Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 19:30
Thérapeute

Notre éducation considère le 'thérapeute' comme toujours compétent. C'est le marabout docteur qui a le bon diplôme écrit sur son mur. Lui 'sait' et les autres ne 'savent pas'. Lui peut soigner, lui grand sorcier,  ounga ounga !!
Voilà, en résumé, comment on perçoit les thérapeutes et l'image qui est renvoyée sur eux inconsciemment.
Peu importe la nature du bout de papier sur le mur, et savoir s’il est reconnu par l'état, c'est une autre histoire.

Inconsciemment, voilà le profil d'un thérapeute moyen à l'heure actuelle : C'est quelqu'un qui a besoin de se soigner, mais qui ne le fait pas, et s’il soigne les autres, c'est pour éviter de se soigner lui même. Le thérapeute n'a pas compris que chaque patient qui entre dans son cabinet le met face à un problème qu'il doit potentiellement régler sur lui même.

Dans le meilleur des cas, il peut être mis face à des maladies ou des contrecoups pour l'obliger à évoluer, ou bien passer toute sa vie à ne pas évoluer en regardant évoluer les autres. En se positionnant en thérapeute ainsi, on crée des malades. Simplement pour pouvoir vivre son expérience.

Donc, on peut dire que le positionnement n’est pas forcément terrible. Mais comment faire quand on est thérapeute ou amené à le devenir ?

Comprendre que celui qui vient à votre rencontre est là pour nous mettre face à un problème que nous avons aussi. Si le positionnement du thérapeute est correct, qu'il se positionne en accompagnateur qui aide les autres à évoluer, alors, systématiquement, régler un problème chez un patient, va régler un problème chez lui en contrecoup (par action / réaction).

Comprendre qu'il n'y a pas de 'malades', c'est à dire des gens qui devraient être construits suivant un plan figé précis et qui ont été mal construits, mais bien des âmes en transformation sur des chemins différents.

Il s'agit de l'INTENTION mise par le thérapeute, peu importe la thérapie pratiquée ou ce qu'il y a écrit sur la plaque au mur.

Une thérapie réussie est une rencontre entre deux personnes dont le problème fait écho l'un à l'autre, et qui s'aident mutuellement à évoluer par une méthode qui leur fait écho à elles deux, pas un truc impersonnel qui guérit, du moment qu'une personne a un bout de papier épinglé au mur... c'est une chose dynamique qui évolue constamment et varie d'un patient à un autre.

Savant

On retrouve ce positionnement en tout.  Par exemple, vouloir savoir, ou être savant, c'est créer des ignorants pour pouvoir vivre son expérience. On essaye de figer des informations et on met une plaque au mur pour faire semblant qu'on sait.

Une fois qu'on a accédé assez haut, il devient évident que rien ne peut être permanent à notre niveau relatif, car les vérités absolues sont sans formes et inexprimables.

Ne peuvent donc être exprimées que des choses relatives au temps T, leur intérêt étant d'être lancé aux 4 vents pour permettre de faire écho aux 'parts élevées' des autres, afin que eux, accèdent par leur propre moyen à leur vérité.

Croire qu'une phrase exprime une vérité figée gravée dans le marbre, est illusoire et utopique.

Finalité:

Vient un autre positionnement bien difficile qui est le centre du problème. Substituer le soi divin au petit soi humain.

Parce que tous ces problèmes que j'ai évoqué plus haut font écho au même problème dans l'absolu. Remplacer l'Ego qui cherche à figer une illusion dans la matière par l'essence dynamique et 'sans forme' du divin. "Que ta volonté soit faite et non la mienne" n'est pas encore une bonne phrase a priori. Parce qu'elle sous entend qu'il y a une volonté au niveau de l'Ego. Or, c'est faux.

Il n'y a qu'une illusion sans consistance (une pauvre émanation) qui essaye de se 'figer' dans la matière et de se persuader d'une existence individuelle. Au final, le bon positionnement est de cesser de figer et de laisser la dynamique de l'esprit divin nous investir. Chacun doit trouver sa manière d'y arriver et c'est bien loin d'être simple.

Tout l'enjeu de l'évolution est bien là, pourtant...

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires