Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

7 août 2009 5 07 /08 /août /2009 19:13
La première fois que j'ai compris qu'il y avait un truc énorme qui clochait, c'était encore au début de ma pratique (après l'ouverture du troisième œil ). J'allais régulièrement au cinéma situé sur la Canebière à l'époque. Un cinéma certes assez crade et carrément pas en très bon état, mais pas cher et donc idéal pour étudiant. Je crois que j'y allais bien une fois ou deux par semaine entre les cours à la fac à côté. En haut de la Canebière, il y avait le quartier des travelos et des prostituées par lequel je passais (c'était avant le tramway).

Chaque fois que j'y allais, tout était calme, parce que j'y allais en journée.

Ma problématique et celle de Pascal étaient très différentes à ce moment. Pascal souffrait d'un problème de violence chronique (ou plutôt de peur chronique) qui le rendait réceptif à la violence. Son don de clairvoyance était axé en ce sens. Une voyante lui a dit un jour, qu'il avait la vision du tueur psychopathe* : c'est à dire la capacité de jauger d'un coup d'œil les points forts et faiblesses de quelqu'un. En gros, dans notre jeunesse, sur une file en train de faire la queue pour entrer en boite, il savait immédiatement qui était armé ou pas, dangereux ou pas dangereux. Et je peux te dire que c'était impossible à deviner. (genre lui a un couteau planqué à tel endroit, lui va résister, lui va se barrer etc..)

Donc un jour, on décide d'aller ensemble au cinéma, sur mes horaires habituels.

Là, on croise plusieurs personnes, et brusquement je vois un type avec un flingue qui dépasse de sous la veste. Je crois que c'est la première fois que j'en vois un. Je vais pour le dire à Pascal, mais lui ne semble pas du tout étonné. Ah bon. Alors on continue. Je ne vois que des types à l'air patibulaire. Alors que d'habitude c'est plutôt calme. Bon, je me dis que ça doit être un jour particulier.

Arrivés au cinéma, on s'installe. En plein devant nous, deux types se lèvent et commencent à se battre à coups de poings et de pieds. C'est la première et dernière fois que j'ai vu ça.

Après tout ça, on ressort. Moi me disant intérieurement "putain quel bordel monstrueux aujourd'hui!" et Pascal à ce moment dit tranquillement "Eh bien, c'est bien calme aujourd'hui ici!" en toute sincérité. Au départ, je ne comprenais pas comment ça pouvait se passer, et je me suis dit que c'était le hasard.

Mais, avec le recul et en comprenant un peu mieux comment marchent les mondes subjectifs, c'est la première fois que j'ai pu faire l'expérience de l'irréalité du monde tel que nous le concevons. Dans nos expériences, n'apparait que ce qui correspond à notre karma.

Dans ce cas précis, l'expérience de violence du monde de Pascal et celle de calme de mon monde ont interagi entre elles (surement à cause du lien et du travail qu'on faisait ensemble). Rendant le monde de Pascal moins violent et le mien plus violent!

Donc, quand on dit qu'on ne rencontre que des choses qui correspondent à nous même et que l'expérience dépend des consciences qui contemple le monde, c'est très concret. Et on peut côtoyer de près des gens qui vivent une réalité totalement différente de la notre, sans même s'en apercevoir, tellement le mental a de capacité à faire abstraction des choses.

Il faut beaucoup de recul pour percevoir ça un peu plus objectivement.

* * *

Pascal a plus d'avance que moi sur la matière, et quand il s'abandonne dans l'action tout se résout tout seul, même dans des situations qui semble bordéliques. Et cette expérience de subjectivité du monde matériel il peut la faire régulièrement maintenant. Suivant son abandon au divin ou son karma, les jours sont totalement différents.

*
Ca ne veut pas dire que c'est un tueur psychopathe ou qu'il était violent physiquement. Mais bon, dans sa jeunesse ses dons de clairvoyances étaient déjà très efficaces, et il savait s'en servir pour tout ce qui intéresse un jeune. La drague (la clairvoyance est très utile), les études (il ne révisait que les sujets des épreuves à chaque fois), et la violence puisqu’il sortait tout le temps.
Donc, on peut dire qu'on était très différent. En fait, on peut dire qu'au départ nos problèmes étaient quasi opposés (moi en fuite de la matière et lui en fuite dans la matière!). Tout ça me parait presque irréel tellement nous avons évolué depuis. La notion d'amour inconditionnel était une légende pour nous au départ !

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

remyy 21/08/2009 02:00

J'ai fait en quelque sorte la même expérience que vous christophe, j'ai découvert le monde subjectif d'un ami proche qui est plutôt chaotique au niveau famillial et le mien qui est très paisible, et ce soir je tombe sur cet article... Plutôt étrange non ?

christophe 21/08/2009 09:24


Le monde fonctionne ainsi, en synchronisation :)


Annette 11/08/2009 20:01

Cet écho entre une situation rencontré et une personne donnée est connu de la plupart des soignants de réanimation et/ou de service d'urgence, je l'ai vécu, c'est parfois inconfortable. Un médecin et/ou un soignant qui travaillent ensemble dans la même tranche horaire et dont on finit par dire qu'ils portent "la poisse" parce que les malades qui arrivent décédent et ceux qui sont déjà là s'aggravent voir décédent aussi, et toutes ces circonstances cessent dés qu'ils ont fini leur service. Quand les faits se répétent au sein d'une équipe, les réflexions fusent: demain je travaille avec untel ça va être la poisse! parfois on en rit, parfois c'est le ras le bol. Pour d'autres c'est le calme plat mais dans leur vie professionelle ça peut basculer dans le camp des attireurs de poisse, et quand ça colle......j'ai fait partie des deux camps il y a déjà plus de 20 ans, un jour tout cela n'a plus eut aucune importance, et voilà plus de poisse. Christophe, merci pour ton livre, je me sens moins seule, et merci pour ton blog, je fais connaissance avec ce mode de communication, qu'elle belle ouverture.

christophe 12/08/2009 06:45


Merci à toi :)


Blutack 11/08/2009 13:34

Evidemment si on veut arriver à quelque chose il faut y mettre du sien, ce que le Bouddha disait c'est que "c'est la moitié de la voie ", dans le vajrayana et le tchan touver le bon maitre est le début de la pratique, même dans le théravada on risque de stagner sans quelqu'un pour te guider dans ta médiation."ce qui a mon sens n'est pas évident pour tous"Le simple faite d'être avec la personne en conaissance de cause et être en recherche du divin n'est pas suffisant selon toi ?

christophe 11/08/2009 13:52


Non, parsque la personne à coté ne peu que reconnecter des choses que tu persois déja et qui existent déja d'une manière ou d'une autre chez toi. Si tu ne persois pas le divin par toi même à un
certain niveau, c'est pas le maitre qui vas le faire à ta place. Sa présence est une aide, mais elle ne peut pas aller au dela de ton propre karma et libre arbitre, encore une fois.

Accésoirement, un maitre, c'est comme un médicament, un rituel ou tout autre chose d'extérieur : c'est la foi que tu as en lui qui fait l'effet.



Blutack 11/08/2009 12:48

Ton histoire est la démonstration du pourquoi le Bouddha conseilait de bien choisir c'est fréquentation si tu traines avec un type à emmerde tu auras des emmerdes si tu traines avec un éveillé tu auras des expériences mystiques, c'est plutôt logique !

christophe 11/08/2009 13:04


lol, chacun peu y trouver ce qu'il veut :)
Bien évidement trainer avec un illuminé vas t'aider à voir le divin puisque son expérience vas influence la tienne (pour peu que tu soi apte à la recevoir, ce qui a mon sens n'est pas évident pour
tous). Mais sa ne seras pas ton expérience. A un moment il faudra bien nettoyer ta propre perception et faire grandir ta propre conscience par toi même.
Viens un moment ou le plus grand service que puisse te rendre un maitre, c'est encore de te chasser :) Personne ne peu évoluer à la place d'un autre.


Armelle 09/08/2009 17:49

bonjour :)que veux-tu dire dans 'quand il s'abandonne dans l'action tout se résoud tout seul ?

christophe 10/08/2009 07:03


C'est le même principe que pour l'energie, au lieu d'essayer de résoudre tous les problèmes du quotidien, on s'abandonne à dieu et on laisse venir naturellement la solution en se laissant
guider.

Avec assez de foi et de laisser aller, tout ce résoud toujours rapidement. J'avoue que je n'ai pas sont niveau de pratique, mais au final c'est véridique.
Disons que tout fonctionne pareil, quand on a compris le message d'une expérience et qu'on arrete de focaliser dessus elle se rédoud. Il faut avoir compris également qu'on a tout pouvoir sur soi
même et aucun chez les autres, et autoriser les autres à faire et etre ce qu'ils veulent.  Donc sa ne peu concerner que nous même.