Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 09:03
Voilà quelques informations en vrac qui me sont revenues sur les mondes subjectifs : c'est un cumul de toutes les expériences que j'ai eues avec qui me sont revenues à l'esprit. Plein de gens ont probablement fait ces expériences et en ont fait abstraction, mais elles sont pourtant assez révélatrices du fonctionnement du "monde manifesté".

J'ai une excellente vue, pourtant je fais partie des personnes qui ont, comme on dit vulgairement, les 'yeux au cul'. Ca vient en partie du fait que je ne suis pas seulement "là" mais toujours à trainer à d'autres endroits ou à recevoir des infos d'autre sources. Il n'empêche que même si je m'impose de réintégrer la matière et de chercher quelque chose de précis, je ne vais pas le voir. J'ai toujours dit en rigolant que j'étais l'inverse d'un détective privé.

Quand je rentre dans une pièce, elle est toujours différente! En réalité, elle contient en théorie toujours la même chose, elle est identique à la veille. Mais en fait, je ne vais pas percevoir la même chose systématiquement. Il y a ce qui attire mon attention, ce qui ne l'attire pas, c'est un fait. Mais ça va bien plus loin que ça : parfois des objets bien présents sont visibles dans ma perception, parfois ils n'y sont pas ! C'est à dire qu'ils ne sont pas intégrés dans la perception du monde. Si quelqu'un n'attire pas mon attention sur eux, ils n'apparaissent pas tout simplement !

Ce n'est ni une hallucination, ni un fonctionnement décalé : c'est quelque chose qui se passe pour tout le monde, mais dont tout le monde fait abstraction. Et c'est également valable pour les gens. C'est à dire qu'une personne peut ne pas apparaitre du tout dans notre perception alors qu'elle est bel et bien là.  En réalité, notre monde subjectif contient uniquement ce que nous voulons bien voir et c'est tout. Ce système va respecter la croyance des uns et des autres, et être parfaitement synchronisé, et nous avons une telle capacité d'abstraction à ce niveau (à cause de notre mental qui est dans le déni de tout changement de sa perception) que pour le percevoir vraiment, il faut avoir beaucoup avancé. Sinon on se contente des 'je ne l'avais pas vu' ou 'j'ai été distrait'.

En résumé, nous n'évoluons pas avec un corps qui perçoit dans un monde précis bien délimité et contenant toujours la même chose, mais nous modélisons un monde manifesté à partir de notre centre (esprit divin), et ce monde manifesté subjectif (incluant notre corps) contient uniquement ce que nous voulons bien en fonction de nos besoins d'évolution. Nous sommes toujours ICI et MAINTENANT, parce qu'il n'existe objectivement aucun autre endroit.

La conséquence:
1) La science, ou une religions donnée, ou une modélisation de la réalité donnée, ne peut pas connaitre le monde manifesté (ou non manifesté) puisqu'il n'existe pas en dehors d'une conscience qui le contemple. Elle ne peut que créer des croyances pour imposer le même modèle de création du monde à tous. Ce qu'elle fait en réalité. Elle peut également essayer de donner des croyances qui permettent de déstructurer notre vision du monde, erroné (pour l'objectif 'noble' des religions et peut-être un jour de la science).
2) Chaque monde subjectif est différent et obéit à des règles différentes. Pourtant, si nous nous côtoyons et pouvons nous percevoir dans nos mondes, c'est qu'ils contiennent des règles suffisamment proches. Donc, une problématique commune, d'où, malgré tout, la pertinence de chercher des moyens communs de les faire évoluer, mais en tenant compte du fait précédent.
3) Nous sommes et serons éternellement ici et maintenant, ce qui change uniquement est la manière dont nous créons notre monde manifesté. En réalité, nous sommes des bébés mondes en création d'une certaine manière. Allant du RIEN au BOUDDHA omnipotent. Nos mondes interagissent entre eux bien évidement. Une manière de modéliser la chose : imaginons un diamant invisible aux facettes infinies. Chaque facette est un esprit divin. Chacune des facette réfléchit la lumière pour créer un monde manifesté qui est sa création par un jeu d'ombres et de lumières. Elle s'en sert ensuite pour s'expérimenter sous un angle unique. Chaque facette n'est pourtant elle même qu'un élément du diamant total. Chaque facette possède une part de la vérité, mais seul le tout possède la vérité absolue. Pour connaitre la vérité absolue il faudrait que la conscience soit revenue sur le diamant complet.

Ce n’est qu'une vérité relative et ma propre manière de percevoir les choses dans mon cheminement actuel bien évidemment. Le fruit de multiples expériences de perceptions du monde manifesté. Mais j'ai conscience très fortement de la modification constante de mon monde manifesté et de celui des autres, à cause de mes expériences de fusion avec les autres, et d'unité (même si elles sont relatives), ce qui me donne un point de vue particulier sur la réalité. Plus le mental est nettoyé, plus la fluctuation constante du monde devient évidente pour moi.

Une parabole qui illustre assez bien la subjectivité de nos mondes:
http://eveilimpersonnel.blogspot.com/2009/07/histoires-zen.html

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article

commentaires

didier 12/07/2009 10:29

la parabole du diamant résume bien tout ce que tu as dit plus haut. Belle image qui nous fait saisir l'essence de tes propos !