Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

25 janvier 2009 7 25 /01 /janvier /2009 08:00
[ Je bosse la shakti ces temps ci, donc je m'excuse si mes textes sont agressifs par moments ou si d'un coup je m'exprime comme si je détenais la vérité universelle. Rien n'a changé, je ne suis pas plus intelligent qu'avant : seul souci la shakti me joue des tours, donc n'oubliez pas que ce que j'écris est subjectif et n'est que mon avis personnel et rien d'autre.  Par convention j'appelle l'énergie du haut lumière (puisque je la perçois ainsi) et l'énergie du bas, donc la shakti, feu (puisque je la perçois ainsi) ]

Depuis quelques jours je travaille à libérer le bas et le feu. J'ignore si le fait que j'ai déjà eu un éveil de kundalini y est pour quelque chose, mais dès que je lui ouvre un accès, l'énergie monte avec un débit de plus en plus fort que j'ai du mal à contrôler.  Autant la lumière ne vient que si je l'appelle, autant le feu veut monter de son propre chef tout le temps maintenant que Saï Baba m'a libéré le bas. Depuis que ça a commencé je ne parle plus avec aucun esprit. Sur le coup ça ne m'a pas choqué. (en fait je n'en ai pas envie.). Hier, j'ai essayé un peu de méditer pour faire du nettoyage, et des formes ont commencé à apparaitre dans le brouillard éthérique : mais impossible d'avoir la patience de laisser venir les visions. Donc j'essaye de méditer normalement, mais je m'arrête rapidement. Aucune patience ou envie d'attendre. Personne (esprit  quelconque) n'est venu me parler pendant la méditation, bizarre. Mais c'est vrai que je n'ai rien sollicité non plus. Je laisse courir.

Donc, hier, on va voir Pascal. Je me gare devant le portail. Je l'appelle pour qu'il m'ouvre et lui me répond, mais bizarrement je ne fais pas gaffe à la réponse (je me dis qu'il va venir m'ouvrir). On attend un bon moment, et puis finalement  il vient ouvrir en rigolant : il m'a dit de sonner à l'interphone et j'ai zappé car je croyais qu'il venait ouvrir.  Il me regarde assez bizarrement et me dit direct qu'il y a un truc qui cloche. Donc les filles décident d'aller faire les courses et on fait le point.

Maintenant on n’a plus besoin des runes ce n'est plus marrant, on laisse venir ce qui veut et on fait le tour des infos. Donc, en gros, Pascal me dit que je suis sur une pente glissante. Il lit peu mon blog, les bla-bla ne l'intéressent pas et généralement je lui fais des résumés. Mais il dit que les dernier textes, il a à peine regardé un mot que ça l'a immédiatement énervé. Idem pour le portail : je n'ai pas fait un geste que ça l'a rebuté. Pour lui y'a un problème et entre autres je n'écoute rien ni personne.

Effectivement c'est clair maintenant qu'il me le dit, sur le coup je me demande si je n'ai pas déconnecté le haut (ça peut arriver de bloquer les connexions) mais apparemment non. En fait l'explication arrive très vite : Pascal est très dominant (et l'a toujours été.). Moi j'ai toujours refoulé ma shakti donc j'ai toujours été très passif. Et là il sent ma shakti qui est de sortie, relativement hors de contrôle. (C'est pas comme au départ quand j'avais les bras en feu et les cornes sur la tête mais c'est pas loin).  Donc je lui explique grossièrement ce que c'est et je lui montre la photo de Saï Baba. Il adore le type immédiatement (comme moi quand je l'ai vu sur le site de Kadak : il m'a percuté immédiatement.).

En fait Pascal et moi avons le même problème de refoulement sur la shakti (même si Pascal l'exprime moins que moi.) En fait nous mangeons beaucoup tous les deux, nous dormons beaucoup etc.. Ce sont des problèmes que, malgré toutes les techniques possibles, nous n'avons jamais pu faire sauter. Donc voilà la réponse : ce n'est pas de l'Ego que viens le problème, mais bien du refoulement de cette énergie.

Maintenant que je vois qu'elle est trop de sortie, j'essaye de me calmer et je sens immédiatement des douleurs au coeur. Pascal me dit de ne pas bloquer : de la laisser monter librement mais de demander simplement à la lumière de l'enseigner tout le temps. Sans se poser plus de question. C'est vrai qu'aller au plus simple est encore le mieux. Lui en profite pour se relier à Saï Baba et libérer tout ce qu'il faut de son côté.

Pascal a un énorme avantage: il ne se pose aucune question et sait que le ciel exauce tout le temps ses demandes, donc il lui suffit de demander pour être servi. Et tout se joue en deux minutes là où il me faut des heures de tâtages. Ca a ses avantages et ses inconvénients, parce que, du coup, comme il ne se pose pas de question , il n'obtient pas forcément de réponse. Notre manière de fonctionner est assez complémentaire.

Donc du coup l'après midi s'est bien passée (avec une shakti sous  contrôle) et j'ai recommencé à entendre les esprits. A un moment le whisky que je buvais m'a même confirmé qu'il avait été fait avec amour et que j'allais me régaler ! Sympa non ?
* * *
Skyppi le grand(kan) gourou


















Qu'est il arrivé concrètement à Skyppi ou à n'importe quel marabout?
Nous sommes en constante interaction inconsciente avec notre environnement (donc à l'écoute de celui ci). Si la shakti monte hors de contrôle, elle transforme la personne en émetteur pur et dur, et du coup il n'est plus à l'écoute de rien ni personne. Il crée son propre monde sans aucune considération pour le reste. Comme la shakti lui donne du pouvoir et du charisme (vu qu'elle amplifie les chakras du bas) il attire d'autres personnes et constitue sa secte rapidement. Bien sur, lui ne s'intéresse qu'à l'argent au sexe et au pouvoir. Et il se sert. (et bonjour le karma.)

Donc attention à la shakti : il ne faut pas la refouler mais il faut la transmuter ! Sans shakti on est sans force et sans pouvoir, sans lumière on ne cherche qu'à s'approprier le monde sans retenue. Convertir cette force sans la brider est donc vraiment ce qu'il faut faire. Bon ben plus qu'à bosser dans la joie, et  n'oublie pas de trouver une "liberté de pensée cosmique vers un nouvel âge réminiscent"

Je ne résiste pas parce que je me pisse dessus de rire à chaque fois devant ce sketch des inconnus, donc je mets le lien :   http://www.info-sectes.ch/video-skippy.htm

Moi je ne peux pas donner d'argent à skyppi, notre grand gourou Sarko m'a déjà tout pris cette année il parait qu'il faut des fonds pour reconstruire le temple du grand dieu argent (richnous). Mais alors?  On est tous dans la secte de skyppi, ça alors! Et je ne m'en étais même pas aperçu...

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

voyageur 03/02/2009 21:56

Bonsoir,j'ai une shakti active et qui monte quand elle veut et s'arrete au sexe;je vous raconte pas la gene occasionnée et l'impact sur les gens qui roucoulent,je suis super géné surtout que j'ai un métier de contact;bref c'est en lien avec la connexion au divin,quand ça descend d'en haut ça monte d'en bas,y a une union qui normalement doit se faire au niveau du chakra du coeur,ça suit son cours,mais bon le controle de ça,ouf,j'ai moi aussi des pointes de douleur dans le chakra du coeur,bref et pour l'exitation sexuelle,c'est pas la peine;en plus je suis suer sentimental,donc hors de question de sauter sur ce qui bouge;la masturbation ne fait qu'activer l'energie que je tente de canaliser mais desfois je craque,ça n'arrange rien,bref,c'est bas les masques ce soir;

christophe 04/02/2009 07:05


Ben c'est typique si l'energie s'arrete à un étage du bas :)
Sa commence par la bouffe (premier chakra) et tu te met en mode glouton si tu dépasse pas le premier niveau
Sa suit en mode lubrique (deuxième chakra) si tu dépasse pas ce niveau.
Et sa continue en mode domination des autres (troisième chakra) si tu dépasse pas non plus.
Il faut virer les pb des 3 chakras du bas pour dépasser ce stade.
En fait tu as des blocages au deuxième chakra : c'est la qu'il faut voir.


lds 26/01/2009 17:40

Pour moi, le territoire c'est le premier chakra en puissance.
Pour ma part, il me semble que c'est une difficulté permanente de discriminer le bon chemin. Parler de lumière ne me semble pas suffisant. Les évangiles mettent en garde de façon répétés sur les faux prophètes capables de faire des miracles.
Peut on jamais être certain qu'on est pas abusé d'une façon ou d'une autre par ce qu'on ressent ou perçoit ?

christophe 26/01/2009 19:12


Y'a des vérifications précises à faire au nvieau des perceptions subtiles.
Mais d'une part je fait mon transfert de conscience.
Ensuite je demande l'avis d'un esprit élevé genre un ange ou archange.

Ensuite je fais des vérifications croisées avec pascal qui peut faire pareil: les probabilités sont carrément pas élevés de se planter :)

Mais bon il n'y a aucune certitude dans la vie : sa fait partie du fun.
De toute façon moi c'est bon il m'a débloqué tout le bas, donc c'est cool pour sai baba.
Pas besoin de plus : mais je le recommande quand même pour ceux qui veulent tester (à conditions que leur perceptions leur disent que c ok.)

En fait pour moi c le troisième le 'territoire' : la shakti etait à ce niveau de tout façon


marion 26/01/2009 09:16

Merci Ben même un grand merci, je suis allée voir le lien que tu as donné et je me suis prise une grosse baffe.....je comprend beaucoup mieux la démarche de Sai baba et je réalise le pourquoi de mon rejet.
Je vais enfin pouvoir commencer à voir les choses différement.
Du coup, j'ai copié sa photo ^^

PS : Christophe, tu lui transmets ce message au cas où? Merci à toi, Skippy :P Meuh non je te taquine!

christophe 26/01/2009 15:20


N'oublie pas "chaque bien que tu détiens est un soucis qui te retiens.. et skyppi est la pour t'oter tous tes soucis ":)

Tu peut te relier avec : y'a pas de raison que tu y arrives pas au vu de tes capacités, c'est pas si compliqué que ça. Et tu vas voir sai baba il demande pas la carte bleue pour dénouer les
problèmes:)

Pense au double du futur et du passé si sa te fait remonter des trucs dur à gérer : c'est super éfficace.


Effe 26/01/2009 03:22

En lisant ton article, je suis content de voir que, Dieu merci, nous avons des verrous solides nous évitant d’avoir accès à la Kundalini malgré des titillages massif et des exercices divers (comme peut le favoriser notamment internet).
Car on comprend que là on n’est plus dans les bons sentiments mais dans le Hors échelle, ce qui demande une structure solide et stable.

christophe 26/01/2009 08:21


Effectivement, il faut l'avoir vécu pour réaliser ce que veut dire une montée de shakti : une volonté de domination difficile à controler et qui fait remonter tous nos plus bas instincts
refoulé.

C'est fait pour les bruler et les purifier, mais si on ne le comprend pas (ce qui arrive souvent) on vas simplement les alimenter et tomber dans la pervertion, mais avec du pouvoir. Et la c'est la
cata.


Effe 26/01/2009 03:15

On peut remarquer qu’en s’attaquant aux chakras du bas et à la kundalini ton blog aborde des questions qui nous interrogent sur des aspects difficiles à traiter comme l’affirmation du pouvoir, la place du sexe, le refoulé, etc…
Skippy est un bon exemple des errements possibles, mais on voit dans plusieurs réactions dont je fais partie, que nous avons du mal à faire la différence entre ton explication concernant une kundalini non intégrée qui débouche sur un Skippy et l’impression que peut laisser Saï Baba à certains.

Une chose est sûre pour ma part, j’ai plus de soucis dans les chakras du bas et, d’origine, j’ai un problème avec les questions d’expression du pouvoir et la question de l’énergie indocile.
Je suis donc très difficilement attiré par les profils proches de ces questions… comme Skippy par exemple :)

christophe 26/01/2009 08:19


C'est vrai qu'on entre dans le politiquement incorrect : mais c'est nécéssaire. Ceux qui ne veulent pas tansmutter leur coté pervers et leur désir de pouvoir sont condanné à vivre avec et il n'y a
pas d'évolution possible.
Le pire viens de ceux qui le refoulent, car dans ce cas leur pratique est condanné à stagner et qui plus est le pervers vas s'exprimer à travers eux un jour ou l'autre. (ce qu'on refoule s'exprime
inconsciemment.)

C'est quelque choses qu'il est en nous : il faut accepter de le regarder en face pour le purifier et le transformer. C'est le processus d'évolution.