Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 07:06
Je rajoute quelques précisions.

Le but du texte d'avant est juste de faire comprendre que l'homme est dans un processus de transformation naturelle qui nécessite de vivre différentes étapes.

Les gens qui sont dans une étape donnée, vont souvent considérer qu'ils ont 'la vérité' dans les mains et l'exposer telle qu'elle en disant aux autres un truc du genre 'fais comme moi et tu évolueras, le reste ne sert à rien'.

Or, ils ne comprennent pas qu'ils sont dans leur vérité du moment M. Voir des types dire qu'il n’y a rien à faire alors qu'ils ont passé leur vie à chercher est presque comique. Ils devraient dire 'maintenant je n'ai plus rien à faire' et ils seraient dans le vrai, mais s’ils n'avaient pas vécu ce processus ils n'auraient pas évolué.

Du coup, cette spiritualité à deux balles est récupérée par des gens qui se disent 'bon ben y'a rien à faire' alors je vise direct l'étape du Bouddha ou du voyant et c'est dans la poche, je ne vais pas m'emmerder avec les autres étapes.

C'est comme si un gamin de 5 ans voulait en avoir 40 du jour au lendemain.  Ca n'a aucun sens. En résumé, il faut prendre le temps de vivre le processus de transformation sinon il n'a pas lieu.

La plupart des gens sont dans la phase 2 (recherche et création de l'identité) durant toutes l'adolescence et jusqu'à un âge avancé (30 ans voire plus pour certains) et passent la phase 3 (Ego) péniblement jusqu'à la fin de leur vie.  Les gens entrent dans la spiritualité pour plein de raisons mais 99% ne sont pas dans une démarche de chercheur, mais dans une démarche de structuration de leur identité, ou d'Ego (ceux qui veulent devenir un maitre le plus vite possible pour dominer les autres  etc...).

Le but n'est pas de faire de la morale ou de mettre des phases pour faire plaisir à l'Ego, c'est juste d'expliquer pourquoi il faut prendre le temps de vivre sa propre vérité et de laisser se dérouler son cheminement. En évitant le piège de l'éducation qui nous empêche de structurer notre identité correctement et ensuite nous enferme dans l'homme d'action pour les plus chanceux.

Donc, les ados prenez le temps de structurer votre identité et d'entrer dans l'homme d'action entre 12 et 25 ans et vous ferez déjà mieux que la plupart des gens.


PS:
Les ados sont systématiquement entre la deuxième et la troisième étape  et leur but est de la dépasser. Ils confondent souvent la recherche du sacré (lié au deuxième chakra) avec celle du chercheur. Il faut prendre le temps de structurer son identité sinon on finit coincé.

La phase d'initiation de l'adolescent permettait traditionnellement de clôturer la phase 2 pour entrer dans la phase 3. Cette étape n'existe plus du tout et c'est donc catastrophique parce que, du coup, les ados n'arrivent déjà pas à se structurer une identité et encore moins à entrer dans la phase d'homme d'action.

Le donateur ne donne pas du tout par morale, mais parce que, après chaque don (de son temps, de ses biens etc...) il éprouve un sentiment de plénitude réel. Cette phase a été expérimentée par tout le monde au moins une fois dans sa vie, mais y entrer pleinement est une autre histoire. La plupart des gens ne dépassent pas l'homme d'action aujourd'hui, parce que notre société fonctionne ainsi et nous éduque ainsi. Aller au delà c'est forcément renier son éducation. Ca ne peut pas être fait  facilement et encore moins très tôt ( à moins d'être un avatar).

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans techniques
commenter cet article

commentaires

Rébecca 19/05/2013 00:26

Salut Christophe,
. ton article fait echo à une question que je me pose depuis longtemps dont je me permet de te faire part (sauras tu relever le défis ? X) ):
j'ai l'impression d'avoir passé le stade de l'ego et de l'Homme (femme en occurrence) d'action, puis chercheuse mais d'avoir régressé au stade eco, ego/égocentrisme.

. En septembre 2010, après avoir été comme beaucoup d'enfants/ados egocentrique, jai commencé a experimenter pas mal de choses (ésotérisme, boules d'énergies, tarots, télépathie, communication avec les animaux, etc..) et j'ai entamé un processus qui a atteint son apogée lorsque fin 2011, je ressentais un amour inconditionnel pour tout et tout le monde en permanent. Une joie difficile contenir. Pblm a maintenir ou lancer une relation de couple car je n'arrivais plus a faire la différence entre amour inconditionnel, fraternel et Amour humain .

. Deux expériences notoires: éclat de joie et connexion directe avec "le divin " en rentrant chez moi en vélo (j'entendais les arbres et les lapins parler, les fourmis, pleins de voix dans ma tête) puis une autre en classe : éclat de rire massif façon bouddha et impossible retenir, a duré environ 1h et a occasionné une petite répression du prof mais envie de faire des câlins a tout le mo.de. Toute réaction des autres augmentait encore l'envie de serrer tout le monde dans mes bras.
. Aujourd'hui depuis oct/nov 2012 ce stmt de bienveillance a disparu et j'ai l'impression d'avoir complètement régressé. Je suis constamment énervée et débordante de colère, d'une envie de dévorer tout le mo,de. Que se passe-t-il ? Qu'est- ce qui a pu générer un gel chgmt (négatif) ? Cmt régler le pblm ?

Dream 25/10/2009 22:11


Je me demande si la phase la plus fondamentale n'est pas celle du donateur : c'est vers là qu'il faut aller, et la voyance ne prend son sens qu'une fois que le sens du don est compris, non ?


christophe 26/10/2009 06:51


Sa ne fonctionne pas comme ça. En fait les phases se déclenchent spontanément.
Le fait que les gens n'avancent pas pour la plupart viens juste du fait qu'ils ne savent pas qui ils sont à cause de la phase d'identité, c'est tout. Essayer de forcer créé une illusion par le
mental.

Le voyant de dieu est au sens de contemplation, c'est à dire que à mon sens sa correspond au début du mystique. (le chercheur est un méli mélo d'un peu toutes les pratiques).



shana 22/10/2009 10:13


Bonjour Christophe

Je reste une de tes fidèles lectrice; c'est toujours un bonheur de lire tes articles
ton esprit tolérant ( par par principe moral mais par tous tes acquis) est vivifiant

je suis toujours étonnée de retrouver l'esprit du tantrisme dans tes articles, qui a aussi compris que les chemins sont multiples ...
belle journée à toi!

shana


christophe 23/10/2009 08:01


Merci, à toi aussi :)


lennon 22/10/2009 03:57


j ignore si c est dans ma tete ou c est une réalité mais je crois avoir enfin découvert ce qu est réellement le laché prise,la vacuité ,et la paix intérieur . c est comme si je revenais d un long
voyage(je ne saurais dire plus juste) est la un simple répit de mes karmas ou suis je enfin parvenu a un stade subséquent de mon évolution...je ne sais pas,sinon que je respire le bien etre.il y
avait longtemps que j anticipais ce moment.bizarre car sans savoir exactement ce que j attendais une partie de moi savais ce a quoi j aspirais, et toi mon ami qu en penses tu?


christophe 22/10/2009 06:28


Toi seul peu savoir :)
Prend le temps, de toute façon on peu aller toujours plus loins dans ces états.


kadak 21/10/2009 17:24


"Ils confondent souvent la recherche du sacré (lié au deuxième chakra) avec celle du chercheur. Il faut prendre le temps de structurer son identité sinon on finit
coincé."

ça c'est vraiment bien de le dire. Comme les ados ont l'esprit moins structuré que les adultes, ils ont un accès à la spiritualité plus facile, mais le résultat c'est qu'ils zappent la phase
obligatoire de structuration de la personnalité, et après il manque quelque chose. Comme tu l'as dit à Protée au sujet des dévôts, ils en sont réduits à intégrer l'étincelle divine d'un autre au
lieu de chercher la leur. C'est aussi le cas de beaucoup d'adultes qui n'ont pas réussi à se structurer.
Cela dit je pense qu'on se structure en plusieurs vies, pas en une seule. Pour moi, je me souviens que dès 4 ans je savais ce que je voulais et je n'avais pas l'intention de laisser qui que ce soit
empiéter sur "qui" j'étais, ce qui a occasionné des conflits permanents avec mes parents. Du coup je n'ai jamais compris ce que c'était, de ne pas être structuré car je l'étais aussi loin que je me
souvienne. C'est juste maintenant que je commence à comprendre qu'il y a plein de gens qui ne savent pas où ils habitent, et qu'il faut faire tout son possible pour éviter de les influencer.


christophe 22/10/2009 06:27


Effectivement les phases se passent sur plusieurs vies chez tout le monde. Personne ne fait tout le cheminement d'un seul coup.

Et le mal du siècle c'est bien que la majorité des gens n'ont pas structuré leur identité pour exprimer qui ils sont, ce qui en fait majoritairement des moutons et provoque l'état de notre société.