Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 19:00
Une suite de textes qu'on m'a fait suivre par mail et qui contiennent différentes lettres du christ obtenus par un channel apparement.

Chacun doit y trouver ce qu'il veut en fonction de ses convictions , mais je trouve qu'il y a des choses fort intéréssantes la dedant.



Bien sur je n'émet aucun avis la dessus : que chacun se fasse sa propre opinion.

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Texte
commenter cet article

commentaires

kadak 12/12/2008 14:47

En vrac :
- Les Swamis d'Amma ont remarqué à diverses reprises qu'un dévôt pouvait arriver avec une grave maladie et repartir sans, et que dans ce cas elle en manifestait les symptômes pendant 10mn. A leurs questions, elle a répondu qu'en effet elle prenait les karma des gens et qu'elle était obligée dans ce cas d'en souffrir une partie. Personnellement je pense qu'elle a dit ça pour les rassurer (c'est bien le genre), et qu'en réalité, elle doit se prendre la totalité. Cependant comme elle a une capacité à souffrir que nous n'avons pas, 20 ans de souffrances sont nettoyées en 10mn. Au sujet de cette capacité, un jour un dévôt (que je connais) lui a dit : "Amma, laisse-moi prendre une partie de ta souffrance". Elle a dit "tu n'en supporterais pas le millionnième".
- Sai Baba a dit : pour sauver quelqu'un qui se noie, il faut se jeter à l'eau.
Tout prouve que les avatars souffrent physiquement du karma qu'ils prennent sur eux, mais en même temps ils disent eux-mêmes qu'ils sont dans une très grande béatitude du fait de leur union complète au divin. Mais le corps souffre, et cela semble une condition nécessaire pour prendre le karma des autres.

soralili,
c'est sûr que la joie c'est pas mal. Le problème, c'est que nous avons une telle masse de karma qui nous bloque que si on nous laissait dedans, presque personne ne s'en sortirait. Il y a donc deux attitudes devant ça. 1) L'attitude chrétienne, fondée sur la miséricorde : Jésus est venu montrer comment on aidait les gens. Maintenant qu'il est mort, c'est aux Saints et aux martyrs de le faire. Ste Catherine de Sienne l'explique bien. Il y a deux sortes de chrétiens : ceux qui sont aidés et ceux qui aident. Ils n'obtiennent pas la même chose à l'arrivée c'est certain. Et si tu te demande comment le fait de souffrir pour les autres peut conduire à la réalisation, c'est parce que Jésus, qui est une incarnation divine, a eu le pouvoir de faire qu'il en soit ainsi. C'est le pouvoir des incarnations divines de créer des voies. C'est donc une voie pour ceux qui le suivent. Si tu fais ça dans une autre contexte, ça ne marche pas. J'explique tout ça sur mon site. 2) L'attitude bouddhiste, fondée sur la justice : on a fabriqué notre karma, on se démerde avec. Puisque tu es bouddhiste, tu dois en voir le résultat : les tantras ne sont pas enseignés parce qu'ils considèrent que nous n'avons pas la capacité pour (=trop de karma qui bloque l'accès au canal central). Les sutras sont à peine enseignés en fait. Et si le dzogchen l'est, c'est juste pour satisfaire la vanité occidentale. Ecoute les lamas, ils le disent eux-mêmes, il suffit d'ouvrir ses oreilles. Ils disent en outre qu'avec les sutras il fait 3 kalpas pour effectuer l'accumulation de sagesse et de mérite nécessaire pour parvenir à la bouddhéité, 10 vies avec les tantras, et 1 vie avec le dzogchen. Mais on ne peut pratiquer les tantras qu'après avoir pratiqué les sutras pendant de nombreuses vies, et le dzogchen seulement quand on est un bon pratiquant des tantras. On ne peut pas s'improviser pratiquant du dzogchen parce qu'on l'a décidé. C'est une question de capacité, donc de karma qui nous reste.
J'ai testé le bouddhisme pendant 10 ans, je peux dire que les lamas ne prennent pas beaucoup de karma, l'évolotion est très lente. Ensuite j'ai gardé le bouddhisme mais en allant voir Amma, qui dit prendre le karma, et là l'évolution est très rapide. Je vois rétrospectivement que le bouddhisme seul ne pouvait pas marcher.

christophe 12/12/2008 15:23


Je dis quand même que perso, j'ai jamais demandé à quelqu'un de prendre mon karma et que j'ai plutot bien débloqué tous les chakras et le canal central, alors que c'etait salement encrassé au
départ. Les mémoires de mort je me les suis refarcies tout seul comme un grand etc..

Donc pas sur qu'il soit nécéssaire que quelqu'un prenne ton karma à ta place.
C'est sur que si ils le font tant mieu, j'ai pas l'impression que ce soit une nécéssité pour évoluer, même rapidement.

Mais peut etre que la lumière fait ce boulot pour moi d'une certaine manière. Dur à dire.
Je reconnais qu'elle allège les tensions et dissous tout quand je décide de me pardonner et de lacher les choses. Avant sa me prenais plusieurs jours et avec l'entrainement et la lumière de plus en
plus présente sa vas de plus en plus vite.

Donc difficile de dire. Si certains peuvent prendre le karma des autres et le font par compassion c'est très bien en tout cas.


Ben 11/12/2008 21:25

Bonjour bonjour.

Je ne sais pas vous, mais moi je crée toujours des théories sur un peu tout les sujets et voici comment je te répondrai aux différentes questions.

Le karma tout d’abord, qu’est ce que c’est ?
C’est les actes (que nous avons ou créons) qui nous empêches de nous élevés vers l’amour inconditionnel, plus nous en créons plus nous devrons purifier notre karma par la suite
Les autres que sont t’ils ?
Les autres sont des extensions (des images) de notre propre karma, qui se manifeste pour facilité cette épuration.
Donc, prendre le karma des autres sur nous même, c’est purifier notre propre karma.

Comment purifiés ton notre karma ? En modifiants notre visions des autres afin, de ressentir pour chaque personnes pour chaque situations un amour inconditionnel.
(il existe surement d’autre façon, le don de soi etc).

Je pense aussi, qu’être triste car une personne est triste, n’apporte pas grand-chose.
Les images de tristesse permettent de ressentir de l’amour de la joie pour les gens tristes (sachant que la tristesse, n’est qu’un jugement de notre égo).
Apporter, de l’amour de la joie un sourire à des gens négatif, apportera probablement beaucoup plus à cette personne et à nous même.

Ensuite chaqu’un sa vision. Hihihi.
Bonne soirée à tous. Ben

christophe 12/12/2008 09:47


pourquoi pas :)


soralili 11/12/2008 18:30

bonsoir,

C'est curieux mais quand j'ai dit "mort pour ses idées" c'était sans doute un lapsus, mais je voulais dire "mort pour sauver les autres" (ce qui est une idée). Je conçois facilement qu'un pompier perde sa vie pour sauver quelques prisonniers des flammes : cela me parait logique.. et accidentelle. Mais cette idée de "souffrir beaucoup beaucoup pour racheter le karma des autres" cela me laisse très interrogative. j'ai plutôt cru que l'on disait cela pour "consoler" la personne souffrante, que c'était en fait une manière pour elle de l'aider à dépasser sa douleur, de l'aider à sublimer sa souffrance. Cela m'apparait du même ordre que quand on dit à la famille d'un défunt "ne pleurez pas, il aurait pas voulu que vous soyez triste" ( ah bon ? et depuis quand les humains sont-ils assez altruiste pour qu'ils n'ai pas envie que leurs proches les regrette un tout petit peu ? :-))))))

Bref. cette idée de karma m'interpelle beaucoup(et une mienne amie aussi d'ailleurs, très calé en bouddhisme, croyante, pratiquante, enseignante et tout et tout...)

Je trouve que c'est admirable que de vouloir sauver les autres ( encore que... c'est le complexe du grand sauveur... pas sur que ce soit si sain que cela) mais je ne comprends pas ce MOYEN. que l'on souffre pour purifier des karma... techniquement y a un truc qui m'échappe, parce que la souffrance est un rétrécissement de tout l'être, une descente en en enfer, une chute de vibration extrême... donc comment cela pourrait faire ?

Il me semble que bouddha, en continuant sagement à transmettre des enseignement aide bien plus de gens à se libérer.... et puis je croyais que le karma nous permettais de faire des expériences en tant que parcelle du grand Tout... alors n'est-ce pas à chacun de faire son chemin. d'après ce que j'ai lu sur les anges, ils ne peuvent pas intervenir pour quelqu'un d'autre vu le libre arbitre ( donc à quoi sert la prière ? pourtant c'est prouver qu'elle a un impact ????? alors là aussi y a un mystère), alors là les gens avec karma n'ont pas le droit à leur libre arbitre ???

vous comprenez ce que je veux dire ? il y a dans cette histoire quelque chose de curieux . a moins qu'il y ai des transferts d'énergie qui marchent ( et dont j'aimerais bien être entretenue par ce que cela m'intrigue).

je reste à trouver que c'est un très mauvais moyen et un très mauvais exemple, car cela augmente encore le culte de la souffrance. Est-ce que l'amour, la joie, la tendresse, la compassion ne serait pas plus utile ?

Et puis si on a eu la chance d'avoir un corps magnifique est-ce normal de le sacrifier à 33 ans au lieu d'honorer la Vie et de continuer à s'en servir pour servir les autres ? Est ce que ce n'est pas pécher ( au sens premier de "manquer son but" )?

autre question : comment y sont choisi ces milliers de personnes que l'on va libérer de karma ? sur quel critères ? ou y sont ? s'en sont-ils rendu compte ??

bref, j'aimerais bien comprendre, si c'est vrai ou faux cette histoire de "racheter le karma" par ce que cela est important.

que dit la lumière à ce sujet ?
cordialement

christophe 11/12/2008 20:30


Voila mon avis sur la question:

Et bien en fait je pense que le fond se trouve dans les sacrifices d'animaux qui étaient fait dans l'antiquité et qui partait du principe malsain de sacrifier les autres à sa place. Donc j'avoue
que sa me fait également hurler au départ ce genre d'idée et il semble que ça ai pas mal inspiré l'idéal chrétien.

La ou on trouve quand même une idée plus élevée c'est que le christ aurait intégré une énergie plus haut (le KRISTOS) d'après les ésséniens et que cette énergie aurait éliminé le karma de la
planète. (vrai ou faux, je vérifierais moi même un jour si j'en ai l'occasion)

La ou on trouve également une idée élevée bien qu'étrange à première vue, mais tirée de la notion de sacrifice c'est l'idée de prendre le karma des autres sur soi puisqu'il semble que les saints
chrétiens le fasse. Je trouve sa élevé pour la personne qui le fait.

Mais c'est quelque chose qui me parait abérent à un certain niveau parsqu'il me semble qu'on doit pouvoir alléger le karma et les souffrances des autres sans se l'infliger à soi même.
C'est en tout cas ce qui me viens intuitivement. Et que le fait qu'ils considèrent devoir souffrir les ammènes à des vies terribles, même si en même temps elles leur permette de s'élever.

Je ne sais plus qui m'a dit que amma pouvait prendre les maladies des gens sur elle sans en souffrir et (à un niveau bien sur largement moindre) j'ai passé pas mal d'année à débarasser les gens de
leurs entités sans me laisser affecter par elles : alors que j'aurais pu très bien en être malade. C'est un choix de souffrir et il n'est pas nécéssaire à mon sens pour s'élever et aider les autres
à s'élever.

Ma foi chacun sa voie, et un type comme saint gérard à clairement choisie une vie dans ce sens par exemple et elle semblait lui convenir tout à fait et être en parfait accord avec son esprit divin,
donc pourquoi pas.

J'avoue que je ne juge pas à ce niveau.


kadak 10/12/2008 19:17

"Et puis le mea cupla et le doloris chrétien... quel horreur..."

Je signale au passage que Jesus n'est pas mort pour ses idées mais pour racheter le karma des gens. Il est en effet possible de prendre le karma de qqn sur soi si on prend la souffrance qui va avec. Par ailleurs plus on a un corps pur plus on peut prendre. Donc un corps parfaitement pur qui subit cette sorte de souffrances = plusieurs millions de gens rachetés. Comme le dit Maître Philippe, il aurait pu réduire ses ennemis en poussière il en avait le pouvoir, mais il est venu pour les aider, pas pour les réduire en poussière.
Je ne vois pas comment on peut trouver que c'est un mauvais exemple de donner son corps pour soulager les souffrances d'autrui.

christophe 10/12/2008 20:18


Disons que effectivement comme j'ai dis déja il me semble cette histoire de prendre le karma des autres me parait admirable. (comme avec saint gérard ou cette partie qu'on retrouve dans la notion
des ésséniens).
Bon après c'est sur que les dérives chrétiennes qui en ont surgie avec de la culpabilisation etc.. sont plus que discutables. Mais bon c'est un monde duel et rien ne peut etre positif sans avoir
une contrepartie négative malheuresement.


soralili 10/12/2008 17:54

bonjour bonjour !!

ça c'est marrant parce que depuis deux jours j'étais justement en train de lire les mêmes textes :-))

Deux deux choses l'une : ou c'est pas du vrai est c'est comme même drôlement intéressant ... ou c'est du vrai ( bon faudrait définir le vrai) ... et c'est drôlement intéressant.

Enfin, pour ma part j'ai été élevé catho, je lisais même les textes à l'église et j'adorais le cathé parce que c'était des belles histoires et qu'on faisait des supers dessins... mais j'ai perdu la foi parce que je priais pour que la Paix arrive dans le monde et qu'elle n'est pas arrivée. Si si... :-)

ce que je n'ai pas supporté non plus en grandissant... surtout... c'est l'aspect absolument sinistre du décorum religieux. pour moi c'est ou du gospel chantant qui me fais vibrer ou alors je comprends pas qu'on puisse être dans la joie d'un Dieu Amour avec des messe aux allures d'enterrement ... j'ai du faire un petit tour du coté de messe où on chantait et parlais en langue... c'était déjà plus suympa.

Et puis le mea cupla et le doloris chrétien... quel horreur...
Mais surtout, je n'ai jamais pu accepter que l'on se prosterne devant l'image d'un supplicié. par toute les fibre de mon être j'ai toujours trouvé cela pathologique. gravement.
c'est pourquoi je me suis complètement éloignée de cette religion, d'autant plus que la mémoire retrouvé je me sens plus Kogis, Aborigène bouddhiste qu'autre chose...

alors pour en revenir à ces lettres ce que je trouve passionnant c'est quelle redonnent vraiment la dimension humaine à ce personnage qui est est venu. la description de ses quarante jours dans le désert évoque bien des montée de kundalini et du coup rendent très plausible tout le pourquoi du comment des évangiles. ça éclaire tout, l'aspect sous-jacent de l'enseignement du christ, le sens profond des parabole et les différents épisodes, la tentation (satan) du pouvoir, etc... bref, là cela redonne une croyance en la véracité de l'enseignement, et pourquoi il n'a pas été compris. et en plus cet enseignement rejoins tous les autres enseignement. juste les mots diffèrent. il lui a manqué sans doute de digérer ses quarantes jours avant d'affronter le monde. tous les gens qui ont eu des "ouvertures" spir, ont cet envie de faire partager et de convertir le monde entier ... c'est sans doute ça qui la conduit sur la croix.

juste ce qui m'a attristé c'est qu' apparemment Jésus serait -d'après ces textes- bien mort sur la croix. j'avais tendance à croire la thèse essénienne et archéologique.
Je reste à penser que mourir pour des idées, c'est un très mauvais exemple ! :-)
Mais l'enseignement lui est très beau...

bien à vous :o)

christophe 10/12/2008 18:39


Et bien j'avoue que de savoir si c'est la vrai vie de jésus ou pas, n'est pas vraiment le plus important pour moi (même si je trouve plus plausible les esséniens par exemple, mais bon tant que
j'aurais pas moi même regardé dans les annales akashiques, j'avoue que je serais sur de rien).

Je trouve simplement certains des concepts expliqués très intéréssant. Bien sur je suis très 'new age' dans l'ame donc forcément pas objectif sur ces choses.. C'est pour ça que chacun doit prendre
ce qu'il veut de ce genre de lettres.