Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 19:00
Hier soir, une peur énorme est remontée sans raison apparente, alors qu'on était en train de chatter avec JP et d'autres du stage de géobiologie. J'ai reconnu une énergie très désagréable qui a commencé à monter à la place de l'énergie du bas, je l'ai assez vite reconnue. Mais par contre, la panique folle qui en a suivi, m'a empêché de réagir avec lucidité.

J'ai réussi quand même à comprendre qu'une peur énorme, située au niveau du coeur (un blocage donc) transforme l'énergie du bas en quelque chose que je ne supporte pas. Surement pour m'empêcher de la faire monter. Après discussion avec le géobio, il en est sorti qu'il s'agit d'une peur très forte de la solitude. Sitôt le mot 'solitude' évoqué, j'ai pu la calmer un peu, et reconvertir l'énergie du bas.

Le soir, je suis allé me coucher, et j'ai commencé à travailler sur le sujet. D'abord, la peur panique est revenue, une peur énorme que je n'avais pas connue avant : c'est plus une sorte d'angoisse monumentale d'ailleurs.

En fait, j'ai essayé de parler avec un archange (je bosse avec Gabriel). Il était bien là, mais ne me parlait pas. Qui plus est, son énergie était une partie de moi. Pareil avec tout le reste : en fait, j'ai réalisé que tout était moi, donc, plus rien ne pouvait me répondre et rien ne pouvait me conseiller, j'étais seul puisque tout était moi. (par contre, heureusement, en contrepartie ma clarté d'esprit était décuplée et j'ai pu comprendre des choses qui ne m'avaient pas effleurées avant).

Le problème, c'est que je me suis retrouvé à monter trop haut dans le divin, avec les pieds cloués dans la dualité. J'ai donc fait l'expérience de l'unité: c'est à dire que j'ai expérimenté que je n'étais pas seulement à la droite du père, mais le père lui même. Et que j'étais seul sur l'éternité et pour l'éternité. Normalement, lorsque cette expérience est vécue dans le divin, elle est vécue comme une extase. Mais là, je l'ai vécue dans la dualité : j'ai donc vécu une sensation divine avec ma partie humaine. C'est quelque chose qui m'a fait littéralement disjoncter. (ma partie humaine n'a pas du tout envie d'être seule pour l'éternité!)

J'ai réussi à faire redescendre les choses en m'enracinant très fortement à la déesse : l'énergie est montée avec une puissance égale du bas, et sous une forme 'divine', ça a été suffisant pour me faire ré-atterrir, et l'angoisse terrible s'est calmée.

C'est la suite logique de la séance de neurotraining (en fait je pense que c'est ça qui a fait bouger le problème)  : je suis déséquilibré parce que je me tiens trop dans le divin et pas assez dans la matière.  Pour entrer dans le divin totalement, il faut un équilibre total entre le haut et le bas. Je peux monter très haut mais pas m'enraciner à puissance égale en bas.

J'ai pu, à nouveau, me recentrer dans le coeur à mi chemin entre le ciel et la terre, et j'ai pu, à nouveau, parler avec l'esprit et les archanges: ils n'étaient plus moi. J'ai appris pas mal de choses en discutant avec eux cette nuit, et cette expérience m'a beaucoup fait bouger.

Le lendemain matin, j'ai réalisé que le blocage était là, sous le coeur : je lui ai demandé de se mettre devant moi et de m'expliquer. En fait, la peur s'est mise devant moi (comme n'importe quelle énergie) et elle m'a délivré son message par télépathie.  (heureusement parce qu'elle m'a envoyé deux heures de conférences en un instant, je ne m'en serait pas sorti en discutant). Elle a disparu sitôt son message délivré.

J'ai compris qu'elle était issue d'une autre vie où j'ai fait précisément cette expérience mystique de l'unité, avec le décalage dans la dualité. La terreur qui en a suivi n'a jamais pu être dépassée et j'ai emporté la peur avec moi.
Elle s'est mise sous le cœur, avec pour mission d'empêcher l'énergie du bas de monter pour que je ne remonte plus à l'unité : seul moyen pour moi de m'empêcher de découvrir l'horrible vérité : Dieu est seul !
Cette peur là, a conditionné pratiquement toute ma vie (elle m'a fait un compte rendu de toutes les conséquences et les événements de cette vie en rapport).

Mais, en réalité, le problème vient simplement du décalage entre la personnalité divine et la personnalité humaine.
Donc, c'est bien de vouloir monter, mais sans un enracinement à la déesse à toute épreuve, seule la folie peut être au rendez vous. Mon boulot maintenant, consiste principalement à travailler le bas et l'enracinement à nouveau. Tant qu'il ne sera pas égal à ma connexion en haut je n'avancerai pas.


PS : j'ai compris que les peurs et les blocages sont des sortes de 'post it' que nous posons sur notre corps. Ce sont des mémoires d'événements désagréables que nous n'avons pas su comprendre. Leur mission est de délivrer un avertissement pour que l'expérience nous suive, et ils bloquent l'accès à l'expérience en question par leur positionnement, ainsi, nous sommes sûrs qu'avant de revivre l'expérience, le message d'avertissement sera délivré!

Ca me rappelle un film : mémento.
C'est l'histoire d'un homme qui a perdu sa mémoire immédiate (sa mémoire n'excède pas 5 minutes) et qui est pris en pleine enquête pour retrouver l'assassin de sa femme. Il tatoue des messages sur son corps comme des avertissements, pour être sur de pouvoir les retenir plus tard. Bien sur, quand il les lit c'est un peu le bordel, il ne comprend plus trop des fois...
Le film est très original, parce qu’il est tourné à l'envers par tranches de 5 minutes pour que nous puissions vivre les choses comme lui. C'est un très bon film. Les blocages des peurs sur notre corps énergétique ressemblent un peu à ça.

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

yannick 28/04/2009 13:56

Le coup des blocages et tout ça se passe également au niveau de l'Ego ( j'en viens même à me demander si ce n'est pas justement tout l'Ego )Par exemple, si votre père avait pour habitude de vous frapper avec une poële TEFAL, vous allez vous traîner une phobie des poëles TEFAL même si votre père meurt ou s'en va. C'est une limite liée à l'instinct de survie. Ces constructions sont cimentées par des émotions, si on enlève l'émotion, la construction s'effondre.Les émotions permettent à l'Ego de savoir si l'expérience est positive ou négative, si elle est positive on va chercher à la reproduire, sinon on la stocke et tous les souvenirs liés à cette expérience négative ( genre une personne ou un objet ) vont ramener cette émotion à la surface dès qu'on les recroisera.Ca reste un processus mécanique, du coup on se retrouve assez facilement avec les mauvaises peurs aux mauvais endroits ou des constructions obsolètes qui n'ont plus lieu d'être.Je sais pas si c'est trop clair :-)

voyageur 21/04/2009 01:11

je rammene tout a moi mais y a des correspondances qui se font quand je lis:j'ai pas passé le cap de la peur:apres une forte dispute avec le patron,j'ai pas pu y retouner(au boulot)tetanisé par le mental,messages de peur,de culpabilite,d'orgeuil,bref,a la fin :demission;c'est une chose que je revis,je clache regulierement,mais la j'ai pas pu m'enfuir totalement face une certaine realité

christophe 21/04/2009 08:56


La confusion père / patron est un grand classique. Sans cette confusion personne ne pourrais accepter les conditions de fonctionnement de la société.
C'est un moyen de  faire rejouer un conflit famillial non résolu bien souvent.


Soralili 21/04/2009 00:09

Merci Je creuse, je creuse.... mais j'atteint pas le fond du problème ! :-)c'est juste une très grosse problématique que je dois trimballer depuisquelques millénaire :-)

christophe 21/04/2009 08:53


Peut etre simplement la peur de percevoir:)


François 19/04/2009 12:22

Désolé de faire un commentaire dans le commentaire, mais je tennais à remercier le clavier de kadak qui m'a obligé à regarder en face quelque aspect de mon ego pour me permettre d'en prendre pleinement conscience (bon il m'a bien falu 10 min pour comprendre). Donc merci à toi kadak et à ton clavier .

kadak 19/04/2009 01:45

Désolée. La réalisation est donc le contraire de la solitude, c'est plutôt la compagnie infinie et perpétuelle... Apparemment tu peux éventuellement voir une partie de la nature divine mais ton karma t'empêche de voir correctement les autres bouddhas qui sont dedans, normal on ne peut pas les voir vraiment avant la 10è terre.

christophe 19/04/2009 08:04


Je peut accéder à une partie assez haute, mais pas entrer dedant, j'en ramène des informations partielles exprimés par ma personnalités humaine.
Et c'est pas la première fois que sa arrive, d'ou le karma que j'ai revécu.

Donc pour l'instant faut épurer encore.

Depuis deux jours je bosse principalement a lever l'illusion (c'est des blocages du coronnal) et à intégrer le bas.(le deuxième chakra pose toujours problème mais j'avance).

Donc toujours pareil : sa sert à rien de monter haut si le bas est pas nikel. C'est la morale de l'histoire.