Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 11:52
Ce matin en inspectant ma plante parasitée je suis super content. Alors que ses fleurs sont totalement infestées par les pucerons et qu'elles ne s'ouvrent plus depuis une semaine, ce matin une des fleurs s'est ouverte largement.
Les pucerons sont toujours accrochés à elle, mais elle s'est ouverte comme une parabole.

Je suis super content, ça veut dire que malgré son parasitage, la plante survit et qu'elle peut encore fleurir. D'ailleurs étonnamment il semble que les pucerons se soient tous regroupés sur les fleurs fermées et ne parasitent pas les tiges.

Une de ses vieilles fleurs qui était attaquée par les parasites et ne s'ouvrait plus à fini par tomber et a roulé à plusieurs centimètres du pot. Dessus il y a encore des dizaines de pucerons accrochés. Je me réjouis presque en songeant que, eux au moins, ne s'attaqueront plus à la plante.

Mais lorsque je me penche pour prendre le reste de fleur et le jeter je m'aperçois que les pucerons sont vivants dessus et je sens leur résignation : ils n'ont nulle part où aller et attendent la mort simplement.

Je sens leur peur à un certain niveau et leur résignation en même temps.  Quelle est mon alternative à part les remettre sur la plante?

Je sens l'amour dans mon corps de manière très forte ces derniers temps et la compassion pour les pucerons dépasse ma peur pour la plante. C'est la première fois de ma vie qu'une telle chose arrive.

En fait en voyant ces pucerons accrochés à ce morceau de plante, je ne peux m'empêcher d'imaginer des cosmonautes perdus dans l'espace: attendant la mort et sans espoir de rentrer. Comment réagirait l'entité extra terrestre dans ce cas?

Je remets les pucerons dans le pot malgré ma peur pour la plante.

[commentaires de la lumière]
"Tu as fait un excellent choix."

(Même en sachant que ces parasites vont s'attaquer à elle encore plus?)
"L'amour et la compassion sont les seuls choix valables. Les histoires, les expériences et les corps vont et viennent : ils retournent à la poussière.

L'âme perdure et l'étincelle d'amour que tu donnes à un autre fait grandir sa propre flamme, et cette choses durera éternellement. Le don que tu fais à ces pucerons les fait grandir dans leur lumière et fait grandir leur conscience, tout comme en retour elle fait grandir la tienne et cela durera pour l'éternité bien longtemps après que ton corps et cette plante soit retournée à la poussière.

Il n'y a pas de petite compassion, de petite geste, il n'y a qu'une étincelle éternelle qui grandit dans les coeurs et aucun être n'est assez petit ou insignifiant pour ne pas mériter tout l'amour et la compassion que tu peux donner.

Car cet acte aussi petit qu'il puisse te paraitre est issu de Dieu lui même et donc révèle un peu plus le divin dans les autres et en toi même."

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

Les Maries 07/01/2009 19:44

super joli

christophe 08/01/2009 07:32


:)


Ben 06/12/2008 16:00

Ahh, voilà une réponse que me plait beaucoup. Merci.

PPS : "Et la plante qui était toute contente que plein de pucerons sont tombés" la plante est d'accord pour garder les pucerons et n'est certainement pas contente de savoir que certains vont mourir seuls dans le vide..

Voilà, l’avis de la plante manquais dans votre récit et je très heureux que vous le rajoutiez.

PPPS : cela dit sans te vexer ben, puisque ta question est très pertinente dans un sens théorique, mais elle fait un tel écart entre l’élan d'amour qui s'est suivi de cette expérience vécue pour moi qu'elle me parait irréelle.
En fait mon cœur à canalisé tellement d'énergie que j'ai cru que j'allais exposer sur l'action. Je ne suis pas habitué à de tels actes de compassions.

Hihi, je me doute bien, que ma question peut paraitre vraiment irréelle, mais l’avis de la plante m’intéressait beaucoup. Et la réponse me plait beaucoup aussi.

Je vous laisse, savourez, ce très beaux moment. Très bonne journée à vous. Ben

christophe 06/12/2008 16:17


Bonne journée à toi aussi :)


Ben 06/12/2008 14:18

Bonjour bonjour, humm le bon choix ?

« « Le don que tu fait à ces pucerons les fait grandir dans leur lumière et fait grandir leur conscience, » »

Et la plante qui était toute contente que plein de pucerons sont tombés. Que devient elle ?

N’aurais tu pas faut un don à la plante, en mettant les pucerons autre pars ?
Et permit : de faire grandir sa lumière et sa conscience. ?

J’aimerai avoir l’avis de la lumière sur le don que tu aurais fais a la plante, en ne remettant pas les pucerons dessus.

Cette question, me reviens souvent. Pourquoi privilégiés, un et pas un autre.

Merci d’avance. Ben

christophe 06/12/2008 14:43


Aucune action de peur ne fait grandir, et seule la peur de la mort de la plante peut justifier que je tue le puceron. alors que dans la réalité les deux sont des esprits éternels et que mon acte de
compassion et le sacrifice librement conssenti par la plante nous fait tous grandir sur l'éternité.

Bien évidement seul celui qui a trouvé sa connection au moi supérieur et fait au moins en partie l'expérience de l'éternité de ce que nous sommes peut accepter cela. Notre petit mental
obscurantiste préferera précipiter tout le monde en enfer sur du long terme pour gagner quelques instants d'éternité de plus dans son petit égo et masquer sa peur de la mort par de l'héroisme.

Une expérience à vivre d'une manière ou d'une autre.

PS : au passage la plante survie manifestement très bien tant que je lui donne toute mon attention et les pucerons s'organisent si je concentre mon amour sur eux et laisse l'intelligence divine
présente dans chaque parcel de vie faire son oeuvre. La nature c'est toujours comporté ainsi et n'a certainement pas besoin du petit égo de l'homme pour trouver son équilibre.

PPS : "Et la plante qui était toute contente que plein de pucerons sont tombés" la plante est d'accord pour garder les pucerons et n'est certainement pas contente de savoir que certains vont
mourrir seuls dans le vide.. Ne prète pas des pensées purement humaine à une plante. Seul l'égo se réjouis de la mort des autres, parsqu'il croi y gagner un sursis pour lui même.

PPPS : cela dit sans te vexer ben, puisque ta question est très pertinente dans un sens théorique, mais elle fait un tel écart entre lélan d'amour qui s'est suivi de cette expérience vécue pour moi
qu'elle me parait iréelle.
En fait mon coeur à canalisé tellement d'énergie que j'ai cru que j'allais exposer sur l'action. Je ne suis pas habitué à de tels actes de compassions.

Cela dit cela doit réellement être vécu et nécéssite d'avoir expérimentré réellement qu'il n'y a ni victime ni meurtrier dans la vie : mais uniquement des esprits qui choisissent des
expériences.

Je comprend également pourquoi 'on' me dit d'écrire ce blog. Le décalage entre la vie que nous 'vivons' au quotidien et la compréhension qu'on arrive à avoir du monde par l'expérience de l'energie
et du divin est tellement éloignée que sans avoir une référence du processus d'évolution les deux parraissent totalement déconnecté.

Quelqu'un qui se pose des questions purement mentales(comme moi au départ) ne peut apréhender ces choses directement : il y a des expérience à vivre avant d'arriver à celles la, sinon
l'incompréhension est totale.

Donc une excellente question.