Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 19:13
Pendant toutes ces transformations énergétiques et ces leçons et modifications de mon Ego plus ou moins profondes, il m'est arrivé deux événements particulièrement étranges et marquants.

Ils se sont produits deux fois, et, à chaque fois, de la même manière.

Alors que j'essaie de me détendre dans mon lit au milieu de l'énorme champ d'énergie qui travaille sur mon corps, j'ai une espèce de réflexe d'abandon. C'est un sentiment étrange que je suis incapable de décrire mieux et qui semble être inconscient et se déclencher brusquement. Je me retrouve brusquement sans aucun repère mental, comme si tout s'arrêtait dans ma tête, et là, je sens l'énergie au centre de mon coeur devenir totalement hors de contrôle et grandir comme si elle allait consumer tous mes corps, il s'ensuit une peur énorme à cause de l'effet incontrôlable de ce déchainement d'énergie qui grandit en une énorme sphère.

Là, je me retrouve dans un état totalement étrange que je ne perçois que très partiellement pendant un temps indéfini : c'est comme s’il n'existait rien, que le monde entier était réduit à rien du tout et je sens uniquement ma présence et celle du père: mais je n'ai aucune forme, perception, pensée ou corps d'aucune sorte et nous sommes dans le vide (et encore, ce terme semble n'avoir aucun sens à cet endroit) l'un et l'autre; je ne sais pas comment je le perçois ni comment je me perçois.

"Se tenir à la droite du père" est une expression que j'ai déjà entendue dans la religion et rien ne peut décrire mieux cette sensation, tellement que je me demande réellement si ce n'est pas de ça dont parlait la personne qui l'a écrit.

Et puis, brusquement, mes corps réapparaissent avec une immense peur, parce que je viens de réaliser qu'ils avaient tous disparu et n'existaient plus, et surtout, que j'ai à nouveau la possibilité d'éprouver de la peur (ce qui me parait presque rassurant), et je réintègre la 'normalité', complètement paniqué et confus.

Cet état m'est arrivé deux fois : une fois au départ et une autre, la nuit juste avant que le dragon n'arrive sur moi :  c'est comme ça que je me suis retrouvé totalement confus debout dans mon lit. J'ai compris de manière non formulée que le père avait souhaité que je ramène une conscience très partielle de cet état et, surtout, que c'est à cet endroit que jaillit la force créatrice, quelque part dans ce néant qui n'en est pas un.

J'ignore pourquoi il a voulu me montrer ça, mais c'est fait, alors j'imagine qu'il faut que je le décrive aussi.

PS : j'ai finis par demander si j'étais particulièrement peureux, ou si tout le monde en prenait plein la gueule pendant ce processus, mais il semble bien que ça soit relativement difficile pour tout le monde. Ma perception exacerbée des énergies n'arrange rien, mais, en même temps, j'ai une idée précise des actions qu'on fait sur moi et ça me permet de témoigner globalement, donc j'imagine que c'est voulu puisque rien n'est au hasard.
On m'a quand même dit que je n’étais pas très vaillant quand même. Bon ok, mais bon je n'ai jamais dit que j'étais courageux non plus.

Je suppose que si Pascal ne m'avait pas ramené à l'ordre, j'aurais écrit un roman où tout se passe bien et où tout est super.

Mais bon, là, je dois bien avouer que je n'ai jamais eu autant peur de ma vie (en fait j'alterne les extases dès qu''ils ont fini un boulot et que je sens le père en moi, et la peur totale pendant qu'ils déchainent des énergies pas possibles sur moi, en attendant que je fasse des actions que je ne comprends pas toujours). En plus, je ne comprends pas du tout où je vais. Mais je pense que, lorsque j'aurais pris du recul, je le saurai, et le Moi du futur dit que ça passera et que je serais content après. Ma foi on verra bien.

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

Ariane 17/02/2009 03:39

Salut christophe,

J'ai connu ( eh oui encore un "moi aussi"...lol) cette sensation de vide, mais c'était lors d'une phase de rêve. A plusieurs reprises mon dialogue intérieur s'arrêtait brusquement, je n'étais ni femme ni homme, ni même Ariane...mais je n'étais alors qu'une sorte de nuage d'énergie sans dialogue conscient et plutot en paix...
Ça m'a aussi fait flippé, je retrouvais rapidement mes pensées et tout le lot émotionnel qui va avec (ce qui me rassurait aussi bizarrement). A contrario, moi je n'ai pas senti de présence à mes côtés. Mais j'ai supposé qu'on avait essayé de me rappeler ce que nous sommes entre 2 vies, car cet état me paraissait vraiment familier et ancien...

christophe 17/02/2009 07:33


A prioris il y a des chances que ce soit la même chose : en fait j'en ai ramené qu'une très petite sensation comme toi. J'imagine qu'il vaut mieu occulter sinon nous voudrions rester:)


Ben 16/02/2009 19:25

Bonjour christophe, j’aime bien te lire, ces temps ci, tu avances à grand pas et j’en suis ravi.

Pour ta peur, ce que tu peux essayer de faire, c’est simplement de ne pas d’identifier à elle et elle disparaitra.
Ou alors, tu peux crée ou aller chercher un moment de joie ou d’amour pour remplacer ta peur et ta peur disparaitra.

C’est sur que quand on est dedans, ce n’est pas facile de la lâché, mais avec l’habitude, ca pose pas de problème.

Voila, bonne continuation et bonne soirée.