Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 19:18
Hier, j'ai tellement bossé sur la question d'intégrer la matière, que mon incarnation s'est carrément améliorée.
Ca se passe toujours pareil : le monde prend un relief plus important et mes limites semblent se fixer sur le corps.

C'est bizarre parce que, du coup, tu as un point de vue moins distant des choses. Il faut comprendre que je n'ai jamais été réellement incarné, même quand je ne sentais pas les énergie, j'étais à "côté" de la plaque. D'où mon peu d'intérêt pour la matière, et mon plus grand intérêt pour l'abstrait. Normal, j'ai toujours trainé à moitié dans l'abstrait.

Avec les énergies, forcément, mon monde ne nécessite pas beaucoup de contact physique. Si je veux savoir ce qu'il y a dans n'importe quoi dans la pièce je me relie ou bien, si je veux toucher un nuage, je peux le faire simplement en tendant la main. Je comprends bien mieux ce qui émane de quelqu'un que tout ce qu'il pourrait me raconter de lui. Vu que je suis relié à tout, je n'ai pas besoin d'utiliser le physique en temps normal pour être déjà saturé d'informations.

Hier, du coup, limité dans mon corps et sans utiliser les corps subtils,  je me suis aperçu que je touchais physiquement tous les matériaux que je croisais presque avec fascination (rien à faire je suis tactile!), comme un enfant qui découvre le monde. Et je me suis aperçu que, d'une certaine manière, c'est comme si je ne l'avais jamais vraiment fait.

C'est marrant de toucher la matière physiquement et de sentir les énergies dont elle est composée en plus (ça je n'y peux rien, même incarné). Dommage que je n'en ai pas encore la connaissance. C'est plus simple pour moi de sentir les émotions, les esprits et les choses plus subtiles auxquelles elle est reliée. Mais je ne peux pas encore comprendre les éléments primordiaux bruts qui la composent a priori. C'est l'enfant intérieur qui devrait m'apprendre. Cet état très incarné (pour moi) n'a pas duré et le monde a repris une légère distance. Besoin de travailler encore pour finaliser mon boulot, et il va falloir que je me décide à mettre les mains dans la terre.

Du coup, cette nuit sans trop de raison, la lumière est venue en force, et j'ai fusionné* avec, à mon grand étonnement. Plus de corps, plus de mental, que le bien être. Mais ça c'est arrêté vers minuit et le retour n’est pas top. J'en suis ressorti dans un corps glacé, à tousser comme un taré (des trucs qui ne passent pas) en plus, une bonne heure d'insomnie après ça. Donc, va falloir continuer d'enraciner et d'enlever les obstacles à l'humain.

Plus je descends, plus je monte en contrecoup de toute façon, question d'équilibre.

PS:
En résumé je n'ai pas dépassé le niveau bébé pour ce qui est de la connaissance (pas le savoir) du monde manifesté. Donc, le boulot c'est de revenir au niveau humain en rattrapant mes années de retard sur la matière et de me laisser guider. Mais ça devrait aller vite en acceptant l'enfant intérieur, et en me reliant aux connaissances d'autres vies.
(J'ai une vie d'agriculteur sourd muet Maya qui frappe à la porte et qui est restée dans mon corps spirituel pour rattraper l'incarnation. L'âme pense à tout non?).

Mais pas le choix, va falloir revenir à la terre à terme! Commencer au moins par un jardin à moi, à court terme pour réveiller ces mémoires. De toute façon, pas le choix, c'est l'esprit qui ordonne, et les directives sont claires. Donc, autant laisser les potentialités se créer.

*
Il y a plusieurs niveaux de fusion. Celui là contient encore une notion d'énergie, et bien que sans limite, n'est pas totalement sans forme. Ca reste très très très agréable, de baigner dans l'amour inconditionnel. Mais On peut aller bien plus loin que ça dans la lumière (c'est ce qui me vient sur la question). A noter que la lumière est toujours présente dans mon centre quand je m'abandonne, mais ce n'est pas aussi bien que de fusionner. Par contre, plus je vais loin dans la lumière en méditant (pardon en me couchant pour dormir), plus ça va loin à l'état de veille. De toute façon, je laisse faire ce que veut l'esprit depuis quelques temps, donc je ne peux pas savoir à l'avance ce qui va arriver.
Hier, la lumière était motivée, la fois d'avant c'était des visions.. va savoir.

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

lira 06/07/2009 17:17

Bonjour Christophe, j'ai une question a propos du jardin, en voyant les jolies photos de ton épouse ça m'a donné l'idée de faire un stone circle dans mon jardin et cette nuit j'ai rêvé que le stone circle se trouvait dans mon grenier, que pense tu de la symbolique du jardin,et de celle du grenier ?

christophe 06/07/2009 19:18


Disons que dans ton cas il s'agirait de "mettre en lumière de veilles choses oubliés".
Sa a l'air de te parler en tout cas :)


piune 03/07/2009 21:48

 le week end dernier j'ai passé une bonne journée à desherber dans le jardin collectif ou je prends mes légumes, j'ai vraiment vécu  une drôle d'expérience. Genre au bout de quelques heures la tête dans les celeris,  j'ai commencé à fondre dans la terre, je distinguais plus mon corps, tout était Terre, profond friable et dense... ( bon ok c'était un lendemain de fête sans trop dormir il restait peut être quelques effluves, la fatigue tout ça...)mais surprenant,      c'était  bon! Le clou c'est qu'en repartant je suis rester coincée dans les bouchons sous un tunnel (je suis  clostro et gère très mal ce genre de stress), je me suis remise dans cette sensation de terre pour rester dans le corps et les cloisons m'ont dit "tu vois nous aussi on est terre", ça m'a fait un éclat de  choc d'expansion et je me suis mise à pleurer à gros sanglots - paye ta scène   le reste du trajet c'est passé dans un espèce d'état extatique, un genre de sensation organique orgasmique, du coup j'ai du roulé tout l'aprèm. ...béatePuis le lendemain... ça c'est barré.Desfois je ressens un genre de "reliance" seulement en passant par le son, mais en vrai ce doit être avec tout  comme ça, tout le temps j'imagine..y en a qui ne doivent pas  se priver!!!en tout cas ça donne envie de faire un jardin dans son appart même...ou alors peut être essayer en travaillant l'argile?!

christophe 04/07/2009 06:28


Tout le monde devrai mettre les pieds nus dans la terre au moins deux heures par jour pour retrouver cette connexion. (et il suffit de ça). Tu remarqueras que je le fait pas moi meme, et je me fait
bien engeuler d'ailleurs par en haut :)
Mais il semble que l'argile peu etre un bon moyen de se relier pour toi.