Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 18:49
Vendredi ma patronne entre dans mon bureau et on blague sur plein de trucs.

C'est vrai qu'on ne se reconnait plus en un an : avant on était toujours stressés et hyper négatifs et là on est en train de blaguer et moi je suis tellement en extase avec mon orgasme dans le coeur que j'ai l'impression d'être un hippie qui a fumé un camion de pétards.

Sur ce elle me dit qu'elle est en train de lâcher ses peurs en ce moment; parce qu'elle a demandé à un archange et que donc elle va en chier pendant quelques semaines.


Connexion en haut
(bon ben c'est quoi ça? alors comme ça on peut demander à lâcher ses peurs directement? et moi alors?)
"ben t'as qu'à demander, ça sera toujours plus facile de te centrer après."

ok ben ni une ni deux moi aussi je demande.

Résultat : un week-end de dépression, merci les archanges.

Remarque je ne peux pas me plaindre, c'est moi qui ai demandé.
Par contre y'a du bordel qui est en train de sortir : des peurs occultées apparemment.

-----------------------------------

Samedi au puits

On a fini de creuser le puits avec Pascal.
(on y est allé « à la Marseillaise » : une heure de boulot un samedi sur deux pendant plusieurs semaines )

Résultat : on a trouvé de l'eau à 2m50 de profondeur, et y'a tellement de débit que ça ne diminue pas d'un millimètre même si on pompe deux heures dessus.
donc a priori ça devrait aller pour arroser le jardin.

Quand Pascal est allé chercher sa pompe, le type l'a regardé de travers quand il a dit qu'il avait trouvé de l'eau à 2m50 de fond. (on est en Provence.)
Et quand il lui a demandé comment il avait trouvé, Pascal à répondu direct qu'on a cherché avec les mains : forcément le type l'a regardé encore plus de travers.
Et encore il ne lui a pas dit qu'on a demandé l'autorisation à l'esprit de l'eau qui était là et à toute la végétation autour..

Ca serait si simple si les gens comprenaient qu'il suffit de demander aux esprits de la nature.. mais bon ça passerait par une rééducation complète.

Au moins tu ne t'emmerdes pas à creuser pour rien.


C'est comme le mimosa qui pousse à coté du puits :

moi :    "Il va faire quelle taille à peu près le mimosa à ton avis ?"
Pascal : "3 mètres."
moi :    " tu as lu ça dans une encyclopédie ? c'est la taille qu'ils font ?"
Pascal : "Non, c'est le mimosa qui vient de me dire qu'il compte pousser jusqu'à 3 mètres.."


je sens qu'on va bien rigoler dans ce jardin.

----------------------------------

Dimanche sur le feu.

j'ai passé au moins deux heures complètes à méditer sur le feu pour dissoudre la déprime.
Du coup mon blues s'est pas mal envolé et j'ai pas mal de trucs qui sont remontés. (donc devenus conscients)

Pas mal le coup de dissoudre les vents dans le canal central, déprime remplacée par joie et amour en peu de temps, même avec des peurs profondes occultées.
(du coup ça m'a permis de comprendre plein de trucs sur mes expériences de jeunesse, le pourquoi de pleins de choses qui me sont arrivées et que je ne comprenais pas durant mon adolescence: c'est marrant parce que rien n'est au hasard,vraiment rien !)

Très bien ça, mais bon je vais blinder avec du neurotraining maintenant que je sais la source du problème, ça sera toujours plus simple de me centrer.

Maintenant que j'ai goûté à l'orgasme dans le coeur, associé à l'amour la joie et la paix forcément ça ne va pas être possible de s'en passer.

Le hippie ne peut plus se passer de son pétard, et l'avantage c'est que Dieu a bien fait les choses : il nous en a fourni un intégré dans le coeur, non seulement il ne se consume jamais, mais plus tu en fais usage plus il fait d'effet.. faudrait être fou pour s'en passer une fois qu'on y a goutté !

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires