Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 19:10
Encore une fois, un week-end où la lutte pour lâcher le contrôle semble générale chez tout le monde. J'avoue que je ne fais pas exception. Nous sommes allés entre amis en Ardèche, deux nuits dans un gite perdu au fond de la montagne. Quelques jours en forêt qui m'ont fait du bien. Deux choses ont la particularité de m'enraciner assez bien : la présence d'une forêt, et, encore mieux, les quelques fois où j'ai jardiné pieds nus. Là, j'ai droit à une journée de feu après coup. Ca nettoie bien la connexion en bas. Va vraiment falloir que j'en vienne à prendre un jardin.

Ce week-end, hors de question de partir ailleurs que dans la matière (j'ai été pas mal prévenu), donc, je me contente de parler silencieusement avec l'esprit dans le cœur et de profiter du spectacle de la vie. Au début du week-end, j'ai quand même commencé à cogiter un peu, résultat, je me suis fracassé trois fois la tête en sortant de la yourte. Les premières fois c'était léger, la dernière fois je me suis vraiment explosé, et le message était clair : 'lâche la tête !'. Donc c'est assez bizarre d'être bien dans la matière, sans penser à rien, sans but juste à se laisser guider par la lumière dans le cœur.
Me voilà au niveau 1 de la spiritualité, puisque le but est l'amour inconditionnel. Et à ce niveau, ce n'est pas haut chez moi.

Donc, je me suis aperçu que, quoi que je fasse, ça ne change plus rien. Avant, j'avais des impératifs, des horaires, des planifications etc...Là en fait, par moments j'observe simplement une scène de vie en essayant d'apprendre à aimer inconditionnellement. C'est ça le jeu après tout, et toutes les scènes sont jolies. Je reçois toujours beaucoup d'informations de la lumière, qui essaye de m'éduquer sans arrêt en silence, en me montrant le sens caché des choses (uniquement ce qui me concerne et me fait évoluer). Inutile d'aller chercher des esprits ou d'élever son regard ailleurs pour écouter son cœur.

C'est amusant de voir à quel point l'Ego est programmé pour nous faire fuir cet aspect en créant des buts sans queue ni tête qui nous empêchent d'être ici, et d'apprendre dans le présent toute la journée. Guère étonnant que nous y passions une quantité monumentale de vies dans ce cas. En plus, les buts nous créent du karma, ça n’aide pas. Me faire aller voir dans d'autre dimensions est une manière de m'empêcher d'être ici pour mon Ego: une stratégie de fuite.

Donc, tout était sur le thème 'lâche le contrôle dans ta tête parce que tu ne l'as pas, et centre toi dans le cœur'. La yourte où on dormait était sur un pilotis fait à la main par le hippie du coin, et qui tenait véritablement par l'opération du saint esprit, les rambardes semblaient prêtes à lâcher à tout moment, et les fils électriques étaient à nu dans la forêt, à la merci du moindre rongeur. Pourtant tout s'est très bien passé à ce niveau.

Nous nous sommes systématiquement perdus en allant sur les lieux en pleine nature, même avec plusieurs cartes et un GPS (faut dire que les cascades ne sont pas super bien indiquées.) Premier jour, alors qu'on approche d'une cascade et que je me dis que c'est haut et que je n'aimerais pas tomber, il vient clairement : "ça non plus tu ne le contrôles pas avec ton mental : si tu dois tomber on te fera tomber". (vous avez remarqué comme on marche et utilise notre corps sans y penser, alors bonjour le manque de contrôle à ce niveau, donc autant laisser l'esprit prendre le pas dessus). Je sais simplement que je dois plonger les pieds dans la cascade, et après, aucune idée. Il vient "ton après midi est déjà planifié et ça non plus ce n'est pas ton mental qui décide". ok, ma foi.

Au bout de 5 minutes à la cascade, une copine fait un faux mouvement, tombe par terre et se casse le poignet. Je me propose de l'emmener aux urgences qui sont à l'autre bout du monde (15 minutes à pied jusqu'au parking et au moins 30 bornes dans des routes de montagnes pour trouver l'hôpital le plus proche) pendant que les autres restent là.

Disons que quand j'essaie d'expliquer que pour moi maintenant, peu importe la scène, ça n'est pas forcément compris. Rester un après midi à regarder une cascade ou rouler en voiture dans un terrain de montagne et attendre 3 heures aux urgences c'est pareil. Mais malgré tout il semble que ça devait se passer comme ça. Du coup, j'ai pu amener la copine aux urgences, j'ai appris pas mal de choses sur la route, et elle avait pas mal de messages à recevoir sur les raisons de sa chute et d'autres choses qui la concernent. Généralement, dans ce genre de cas, c'est pas un hasard si je me retrouve seul avec quelqu'un et je ne fais que lui dire ce que son propre esprit divin me donne comme infos pour elle.

Par moments, je ne sais pas trop si je suis la scène complète ou un individu. Celui qui importe est l'observateur, car c'est ce que nous sommes réellement et c'est lui qui expérimente. J'avoue que je le surprends par moments, en me sentant être la scène complète et apprendre de tous les acteurs, mais la lumière me dit de ne pas chercher à le voir de force, sinon le mental pourrait s'en saisir et créer un observateur artificiel.

Donc, pour l'instant ça va ça vient, et je ne cherche surtout pas à voir quoi que ce soit. Comme d'habitude quoi. 'Lâcher le contrôle' est la leçon collective que tout le monde reçoit à l'heure actuelle en la vivant différemment suivant son monde, c'est ce que j'observe chez tout le monde en tout cas. Bien sur, ça provoque beaucoup de peurs, et forcément, les gens sont pas mal en vrac. Ou cela mènera t-il? Alors là...


PS:
Il faut comprendre que lorsque je suis dans le silence de l'esprit, je reçois beaucoup plus d'informations bien plus pertinentes que tout ce que j'aurais pu cogiter, mais ça se fait silencieusement et instantanément simplement. Si je devais formuler en pensées tout ce que je perçois j'y passerais la journée, sans compter un nombre important de choses que je ne saurais même pas formuler.

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

lira 17/06/2009 17:21

Bonjour Christophe,euhhh lacher le controle c'est aussi laisser sortir quand on est pas content même si c l'ego qui a créé cette colère ,pffff,ça turbine,biz

christophe 17/06/2009 18:12


En fait il s'agit de s'abandonner au divin. C'est pas si simple: voila un résumé du parcours (pour moi en tout cas).
Disons qu'au départ on tellement saoulé par les pensées incessantes qu'il est difficile de percevoir autre chose que notre égo.
Après avoir trouvé le silence entre les pensées (par n'importe quelle technique) et avoir appris à écouter (ce qui je l'avoue n'est pas évident même avec le troisième oeil ouvert et nécéssite des
années d'épuration du mental et de l'émotionnel), on peut commencer à nettoyer le spirituel.
La seul l'esprit divin peu faire le boulot : il s'agit de nettoyer une quantité de mémoires sans queue ni tête pour nous (a cause du temps qui n'est pas linéaire dans l'absolu et des dimensions
multiples qui nous composent).
La après que l'égo ai été vaincu une fois dans un situation ou il rend les armes et ou on s'abandonne au divin (ce qui peut arriver n'importe quand dans n'importe quelle situation, mais n'est pas
simple parsque sa implique un degré de désespoir important pour l'égo.)
Ce qui veut dire que même le corps qui normalement est constament sous tensions de l'égo (les pensées ne sont pas seulement dans nos têtes, chaque crispation est une pensée), commence à
s'abandonner. Le 'sans but' apparait la.

A ce moment commence le nettoyage des croyances, et la sa fait vraiment très mal, associé à l'absence de but c'est assez détonnant. Donc en gros à chaque fois qu'on ne s'abandonne pas tout bloque :
c'est comme si il y avait une inversion du fonctionnement.
En même temps, même si l'égo veut bien passer en second, il n'est pas prêt à lacher aussi facilement son système de croyance profond (qui est créateur de notre monde subjectif).

J'en suis la.
Donc quand je parle de s'abandonner au divin en lachant le controle de l'égo, ce n'est pas un truc qu'on peut faire en commençant à mon sens.
C'est pour ça qu'il y a une incompréhension dans les livres de spiritualité : les choses doivent etre faites en respectant un ordre. Il faut néttoyer les couches les unes après les autres.

Mais disons que l'avantage c'est qu'en ce moment les énergies nous nettoient de haut en bas (du subtil au grossier) donc en résumé on nous transforme tous qu'on le veuille ou non. Plus on
s'accroche plus sa fait mal.

Mettre l'intention et essayer de s'abandonner ne peut qu'aider parsque de toute façon, même si on use de son libre arbitre pour résister (ce que nous avons le droit de faire à un certain niveau,
même si celui ci est illusoir pour l'égo), sa ne provoque que de la souffrance.

Le monde change tout simplement, et vivre l'instant présent c'est accepter le monde tel qu'il est.

Bon juste un résumé du parcours, pour peu que sa ai un intérêt.

Lacher le controle veut dire laisser faire l'action juste également, ce qui peu etre n'importe quoi et n'est pas facilement perceptible au départ.( a cause de la cogitation mentale, émotionnelle et
du manque de connexion à l'univers).

Le mieu est de mettre son Intention pour évoluer (si on veut) et de laisser venir les expériences à nous. C'est ma méthode depuis le départ.
Ce n'est que mon avis de toute façon :)



jonava 17/06/2009 15:52

merci Valérieça me fait plaisir de voir que jene suis pas la seule. Quand on est amoureux on "revit" toutes ses expériences et frustrations émotionnelles antérieures. Alors, si ça c'est pas bien passé....L'occasion est donnée de se réparer mais bon....la pratique est une autre affaire. Jonava

valérie 17/06/2009 15:34

oulala Jonava,j'espère que ça va bien se passer pour toi.Je vois que ça à l'air pas mal dur.Je connais ces symptômes: affres liés au sentiment amoureux.

JONAVA 17/06/2009 12:45

Bonjour Christopheje crois que je comprends bien ce que tu dis. En ce moment, je suis amoureuse et je passe véritablement par mon enfer intérieur parce que ça me fait tellement peur, j'ai tellement besoin de contrôler ce qui m'arrive que je me détruis de l'intérieur. En fait, je vais exactement le contraire de ce que je dois faire. Mais c'est pour lemoment l'expérience que je dois vivre pour  me nettoyer. c'est vrai que je t'ai demandé des exercices mais la vie me propose elle même ma propre expérience.Je passe de moments de quiétude aux affres des tourments de l'egomais je dois en passer par là même si c'est épuisant et te lire m'aide Bonne journée JONAVA

christophe 17/06/2009 18:13


Nous nous mettons toujours avec des personnes qui nous permettent d'évoluer :)
et souvent c'est pas de tout repos.


deguitre alyne 17/06/2009 09:50

Bonjour ! je vous écris ce jour car je suis étonnée par la portée de votre expérience : je suis seule en nouvelle calédonie et comme par "hasard", j'ai travaillé ces derniers jours sur le contrôle sans savoir ni imaginer que beaucoup, beaucoup beaucoup d'autres personnes travaillent dessus en même temps !!!!! Vous ne savez pas mais je ne connais personne d'autres que moi en ce moment qui travaille sur le contrôle de l'égo !!! certes, c'est en cherchant la réponse à une question toute simple "comment contrôler l'égo ?" que je vous ai trouvé !!! Mais quelle surprise : je ne suis pas seule !!! vous allez sans doute rire de ma naiveté mais je ne me sens plus seule.... je ne pensai bien sur pas être LA SEULE à travailler dans l'univers mais je ne pensai pas qu'il pouvait y avoir ce genre de synchronicité...... Je vais donc lire avec interet votre site. De plus il y a une autre synchronicité : je voulais, il y a 2 mois de cela, faire un blog qui aurait traité de mon "évolution", pas à pas !!!! Je l'ai pensé, vous l'avez fait !!!! super. je suis ravie de vous avoir rencontré et j'espère que l'on pourra "échanger". En attendant je continue à "contrôler" mon "contrôleur"....

christophe 17/06/2009 11:00


Salut, en fait il s'agit plutot de 'lacher l'égo' parsque seul l'égo veut controler:)
Mais tout le monde travail sur ce thème en ce moment (peu importe la manière de l'exprimer).
Tu devrai écrire tes expériences pas à pas également : parsque les expériences des autres nous enrichissent toujours, et nous ne voyons que des aspects partiel de vérité, qui que nous soyons.
L'avantage est que nous les voyons sous des angles différents, ce qui enrichi toujours les autres.