Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

18 février 2009 3 18 /02 /février /2009 09:00
Hier je décide de calmer un peu le jeu et de laisser les maîtres faire leur travail librement. Je m'en remets au père tout la journée et laisse passer.

Du coup la journée se passe plutôt bien malgré une grande avancée sur le plan énergétique. En fait les maîtres brouillent mes perceptions quand ils bossent sur moi et, à part une légère surcharge énergétique perceptible physiquement et des démangeaisons sur toute la peau, je n'ai pas de gros effet.

Quand je sens quelque chose qui me gêne je m'en remets au père, et la sensation disparait instantanément. Vers midi les maîtres me font même 'un compte rendu' de l'avancée et du boulot qu'ils ont fait, pour me rassurer et me préparer à la suite. Ils me donnent comme instruction de me coucher vers 22h00 et de prendre un livre pour patienter tout le début de la soirée en détournant mon attention. Le soir au calme, est le moment où j'ai du mal à couper mes perceptions et où la brulure est la plus forte ce qui a tendance à me déstabiliser pas mal.

Le jour même, je suis à nouveau confronté à quelqu'un qui a un corps émotionnel qui me crame. Un truc que j'ai toujours eu du mal à gérer.

Voila toutes les solutions trouvées jusqu'à présent:
1) soit je coupe mes perceptions : ça ne le fait pas parce que je suis quand même contaminé par de l'émotionnel et j'ai un contrecoup quand même. Ignorer un problème ne le résout pas.
2) Soit je me résouds à passer un mauvais moment à côté.
3) soit à ce que mon plexus évacue naturellement le problème ce qui peut prendre un bon quart d'heure de malaise, et soulage la personne pour quelques heures.
4) Soit aider la personne à regarder le problème réel en face, en lui faisant toucher du doigt le pourquoi profond des choses: ça m'est interdit a l'heure actuelle, car, si elle a une épreuve à résoudre, elle doit le faire seul.
5) soit à résoudre le problème émotionnel de la personne en passant par son inconscient et ses doubles temporels : cette solution m'est totalement interdite maintenant.

Au final je décide d'innover : je m'en remets au père pour résoudre ça aussi.
Le résultat a été au delà de mes espérances : je n'ai pas eu besoin de dire autre chose que des trucs simples et relevant du simple bon sens (donc sans toucher le pourquoi de son épreuve), et, par contre, bizarrement, je n'ai pas été affecté par son émotionnel et, à la fin, la personne s'est retrouvée de super bonne humeur, entièrement rechargée et prête à affronter son épreuve avec une énergie décuplée (au lieu d'utiliser son énergie à se fustiger, elle l'a recentrée pour résoudre son problème). Et moi je n'ai rien fait directement. Elle me dit que parler avec quelqu'un d'aussi positif lui a fait du bien et l'a remontée.(??)

En fait c'est le père qui a tout fait : et le résultat est parfait et en accord avec l'univers, moi je n'ai rien fait de plus que d'habitude.

Donc le soir je rentre après avoir acheté mon livre et je sens une certaine appréhension s'installer (faut dire que je passe de sales nuits depuis quelque temps). j'essaye de bouquiner tant bien que mal en regardant la télé du coin de l'oeil et en essayant de faire abstraction de l'énergie qui déboule à intervalles réguliers sur ma tête.

A 22h piles je m'installe pour dormir. Immédiatement je rentre en phase de sommeil léger : c'est là que je perçois tous mes corps. Je suis conscient complètement de cette phase de sommeil depuis pas mal de temps (c'est là que j'ai le plus de visions de mondes étranges ou que je perçois tous mes corps simultanément), c'est le moment le plus délicat pour moi depuis le début de la transformation, parce que, dans cet état, je perçois tout.  Et je n'arrive pas à m’en aller en sommeil plus profond à cause de la présence du chantier énergétique : donc, au mieux je finis à moitié en rêve, et à moitié à percevoir le boulot fait sur moi tant que je ne suis pas en sommeil profond, qui est le seul à m'apporter un oubli salvateur en ce moment.

Mais là, aussitôt la lumière revient sur moi, mais sous une forme douce comme je l'ai toujours connue : c'est le père. Elle ouvre tous mes chakras et je m'aperçois à quel point mon corps énergétique a changé : il semble fait de lumière et entièrement synchronisé : le coeur s'ouvre et tous les autres s'ouvrent en harmonie avec, l'énergie arrive sous une forme lumineuse harmonieusement du haut et du bas, mais avec une puissance énorme que je n'ai jamais eue avant.

La quantité d'énergie augmente brusquement et, d'un coup, je sens un pouvoir immense dans cette lumière : comme si la lumière était une force d'une puissance irrésistible et pourtant d'une douceur totale. Elle prend délicatement mes corps subtils et me fait quitter mon corps physique. C'est la chose qui me fait le plus peur avec la transformation de mes corps énergétiques. (j'ai une phobie totale de quitter mon corps : d'habitude je garde toujours un peu de perception à l'intérieur.)
Pourtant, là, je me sens en complète sécurité dans les bras du 'père' et je me sens transporté dans un lieu que je ne peux voir. Puis, après un temps indéfini, la lumière ramène mes corps subtils dans mon corps physique et, d'un coup, plein de choses sortent de mon nombril : des peurs refoulées. La lumière est en train de les enlever et je le sens sortir de mon ventre physiquement. Puis, je reste comme ça, bercé par la lumière, et je m'endors enfin en paix.

C'est la meilleure nuit que j'ai passée depuis plusieurs jours.

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

Ben 06/03/2009 20:52

Bonjour, christophe.

Petite question sur la communication hors mental :
Disons, que je me mette à accrocher, mentaliser, aucune pensée (les laissé passer)(ou m’en remettre au père), pour ainsi arrêter de faire fonctionner mon mental tout en restant lucide (ce que je peux faire aujourd’hui).

Comment vais-je savoir, si mon corps a besoin de manger ou pas ? Si, je n’accroche aucune pensée de ce type (pensé venant du corps physique, ethérique, émotionnel, mental inconscient, visuel etc).
Si, j’y réfléchi, d’un coté, je me dis, que c’est impossible (merci mental *-*), mais d’un autre, je suis sur qu’on peut se passée de son mental entièrement (sauf, si je me trompe et que pour une activité matériel on en a besoin un minimum).

Donc, comment la communication se fait elle, en dehors du mental et tout type de pensées qui veulent venir s’incruster dedans et le faire fonctionner ?
Ou, dite d’une manière différente : si je m’en remets entièrement au père (moi supéreir) pour gérer mon corps a la place de mon mental, comment ca vas se passer ?

En y repensant, c’est bien aujourd’hui, ce qui me relie le plus a mon mental (qui gère les heures et les besoin de mon corps).
Donc, si tu savais répondre a ma question, ca faciliterai grandement le fait que, je le lâche encore plus.

Merci d’avance en tout et bonne soirée.