Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 18:10
En fin de journée, mes 'maîtres' (ce terme me parait convenir mieux que guide, j'ignore pourquoi) m'annoncent qu'ils vont commencer un gros boulot de transformation qui va me libérer de beaucoup de parts de moi devenues obsolètes et permettre la création d'autre chose (mais ils ne précisent pas quoi et me disent que, pour l'instant, il ne faut pas s'en soucier.)

C'est une transformation profonde du bas du corps, une opération délicate qui va prendre du temps. Et aussitôt je sens que je commence à me vider par le premier chakra : comme s’ils entraient à je sais pas combien là dedans et qu'ils commençaient à tout virer. La sensation est désagréable, et surtout ça fait assez peur de se sentir se vider comme ça. Comme ils savent que j'ai conscience de toute l'opération et qu'elle me fait vraiment peur, ils essayent de me rassurer. Ils m'ont parlé pendant toute l'opération en m'expliquant tout ce qu'ils faisaient et en essayant de me détendre.

En fait ils ont transformé ou viré pleins de choses mémorisées dans les chakras du bas (mais j'aurais presque dit qu'ils jetaient tout en fait, les chakras avec)  et j'ai vu défiler des images de tout (violence, sexe, guerre, conflits). Ca a duré plus d'une heure et demie, et je les ai sentis monter petit à petit jusqu'à atteindre le plexus solaire. Là, ils ont continué à virer tout ce qui ne convenait plus. S’ils ne m'avaient pas parlé tout le long pour me rassurer, je crois vraiment que j'aurais été terrifié. A la fin j'étais vidé : comme si la shakti avait entièrement été démontée et déconnectée et que le bas de ce corps subtil (j'ignore lequel) ne contenait plus rien.

Puis d'un coup ils ont commencer à me remplir avec autre chose (là, j'ai commencé à me sentir comme la dinde de Noel qui se fait truffer de farce : on ne peut pas dire que c'était super agréable non plus) et ils ont continué tout en m'expliquant que mes idées 'fausses' sur le monde étaient enlevées pour être remplacées par une vision plus 'juste'.

Une fois que j'ai été à nouveau rempli, j'ai commencé à recevoir beaucoup d'énergie par le chakra coronal (apparemment de nouvelles instructions qui vont s'encoder dans le bas.). Assez terrifiant tout ça pour moi, mais en même temps ils sont sympas et essaient de faire au mieux.

Dans la soirée, ils ont commencé à me faire faire une opération étrange : en fait ils m'ont expliqué qu'il fallait 'reprogrammer' mon Ego pour qu'il corresponde au choix de vie que j'ai fait. Et ils ont fait cette opération avec moi.

Ils m'ont fait reprogrammer tous les comportements qui ne convenaient plus, dans énormément de cas différents : rapports aux plantes, aux esprits,  etc... C'était très long. Cette opération ressemble beaucoup à celle qu'ils m'ont fait faire avec l'ouverture du canal central. J'y ai participé tout le long : à chaque fois l'Ego est parti vérifier avec moi que dans le futur il se passerait bien ce qui était prévu. Souvent il en revenait très content en me disant 'on va s'amuser'  d'autres fois pas de commentaires.

En fait ça ne marche que si les 'maitres' programment l'Ego eux même. Je n'ai pas la capacité de le faire : et, en fait, c’est une étape intermédiaire pour m'aider à créer ma vie moi même et me montrer comment fonctionnent réellement nos corps.

Voilà ce que j'ai compris de leur vision du monde : en fait les corps (subtils compris) sont des supports à la conscience. Ils font un choix d'expérience au niveau plus haut, puis ils créent le corps adapté à ce choix. L'opération est instantanée pour eux, et ils peuvent transférer une part de leur conscience dedans. Le corps étant 'programmé par l'Ego', va vivre l'expérience prévue, et ils peuvent intervenir pour changer les choses si elles ne leur conviennent plus. Eux peuvent transférer une part de leur conscience dans une multitude de corps simultanément pour vivre plusieurs expériences. Ce sont les 'fils' et lorsqu'ils ont atteint eux même un certain niveau d'évolution ils n'ont plus besoin de support à leur conscience et peuvent donc continuer à aller vers le 'père'.

Nous sommes dans une école maternelle ici bas: donc, nous n'avons pas conscience de ce processus (même si c'est identique pour nous à un certain niveau, bien que nous passions par la naissance).  Le karma est un moyen de nous permettre de 'multiplier' les expériences différentes, et lorsque nous sommes prêts et suffisamment entrainé (sur une période qui pour nous peut sembler horriblement longue, mais qui dépend du choix de chacun à plus haut niveau) nous demandons à avancer dans la maitrise de ces corps.

Ils sont en train de me montrer qu'on peut programmer son propre corps pour vivre ce qu'on a prévu, pour l'instant j'apprends leur manière de voir les choses qui est bien différente de la notre.

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

Gérard 15/02/2009 00:04

« en fait les corps (subtils compris) sont des support à la conscience. Ils font un choix d'expérience au niveau plus haut, puis ils créent le corps adapté à ce choix. L'opération est instantannée pour eux, et il peuvent transférer une part de leur conscience dedant. Le corps étant 'programmé par l'égo' vas vivre l'expérience prévu, et il peuvent intervenir pour changer les choses si elles ne leur conviennent plus. »

Ça me fait penser au « tonal » de Castaneda. Selon Don Juan, ceci est l’ensemble de tout ce qu’on perçoit, des expériences qu’on vit, en somme la matérialisation de notre karma.
Le « nagual » c’est tout ce qui est au-delà du tonal. Mais le plus intéressant c’est que, pour eux, l’évolution n’est pas juste une affaire de passer du tonal vers le nagual mais plutôt de jouer entre ces 2 champs librement, tout en sachant que le tonal est aussi important que le nagual.
Donc il y aura certainement un but final, qui serait « le père », mais entretemps le chemin serait encore assez long depuis notre niveau, mais toujours dans la même dialectique.