Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 18:47
hier une super journée, assez bien centré dès le matin et dès le début de l'après midi un espèce d'orgasme dans le coeur qui n'en finissait plus. Le bonheur total.

Sur ce, le soir c'est apéro au boulot pour l'anniversaire du commercial.

Bon la lumière est sympas : je suis autorisé à picoler, et la vu que c'est le commercial qui ammène le champagne il a prévu une dose raisonnable .

Donc on bois bien, on blague bien, c'est sympas.

Après l'apéro je me décide à rentrer à la maison à pied en marchand un peu de travers.
Inutile de dire que je suis pas super centré sur le chemin du retour.

Malgré diverses tentatives,  je ne parviens pas à soudoyer la lumière pour qu'elle m'autorise un kebab ou une pizza sur la route..

--------------------

Le lendemain matin je me regarde dans le mirroir : une sale tête, pas rasé, des cernes enfin bref pas terrible.

(et ben la tête que j'ai)
- "Ta tête est parfaite."

(ouaip regarde les cernes que j'ai et puis avec ma barbe on dirait un clodo, franchement moi je trouve pas sa parfait)
- "Ta tête raconte ta soirée d'hier simplement. C'est ce que fait ton corps tout le temps : il raconte ton histoire.
Ton apéro n'etait il pas bien? N'as tu pas pris plaisir à boire et à blaguer? ta tête ce matin te permet de t'en rappeler.
C'est toi qui met un jugement négatif dessus. Ton corps lui est créé parfait : ce n'est qu'un livre qui raconte une histoire."

Sur ce je sort dans la rue et je commence à regarder les gens que je croise.

(et ben y'a pas que moi qui ai fait la fête hier)
- "Ne juge pas, le corps matériel n'est que le récit d'un esprit divin. Regarde le récit des gens, lit ce qu'ils racontent.
N'essaye pas de jauger leur apparence ou leur comportement avec ton mental.
Prend plaisir à lire leur histoire telles qu'ils veulent bien te la montrer.
N'est ce pas passionnant toutes ces histoires sur ta route?
Il y en a de toute sortes : des tristes, des gaies c'est varié.. mais chacune est unique et parfaite.
Chaque corps est une histoire unique qu'il faut savourer."

(tu sait nous on nous dit simplement comment on doit s'habiller, qu'il faut pas etre trop gros, pas trop maigre, pas trop si ou ça, et puis c'est tout.)
- "Votre mental essaie de faire de vous des clones. Il essai d'uniformiser les histoires.
Mais ce qui fait leur richesse c'est qu'elles sont toutes différentes.
Que dirait tu si tout le monde avait la même histoire à raconter? le monde serait morne.
Mais le monde ne l'est pas : il est parfait et simplement en regardant le corps matériel de quelqu'un tu apprend tout ce que l'esprit divin veut raconter de son histoire."

(c'est vrai que vu comme ça la chirurgie esthétique ne sert pas à grand chose.)
- "Modifier ton corps physique reviens à essayer de modifier le livre qui recense ce que tu es.
Cela ne modifie en rien ce que tu es : c'est juste une tricherie, une rature sur un livre. C'est un mensonge que tu te fait."

(oui mais notre société nous met une telle pression qu'il est parfois difficile de résister.
Tout le monde se sent obliger de faire du régime ou des efforts pour ressemble à ce qu'on nous montre à la télé.)
- "C'est bien ça le problème du mental : l'uniformité. Peut à peu vous vous enfoncez dans le morne et la répétition.
C'est votre égo qui vous y mène, parsqu'il veut controler vos vies par peur.
Mais en faisant ça il fait de vous des robots sans ames dont la vie entière deviens un stress et donc une souffrance."

(et bien ce n'est pas aussi noir que ça, mais bon c'est pas loin)
- "Regarde ce que tu était il y a ne serais ce qu'un an.
Tu vivais dans la peur et les stress pertpétuel pour des chimères : ai je bien bossé, vais je toucher mon argent, ne vais je maquer de rien..
Et vois maintenant la jouissance dans ton corps et ton coeur quand tu es centré : a t-il besoin de quoi que ce soit? cela dépend il d'un corps physique ou d'un bien matériel?
Ne vois tu pas la différence? quel plaisir fournis par ta société t'a déja ammené un tel ressenti?"

(je reconnais que je n'ai jamais ressenti rien de mieu)
- "Et encore tu met à peine la tête hors de la poubelle : ce que tu ressent est bien loins de ce que tu es conçu pour vivre.
Tu es conçu pour jouir de la vie, pour vivre librement ta propre histoire. Le monde est parfait pour ça.
Si tu crois ton égo qui te dis que le monde est fait pour vivre uniformément la même journée morne et triste alors forcément tu risque de ne pas trouver le monde parfait. Parsqu'il n'est pas conçu pour ça et ne le sera jamais."

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

H-il 17/11/2008 15:56

Une question annexe : et que devient ton ami Pascal qui expérimente aussi de son côté, à travers d'autres voies?

christophe 17/11/2008 16:13


et bien il est à fond dans l'aikido en ce moment.

c'est un clairvoyant et clairaudiant très performant contrairement à moi et il ne s'est jamais vraiment écarté de l'esprit divin  : donc plein de truc que j'apprend maintenant il les as
acquise dès le départ.

Par contre il rencontre d'autres difficultés qui lui sont propres.
Il suit sa mission de vie, comme moi; mais il n'est pas obligé de faire le grand écart.

Mon égo à été construit à l'inverse de mon but de vie (donc but de l'esprit divin) : donc je suis obligé de passer d'un extrème à l'autre (informaticien athé et aigri, à druide  : c'est
carrément détruire mon égo.)


voyageur 17/11/2008 15:14

Bonjour vous,
Je suis allé voir une thérapeute après avoir commencé à lire ce blog,je voulais une kinésiologue et puis j'ai eu un appel d'une thérapeute travaillant sur le corps,qui me fait beaucoup de bien,j'en suis à la 4eme séance et j'ai débloqué un noeud la derniere fois,j'ai un sentiment de relaxation important,j'ai compris que l'aide apportée était d'un grand bienfait;j'ai fais une introspection seul mais il y a des choses qui,dans mon cas ne partiront pas sans une intervention extèrieure,je l'ai compris en l'experimentant durant cette derniere séance;moi aussi je suis un aigri de la vie (d'ailleurs dans certaines circonstances,j'ai un gout aigre dans la bouche qui me renvoie a mes aigreurs ou à celle d'autrui,cool)ça me renvoit aussi au chakra du coeur qui lorsqu'il commence à etre perçu peut entrer en contact avec ses émotions et celles alentours,je perçois souvent comme un filtre parasite,à nettoyer!enfin voila moi ce que j'aime vraiment sur ce blog c'est la sincérité,le fait que ce soit ecrit sans fioritures...

christophe 17/11/2008 16:08


merci:)
je suis content que tu ai trouvé une thérapeute qui te conviens : c'est le plus important.


Stephy 17/11/2008 12:46

Coucou Christophe.
Merci encore pour ton partage, pour ton experience. Une certaine innocence se degage de tes recits et c'est toujours bon de te lire(on espere juste que les articles soit plus long :p)
Voila 2 questions se posent à moi après la lecture de ce texte et des commentaires.

-Doit on obligatoirement faire une therapie pour lacher ses peurs ?
La vie ne nous presente t'elle pas des situations instant après instant qui demande de notre pars le "lacher prise". En gros ca sonnerait comme: La vie n'est elle pas la meilleure therapie.

-Je n'ai jamais reussi à joindre la magnetiseuse dont tu parles dans ce blog, penses tu qu'il y'a une raison quelconque ?

Merci pour ta patience, à bientot.

PS: Trop bon la lecture du Magicien par Chopra, ca deculpabilise sur beaucoup de chose.

christophe 17/11/2008 13:38


En fait c'est le moi supérieur qui créé les expériences de ta vie : donc il le fait pour te faire lacher tes problèmes(ton karma si tu prefere).

Donc forcément vivre sa vie serait surement une thérapie si tu génerais pas de nouveaux problèmes sans arrêt : tu résout un karma et tu en genere un autre généralement.
Donc les thérapies présentent pas mal d'intéret.

et puis les problèmes sont tellement inombrables qu'en les affrontants un par un, une vie n'y suffit pas.

Une thérapie(ou une technique) s'est aussi varié que d'aller voir un psy, ou un magnétiseur ou bien encore s'assoire sur un rocher pour méditer et consumer les vents comme font les bouddhistes:
y'en a à la pelle.

le but semble etre clairement d'ouvir le centre du coeur et de se débarasser des noeuds : donc tous les moyens sont bon pour ça.

Tu peut également ne te soucier de rien si c'est ton choix de vie : sur un temps aussi long que l'eternité tout le monde est sur d'arriver à s'élever à un moment ou un autre.

Tout dépend du but de ton esprit divin : c'est ça la question qu'il faut se poser en fait.
Dès que ta vie est en accord avec lui tout se passe bien.

pour la magnétiseuse je peut pas te dire je sais qu'elle est pas mal booké donc je suppose qu'il faut insister.

Sinon pour l'innosence c'est marrant, parsque c'est justement l'inverse de mon égo : je suis un aigri chronique de la vie au départ. Donc si tu dis que mes récits dégagent de l'innocense sa veut
dire que mon boulot sur l'enfant interieur à vraiment beaucoup progressé :)


voyageur 16/11/2008 15:12

Salut Christophe,hier j'ai laché un noeud chez ma psy qui me fait beaucoup de bien,après j'étais zen,détendu,ouf et l'effet se rescend encore,voilà bon dimanche et merci de prendre le temps de répondre.

christophe 16/11/2008 17:38


je t'en prie :)


voyageur 14/11/2008 22:06

Je me demande ceci cristophe:est ce que tu as peur,est ce que tu as été triste voire desesperé,(je demande ça parce que je suis allé pleurer mon désespoir cet aprem face à la mer),je te sens assez libre de ça,ça commence par ça ne plus avoir la tête dans la poubelle,selon moi,il est libre max,c'est une bonne chanson pour toi.je me demande aussi quel âge tu as,la trentaine?

christophe 15/11/2008 06:21


J'ai 35 ans, et ça fait 14 ans que je bosse à me débarasser de mes peurs non stop.
Donc je crois que je commence à en avoir regardé pas mal en face.

Si tu commence à pleurer c'est bon signe : tu lache la colère.
Et maintenant tu commence à regarder la peur qui l'a générée.

Quand tu pourra regarder cette peur en face, tu verra qu'elle n'a aucune existance réelle et elle pourra s'en aller.
Tout le processus de réunification passe par la.