Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 19:10
Donc, le plus gros du travail qui est fait à l'heure actuelle, consiste à me permettre d'accepter d'être humain et de vivre l'expérience humaine ici bas.

La première étape a été de reconstruire des couches plus étanches, pour m'isoler un peu plus des énergies que je croise dans l'océan. Après tout, j'ai le droit de faire semblant d'être séparé moi aussi, non? C'est un travail qui s'est fait sur le long terme en étant guidé par l'archange, et en faisant jaillir l'énergie du non manifesté pour qu'elle reconstitue mes corps à sa convenance (donc en passant par le père/mère). Ca m'a permis de remettre pas mal d'ordre déjà. A partir de là, j'ai commencé à pouvoir avoir une certaine intimité énergétique (qui est relative, mais disons que j'ai cessé de fusionner avec tout ce qui bouge pour créer une forme limitée).

La deuxième étape a été d'accepter la notion d'identité et de pouvoir réintégrer le monde  à l'intérieur, au lieu de le voir de l'extérieur. C'est l'étape de résolution du mental et de l'autisme(en neurotraining), qui a duré deux jours de boulot non stop de la lumière et du feu sur ma pauvre cervelle. (le cerveau n'est que la projection matérielle d'une chose plus complexe). J'ai pu commencer à me percevoir d'un point de vue à l'intérieur de l'image au lieu d'être l'image entière. La différence est énorme. C'est comme si, au lieu de jouer à un jeu sur écran, on pouvait vivre le jeu. C'est le principe de l'incarnation, et c'est saisissant. A ce moment précis, j'ai compris pourquoi nous revenions toujours ici, je ne peux pas le décrire mieux, c'est à vivre.

La troisième étape a consisté à habiter la forme du point de vue (du corps) où je suis, en ne laissant pas déborder ma perception de l'énergie. C'est comme si mon énergie avait épousé la forme du corps, et quand c'est arrivé, j'ai compris que je pourrais faire pareil sur n'importe quoi sans perdre ma conscience: une table, un tableau, une tasse, n'importe quoi, et aller l'habiter comme si c'était une forme que j'épouse. Mais bon, jouer à être un humain est un jeu plus évolué que jouer à être une table. C'est une tricherie et un trompe l'oeil, l'énergie est toujours au delà du corps, mais je ne le perçois plus constamment si je n'y fais pas attention, ce qui est une sérieuse évolution.

La quatrième étape s'est passée sur le rocher de l'incarnation.
Quand j'en suis redescendu, j'ai eu l'impression d'être devenu minuscule. Il m'a fallu un moment pour m'adapter à la sensation. Comme si, avant, je regardais des Schtroumphs et que, brusquement, j'avais le point de vue 'subtil' du Schtroumpf.

En réalité, la perception sans forme a accepté de focaliser sur l'expérience humaine précise, ou au moins de faire semblant, et non plus d'être dans une part immense de l'univers. Sur la double vue, il s'est passé pareil: c'est comme si, au lieu de regarder sur un espace très vaste, elle avait accepté de zoomer sur mon niveau humain et sur son environnement immédiat.

Le plus gros du boulot fait sur l'ancrage pendant le week-end par différents esprits,  me permet de faire varier le point de vue. Mon incarnation n'est donc pas 'fermée' et 'totale' mais je peux, par moments, demander à avoir le point de vue incarné, ou le point de vue global. C'est un peu fluctuant et j'ai du mal à recentrer l'expérience sur l'humain, mais j'en ai la possibilité maintenant!

Voilà, j'ai essayé de décrire au plus juste des choses somme toute, très relatives et pourtant fondamentales.

L'incarnation au final n'est qu'un trompe l'oeil, mais si on cumule toutes les 'feintes' et qu'on ne laisse pas déborder les perceptions, on peut vraiment s'y laisser prendre. Et par moment c'est réellement captivant.

L'âme et l'esprit divin s'amusent beaucoup, au final y'a que le mental qui marronne, mais bon, c'est le jeu...

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

Soralili 21/05/2009 00:06

Je gamberge la-dessus ( de manière pas trop cérébrale j'espère). j'ai tenté de percevoir quelle  "Bon Dieu d'intention" j'étais :-)Pas complètement évident...ce que j'ai trouvé de plus plausible au départ ...Pour moi ce fut l'expérience de la liberté de s'autoriser après la limitation éducative, de l'amour conjugal après l'horreur conjugale,  de la liberté après la peur, de la créativité après l'interdiction de créer ... et puis tant de choses, ... j'ai l'impression maintenant que c'est "tous les possibles", il n'y a que nous pour décider en fait, parce qu'il y a que nous qui nous limitons...ou qui continuons à nous limiter. ... et finalement cela ne recoupe-t-il pas simplement l'expérience de l'incarnation humaine avec TOUT de possible ???? ( donc pas s'enfoncer trois mois dans la vase ou de voler sans ailes...mais de prendre n'importe quel rôle social ou psychologique) (me suis même imaginée être possible d'être exactement comme mon voisin de palier,  une vamp, un individu peu recommandable, un génie ou un banquier - même un banquier, si ! :-))...C'est  juste une possibilité/volonté de lâcher encore et encore des peurs,  pour s'autoriser à expérimenter ce que nos conditionnements (éducatifs, culturels karmiqes) nous ont interdits...bref la "divine intention" me semblerait pas loin de rejoindre quelque chose comme la LIBERTE.

christophe 21/05/2009 09:45


Tu es tout simplement libre d'etre ce que tu veut, particulièrement en ce moment :)
Pourtant tu verra un jour que tu exprime toujours une certaine intention dans tes actions.
Peu importe au fond la raison, on est la pour jouer.


Soralili 15/05/2009 22:30

oui oui ! ça répond bien à ce que je viens de travailler !!Peux-tu développer un peu plus ce qui se cache sous "l'intention de l'esprit divin" ?Merci à Toi :-)

christophe 17/05/2009 08:28


A l'origine nous incarnons simplement l'envie de l'esprit divin d'expérimenter un aspect de lui même. Et c'est une intention très simple souvent : faire l'expérience de la vérité, de la joie
etc...
Bien sur dans la dualité pour expérimenter une chose on expérimenter aussi son contraire.
(pour éxpérimenter la joie on doit expérimenter la tristresse etc...)
Mais au dela de la dualité joie et tristesse ne sont plus qu'une seule énergie, la séparation n'est que le fruit de la dualité.
Nous ne somme rien de plus que l'incarnation d'une intention à expérimenter.


Soralili 13/05/2009 22:08

merci pour ces réponses ! :-)Je suis (autant que faire se peut :-)) persuadée de savoir ce que je suis venue faire ici, en tout cas dans cette vie ( et autant que je le sente dans la filiation de mes vie depuis XX 000 ans... ce qui veut dire que je rame un poil , plutot poussive quoi !!! :-) et dans ce monde. c'est tellement évident depuis quinze ans par mon ressenti et les évênements extérieurs que je ne peut pas le nier sans me nier moi-même ( à moins que je ne sois totalement dans l'illusion, ce qui est évidement possible)D'après ta compréhension, y a t-il un "petit" but, un "chemin de petite vie" ( ce que l'on a à faire dans cette vie précise) et un autre chemin, plus large encore, plus lié à notre nature divine ? ou l'un est fondu à l'autre ?Je comprend bien ce que tu dis, qu'on doit avoir une vision du monde en fonction de son shéma mental ( et la vision d'un chien, d'une mouche ou d'une murène ce doit être encore incroyablement différent !). ... je trourne autour de quelque chose comme "au fond, le monde est ce que l'on perçoit" ( et comme sans doute nos combinaisons percetives sont toutes différents, cela doit donner des mondes différents... ce qui explique aussi la logique incomprensible de l'Autre :-)  ce n'est pas un baratin mental,  j'essaye de comprendre la perception du monde par les autres et d'affiner ma propreperception du monde. ( je n'avais finalement jamais rééllement chercher à comprendre comment je le percevais, par habitude et par supposition rapide que tout le monde percevait le monde à peu près pareillement - merci de me donner cette occasion d'ouverture et de tolérance...)Je n'arrive pas bien à m'exprimer je crois. mais ça me fait bosser sur un truc !!! énorme ! j'ai l'impression qu'il y a une sorte de révélation derrière.

christophe 14/05/2009 06:57


Le monde peut se percevoir à plusieurs niveau.
A la base nous incarnons une simple intention de l'esprit divin qui a pris forme. Sa peu etre la première question à se poser : quelle intention est ce que j'incarne?

L'ame voit les choses globalement et peu décider de passer une vie complète à expérimenter un aspect de l'intention qu'elle incarne, ou bien à les regarder toute sous tous les angles.

Dans une vie donnée il y a une succession d'expérience, mais au final c'est un peu comme un jeu vidéo. Si il n'y a plus d'épreuve le jeu est finis. Hors le jeu ne finis jamais (a moins qu'on
souhaite remonter). On peu avoir des vies ou on a juste envie de se reposer et d'avancer tranquille et d'autres ou on nous met la pression pour évoluer à vitesse grand V

Au final retrouver le sens de la vie c'est retrouver le plaisir des expériences.


lira 13/05/2009 18:19

bonjour christophe, donc si j'ai bien compris,le désir de ton âme serais de transcender la matière,faire évoluer ta propre envellope (matière/énergétique) ?et quand est t'il de ta nature de druide que tu as découverte avec le médium,est elle aussi en rapport avec le désir de ton âme?

christophe 14/05/2009 06:47


Disons que j'incarne une énergie de la nature (d'ou la notion de druide) mais je ne peut pas accéder à cet aspect tant que je n'ai pas résolu plusieurs choses. (d'ou les blocages sur la
nature).
Nous sommes en fin de cycle et mon ame veut changer de role sur le prochain cycle, ce qui impliquait de passer ici. Je n'en sais pas plus.


géobiologie 13/05/2009 10:13

si tu me permet un commentaire sur les trois jours Christophe. effectivement selon les "types" énergétique il y a généralement une logique différente, surtout dans les 2 % qui sont d'ailleurs plutot 0,5 %.Sur un même lieu les personnes peuvent avoir un ressenti d'incarnation et l'inverse, car c'est plutot des lieux d'équilibrage.Un commentaire général et pour Soralili, souvant les personne cherchent à sortir de ce corps avant de l'avoir complètement intégré. Fuite, peut être, mais bon il faut bie jouer