Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 19:01
Je refais régulièrement un point, parce que je ne suis pas sûr, moi même, des raisons qui me poussent à écrire parfois.

Aujourd'hui, je dirais qu'il est important de faire état de ses propres expériences pour permettre d'aider ceux qui vivent des choses plus ou moins similaires, à trouver leur chemin. (j'avoue que ça me vide bien la tête d'écrire tout ça accessoirement). Certains textes peuvent vous parler, d'autres non, peu importe.

Je n'aime pas la théorie, et ne prétend pas en faire, ce que j'écris est le strict nécessaire pour exposer les expériences que je vis de manière compréhensible, ou bien c'est le fruit de la discussion avec un esprit. Je ne prétends connaitre aucune vérité, et comprenez bien qu'il est impossible de trouver une vérité qui soit la même pour tous : encore heureux ! C'est le but de la diversité de la vie. La seule vérité est sans forme et non manifestée, donc, inutile d'essayer de l'expliquer. Déjà, expliquer des vérités multidimensionnelles en 3D ne permet que de faire des projections partielles.

Le but n'est pas de décliner une vérité absolue, ce qui est impossible, mais de décrire au plus juste ce que je perçois du subtil dans ma vérité relative. C'est tout ce qu'on me demande en fait.

Aujourd'hui nous sommes extrêmement aidés par les énergies pour évoluer, et chacun peut trouver sa propre connexion et ouvrir son coeur par lui même. Le but n'est pas de 'gouroutiser', mais d'aider à éveiller un maximum de personnes. Et pour ce qui est de s'éveiller,  personne ne peut le faire pour les autres.

C'est la seule raison d'être de tout ça, et il y a une multitude de voies très différentes, la mienne inclut le troisième oeil et les esprits, mais ce n'est pas du tout nécessaire. L'important est d'ouvrir le coeur, simplement, et de laisser les énergies planétaires actuelles vider nos peurs et nous déstructurer pour mieux nous reconstruire sur un modèle plus proche de l'unité. Qu'on le perçoive ou pas, peu importe, l'important est de lâcher prise de l'ancien pour laisser la place au nouveau.

Repost 0
Published by christophe
commenter cet article
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 19:01
Généralement, on parle de réincarnations parce que c'est plus simple à comprendre pour le mental (en temps linéaire).  Mais en fait, il s'agit plutôt d'un processus d'incarnations simultanées! On vit toutes les vies simultanément et en parallèle avec une synchronisation parfaite entre elles.

La seule chose qui provoque le sentiment de vivre une seule vie à la fois, est le découpage organisé par le mental dans l'infini des potentialités.

Donc, ça signifie qu'on ne retrouve pas des vies antérieures mais des vies simultanées!

Exemple:
Si on se découvre un grosse capacité à manipuler les gens, on peut trouver dessus un blocage.
Si on l'analyse, on va découvrir tout un tas de vies antérieures où on s'est pris plein de problèmes à cause de cette capacité. En réalité, il s'agit de vie simultanées qui posent un blocage pour éviter de refaire les mêmes erreurs.

Donc, si on a des capacités de magicien, on va trouver pleins de vies antérieures de magicien qui a eu de gros problèmes, et associer des retours de karma à ces actions là. En réalité, il s'agit surtout de blocages mis par d'autres potentialités pour nous permettre de nous frayer un chemin vers la réalisation de cette vie là.

Idem si on est très accès spiritualité, on va trouver des vies dans toutes les religions. Ces vies ont réellement lieu, mais en même temps! C'est ça qui est dur à comprendre. C'est pour ça que plein de gens retrouvent des vies antérieures des même personnes! Nous sommes tous UN, il n'y a qu'une seule personne qui vit les incarnations simultanément!

Un soir, alors que l'archange m'expliquait cette notion là, j'ai eu une vision de moi même, enfant, dans mon lit. Et simultanément j'étais moi même, enfant, dans mon lit en train de me poser des questions sur mon avenir. Je vivais les deux simultanément. J'ai donc usé de l'esprit pour me bénir moi même, en demandant au père/mère d'aider l'enfant que j'étais (après tout pourquoi pas!) en sachant tout ce qui m'attendait.

Et, à cet instant, je me suis rappelé avec clarté ce moment dans mon lit : j'avais clairement ressenti que j'étais aidé et aimé à ce moment. C'est un souvenir d'enfant très puissant. Mais ça ne m'est revenu qu'après m'être béni moi même par le père/mère! Ces deux actions ont eu lieu simultanément dans l'infini des potentialités. C'est quelque chose de très fort à vivre. Nous sommes celui qui a été, qui est, et qui sera simultanément réellement!

Et chacune de nos vies nous fait bénéficier de son expérience, et nous même les aidons à avancer  simultanément. Ces vies ne sont pas que des vies d'humains, et nous sommes autant l'ange, l'archange, l'ET, le dragon , la fée, le lutin et l'entité qui s'est accrochée à nous!

Et nous apprenons tous les uns des autres en même temps.  Que ces expériences nous paraissent douloureuses ou non, sont des points de vues relatifs au temps T. Mais le tout vit la perfection constamment.

PS : En ce moment je remonte des vies super bizarres d'être aquatique à moitié humain. C'est super space les visions et les 'souvenirs' qui viennent.  Je te dis pas les sales têtes, on dirait les 'profonds' de lovecraft. Encore que si ça se trouve, pour une femme poisson avec une demie gueule de requin, j'étais (ou je suis) très séduisant..
Apparemment c'est une vie d'extra terrestre aquatique (c'est pas sur terre). Etonnant.
J'ai une envie de poisson cru, c'est dingue, j'arrête pas de bouffer des sushis. Surement l'effet antartic...
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 07:28
Je refais un peu le point sur la question.

Au départ, j'étais peut-être à 50% ici. Concrètement, j'étais toujours dans la lune, diraient certains.
Pendant longtemps, je n'ai pas tout à fait compris pourquoi je ne voyais rien du monde qui m'entoure (j'ai une très bonne vue). Mais par contre, je ne regardais pas le monde. Je pouvais croiser ma mère dans la rue et ne pas la voir.

Le truc, c'est que j'étais toujours absorbé par autre chose, et pas totalement ici, en train de vivre plusieurs choses simultanément quoi. Je me retrouvais projeté à moitié dans des histoires bizarres. Ce qui ne m'avait pas percuté à ce moment, c'est que, chaque fois, les histoires étaient différentes et incluaient des gens que je n'avais jamais vus. Mais sur le coup, j'en ai déduit que j'avais, ce qu'on appelle, énormément d'imagination. Donc, la capacité de créer plein de choses à partir de rien.

Quand j'ai redécouvert la voyance, j'ai compris que je percevais simplement d'autres espaces temps. (un mauvais cloisonnement entres les différentes incarnations et les espaces temps d'après le géobio, dû, justement, à ma mauvaise incarnation.). Depuis que j'ai découvert l'esprit divin, je me demande dans quelle mesure je ne le vois pas en train de créer les histoires dans la matière et les autres mondes, sans compter le nombre de fois où j'ai vu à quel point une part de moi peut créer les événements qu'elle veut dans le matériel. Puisque j'ai toujours eu accès à cette part, de manière plus ou moins limitée.  Bon, à approfondir, ça n'est pas vraiment contrôlé consciemment de toute façon.

Ce problème  a été traité une première fois en neurotraining, il y a deux ans.  C'est elle, la première, qui m'a dit que je n’étais pas bien incarné et que c'était un problème 'connu', donc, plus répandu qu'on ne l'imagine. Elle a traité ça avec sa technique, et ça a bien marché.  J'ai largement pu réintégrer la réalité du coup. Et au lieu de me retrouver dans un brouillard entre plusieurs mondes, j'ai enfin pu réintégrer ma vie. C'est devenu très confortable parce que, du coup, tout est devenu plus net : le monde matériel, mais aussi les autres endroits où je regarde, parce que quand on mélange moins, c'est moins le bordel.

Mais je reste assez éthéré, pour être plus présent au niveau de mes corps subtils que de mon corps physique.
J'ai travaillé dans un deuxième temps avec un dragon qui m'a accompagné quelques jours. A ce moment là, je n'avais pas réveillé la grosse peur (liée à la solitude) qui m'empêchait de supporter les énergies de la déesse.
(un dragon est vraiment une énergie proche de la déesse en fait.)

Il a essayé de m'incarner complètement. C'est une expérience très désagréable : comme si une force irrésistible faisait entrer un corps de 2m de haut dans une canette de coca en poussant fort pour densifier tout ça. C'est insupportable sur le coup  : un peu comme si tu étais engoncé dans une armure taillée pour un enfant rachitique.  Ca a duré la soirée, et le lendemain ça allait mieux. En fait, je me suis re-désincarné aussi sec pendant la nuit.
C'était trop lourdingue. Je reconnais que le monde matériel est vachement plus présent en étant incarné, mais franchement, c'était trop dense. (comme si on multipliait ton poids par 100 et qu'on te compactait à un dixième de ta taille).  J'aime bien me sentir comme une sphère d'énergie malléable sans limite, c'est plus sympa que d'être juste un corps. Et puis, il n’est pas assez malléable le corps matériel, on ne peut pas faire ce qu'on veut avec, c'est frustrant.

Bon voilà, le but maintenant, c'est de virer toutes les peurs qui m'empêchent de recommencer avant le stage de géobiologie de Mai, on va voir si en groupe, ce problème peut être traité plus facilement. Accessoirement, vu que la planète a pas mal monté en niveau vibratoire, donc que la matière est plus éthérée, ça va surement être plus facile. On verra. Sinon, j'attendrai qu'elle s'éthérise encore plus. Pas le choix si je veux évoluer, va falloir le faire maintenant, je ne vais pas pouvoir me contenter d'une moitié d'incarnation , c'est ballot en pleine ascension quand même.

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
24 avril 2009 5 24 /04 /avril /2009 19:35
Non ce n'est pas une marque de nettoyant wc !

En fait, le boulot avec les fleurs du bush a été extrêmement efficace. Du coup, j'ai refait le point avec la personne, et on est parti sur l'utilisation d'un truc plus costaud. Apparemment, c'est de l'eau récupérée dans l'antarctique à une certaine profondeur.

Ca vibre à un niveau super haut, et c'est d'une efficacité impressionnante. Par contre, faut avoir beaucoup nettoyé avant d'utiliser ça, parce que ça part à la pèche à des niveaux très profonds, donc ça remonte des peurs très costaudes pour les évacuer. Je n'ai jamais rien vu d'aussi efficace. Du coup, je suis complètement détraqué mais ça avance à mort.

En ce moment, j'ai envie de discuter avec rien d'extérieur, et je suis tourné vers l'intérieur et le divin, la notion d'incarnation et de reconstruction. Je suppose que ça passera, en théorie j'en ai pour deux mois ou presque, pour que ça finisse de tout faire remonter.

On va bien voir.

PS : Je n'aime pas faire les choses à moitié, et avoir un pied entre deux états ce n'est pas super confortable, donc, autant passer le plus vite possible dans les nouvelles énergies.
Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article
24 avril 2009 5 24 /04 /avril /2009 19:17
En ce moment, il est plus que temps de se reconnecter avec la terre. Les énergies et les aides sont très fortes pour cela. On en trouve sur plusieurs niveaux suivant ses affinités.

Si on n’a pas trop d' a priori sur la question, passer par l'intra terre en 5D (qui est l'âme de Gaïa) peut être un moyen sympa de se reconnecter au divin dans la matière. On peut passer par l'esprit divin de Gaïa, mais il faut avoir accès à son propre esprit divin pour ça. Si on peut se connecter directement à la déesse, c'est très bien aussi.

Malgré tout Gaïa doit être prise en compte dans l'histoire, parce que nos corps en sont issus.
Il faut s'ancrer à elle, non pas uniquement par le chakra du bas, mais par chacune de ses molécules (le résultat de l'ancrage est très impressionnant). Et il faut intégrer l'énergie du haut, non pas seulement par le chakra coronal, mais par chacune de ses molécules également.

La rencontre au centre, éveille l'esprit divin, et lui, peut irradier dans tous les corps et imposer à terme sa propre loi, au lieu de celle de notre Ego, en substituant le mental, par sa présence (certains parlent de supra mental, ce qui est équivalent). Bon, au départ ça va ça vient ,faut pas rêver. Ca ne va pas s'allumer d'un coup. Mais bon, ce n'est pas grave, il faut laisser faire en continuant à supprimer les peurs et ça vient.

Dans tous les cas, la connexion du bas doit retrouver sa divinité. Il faut bien comprendre que, quelle que soit la fréquence énergétique, il y a du divin en tout, il n'est pas nécessaire de monter systématiquement se connecter aux fréquences très hautes, et c'est même déconseillé, car un équilibre est nécessaire pour les humains que nous sommes.

Cette connexion à Gaïa nous équilibre et permet, d'une part, de rééduquer nos corps, mais d'autre part, également de se connecter à puissance égale en haut. Ce type d'ancrage permet également de maximiser nos rôles vis à vis de Gaïa (qui consiste à relayer certaines énergies en elle).

A partir du samedi 25 à 22h30 des énergies très intéressantes vont être envoyées et relayées par le haut. Pour en profiter au maximum il vaut mieux s'enraciner.

Bon, j'ai triché, je m'en sers depuis un moment, parce que si vous avez compris comment ça marche, il suffit de mettre la bonne convention mentale pour se relier à ces énergies. Du coup, pas besoin de s'emmerder avec des notions de temps linéaire.

Ca vibre haut, et c'est l'énergie de la source qui contient des informations pour aider à ouvrir le coeur, donc, c'est plutôt recommandé. A terme, chacune de nos cellules, à tous les niveaux, doit intégrer le divin de la terre et du ciel simultanément.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
24 avril 2009 5 24 /04 /avril /2009 19:05
Le temps semble pas mal détraqué.
Un coup il fait beau, un coup il fait soleil, un coup il fait froid, un coup il fait chaud etc...

Ca fait des années que l'inconscient collectif a assimilé la notion de mauvais temps comme désagréable. Parce que, du coup, on ne va pas à la plage, parce que le vent très fort, ça fait peur, parce que si, parce que ça.

Bon, chaque fois qu'il pleut, que le vent souffle ou qu'une tempête fait rage, c'est qu'un nettoyage est en cours. En ce moment, nous avons droit à un gros nettoyage interne et il y a un gros nettoyage externe en parallèle : d'où le temps déglingué.

Ce n'est pas un signe de mauvaise santé de la planète, au contraire! A chaque nettoyage la nature est encore plus limpide, tellement que je ne la reconnais pas, chaque matin en me levant. Il n'est pas un matin où les choses ne se soient améliorées en réalité.

La plupart des gens sont aveugles à la nature. Le fait est que je n'ai aucun Ego vis à vis d'elle (j'ai grandi devant un pc), et que du coup maintenant je la vois plus ou moins telle qu'elle est (donc, toujours plus ou moins divine). Gaïa, par elle même, va très bien. Mais il faut comprendre une chose : qu'elle soit recouverte d'oxygène ou de gaz carbonique, ça ne change rien pour elle.

Les humains ont un gros souci égocentrique, qui fait qu'ils confondent leur société et la planète elle même.
La planète va plutôt bien, et elle est en train d'ascencionner pour que son corps (3D) rejoigne son esprit (5D).
Par contre, la société des humains ne va pas super bien, et les conditions de vie pour que l'humain continue d'exister sur la planète, c'est du boulot pour les maintenir. Vu que l'humain est dépressif suicidaire au niveau collectif, et qu'il essaye par tous les moyens de rendre la planète inhabitable pour lui.

En plus, il est dans le déni* de son état, et il continue à regarder les chiffres de la bourse, au lieu de se demander s’il va pouvoir respirer de l'oxygène encore longtemps. Gaïa (qui décidément est bien gentille) a décidé de nous emmener quand même avec elle. Du coup, le plus gros boulot consiste à aider Gaïa à maintenir un état viable pour nous, et pour ça, il faut lui envoyer l'énergie nécessaire.

Les esprits de la nature (vous savez les trucs qui n’existent pas, mais qui font que les radis et les plantes poussent spontanément tout seuls), ont besoin de beaucoup d'énergie pour faire leur boulot de nettoyage planétaire et maintenir l'équilibre pour nous. (ne parlons pas des orbs qui essayent de maintenir les champs magnétiques de la planète, pendant que nos tarés de sfr, bouygues et autre psychopathes suicidaires, continuent de nous faire gober que mettre des antennes qui perturbent le champ électromagnétique de tous les êtres vivants de la planète sur toute la surface du globe ou presque, est sans conséquence).

L'avantage c'est que, nous autres humains, sommes de super relais énergétiques, alors au boulot! Il est temps de se reconnecter à Gaïa pour relayer les énergies du ciel et lui permettre de nous aider.

* La folie suicidaire actuelle est niée mondialement. Un bon gros déni à l'ancienne.
Ce déni là, par contre, n'est pet être pas très naturel, et a peut être été implanté, ou au moins amplifié, au niveau collectif pour permettre de nous maintenir dans un certain état. Mais bon, c'est en cours de nettoyage au niveau subtil par des énergies plus élevées que nous (archangéliques et non humaines entre autres). Le réveil risque d'être rude, c'est pour ça qu'il vaut mieux nettoyer les peurs collectives avant d'aller plus loin.


Ps : Pendant qu'on a eu la neige à Marseille, beaucoup d'arbres ont perdu des branches.
(neige = notion de purification, je n'en sais pas plus.) Quand j'ai demandé à un arbre à côté du boulot, qui a perdu deux énormes branches si ça lui faisait mal, il m'a répondu que non; qu'il lâchait simplement l'ancien qui ne sert plus. Cette année, cet arbre est en fleurs, alors que l'an dernier il n'avait presque pas fleuri. (c'est un vieil arbre).
Il m'a dit que le fait de ne plus entretenir des vieilleries qui ne lui servaient plus, laisse plus d'énergie pour le renouveau. Il sont souvent plus sages que nous, les arbres.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 19:20
Revenons sur une notion essentielle. Dans l'Ego, nous fonctionnons ainsi: nous passons par des actions pour devenir ou obtenir quelque chose. Nous allons faire des déductions en utilisant le mental, qui a un point de vue relatif, et essayer d'atteindre des résultats, en agissant sur ce qui nous entoure et les autres.

Le résultat est très aléatoire, et jamais garanti. Pourquoi? En fait, cette manière de faire est illusoire et ne mène à rien. Le seul résultat possible est quelque chose d'aléatoire, incontrôlé, tout simplement parce que nous n'utilisons pas le bon mode d'emploi.

Tout n'est constitué que d'énergie. Chaque personne, action, événement, lieu, est un pôle d'énergie.

Cette énergie est unique, vibre à une fréquence précise et sa position par rapport aux autres énergies provoque un pôle vibratoire particulier. Par elle-même, cette énergie ne peut pas agir réellement sur les autres, mais elle a tout pouvoir pour agir sur elle même.

Si elle essaye d'agir sur autre chose qu'elle même pour faire bouger une autre énergie qui n'est pas elle, le résultat est totalement aléatoire. En réalité, pour lancer une action il faut qu'elle agisse sur son propre positionnement.

Pour ça, elle ne peut pas passer par le mental parce que celui ci n'a aucun moyen de comprendre instantanément la complexité du multi univers et tous les facteurs intervenant simultanément. L'esprit le peut, lui. Donc, lorsque l'on veut obtenir quelque chose, on agit sur soi même en se POSITIONNANT.

Par le principe de synchronicité du tout, les autres énergies qui interagissent avec nous vont se positionner en conséquence et nous n'aurons pas eu à agir sur elle.

Exemple:

Une position conflictuelle au boulot. Un employé A est insatisfait de son job. Il en déduit que c'est la faute d'un autre employé (B) . Il va tenter d'agir pour que cet autre employé s'en aille. (par déduction de son mental) Non seulement le résultat n'est pas garanti, mais en plus de ça, l'action contre l'autre employé va se retourner contre lui même (action/réaction) et si l'autre employé ne veut pas partir (au plus haut) rien ne le fera bouger en vertu de son propre libre arbitre.

Le bon comportement est le suivant: L'employé A doit chercher au fond de lui le problème qui cloche dans son POSITIONNEMENT (mon boulot ne me plait plus, je ne gagne pas assez, l'employé B m'infantilise etc...) Il va passer par son esprit divin pour savoir ce qu'il faut faire. ( ou par un autre support intermédiaire, ou encore un accompagnateur).

Généralement, c'est un problème interne qui cloche (tu ne t'aimes pas, alors tu fais un boulot qui ne va pas, tu estimes que tu ne vaux rien, alors tu ne gagnes pas assez, tu essayes de résoudre un problème de famille en recréant la même situation dans le milieu). Ca, c'est la vraie cause et elle existe toujours.

Il suffit de changer son positionnement en résolvant le vrai problème. Pour cela, on se repositionne en faisant sauter le souci, et aussitôt, par synchronicité, tout le reste va bouger. Si on a besoin de plus d'argent réellement, l'univers va créer l'événement nécessaire pour le gagner, si on est plus positionné comme dans sa famille, l'employé B va changer son comportement spontanément etc..

Pas de karma, pas d'action / réaction, on a juste agi sur soi et le monde se synchronise autour. C'est la seule réalité. Bien sur ensuite, plus on entre dans l'esprit divin et plus on résout de problèmes liés à l'Ego, plus on remplace le mental par l'esprit et plus on agit en synchronisation.

Au départ, un bon accompagnateur va être utile pour nous aider dans ce cheminement, mais plus on progresse, plus on peut agir seul. Si on monte son regard assez haut on peut agir sur le tout en synchronicité, mais c'est une autre histoire.

Nous devons nous contenter de nous POSITIONNER par une INTENTION ou une ACTION vis à vis de nous même, (c'est le rôle de l'humain) et l'univers crée les événements demandés en synchronisation (c'est le rôle du divin).
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 19:04
Si on voit uniquement le coté énergétique, on peut être tenté de ne pas accorder la place de 'personne' douée d'une vision relative à une autre énergie, quelle qu'elle soit. Ca vaut pour n'importe quel humain : qui n'est que de l'énergie qui se croit solide !

La vision relative de notre monde manifesté, implique d'accepter que nous croyons être quelque chose inclut à l'intérieur, alors que nous sommes l'ensemble infini non manifesté et manifesté (donc TOUT et RIEN). Ce faisant, nous devons accepter la relativité de l'expérience. ( la notion d'incarnation : on retrouve cette notion dans le ‘hara’ près du deuxième chakra qui gère celle de 'personne')

Donc, certaines énergies ne sont clairement pas compatibles avec l'humain, et il faut savoir l'accepter. Si on saute dans un volcan, le corps physique ne va pas aimer, si on rencontre certaines entités ça ne va pas bien se passer.

C'est pour ça qu'il est nécessaire de segmenter les corps et d'user d'attraction et de répulsion au départ. ( un bras attire, un bras repousse symboliquement s’ils sont en état correct au niveau énergétique, mais bon, pas sur que la règle soit la même exactement pour tous). Le corps énergétique bien segmenté permet de laisser les énergies qui ne conviennent pas à l'extérieur, tout en les côtoyant. Généralement nous attirons à nous les énergies qui vibrent à notre niveau.

Si nous avons peur, nous nous mettons à vibrer à une fréquence différente et attirons des énergies qui sont liées à ces fréquences. Plus l'esprit divin est descendu, plus le résultat est rapide et catastrophique.

Puis, une fois l'esprit divin allumé au centre, le laisser agir à sa guise pour créer les expériences et les énergies qu'il souhaite. La notion la plus dure à accepter pour moi, est le fait que certaines énergies ne devraient pas être appelées / créées avec un corps humain. Comme l'esprit divin est de plus en plus actif, il suffit que j'aie peur de quelque chose pour le manifester au niveau énergétique. C'est terriblement désagréable, je passe mon temps à appeler et à renvoyer des choses.

A l'heure actuelle je n'ai pas le choix, je dois me débarrasser de mes peurs, parce qu'elles attirent les choses à moi.
Je suis donc dans une situation intermédiaire (comme nous tous), mais, a priori ça devrait se résoudre à terme.

C'est donc nécessaire de passer par un nettoyage planétaire, (les 3 années qui arrivent) avant que l'esprit divin ne puisse descendre davantage collectivement. Sinon, ça va être catastrophique pour tout le monde, sans compter que la terre nous amène sans cesse vers des dimensions plus malléables.


Ps : Comprenez que tout est énergie.
Un être est une énergie, une émotion, une pensée et une action sont de l'énergie. Elles ont donc toutes une conscience, y compris l'action! Et c'est également nous à un certain niveau !

Ce à quoi nous accordons trop d'attention se met à développer une vie propre. C'est le problème des égrégores au niveau mental, mais il y a d'autres niveaux que le mental. Et, une fois l'esprit divin descendu, on peut accéder à ces niveaux.

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 19:02
Nous sommes l'univers entier qui rêve.

Nous pouvons voir chaque couche de nos corps sous sa forme énergétique pure (plus proche de la réalité), ou bien isoler les énergies à l'intérieur (les habitants de chaque niveau.) Si une structure mentale les modélise, alors ça donne le monde matériel que nous connaissons. En réalité, ce n'est que de l'énergie située dans des dimensions différentes, et chaque 'être' est une conscience de cette énergie. La couche matérielle contient différents niveaux. La couche émotionnelle crée différents mondes. La couche mentale en crée d'autres, la spirituelle également, jusqu'au non manifesté.

C'est à la fois notre propre corps, et l'univers peuplé de consciences multiples. Etrange mais vrai. Ce que nous voyons dans la matière n'est qu'un point de vue particulier situé à l'intérieur de notre propre corps multidimensionnel.
Et ces corps (spirituel, mental, émotionnel, matériel etc...) ne sont que des projections du centre situé dans le coeur : le siège de la seule réalité. L'esprit divin. Ce ne sont que des reflets déformés de plus en plus denses. En un sens, ils n'ont pas d'existence, et pourtant il n'existe qu'eux et ils sont l'univers. Tout est illusion, ou tout est réel : c'est au choix, mais de toute façon, tout est pareil.

Donc, les archanges, les saints, les entités etc.. ne sont que les habitants de notre propre corps que nous faisons manifester pour discuter (Comme les collègues de bureau dans la matière!). A la fois ils existent complètement, et en même temps ils sont une illusion (comme nous).

Eux même sont également l'univers entier qui perçoit d'un autre point de vue, grâce à la construction énergétique des corps subtils qui leur est propre. La notion de personne inclut simplement ce fait. Nous sommes UN, et avons l'illusion d'être séparés et de nous côtoyer.

PPS:
Si on regarde dans l'estomac, en faisant un énorme gros plan et qu'on voit un lieu plein d'acides où des éléments sont transformés continuellement, on peut aussi bien regarder en enfer d'un point de vue relatif. Si on regarde dans le cerveau qui est le siège d'une activité électrique constante et abstraite, ça peut paraître comme un monde particulier...La notion de bien/mal est relative, et chaque entité est issue de nous; aussi horrible puisse t-elle paraître.

Si elle se manifeste dans notre réalité, c'est juste pour signaler que nous l'avons séparée, et qu'il est temps de la réintégrer.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 19:00
La règle numéro un, qui est très mal comprise (puisqu’elle va à l'opposé de l'Ego), c'est qu'il n'y a pas de règle en matière de corps! Ce qui ne veut pas dire que c'est le chaos, mais plutôt que chacun est libre de créer ce qu'il veut, et ne s'en prive pas, même s'il n'en a pas conscience.

En conséquence, quand on travaille sur les corps énergétiques, on finit par s'apercevoir qu'on ne peut pas disposer d'un modèle de référence. Le bon modèle, c'est celui qu'on a au moment M.

C'est un peu comme le corps physique. Nous sommes très formatés à cause de l'obscurantisme dont nous commençons à peine à voir le bout, mais en fait, il n'y a pas de règle. Généralement, on fait comme la mère. Mais, sur des niveaux plus malléables, si on a envie d'avoir trois jambes ou 4 bras, on peut. Donc, quelqu'un qui est vu comme « handicapé » est quelqu'un qui vit une expérience différente. Vous remarquerez que personne n'est totalement identique (pour la plus grande tristesse de l'Ego). C'est dû à la diversité des expériences.

A un niveau plus haut, il n'y a pas de jugement là dessus. Si quelqu'un veut vivre une vie sans jambe, c'est une expérience qu'il a choisie. S’il veut vivre une vie faisant 2m50 de haut c'est son choix, 80cm c'est son choix aussi.

Pour les corps subtils c'est pareil en pire : ils sont vraiment foutus comme ils veulent. Dans la pratique, c'est plus une énergie sphérique qui part de notre centre et monte dans les dimensions au fur et à mesure. Elle est constituée de couches qui s'imbriquent les unes dans les autres. Les axes, la position des couches peuvent varier d'une personne à l'autre suivant son expérience courante.

Parfois, la couche est trouée de partout, parfois, elle est fermée comme une boite de conserve (en parlant d'empathie et de non empathie.)  Quand on travaille à la 'guérison' on est bien emmerdé, du coup. « Guérir » veut dire qu'il faudrait transformer le corps pour qu'il soit sous une forme précise, qu'il a « perdue ». Mais, si on n’a aucun modèle de forme, on ne peut pas parler de guérison.

Il s'agit plutôt d'une transformation de l'expérience qui nécessite une transformation des corps subtils pour pouvoir continuer à évoluer dans son cheminement. C'est déjà plus proche de la réalité. Bien sur, nous sommes très loin des notions d'Ego et de société, mais les corps subtils étant plus malléables que le corps physique (pour l'instant, parce que le corps physique commence à être vraiment plus malléable qu'avant!) on peut les adapter facilement.

Pendant longtemps mes corps ont été troués de partout. Une expérience permettant de ressentir profondément la souffrance des autres. ( une expérience de forte empathie dirons nous.) Puis, est venu un moment où ce n'était plus nécessaire. Ca a été partiellement fermé (par un archange à ce moment là).

J'ai dû travailler encore plus loin, récemment, en segmentant correctement les différentes 'couches'. Pour éviter de mélanger les choses. Donc, le boulot a consisté surtout à refermer les corps subtils, et à isoler les différents niveaux pour pouvoir tourner mon regard complètement vers un niveau à la fois. Mélanger pose de gros problèmes et il faut 'séparer' pour pouvoir vivre sereinement les différents niveaux de réalité.

L'humain ne doit pas voir directement le divin, le divin n'a rien à faire dans l'humain, du moins de manière incontrôlée etc... pour parler des extrêmes. Par contre, si on structure correctement, on doit pouvoir tourner son regard dans chaque portion à volonté, sans confusion de genres. Donc, quand on fait une expérience matérielle, être pleinement dedans, pouvoir entrer à volonté dans l'énergétique, et à volonté dans le divin en le vivant pleinement. C'est le travail que je fais à l'heure actuel.

Les peurs s'en vont avec les énergies actuelles, et je passe par mon esprit divin pour qu'il reconstruise les couches derrière (je mets la part humaine et le laisse faire la construction idéale par l'esprit, car c'est incompréhensible pour l'humain parce que ces corps sont multidimensionnels).  C'est un travail de longue haleine. Mais j'ai assez de marge de manoeuvre pour être co-créateur de mes corps subtils maintenant.

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article