Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 18:10
Bon allez, alors que je vide mon karma familial je vais revenir un peu sur l'évolution de la famille qui me semble très intéressante ces dernières années.
En fait, dans la famille, il y a un rapport difficile au départ, entre frères et soeurs, et parents. Disons que l'éducation était stricte, et il y a une quantité de non dits et de problèmes importants dûs aux ancêtres entre autres : mais bon, disons pas plus que dans n'importe quelle famille standard.

Je me rappelle d'un phrase d'une thérapeute qui était parlante alors que je commençais à travailler sur moi, pour résumer la situation :  "Il y a beaucoup d'amour dans votre famille, simplement, personne ne sait l'exprimer, et, du coup, il est détourné et masqué."

L'arrivée d'enfants dans la famille a énormément changé la donne.  J'ai été immédiatement marqué par le niveau vibratoire des enfants : c'est clair que ça vole plus haut que nous. Ma mère a eu immédiatement un rapport très fort avec le premier petit enfant (ce qui est normal). Sur le coup, je me suis demandé ce que ça allait donner. Elle n'est pas facile en relation : elle a beaucoup d'amour, mais énormément de peurs; et, du coup, elle tombe facilement dans le tyrannique, ce qui rend les rapports houleux, voire terriblement conflictuels.

J'ai été assez rapidement impressionné par la connexion en haut du petit : lumière dans le troisième oeil et le chakra coronal. Donc, plutôt bien connecté pour un enfant.

Je m'attendais à ce que le premier s'en prenne plein la gueule. Et bien non, c'est plutôt l'inverse.
Non seulement elle a énormément évolué à ce niveau, mais, en plus, lui n'a pas été affecté par le coté tyrannique.

Ma mère a tendance à 'péter des câbles' ce qui fait fuir tout le monde, et c'est un truc qu'on n’a jamais su réellement gérer dans la famille. Je crois que je me rappellerai toujours du petit, vers 5 ans, en train de nous expliquer que, quand elle était comme ça, eh bien "Tu te colles contre le mur, tu attends, et puis ma foi ça lui passe."

En fait, je crois pouvoir dire qu'il a énormément fait évoluer l'amour dans la famille. Les autres enfants également, c'est un fait. Mais lui, est carrément particulier. C'est clairement ce qu'on appelle un enfant cristal.
Je n'aime pas trop les catégories (indigo et autres comme faites dans le new age) mais en fait, c'est une réalité. ( et je suis bien obligé de reconnaitre que je me reconnais dans pas mal de descriptions d'indigos.)

Non seulement il n'est pas affecté par le karma négatif de la famille, mais en plus, c'est lui qui a obligé ma mère à évoluer, et ce n'était pas gagné. Il est bien connecté en haut et fonctionne très différemment du commun des gens.

La génération des jeunes de 20-25 ans est en refus total de notre société : mais eux n'ont pas su se rebeller, et j'ai l'impression que ça fait une génération de 'sacrifiés' inadaptés, et incapables de changer les choses. Au final, à part fumer de l'herbe, je n'ai pas l'impression qu'ils tirent vraiment leur épingle du jeu, pour la plus grande majorité (mais je me trompe peut-être? Et puis, ne généralisons pas non plus.).

La génération des jeunes enfants qui arrivent va être bien différente, et vu que tous les 'vieux' qui vibrent trop bas vont dégager au fil du temps (mort de vieillesse ou inadaptation aux nouvelles énergies, qui sont assez dures et seront de plus en plus radicales dans l'intention de changement) ces nouvelles générations vont pouvoir commencer à faire le boulot de changement réel de la société.

Les indigos sont là pour révéler les mensonges et 'dépoussiérer' l'ancien, les « cristal » pour nous réapprendre l'amour et amener de nouvelles manières de fonctionner. D'autres plus évolués encore vont arriver.

De toute façon, qui qu'ils soient, et sans entrer dans des 'catégories' trop formatées, les enfants qui arrivent vont faire bouger les choses, tous sans exception; car, par définition, ils sont obligés de vibrer très haut pour s'incarner, au vu des vibrations de la planète.

PS : Bien sur, faut pas tomber dans les excès de certaines sectes qui 'vénèrent' les enfants des nouvelles générations. Un enfant est un enfant et a besoin d'éducation, mais il va falloir apprendre à les éduquer avec amour, et plus à coup de taloches et en les formatant dans des établissement scolaires qui sont clairement incapables d’en faire autre chose que des clones robotisés. C'est notre société qui doit changer pour s'adapter maintenant, ça devient de plus en plus clair.

Les indigos sont des guerriers, et rendent coup pour coup, et les « cristal » forcent même les plus durs à entrer dans l'amour, et ça, c'est une réalité qui est déjà parmi nous. Bien sur, les médecins des écoles vont continuer, un temps, à trouver les indigos hyper actifs ou autistes* au choix, et à leur filer des médocs, et à diagnostiquer les « cristal » comme des dyslexiques ou je ne sais quel syndrome, simplement parce que leur cerveau fonctionne différemment, et est adapté à une nouvelle manière de vivre.

Bon, vu que je gère le karma familial, j'avoue que ça remonte bien, et je suis bien obligé de dire que je suis sur le cul quand je vois le niveau des enfants qui arrivent dans la famille, et à quel point ils ont déjà fait bouger les choses dans le bon sens.

un lien:
http://enfantcristal.over-blog.com/article-28666215.html

* Quand j'étais petit dès le C.P., la prof a demandé à ma mère si je n'étais pas autiste.
Eh bien, je n'ai jamais trop compris pourquoi les autres avaient besoin de parler (moi j'estimais que je recevais déjà trop d'informations que je ne voulais pas connaître, de la famille et même des étrangers, c'était déjà trop dur à encaisser pour moi) et quand je parlais 'dans ma tête', ma foi y'avais toujours quelqu'un pour me répondre et me raconter des histoires en m'envoyant plein d'images. Mais bon, je ne pouvais pas savoir que tout le monde n’était pas comme ça, et je suppose que, de leur côté, personne ne pouvait l'imaginer. Ma foi...

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

Jihon Islava 04/08/2009 13:16

Tu sais je suis totalement d'accord avec cet article et merci car je comprend enfin. :'o)

hiRis 26/03/2009 15:01

"La génération des jeunes de 20-25 ans est en refus total de notre société : mais eux n'ont pas su se rebeller, et j'ai l'impression que sa fait une génération de 'sacrifiés' inadaptés et incapables de changer les choses. Au final à part fumer de l'herbe j'ai pas l'impression qu'ils tirent vraiment leur épingle du jeu pour la plus grande majorité (mais je me trompe peut etre? Et puis ne généralisons pas non plus.)."

Intéressant Stephy.
Nous, on attend; dans cette grande phase de transition.
On est pas si passif que ça.
On est diversifié, passif et actif.
On vibre tous de plus en plus ce que l'on veut vraiment pour nous.
On en a marre de voir tout ce qu'il se passe.
C'est déjà un grand début.

Et on fume de l'herbe parciparlà. *
c'est vraiment mal pour nous tous ? :o

Stephy 24/03/2009 11:45

Je dirais tout simplement que c'est une conception du mot respect qui change.

Vous ne respectiez pas forcement votre patron, et pourtant vous vous défonciez pour lui pour obtenir quelque petit gain par mois.

Dans notre tete c'est ainsi: Je bosse pour toi, j'ai besoin de toi pour vivre, mais tu as besoin de moi pour faire tourner ta boite.
Respectons nous et je ferais ce que tu me demandes, et meme plus si je t'apprecie, ne me respecte pas, et je ferais simplement ce qui est stipulé sur le contrat, et meme moins si possible.

C'est pas une notion de copain copain, mais bien de valeur et de respect ainsi que de soumission à "l'autorité".

Rappel toi auparavant des notions hierarchique, on va dire dans les tribus justement, elles etaient bien plus juste à mes yeux, les sages, les ancetres, etaient superieur, et cela etait bien normal.
Ca n'est plus du tout le cas aujourd'hui, ton superieur en sait rarement plus que toi et pourtant veut te faire passer l'illusion que si, et si tu gobes pas l'illusion, il a le pouvoir de te faire trinquer...

Stephy 23/03/2009 20:41

Étrange, sur ce blog, on semble travailler sur le fait que chaque chose est à sa place, et qu'il faut être dans l'acceptation et le lâcher prise de ce que nous pensons être la "bonne" place, pour s'accorder à ce que la Vie dans son grand ensemble entend par: la "Bonne place". Afin d'intégrer l'amour inconditionnel.

Pour prendre mon cas personnel, (ce que je peux observer) notre génération reflète vraiment bien votre génération.

Certains sont matérialistes, d'autre pas, la seule grande différence sont nos moyens de communications. Nos réseaux d'influences personnels sont plus étendus qu'auparavant, exemple Facebook, qui a été inventé par un jeune de 22ans.

En réalité c'est assez simple de se faire une opinion: on est une continuité. La société, actuellement, en terme de consommation, s'intéresse très fortement à nous. Essaye de nous vendre énormément de chose, pourtant, au moment ou nous allons agir (dans la vie active on va dire) les choses se dégrade et viennent mettre en exergue un sentiment bien latent que nous avons presque tous. Un mal être qui ne se résoud pas par le matériel, pas uniquement du moins, et que ce mal être, n'est pas qu'a l'interieur, on sent que la Societe ne va pas bien.

En fait, de ton point de vue on peut paraitre paumée, mais je dirais qu'on est plutôt en attente pour le moment... Attente d'un déclic, peut être est ce nous ce déclic, mais en tout cas nous sommes préparés, et dores et déjà, on fait partager cette préparation autour de nous.

Quand tu dis que nous n'avons aucun sens de la Hierarchie, tu t'avances enormement. C'est vaste, je dirais que c'est surtout lié à la soumission à l'autorité. Et pour ca tu peux observer les phenomenes de banlieux, où les flics se radicalisent, ainsi que la delinquance. Nous remettons en cause l'autorité, pas parce que hierarchiquement elle n'a pas sa place ou parce que nous trouvons que c'est inutile, mais bien parce que humainement, elle n'a, pour nous, plus sa place dans sa forme actuel.

Par contre, pour moi et la plupart de mes amis, si nos superieur sont gentils, amicaux, pas tyrannique, nous savons etre consciencieux, car cela nous rappele et rechauffe notre flamme qui demande, ou est passé la notion de mérite ???

Voila Voila

christophe 24/03/2009 10:22


En fait c'est la seule chose sure et ce qui vous caractérise le plus, le refus de notion hiérarchique et ce qui vas faire bouger. Et tu l'as bien définis : dans un rapport hiérarchique même si ton
supérieur est un con tu le respecte, vous avez besoin de gens sympas, donc c'est des copains.

Au final votre manière de voir est bien plus juste, et c'est bien cette notion de hiérarchie que vous allez casser le reste dépend de chacun :)


marion 23/03/2009 20:29

je dois une vieille jeune ou une jeune vieille parce que le décalage je le vois pas trop. Je ne considère plus les gens en terme "de classe d'age" mais en terme d'échange. D'humain à humain, il se passe quoi une fois que les chaines et les masques sont plus là :)? la société n'est pas une saloperie c'est juste qu'elle nous ressemble. A nous de changer si on veut que ca soit différent mais changer les autres........sérieux, c'est pas notre rôle!

christophe 24/03/2009 10:23


Il y a une différence énorme dans la mentalité et c'est sa l'évolution :)
Ne pas tout uniformiser : nous sommes égaux mais exprimons chacun un aspect différent :)
On ne pourra pas changer la jeunesse : c'est elle qui vas nous changer!