Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 05:39

Ce matin, en allant au boulot, je me suis aperçu de choses totalement bizarres. En fait, je me suis mis à 'jouir' des couleurs! C'est à dire que je ne vois pas le monde différemment, mais d'un coup les couleurs de n'importe quoi dans la rue se sont mises à être perçues différemment. Comme si des choses auxquelles je n'avais pas accès avant, étaient libérées.
Je ne m'étais jamais aperçu à quel point la couleur du soleil en plein jour est terne, comparée à la lumière divine. (ben oui, je n'avais jamais fait la différence entre les couleurs avant.). Ce n'est pas que le soleil ne soit pas beau, mais la lumière dans ma tête est bien plus brillante, c'est assez marrant que je ne l'aie jamais remarqué avant. (sauf pour la lumière reflétée par les arbres qui est aussi belle, mais ce matin je ne la percevais pas.)

Bref, la lumière m'a expliqué que l'Ego pouvait couper plein de choses subtiles que nous ne percevions même pas dans notre perception du monde. Il le fait pour nous protéger, mais bon, là c'est vraiment lourdingue. En tout cas, j'ai été vraiment étrange, mais impossible à ce moment de mettre le doigt sur ce qui se passait : plus de planning, plus d'impératif, juste à faire les choses que je fais habituellement en jouissant des couleurs du monde.

Entre midi et deux j'ai décidé de méditer, parce que, curieusement, je n'avais pas faim (ce qui est très rare). Je me suis retrouvé dans un état encore plus bizarre : en fait, je n'étais plus mon corps physique, je n'étais même plus de l'énergie, mais à la place j'étais une chose immuable et immobile en train de regarder un amas d'énergie consciente (mes corps subtils) et un tas d'énergie mentale (mon esprit). En fait, ça fait longtemps que les pensées passent et sont rares dans ma tête, pour être remplacées par le silence de l'esprit, mais là, en plus, il n'y avait plus ni la forme de mon corps (qui est une pensée), ni aucune crispation, puisque plus aucune identification au corps, plus aucune sensation énergétique puisque plus aucune identification à l'énergie : juste un calme immense, vide de tout, comme si on avait brusquement coupé l'agitation du monde.

J'en suis revenu complètement chamboulé. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai passé l'après midi en crise après ça.
Sur le coup je n'ai rien compris : c'est comme si tout se bloquait en moi (blocage sur les trois gouttes principalement : le ventre, le coeur et le sommet de la tête pleins de blocages énergétiques).

Puis, sans raison, alors que je reprenais mon boulot, je me retrouve dans un état de jouissance mystique : plein de lumière et tout qui se dénoue alors que je n'ai rien essayé de faire. A nouveau, je me demande ce qui se passe et c'est la crise : tout se bloque. Je ne cherche plus rien et à nouveau paf: de la lumière partout comme si j'étais en train de méditer à fond alors que je ne fais rien de spécial. Et un calme et une jouissance que je n'ai jamais sans méditer, et que je trouve à l'était de veille sans rien chercher..

Finalement j'ai appelé Pascal pour qu'il voie les infos qu'il recevait et j'ai enfin compris le pourquoi du comment de tout ça. En réalité, l'Ego a été vaincu il y a deux jours, quand je me suis abandonné au divin. Ca a enclenché tout un processus que je n'ai pas compris et dont je vois les conséquences simplement maintenant.

Si l'Ego rend son tablier une seule fois et s'avoue vaincu une seule fois, alors c'est la fin d'une étape majeure : celle du but. Si, pour une raison ou une autre on en vient à s'abandonner* au divin, alors c'est une voie sans retour. L'Ego abandonne la partie et même s’il peut s'exprimer, il devient définitivement serviteur du divin.
S'ensuit une transformation des croyances profondes : c'est à dire au niveau du corps causal, qui fait disparaitre tous les buts (autres que de suivre le divin). Couper la tête et ouvrir le cœur donne l'accès à la conscience immobile : l'observateur silencieux que nous sommes.

Ca n'est ni une réalisation, ni l'illumination, ni un truc avec tambour et trompette : c'est la fin de quelque chose, et le début d'une autre qui se fait simplement comme ça. La fin de la lutte de l'Ego et le début de l'abandon au divin. C'est la clef qui ouvre l'accès au monde non manifesté et permet de passer une étape d'évolution. Plein de gens peuvent avoir vécu cette étape dans un moment de souffrance intense ou autre sans être passés par des phases mystiques ou magiques. Simplement un moment où tout lâche et ou on entre réellement dans le non duel** et le sans but.

Avant, avoir un but débloquait les énergies et permettait d'évoluer, maintenant c'est un retournement complet des valeurs : c'est être sans but qui ouvre au divin. Et maintenant il suffit de s'abandonner et de se laisser guider et nettoyer par le divin pour atteindre l'union avec Dieu. C'est tout ce qui reste. (apparemment ils sont en train de nettoyer le corps causal maintenant. Mais il n'y a pas à s'en soucier.)

*
S'abandonner est un état d'abandon total. Il n'y a plus ni supplique, ni demande, ni cri ni larme, ni espoir de quoi que ce soit d'autre que se remettre totalement corps et âme dans le divin. Quand je dis que l'énergie était mise en place par le divin dans mes corps énergétiques et que mon corps physique semblait bouger tout seul après ça, ça donne une idée de l'abandon que ça implique. Et ça ne peut être trouvé que lorsque l'Ego rend son tablier face à une situation où il est totalement dépassé.

**
J'ai fait des recherches sur internet pour comprendre cette conscience immobile (qui est une étape avant l'esprit divin et le non manifesté, et que j'ai été bien surpris de trouver sur ma route je dois dire.)
Voilà un lien qui explique le même genre d'expérience.
http://eveilimpersonnel.blogspot.com/2009/06/cest-une-semence-de-dieu-douglas.html

Comprenez que c'est une étape qu'il faut avoir passée, et avant, il faut que l'Ego ait rendu son tablier : sinon ça ne sert à rien d'entrer dans le sans but et ça empêche d'évoluer : chaque chose en son temps.

Bon, je vais devoir m'habituer à plus avoir de but (j'avais bien compris que ce n’était pas normal que je n'arrive plus à planifier ma journée pourtant...)

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

Myrian 06/06/2009 17:51

ben dis donc ça doit faire bizarre de plus avoir de but, tu dois te sentir léger ! Mais en même temps ça doit pas être simple au départ ^^ Ca veux dire que tu n'a plus de peur ou qu'elle sont devenus presque minime ? Parce que si l'ego est au service du divin tu dois pouvoir t'apercevoir encore plus facilement de tes peurs (s'il y en a) non ?

christophe 08/06/2009 06:00


Pour l'instant je suis trop déboussolé pour que sa soit un avantage: dès que j'ai un but tout bloque, alors je suis obligé de me détendre en laissant faire. On vas voir je vais suremnet m'habituer.
Mais c'est sur que du coup la journée est bien plus sereine et on prend bien plus le temps de profiter du spectacle de la vie...


anne-marie C 06/06/2009 11:41

très belle expérience, et bien décrite, que tu as vécue là, et je vais essayer de m'y lancer, moi qui ne sais plus gérer mon temps, comme cela t'arrivait avant, si tu veux lire autre chose qui parle aussi de l'égo, vas sur le blog Alesia, en lien aussi sur mon blog, vous avez eu un 6ème sens, ou de la télépathie, amitiés Anne marie

christophe 08/06/2009 05:58


ok merci.