Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 19:25

Je signale la sortie d'un livre sur le sujet, pour ceux qui s'y interessent.


  ********************************

« Bioéconomie et Solidarisme, d’un monde « libéral » à un monde libéré :

pour une économie au service de la vie ! »,

Prix coup de cœur du jury Grand Prix des Idées  Durables

 

Il n’y a pas que le communisme ou le capitalisme dans l’univers des possibilités,

on avance trop souvent cet antagonisme pour justifier le maintien du capitalisme tel qu’il est,ou avec quelques rustines pour survivre à la crise. Mais survivra-t-il ? Et si non, par quoi le remplacer ?

 

Vous trouverez donc dans ce livre les fondements d’un nouveau modèle économique

(celui d’une économie vitaliste fondée sur les mécanismes du Vivant),une analyse de notre système économique et social, et de nombreuses propositions pour sortir de la crise.Chaque citoyen peut vivre dignement dans un mode de fonctionnement

qui prenne soin de la Terre et de ses habitants, au lieu de la détruire.La proposition est d’envisager la société comme un organisme vivant, comparable à un corps humain.
Le système économique y est donc décrit comme un système biologique : l’équilibre et le respect de la Vie doit y régner en permanence pour la bonne santé du système
et de chacune des cellules humaines qui y vivent. Avec quelques propositions judicieuses, sans qu’il ne soit nécessaire de faire une révolution, vous constaterez que notre système actuel peut muter facilement pour accomplir enfin sa mission : permettre à l’homme de bien vivre sur sa planète, dans le respect de l’environnement.Vous observerez que le chômage peut être entièrement jugulé, ainsi que les problèmes liés aux délocalisations et aux immigrations de pauvreté. De même, vous pourrez voir que les retraites peuvent être confortables et que l’homme n’est pas obligé de travailler toujours plus, avec une diminution de tous ses acquis sociaux, contrairement à ce qu’amènent toutes les solutions anti-crise qui nous sont offertes aujourd’hui.

 

A l’heure où l’on s’interroge sur la validité de notre système financier, où des milliers de personnes perdent leur emploi chaque jour, ce modèle économique peut vous offrir des perspectives de gouvernances nouvelles. Vous trouverez ci-après une courte présentation de la bioéconomie organique.

 

En vous remerciant de votre attention, je vous prie de recevoir Madame, Monsieur 

l’expression de mes salutations les plus respectueuses.

 

Marie Martin-Pécheux

marie.martin-pecheux@wanadoo.fr

 

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Présentation de la bioéconomie :


Contrairement aux modèles économiques qui sous-tendent les derniers systèmes économiques et sociaux connus,
la bioéconomie organique prend appui sur les mécanismes du Vivant.

 

Au lieu de mettre  l'Argent au centre de toutes décisions,
à l’aide de bilans comptables froids et complètement détachés du réel
et à des indices incompétents comme le PIB,

la Bioéconomie met la Vie au centre en utilisant des propositions

et des indices fondés sur la vitalité du corps social planétaire humain.

 

En effet, elle considère l'humanité comme un organisme vivant,

où les individus sont comparables à des cellules,

     les entreprises, les régions ou les états à des tissus ou des organes,

     les services publics remplissant des fonctions organiques indispensables.

 

Notre société, cet organisme planétaire humain,

est en vie grâce à des fluides (argent, eau, énergie...)

et à des nutriments (objets manufacturés, alimentation, services).

La bonne santé économique et sociale de notre propre pays et de l'humanité toute entière

dépendent étroitement de la bonne qualité,

de la correcte circulation et répartition de ces fluides et nutriments.

 

En observant ce qui permet à un organisme vivant de se maintenir en bonne forme

et même d'améliorer sa vitalité,

la bioéconomie organique dispose de lois et d'indices biovitaux

permettant de voir la naissance d'une économie enfin respectueuse de chaque humain,

des autres êtres vivants, et l'ensemble de l'écosystème planétaire,

dans un principe transversal de solidarité

(solidarité entre générations présentes, entre territoires, entre producteurs et consommateurs ;

solidarité avec les générations futures, avec les autres espèces vivantes et envers l’ensemble de la biosphère).

 

En réalité, la faim, l'exploitation, le chômage ne sont pas des fatalités,

ils ne sont que les conséquences du système actuel,

obsolète, bancal et profondément défaillant.

La misère, l’exploitation des personnes, les délocalisations et les émigrations

n'ont aucune raison d'être dans ce modèle économique

qui nous permet de résoudre tous nos besoins vitaux de base, où que nous habitions sur Terre.

 

La Bioéconomie préconise une mutation du système monétaire, une politique de travaux publics,

de travaux de restauration et de services publics améliorés, ainsi qu’un Revenu Citoyen Vital.  

Elle fonctionne grâce à des indices économiques intelligents.

 

Elle nous aide aussi à inverser les impacts profondément négatifs de l'économie moderne

(casse des services publics, dégradation des rapports sociaux, condition de vie ou de travail inhumains,

délocalisations, disparition des espèces, pollution, destruction de l'environnement,

aggravation du changement climatique, etc.)

en réorientant en douceur et naturellement toutes les valeurs marchandes,

grâce à une unique Taxe BioEcoSociétale,

basée sur des Indices EcoSociétaux et Ecologiques :

plus ces indices sont élevés, plus le produit ou service est taxé. Et inversement.


La Bioéconomie organique invite donc à quelques changements possibles de règles

pour assainir rapidement le système, et passer ainsi naturellement à un nouveau mode de gestion,une gestion solidariste, fondé sur le respect des mécanismes de la Vie.


Partager cet article

Repost 0
Published by christophe
commenter cet article

commentaires

Ben 08/04/2009 21:26

Mhhhhh. J'ai envie de vous conseillez (christophe et les autres un chapitre du livre : La vie des maitres. (que j'ai relus, récemment).

Page 42 : 1.7. La multiplication des pains. - La parole créatrice - Le Christ dans l’homme.

Le lien du livre pdf:

http://www.nous-les-dieux.org/images/7/74/La_Vie_des_Maitres.pdf

----

Je résume l'idée principal :

Il fut, un temps ou l'homme n'était pas séparer de dieu, il demandait et recevais.

Un jours et s'en sépara et créa la dualité et ce qui en suiva la maladie et la détrution.....

Enfaite, nous nous reposons sur la réalité et sur les autres pour obtenir, ce que nous avons besoin, alors que dieu est toujours a notre coté pour nous l'offrir directement.
Enfin, heu autant pour moi.. hihihi

Bonne soirée à tous.

lds 08/04/2009 09:46

Et tu en penses quoi, Christophe ?

christophe 08/04/2009 10:55


Et bien que chacun se fasse son avis, il peu etre intéréssant d'ouvrir des horizons et de réaliser que 'peu etre' le système actuel n'est pas conçu de manière idéale.