Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 07:31
Je refais un point sur la question.

En fait notre Ego est constitué d'une horde de petits moi indépendants.
chaque 'moi' a été créé à partir d'une peur.

Chaque fois qu'on met en lumière la peur qui a créé ce petit 'moi', il est réintégré et ne peut plus nous diriger inconsciemment.

En temps normal, l'Ego étant plein de 'réactions' préprogrammées, il va réagir automatiquement à toute situation de l'existence.

Ca fait des gens qui 'subissent' leur environnement et sont constamment en 'réaction' vis à vis de lui. Bien sur la programmation étant toujours la même, la vie va avoir tendance à tourner en boucle.

Notre société créé un fort Ego qui est ensuite très sollicité  : résultat nos journées sont quasi identiques de la naissance à la mort : tel heure tu te lèves, puis tu vas bosser, puis tu manges à telle heure. etc..
Le moi supérieur (intuition) est ignoré. Notre éducation fait que la majorité des gens préfèrent ignorer les évidences et leurs expériences pour s'en remettre à leur éducation préprogrammée ou à l'avis des autres (télévision).

Notre instinct (enfant intérieur) est refoulé et personne ne sait plus dans la société ce que la joie ou la 'jouissance' signifie : tout est fade et terne. (bien sur celui qui n'a pas connu même une petite extase mystique ou fait sortir une fois l'enfant intérieur pourrait croire que non, et que recevoir son chèque de fin de mois est le plus grand plaisir qu'il puisse avoir.. tout est relatif.)

De plus nous sommes esclaves du temps : tout le monde le dit (il n'y a pas le temps, le temps c'est de l'argent etc..).

Notre société est basée sur l'égocentrisme : on sollicite l'Ego sans arrêt et on le manipule de manière constante grâce principalement à la télévision. Publicité pour créer des besoins ou des envies, journal télévisé pour dire au citoyen ce qu'il doit savoir du monde, distractions plus ou moins violentes et perverses, sans compter un phénomène relativement récent : la virtualisation de la vie. Maintenant les gens vivent dans des vies virtuelles sur internet et autres médias (sims etc..).

Tout est conçu pour faire une horde de robots de la naissance à la mort :évidemment il est plus simple de gérer un pays de cette manière.

Mais voilà la question : notre nature implique elle ce genre de vie?
Cette manière de faire ne rend elle pas les gens suicidaires inconsciemment?
Ne sommes nous pas tout simplement en processus d'auto destruction?
* * *
Remettre les choses dans le bon ordre:

La porte d'entrée consiste à commencer par alléger l'Ego : supprimer un maximum de schémas, en commençant par ceux qui nous font souffrir ou provoquent des problèmes. Moins il y a de schémas, moins nous sommes en processus de 'réaction' et plus nous pouvons doucement nous éveiller à la réalité.

Commencer à décrocher nos téléphones portables de l'oreille et ouvrir les yeux sur notre monde au lieu de fonctionner de manière 'machinale'.

Si le moi supérieur reprend le contrôle on commence à être dans l'action et non plus dans la réaction : on deviens co-créateur de sa vie de manière de plus en plus consciente.
L'inattendu peu entrer dans notre vie, et il ne s'agit plus ici de subir des choses traumatisantes qui empêchent l'Ego d'effectuer sa journée préprogrammée bien 'huilée';  mais bien de participer à des expériences qui nous font évoluer réellement.

Si l'enfant intérieur sort, on réintègre le moment présent et la jouissance des choses.
Personne ne réalise à quel point l'Ego nous montre toujours la même chose, nous ne regardons plus les arbres, les gens , le ciel. On peut commencer à percevoir le monde de manière plus 'réelle', et le monde est en perpétuel changement : il n'est jamais figé, personne n'est deux fois identique, aucun arbre n'est toujours le même.

Ceci est un processus qui se fait petit à petit et permet doucement de sortir du 'rêve' répétitif où nous plonge l'Ego pour effleurer un peu plus la réalité qui, elle, est changement et transformation constants.

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article

commentaires

Ben 17/01/2009 15:09

lds :

« « Si tu es vraiment dans l'amour inconditionnel, tu peux aller leur dire n'importe quoi, et ils t'écouteront. » »

Je ne sais pas.

« « Si tu crois que tu es dans l'amour inconditionnel parce que lorsque tu vois des types balancer des cannettes par terre, tu essayes de ne pas te dire que c'est dégueulasse, eh bien je crois que tu te fourres le doigt dans l'oeil. » »

Pour moi l’amour inconditionnel (ma définition, n’est peut être pas la même que les autres), ce n’est pas se forcer, à aimer quelque chose (ça c’est d’ordre mental- au niveau de l’égo)).
C’est se mettre au dessus de ça, au niveau causal. La plus de dualité, de pensé, ce que tu vois est parfait (car plus besoin de juger).

Tu peux lire ça aussi, si tu veux :
http://www.yogaesoteric.net/content.aspx?lang=FR&item=3775
Bonne lecture.

lds 17/01/2009 14:55

Si tu es vraiment dans l'amour inconditionnel, tu peux aller leur dire n'importe quoi, et ils t'écouteront.
Si tu crois que tu es dans l'amour inconditionnel parce que lorsque tu vois des types balancer des cannettes par terre, tu essayes de ne pas te dire que c'est dégueulasse, eh bien je crois que tu te fourres le doigt dans l'oeil. Enfin, c'est mon avis.

Ben 17/01/2009 14:49

Bonjour Lds,
« « Le type qui balance des canettes dans la rue, comme celui qui fume dans un lieu interdit, a probablement besoin qu'on lui rappelle quelques règles.
Maintenant, l'important est la manière de le faire, si possible avec douceur et déférence (comme nous souhaiterions nous même qu'on nous parle) d'autant plus si on veut s'adresser à la raison. » »

Et bien, fait comme moi l’expérience et tu verras, le résulta.
Prochaine, bande de jeunes que tu vois jeter leurs canettes par terre. Vas leurs dires, que ce n’est pas bien.
Si tu arrive à trouver, la bonne manière, pour ne pas qu’ils t’insultent et te frappent, c’est déjà très bien, ensuite, si après cette exploit, la prochaine canette qu’ils boiront, ils suivent ton conseil (peu de chance) et bien ce sera un autre exploit.

Après tout ces efforts, lance, toi pour faire la même chose à la suivante, la suivante, la suivante.
Et quand tu auras fini, demande-toi, si tu n’aurais pas été plus dans l’amour inconditionnel, si tu les avais simplement aimés d’un amour inconditionnel, si c’est ton but.

Ca reste que mon avis. Hihihi, bonne expérience alors Lds et très bonne journée à toi.

Ps : si tu aime OSHO, tu peux lire ce si :
http://www.almasta.ch/aOsPaIIu.html
Et surtout la fin. Il dit la même chose que moi.

lds 17/01/2009 14:01

Mouais, je trouve les exemples moyennement choisis. L'égo est une chose, se transformer en une moule qui ne dit jamais rien, c'est une autre chose.
Le type qui balance des canettes dans la rue, comme celui qui fume dans un lieu interdit, a probablement besoin qu'on lui rappelle quelques règles.
Maintenant, l'important est la manière de le faire, si possible avec douceur et déférence (comme nous saouhaiterions nous même qu'on nous parle) d'autant plus si on veut s'adresser à la raison.

tnj 17/01/2009 00:05

Alors ça, c'est la réflexion approfondie.

Sans commentaire :)

Vais méditer sur cette point de vue.

Merci pour l'article, à bientôt

christophe 17/01/2009 02:47


Et bien ici pour moi c'est de la pratique : j'ai bossé à faire sauter un max de petit 'moi' pendant 10 ans avec une méthode perso vu que j'ai eu très vite la capacité de percevoir les structures
mentales donc je connais par coeur ce fonctionnement la et la manière de faire sauter les schémas mentaux.
Ainsi que l'effet immédiat sur la perception du monde.