Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 19:06
Je ne suis pas un pro de la nuit, moi mon domaine c'est le jour pour la pratique.

Pourtant la nuit il peut m'arriver différent truc, même si c'est très inégal.

Souvent je rève une ou deux fois, mais ça n'exprime que des frustrations personnelles.

Parfois je peut quand même faire jusqu'a 5 ou 6 rèves dans la même nuit.
Ces derniers temps, deux ou trois fois j'ai eu des rêves et après j'ai un débriefing avec un guide qui m'explique la leçon à en tirer : c'est marrant.

De toute façon je me lève presque toujours le matin en ayant appris quelque chose pendant la nuit même si je ne me souviens pas du rêve lui même tout le temps.

---------------

Donc il y a deux nuits je fais un rêve très étrange : en fait en ce moment j'essai de résoudre mon problème avec les institutions religieuses que je n'aime clairement pas.

Je rêve que je suis dans un temple bouddhiste, et je ne supporte pas la directrice du temple.
En fait c'est du vécu : j'ai fréquenté pendant un mois de dojo zen il y a plusieurs années et j'ai été tellement dégouté par le mental de la bonne femme qui le dirigeais que je suis pas resté.
A sa décharge je voyais que le négatif en elle à ce moment la, comme en tout le monde. Mais elle c'etait pas supportable pour moi.

Elle a rien fait contre moi, et elle m'a rien fait de particulier: juste je pouvais pas la blérrer. Un bon transfert de l'image de la mère comme celui que j'ai fait sur kadak: toujours le même profil de projection : femme et bouddhiste.
(Même si avec kadak a prioris je ne projette plus heuresement!)

Donc c'etait pas la première fois et j'ai un compte à régler c'est sur.

Donc dans ce rève j'en ai tellement ras le cul que je finis par étrangler la directrice du temple.
Sur ce je me réveille relativement satisfait mais avec un truc super étrange : une douleur pas possible au niveau de la goutte du coeur. Normalement ça ne m'arrive pas la nuit : il faut faire péter un karma pour avoir ça.

Très bizarre.
Sur le coup je suis satisfait de moi : je me dis que je me suis débarassé d'une mémoire karmique et je suis très content.

La journée se passe, ma foi plutot bien. Mais bon j'ai une colère importante contre les institutions religieuses qui essait encore de s'exprimer sans aucune raison valable.

Le soir j'écris deux textes en une demi heure. Je me dis tiens, la je suis inspiré.
Mais bon je préfere éviter de les éditer, parsque y'a un truc qui me gène dedant, mais je sais pas quoi.
Je fais lire à ma femme : et en fait après qu'elle m'ai fait un retour objectif dessus je relis : une horreur.

J'ai jamais été aussi aigri dans un texte et aussi putride de ma vie je crois (pourtant je le suis pas mal des fois) mais la y'a des insultes tous les mots. Au final j'ai finis par comprendre ce qui c'est passé.

Lorsque j'ai tué la directrice du temple, j'ai tué une image de moi même dans le rêve : une projection de mon propre égo. Ce faisant je l'ai laissé me posséder au lieu de m'en débarasser : c'est l'effet inverse qui s'est produit.

Du coup je décide de faire une méditation et je pardonne à tout le monde, moi y compris : puisque si sa se trouve cette directrice de temple aigri c'etait moi dans une autre vie ?

qui peut savoir? en tout cas je lui pardonne, je lui dis que je l'aime du fond du coeur et je comprend que aussi méchante qu'elle puisse me paraitre elle a du positif en elle:
c'est moi qui ne vois que l'aspect extérieur d'elle, car elle à forcément aideé plein de monde à évoluer.
C'est un aspect de moi même et j'accepte de le réintégrer.

Du coup ça vas beaucoup mieu aujourd'huis et ma colère contre les institutions religieuses semble moins forte.
Plus qu'a intégrer les directeurs des autres religions peut etre..

-----------------------

Nous sommes fragmentés.

A chaque fois que nous croisons quelqu'un dans notre vie, nous ne voyons pas réellement la personne, mais nous projetons une part de notre égo sur elle.
(ou disons que nous voyons la part de son égo qui fait écho à la notre ce qui reviens au même dans l'absolu ici).

En réalité nous projetons un rapport interne à l'exterieur de nous même.

Toutes les options sont possibles:
détester, aimer etc..

Quel que soit le choix il est le même qu'avec le démon:

- Si nous refoulons cette part de nous même alors nous l'emprisonons dans une part d'ombre au fond de nous. Et du coup elle nous parle dans la tête : c'est une part que nous avons divisé et elle créé un petit moi.
- Si nous affrontons cette part de nous même et la combattons ou essayons de la rejeter, alors elle nous possède et nous devenons cette part que nous voulons rejeter.
- La seule option est de l'aimer sans condition : pour ça il faut comprendre pourquoi nous en avons peur, la déteston ou ne l'aimons que de manière conditionnelle.
Ensuite il faut voir en face cette raison, et ensuite seulement cette part peut etre aimée inconditionnellement.

Si nous l'aimons de manière inconditionnelle alors nous guérissons cette part fragmentée, et nous la réintégrons :
c'est une ressource interne que nous avons nous même diabolisée et transformée.

L'amour inconditionnel des autres, guérit et unit réellement, nous même en premier lieu !

Les grands prophètes l'ont expliqué en long et en large suffisament.


Quand on s'aperçois qu'on déteste quelque chose ou qu'on a un rapport à résoudre avec quelqu'un :

1) il faut l'accepter et l'exprimer : le refouler est le pire.
Faire semblant d'aimer les autres alors qu'on ne les aime pas ne sert à rien : c'est du refoulement et ça nous fragmente.
2) Il faut trouver la raison en nous qui provoque ce conflit.
3) Une fois le conflit trouvé on peut se pardonner et résoudre le rapport conflictuel en réintégrant cette part de nous même.


Comment se créé la grenouille de bénitier aigri et putride bien connu des satyres religieuses?

Cette dame sait qu'elle n'aime pas tout le monde.
Elle rejette cette part d'elle même et la met à l'extérieur : elle refuse d'etre comme ça, elle veut etre bonne et aimante comme le dit le curé.
Du coup elle tue cette part ou la renie : et elle deviens cette part incarnée.
Elle deviens donc l'inverse de ce qu'elle voudrait, sans même en avoir conscience.

Voila mon avis sur la question.

Au fait sa ressemble beaucoup à Ho'oponopono tout sa non?

-------------------------

Il y a quelque temps on m'a envoyé des photos d'amma pour que je vois ce qu'elle m'évoquais.
Résultat : néant, rien . Je ressentais rien.

Je me suis douté que le problème était double : elle touchait à la foi ma colère contre la religion et ma colère contre les mères. Il semble que le problème soit presque résolu.

Hier j'ai pu me connecter à elle.
Son coeur brule comme un soleil et elle à un amour immense dans tout le corps : le savais pas qu'on pouvais avoir un coeur comme ça. Se relier à elle quelques instants et j'ai l'impression de faire un calin à une super maman.

En tout cas c'est sur que si avec un corps énergétique comme ça elle deviens pas au final un bouddha.. je sais pas ce qu'il faut!

http://www.amma-europe.org/french/index/sommaire.php

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

Frédéric 13/06/2009 15:21

Moi, j'ai eu l'opportunité de faire un vrai calin avec Amma, il y a 8 ans. Et même si ma sensibilité ne vaut pas la tienne, je garde un grand souvenir de ce moment. J'aimerais surtout savoir ce qu'elle m'a dit à l'oreille... ps qui n'a rien à voir : Christophe, j'ai une solution simple pour que tu ne passes pas à côté des mails que l'on t'envoie et qui sont noyés dans le spam. Je ne sais pas si tu avais bien lu le dernier que je t'ai fait parvenir? Il suffit que tu définisses un mot qui devra commencer le titre du message que l'on souhaite te faire parvenir (évidemment le même pour tout le monde ). ex : "evolution spirituelle : le titre de mon message". Tu n'aurais plus qu'un tri alphabétique à faire pour ne rien louper... Si l'idée ne t'est pas venue... sinon pardon pour mon ingérence . Bien à toi (et vous autres). Frédéric

christophe 14/06/2009 19:51


Essaye d'envoyer un message en cliquant sur 'contact' en bas peu etre.
Ceux la ne passent pas en spam.
Je sais que certains emails ne me parviennent pas, mais sa semble etre un problème lié à yahoo.


molteau 05/11/2008 14:20

Je voulais dire que je me sens moins seul ,a bientôt,je sens que je peux juste me taire pour l'instant,putain c'est dur mais vu tout ce que j'ai balancé ces derniers temps aux gens de mon entourage qui sont partis en courant,il ne me reste qu'a me retirer sur mon île comme Napoléon ,avec la main sur le coeur

molteau 05/11/2008 13:32

J'ai passé une sale nuit,mais bon je suis habitué,chaque pet de travers je deguste,et comme je suis une mûle du genre à mourrir presque pour ses idées même si elles sont très cons ben je deguste et chaque fois que j'en parle je tarte;ce yoga en fait c'est tout simplement le yoga de la vie,tout ce que tu vis tu dois le faire aller vers la lumiere,le conscientiser,maintenat je me tais pour de bon à ce sujet et je continue à lire ton blog en silence.

christophe 05/11/2008 14:13


En fait je te remercie pour plusieurs raisons:
1) si tu n'avais pas fait ce genre de demande quelqu'un d'autre l'aurais fait tout ou tard et donc cela m'a permis d'exprimer quelque chose.
2) si je n'avais pas exprimé cette chose, je n'aurais pas eu mes chakras du bas refait et je n'aurais jamais réalisé que les saints existent vraiment et peuvent venir nous mettre des pieds au
fesses : je t'avoue que je ne crois que ce que je vois.

Au final toute remarque est bonne, c'est l'égo qui la juge positivement ou négativement et tout ce qui heurte permet souvent de faire avancer.

Donc je te remercie vraiment d'avoir fait cette remarque pour toutes ces raisons et j'espère qu'elle t'a fait avancer autant que moi j'ai avancé sur cette expérience.

Donc si tu as quelque chose à dire n'hésite pas !


molteau 04/11/2008 19:57

Si tu t'es fait engueuler,moi aussi je vais degusté,on dirait un dialogue de fous(je sais que tu as peur de ça et je ris,pour pas pleurer)je suis sur le chemin du monsieur,mais loin derriere,genre le cancre qui traine la patte et arrete pas de faire le con,et chaque fois que je fais le con,je deguste,c'est genre le yoga severe,a l'ancienne avec des coup de baton,j'ai fais le con toute la journée,c'est la nuit que je prend un retour,bon je vais faire ma priere,avant de m'endormir

christophe 05/11/2008 02:35


he he c'est vrai qu'il a l'air sévere dis moi et c'est du costaud ..
Mais bon il a raison dans l'absolu de me recadrer avant que je fasse n'importe quoi :)


molteau 04/11/2008 19:52

Christophe tu viens de changer ton commentaire,dans le premier tu disais l'avoir fait et la tu changes les mots????

christophe 05/11/2008 02:36


Parsque ce cher monsieur m'a mis une bonne fessée pour m'apprendre à regarder par dessus son épaule:)
Il est resté jusqu'a ce que je vire mon commentaire et comme sa simple présence me mettait en vrac j'ai pas trainé :)