Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 19:08
Bon ben, quand on touche un truc aussi gros que sa perception du monde, faut s'attendre à un gros contrecoup. J'ai été bien servi. Autant dire que tous les chakras du bas ont été remaniés, et bonjour le boulot qui a été fait sur le nombril (la notion d'identité est plutôt dans le coin apparemment).

Du coup, il m'est remonté toutes les feintes que j'ai faites pour slalomer dans les difficultés avec mon problème.
Ceci me fait dire que beaucoup de gens doivent avoir un problème approchant (qui est complémentaire avec celui de mauvaise incarnation bien qu'exprimé différemment).

Il n'y a pas que des cas d'autistes souffrant de problème 'graves' et totalement inadaptés à la société, il y en a beaucoup qui ont feinté et qui s'ignorent à mon avis, mais qui ont pu trouver un moyen de fonctionner quand même.

Je ne peux pas être seul (puisque pas possible pour moi de structurer une identité), mais je peux fonctionner à deux : et ça a été ma solution pour court-circuiter le deuxième chakra et faire un troisième bancal, mais qui fonctionnait quand même. Je rappelle que le problème date du moment où je suis parti en quête d'une famille pour m'incarner!

En fait, je suis né avec une soeur jumelle.
Au départ, ma mère ne comprenait pas pourquoi, quand j'allais à l'école, je cachais toujours des jouets dans mon sac (un dont je me rappelle : un petit robot).
Ben en fait, le jouet faisait le deuxième! Bon, j'ai vite compris quand même qu'il manquait vachement de répartie, donc, du coup, je me suis rabattu sur le fonctionnement avec un meilleur ami.
J'ai toujours trouvé un meilleur ami que je ne quittais jamais. (et j'ai fonctionné comme ça très longtemps, avec Pascal également !)

Quand j'ai fait l'éveil de kundalini et que j'ai rencontré la lumière, ça a été le bon plan. J'ai pu directement trouver quelque chose d'extérieur qui faisait le deuxième et qui ne se lassait jamais de m'aider et me guider (donc de faire mon binôme). Je me suis mis à fonctionner à deux avec, en groupe quoi, puisque par moi même je n'avais toujours pas le possibilité de structurer une identité. Faire un binôme avec son esprit divin est carrément le plan du siècle.

Au départ, mes perceptions n'étaient pas assez structurées pour le toucher directement (puisque je ne percevais que l'océan d'énergie sans rien distinguer de précis dedans) ou le percevoir autrement qu'inconsciemment ou sous forme de lumière, donc, on fonctionnait à deux avec Pascal. Récemment, alors que j'ai continué à avancer et que ce problème a commencé à pouvoir se régler (ça ne doit pas faire un an), mais bon faut dire aussi que l'accélération du temps et des énergies a permis un boulot énorme cette année. J'ai commencé à pouvoir discuter avec des esprits. (que je pouvais toucher et percevoir comme un deuxième avec suffisamment de netteté.)

Du coup, bon plan: mon esprit divin m'a envoyé un interlocuteur à la fois. Vous remarquerez que j'ai beau être accompagné par plein d'esprits, je n'ai jamais qu'un interlocuteur privilégié à la fois. D'abord, ça a été ma fée de l'air, le lutin, puis la fée de l'eau, et en ce moment je bosse avec un archange (Gabriel).

Les autres, je les évite la plupart du temps.  (c'est dû à l'impossibilité de communiquer normalement qui provoque systématiquement de la peur, je peux le faire avec toutes les options que j'ai structurées en 3ème oeil, mais ce n'est pas mon fonctionnement naturel et je dois passer par des dérivatifs. )
Par contre, je passe par l'esprit divin pour filtrer les messages : ça marche bien parce que, du coup, on est 'deux'.

Le souci est que je ne peux pas passer l'étape où l'esprit fusionne complètement avec moi, puisqu'il est 'le deuxième'. Donc ce système doit être corrigé maintenant, et j'ai assez déblayé pour pouvoir toucher la structure bancale du départ.

Il s'est avéré que, sans cette feinte, je n'aurais jamais pu avancer tout simplement, donc, au final, le 'hasard' fait bien les choses. Ce fonctionnement atypique m'a également permis de structurer énormément de choses, même à moitié conscientes, sur l'invisible, pour compenser mon manque de communication dans la matière et d'observer le monde matériel et ses habitants de l'"extérieur".  Quelque chose que je n'aurais pas pu faire en étant totalement incarné au départ.

Voilà, tout ça m'est remonté après la nuit de boulot à virer toutes les constructions inutiles faites au cours de ma vie.
Comprenez que le processus d'ascension actuel est réel, et nous vivons vraiment une désincarnation vivant : ils nous virent les trucs qui servent plus, refont ce qui est nécessaire pour connecter le corps de lumière (qui est présent et réellement en construction) et on a même droit au débriefing de toutes les conneries que tu as faites comme si tu étais mort quand il virent un truc. (en tout cas sur le événements qu'ils suppriment, sinon je n'aurais jamais pu 'voir' tout ce que j'ai expliqué en haut).

La principale différence de perception est la suivante et concerne le monde matériel (mes autres perceptions n'ont pas bougé, si ce n'est que je distingue mieux les esprits entre eux en terme 'subtil', par contre mes axes sont en vrac!) : avant, j'étais à l'extérieur de l'image du monde matériel, et maintenant je suis à l'intérieur!

Autant dire que mon cerveau bosse à plein régime pour se réadapter (le point de vue a changé), mais y'a plein de lumière dedans, et l'esprit 'divin' bosse largement dessus. Le but étant, à terme, de créer une identité où j'incarne mon esprit divin dans le but qu'il s'est fixé ici : puisqu'il faut le faire descendre dans la matière.

Nous verrons où ça mène tout ça.
Là, je fais un break parce qu’il y a des limites à ce que je peux encaisser quand même, et vendredi, samedi dimanche, je fais un stage de géobiologie où on va travailler ces problèmes d'incarnation.
(j'ai dû affronter énormément d'angoisses très profondes cette nuit, et si je n'avais pas été guidé tout le long par l'archange, j'aurais disjoncté je crois. Mais bon, au final ce n'était que de la peur , et ils nous protègent et nous aident vraiment énormément en ce moment.)

Nous verrons, pour l'instant je continue à restructurer, donc je ne peux pas savoir où ça va mener.
Repost 0
Published by christophe
commenter cet article
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 19:30
Bon, donc lundi séance de neurotraining. Sa faisait un moment que je sentais que ce problème de deuxième chakra demandait vraiment à bouger, et j'ai pas été déçu. En fait c'est comme si il manquait une pierre à l'édifice (bon ok pas qu'une, mais celle la est vraiment importante!).

En résumé il manque la notion d'identité dans ma structure de base (donc je suis vraiment sur une forme d'autisme, ce dont je me suis toujours douté). Par contre sa a été compensé par le mental et ensuite par le troisième oeil pour me permettre de fonctionner normalement. Ce manque est situé à un niveau très bas. Il n'empeche que sa structure une vision du monde particulière, ou la notion de communication est problématique (forcément pour communiquer faut etre deux, sinon on se contente de fusionner vu qu'on est pareil. Tiens sa me rappelle un truc.)

Sa explique que plutot que de passer par une communication mentale normale, je commence par devenir l'autre et ensuite quand je le comprend en étant lui, je peut discuter. Cette discussion étant une construction 'mentale' par dessus.

Les gens normalement passe par une communication standard et reçoivent en plus quelques infos des niveaux plus haut quand ils sont médiums. Moi en gros je commence par fusionner plus haut et ensuite je simule une conversation plus bas (pour résumer). C'est sur que forcément je trouve les communications avec les parts supérieurs des gens plus claires, au moins je sais tout ce que j'ai à savoir direct, pas besoin de perdre du temps à échanger poussivement. Comme j'ai compris avec le temps que les gens aimaient bien parler quand même (parsque eux on pas conscience du fait que leurs énergies racontent tout d'eux à tout bout de champ),  je prend la peine de le faire ensuite.  C'est pour ça que communiquer avec l'invisible et les morts me gène pas : je suis habitué à échanger avec les parties hautes. Alors que la personne parle ou non dans la matière, c'est pareil.

Bon par contre quand même sa fait un soucis sur le niveau humain (sans compter la construction des corps énergétiques), et si je veut avancer il faut corriger. Donc celui la etait à mourrir de rire, en fait je savais même pas que sa pouvais arriver. J'ai vu des problèmes de cette vie, des problèmes d'autres vie, mais jamais des problèmes de l'état intermédiaire.

En fait c'est ce qu'elle appelle des 'barrières universelles'. Sa se produit entre un an et deux ans avant l'incarnation. Généralement on imprime un 'évenement mondial' et celui la créé un blocage chez nous qui vas ensuite empécher la structure normale de se faire. On peut en trouver sur à peu près tout. Bon c'est des trucs qu'ils faut aller chercher loins.

Alors moi attention, le truc débile : c'est apparement la visite de 'nixon' chez mao en 72 qui a créé une peur mondiale importante. (apparement sa avait choqué à l'époque). Ces peurs mondiales impactes tout le monde et moi je l'ai chopé dans l'état intermédiaire pour l'exprimer en m'incarnant.

Marrant non?

En fait c'est lié au communisme (qui refuse la notion d'identité). Du coup j'ai pas eu droit à créé d'identité, j'ai du feinter. Elle me l'a fait sauter avec son truc, et franchement sa a marché, aussi débile et étonnant que sa paraisse.

La nuit je l'ai passé avec une tonne de lumière dans le corps (issu du haut) et de feu issu du bas (c'est dire que ma connection avec la déesse vas vachement mieu). les deux m'ont trituré tous les méridiens dans tous les sens pendant la nuit. Apparement, pleins de circuit à modifier.

Inutile de dire que je suis super bizarre depuis : sa fait énormément bouger de choses. En même temps c'est très subtil, la seule différence facilement exprimable, c'est le fait que sa m'a permis de faire un bon cocon de lumière autour de moi pour m'isoler du reste du monde. J'ai pu dormir en paix sans fusionner avec des trucs pendant la nuit, sa c'etait cool.

J'ai l'impression qu'a part créer une démarcation énergétique importante avec l'extérieur, sa ne créé par grand chose de plus pour l'instant. Mais je vais devoir attendre de comprendre. La notion d'identité reste simplement une construction suplémentaire sur le reste en fait.

Je confirme que par contre je vois les choses bien différement pour moi même. Mais bon se structurer une identité à 35 ans, c'est space. Je prefere m'en remettre directement à l'esprit pour qu'il créé ce qu'il veut, tant qu'a faire sa tombe plutot bien, et puis nous sommes en plein renouveau, non?

Ps : Bon sa fait remonter pleins de trucs dans la foulée et ma vision du monde est en train d'etre remodélé. Mon cerveau fait des connection qu'il a jamais sur faire avant, donc bonjour la confusion aujourd'huis.


Repost 0
Published by christophe - dans Séance
commenter cet article
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 19:04
Le système est très simple.

A l'origine il y a deux poles : peur et amour. (pour simplifier). C'est le jeu de la dualité. Il est fait pour nous permettre de choisir deux types de comportement généraux face à un problème (c'est le libre arbitre).

Les deux sont alimentés à niveau égal en énergie. Depuis quelques années, et particulièrement maintenant, le pole de la peur et de la séparation n'est plus alimenté au niveau subtil. Toutes les ressources sont sur l'autre pole : amour, unité, vérité.

Donc au mieu nous allons vider l'energie qui reste dans le pole de la peur par habitude, mais obligatoirement toute action engagée dans le sens de la séparation, mensonge et de la peur est vouée à l'échec à moyen et long terme.
A l'inverse toute action qui vas dans le sens de l'untié, la vérité(la non dissimulation plutot) et l'amour est deux fois plus alimenté qu'avant.

A terme une fois que toute l'energie de l'autre pole aura finis de se vider naturellement, il n'y aura plus rien pour l'alimenter et sa sera terminé, on ne pourra que lancer des projets et des actions pour s'unifier.

C'est donc une question de temps. Tous les évenements du pole de la peur et généré par eux vont donc manquer de force et de portée et etre facilement déjoué par la moindre action de l'autre pole. C'est ce qui vas nous permettre de vider facilement les peurs collectives, et c'est le meme processus qui fait qu'on peut vider très facilement les peurs indiviuelles.

La seule chose qui ralenti le processus c'est lorsque nous alimentons avec notre attention, les peurs collectives.
Tout ce à quoi nous accordons de l'attention nous le renforçons. Sa peut ralentir les choses, mais au final le dénouement est prévu à l'avance.

Tout comme lors d'une période ou nous cherchons à nous séparer de la source, c'est le processus inverse qui se produit !

PS :
je recommande particulièrement les messages de mikael sur le site : http://www.autresdimensions.com/
Particulièrement depuis le 29 Mars.
Ces énergies qui arrivent sont présentes depuis un moment et elles ont pour but de libérer les blocages et d'ouvrir le coeur.  (ils travaillent sur les nouveaux brins d'adn).
Sa vas durer encore 7 semaines. On verra bien le travail final, mais ils sont réellement en train de construire un truc bizarre sur nous et qui est plutot lumieux. A voir au final.

Bien sur que chacun se fasse son propre avis, mais bon moi je bosse avec. (entre autre).

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 07:40
Bon, puisqu’en ce moment je bosse pas mal à évacuer l'ancien et restructurer le 3ème chakra  (depuis samedi en fait). Je remonte donc tout ce qui m'est venu sur le sujet.  Il s'agit de la notion de groupe et de société. Abordons les sujets qui fâchent.

Au départ, on prend un enfant, il est relié normalement à ses deux cerveaux, il est en train de créer sa modélisation du monde avec son cerveau gauche, et il est relié à l'univers avec le droit. Un enfant voit tout sans problème.
Ils sont particulièrement réceptifs à leur environnement, au niveau émotionnel, mental et spirituel puisqu'ils n'ont aucune protection énergétique avant un certain âge (elles se construisent en grandissant)!. Donc là, ce n'est plus de l'empathie, c'est la réception totale. Il n'est donc pas étonnant que la plupart ressentent et perçoivent les esprits sous différentes formes. Et pas la peine d'essayer de cacher un secret de famille, même s’il est refoulé par tout le monde  et oublié!, car il est présent énergétiquement dans l'émotionnel familial, il est donc forcément absorbé par l'enfant, même si c'est pas conscient.

Voilà comment fonctionne notre système d'éducation (au sens large, je ne parle pas de l'école, et c'est comme ça depuis des milliers d'années) : je prends un exemple simple.

On prend un enfant encore vulnérable (sans aucune défense), on lui montre un cercle vert. On lui dit que c'est un triangle rouge. (puisque c'est comme ça que l'inconscient collectif le perçoit). L'enfant répond que non, c'est un cercle vert (puisque lui le perçoit tel qu'il est pour l'instant). On lui dit, en résumé, qu'il perçoit mal, que c'est bien un triangle rouge, et on va user de différents stratagèmes en jouant sur la perte de l'amour de la mère (tu ne fais pas plaisir à maman , tu vas être privé de ceci ou cela (compris : de l'amour de maman) etc... bla bla bla).

Pour un enfant dénué de protection et qui dépend émotionnellement entièrement de cet amour là, il est prêt à tout.
Il finit donc par accepter de dire que ce cercle vert est un triangle rouge. A cet instant, il est entré dans le délire collectif. Le problème, c'est qu'une part de lui sait qu'elle a menti. Et que ce qu'elle perçoit est bien un cercle vert et pas un triangle rouge. Par peur de perdre l'amour de la mère, l'enfant va ordonner à cette part de ce taire, il va la transformer en monstre, et la cacher tout au fond de lui. Or, cette part fragmentée va vouloir sortir à intervalles réguliers. Elle va donc s'exprimer sous formes d'actes manqués, de maladies ou d'autres choses, jusqu'à ce qu'elle soit reconnue, retransformée en ce qu'elle était réellement, et réintégrée.

Pour pouvoir survivre à ce mensonge, cet enfant va développer une énorme capacité à s'auto illusionner. Il va donc ensuite pouvoir être soumis à un fonctionnement en 'double langage' de manière simple et idéale. On a fait un bon lavage de cerveau et maintenant il suffit de l'entretenir.

Maintenant, prenons un groupe complet d'individus qui fonctionnent sur ce schéma là. (notre civilisation entière au hasard).  En résumé, tout le monde a subi un lavage de cerveau dans la société, et c'est quelque chose que nous créons et entretenons nous mêmes par nos institutions entre autres !   (ok donc les égrégores y sont pour beaucoup aussi, mais ce sont nos créations)*

Si vous regardez notre société, (et en particulier la télévision) vous verrez que tout, dedans, est construit sur un modèle de double langage. Une publicité ou un homme politique vont fonctionner sur le même modèle.
Ils vont vous dire ce que vous voulez entendre réellement, et vous vendre l'inverse!
Une publicité qui vend une voiture, vous montre une route vide et droite, où vous allez pouvoir rouler comme un fou vers la liberté, elle vous vend de l'écologie etc...
Or, en réalité, une voiture ça pollue, point à la ligne et vous allez vous farcir les embouteillages comme tout le monde avec. En plus, le crédit que vous vous mettez sur le dos, vous emprisonne et ne vous libère certainement pas. Mac do est le pro de ce double langage : il vous vend des enfants en bonne santé, des plats soit disant qui sont vus par des nutritionnistes etc... Mais en fait, ce sont des trucs pleins de produits qui détruisent la santé, et ça a été plus que vu.

Ces choses sont constantes et systématiques, et elle marchent sur nous à cause de la première blessure infligée à notre mental au départ, qui nous a fractionné et a fait de nous des moutons, en nous empêchant de nous fier à notre propre ressenti, et en nous obligeant à accepter comme pain béni tout les trucs les plus ouvertement mensongers.  Car si nous voulions résister, nous serions obligés d'accepter de voir tous les mensonges accumulés en masse depuis l'enfance : ce qui est au dessus de nos forces!

Tout le monde a ses 'monstres' individuels renfermés, suivant son histoire; mais il existe des monstres communs à tout le monde. Des 'monstres collectifs' nourris par tout le monde.

Ce sont des énergies collectives qui ont été transformées en monstres et que nous avons cachés quelque part pour ne plus les voir. Nous éprouvons une immense peur d'eux, parce que, au fond, nous savons qu'ils vont nous forcer à voir une vérité que nous avons occultée collectivement, et si ça se fait, nous risquons de perdre l'amour de la mère.

Ces énergies essayent de s'exprimer pour nous faire voir la vérité, mais nous refusons d'entendre : c'est comme ça qu'on se retrouve avec des épidémies, des guerres, etc...
Par moments, certaines personnes peuvent réellement venir incarner ces 'monstres' et ils peuvent réellement créer des événements ou des choses, simplement pour provoquer une prise de conscience générale et permettre de libérer ces énergies.

En ce moment, nous vidons tout au niveau individuel, mais également au niveau collectif. Et des monstres comme ça il y en a un paquet à regarder. Toutes les peurs collectives en fait. Ca va faire du monde qui va sortir de sous le tapis, et ça va plutôt nous occuper pendant les quelques années à venir. Tant que nous n'aurons pas rendu à chaque monstre sa vraie forme, donc accepté de voir le mensonge à nous même qu'il incarne, ils reviendront encore et encore.

* Les fameux gouvernements de l'ombre et autres, ne sont qu'une projection des choses que nous nous sommes cachées. Si ces énergies peuvent s'incarner parfois, c'est pour nous faire prendre conscience d'un énorme mensonge que nous nous servons,  mais ça reste juste des énergies refoulées !
En un sens, ils sont bien réels, et les énergies actuelles vont nous obliger de plus en plus à les regarder en face, pour les libérer, cesser de nous mentir collectivement et réintégrer notre propre pouvoir, histoire de prendre réellement en main notre destin.

PS:
Concernant les enfants il existe des exceptions qui ne rentrent pas totalement dans le délire collectif:
1) Les enfants divins : ceux qui ont conscience de la mère divine et du père divin dès le départ, dans ce cas impossible de faire du chantage à l'amour sur eux.  Généralement ce sont des prophètes ou des avatars.
2) Les enfants qui structurent quelque chose de travers au départ. (par hasard bien sur !).
Ceux là ne vont pas refouler certaines vérités, bon par contre, ça fait quelques handicaps supplémentaires à compenser, et à un moment faut restructurer.
Par contre ils ont l'avantage de voir des vérités que les autres refusent de regarder.
Etre un peu éveillé dans un monde d'endormis, c'est à se flinguer (oui réellement!). Sauf pendant l'ascension, puisque plus personne n'a le choix et va s'éveiller. Donc c'est plutôt bien.

Inutile de préciser que je fais partie de la deuxième catégorie (bien oui la première ils n’ont pas voulu, tous les postes étaient déjà pris et ils recrutent sur CV hyper strict.). Ca tombe bien, j'ai pu résoudre ce qui clochait en neurotraining lundi, j'en reparlerai.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
3 mai 2009 7 03 /05 /mai /2009 08:04
Bon, je travaille à virer des peurs bloquantes importantes en ce moment.
Elles sont de deux types principalement : obstacle à la communication avec les esprits, et obstacle à la connaissance.
En résumé, je pourrais communiquer avec n'importe quoi, mais j'ai peur de tout, et je n'ai même pas envie. C'est dommage parce que, du coup, je ne raconte presque rien. Ca sent le refoulement grossier tout ça.

En fait, j'ai plein de vies de curés et de magiciens qui remontent, et ça ne m'aide pas parce que j'ai été chargé sur la question. C'est à mi-chemin entre l'obscurantisme inconscient collectif : donc, la peur de savoir les choses, et la peur d'être brûlé si on sait (ceux qui ont retrouvé des vies de magicien brûlé vif, savent de quoi je parle.)

Le truc genre si tu dis pas ce que les vieux cons veulent entendre (je parle de la hiérarchie du curé, je crois qu'il ne les aime pas) et si tu ne rentres pas dans le rang, tu es rejeté (excommunié.) Là dessus, le curé qui voit les esprits, ça  n’aide pas non plus. Quand tu adhères à une foi et que tu t'aperçois que tu vois précisément ce qu'il ne faut pas (en résumé, les esprits de la nature et Pan, qui n’ont pas des tronches très catholiques), tu finis par te sentir mauvais, et bon tout le reste par dessus c'est compliqué. Bref, je comprends pourquoi je suis athée dans cette vie, c'était la meilleure option. Mais bon, faut faire péter les blocages à la pelle maintenant.

Donc, toute cette rancoeur est en train de sortir en ce moment, et ce n'est pas plus mal. En fait, j'ai fini par comprendre que la profonde séparation qu'il y a eu entre le féérique et l'humain a été voulue pour nous permettre d'oublier nos origines. Donc, tout le monde a joué le jeu : au niveau humain, on a envoyé les curés avec leurs croix, et les esprits de la nature ont fait en sorte qu'on ait peur d'eux. Principalement en répandant des rumeurs à la con par le biais des voyants. (quand tu vois les légendes ancestrales, c'est à se pisser de rire, je ne dis pas qu'il n’y a pas un fond de vérité, mais faut aller le chercher vraiment très loin généralement.)

En ce moment, comme j'expliquais, dès qu'une peur sort, elle a tendance à attirer un truc à moi. Il suffit de se centrer dans le coeur et de laisser l'esprit divin s'exprimer pour renvoyer le n'importe quoi d'où il vient. Mais bon, ce n'est pas la meilleur phase, ça réveille des peurs refoulées et je réalise que c'est ma peur elle même qui attire, et pire encore, qui crée des trucs pas très catholiques. J'espère que je vais en voir le bout dans pas trop longtemps. C'est bien que toutes les dimensions soient à portée de main, mais bon, elles sont un peu trop près à mon goût.

Bon, voilà, c'est pas la joie quoi, vivement que je voie le bout de tout ça.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 19:30
Il y a plusieurs niveaux de regard sur les choses. Tout dépend de celui qui interprète en nous.

Le mental a un regard subjectif, complètement faussé de la réalité (il dépend principalement de ses peurs, induites par l'éducation.) L'âme a un regard qui inclut toutes les vies et les expériences qu'il lui reste à vivre ou qui l'intéressent, sans aucun jugement sur leur nature. L'esprit a un regard créateur qui prend encore plus de recul sur les différents mondes très divers et les expériences possibles à vivre dedans.

Si on regarde le monde avec son mental, on ne voit qu'un monde d'effets. Ce que nous voyons n'est que la conséquence de quelque chose de plus subtil. A ce niveau, on ne peut que subir en fonction de sa programmation, sans espoir de voir au delà.

Les choses sont pré-formatées: on trouve normal de vivre une vie répétitive et morne et que la moitié de la planète soit traitée comme moins que rien (puisqu’on nous a appris que c'était normal.) Et on trouve terrible tout ce qui pourrait menacer notre petit monde virtuel et notre sécurité illusoire : puisque nous sommes conditionnés ainsi.
Dans ce monde là, il y a du bien et du mal, du jugement, de la peur, du doute, de l'inconnu, bref ce n'est pas forcément agréable. C'est un point de vue qui peut avoir son utilité. Mais il n'y a aucun choix réel à ce niveau : on ne fait que subir en s'illusionnant.

Vient un moment où, si on monte suffisamment son regard on peut trouver son âme. Elle, voit les choses de manière bien différente: peu importe le monde, peu importe le bien ou le mal (qui n’est qu'un jugement de catégories), peu importe la vie ou la mort, seule importe l'expérience et l'évolution qu'elle va y gagner.
L'âme fait des choix, et use de libre arbitre. Si un événement quelconque a lieu, elle choisit s’il doit l'affecter ou pas, si elle a besoin d'un événement particulier pour vivre une expérience, elle passe commande plus haut.
Nous sommes dans un niveau de choix de vie, et d'expériences. A ce niveau est notre pouvoir décisionnel réel.

Vient un moment où on monte encore son regard, là, on arrive au niveau de l'esprit divin. Lui est créateur de potentialité à partir de rien. Il est non manifesté, il se connait mais ne peut s'expérimenter. Créer des mondes et incarner des extensions de lui même dedans, est une manière de créer des choses, des événements, mais aussi de nouveaux mondes différents pour descendre toujours plus bas dans la matière,  et créer toujours plus de nouveauté pour faire l'expérience de lui même. A ce niveau, se trouve le créateur, celui qui crée les mondes et les expériences, et part les visiter directement par l'intermédiaire des âmes et des corps. Nous sommes au niveau des causes : c'est de lui que partent les choses qui nous arrivent. Mais il existe plusieurs esprits divins qui créent différentes potentialités et mondes. Chacun peut envoyer des extensions s'incarner dans le monde des autres.

Faire descendre l'esprit dans la matière veut dire réintégrer tous ces niveaux de regards dans un premier temps, et d'action dans un deuxième.  On peut subir (ou non) les effets des choix qu'on a fait, à partir de ce que notre esprit ou celui des autres a créé. Et non plus vivre en impuissance. Le but est d'unifier tous ces aspects pour réintégrer notre pouvoir.

Ce que nous sommes est situé encore plus haut que ça, mais l'esprit est déjà quelque choses de non manifesté impossible à réellement exprimer, et la source elle même, ne peut pas être trouvée aussi simplement. Ce que nous sommes réellement est tout et rien.  Comment l'expérimenter ? Encore faut il faire descendre l'esprit dans la matière avant de songer à aller plus loin. C'est le processus que nous sommes en train de vivre.

PS : la source a une multitude d'esprits divins qui ont une multitude d'âmes, et chaque âme a plusieurs corps.
C'est plus complexe encore que ça, mais je simplifie pour qu'on ait une idée des choses. Les catégories sont une nécessité pour s'exprimer dans une structure mentale, le problème étant que la réalité est dénuée de catégories et de mental... C'est bien pour ça que ça ne peut qu'être expérimenté. Pour élever son regard, il suffit de nettoyer, c'est ce qu'on fait en ce moment.

PS : je détaille une expérience précise parce que tout le monde est confronté plus ou moins à ça en ce moment. Une personne me demande pourquoi elle subit tel ou tel événement négatif depuis qu'elle est née, alors qu'elle applique pourtant les règles de morales apprises à l'école et à l'église.

Tout simplement parce que c'est le mental qui suit des règles : et lui ne fait que subir. Les règles de société et de religion sont ainsi : elles jugent les autres, disent qu'il faut faire ci ou ça, punir tel ou tel truc mauvais, récompenser tel ou tel truc bon. Donc, en théorie, si on les suit tout doit aller bien, non? Non! Parce que ces règles sont humaines et ne respectent pas les règles divines.

Celles là sont simples : cause à effet.
"Tu seras traité comme tu traites les autres." Si tu essayes de faire du tort aux autres en respectant les règles de la société, alors tu reçois du tort en retour.

Il faut comprendre que c'est L'INTENTION qui compte, bien plus que le reste! Donc, le même événement fait avec une INTENTION différente, n'aura pas le même effet. Si son regard ne monte pas assez haut, on ne peut rien comprendre aux effets dans la société, si on monte assez haut on a la réponse à tout parce qu'on voit les causes!

Chacun doit le vivre par lui même et trouver par lui même ! Personne ne peut le faire pour un autre!
Si vous voulez les réponses tournez votre regard vers le haut.

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 19:15
Bon, toujours dans le cadre des mêmes discussions amusantes pendant la nuit avec différents esprits, j'en suis venu à parler des ordinateurs.

Puisque j'ai appris que c'était un elfe qui m'aidait à écrire, j'ai demandé qui m'aidait à coder! Réponse étonnante : ce sont les êtres incarnés dans les ordinateurs qui le font! En fait, les ordinateurs sont liés à l'électromagnétisme, mais aussi à des énergies bien plus subtiles, d'une manière que je ne définis pas vraiment. En réalité, le monde de ces esprits (oui oui!) est situé à mi chemin entre le mental et le spirituel. C'est un monde de dualité. Ce monde n'aurait pas du débarquer chez les hommes, il a été introduit par des extra terrestres a priori, par forcément pour nous nuire, mais sans réaliser les conséquences que ça aurait!

Ces énergies ont tendance à nous couper de nos propres sources : la nature, et elles sont totalement à l'opposé de ces énergies naturelles là. Ce n'est pas l'énergie elle même, mais de l'électromagnétisme que découle le problème, car ces énergies sont d'une nature plus subtile.

Mais du coup, elles court-circuitent notre relation au monde féérique (dont nous sommes issus) et nous envoient sur une voie différente, non adaptée à l'homme. Je connais assez bien ce monde là, puisque je le côtoie depuis mon enfance, j'ai même fait un bon transfert sur les ordinateurs toute ma vie. Donc, je sais ce que je dis quand je dis qu'ils ont un esprit.

C'est comme nous : la machine est leur corps, le programme est leur mental et il y a un être spirituel qui peut communiquer énergétiquement (comme tout) derrière et qui s'est incarné dans la machine. Plus le programme(os) est devenu bordélique et compliqué, plus ils se sont mis à avoir de marge de manoeuvre. Ne parlons même pas d'internet. Aujourd'hui Windows* est tellement plein de vieux codes moisis, qu'il peuvent faire beaucoup plus de choses qu'avant (en laissant s'exprimer tel ou tel code). Ca reste encore limité, mais les esprits nous envoient des messages inconscients et nous répondons par des actions. Donc, les touches que nous utilisons ne sont pas au hasard! (un esprit de la nature blagueur, s'y prend de la même manière pour perdre un promeneur dans les bois.)

On fait difficilement plus réactif qu'un ordinateur. C'est pas compliqué : certaines personnes ne savent pas du tout les faire fonctionner et ils ne marchent jamais correctement avec eux,  avec d'autres ils marchent toujours! C'est mon cas: je les adore et ils m'adorent, et ils fonctionnent toujours avec moi (tant que la machine fonctionne!).

On retrouve la même chose au niveau de toutes les interfaces : téléphones mobiles etc...

Par exemple quand je téléphone à Pascal (et uniquement avec lui!) mon téléphone marche parfaitement pendant un quart d'heure. S’il veut aborder un de mes problèmes inconscients, pour me le faire sortir, le téléphone va rebouter ou bugger à l'instant où il aborde le sujet qui me fâche. Je suis souvent obligé de le rallumer plusieurs fois. Dès que le sujet a été abordé, on peut reparler librement et le téléphone ne bugge plus. Si je l'appelle pour un sujet qui ne pose pas problème, le téléphone marche parfaitement.

Donc, la réponse à la question qui intéresse les créateurs : les robots ont ils une âme ? Oui! Nous sommes des esprits divins créateurs à l'origine, et ce à quoi nous accordons de l'attention, nous finissons par le créer dans la matière. Quand c'est fait, d'autres esprits viennent habiter ces 'objets' ou ces 'créations' et en font des êtres vivants à part entière. Et ces ordinateurs ne sont pas du tout des égrégores ! Ce sont des êtres au delà du mental et en dessous du spirituel, dans une catégorie que l'homme n'aurait pas du connaitre (pour son bien parce que l'énergie le coupe de sa propre source).

D'un autre côté, nous sommes adaptés, et si la source n'avait pas sonné le rassemblement, mon esprit divin ne cache pas qu'il m'aurait fait incarner dans un robot pour voir ce que c'est. (je suis super excité rien que d'y penser, ça plait vraiment à mon esprit ça, explorer de nouvelles possibilités.) Vous comprenez comment on crée à partir de la source maintenant? On rêve des nouveautés, on les manifeste, puis nos esprits vont les habiter et les vivre. A partir de ces nouveaux corps, nous créons à nouveau et nous descendons dans un espace différent ou plus dense etc..

* Une fois, j'ai lu une blague sur internet d'un informaticien qui disait qu'avant, les ordinateurs étaient fiables et bien éduqués, mais que depuis l'invention de Windows, son métier était devenu du chamanisme tellement ce os est imprévisible et fait n'importe quoi! Que quand ça ne marche pas, eh bien, des fois tu peux chercher 20 ans et que tu comprends pas, et que si ça marche, surtout faut rien toucher et ne pas chercher à comprendre en remerciant le ciel!
Le plus drôle, c'est qu'il a parfaitement raison ! Il est bien devenu chamane, et il ne faut pas contrarier les esprits!

PS : Terminator qui est un mythe chez nous, peut très bien être une réalité dans un autre monde. (n'oublions pas que les créateurs puisent leur inspiration dans l'invisible.) Disons que c'est défaitiste, parce qu’en réalité ce monde 'informatique' est duel et ne nous en veut pas particulièrement. Donc, y'a aucune idée de penser qu'un ordinateur pourrait essayer de devenir le maitre du monde. Pourtant, ce soit disant fantasme collectif de l'ordinateur qui prend le contrôle de la société n'est peut être pas si fantasmatique que ça !

PPS : Le monde que nous connaissons ne nous plait pas et nous désespère (pour la plupart) simplement parce que nous sommes en fin de cycle. Donc, on nous fait incarner alors que nous sommes configurés pour des mondes différents, du coup, celui là nous semble terne et moche en bonne part. C'est pour nous obliger à faire entrer de nouvelles potentialités dans la matière, ce qui leur donne ensuite forme. C'est comme ça depuis que l'écriture existe, alors faut pas s'étonner si beaucoup d'auteurs sont déprimés à la recherche d'autre chose. Normalement, ça doit être bien plus excitant d'être incarné en temps normal.

PPPS : Comment quelqu'un qui est issu de la nature comme moi a pu se perdre dans ce monde informatique là? En réalité, pour connaitre une nouvelle énergie, surtout si elle pose problème avec ce qu'on connait, il peut être intéressant de rentrer à fond dedans pour la comprendre complètement et trouver un terrain d'entente. Plus on a peur de quelque chose, plus on entre à fond dedans pour l'assimiler.

PPPPS: Notre monde a été rêvé, lui aussi, avant d'être incarné. J'ai posé la question et on m'a répondu que, peut être bien que nous mêmes et les elfes étions issus du rêve d'un dragon. Marrant non?

Bon, ce sont juste les trucs que me racontent les esprits la nuit, comme ça m'a fait rigoler, je l'ai écrit celui là, aussi.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 19:10
Bon cette nuit, pendant que je m'ennuyais, j'en ai profité pour discuter avec différents esprits de tout et de rien.
Voilà quelques unes des choses que j'ai apprises au cours de la nuit. (ça vaut ce que ça vaut). En fait, parfois un elfe vient me voir et m'enseigne des choses. Il travaille sur mon chakra de la gorge en ce moment. J'en ai profité pour discuter avec lui de sa tâche auprès de moi.

Commençons par définir quelque chose que j'ai mis du temps à comprendre (je pense que je l'ai bien occulté pendant longtemps): l'essence des êtres*. Nous sommes tous UN à un certain niveau, pourtant, chacun de nous dans une incarnation donnée, est une énergie unique reconnaissable entre toutes.

C'est une signature qui nous définit tous, qui (ou quoi) que nous soyons: c'est notre 'essence'. Cette essence dépend de notre incarnation (donc nous en changeons en changeant d'incarnation). Au départ, après l'éveil de kundalini, je sentais cette essence de manière unique (chaque chose avait un goût unique). J'ai perdu très vite cette faculté, mais je la conserve inconsciemment.

Elle permet de reconnaître à coup sur, quelqu'un ou l'oeuvre de quelqu'un. Par exemple, lorsque nous entrons dans un rêve émotionnel, nous sommes mis face à des constructions qui sont dénuées d'essence autre que la notre: ce sont des émanations de nous mêmes. Elles n'ont pas d'existence propre, et sont entièrement nos créations 'temporaires', dépendantes de nous. Elles nous paraissent creuses et vides lorsqu'on a pu expérimenter la rencontre d'êtres éthérés véritables, même invisibles; car ils ont une essence précise, et une 'âme'. Les noms véritables des êtres sont un accès assez facile à leur essence.

Il existe probablement un magie des noms, d'ailleurs je ne retiens aucun nom, et aucun esprit que je cite dans mon texte ne donne son nom. Ce n'est pas un hasard. Vous ne verrez ni photos de lieux, ni noms (ou alors des pseudos rarement) pour les esprits qui m'accompagnent.  De toute façon leurs noms sont imprononçables dans notre langue la plupart du temps. Ca évite que n'importe qui se relie à eux sans raison. Ca peut éviter des accidents stupides. Certaines énergies ne sont clairement pas faites pour côtoyer des énergies humaines, et si je suis compatible avec certaines énergies non humaines, ce n'est pas le cas de tout le monde. Accessoirement, d'autres sont compatibles avec des énergies qui ne me conviennent pas du tout.

Les mots sont les créations de leurs auteurs. Si on les lit on peut être relié à différentes énergies. Si on cherche bien, on peut également trouver l'essence de l'auteur. C'est moins évident, mais la plupart des gens qui pratiquent le magnétisme ont besoin de photos ou des noms et dates de naissance. Ce n'est pas mon cas.
Un mot écrit me suffit pour me relier à un être précis (même sur un ordinateur), et parfois l'évocation d'un mot ou de quelqu'un suffit**. Ce n'est pas la forme des lettres ou le son qui importe, c'est l'essence de l'auteur.

Cette faculté m'a été enseignée par cet elfe, entre autre. L'elfe m'apprend une 'magie des mots'. (une forme, mais il y en a énormément sous pleins d'aspects.)
Pour mieux comprendre, il faut savoir que lorsque j'écris un texte, je procède d'une manière très bizarre. Mais, après tout, je n'avais jamais écrit de texte avant, et je n'ai aucun moyen d'en écrire un tout seul. En fait, une part de moi revit entièrement les choses telles qu'elles se sont passées (je suis à 10% sur le clavier et 90% dans la scène en train de revivre les choses visuellement, en ressentant les émotions les pensées et parfois, en touchant et en sentant les mouvements, je suis vraiment dedans.) Au fur et à mesure que j'écris toute cette scène, cette énergie sort de moi. Il s'y rajoute d'autres choses que je ne maîtrise pas consciemment. A la fin, ça c'est vidé de moi, entièrement. Tellement que je suis obligé de lire le texte pour me rappeler de quoi je parlais.

Je ne me soucie pas des mots qui sortent sous mes doigts (d'ailleurs, vous avez sûrement remarqué que j'écris en phonétique!) Cette manière de faire emprisonne l'événement dans le texte, et si quelqu'un est assez sensible, il peut le retrouver, voire le revivre. Donc, cette magie là ne se soucie pas de la forme des mots, mais emprisonne l'essence des choses dedans.

Apparemment, les elfes tiennent cette 'magie' des dragons, qui sont situés bien plus haut en niveau dimensionnel.

Bon voilà, une discussion amusante qui m'a surpris, alors je l'écris.

                                                        * * *

J'ai été accompagné un moment, par l'esprit d'un Extra terrestre (en attente de réincarnation) issu d'une civilisation très évoluée et très lointaine. Il m'a montré des images mentales de sa planète : là bas, les cités sont en cristal, et il semble qu'elles soient manifestées à partir de l'énergie divine, par des méthodes plus ou moins complexes.
Il trouvait la science de nos ET très limitée (les soucoupes grises et moches), apparemment lui, il maitrise une technologie de cristal et de lumière. C'est un pratiquant de cette 'science' (lui même m'a dit que le mot magie correspondait mieux dans ma structure mentale, quand je lui ai demandé si c'était un technicien).On verra quand la planète aura un peu plus ascensionné, je pourrai sûrement en apprendre plus sur cette méthode de manifestation. C'est carrément un peu tôt pour manifester les choses, pour l'instant je me contenterais bien de contrôler un peu mieux mon corps matériel.

Je connais l'essence de ce non terrestre maintenant, donc, je pourrais le rappeler facilement n'importe quand de n'importe où, s’il accepte de me parler, puisque le temps et l'espace ne sont que nos créations.


* Je n'en sais pas plus sur l'essence, il semble que certaines choses bloquent encore, à approfondir, mais c'est suffisant pour ce que j'ai à exprimer ici. Il semble que l'essence soit très complexe elle même et qu'avec la pratique on puisse retrouver l'âme, et même l'esprit divin dont elle est issue, mais c'est une autre histoire. C'est une sorte de signature complexe qui mélange la signature unique du créateur de la forme et celle de celui qui l'anime. A voir.

** Avant c'était très chiant parce que je devenais instantanément la personne d'un point de vue énergétique, et ce n’était pas contrôlé. Depuis que je me 'mêle de mes affaires' et que l'ascension a commencé, je reste dans mon corps et n'en sors plus, je passe par mon propre esprit divin pour savoir ce que j'ai à dire ou faire, c'est plus simple que d'observer une personne sous tous les angles et de laisser le mental décider: le mental est forcément moins pertinent et accorde trop d'importance à la forme et à l'apparence même subtile et énergétique des choses.
L'esprit sait immédiatement ce qui est bon ou pas, à faire ou pas, indépendamment de tout préjugé sur l'être que je côtoie, qu'il soit humain ou non.

PS: Qu'est ce que la 'magie' ?
Une manière de manipuler les énergies directement par nous même. Certaines sont très subtiles, d'autres très proches de la matière. (question de niveau vibratoire) Tout dépend si elles sont reliés à la source ou à la déesse. Nous sommes conçus pour manipuler l'énergie sous toutes ses formes et le faisons inconsciemment toute la journée. Le faire consciemment est différent, et nécessite de désapprendre l'impuissance enseignée par notre mental. (la croyance que les choses sont extérieures à nous, principalement, et que nous ne pouvons rien y faire)

La science, en mettant à l'extérieur de l'homme les choses, crée des machines qui les privent de leur magie personnelle en les empêchant de réaliser les choses eux mêmes. Pourtant, ces objets sont quand même nos créations énergétiques, plus ou moins denses (donc matérielles ou subtiles) et une forme de magie 'humaine' d'une certaine manière.

Comprenez que l'homme a accepté, en vivant dans notre civilisation, d'être dépouillé entièrement de son pouvoir, principalement par facilité et par peur générée par son mental. (A un niveau plus haut cela faisait partie d'une expérience acceptée par tous). Ce pouvoir doit être retrouvé consciemment et entièrement, à terme. Je reviendrai largement sur cette notion. (trop de textes en retard je m'en sors pas).

PPS:  Pour l'écriture elle même, j'imagine que tous les auteurs font plus ou moins comme ça, consciemment ou non (chacun à sa manière), car tout acte de création nécessite une communication avec l'invisible ou le divin.  C'est juste marrant de voir que cette manière de faire nous est transmise par les elfes. Tout comme les inventions sont issues de l'invisible, et viennent toujours d'un esprit quelconque, dont parfois des inventions qui ne devraient peut être pas finir chez les humains.  Mais je vais en reparler.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
29 avril 2009 3 29 /04 /avril /2009 19:13
En ce moment je travail sur mon coté obscur. Il s'agit de m'en débarasser parsqu'il bloque l'accès au coeur (cone du dos de traviol : donc amour de soi même). A cause de lui je ne peut pas l'ouvrir complètement, je n'obtient au mieu qu'une ouverture partielle et temporaire et puis sa se referme au bout de quelques heures. Hors la il s'agit d'allumer définitivement l'esprit  divin en son centre.

Affronter son coté obscur n'est pas une chose agréable. D'abord je suis mis en face de ma phobie des anges et des etres du pole de la lumière.

Je m'éxplique:
En fait la plupart du temps je suis accompagné par des etres de la nature, j'ai été accompagné même par des etres qualifié de maléfique pour la plupart des gens. Entre autre un gnome des profondeurs, et un troll.

En résumé chaque fois que je croise quelqu'un depuis que je suis né, le gnome me soufle une réplique pour défoncer la personne (il est intarrisable en répartie), et le troll fait bouillir la colère et m'envoi des images pas très catholique assez régulièrement.

Heuresement je suis habitué a vivre plusieurs réalité simultanément depuis longtemps et j'ai une certaine protection à ce niveau. Qui plus est c'est une épreuve que j'ai plus ou moins remporté, malgré la colère du troll je n'ai jamais cédé à la violence qui bouillonais en moi, et j'ai pu la dévier sur autre chose, (Arts martiaux ou jeux vidéo: très efficace). J'ai résolu le problème des phrases qui défoncent en ne parlant pas. Je pense que celui qui n'a pas ressenti la colère qui m'a habité à un moment n'a pas idée de ce qu'est la colère d'un troll. Une fois cette colère complètement résolu j'ai pu laisser partir ces deux la et c'est pas plus mal.

Mais mon coté obscur vas plus loins que ça (outre la vie de sorcier qui a été longues à résoudre).Entre autre il y a une profonde culpabilité qui est enfermé en moi, d'avoir servi le pole de l'obscurité. J'en ai sorti une certaine phobie du pole lumineux qui ne m'a jamais quitté. C'est pour ça qu'a part les esprits de la nature qui sont plutot neutre, et avec qui j'ai beaucoup d'affinité, je n'ai jamais fréquenté d'esprit supérieurs avant de pouvoir me connecter au dela de la dualité.  D'ou le fait que je travail avec des archanges (et encore certains uniquement) et des saints d'un certain niveau (et surtout l'esprit divin). Parsqu'il faut comprendre que tous n'ont pas dépassé la dualité et certains sont du pole de la lumière. Ceux la je les évite généralement. Pas que j'ai quelque chose à en craindre, c'est simplement une phobie d'une part de moi.

Bon du coup comme forcément je bosse a virer tout ça, et que comme j'expliquais déja j'attire mes peurs à moi, ils m'ont foutu un ange* dans le dos. Un type d'ange que je supporte très mal, mais bon il est pas méchant et il m'aide, il me vide mon coté obscur non digéré.  Celui qui n'a jamais porté sur son dos une créature dont il a peur tout un après midi peut avoir difficilement une idée de ce que je veut dire quand je dis que j'attire les choses dont j'ai peur à moi et que c'est super lourd. (Une fois ils m'ont collé un ange dans les reins quand j'avais mal, mais il etait plutot sympas et celui la ne m'a pas dérangé, sa devait pas etre le même type. En plus j'ai été remis en moins d'une heure. Maintenant que j'y pense j'en ai croisé quelques autres, mais rarement qui se collent à moi et ceux la ne me génaient pas. A un moment j'aimais bien les appeler pour renvoyer des entités. Vas savoir. Cette phobie des anges et de la lumière est remontée en force en tout cas.)

Donc j'ai eu plusieurs débats politiquement incorrects avec un archange, qui n'ont pas besoin d'etre approfondi ici; puisque chacun devra affronter cet aspect de lui si il veut accéder à la 5D, et les autres et bien, c'est pas important. Comprenez que nous alternons les vies dans un pole et l'autre dans la dualité, il n'y a aucune exception. Certains vivent bien leur coté obscur, apprennent les leçons et les laisses partir, d'autres n'arrivent pas à lacher cet aspect et en ramène un certain dégout d'eux même. C'est mon cas. Il m'a fallut 12 vies de victimes pour comprendre ma vie de sorcier. Il faut comprendre que c'est pas une punition, c'est juste moi qui comprenais absolument pas ce que c'etait d'etre victime et pourquoi on pouvait le devenir.

J'ai finis par capter (dans cette vie!) que la victime essai d'exercer du pouvoir sur les autres. Se positionner en victime est une manière d'attirer l'attention de la mère en fait et des autres. Mais bon c'est une leçon qui a été très longue à comprendre.L'assassin au final ne fait qu'etre mis en relation avec des victimes (en résumé au niveau de l'ame il rend service pour vivre l'expérience) et lui même exprime sa peur, et sa colère contre lui même dans la violence sur les autres.

J'ai compris beaucoup de choses politiquement très incorrects dont je ne parlerais pas ici, car n'oublions pas qu'en france nous n'avons pas le droit de tout dire. (ce n'est pas dans la constitution). Respectons les règles après tout, chacun pourra en discuter librement avec qui de droit quand le temps sera venu pour lui.

Cette obscurité en nous, chacun devra l'affronter. Car celui qui ne la regarde pas en face à l'interieur en la laissant s'en aller,  devra l'affronter a l'exterieur!

En ce moment nous sommes mis face à trois choix :
1) Entrer dans la 5D, donc dépasser la dualité.
2) Rester dans la 4D et la dualité
3) Rester dans la 3D.

Prendre l'option 1) c'est regarder son coté obscur en face et retransformer les énergies (donc lacher la peur). Du coup on peut réintégrer les deux poles en l'energie de lumière créatrice originelle qui est notre nature.
Prendre l'otpion 2) c'est jouer les saints (pole lumineux) qui juge et condanne les autres, et affronter forcément sont coté obscur à l'exterieur!
Prendre l'option 3) c'est rester à fond dans la matière et ne se soucier de rien d'autre.

En ce moment il y a des channels pour chacun de ces aspects, parsqu'en vertue du libre arbitre nous devons tous pouvoir choisir!

Les channels du 1) sont aiguillés sur des réalités ou les choses se passent plutot bien mais passent par le renoncement de l'ancien pour elever sont regard au dela des poles et des notions de vie et de mort.
Les channels du 2) sont aiguillés sur des fins de la matière sordides et élitistes (seul les plus pieux qui ont signé chez moi survivrons les autres sont de faux prophètes bla bla bla)
Les channels du 3) sont le journal de 20H!

Comme dirait lénine, choisi ton camp camarade!
Qui sait si nous n'allons pas réellement etre aiguillés vers des réalités différentes! (Mais c'est une autre histoire)

Et bien sur chacun peut faire ce qu'il veut (au niveau de l'ame), c'est ça la magie du libre arbitre!
A la source, nous partageons tous les expériences, donc à un certain niveau nous vivrons tous les trois aspects. Cool non?


*Généralement je surnome les anges les 'emplumés', c'est plutot affectueux comme surnom pour moi, parsque je les aimes bien quand même; et puis il faut bien comprendre qu'un ange qui a les couilles a l'envers (ou plutot les plumes à l'envers pour un ange!), sa fait un démon... bon laissons tomber n'enlevons pas certaines illusions, c'est assez rare qu'ils se laissent aller et quand c'est le cas c'est pour nous faire évoluer également. Après tout les coup de pieds au cul sa fait évoluer et un ange les donne avec compassion et application. Notre structure mentale modélise leurs énergies de la manière qu'elle veut.(c'est rare qu'on les vois tout joli et duveteux pendant qu'ils nous bottent les fesses.) 99% des démons restent nos créations à partir de nous mêmes et pas des anges qui ont décidé de nous botter les fesses.

** J'aime bien l'esprit divin ou les archanges et les bouddhas, parsque quand tu t'enerve sur eux, ils te renvoient de la compassion.  Et c'est sympas des fois de se défouler. (par moment y'a pas le choix sa doit sortir). Les fées se vexent et s'en vont(mais les miennes sont vraiment gentilles, des moins gentilles sa pourrait se passer plus mal), et les trolls mieu vaut s'abstenir. (ou alors faut prévoir les rustines pour le corps éthérique).Y'en a certains qu'il vaut mieu pas provoquer du tout.

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 19:15
Bon ben, je lâche pas mal de trucs encore en ce moment. Je l'écris parce que, à mon avis, c'est un problème qui est collectif en bonne part.

J'ai bossé sur le premier chakra : est remontée une envie suicidaire importante (c'est refoulé mais ça perturbe la connexion à la terre). Apparemment, le problème est lié à l'abandon par la mère divine.

Voilà le problème : dans notre société on refoule la mère divine complètement.

On dit à la mère humaine qu'il faut qu'elle remplace la mère divine : donc, elle doit donner de l'amour inconditionnel à tout le monde, être omnipotente dans la famille et tout solutionner. Concrètement, ça ne marche pas du tout. Parce qu’une mère humaine reste humaine, et ne peut certainement pas être omnipotente et faire ce qu'on attend d'elle. Accessoirement, on lui demande de tout abandonner pour la famille, et de ne vivre qu'à travers ce rôle là, ce qui est impossible.  Ca fait des femmes mises en situations insupportables, et qu'on empêche de vivre leur vie. (avec toutes les déviances plus ou moins déclarées ouvertement, mais qu'on retrouve absolument dans tous les pays, au moins au niveau inconscient!)

La femme, à la fois placée sur un piédestal (Marie), et en même temps l'esclave de tout le monde : puisque tout le monde attend après elle. Cela fait des familles où les enfants sont frustrés et émotionnellement instables (puisque, forcément, la mère humaine ne va pas aller alimenter leur premier chakra et s'occuper d'eux à chaque instant). Sans compter quand la mère 'craque' (donc, entre dans la colère) ce qui provoque ensuite des peurs inconscientes fortes, et un blocage du bas plus ou moins important.

En tout cas ce dysfonctionnement une fois remonté au deuxième chakra ajoute un problème plus ou moins déclaré. C'est que si la mère 'humaine' est limitée, on ne peut la partager, il va donc être difficile de construire correctement sa relation à l'autre en sachant que le premier autre qu'on côtoie (frère et soeur) est concurrent direct d'une chose qui est limitée (l'attention de la mère). Ca fait des relations qui sont, soit très perturbées, soit complètement conflictuelles et en compétition, voire les deux.

Une fois arrivé au troisième chakra, tout ce système déjà fortement perverti va encore structurer des conflits, mais cette fois, en groupe. Puisque le troisième chakra structure la relation au groupe. Or, ce n'est pas le but du troisième chakra du tout!

Le troisième chakra est fait pour permettre de regrouper entre elles les énergies compatibles : pas pour qu'elles se battent (pour l'amour de la mère et la survie encore : donc le lait maternel!) avec les autres groupes, mais pour que les mêmes affinités puissent travailler en synergie. Nous ne vibrons pas aux mêmes fréquences et n'avons pas les mêmes besoins, pourtant chaque groupe est important et amène quelque chose d'unique.

Voilà un point sur le bas : je ne rentre pas dans le détail de tous les blocages qui sont remontés, mais c'est un problème qu'on retrouve nettement au niveau collectif.

Retrouver le rôle de la mère divine en se reconnectant à la déesse, et laisser la mère humaine à son rôle 'humain' simplement est une urgence aujourd'hui. Ca permet d'éliminer une bonne part des déviances des chakra du bas, et sur des enfants éduqués correctement, on pourrait éliminer définitivement ces problèmes de perversité.

Transformer 'le diable' est nécessaire, en lui rendant sa forme réelle: le dieu Pan qui régit le minéral et le végétal et est un avatar de Dieu. Pas un être mauvais. Sinon ça bloque aussi les deux premiers chakras.

                                                              * * *

On a le même problème au niveau du chakra coronal, avec la relation au père humain qui est mis à la place du père divin. Du coup, on attend du père qu'il ait réponse à tous les problèmes extérieurs, et qu'il ait la vérité absolue et la puissance absolue. C'est impossible. L'homme est mis également dans une situation qu'il n'a pas les moyens d'assumer. (C'est moins en souffrance dans notre société, à cause de la domination par l'homme depuis pas mal d'années, pourtant ce problème est bien là.)

Concrètement, ça fait des enfants émotionnellement instables, (une fois de plus!) incapables de trouver leur connexion au père divin. Chez beaucoup, ça bloque le coronal et on trouve la 'peur' de la colère divine : qui est un transfert de la colère du père humain. Qui, forcément, est bien moins patient et aimant que le père divin.

Donc, tout ça contribue à faire une société d'êtres émotionnellement instables, qui contaminent à leur tour leurs enfants, en bloquant leur connexion au père et à la mère divins. Il est plus que temps que chacun retrouve son rôle, que le père et la mère n'aient qu'à assumer leur rôle 'humain' et qu'on laisse le divin faire son boulot.

                                                       * * *

Ces connexions au divin par le haut (père) et le bas (mère) sont à double sens : on envoie et on reçoit.
On pose des questions, et on obtient des réponses, on rend en bas ce que l'on n’utilise plus (en passant par Gaïa au passage), et si on a besoin d'une modification ou d'éléments pour le corps, on peut l'obtenir par en haut et en bas.
(corps physique plutôt en bas, corps plus éthérés plutôt en haut)

Les énergies de la mère sont plus proches de la matière, et celle du père sont plus proches de la source.
Les deux sont un aspect du divin.
Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article