Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 19:35
Je vais essayer de refaire le point, il semble que j'en ai besoin pour l'évacuer même si dans l'absolu sa ne présente que peut d'importance.

Donc je ne vais pas revenir sur le fait que ma principale perception est par le toucher au sens large. Donc le ressenti de mes propre corps subtils et la capacité de toucher et de devenir 'en partie' n'importe quoi en dehors de toute notion d'espace temps (donc une sorte d'extension de conscience) et de me tenir comme au centre d'une toile d'energie qui me relie au reste de l'univers.

Mon deuxième sens le plus dévellopé est la télépahie, donc la capacité à voir et entrer dans des structures mentales très différentes et à échanger même avec des êtres assez éloigné de moi en théorie. (la vision et l'audition puis le gout arrivent ensuite et je n'ai pas d'odorat énerégétique et peu d'odorat normal)

J'ai beau le nier pas mal j'ai un rapport au monde végétal très particulier. Je communique très facilement avec les végétaux et je leur apporte clairement une énergie que je comprend pas dans l'absolu, mais qui leur plait beaucoup, y compris sur de grandes étendues de terrain (puisque je peut projeter ma conscience sur des terrains entre autres) et qu'il m'arrive de parler avec les guardiens, on dira basiquement que j'ai vraiment la main verte, qui semble plus une capacité à canaliser naturellement une énergie qui leur convient qu'autre chose.

Il faut se rappeler également que je vois les végétaux et la lumière différement de tout le reste avec ma vision 'normale'. Donc je vois les végétaux partout et ai une conscience aigue de leur présence, tellement qu'un pauvre platane en centre ville peut occulter tout le reste dans ma vision du monde.(leur beauté est largement supérieur au reste, comme si je voyais cette partie du monde à un niveau supérieur avec ma vision normale.)

Mes mémoires subconscientes (donc au niveau spirituel) s'expriment soit émotionnellement, soit par le toucher.
Donc j'ai revécu mes mémoires de mort en revivant 'physiquement' les blessures mortelles, la ou d'autres les évacuent directement ou on des visions. Il s'agit d'une mémoire kinétique, ce qui j'avoue est très particulier.

La chose la plus bizarre qui me soit arrivée et que j'ai préféré souvent occulter, a été les souvenirs de corps différents.

Entre autre la première fois ou j'ai ressenti mes corps énergétiques après l'eveil de kundalini et que j'ai commencé à ressentir à quel point ils obéissaient et changeaient leur niveau vibratoire à ma demande une chose m'a profondément choqué : mon corps physique aurait du faire pareil et j'ai eu précisément le souvenir kinétique à ce moment que simplement en augmentant ou en ralentissant le niveau vibratoire de mes cellules j'aurais pu changer de dimension et revenir ici (en fait j'ai eu le souvenir de la commande mentale à faire, mais sa
ne marchait pas un peu comme si tu avait perdu un bras, que tu essayait de saisir un truc et que tu ne pouvais pas parsqu'il est plus la). Un souvenir très fort qui a ce moment alors que je ne comprenait rien à ce qui m'arrivais et qui m'a paru tellement fou que j'ai préféré l'occulter.

J'ai eu également le même souvenir face à un elfe un jour dans la forêt et même après des années de pratique j'ai senti que ma santé mentale prendrait un coup si je revivais complètement ces souvenirs à ce moment précis. Je l'ai perçu qui me regardait d'une autre dimension et qu'il suffisait d'un effort de volonté pour le rejoindre, mais mon corps ne répondait pas. Donc encore une deuxième fois je l'ai occulté.

En réalité j'ai le souvenir d'avoir eu le corps illusoire et mon subconscient se rapelle comment le faire fonctionner tout simplement. Donc je ne suis pas étonné de ce que ma dit le lutin. Puisque a un certain niveau je l'ai toujours su.

Ce qui m'a perturbé pas mal la dedant est que si je suis issue du monde végétal au moins au niveau de l'ame (ce que ma manière de percevoir semble clairement indiquer) ;
et que j'ai pu avoir le corps illusoire en étant un végétal, sa veut dire que la notion de hiérarchie spirituelle telle qu'on la trouve partout est totalement fausse.

Et qu'en réalité un brin d'herbe ou un homme sont tous deux sur une voie d'évolution qui conduit au même endroit et passe par des étapes très similaires.
Ce qui fait fortement réfléchir sur notre profond égocentrisme humain qu'on retrouve même en spiritualité, qui considère que l'homme est le seul digne d'évoluer spirituellement,
et a quel point il est mal fondé et décallé avec la réalité.

J'ai toujours eu l'impression d'etre décallé par rapport au monde, un peu comme si on m'avait envoyé en enfer. (une vision que j'ai partagé avec pascal.)Principalement parsqu'avec la clairvoyance en voit trop de choses et que notre monde est trop basé sur l'égocentrisme et l'arnaque de l'autre. Tant qu'on ne le voit pas sa passe, mais si on le voit tout le temps c'est épuisant et on ne peut pas vivre ici sans, soit enormément évoluer, soit occulter.

Depuis Quelques semaines il se passe un truc étrange. En fait je commence à sentir mon corps et mes cellules comme mes corps subtils. C'est à dire que je sent clairement que mon corps physqiue est en train de changer et que petit à petit il se transforme. On est très loins du corps illusoir dont je me souviens mais il est évident pour moi que nos corps sont en train de se transformer en la même chose.

Je ressent fortement l'ascension actuelle de la planète. Tous les jours ma vision des végétaux change : ils sont de plus en plus fin comme si le monde s'affinait et se purifiait. C'est le début, mais sa viens. je me sens un peu comme un voyageur perdu qui aurait trouvé un train qui rentre chez lui. c'est le début du voyage mais je sais déja que la, enfin je rentre chez moi. Je n'ai jamais voulu que ça, en fait, le pouvoir m'a intéréssé un temps mais quand j'ai réalisé que tout le monde l'avais et que j'ai commencé à écrire mon blog, j'y ai renoncé.(le pouvoir sur les autres passe pas l'ignorance d'eux même qu'on leur impose, simplement)

A quoi bon s'embéter alors que la planète nous emmène dans son ascension, il suffit de tout lacher et de suivre le mouvement. Une planète, un brin d'herbe, un homme, c'est pareil : c'est un être conscient sur une voie d'évolution qui le rammène à l'unité et lui permet de faire l'expérience de lui même. La planète nous fait le plaisir de faire le boulot et de nous emmener, ce qu'elle aurait surement pu refuser.

Nous n'avons qu'une chose à faire : tout lacher et laisser le neuf entrer, et un matin nous nous réveillerons surement tous avec un corps illusoire et clairvoyant. Une société comme la notre ne pourra de toute façon pas exister si tout le monde est clairvoyant : il n'y aura plus de place pour le mensonge et les faux semblants, qui sont la base de notre fonctionnement actuel.

Ce qui ne veulent pas suivre trouveront un moyen de quitter le navire un moment ou un autre, pour aller dans des mondes plus adaptés de toute façon. En tout cas d'une certaine manière, je rentre chez moi après des vies d'exil.

PS : ceci n'a pas d'autre interet que vider mon corps spirituel de ses souvenirs et de sa rancoeur j'imagine pour laisser la place au neuf.

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

Evelyne 13/03/2009 16:11

Christophe écrit:"Donc j'ai revécu mes mémoires de mort en revivant 'physiquement' les blessures mortelles,"
Cela était-il aussi douloureux qu'une réelle blessure physique ? Dans l'affirmative, tu as eu droit à une double peine ! ?

christophe 13/03/2009 16:18


C'est différent. A la fois très douloureux et en même temps une certaine distance.
Il faut pardonner et se pardonner pour que sa parte.
Au départ je me suis fait avoir, je me les trimballais toute la journée, et puis quand j'ai compris qu'il fallait lacher sa c'est mieu passé.

C'est pas une punition, c'est nous qui les emportons pour les revivres.