Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 19:25
Globalement ce que j'en ai compris :

Toute l'énergie que nous rencontrons et notre monde manifesté ne sont que nous mêmes. Les autres sont une autre version du monde mais vivent chacun dans leur manifestation. C'est un peu comme des ordinateurs en réseau. Chaque ordinateur à son propre écran, son propre processeur pour gérer sa réalité, pourtant ils échangent des infos avec les autres, et partagent une réalité en commun de manière virtuelle si celle ci est compatible entre eux.

Le christ intérieur est la part la plus haute de ces énergies dans notre monde manifesté, il semble qu'il est au sommet de tout ce qu'on peut voir dans notre monde manifesté, et en a le plein contrôle. Il est le lien avec le père/mère, et la part non manifestée.

Au delà de la dualité, son rôle est de nous réunifier en redonnant leur aspect positif aux énergies que nous avons diabolisées.

Deux énergies très diabolisées.
- Le changement. Cette énergie est souvent perçue comme la mort ou des visions de mort : on l'a souvent rendue négative dans sa réalité. Peu de gens sont sereins face à la mort.
C'est une énergie positive : elle permet de changer!
- Le choix et la liberté. Cette énergie est perçue comme le diable (c'est le libre arbitre! un comble). Elle nous donne le choix simplement de ne pas aller dans le sens de l'univers. Pour évoluer, il faut commencer par l'accepter, l'aimer et l'utiliser pour faire le choix du divin en conscience ! Si on joue un rôle de 'saint' parce qu'on est névrosé en ce sens, on n'évolue pas. Ca reste un rôle, on n’a pas le choix.

Si on est clairvoyant, on a tendance à voir ces énergies sous forme de démons. Il faut alors laisser le christ intérieur intervenir, et rendre à cette énergie sa vraie forme, en nous guérissant de nos karmas et de nos fausses croyances. (je rappelle que c'est nous qui donnons une forme aux choses suivant nos croyances! Et en réalité tout est positif et a sa raison d'être !)

Quand on ne fait plus qu'un avec le christ intérieur, on accède à la maitrise en conscience de son monde manifesté, mais pas avant. Autant dire qu'il y a du boulot. Tout le travail consiste pour moi à lâcher prise au divin à longueur de journée et de le laisser dissoudre l'Ego sans arrêt.  Même si y'a encore des hauts et des bas pour l'instant.


PS:
Par exemple ; Lilith est la femme libre qui a le choix. On la perçoit comme un démon à causes des croyances collectives machistes, parce que l'homme a voulu castrer la femme et l'enfermer à la maison.  Mais en réalité, c'est une énergie de liberté. etc...

PPS:
La société est une croyance collective qui vit dans l'émotionnel et la sphère mentale. Si on la laisse intervenir dans notre vie, elle peut modifier notre monde (ce qu'on fait constamment en fait). La lâcher c'est accepter de se désolidariser de cet inconscient collectif pour rentrer dans un autre inconscient collectif en création (l'ascension par exemple qui est réelle et en création aujourd'hui) ou bien sa propre réalité à soi ! Il existe toutes les versions puisque c'est chaque conscience individuelle reliée aux autres qui crée le collectif.

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article

commentaires

Daniel 02/09/2009 20:46

Tout juste mon frère.Si nous laissons le Père du Maitre Fils Créateur nous faire des surprises, dialoguant verblament avec ses délégués, nous ne pourrions pas connaitre le concept du manque.

Armelle 28/08/2009 12:47

bonjour Christophe,j'ai toujours un peu de mal avec l'idée de laisser faire la part divine. pour ma part j'ai un ego qui joue plutot coté dominé, je n'aime pas décider, je déteste agir, je préfère m'en remettre au divin c clair, total je patauge dans la vie je ne crée rien, ne construit rien et tout est figé. Peut-etre les gens construits sur un ego dominant aime à croire qu'il décide de tout et pour eux ça peut aider de lacher prise et s'en remettre au divin, mais je me demande si on peut généraliser, mon ego est plutot structurer sur laisse faire, laisse venir, tu ne c rien toi donc laisse ta part divine décider des exprériences bonne pour toi. total je ne crée rien et ne construit rien, je suis une feuille au vent. d'autre part en lisant entre autre conv avec dieu, l'auteur du livre  a plutot l'air de dire que c nous qui créons  dieu,  que c ainsi que le Soi se crée pas en attendant que le divin fasse quelque chose, que c nous qui appelons consciemment ou inconsciemment les expériences et que c ainsi que le Soi se crée à  partir de nos propre création alors que l'inverse ça me parait etre attentiste.c l'histoire de la poule, qui crée qui ? dans un sens il semble utile d'avoir des projets des désirs des objectifs afin de se connaitre, dans un autre il suffit de laisser venir ce qui vient mais il semble que dans mon cas il viennent toujours les meme schémas, enfin moi je le vis ainsi en tout cas. je le repète moi franchement si on me dit laisse tomber, tout vient tout seul, ça m'arrange grave, pas de décision, pas de choix pas de responsablité, le top... bonne journée :)

christophe 28/08/2009 13:27


C'est parsque encore une fois le terme lacher prise n'est pas compris. Il s'agit au contraire de laisser décider sa part divine, et si tu la laisse faire, au contraire elle vas te faire agir et
provoquer des choses qui te font sortir de la routine.

Pas grave, si sa ne te parles pas inutile de te prendre la tête avec ça : commence par des thérapies pour déblayer.


J.ulie 28/08/2009 12:02

Bonjour Christophe,J'ai pris un petit recul face aux lectures et à ce que j'en pense... C'est hard quand même! Je considère que la naissance de mon fils a été ma propre ''re''naissance, c'est son regard qui m'a donné la pulsion de devenir 'meilleure'...même si j'ai encore un énorme chemin à faire!Pour ma part, ma plus grande douleur a été le lien avec mon père... si je suis le raisonnement, ce pourrait-il que je sois entièrement fautive de cette douleur? Jusque là, j'ai offert à mon enfant cette reconnaissance et cet amour dont j'ai manqué... ce pourrait-il que ce ne soit qu'à moi-même que je fasse du bien et non à mon fils? (c'est une pensée assez égocentrique, non?)Et si tout ça n'est qu'un film, une illusion, un rêve... suis-je une actrice ou suis-je une projection de quelqu'un d'autre?Où est la limite entre responsabilité et culpabilité?J'espère que ton moral est au beau fixe.Bonne journée.

christophe 28/08/2009 12:08


La culpabilité est sans fondement. Ton fils t'a choisi et a choisi ce qu'il a donc aucun soucis.
A toi de réparer ton rapport à ton père au lieu de le projeter dans ton fils par contre si tu sens que le moment est venu.

Tu es à la fois acteur, metteur en scène et scénariste :)
Tu es à la fois le créateur, le créé et l'acte de créer. Donc un peu compliqué non?

A ton niveau de conscience tu es la création et tu dépend de ta part divine qui fait le reste, laisse lui la place de descendre dans la matière en lachant prise et elle réparera tout ça pour toi en
ne faisant plus qu'un avec toi à terme. Ton seul devoir c'est d'expérimenter ta vérité et de laisser faire ta part divine, le reste tu peu oublier c'est des croyances.

Tout est pareil : donc tout est une illusion ou tout est réel, au choix, dans le manifesté :)
C'est une étape d'évolution tout ça.