. C'est spécifique à la 3ème dimension j'ai l'impression; puisque depuis qu'on intègre la 4ème bizarrement on redécouvre l'éternel moment présent et le double du futur.

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article