Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

28 décembre 2008 7 28 /12 /décembre /2008 16:26
Je vais utiliser un peu le jargon bouddhiste parce que je trouve que c'est explicite pour cet exercice.
(On peut parler de fusion avec la lumière ou de claire lumière de signification comme disent les bouddhistes : c'est sûrement une idée proche, du moins je le pense)

Je pratique la méditation sur la lumière le matin (pour arriver à fusionner avec) en même temps que le nettoyage des corps subtils et je pratique pas mal la dissolution des vents et gouttes dans l'action (dans la mesure du possible : je précise parce que quand tu ne peux plus bouger ou penser ça ne le fait pas tout le temps donc tu es obligé d'arrêter.). Par contre, une fois l'état d'esprit particulier pour chaque signe connu, c'est plus simple de le retrouver en méditant.

Sur le site de l'unité des religions il y a un truc qui me  parle pas mal, parce que j'ai pu faire l'expérience de ces visions depuis un moment déjà. Au départ je pensais que ça avait une signification dans le monde des esprits mais il me répondait à chaque fois que non.

(je précise de manière simple ce que j'en comprends : l'idée est que pour avoir une vision de la claire lumière de signification qui permet de nettoyer la goutte du coeur il faut purifier différents éléments:
Les vents et les gouttes qui circulent dans les corps subtils.
Il y a des vents grossiers, des vents subtils et le vent de la goutte du coeur est le vent très subtil.
Selon les bouddhistes on sait qu'on voit la 'bonne lumière' parce que la méditation inclut la dissolution de vents dans un ordre précis.)

Il semble donc que ce que je vois corresponde à des signes de dissolution des vents:

Voilà de quoi il s'agit :

(mais je précise que c'est la double vue qui le montre : donc je vois mal comment on peut voir ces signes sans avoir ouvert un minimum le troisième oeil : d'où mon idée que les écrits bouddhistes partent du principe que le troisième oeil est ouvert à un moment donné de la pratique. D'un autre coté je suppose qu'on peut très bien arriver à voir la claire lumière sans se soucier des signes.)

- Le mirage (dissolution du niveau grossier du vent de l'élément terre)
En fait l'image normale se met à miroiter comme si on était en plein désert et qu'on était en face d'une vague de chaleur : mirage est donc un mot très explicite et quand on le voit on ne peut pas se tromper : c'est très concret.

- La fumée (dissolution du niveau grossier du vent de l'élément eau)
Pareil : tu vois de la fumée s'élever de partout : c'est marrant des fois parce que c'est comme si ton bureau se mettait à cramer. (bon sauf que c'est juste de la fumée transparente)

- Les lucioles (dissolution du niveau grossier du vent de l'élément feu)
Alors là au vu du nombre de visions de lucioles différentes que je vois j'ai du mal à savoir de laquelle il pourrais s’agir mais on me dit bien que j'en fais l'expérience parfois. (faudra approfondir)

- La lampe à beurre (dissolution du niveau grossier vent de l'élément air)
La seule dont je n'ai pas fait l'expérience jusqu'à présent : donc j'ai du mal à savoir à quoi ça correspond
(mais on me dit que je n'ai pas fait l'expérience de celle là.)

Pour les vents subtils effectivement j'ai du mal à savoir parce que je fais l'expérience de la vision de pleins de lumières avec disparition des sens et il vient un moment où je commence à avoir un début d'endormissement systématiquement même si le processus complet prend 10 minutes tout au plus. Ce qui interrompt tout et m'empêche d'aller plus loin.

J'ai également rencontré le même problème que Kadak à un moment : quand on médite sur les vents la conscience se met à partir dans tous les sens : tu as beau être assis et droit, tu as l'impression de bouger et de te tourner dans tous les sens et du coup il est impossible de se concentrer. En se concentrant sur les gouttes (principalement celle du coeur pour moi) plutôt que les vents ça rétablit effectivement la situation.

Mais le fait que je n'arrive pas à dissoudre le vent 'grossier air' expliquerait que je n'arrive jamais à aller jusqu'à la fusion avec la lumière. et que je reste sur des visions de lumière 'contaminées'.

J'en ai profité donc pour demander pourquoi l'élément air ne se dissolvait pas et il semble bien que ça vienne d'un déséquilibre chez moi au niveau de l'air : donc peut être bien qu'avant de pouvoir dissoudre correctement les vents grossiers il faudrait équilibrer les éléments dans le corps.

Voilà là où j'en suis pour l'instant : j'ignore où j'en suis réellement là dedans mais bon autant faire un retour d'expérience dessus quand même.

Bon pour le déséquilibre des éléments j'ai décidé d'en parler aux principaux intéressés : les grands dévas élémentaires. Il semble qu'ils puissent aider à rétablir la situation. Discussion assez intéressante, j'en parlerais demain. (même si ça ne concerne pas vraiment la claire lumière.)

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

kadak 29/12/2008 18:22

Je ne sais pas si c'est une affaire d'équilibrage ou de purification, on peut supposer que c'est 2 façons de décrire la même chose. En tous cas les tibétains parlent plutôt de purifier.
De toutes façons les dissolutions semblent beaucoup une affaire de purification, j'ai l'impression qu'on ne peut dissoudre correctement que ce qui est à peu près propre... Ou peut-être que si c'est sale ça se coince en chemin dans les canaux...

christophe 30/12/2008 06:12


La notion de purification me parle bien effectivement.


kadak 29/12/2008 00:09

Précision : les visions de dissolution des éléments ne sont pas subtiles mais tout à fait "visuelles". Par exemple le mirage c'est comme si tu as les yeux fermés et que qqn fait clignoter une lumière stroboscopique à travers tes paupières, et au milieu de ces lumières, il y a une image. Le signe est moins fort à l'état de veille, plus fort à l'endormissement. Mais en tous cas il est physique. Bref, tous les signes sont très "visibles" (un peu comme quand tu as un étourdissement, ou que tu te cognes la tête, ça fait des lumières du même style).
Une fois qu'on les a tous eus, ce qui apparaît est une forme de claire lumière d'exemple plus ou moins profonde, contaminée d'apparences dualistes.
La CL de signification c'est la CL ultime, la seule qui ne soit pas contaminée de dualisme, mais presque personne ne l'a de son vivant. On ne l'obtient pas sans avoir purifié complètement les vents et les gouttes, c'est-à-dire qu'avant de l'avoir, on maîtrise les éléments (marcher sur l'eau, traverser les murs etc).
Quelqu'un est dit Saint et laisse des reliques avant d'avoir atteint ce niveau, c'est dire que quand même il est très rare. La plupart des saints la réalisent à leur mort parce que le corps physique est un très gros obstacle.

christophe 29/12/2008 09:21


Ok, merci pour ces précisions.

Je reprécise juste pour le troisième oeil:
Effectivement les signes que je te décris sont visibles sur la vue de tous les jours (moi j'appelle ça 'la double vue' parsque la fumée transparente ou l'image de ton bureau qui fait 'mirage' c'est
un peu bizarre.
Et d'une certaine manière la vision que tu as dans la tête est une vision du troisième oeil, quand il se développe les visions se projettent a l'extérieur dans ta vue normale : en gros t'a une
vision mentale qui se matérialise dans l'air autour de toi et parfois qui ne fait qu'une avec l'image normale : la tu vois un type tout à fait normal une micro seconde du coin de l'oeil, tu regarde
de face il est plus la (tu comprend que c'est un fantome par l'energie) etc...  (d'ou toujours l'idée de double vue : fusion de deux images.)

C'est pas pour rien que les gens qui l'ouvrent trop vite finisse aux urgences psy : pour eux c'est la vue normale. (alors qu'avec le recul en fermant le troisième oeil les trucs en plus
disparaissent.). Si tu veut savoir j'ai même vu un elfe du coin de l'oeil dans ma cuisine et il avait bien la tronche du seigneur des anneaux. Sa fait bizarre quand même. (tu remarqueras que les
dessins des elfes de tolkiens étaient fait par lui même : des schémas très réalistes et explicites, vraiment à se demander comment il pouvait avoir une telle imagination,  si détaillée,
parsque les trolls et les elfes n'ont pas la même tronche dans les légendes locales.. encore un clairvoyant méconnu..)

Merci en tout cas pour ces précisions : je me demande simplement si il n'est pas nécéssaire de rééqulibrer les éléments dans le corps avant de pouvoir faire la dissolution complète des vents
grossiers. (puisque encore une fois étonnement la seule vision que je n'ai pas vu déja est une qui correspond à un élément déséquilibré dans mon corps.)

Mais je suppose que les phases préliminaires des bouddhistes doivent permettre de rééquilibrer les éléments d'une certaine manière.
Bon moi j'ai une solution perso de toute façon pour les rééquilibrer :)