Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 18:01
1) Nettoyage automatique.

Au départ, je me suis positionné inconsciemment comme 'sauveur du monde'. C'est un aspect qui m'a hanté pendant longtemps, et qu'il a été nécessaire de lâcher complètement récemment, puisque c'est un positionnement 'guerrier' . (c'est lié au karma familial accessoirement, d'où l'idée que tout ça ressort en ce moment.) Un très mauvais positionnement qui m'a valu bien des déboires, mais qui a été mon point de départ:

Donc, j'avais un corps énergétique fendu en deux au niveau de l'axe vertical, ce qui fait que je ramassais tous les problèmes des gens : donc, aucune protection contre l'extérieur et les autres.
Le deal était donc de nettoyer le négatif de la planète : autant dire que c'était suicidaire, mais bon, je n'y peux rien, c'est ce qu’il y avait dans ma tête de dingue. (on l'a fait sauter en neurotraining.) Par contre, je prenais uniquement le négatif que les autres ne voulaient plus : donc, en résumé, je me ramassais toutes les entités dont les autres ne voulaient plus et je channelisais la lumière pour 'transmuter' tout ça. Donc, ça faisait qu'en 5 minutes de contact avec un autre être humain, je n'en pouvais plus, sans compter les gens dont je ne supportais même pas la présence.

Au départ, traverser une rue pleine de monde 10 minutes, m'envoyait au lit 3 heures pour récupérer. Bon, un positionnement pourri quoi, mais apparemment je l'ai choisi pour faire une expérience et commencer à vider mon karma.

Ce positionnement avait l'avantage de ne pas faire n'importe quoi puisque c'était inconscient : il ne nettoyait que les choses dont les autres ne voulaient plus.

2) Nettoyage semi automatique.

Quand mon corps énergétique a enfin été réparé par un archange, au premier stage de géobiologie, j'ai commencé à pouvoir choisir de nettoyer ou non.
A ce moment, j'ai réalisé que, comme je channelisais en permanence par instinct de survie, (dû à mon ancien positionnement) je pouvais me faire remplir de lumière toute la journée, ce qui est bien agréable, et plus marrant que de transmuter toutes les entités de la foule.

Donc je me suis rabattu sur les systèmes qui marchent pour moi : entre autres le double du futur, et j'ai pu commencer à profiter des transferts de conscience sur les autres (plutôt non humains), de manière plus contrôlée.
Ca, plus l'appel d'archange ou d'anges pour nettoyer, associé à la communication avec l'inconscient des humains ou d'autres (télépathie), ont fait que je me suis un peu positionné dans l'extrême. (mais des fois c'est plus clair de demander aux part les plus hautes des humains : elles sont moins confuses que leur esprit conscient.)

D'où la période où j'ai commencé à faire du nettoyage sauvage : c'est resté sous contrôle vu que je ne mets pas mon intention perso, et que j'ai fait trier par des archanges ce que j'ai eu le droit de faire.
Mon incompréhension de la notion d'entité négative m'a mis en face de mon karma de guérisseur et, en même temps, j'ai pu solder ce karma. Ca m'a fait très mal, mais au final, ça a marqué une transition importante pour moi : un début de transformation majeur du corps énergétique (que tout le monde vit plus ou moins facilement en ce moment suivant ses choix.)
Moi, ça c'est fait douloureusement pour tourner un peu la page là dessus.


3) Nettoyage par choix et sans nécessité?

Au final avec tout ce que je lâche en ce moment plusieurs choses importantes surviennent:
a) Je ne 'm'échappe' plus autant qu'avant, ce qui fait que j'ai tendance à rester dans mes corps, et non plus à faire des extensions de conscience avec tout ce qui bouge. Donc à ce niveau ça se stabilise. Je me mêle de moins en moins des affaires des autres, et me centre beaucoup plus sur moi, ce qui n'est pas plus mal.

b) Mes maitres me montrent de plus en plus les choses au niveau spirituel dans les choix des autres et les événements, et je suis obligé de constater qu'en fait, tout est parfait et que le monde n'a certainement pas besoin d'être sauvé, pas plus que les gens.

En fait, dans le meilleur des cas, nous servons d'outils pour l'univers au temps T, histoire de ramener une entité qui n'est pas à sa place, ou bien d'alléger un problème sur quelqu'un qui passe, mais au final si ce n'est pas nous qui le faisons, ça se passe autrement, mais ça se fait quand même.

Le message de l'univers est simple : ne vous chargez d'aucun fardeau parce que vous êtes là pour jouir de la vie, et pas pour traiter des problèmes.
Il n'existe aucun problème en réalité, et lorsque quelque chose nous parait comme tel, à plus haut niveau on peut constater que c'est en réalité une expérience, et, avec une vue qui dépasse la dualité, on peut même voir à quel point elle fait grandir la personne et est perfection non seulement dans ce qu'elle amène, mais également dans la manière dont elle se produit.
Même le pire drame en apparence, cache en réalité une perfection divine, que seule une vue qui dépasse la dualité peut percevoir. Car la dualité est une déformation du mental dûe à notre vision relative.

Bien sur, il faut avoir pas mal dépassé de choses pour commencer à expérimenter les choses ainsi, puisque cette vision dépasse celle du troisième oeil et nécessite de se connecter à l'esprit divin de l'autre ou à la source pour comprendre le pourquoi des choses.

Avec ce début de vision, j'avoue que la notion de guérisseur ou de thérapeute prend vite des tournures étranges, parce qu’on nous fait comprendre qu'on peut aider les autres, et on est même encouragé à le faire, mais qu'il n'y a rien à en tirer pour notre Ego: car nous sommes la main de Dieu à l'instant T, mais si ce n'est pas nous, ça peut aussi bien être autre chose qui passe par là.
Car, tout étant Dieu, sa main est la plus longue qui soit, forcément. C'est celle que nous avons le plus de mal à voir simplement, pourtant elle est partout, et en tout par définition.

En résumé, si je cite la lumière:
"Tu n'as aucune action imposée à réaliser, pas de monde ou de gens à sauver, pas de nécessité que tu le fasses. Tu le fais si c'est ton choix, mais que tu fasse ça ou autre chose, c'est pareil. Tu n'es indispensable en rien au niveau des actes ou des résultats (satisfaction de ton Ego) car l'univers peut faire les choses de multiples façons et de manière parfaite, mais tu es absolument indispensable à l'univers en tant qu'être jouisseur de la vie 'Je suis': car cela est ta vraie nature et ta fonction."

La deuxième chose que j'ai comprise depuis longtemps, c'est que les gens sont tout puissant à un niveau plus haut, et qu'un guérisseur ne fait rien par lui même : c'est l'autre qui accepte ou non, la guérison.
Donc, en fait les thérapeutes, guérisseurs ou médecins sont des 'prétextes' que nous utilisons. Je suis allé voir le médecin : il m'a filé une pilule, j'ai envie de guérir et mon mental a un prétexte, je guéris. Je ne veux pas (généralement parce que le message n’a  pas été entendu) et il peut filer ce qu'il veut, ça ne changera rien, ou bien ça ressortira plus fort ailleurs.

Quand le mental planétaire aura été nettoyé, on comprendra que nous sommes créateurs de nos maladies et que nous en sommes également les guérisseurs. Les autres nous servent de prétexte.
Pendant une période de transition, nous allons devoir malgré tout aider ceux qui ne sont pas encore assez 'éveillés' mais, a priori à long terme la notion de maladie n'aura plus aucun sens en soi.

Un jour, tout le monde sera son propre grand prêtre, donc aura retrouvé sa connexion directe à Dieu en conscience, et sera son propre guérisseur, donc, aura compris que les maladies sont des messages et aura les moyens des les écouter et de moduler son propre corps en conscience.

Nous devons juste gérer une transition d'une centaine d'années tout au plus à mon sens. ( ce qui sera surement suffisant pour occuper la vie de plusieurs d'entres nous !)

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

gaelle 04/10/2009 00:36


ça fait du bien de lire tout ça. Moi être éponge à ondes négatives. Je vis à la place des autres leur malaise. J'en prend conscience mais est une difficulté dingue à rester centrée sur ma vie,
moi... bon j'avance!
J'ai une sensibilité particulière, pourtant je n'ai jamais vraiment pu parler à qui que ce soit de tout ça... tombée "par hasard" sur ton site, hum!
Un jour pas comme un autre, je me suis réveillée sans plus pouvoir arreter t'endendre ce que les gens autour envoyait, pensait... drôle et horrible à la fois!
incontrolable surtout.Je me suis rendu compte que c'était simplement un éveil. (j'avais 22 ans. aujourd'hui j'en ai 29.)
J'ai toujours entendu et senti mais je ne l'avais pas en conscience.  Je trouve ça assez terrible d'être aussi conscient... et pas toujours vraiment utile surtout si on en souffre... rester
dans son corps... mission presque impossible!
J'y travaille, consciemment en me disant: "j'ai ma vie", "mes objectifs"... "non! cet état ne
m'appartiens pas, il n'est pas à moi"... Mon compagnon a un passif lourd, j'ai un tempéramment dépressif depuis longtemps. Lui se sent mieux en ma compagnie, moi je souffre, mais je me rend de plus
en plus compte que c'est la sienne et pas la mienne. Et je commence à mieux gérer ça.... du coup il se dit qu'il va commencer une thérapie... ouf! J'espère juste qu'il va vraiment le faire!
Moi je vois un psy depuis 9 mois... ça aide à mettre le doigt sur des trucs c'est certains, le gros du travail reste ensuite à faire... nettoyer, s'accomplir ensuite...
j'en voulais à ma mère de toutes ses erreurs, elle est formatrice en toucher thérapeutique et a un bon niveau sur le plan des énergies... dans un sens c'est surtout vouloir tuer sa mère pour
pouvoir être mère à son tour (ma petite à 2 ans), mais elle est à un niveau totalement perché et comprend pas (tant pis pour elle) que son amour pour moi me dégoute, elle essaie de m'aimer comme
elle l'a toujours fait mais je trouve ça totalement répugnant, je la trouve déplacée, elle me considère comme une chose acquise et pas un adulte envers qui elle doit se controler tout de meme un
minimum. Je suis toujours au fond de moi cette petite fille battu et humiliée par sa colère. Je n'en guérit pas.
Tous ces termes que tu utilises, de transfert de conscience etc , je les connais bien, j'entend et utilise ces mots, je le vis... jamais au grand dieu jamais je n'avais vu, lu ou entendu ça dans la
réalité des 5 sens reconnus (pour l'instant). J'ai écris pour moi même tout ça. ça m'a longtemps semblé évident et pourtant tant de gens qui ne conscientise pas...!
je parle beaucoup.... merci et bisou...

Gaëlle


christophe 05/10/2009 15:05


Le positionnement 'éponge à problèmes' peu etre régle en travaillant sur soi.
Je t'ai envoyé l'adresse de mes thérapeutes ils pourront t'aider à faire le point.


Soralili 19/03/2009 23:32

""Tu n'as aucune action imposée à réaliser, pas de monde ou de gens à sauver, pas de nécessité que tu le fasses. Tu le fais si c'est ton choix, mais que tu fasse ça ou autre chose, c'est pareil. Tu n'es indispensable en rien au niveau des actes ou des résultats (satisfaction de ton Ego) car l'univers peut faire les choses de multiples façons et de manière parfaite, mais tu es absolument indispensable à l'univers en tant qu'être jouisseur de la vie 'Je suis': car cela est ta vraie nature et ta fonction.""

Merci la Lumière !!! et toi Christophe de transcrire ceci !!! c'est justement ce qu'il me fallait entendre, dont je me disais bien quelques brides - mais insuffisamment.
cela complète une séance inachevée.

C'est exactement ! exactement ! exactement ! ce qu'il faut que je comprenne. non pas intellectuellement mais au plus profond de moi. Et en plus juste parce que en écrivant ceci je me demande si là derrière les clef de ma "délivrance corpo pathologique".

...Encore un petit texte que je vais écrire dans un nuage en papier et que je vais me coller illico sur le miroir de ma salle de bains à coté des 4 accords Tholthèques, du travail de Kathie Byron ou des préceptes d’Usui-Sensei !!!

Effectivement je m'aperçois que l'Univers a "plusieurs cordes à son arc" et quand il ne peux pas m'utiliser - par exemple par ce que je n'ai pas le temps ou pas le courage - et ben il utilise d'autres voies... avant je ne le voyais et j'avais l'impression que seule MA (pourtant toute petite personne) devait porté le poids du monde. ( et on croit avoir un petit Ego ? :-) lol !!!

il faut dire que déjà gamine je priait comme une dingue pour la paix dans le monde... devinez pourquoi j'avais perdu la foi ? :-)

J'ai déjà remarqué un truc : la disparition des cultures anciennes est très triste, nous perdons sans doute des richesses inestimables.... mais en même temps tout est toujours là, à porté de mains subtiles, et les chamans modernes sont en train de tout ramener à la vie. c'est très impressionnant ! Et c'est d'un réjouissant !

En fait cela me fait penser à cette phrase de Jurassik Park : "La Vie trouve toujours son chemin !".

Maaaaaaaarci !!!

christophe 20/03/2009 09:50


Je n'ai fait que retransrire une leçon que j'ai bien du mal à assimiler encore :)