Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

18 février 2009 3 18 /02 /février /2009 09:10
L'un des fonds du problème que j'ai depuis le départ, est lié a la nature de l'énergie.
Quand je parle de 'père', en réalité il s'agit plutôt de 'père-mère'. Car il y a plusieurs aspect à cette énergie. Si je n'ai jamais eu de problème avec l'aspect père, j'ai un sérieux souci avec l'aspect 'mère' (comme d'hab). Et, en fait, dès que je suis dans l'aspect mère : qui est la vie elle même sous sa forme la plus brute, je sens une brûlure : c'est une réaction anormale de mes corps subtils. Les dragons qui sont une énergie de vie très puissante me brûlent donc fortement, même s’ils ne sont pas forcément feu : le deuxième dragon, par exemple, n'était pas feu (ni lié à un élément particulier je dirais). A priori le problème devrait être résolu à terme d'après les maitres.

Voilà les principaux changement que je rencontre depuis le début de l''ascension' :

1) Je perçois mon Ego et peux discuter avec lui, alors qu'avant je ne pouvais pas. Par contre, je ne perçois plus le Moi supérieur : je perçois directement le 'père' sans passer par un intermédiaire. Il semble donc que j'ai dépassé un stade critique qui a déplacé ma conscience de mon Ego vers le Moi supérieur. Attention : ça ne change pas grand chose, car, au final, ce sont les trois qui régissent les corps tant qu'ils n'ont pas fusionné dans l'esprit divin: enfant intérieur, moi supérieur et Ego. Mais on dirait, qu'à terme, ça devrait permettre un changement notable dans l'aspect créateur des choses. Il semble que les maitres leur aient appris à trouver une terrain d'entente et à se réunifier depuis hier : parce que je ne perçois plus de conflit interne notable depuis.

2) Mon niveau vibratoire a beaucoup augmenté. Une des contreparties ennuyeuses est que l'énergie des lutins et des faunes me gêne, et que la mienne les gêne aussi. On dirait que je suis sur un niveau dissonant par rapport à eux. Par contre, je n'ai aucun souci avec les fées. Je pense qu'à terme, je devrais commencer à apprendre à adapter mon énergie à mon interlocuteur, mais, pour l'instant, j'ai une certaine dose de rigidité qui devrait finir par s'améliorer. (les maîtres disent également que ça va m'être enseigné.)

3) J'ai l'impression d'un rapprochement très fort entre les corps subtils et le corps matériel : comme si leur interaction était de moins en moins facile à séparer pour moi. D'où ma grosse difficulté à ne pas percevoir les modifications faites durant l'ascension, même en fermant le troisième oeil.

4) Je perçois de plus en plus de choses du coin de l'œil, ou sous forme d'ombres 'mouvantes' avec ma vision normale. Ca reste assez léger pour ne pas me déranger, des êtres bizarres passent des fois, ou bien des gens : une fois, j'ai perçu une avenue complète avec des gens qui marchaient dessus au milieu de mes escaliers. Les maîtres disent que je perçois périodiquement dans d'autres dimensions, mais que ça ne devrait pas me gêner et qu'il faut m'habituer . Disons que c'est rien de pire que d'habitude.

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

Ben 09/03/2009 11:22

Bonjour Soralili et merci pour ta réponse (et tes liens).
Depuis, ma réponse d’il y a quatre jours, j’ai revu, ma théorie et je suis d’accord avec toi.
C’est vraiment vraiment étonnant, c’est différents niveaux de lucidités qui varient.
Pour l’instant, je me dis, que le mieux, c’est de ne rien juger, nourrirent juste regarder.
C’est bien plus reposant.

« « Contrairement à la croyance populaire, nous ne pouvons nous libérer d'une pensée qui nous fait souffrir. » » »
Je me disais justement ce matin, la même chose pour les émotions inconscientes négatives qui m’arrive quand, je lis des commentaires (négatif) sur des forums et ca ma toujours super super ennuyé.
En faite, il faut simplement faire comme les pensées, juste les laissé passer sans les juger.
Ainsi, on ne les nourris pas.
Et elle disparaisse.

Voila, passe une bonne journée.

Ps : Christophe n’oublie pas de répondre a ma question du message 18. Merci.

Soralili 08/03/2009 23:40

Bonsoir Ben,

Non, je ne suis pas consciente AVANT de ce que je vais dire. Mais consciente PENDANT :-)et je n'ai jamais l'impression que c'est une autre qui parle :-).
tes questions sont intéressantes. je me suis hyper pistée :-))))
apparemment je n'ai aucune Vision Lucide quand je suis en train de regarder un bon film ou spectacle. ou lorsqu'il s'agit de jouer dans le pilou pilou ! totalement absorbée.
Mais je l'ai toujours lorsque je parle à quelqu'un : je suppose que cela peu avoir une fonction de protection, mais c'est aussi un truc que j'ai développé volontairement.
Comme je te le disais je n'ai pas de possession de colère, par contre j'ai débusqué une possession ( totalement non verbale) et ce qui concerne la bouffe. Je tente de la comprendre mais je n'y suis pas vraiment arrivée encore.
Je sais que c'est lié aux camps de concentration, mais je n'arrive pas encore à bien la gérer.

tu parles de "la bête". Je me demande si le problème n'est pas là pour nous humains. il n'y a pas "de bête" il n'y a qu'une énergie qui cherche à nous sauver la vie et qui doit être honorée , donc aimé, y a que ça pour qu'elle perde son énergie destructrice.

En tout cas, je crois qu'il n'y a pas d'autre endroit que nous-mêmes. le fait qu'on renie une part de nous-même nous amène à haïr cette part chez nous puis chez les autres et nous fait perdre une énergie considérable... et met la guerre sur la Terre.
tu dis "75 % des paroles dit ne me correspond pas ou plus (les paroles et phrase). Donc, c’est qui, qui c’est exprimer ?"

... mais cela ne parait pas possible qu'elle ne te correspondent pas, parce que c'est toi qui les as prononcer, non ? la seule chose, c'est qu'il y a une partie de toi qui juge l'autre partie et qui dis "bah! pas beau ça... c'est donc pas moi... parce que MOI je suis si ou ça" ( en général un conglomérat de subpersonnalités primaires mises en place pour survivre et avoir l'amour de papa maman, la maitresse et les copains... donc pas plus toi non plus d'une certaine manière !!! ;-)

J'adore cette phrase de Katie Byron : "Mon Dieu délivrez-nous du désir d'être spécial". si l'on considère qu'on est humain, juste humain, alors on peut accepter d'avoir des faiblesses . :-)

Au fait le travail (the Work) de Kathie Byron est un outil absolument magnifique ! Je met là un lien http://www.chemindevie.net/article-5411792.html et un texte sur son livre : Aimer ce qui est... développe une méthode révolutionnaire qui se résume à quatre simples questions qui, lorsqu'on les applique à un problème spécifique, vous permettent de voir ce qui vous fait souffrir sous un angle complètement nouveau. L'auteure dit à ce propos : « Ce n'est pas une situation difficile en soi qui cause notre souffrance, mais bien notre pensée face à cette situation. »

Contrairement à la croyance populaire, nous ne pouvons nous libérer d'une pensée qui nous fait souffrir. Nous devons plutôt faire en sorte que la pensée se libère de nous. À partir de ce moment-là, il sera possible d'aimer ce qui est.

Eckhart Tolle, auteur du magnifique livre Le pouvoir du moment présent, raconte à propos de Aimer ce qui est : « Le travail de Byron Katie est une bénédiction pour l'humanité. La source première de notre souffrance est l'identification que l'on a avec nos pensées, ces « scénarios » qui accaparent sans cesse notre mental. »

« La méthode de Byron Katie agit tel un sabre coupant au coeur même de cette illusion et vous permet de connaître l'éternel essence de votre être et, ainsi, de retrouver la joie, la paix et l'amour. Avec Aimer ce qui est, vous avez la clé. Maintenant, vous n'avez qu'à l'utiliser. »

En 1986, Byron Katie a vécu ce qu'elle appelle « un réveil à la réalité » et, depuis, elle a initié au Travail des centaines de milliers de gens de par le monde.

Ben 08/03/2009 19:30

Bonjour, soralili, Christophe les autres.
J’ai une question qui me trotte fortement dans la tète.

Disons, qu’on a trois types de consciences mentales.
1-L’inconscient (automatisme etc).
2-La conscience lucide de jugement (égo-mentalisation) contrôle.
3-Et la conscience lucide (sans jugement).

Disons, que le but, est d’enlever le fonctionnement du mental pour aller a la conscience sans mental (ce que tu nous dis de faire Christophe).
Dans, ce cas, on doit revenir à un état sans rien contrôlé avec notre égo.
Mais en restant lucide, car si non ca n’a pas d’intérêt spirituel.

Donc, le but est de resté simplement toute la journée dans la conscience lucide et observé le monde, notre corps et nos pensées, tout en laissant tout passé sans rien accrocher, sans s’individualisé a aucune pensées.
Ainsi, on sans remet à 100 %, au père et non à notre égo (mental).
---------
La ce pose mon problème :
Car, je ne vois pas comment notre corps peut se nourrirent, avoir une hygiène inconsciemment.
Lorsqu’il est dans l’action, il peut fonctionner inconsciemment.
Mais, si on ne décide pas d’aller faire l’action (contrôler notre corps avec notre égo), il ne le ferra pas (a premier vue).

Donc, comment obtenir, l’impulsion non mentale, qui provient du moi supérieur, qui dira a mon corps : vas manger ou vas faire ceci ou cela ?
Sans que ce soit notre égo (mental), qui le décide.

Christophe, tu m’avais parlé, il y a quelque temps, que le but, était de faire en sorte que la lumière dirige l’action de notre corps.
Moi, je veux bien, mais elle n’a pas encore voulu, venir.

Et toi ou en est tu, dans le contrôle de ton corps par la lumière, depuis la dernier fois ?

Voila, cette question, me tien, a cœur, merci d’avance pour ta réponse.

Ben 05/03/2009 18:23

Heu, pour être complet.
D’après, ce que j’ai lus :
http://zen-nice.org/lexique/hishiryo.htm

J’ai l’impression, que le but, c’est d’aller au delà de l’inconscient.
Mais, pour ca il faut le laisser s’exprimer.
Et au delà de l’inconscient se trouve la superconscience.
Le tout, est de trouvé, comment aller au delà de l’inconscient (sans provoquer trop de dégât) tout en étant hors méditation.

Pas contre, on trouve pas grand-chose sur le sujet.
Re bonne journée.

Ben 05/03/2009 14:36

Mmm, j'oubliais :
J'ai l'impression aussi, que même, après avoir dressé cette bête pendant 5-10 ans.
Elle pourra qu'en même provoqué des dégâts.

Alors, que faire ? L'accepter simplement a mon avis.
Je vois pas d'autre solution, car si non, la bête ne s'exprimera jamais. Et restera dans ca cage.

Et c'est peut être pas le bute.