Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 19:00
Lorsque la kundalini se réveille, elle n'a qu'une envie c'est s'élever.
C'est une énergie irrésistible, quand elle se déchaine on ne peut plus rien faire à part prier. (et ça marche curieusement d'après certains.) Quand elle veut s'élever il y a un moment précis où il faut la faire redescendre, sinon c'est terminé, plus rien ne peut l'arrêter ou la contrôler à part Dieu.

La kundalini (shakti) est une force brute qui essaie de tout brûler sur son passage : tout ce qui s'oppose à son accès en haut. En fait chez moi elle s'est élevée toujours en réponse à l'arrivée de la lumière. (shiva)

Au départ c'était difficile à gérer, d'abord la transformation totale de mon monde et ma perception des énergies très exacerbée qui a nécessité une adaptation importante. Notre société est un lieu impropre à la vie : elle nécessite une survie de tous les jours des corps énergétiques. Les champs électromagnétiques, les entités, les égrégores etc.. sont une pollution constante qui nous agresse sans cesse. Il m'a fallu également plus d'un an avant que mon cerveau arrête de disjoncter en comparant les images de l'ancien monde que j'avais en mémoire et les nouvelles que je voyais.

Accessoirement, au départ la kundalini voulait sans cesse s'élever à nouveau, et quand j'ai ressenti les douleurs qu'elle provoquait dans mon corps énergétique et les blocages qu'elle amplifiait, j'ai bien vite compris que cette voie allait me mener droit dans un mur. Peut être que si je n'avais pas eu autant conscience de mon corps énergétique je l'aurais laissé monter sans retenue et aujourd'hui je serais le marabout sorcier du coin, plein de maladies et probablement fou à lier.

Mais j'ai bifurqué immédiatement sur une purification du corps énergétique en m'en remettant à la lumière du haut. Et j'ai empêché la kundalini de monter.

Donc j'ai gardé le réflexe de laisser le bas en sommeil à cause de ça et de faire descendre l'énergie du haut en quantité.

Le résultat est que j'ai développé principalement la clairvoyance et que j'ai travaillé uniquement à la purification de mes corps subtils et à l'extension de ma conscience. Je suis au mieux un clairvoyant ou un channel moyen voir mauvais (puisque je  peux me connecter à n'importe quoi et appeler n'importe quel esprit, mais pas forcément accepter le message)

Pourtant cette voie est voulue et est une étape intermédiaire. Car cela est une moitié du boulot.
Et son principal intérêt à été le nettoyage (et l'est toujours.)
* * *

L'énergie du haut (père ou shiva) et l'énergie du bas (mère shakti) doivent s'unir à puissance égale dans le coeur pour moi.

Pour moi il sont en correspondance en nous avec le 'moi supérieur' et l'enfant intérieur. Le moi supérieur est la sagesse et l'énergie du ciel.
L'enfant intérieur est indocile, plein de force, il peut partir dans des colères incontrôlables, pourtant c'est également l'énergie créatrice et la joie de vivre.

S'en couper c'est se priver de notre pouvoir sur le monde. Et c'est précisément ce que nous faisons dans la société en refoulant l'enfant intérieur : ça fait une société de gens impuissants.

D'une certaine manière ça a été voulu d'après certains : par nous même par peur, par le gouvernement, les martiens, les illuminatis.. on s’en fout : on l'a accepté ça c'est sur. Mais si on l'a accepté alors on peut également décider de ne plus l'accepter aujourd'hui et laisser notre enfant intérieur s'exprimer à nouveau.
Donc refuser qu'on décide pour nous. Si on le fait on s'aperçoit que nos limites sont uniquement dans nos têtes et que c'est bien là qu'il faut aller nettoyer en premier.*

L'enfant est la part de nous qui sait que tout est possible et qu'elle peut tout faire.
Elle peut parler avec tout l'univers mais également créer n'importe quoi.
Si on la laisse s'exprimer alors on peut réellement tout faire.

Pascal a demandé un jour en haut comment faire pour créer sa réalité en conscience : donc matérialiser des objets etc.. On lui a répondu qu'il fallait revenir 'avant l'âge de raison'. Il s'agit bien de libérer l'enfant intérieur.

Bien sur comme je l'ai déjà assez expliqué c'est le moi supérieur qui dirige : si on laisse l'enfant intérieur hors de contrôle le résultat est un grand n'importe quoi qui peut aller loin (d'où le marabout maboul). Donc il faut un équilibre complet entre toutes ces forces. Et l'Ego doit vraiment être en retrait.

Il y a au moins trois conditions nécessaires :

1) Les chakras doivent être en état de laisser monter l'énergie même partiellement. (un trop gros blocage et le résultat peut être terrible)
2) L'énergie doit monter à puissance égale entre le haut et le bas.
3) Le canal central doit être ouvert : donc on doit être dans l'amour inconditionnel: sinon c'est cramage assuré.

Voila un point sur la question aujourd'hui d'après mon expérience.
C'est encore à travailler.
* * *

Mais la manière dont je nettoie est symptomatique de tout ça : ne pouvant faire monter l'énergie mère  à part égale je n'arrive pas équilibrer. Du coup je m'en remets à l'énergie d'en haut au lieu de laisser exprimer librement mon propre pouvoir et l'amour inconditionnel. Donc je channelise et fais le sanibroyeur à énergie : ça je n'y peux rien c'est hors de contrôle pour l'instant. Mais c'est bien pour ça que je bosse le bas : pour équilibrer.

Bien sur parler d'amour inconditionnel c'est facile à dire au repos, beaucoup moins à faire déjà même au repos, ça l'est moins encore quand tu te fais cramer la gueule. C'est bien ça la différence entre la théorie et la pratique.



* Je trouve le texte dans l'unité des religions intéressant sur la question: nous avons refoulé notre shakti sous prétexte qu'elle est mauvaise.

La puissance créatrice.

Alors qu'elle est mauvaise seulement si elle ne peut pas monter correctement en étant convertie par les autres chakras. D'où également le jugement sur Saï Baba puisqu'il est clair qu'il est axé sur la shakti (bonjour le corps).

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

mathilde 22/01/2009 11:14

entre temps j'ai lu votre lien. Je comprends mieux votre propos.

christophe 22/01/2009 11:18


ok:)


mathilde 22/01/2009 09:42

ah, je ne suis pas sure d'avoir la meme vision. N'ayant pas vécu de montée de kundalini. je devnie plutot le soi dimensionnel, tous sens ouverts en tant qu'enfant, conscience en permanence dans l'inconnu illimité, et le soi superieur comme le social maitrisé. (nagual et tonal diraient les tolteques)
plus que de la violence ou de la bestialité, j'aurais tendance a voir de la schizophrénie, des difficulté de communication et d'adaptation. Disons que ce sont les pentes que je devine quand je m'ouvre un peu trop a la captation des energies. Comme un cerveau de bébé ou d'enfant dans un monde d'adulte. Plutot psychédélique comme experience.
j'ai peut etre mal compris le texte, votre experience et je l'adapte un peu trop a la mienne.

christophe 22/01/2009 11:19


Et bien la tu parle d'égo pour la shizophrénie.
Ici on parle de forces brut du corps (instint et intuition, shakti et shiva, feu et lumière etc..)
L'égo doit etre le plus possible en retrait pour bosser ça.


mathilde 22/01/2009 08:37

les propos sur l'enfant interieur sont passionnants. le point d'equilibre entre le moi superieur et l'enfant, entre realité et autres mondes...Ouch. Aussi simple que savoir marcher sur un fil :/

christophe 22/01/2009 09:30


et oui c'est délicat :) parsque la shakti se déchaine de manière bestiale et il ne faut pas se faire emporter. Pour ça pas le choix viser le canal central et la faire guider par la lumière (shiva).
A mon sens le seul moyen de pas dégénerer dans la violence incontrolée.


Effe 20/01/2009 20:03

très intéressant ton texte, ainsi que l'article de Kadak.
Ensuite, arriver à harmoniser les contraires,
plus facile à dire qu'à faire.
Je retiens en tout cas la notion d'énergie indocile qu'il est vain de tenter de nier.

Je me demande même si le sujet n'est pas tellement délicat qu'il est un peu incertain de s'y aventurer non guidé (en tout cas tel qu'il est décrit dans l'article de Kadak).
Le pauvre Anakine skywalker n'en est pas sorti indemme.

christophe 21/01/2009 09:16


C'est bien pour ça que commencer par tout nétoyer est primordial.