Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 06:30
Lorsque nous descendons dans la matière à partir de l'espri divin, c'est sous des formes multiples simultanément dans différents espaces temps. Cela permet à l'esprit de se livrer simultanément à différentes expériences de lui même sur la base d'une simple intention (il envoi une pat de lui faire l'expérience de la joie par exemple et cela créé plusieurs ames qui se divisent en plusieurs corps et qui vont faire cette expérience sous toute ces formes, y compris dans la dualité. Ce qui veut dire que pour expérimenter la joie on vas expérimenter la tristesse également).

De son niveau l'esprit divin vas utiliser des 'peurs' et des 'attirances' (pole positif et négatif) pour jalonner le chemin de chacune des ses émanations. Sans ces jalons il ne reste rien et on reviens dans l'absolu : ces jalons créent une expérience dans le temps linéaire et sont donc une nécéssité. Quand on débloque une 'peur' on trouve une expérience issue d'une autre émanation qui lui est liée (on appelle ça un karma) simplement parsque l'esprit à bloqué un accès à une émanation durant une certaine période,  parsque cet accès à été testé par une autre émanation (on appelle sa une vie antérieure). Quand on teste quelque chose avec une émanation on teste aussi l'inverse avec une autre dans la dualité (action / réaction). Le karma c'est ça au niveau de l'esprit divin. (Il semble que l'ensemble des actions de toutes les émanations doivent s'annuler entre elles à la fin, mais c'est une autre histoire. *)

Ces formes multiples vont s'illusionner quand à leur autonomie et leur existance indépendante. S la conscience redescent au niveau de ces émanations elle vas même pouvoir oublier d'ou elles est issue (donc qu'en fait elle est le chef d'orchestre de tout ça.) L'intéret de déchoir à ce niveau est surement de pousser l'expérience à son paroxysme et d'influencer d'avantage la matière. (c'est pour ça qu'un bouddha peu faire le sacrifice de descendre à ce niveau : pour aider la matière à s'élever  et aider les autres à remonter.).

Le risque est donc de s'oublier dans le niveau ou on est descendu et de ne plus arriver à remonter. C'est bien évidement ce qui se passe pour la plupart des consciences. On est descendu à un niveau assez bas en passant par différentes strates. Plus on se rappelle d'ou on est issu, plus on peut remonter haut à la mort.

Quelqu'un qui c'est totalement oublié en mourrant deviendra un fantome dans la dimension du dessus(ether), et il n'aura qu'une vue d'ensemble sur sa vie précédente, il peut meme partir en quete d'une famille pour se réincarner à partir de la et donc vivre chacune des inombrables vies une à une. Si il se rappelle un peu plus ou qu'il est aidé il peut remonter au niveau spirituel (tunnel de lumière). La il aura une vue globale sur son ame, mais il devra encore s'incarner pour vivre des vies.

Il est possible de remonter de plus en plus haut jusqu'a avoir une vue globale dans des part de moins en moins 'manifesté'. Si on remonte au niveau de l'esprit divin, alors on est remonté en haut de l'expérience du monde manifesté et on peu voir d'un coup toutes les incarnations qui ont été créé. A partir de l'esprit divin on peu encore remonter pas mal jusqu'a la source mais c'est encore autre chose.

Le fait de remonter plus ou moins haut ne veut pas dire qu'on a vécu plus ou moins de vie : le nombre d'émanations est identique. Suivant le niveau ou on se fait piéger on peut etre obligé de se les vivres de manière linéaires ou non, c'est ça la différence.

Voila pourquoi les bouddhistes s'entrainent à voir la claire lumière(la source sous sa forme la moins déformée possible). C'est pour remonter tout en haut a la mort tout simplement, en profitant du moment ou la conscience passe dans la vacuité lors de la désincarnation. Au final c'est un peu la conclusion de 'l'étrange histoire de benjamin burton' : "On peu etre ce qu'on veut, mais a la fin il faut lacher prise, simplement".

Un avatar part de tout en haut, il s'incarne dans la matière, et quand il a finis il remonte tout en haut. Simple non?
Nous sommes tous constitué de ces couches multiples : celle de L'humain (émotionnel/mental),  magicien (ether / energie), du saint (spirituel), du nagual, de l'esprit divin et du grand UN (on pourrait découper encore plus surement).

Suivant ce qu'on voit sur soit et chez les autres, on peut remonter à ce niveau. Par exemple je perçois parfaitement le magicien chez les autres et moi même(energie), le saint par moment (au dela de la dualité),  le nagual sur moi même uniquement  en méditant. Si a l'état de veille on voit dieu en tout alors on a de bonne chance de remonter tout en haut. (encore faut il que cette vue soit permanente). Cela peut correspondre à différentes visions de lumière, plus ou moins contaminés jusqu'a la claire lumière. Remonter au dela du cycle des réincarnations est déja suffisant pour pouvoir travailler au retour à la source sereinement, sans prendre le risque de se perdre à nouveau.

Donc au final l'incarnation c'est un saut à l'elastique, on part de tout en haut, on se jette tout en bas et le plus dur n'est pas de descendre, mais de remonter le plus vite possible. Bizarre le jeu divin, non?

*En résumé il semblerais que dans la conscience immobile si une force est créé pour aller à droite, une inverse doit etre créé pour aller à gauche et la somme des deux doit etre nulle. C'est un truc pour créer à partir du vide sans troubler l'immobilité du 'vide'. A approfondir un jour.

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

didier 01/06/2009 21:15

et moi je n'ai rien compris...la perception que j'ai de ce que dit Kadak c'est que c'est une construction intellectuelle très élaborée...mais c'est du mental, juste du mental ! Où est le sentiment? la sensation ? Et surtout la simplicité qui fait que les choses évidentes s'expriment de façon naturelle et intelligibles par tous?

christophe 02/06/2009 09:29


Disons que l'idée est de purifier des cannaux energétiques pour percevoir le monde sous une forme de moins en moins déformée. Puisque au final tout est consitutié de la même énergie (la
lumière).
Le fait que les mystiques  aient une approche différente viens du fait qu'ils travaillent plutot le 7ème chakra et font l'impasse du sixième pour la plupart (ou essaient d'en faire
abstraction). En résumé ils essayent de remonter le plus vite possible pour pleins de raisons.
C'est purement historique et lié à l'histoire des institutions et aux 2000 ans de passif qu'on se trimballe tous.

Bien évidement sa ne veut pas dire que leur technique sont mauvaises ou criticables en soi, il y a juste au moins deux ou trois  gros soucis dont ils font tous abstraction. (tout comme le
sorcier ou le magicien qui ne travaille que le 6ème chakra se trouve face à des écceuils insurmontables).

Je détaillerais à l'occasion surement.



kadak 01/06/2009 14:08

"Bien evidement on peut voir les choses de manière très différentes, mais cette manière de voir qui consiste à considérer que rien n'a d'existance pose problème tant qu'on est pas totalement dans le sans forme".En fait on ne s'est pas compris. Il ne s'agit pas de considérer intellectuellement que rien n'existe, c'est une attitude que j'ai suffisamment critiquée dans mon blog. Il s'agit plus exactement de développer le sentiment que la matière est de la lumière. Cela consiste par exemple à visualiser de manière imaginale que tout est de la lumière quinticolore. Il ne s'agit donc pas d'une simple imagination. Si on a une vague idée de ce que sont les visions de thogal, il suffit d'en projeter la mémoire partout autour de soi, on obtient une méthode efficiente qui fait appel à l'imaginal, ce qui n'a rien à voir avec une simple imagination. Comme expliqué dans mes articles, l'imaginal est la façon dont l'intuition des visions pures se manifeste à notre esprit contaminé, c'est donc un mixte opératif.

christophe 01/06/2009 14:40


Ok je comprend, mais je n'ai aucune idée de ce que peut etre une vision de thogal en fait.


Jonava 01/06/2009 11:32

Christopheles liens, je crois qu'on peut les avoir coupés soit mêmeLorsque j'étais un bébé, je ne voulais pas manger et j'étais un bébé anorexique ce qui est assez rare. On a cru que j'allais mourirje suis toujours là et la nourriture reste un problème maintenant j'ai tendance à trop manger (juste un peu trop)ces liens qui nous relient à la terre, je crois les avoir coupés moi mêmej'ai commencé à me reconnecter avec la pratique du yoga qui m'a fait me sentir reliée à l'universmon premier cours fut justement un cours donné par ma mèrej'ai rompu les liens avec elle car ils étaient nocifs comme je te l'ai dit je croisma question est : comment puis je travailler sur ma connexion à la terre et à la vied'autant que je crois que mon fils a le meme problème que moi (13ans)je te remercie d'avance Jonava

christophe 01/06/2009 12:50


je t'envoi un mail




kadak 01/06/2009 01:53

salut, excuse moi si je tombe comme un cheveu sur la soupe, mais tu parles de vouloir faire l'expérience de la joie/tristesse, mais je ne vois pas bien l'intérêt, vu que la seule vraie joie est divine, la joie/tristesse n'est pas de la joie. Ensuite tu dis "pour aider la matière à s'élever", là encore nouveau problème, il n'y a pas de matière et il n'y en a jamais eu. Ce que nous appelons matière est une vision fictive, une illusion dont nous sommes victimes lorsque la lumière se déploie. Un peu comme si on montre un hologramme de tigre à un sauvage et qu'il prend peur. On ne voit pas bien comment un avatar va pouvoir aider l'hologramme de tigre à devenir moins solide vu qu'il ne l'a jamais été. Peut-être qu'au fond la précision n'est pas importante, mais d'un certain point de vue, ça change quand même quelque chose de penser qu'il y a une réalité à transmuter, ou qu'il n'y en a pas.

christophe 01/06/2009 06:20


Bien evidement on peut voir les choses de manière très différentes, mais cette manière de voir qui consiste à considérer que rien n'a d'existance pose problème tant qu'on est pas totalement dans le
sans forme. Qu'on se considère perdu dans une illusion ou dans une énergie dense au final, le but est de créer une voie de remontée.Disons que nous abordons le problème sous des angles totalement
différent.

Pour ce qui est d'aider la matière à s'élever, ça à un sens : il s'agit de faire remonter les choses plus près de la source. C'est très concret pour moi, puisque le niveau vibratoire actuel est
déja largement plus élevé qu'il y a ne serais ce que 6 mois (les corps physiques réagissent beaucoup plus vite et le niveau de densité qui était infernal il y a 6 mois et m'obligeait à rester en
dehors de mon corps est acceptable maintenant.). En théorie si l'ascension peu etre correctement créé dans la matière sa devrait faire remonter tout le monde au début du monde spirituel. Ce qui
fait déja un sacré raccourci pour le chemin de retour à la source.

Un avatar peu aider parsque par dela l'holograme il y a une conscience qui a besoin de retrouver le chemin de la source, et si il rentre dans l'illusion(ou descend dans la matière ce qui est pareil
pour moi) c'est bien pour essayer d'indiquer le chemin de remontée aux autres. La méthode qui consiste à considérer que tout est illusoire et donc essayer de tout arrêter d'un coup est vouée à
l'échec en ce qui me concerne. Donc il faut remonter par des moyens différents.

Pour le reste il est bien difficile de savoir ou on vas, mais j'ai croisé assez de fantomes pour savoir qu'il vaut mieu que les gens comprennent pourquoi c'est toujours mieu d'aller dans le tunnel
de lumière et de lacher prise :)

Bien sur on pourrait débattre jusqu'a la fin des temps, disons qu'au final chacun doit faire suivant ce qui lui fait écho, puisque le chemin de retour est différent pour chacun.

A oui pour la joie et la tristesse: il existe une énergie dont on fait l'expérience au dela de la dualité et cette énergie une fois descendu dans le 'duel' deviens joie et tristesse en se séparant.
Donc a l'origine ce dont l'esprit cherche à faire l'expérience est bien différent, c'est à notre niveau que c'est devenu ça (à force de descendre).

Un peu comme la jouissance et la souffrance se transforment en extase mystique quand on dépasse la dualité : une espèce de mélange des deux qui est l'energie originelle en fait.
Bon, peu importe également :)



jonava 31/05/2009 10:38

C'est magnifique de regarder les choses à ce niveau là. J'ai une question : à un moment de ma vie je me suis sentie complètmement délié du vivant. Comme si je n'apparteanis à rien. Peux tu me dire quelle sorte d'expérience est cela comme si jen'avais aucune racine terrestre, aucun attachement Merci Jonava

christophe 31/05/2009 19:42


C'est un problème d'enracinement.
Quand tu ouvre trop en haut et pas assez en bas sa donne ce genre de problème. Il faut rééquilibrer.
Quand tu vois dans le monde spirituel en étant bien enraciné sa n'a rien à voir :)