Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 19:38
Une fois, par curiosité, j'ai demandé à mon archange préféré ce qu'il pensait de nos pratiques sexuelles.
C'est venu instantanément sans forme. Je vais essayer de le définir. En gros, ça disait qu'ils en faisaient autant un drame que pour moi de savoir si les fourmis se touchent les antennes ou si elles se frottent les pattes pour se reproduire. En résumé, le truc qui peut nous paraitre le plus pervers ne lui fait ni chaud ni froid, et ça vaut pour n'importe quel ange. Idem pour n'importe quel saint.

La sexualité, telle que nous la percevons, n'est que la projection dans la matière de quelque chose qui se définit sur les autres niveaux, comme une fusion. Une manière pour nous de refaire UN à nouveau et de contacter la source directement.  Accessoirement, c'est lors de ce processus d'unité que nous pouvons procréer. Mais cela n'a rien à voir avec la jouissance de l'unité elle même. C'est son principal intérêt et tout le monde trouve la 'sexualité' très bien, sorti du niveau humain.

Le fait de ne jouir que par un organe est dû à la limitation de notre forme et de la matière, mais en réalité, on peut prendre son pied avec tout ses corps subtils et au delà. Donc, en résumé, la religieuse qui se marie véritablement avec Dieu fait vraiment l'amour avec Dieu. L'extase mystique est son expression la plus poussée : la fusion avec la source qui procure un état que personne ne peut imaginer dans la matière. Je peux te dire qu'à côté, les mecs peuvent aller se rhabiller, donc pas besoin d'avoir pitié ! (c'est même elle qui devrait avoir pitié de nous).

Si tu demandes à n'importe quel ange de fusionner avec toi, il le fait avec plaisir, sans que ça pose le moindre problème.
Bien sur ce n'est pas le truc qu'on imagine, il s'agit de ne faire qu'un avec lui. (Cela passe par le canal central pour obtenir l'extase).

Pour les pauvres humains qui sont réduit à fusionner de manière limitée avec leur organes sexuels, il est évident que ça ne peut que provoquer une immense compassion de la part des êtres d'autres dimensions. Parce qu’au fond, on prive l'humain du peu de choses qui lui permettraient de se rappeler qu'il fait UN avec les autres et la source.


Le seul côté pervers de la sexualité, bien humain, est le fait que nous nous en servons pour dominer l'autre.
Donc, en interdisant ou en réglementant la sexualité d'un autre, nous sommes dans la perversion*.

Pour finir, rappelons que le corps de jouissance est un des trois corps du Bouddha que nous sommes amenés à développer par l'enfant intérieur et l'énergie du bas. Et le plaisir n'a rien de pervers, à part dans les croyances que nous entretenons sur le sujet.

La seule perversion est dans la domination des autres que nous en faisons.**.
Normalement, on fait l'amour simplement pour fusionner avec l'autre et retrouver la divinité en nous.***
La reproduction en est la conséquence, mais pas forcément le but.

(En ce moment je bosse sur l'énergie du bas et la jouissance, donc ça promet.)

*
Les institutions religieuses sont causes de perversions par exemple puisqu'on interdit la sexualité humaine en dehors de règles. Ce faisant, on castre l'humanité. C'est une manière très profonde de la dominer et de l'empêcher de s'élever en fin de compte.
(encore une fois je distingue institution religieuse et la voie d'évolution d'une religion elle même).

**
Toutes les perversions sexuelles reconnues et les 'bienséances' sexuelles sont une forme de domination, donc perverses.
Quelqu'un qui se masturbe devant un ordi a juste besoin de dominer les autres, mais peur ou interdiction de le faire. Ce faisant, il détourne encore plus sa sexualité et se coupe encore plus du divin en elle.
C'est sur la notion de domination sur les autres qu'il faut qu'il bosse, et pas sur la sexualité elle même. (chakra2)

On peut très bien se masturber en travaillant à ouvrir le canal central. Une fusion avec un ange est intéressante à ce niveau également (ou tout autre esprit doué de sexualité comme une fée. Mais attention à la jalousie des fées, elles ont un sale caractère, mais sont assez libérées. Mieux vaut quand même ne pas s'y frotter.). La notion d'éjaculer ou non, et de rétention me parait un peu con. (perso je n'ai jamais fait, et j’ai toujours eu des montées de kundalini quand ça les chante en haut).

Essayer de retrouver le divin dans la sexualité, que ce soit en masturbation si on n’a pas de partenaire, ou avec son partenaire, est primordial.

***
Après c'est une affaire de goût, mais avoir un seul partenaire et percevoir la déesse (ou le Dieu) multidimensionnel en lui (elle) est une manière intéressante d'évoluer. Ca nettoie particulièrement bien les karmas sur la route du canal central de faire l'amour dans ces conditions. Ca a des contrecoups mais il faut les laisser s'en aller (on vide vraiment son passif karmique à ce niveau).

PS:
Il existe une polémique sur le fait de devoir faire de la rétention ou non.
Abuser n'est pas une bonne idée (c'est à dire ejaculer à outrance), faire de la rétention à tout prix au point de renier sa sexualité n'est pas une bonne idée non plus. Tout dépend principalement de ses croyances et de sa pratique. Chacun doit faire comme il le sent et rester raisonnable.  L'idée est juste de dire que la masturbation en soi n'est pas un problème.

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

Kamu 27/03/2014 17:44

Totalement d'accord avec toi, chacun doit faire comme il le sent et dans la bonne mesure. n'oublions pas que tout ce qui n'est pas conviction est péché. donc quand on est convaincu de quelque chose on ne peche pas puisque ça sert ton parcours évolutif. si l'on est tranquille avec l'idée de se masturber et qu'on n'a pas de remords, alors tout est bien. par contre, si après on ressent la culpabilité,il y a problème. tout ce qui n'est pas conviction est péché.

alain 06/05/2010 00:50



On peut très bien se masturber en travaillant à ouvrir le canal central


Mais quelqu'un qui a vécu une kundalini a t il encore besoin de travailler son canal central? Peut il s'obstruer? Doit on l'entretenir? Sinon comment travailler à ouvrir son canal central en se
masturbant?


Quand on est en fusion avec un ange, comment peut on espérer se développer spirituellement? Je suppose qu'il y a quelquechose que l'ange peut faire pour nous aider, mais je suppose qu'il y a un
travail qui doit venir aussi de soit avec l'ange, si oui lequel?


Je vous pose cette question car je perçois les énergies, le tactile des entitées et leur chaleur, j'avais des visions mais ça c'est mal fini, donc maintenant je suis sans vu et sans audition.
Seul le tactile, la chaleur ou froideur me donnent des informations.


Je ressens en fusion avec anges une immense douceur d'âmes, par contre je n'ai plus d'orgasme physique face à une éjaculation, et j'ai du mal à évacuer/accepter cette donnée, mais avec les anges
je vibre de tout mon corps, c'est une autre sensation, des fois je sens que nos coeurs fusionnent.


Tout cela me fait réellement aspirer à la sainteté ou au divin si vous préférez, savoir qu'il y a des êtres avec une telle compassion, une telle générosité, ça énergise mon coeur.


 


Quelqu'un qui se masturbe devant un ordi a juste besoin de dominer les autres, mais peur ou interdiction de le faire. Ce faisant, il détourne encore plus sa sexualité et se coupe encore
plus du divin en elle.
C'est sur la notion de domination sur les autres qu'il faut qu'il bosse, et pas sur la sexualité elle même. (chakra2)


Cette phrase m'interpelle encore et encore car elle touche quelquechose en moi de profond, mais j'arrive difficilement à savoir quoi.


Ce qui me gène actuellement avec la pornographie est que c'est un amour simulé et non un amour véridique, c'est de la simulation, du cinéma. Intuitivement je ne suis pas sûr qu'aspirer
spirituellement à quelquechose de non vraie puisse faire progresser spirituellement. Cependant la pornographie peut être une source d'imagination quand c'est présenté dans une relation
respectable, de même certaine plastique peuvent faire aspirer à la beauté du corps ou faire naître un émerveillement de la forme d'un point de vue artistique. S'il m'arrive/ait de me masturber
c'est plus en vue d'une extase mystique, voir artistique, face à une relation sexuelle humaine que je n'ai jamais assouvie.


D'un certain point de vue, avec les anges on sait que c'est vrai, on partage plus que de l'énergie, on partage nos âmes.



Céliane 02/08/2009 15:52

Quand tu dis que les fées ont une sexualité, c'est avec qui ? C'est quoi leur complémentaire masculin dans leur monde?Sinon cela me fait penser a des histoires inventée par les hommes pour fantasmerOn a jamais entendu d'aventure entre humaines et elfes ou autres...

christophe 03/08/2009 07:00


Et non, c'est bien réel; et il y a toutes sortes d'esprits doués de sexualité.
Sa fait fantasmer les hommes (à cause de coté domination comme d'ab) mais malgrés tout y'a un fond de vérité. Sa vaut pour les femmes aussi, parsque les esprits de la nature y'en a de toute sortes.
Le fait qu'on ai écrit que sur les fées, viens surement d'une certaine fascination de l'homme.
J'avoue que j'ai pas envie d'approfondir parsque ce n'est pas mon role. (y'a tellement d'etres et de mondes différents que j'écrirais jusqu'a la fin des temps si je commençais à leur demander à
tous leurs histoires, hors je suis axé sur le développement personnel.)
On a le droit d'écrire la dessus depuis très récement en fait (comme pour tout le reste), donc la plupart des récits antiques sont largement 'mystifiés' et ne reflètes pas la réalité: simplement
parqu'il etait interdit d'en parler hors d'un cadre secret. Comme les religions en fait.




valerie 31/07/2009 10:37

avec Alf planqué dans un coin...!

christophe 31/07/2009 13:40


lol


valérie 31/07/2009 10:33

oui,c'est ça,je me vois hyper bien en bonne soeur à faire des confitures ou des fromages..