Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

14 août 2009 5 14 /08 /août /2009 13:32
Hier donc, la lumière a continué de bosser sur moi toute la matinée. A midi, au lieu de faire la sieste ou d'aller acheter à manger, j'ai eu envie de sortir. Alors je suis parti au hasard en contemplant le monde.

Un truc important que je n'ai peut être pas mentionné : dans ma réalité, les voitures qui ont des couleurs hyper tranchées et les fleurs sont devenues terriblement belles (comme les couleurs sont plus puissantes, c'est le contraste qui est le plus jouissif à voir), au point que les voir provoque une jouissance dans le cœur la plupart du temps.

Ce qui a terriblement changé ce sont les hommes également. D'abord la plupart du temps, je ne vois plus rien sur eux, et ils sont juste des œuvres d'art vivantes (comme les fleurs).Par moments, y'a une différence et un jugement qui peut se reconnecter mais moins puissant qu'avant. (une jolie fille ou une vieille fille édentée ou un vieux clodo c'est tous des œuvres d'art en résumé).

Comme j'ai des couleurs en plus, le dégradé de la peau des gens est très marqué, ce qui fait que pour moi maintenant, chacun à une couleur unique ! Ca a surement toujours été le cas, mais avant, j'avais des blancs, des jaunes et des noirs plus ou moins bronzés quand je regardais d'un coup d'œil, point barre. Maintenant, comme y'a beaucoup plus de teintes, ça me saute aux yeux : je vois la différence de couleur de chacun. Pas un n'a la même couleur que l'autre et je le perçois d'un coup d'œil dans la foule : c'est comme si tout le monde était unique. C'est très joli une foule de gens maintenant.

J'ai trouvé un resto perdu dans un coin où je ne vais jamais, et j'ai eu envie d'y entrer. Alors je suis entré.
Je vois une cour assez sympa, un type qui me rappelle étrangement le maitre de kung fu de l'école où j'étais (en plus sec et plus grand). (je perçois immédiatement que c'est un type dominant, et le proprio manifestement. Le fait que j'ai reconnecté un truc sur lui veut bien dire qu'un karma se présente.)

Donc, il m'explique que le resto viens de changer, que c'est un snack où chacun se sert et ensuite va s'installer pour manger. Ok, j'y suis, je me laisse guider. Je charge le plateau avec trois malheureux trucs (mais bio apparemment) et me retrouve avec la note la plus salée que j'ai jamais eue. Pas étonnant encore une fois.

Je vais m'installer dans un coin et commence à manger. Au début c'est super peinard. Je n'ai pas de pensée, donc la seule chose que je peux faire en étant assis seul à table, c'est de contempler la belle couleur des légumes, et puis de profiter du repas. A peine j'ai mis la fourchette dans la bouche que c'est parti : bla bla bla dans la tête et presque aucun goût. (j'ai un sens du goût très peu développé). Ok, y'a du karma à bosser là. Je laisse faire la lumière qui nettoie en lâchant prise. Un peu pénible mais j'ai réussi assez facilement quand même. y'a un décalage évident entre la nourriture et la communication sociale chez moi, avec en plus, un rapport aux autres et à l'argent particulier, je n'ai pas eu plus de détails y'avait trop de trucs à lâcher et je n'ai plus envie de m'emmerder avec les détails.

En repartant, je suis resté bouche bée devant la beauté ... d'un caniveau! Mon cerveau à bloqué un instant. Ca arrive quand le monde change aussi fortement et qu'il essaie de faire le lien entre les images de caniveaux d'avant et celles de maintenant.  Je n'avais jamais vu que les caniveaux étaient aussi beau à Marseille, et en réalité, au vu de la réaction de mon mental, ils devaient bien ne pas l'être la fois d'avant !

PS:
J'ai un karma, entre autres, qui disait que le dominé ne mangeait pas en regardant le dominant manger. Surement le souvenir d'une vie de paysan affamé quelconque. Marrant que j'ai trouvé un resto où le dominant m'a regardé manger pendant le repas :) Bon, c'était un des trucs, entre autres, qui m'est venu au passage.

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

Caemgen 16/08/2009 22:16

"Sorti de l'eau et des légumes (que tu as fait pousser toi même en leur donnant plein d'amour) rien n'est bon pour la santé humaine."Tu dis ceci mais plus loin tu dis aussi que peut importe ce que l'on peut ingérer, si on laisse faire le divin, tout va pour le mieux. Mais alors que faire, associer les légumes et l'eau tout en s'adonnant au divin ou bien continuer une alimentation diverses et variés de choses plus ou moins étrange (du genre la viande) même si elles sont affectées et "empoisonée" pour diverses raisons (souffrance,etc) ?

christophe 17/08/2009 07:34


Moi je mange ce que j'ai envie quand j'ai envie.
C'est moins chiant, mais sa dépend de ta voie et c'est pas forcément le meilleur truc à faire suivant les gens :)
Sa dépend ou tu en es dans ton cheminement par rapport à la nourriture.
C'est pour ça qu'il n'y aucune vérité absolu, mais que des vérités relatives suivant ton cheminement personnel.
C'est le mental qui essai de créer de l'absolu dans la matière et qui au final est toujours à coté de la plaque.


Armelle 16/08/2009 21:35

peux-tu préciser stp,Le mieux est donc de laisser le divin résoudre les karmas reconnectés par l'alimentation et pas s'emmerder plus que ça (si on en est à ce niveau de pratique bien sur). que veux dire  la phrase entre parenthèse ? merci :)

christophe 17/08/2009 07:32


Si tu parviens à lacher prise et à laisser partir les karmas simplement comme ça.
Il y a un cheminement à suivre quand meme avant d'en arriver la.
Au départ les gens sont tellement emmélés dans leur mental et leur émotionnel que c'est impossible. Sa passe par des thérapies (ce qui allège un peu les choses). Ensuite y'a des techniques
énergétiques, et quand on a compris le truc on lache prise et laisse faire la lumière. 
Sa dépend beaucoup des gens, quelques uns sont capables de lacher prise facilement et d'autres non.


Protée 15/08/2009 10:31

Pour la nourriture...peut-être que ce n'est pas parceque le propriétaire t'a regardé, mais à cause des mauvaises ondes dans la nourriture. Je fais assez attention à ça, et je remarque que très souvent la nourriture que je ne me fais pas moi même est immonde énergétiquement et provoque des sensations de confusion ou de picotements etc... même si elle est très saine en elle-même.En fait Amma et Saï Baba disent tous deux qu'une nourriture préparée en ne pensant pas à Dieu devient insane. Premananda lui dit que c'est presque du poison.Quand je travaillais dans un hôtel en dehors de Paris, j'étais obligé de rester sur place et d'y manger, et j'avais noté que tous les employés qui vivaient aussi sur place étaient contaminé par le même truc malsain que n'avaient pas les autres, et je pense que la nourriture n'y était pas étrangère.

christophe 16/08/2009 07:53


La encore c'est quelque chose qui dépend du niveau ou tu éleve ton regard.
- Si tu reste dans la matière basique et dans l'inconscient collectif, la nourriture est source de tous nos maux ou presque. (puisque la nourriture actuelle est totalement inadaptée pour un etre
humain en réalité.). En gros on s'empoisonne à petit feu toute la journée et notre corps compense héroiquement derrière à longeur de temps.
Sorti de l'eau et des légumes (que tu as fait pousser toi même en leur donnant plein d'amour) rien n'est bon pour la santé humaine.

- Si tu regardes au niveau énergétique, c'est en plus contaminé par la souffrance des ingrédients (souvent animal) et même des plantes qui souvent n'ont pas vu la terre quand on les achete en
grande surface.  Cet endroit est pire encore.
Quand tu sait qu'il y a en plus la mauvaise humeur du cuisinier c'est pas forcément terrible.

Quand tu as compris qu'au final c'est du divin aussi (puisque tu ne cotoi que dieu partout et que n'importe quel plat est dieu lui même) tu peu laisser ta part divine transformer le niveau subtil
pour en faire une expérience divine, même si c'est un truc pourri pris sur le bord d'une table. A ce niveau c'est une question de foi, mais sa marche très bien pour moi.

Quand tu as compris que ton corps c'est pareil, tu peut laisser le divin gérer la digestion. Sa marche très bien aussi et sa évite pas mal de truc.

Au final c'est une expérience très subjective, et disons que comme il y a synchronisation avec le tout, comme pour le reste; quand quelqu'un est malade a cause de son alimentation, il faut bien
comprendre qu'il exprime un truc qu'il aurait exprimé autrement si il avait eu une alimentation saine. Mais il aurait été malade quand même parsque ses problèmes sont liés a son karma et à rien
d'extérieur au fond.

C'est pour ça que certaines personnes peuvent bouffer n'importe quoi en étant en parfaite santé, et que d'autres sont malades chroniques tout le temps et deviennent gros dès qu'ils mangent le
moindre truc un peu gras.

* * *
Mon travail aborde encore un autre aspect qui est purement dans la matière. Il consiste à accepter la nourriture pour son gou et pas en mode survie (ce qui est ma manière de faire).

Le sens du gou en berne est lié à la difficulté à avoir 'gou à la vie' et sa fait parti des trucs à dénouer pour l'alimentation.
Le fait que la nourriture soit divine énergétiquement en terme de nutrition ne remplace pas le fait qu'en nettoyant les anomalies karmiques, sa devrait etre une expérience exatique de manger, y'a
pas de raison.

Le mieu est donc de laisser le divin résoudre les karmas reconnectés par l'alimentation et pas s'ememrder plus que ça (si on en est à ce niveau de pratique bien sur).

Tu imagines bien que la nourriture étant un facteur commun à toutes les incarnation (ou presque) y'a un karma long comme le bras à dégager à ce niveau pour tout le monde :)



lennon 14/08/2009 23:28

tu exprimes encore une fois tres bien,des situations ou je n ai pas le mot pour les définir,il y a quelques jour j ai croisé un type au marché qui juste par son regard"son energie"mas mis tout a l envers cet homme par je ne sais quelle karma antérieur m avais a coup sur martyrisé(et le verbe est faible)dans un autre vie..je ne sais pas,on aurais dit par son champ vibratoire un sosie d ame d adolf hitler,mephisto en personne!que dois je comprendre exactement de ces rencontres qui glace le sang(c est assez frequent).moi qui suis peace n love de nature ,j avais juste envie de décrocher une droite dans la tronche de ce type. je n aime pas ressentir cela, c est trop,juste trop de haine réunis en une seule personne.je me sentais carrement menacé par ce type,est la un karma qui resurgit?.   p.s. tu m es d un aide incomensurable,j evolue(enfin je crois)a pas de géant grace a toi juste merci encore,continue au nom de tout les miens!

christophe 16/08/2009 07:47


Merci à toi :)

En fait méfie toi, ce type n'a surement rien de terrible, mais tu à reconnecté un karma tout simplement. Et ce que tu projette sur lui n'est pas ce qu'il est! Dans ce cas il faut laisser ta part
divine nettoyer le karma chez toi.



Hamza 14/08/2009 18:56

Dis moi Ton adresse,je vais passé parlé un peu si tu veux bien,on un endroit,un rdv,j'ai bien envie de te rencontrer ^^

christophe 16/08/2009 07:41


On peu voir à l'occasion d'aller prendre un verre si tu veut, envoi moi un mail a l'occasion.