Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 19:26
En ce moment, les transformations sont importantes et vraiment épuisantes. Ca saute par thème, et personnellement j'alterne des moments de déprime et de blocage (généralement quand les fausses croyances sortent), et les moments de haut dans la jouissance et le divin où je reçois une demie tonne de lumière.

En ce moment je maintiens que le plus étrange est que la lumière passe dans les muscles et le corps physique avec beaucoup de force, et non plus seulement dans le corps énergétique, mais y'a beaucoup de refoulement à dénouer dedans apparemment. Donc des transformations importantes et épuisantes.

Le thème global du week-end concernait le nettoyage de la notion de punition, de culpabilité etc..

L'idée était également de comprendre que la différence entre le singe pensant et l'humain véritable vient de la spontanéité. Le singe pensant fonctionne avec des schémas pré-formatés dont il ne peut pas vraiment sortir (d'où l'état de notre société.) L'humain véritable est dans le moment présent, et répond de manière juste à la situation, quelle qu'elle soit. Donc il répond en fonction de son lien avec le divin, constamment; et pas en fonction de son éducation ou de son vécu.

Pendant les bas, c'est stress, fatigue et surtout crispations musculaires pour moi (y'a pas mal de blocages emmagasinés dans les muscles en fait).

Pendant les hauts, je reçois une demie tonne de lumière et elle entre jusque dans le corps physique et les muscles maintenant (et dénoue les muscles, c'est le pied en fait). A ces moments, se tenir dans le Rien* a des effets de plus en plus poussés.

Dans ce cas, il y a une espèce de relation de plus en plus intime à la part divine. Difficile de décrire mieux, mais on entre dans une relation de plus en plus 'amoureuse' et 'fusionnelle' avec le divin et l'univers.

Et les autres deviennent une extension de la relation. C'est à dire qu'en tant qu'extension de l'univers chacun de nous devient une partie de cette relation au sens divin. L'autre n'est vu que comme une émanation de l'univers dans ces moments là, et donc l'amour du divin s'étend à lui.

Dommage que ça ne dure pas et que ça soit ponctué de hauts et de bas. Mais le nettoyage est très important puisque l'énergie circule de mieux en mieux et que les hauts sont de plus en plus forts.


*
Donc, devenir le vide qui remplit l'espace en soi et autour et non plus vraiment l'énergie. Dans cet état, l'énergie que je sens à l'étage du dessous devient divine et le corps physique (à l'étage encore en dessous) gagne une légèreté importante, jusqu'à disparaitre par moments. (à ce moment on devient une partie de la scène plutôt que le corps physique). Dans cet état on est très présent et conscient du monde manifesté. (et dans un état de joie et de félicité légère, voire orgasmique suivant la puissance du bas).

PS:
D'après la lumière, aujourd'hui l'axe de travail 'de fond' de la partie divine se fait sur deux axes  :
- Enlever tout ce qui limite ma perception de moi même, donc entrer dans le 'JE SUIS' et non plus je suis informaticien, ceci, cela. Ce qui veut dire au fond perdre toute notion d'identité limitée pour trouver la vacuité (ce sont les définitions mentales que nous faisons constamment de nous mêmes qui nous limitent et nous font perdre le RIEN entre autres.)
- Dénouer le cœur, et là, y'a du boulot. (le haut et le bas ne sont pas totalement dénoués, bien que le bas ait fait un bond en avant ces derniers temps, tellement que j'ai passe mon aprèm dans un bliss de tout le corps, totalement indécent. Je ne regrette pas les hauts et les bas du week-end ).

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

Armelle 16/09/2009 16:51

cool!! voilà que je dis des choses interessantes, en fait! mddr et oui j'apprécie  quand tu développes.. merci pour le complément de réponse :) car conscient/inconscient c la réponse bien sur, mais le cheminement pour arriver à plus de conscience ne pourrait-il pas se faire dans un premier temps  via le mental et la compréhension de ce qui n'est pas.. je veux dire que le mental ne sait rien de ce qui est mais au moins il sait ce qui n'est pas ça peut etre un outil ? (je sens que tu vas pas aimer mes questions de malade mental) mddr

christophe 16/09/2009 16:59


Le problème est que pour avancer il faut disséquer les processus du mental. (c'est lui la cause de l'hypnose constante inconsciente). Pour ça il faut le regarder de plus haut, le faire à partir du
troisième oeil ou du non duel.

Sinon tu ne peu pas avancer très longtemps. (sa restera un travail très superficiel).
Il suffit de voir la quatité de schémas et de blessures à lever. Il y en a une quantité énorme en fait. 

La méditation en écartant les pensées permet de trouver l'accès aux niveaux plus profond justement. Et ce niveau plus profond peu entreprendre la guérison des schémas obsolète et des blessures
émotionnelles. Se centrer dans la vacuité produit ce genre d'effet également (bien que sa ne soit pas si simple, mais c'est une forme de médiation).

Mais aujourd'huis beaucoup de méthode marchent très bien quand même : le neuro training est très bien par exemple, mais il cumule un travail complet sur le cerveau et un mélange de techniques
énergétiques chinoises et autres, assez nombreuses. Et bien sur l'intuition du praticien reste primordiale.



Armelle 16/09/2009 16:16

oui il me semble bien que c ce que j'ai dit, qu'il fallait etre prudent car ça peut etre du canadadry (inconscience), et dans la façon dont tu formules on dirait que c à la porté de tout le monde, qu'il suffirait de se dire qu'on est le tout et hop ça y é on y é sauf qu'il me semble que ça n'est pas le cas loin s'en faut. mais bon c'est un blog pour initiés :)ne confondrais tu  pas partager, transmettre et se débarrrasser en ce moment ?.. ma foi c sortie comme ça, soit c ma part divine soit c mon ego va savoir, fais en ce que tu veux  cordialement ;)

christophe 16/09/2009 16:43


Tu soulève un problème intéréssant en fait.
En fait tout le problème de compréhension viens de l'inconscient et du subconscient et le quiproko viens du fait que les gens qui travaillent la spiritualité rendent conscient sur eux même et
voient sur les autres des processus transparent aux yeux de la plupart des gens. D'ou la notion de s'eveiller ou de dormir entre autre.

Il faut garder à l'esprit que tout le monde à tout pouvoir à un niveau inconscient et subconscient, mais à cause du mental très peu au niveau conscient (voir aucun).
Avec la pratique on netoi l'inconscient et on accède de manière limitée au subconscient (donc à l'esprit divin) ce qui rend le rapport au monde différent.

Mais tout le but de la pratique est de travailler ce niveau pour gagner en liberté. (sa veut pas dire qu'il n'y a plus d'inconscient mais il y en a de moins en moins, d'ou l'augmentation de la
lucidité, y compris la nuit en dormant.)




Armelle 16/09/2009 13:37

Bonjour :)et que dire des "personnes" qui ne savent pas se définir, car aucune confiance en soi ni aucune reconnaissance pour elle m'aime ? c gens quand on leur dit tu n'es rien ou tu es tout, elle accepte cette idée car elle n'ont aucune conscience ni valeur d'elle meme pas de projet, période de vie difficile, et je pense pas que ça soit pour la plupart parcequ'elle se sont désidentifiées des roles que l'on joue tous de toute façon.. simplement pour ne pas oubier que de se dire que l'on est rien ne veut pas dire que l'on soit conscient de sa part divine.. bonne après midi :)

christophe 16/09/2009 13:48


Tu confond conscient et inconscient.


myrian 16/09/2009 09:42

C'est vrai que l'on se limite beaucoup en disant je suis informaticien, je suis ci, je suis ça et c'est pareil quand on nous dis tu es têtu, tu es exigeant, on nous limite a certains critères qui ne nous représente pas du tout. Mais quand on se vexe à cause de ce genre de remarque c'est un problème d'égo ou un refus d'être catégorisé ? Heureusement que l'on peut sortir de ce cercle infernal grâce au Divin. Mais pourquoi on s'autocritique tout le temps comme ca et surtout pourquoi a t-on autant besoin de nous identifier à quelque chose ?

christophe 16/09/2009 10:05


Critiquer les autres ne sert à rien.
Notre mental passe son temps à le faire sur nous même pour nous donner une illusion d'existance. Qui n'est pas réelle en terme objectif. En fait il joue son role : il nous permet de nous sentir
séparés et limités en matraquant toute la journée des pensées de limitation.
(essayer de se définir c'est se limiter).