Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 19:15
Donc hier, une journée où j'ai hésité entre l'énergie et le sans forme, à l'état de veille. En résumé, je me perçois comme une sphère d'énergie sans limite réelle émanée à partir de mon centre en temps normal.

Là, je suis passé à un niveau différent : j'ai réussi à lâcher prise une bonne part de la journée (même si ça a reconnecté à intervalles réguliers), ce qui fait que j'ai été pleinement dans mon centre mais également dans la perception de la vacuité au lieu de l'énergie.

C'est comme la perception de l'énergie (qui fait que je me perçois comme au delà du corps) mais ce que je sentais était le vide du monde. Ca se traduit par une jouissance paisible, et un sentiment de plénitude constant et sans objet. L'énergie, quand je la perçois émaner de mon centre, est divine et le christ intérieur fait le boulot de nettoyage de l'émotionnel et du mental quand je suis dans cet état de lâcher prise.

Si j'y porte attention, je sais ce qu'il répare, mais ça a tendance à reconnecter le karma et la souffrance (donc me faire retomber dans le mental et l'émotionnel), et c'est inutile parce que je retombe. Donc je laisse faire et pas besoin de m'en soucier. Il suffit de rester dans le rien et la jouissance du sans forme. C'est étendu même si je ne suis pas toute la scène que je vois en conscience, je me perçois comme une part de la scène elle même, plutôt que comme un corps en train de regarder une scène.

Cet état peut être retrouvé régulièrement et est extrêmement guérisseur au niveau de l'âme. Mais pour l'instant ce sont des expériences ponctuelles, et ça a tendance à sauter entre le rien (la vacuité, le vide?), l'énergie, et le mental et l'émotionnel* suivant ce qui est en traitement.

Le monde n'est qu'une œuvre d'art (une construction de lumière) sur laquelle le mental et l'émotionnel collectif et individuels plaquent des histoires sans queue ni tête. Dépasser le mental et l'émotionnel, c'est entrer dans la contemplation réelle de l'œuvre et de sa perfection divine.

A mon sens, c'est quand cet état est stabilisé qu'il est possible d'envisager de commencer l'amour inconditionnel et la compassion véritable. (et je n'en suis pas là!)

*
Il semble que le fait que je perçoive le sans forme, l'énergie et la matière de manière distincte sur trois niveaux, soit une étape transitoire et qu'à terme, tout doive fusionner dans la clarté d'esprit. C'est le brouillard mental qui provoque ça chez moi, mais c'est nécessaire pour l'instant (certains karmas doivent être réparés avant que je puisse fusionner les trois a priori mais je n'en sais pas plus).

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

Hamza 12/10/2009 23:25


Hey,voila quelques nouvelles : J'ai remarqué que Je peut faire une sorte de Meditation permanente (càd dans chaques choses que je fais) et que A ce moment La,je rentre dans une sorte de
Joie,bonheur et Paix sans raisons apparente.. Peux tu l'expliquer?


christophe 13/10/2009 07:34


A prioris tu doit te recentrer simplement. Tout est relatif, comparré à l'agitation mentale normale, c'est déja bien. Continue à t'entrainer.


dimitri 03/09/2009 12:04

Bonjour,Deux jours après avoir commencé à lire votre livre, ce n'est pas un lutin qui me crie dans les oreilles, mais quelque chose qui me mord trés fort à la base du deuxième orteil ! (j'ai fais un sacrès bon dans le parc où je me trouvais)C'était pour me dire que je m'enferme dans ma bulle depuis trop longtemps et que j'attends que ce soit les autres qui viennnent vers moi (point 44 du meridien de l'estomac d'après le livre que je viens d'acheter ce matin). Comme c'est vrai je vais essayé d'améliorer ça. En espérant que le prochain message soit moins douloureux !Autrement je teste le fais de dire bonjour aux plantes que je croise et c'est super ! Elles sont magnifiques et trés sympa.Bonne route à vous.

christophe 03/09/2009 16:06


Merci et a toi aussi :)


Caemgen 02/09/2009 21:06

Bonjour, alors je me permet de vous transmettre le lien d'une vidéo documentaire qui résume, je pense, une partie de ce que nous dit notre cher Christophe :http://www.bynik.net/news.php?readmore=1548Prenez et pensez ce que vous voudrez dans/de ce documentaire, en espérant que ça aide certaines personnes à y voir plus clair sur leur cheminement =)Avec tout mon amour,Caemgen.

Jonava 02/09/2009 19:05

PEUT ON DIRE QUE TOUT EST EXPERIENCE DE L'AME, TOUT??????????????Les rencontres, les regards qu'on croise, un objet qu'on fait tomber, un mot qu'on dit de travers? JONAVA

christophe 03/09/2009 09:12


C'est le seul interet du monde manifesté.


lionel 02/09/2009 17:36

Toujours ce vide et ce brouillon mental quand j'essaie d'écrire, surtout que je sais que tu lis entre les lignes... Donc là je ne sais déjà plus ce que je voulais dire. Les choses ont tellement d'importance pour moi et s'il faut tout laisser aller, je ne sais jamais si je m'y prends bien ou pas. J'alterne les trois rôles mais ce que je vis n'a tellement rien a voir avec la compassion ou l'amour inconditionnel (même si c'est le chemin que je choisis)... Aujourd'hui, grand chamboulement émotionnel, et je regarde la douleur de mon amie sans arriver vraiment à ressentir de compassion, ou bien tout est tellement confus dans ma tête que je n'arrive pas à cerner ce que je ressens. Je la laisse à distance mais je ne peux rien faire d'autre, donc j'ai un complexe du sauveur victime de sa culpabilité qui le transforme en bourreau... Je ne sais jamais si je fais la bonne chose. Encore une fois je sais qu'il ne s'agit pas du "faire", mais la tout a l'heure il ne restait plus grand chose à faire et je me suis trouvé con. Marre de fuir, mais rester là suffit il ? Si tu as une réponse pour moi, ma grande question est toujours la même : est-ce que je m'y prends bien ? c'est facile d'avoir confiance en soi quand on a du monde pour nous soutenir. Mais au fond il y a ces peurs d'avoir des réponses à certaines questions (principalement des palliers pour mon complexe d'exclusion) qu'il faudra bien que j'affronte un jour apparemment... Je préfèrerais le faire en lachant prise plutot qu'en retour de boomerang. Ma question principale : quelle est le désir de mon âme, et j'ai tellement peur que ce ne soit pas le mien (comprendre égo ?) (désir qui d'ailleurs n'existe pas tant j'ai peur qu'il ne soit pas le même que celui d'en haut). La question de l'inversion pour la phrase "ma volonté en ce qui me concerne est la volonté de Dieu en ce qui me concerne" je suppose. Bon en fait je sais pas trop ce que je veux en écrivant ça mais ca me fait du bien. En ce qui concerne mon contexte d'exclusion, je suppose que tout s'arrange [...] vu que j'arrive à me dire que si je ne suis pas des votres concernant le changement d'énergie, c'est que c'est parfait pour moi. Enfin, je sais bien (je me doute?) que j'ai pas réellement besoin d'aide mais bon des fois ca fait du bien à l'égo, alors quitte à pas le diaboliser... J'ai encore que lui :o)
Merci pour toutAprès ce commentaire je vais surement me mettre à l'écriture automatique tiens. Lionel
PS. Je te remercie aussi pour m'avoir fait connaitre ce stage de géobiologie, extra, et tant qu'à faire je serais aussi preneur pour les mails de tes deux thérapistes :)

christophe 03/09/2009 09:11


je persois les énergies avec beaucoup d'acuité, sa n'est pas le cas de tout le monde et ça ne veut pas dire que les gens ne sont pas en changement profond. C'est simplement la perception que j'ai
de moi même qui passe par l'energie et le sans forme qui me donne ce point de vue, c'est tout (en résumé si j'était pas autiste au départ je ne percevrais pas ça). je t'envoi un mail.