Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 06:40
Le problème tourne un peu en rond depuis plusieurs jours.

En résumé, mon approche des choses semble s'être pas mal modifiée, un peu comme si mon jeu avait changé. Ca fait x temps que je joue au jeu de l'avoir, des buts et des histoires, et brusquement, je me retrouve devant des scènes sans rapport les unes avec les autres (sauf si je le crée avec mon mental : mais cette création n'est plus implicite comme avant!), et un corps énergétique qui se bloque dès que j'essaie d'entreprendre quelque chose.

En résumé, avant je jouais à empiler des cubes dans le bac à sable de l'évolution, et brusquement on me met un nouveau jeu à côté avec, semble t-il, un mode d'emploi très simple "S'abandonner au divin". Et je suis devant mon nouveau jeu, à ne pas trop savoir par quel bout le prendre. Ce n'est pas simple de s'abandonner entièrement tout le temps, et à tous les niveaux quand on sort direct du jeu d'avant. Pourtant, ce nouveau jeu sera terminé quand j'y arriverai, et pas avant manifestement.

Donc avant, l'énergie de mon corps obéissait au doigt et à l'œil, ce qui m'a obligé à énormément surveiller mes pensées pendant des années, pour éviter de me mettre en vrac. Maintenant, si j'essaie de contrôler, tout bloque, et si je m'abandonne, en quelques secondes je me retrouve dans l'état d'amour et de joie sans objet. En résumé, avant je devais agir consciemment sur mon corps énergétique pour trouver cet état, et maintenant c'est quand je n'agis plus qu'il se met en place tout seul. Le voyage en Irlande a énormément débloqué le bas, et quand je m'abandonne, la lumière et le feu montent en force du bas et la lumière descend du haut. On dirait que le mélange entre le haut et le bas est harmonieux maintenant. C'est identique au niveau physique. Dès que j'ai le moindre but ou blocage, je me retrouve avec des douleurs ou des choses qui bloquent. Si je m'abandonne, tout se rétablit instantanément.

J'ai plus de mal pour le mouvement et pour les informations. Si je m'abandonne, le geste juste se déroule, mais c'est le moins évident pour moi. Sinon tout bloque.  Si j'essaie de penser avec ma tête, ça bloque encore, et, en plus, je me cogne la tête régulièrement (le message à chaque fois est le même : lâche la tête pour trouver l'intelligence du cœur).
Ce qui a tout son sens si on peut écouter le silence de l'esprit dans le cœur. Mais là, il s'agit de le laisser guider les actions, les gestes et les pensées. Bref, un jeu qui va m'occuper pendant pas mal de temps, parce qu'il faut entièrement se rééduquer. Mais vu que toute autre action bloque, ça facilite grandement les choses. Pas le choix tout simplement.

Hier, j'ai pu faire sauter des blocages important sur mes perceptions. En fait, j'ai tendance à bloquer pas mal dans la journée les infos que je reçois, simplement par peur . Mais ça n'est plus compatible avec le nouveau jeu. Du coup, j'ai pu en faire sauter un max.

Hier soir, j'ai passé la soirée avec des visions plus poussées encore que d'habitude. Ca me permet de faire un point sur la question. J'ai trois types de visions différents qui arrivent de manière incessante si j'utilise mon troisième œil . (je ne sais toujours pas diriger ma vision vers un truc précis, puisque je n'ai jamais essayé. En résumé, je laisse toujours venir ce qui veut.)

Je peux l'utiliser les yeux ouverts à tout moment avec la seconde vue ou les yeux fermés, ce qui est plus simple quand même.

1) Des formes naissent spontanément du brouillard et créent des visions assez étranges, un peu comme une œuvre d'art en mouvement perpétuel. C'est souvent très beau et les formes sont très clairement définies. C'est un premier niveau de vision en arrière plan.
2) Simultanément apparaissent des visions qui vont et viennent, de gens que je ne reconnais pas, en train de faire diverses actions. C'est sans fin, et le décor change tout le temps. Ces visions apparaissent régulièrement et sont presque aussi claires que la vue normale, comme si tu regardais un truc avec les deux yeux ouverts. (mais c'est identique les yeux fermés).
3) Des visions apparaissent sans forme. C'est à dire que je ne perçois par aucun sens ! Pourtant j'ai la 'vision' complète comme si je venais de regarder un petit film mais sans savoir par quel sens j'ai bien pu le regarder. Je sais juste que je l'ai, et j'ai tout le film d'un coup.

Ces trois niveaux de visions sont simultanés : le premier tout le temps, le deuxième par intermittence, toutes les trente secondes environ, une scène différente apparaît, et le troisième, une ou deux fois par ci par là.

Etrange, étrange. On verra si ça s'approfondit avec le temps et si j'apprends un jour à diriger ma vue. On va désamorcer tous les blocages que l'Ego a construit dans ma vie. Pas le choix si je veux avancer sur mon nouveau jeu.

PS:
Si, pour apprendre aux enfants, on leur lit des contes et leur donne des jeux, pour nous faire évoluer on nous fait vivre des histoires et jouer. Surement un des intérêts du monde manifesté. En résumé, les histoires dans lesquelles nous nous incarnons nous font grandir. Mais vient un moment où on passe à un nouveau jeu. Surement le fameux jeu où il suffit "d'être simplement" dans mon cas.  Au moins, je n'ai pas le choix, va falloir y jouer maintenant. Tout ceci semble être un processus au fond. En attendant, je continue à raconter mes 'histoires' puisque, qui sait, elles aident peut être les autres à grandir. Accessoirement, ce sont les instructions que je reçois, alors...

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

Guillaume 30/06/2009 17:12

Qu'est-ce que tu entends par "A prioris oui". Tu as senti ou vu quelque chose ? Je suis d'accord sur le mot "guérir" qui me parait aussi mal utilisé. Là je n'ai fait que reprendre texto ce que l'esprit a dit et il a dit surtout comment l'utiliser en évitant de mettre de l'énergie du coeur en ciblant en-dessous du nombril l'origine de l'énergie. On est plus un canal qu'autre chose.C'est comique mais quand j'ai lu un peu plus lu d'autres de tes billets, j'ai pu lire des choses qui se rapprochent un peu de mon vécu. J'ai été aussi qualifié de surdoué, pour moi, petit quand j'étudiais c'est comme si je me "rappelais". Ca m'est arrivé quelque fois d'anticiper des choses que je voyais plus tard à l'école même plusieurs années avant. Il m'a fallu passé par un psy récemment pour qu'en décrivant mon parcours scolaire il dise que je suis haut potentiel. Ca ne m'avait jamais effleuré. Et après avoir lu des descriptions d'autisme de ce genre de rencontrer les mêmes attitudes décrites comme critères, c'était assez flagrant. Le "hasard" :)

christophe 30/06/2009 17:23


A prioris mes sources sont ok sur le fait que tu peu guérir avec les mains, et c'est rare que j'ai le droit de faire des commentaires sur ce genre de choses.

Il fallait bien qu'il y ai une faille quelque part pour qu'on puisse l'exploiter et éviter de tomber dans les croyances collectives. C'est pratique quand tu vois un peu l'envers du décors en jouant
la pièce et que tu accès aux souffleurs et au metteur en scène :)



Guillaume 30/06/2009 13:12

C'est drôle mais je suis un peu aussi dans l'idée de changer de job. J'ai déjà eu un boulot aussi de ce genre, le seul temps plein au départ : travailler presque nuit et jour, support clientèle, codage, script, gestion des pannes. J'ai craqué. Et en plus mal payé donc ...Il y a quelques semaines, j'ai été voir un cercle chamanique et on m'a dit que j'avais le don de guérir les gens par les mains. Je fais déjà des soins à distance pour des connaissances mais c'est du reiki.

christophe 30/06/2009 16:23


A prioris oui.
Quelques conseils qui n'engagent que moi si tu vas dans cette voie:

Apprend à te positionner correctement en praticien (positionne toi en aide à l'évolution et pas en guérisseur, histoire que l'intention soit la bonne) Tu peu chanelliser l'energie d'etres plus
élevés par les mains, et laisser les archanges ou autres energies adaptés au traitement faire ce qu'elles ont à faire dans les limites nécésaire pour la personne que tu aide à évoluer.(on ne guérit
pas les gens : y'a pas un modèle standart d'humain contrairement à ce qu'on croit, surtout au niveau énergétique)
Penser à demander de l'aide à ses guides en cas de besoin. (ou à ton saint préféré, ils aident tout le monde tout le temps passé la dualité).

Si tu es bien positionné chaque problème traité chez une personne vas faire sauter un problème en contrecoup chez toi. Si tu veut éviter de trouver à nourrir l'égrégore argent et de volonté de
pouvoir par l'argent sur les autres (ce qui est le lot de beaucoup) , la méthode de fonctionnement par dons est la meilleure et de loins.

Si tu es mal positionné tu t'en apercevras vite (les contrecoups ne ratent pas généralemnet, mais il faut bien apprendre non?)


Guillaume 30/06/2009 11:38

Je corrige : se déprogrammer n'est pas toujours évident. Parfois on pense l'être pour certaines choses alors que ça revient à la figure.

christophe 30/06/2009 11:58


Le problème est le suivant : il est impossible de savoir avec son mental ce qui peu etre touché ou non chez quelqu'un.
Il faut passer direct par ses parties les plus hautes qui disent ce qu'on peu toucher ou non en fonction des désidératas de la personne.
C'est très délicat chez quelqu'un d'autre a cause du libre arbitre et des retours de karma. Donc le positionnement pour ce boulot et l'intention on intérêt a etre bien placé.

Parfois il est possible de virer des choses importantes qui ne reviendrons pas et parfois un truc qui parait anodin ne peu etre viré. Simplement parsqu'il permet d'évoluer.
Au fond le but est d'évoluer petit à petit en se créant soit même.C'est bien pour ça que je ne fait que ce qui est autorisé par la lumière, sinon c'est l'échec assuré.
Sa n'empeche pas de devoir vivre certaines expérience, et faire certaines choses directement.

Il n'y a pas vraiment de règle(si ce n'est nos croyances les plus hautse!) dans ce processus de co-création(ou de co-naissance) de nous même et il est complexe et multidimensionnel.
D'ou l'interêt d'etre guidé par en haut, sinon c'est forcément un mur tot ou tard. En sachant que si une part de nous situé en dehors de l'espace temps à l'eternité pour ça,
nous on aimerais bien devenir la vision la plus haute que nous avons de nous même assez rapidement. Normal on est configuré pour.

Nous sommes tous différents (et pourtant tous UN), il n'y a pas de règles fixes qui tiennent vraiment (parsque le monde est en processus d'auto création constant et tout varie tout le temps).
Donc trouver l'accès à son esprit divin et pas le lacher reste la meilleur solution. A défaut trouver un maitre qui nous convienne si on a pas accès à cet aspect.
Le thème est le même : accepter de lacher l'égo et s'abandonner au divin pour trouver la sortie de tout ça (même si c'est un processus au fond).

-----------

Pour le boulot: l'informatique pose d'enorme problème à cause des champs électromagnétique qui nous déconnectent constament de la matière, ce qui nous aide pas vraiment à évoluer.
On devait croire que c'etait trop facile alors on s'en rajoute encore surement :)
Je suis tellement habitué au champs électromagnétique et capable de me connecter à n'importe quoi (même des énergies non divine, non terrestre, et un ordinateur est une énergie doté d'une forme
d'intelligence comme le reste etc..)
que je peut utiliser mes capacités pour coder (en échangeant avec eux simplement). Les jours ou j'ai pas de connexion (c'est arrivé deux fois en bossant sur moi) je ne peut plus ni écrire de texte
ni coder. c'est pas compliqué.

Disons que dans mon cas l'informatique a été une fuite, mais sa vas pas etre possible de fuir indéfiniement...

------------

Pour le temps, je n'ai plus de problème aujourd'huis (je bosse chez un petit éditeur).
Mais j'ai eu le pb, puisque que tu le veuille ou non tu as toujours tes limites. Mon ancien patron qui pensait avoir trouvé le jackpot, me filait 2 trucs à coder en même temps, 5 personnes à
superviser (plannigs de dev etc...), les clients au téléphone, les devis.
Y'a un moment ou tu peu plus. Mais l'expérience c'est peu etre de comprendre que plutot que courrir après de l'argent qu'on n'a pas le temps de dépenser, ou qu'on dépense au final en défrustrants
pour oublier justement le boulot et la vie pourrie qu'on se créé, il faut peu etre lacher à moment et commencer à vivre. A chacun de voir.



Guillaume 30/06/2009 11:15

Je viens de découvrir ton blog et j'ai feuilletté avec beaucoup de plaisir car ça me permet de comprendre certains blocages que j'ai. Ces jours-ci, je suis incapable de fonctionner en voulant un résultat dans un délai x dans mon job d'informaticien ;) Vivre dans le moment présent est assez difficile quand on a ce genre de contraintes mais je sens bien que je n'arrive plus à fonctionner comme avant non plus. Donc ça m'intéresserait de savoir comment dans ton job tu appliques ce que tu as découvert par tes recherches. Je cherche aussi (lecture de livres d'Eckart Tolle, prophétie des andes, initiation au reiki, pratique du Tai Chi Chuan, ...) Vivre le moment présent devrait être simple mais se reprogrammer ne l'est pas forcément :D

le jeune 30/06/2009 01:20

bonsoir à tous !le texte de Christophe et les commentaires sont sympas, instructifs.quand on regarde le ciel, les points lumineux qui se baladant, pouvant être bousculés sont du prana.pour les sphères les yeux fermés, on peut naviguer la dedans, ouvrir des sphères tomber dans des scènes, c'est de la projection de conscience il me semble.

christophe 30/06/2009 09:13


J'avoue que je n'ai jamais fait attention à ce qu'il y a vait exactement dans tout ce tas de formes changeantes colorées.
Les scènes semble jaillir spontanément du tout et effectivement on peu y projeter sa conscience partiellement ou totalement.