Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 06:28
Notre corps matériel gère plein de choses automatiquement.
Il fait circuler le sang, il gère les muscles, les nerfs, les organes, la digestion etc..

Imaginez un instant que vous deveniez conscient de ces choses : c'est à dire qu'au lieu de laisser votre corps gérer la circulation du sang, vous vous mettiez à décider consciemment du trajet qu'il doit prendre dans votre corps.

Imaginez qu'à la moindre pensée (vous pensez à votre pied par exemple) tout votre sang essaye d'aller se loger dans votre pied. Vous imaginez le bordel dans votre corps en quelques instants?

C'est ce qui se passe quand on devient conscient de l'énergie dans son corps. Cela nécessite une rééducation complète : on se met à sentir quelque chose de nouveau mais si on y prête la moindre attention on le met en vrac en quelques minutes. Dès qu'on n’y pense plus tout se remet en ordre.

C'est la différence entre le conscient et l'inconscient.
L'inconscient provoque la circulation énergétique constante, mais dès qu'on pense consciemment à un truc on donne un ordre explicite au corps énergétique et il l'exécute immédiatement. Dès qu'on n’y pense plus ça redevient normal.

Dès qu'on fait sauter un schéma inconscient, la circulation énergétique se modifie toute seule instantanément : des méridiens qui fonctionnaient mal se remplissent brusquement d'énergie : des parcours dans le corps se modifient instantanément et ne bronchent plus, de l'énergie qui se dispersait à droite ou à gauche se remet immédiatement dans le bon canal.

______________

Au début je me suis mis à sentir les blocages de mon corps énergétique comme si c'était mon corps physique mais en plus fort : des douleurs abominables partout. Parce que le fait de ne pas le sentir nous anesthésie : mais les problèmes sont là quand même.

Me faire sentir les blocages, c’était un moyen de m'obliger à corriger les problèmes je dirais aujourd'hui : c'est comme si l'esprit disait : allez hop tant que t'as mal quelque part, c'est qu'il faut corriger.

Je signale au passage un commentaire sur la description d'un blocage de la tête que je fais :
"c'est comme si ma tête se déformait dans tous les sens ou que mes dents poussaient dans ma bouche".
C'est typiquement une douleur énergétique : ce n'est pas la tête physique le problème.
En fait plus l'énergie affluait dans la tête : plus ça coinçait et plus la sensation augmentait. Après un rééquilibrage de l' énergie dans la nature ou suite à un cours de yoga, la sensation disparaissait immédiatement.

Certains schizophrènes décrivent ce genre de choses : ça veut simplement dire qu'ils sentent une partie de leur corps énergétique. Ces expériences se passent mal généralement et beaucoup de gens sont incapables de les gérer : surement parce que l'ouverture est accidentelle et que les centres du haut sont trop déséquilibrés : ce qui doit conduire à des cas de folie en tous genres.

La chance que j'ai eu est que l'ouverture des centres à été forcée par la lumière (donc l'esprit pour moi), c'est donc resté sous contrôle et mes centres du haut ont été bien ouverts dès le début  : ce qui a du réguler les choses. (en fait toutes mes thérapies ont consisté à rééquilibrer les trois centres du bas qui, eux, étaient catastrophiques.)

Mais à l'époque où j'ai travaillé sur moi : c'était impossible de faire autrement, je ne pouvais simplement pas rester avec des sensations pareilles sans les résoudre: je serais probablement devenu fou réellement.

J'ai eu également le passage où j'ai revécu les mémoires de mort qui a été difficile. En fait si j'étais mort avec un javelot planté dans le dos : je me trimballais pour la journée la blessure mortelle dans le corps énergétique.
Comme si t'avais un javelot planté dans le dos : abominable, la même souffrance avec une distance quand même, comme si tu allais mourir, mais bon tu ne meurs pas. Si c'est ça que se trimballent les fantômes , ils doivent pas s'amuser.

Le seul moyen que ça s'en aille était de pardonner à mon meurtrier et de me pardonner (on n’est pas content de s'être fait planté dans le dos donc on veut sa revanche c'est pour ça qu'on l'emmène !).
Tant que je n'avais pas réussi à lui donner tout mon amour et à lui souhaiter le meilleur dans sa vie actuelle la blessure mortelle restait.  Mais bon ça prenait bien la journée.

J'en ai eu une vingtaine: ce sont les morts violentes que je n'ai pas pardonné en fait , donc je les ai emmenées avec moi en mourant : normal quoi.

Je ne compte plus les fractures du crâne, et les pires de toutes sont les morts par noyade.
Tu ne peux pas imaginer ce que ça veut dire de devoir se concentrer pour respirer : si tu ne respires pas consciemment la respiration d'après ne vient pas et tu étouffes : abominable.

L'enterrement vivant reste mon best of, et j'ai même eu droit à une reconstitution grandeur nature avec vision, ben c'était quand même pas un grand moment de joie.

Mais bon après ça la peur de la mort en prend un coup : tu espères juste mourir un peu plus proprement la prochaine fois.. et surtout tu te jures de ne pas l'emmener celle là.

Aujourd'hui je reconnais que c'est loin derrière moi : mon énergie circule bien et comme je travaille à me libérer de mes peurs constamment, ça s'améliore sans cesse et si les souffrances du corps énergétique dépassent de loin celles qu'on peut ressentir dans le corps matériel le plaisir qu'on ressent à sentir l'énergie circuler librement dans son corps dépasse tous les plaisirs possibles.

Et que dire quand la lumière entre en emmenant l'amour inconditionnel de l'esprit ou quand l'énergie de Gaïa remonte par les racines pour nous transpercer le coeur de son amour..  c'est un bonheur, ça valait bien toutes les douleurs à résoudre du départ.

Dans les rares moments où les deux s'équilibrent dans mon corps j'ai l'impression d'être comme ces arbres qui sont reliés à la terre par leurs racines et qui reflètent la lumière divine.

Je comprends ce que veut dire "Etre un pont entre la terre et le ciel".
Et c'est bien notre fonction première à nous les hommes.

PS: je pensais pas le dire un jour mais au final mon expérience directe avec les mémoires de morts semble prouver que Jésus a totalement raison.

Il faut pardonner immédiatement et tendre l'autre joue éventuellement .. sinon c'est tout pareil sauf qu'on se trimballe une malédiction qu'on s'est mise tout seul sur une autre vie.
Et en plus si une mémoire de mort ne sort pas comme ici, elle va recréer la même situation dans cette vie pour nous permettre d'y faire face à nouveau.

Tout pardonner direct c'est pas seulement de l'amour inconditionnel : c'est la seule solution raisonnable !

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

Ben 02/01/2009 09:55

Merci Christophe (et bonjour).

Enfaite, je pense que les esprits de la nature, lorsqu'ils bossent sur les chakras, les dénoues durant un moment.

Je dis ça, car je pense, qu'une fois une fée à du "skoiter" mon chakra de la gorge et la activé (dénoué).

Vais peut être aller poser la question à kadak. *-*

christophe 02/01/2009 12:15


aucune idée mais les esprits de la nature peuvent faire des opérations très subtiles sur le corps énegétique, y compris des réparations et des modifications.
(les anges et archanges également : ceux ci peuvent meme entièrement recréer une partie de ton corps énergétique si tu lache un gros karma.)


Ben 01/01/2009 19:37

Bonjour Christophe , j'ai une question qui me trotte dans la tété sur les chakra..

Je me suis mis, a stimuler fortement mon chakra du 3 éme œil et la je vois bien après quelque jours, que celui (pour utiliser les termes de kadak)c'est bien déserrer (je le ressens fortement).

Mais, si je reviens en arrière et que je regarde d'autre que j'avais stimuler auparavant, ceux ci se sont resserrent (je les ressens moins).

Question : Pourquoi, ils se resserrent ? Quel est l'intérêt de les déserrer, si aprés quelque temps, ils se resserrent ?

Merci d'avance. Bonne année.

christophe 02/01/2009 09:33


Aucune idée je bosse pas directement sur mes chakras je laisse faire la lumière ou les esprits.


Sév 30/10/2008 17:42

Salut,

Je t'invite à découvrir un nouveau blog http://psycho-reiki.over-blog.com/
et pourquoi pas rejoindre la communauté Energie Reiki http://www.over-blog.com/com-1067007586/Energie_Reiki.html

Soirée bonne.

christophe 31/10/2008 06:59


Merci pour le lien.