Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Evolution spirituelle.
  • Evolution spirituelle.
  • : Un blog pour noter toutes les expériences spirituelles que nous avons fait ou faisons avec pascal. Un moyen de s'y retrouver et de progresser.
  • Contact

Thérapies

21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 19:16

Quand on médite on laisse passer les pensées.

D'abord on obtient un grand bien être venant  du calme intérieur : on ne cogite plus.
Ensuite entre ces pensées si on observe sans rien faire, on finit par trouver un silence.

Ce silence semble n'avoir aucun sens : c'est simplement l'absence de pensée entre chaque pensée.
Il semble donc bien qu'il n'y ait rien à part les pensées.

Mais ce silence a réellement un sens en fait : il s'agit, ni plus ni moins que l'esprit.
Et l'esprit s’il se présente dans un premier temps sous forme de silence est bien plus que cela.

Mais qu'est ce exactement ? La connaissance totale? ou bien un océan de potentialités qui sont créées à notre demande? une connexion vers la part la plus haute de nous même?

Difficile à dire.
Pourtant ce silence est très bavard. Au début on n’est pas habitué alors ça semble juste être du silence. Mais si on écoute ce silence alors on s'aperçoit que des choses arrivent à nous.

Au début c'est très léger : c'est comme si brusquement une idée surgissait de la méditation.
On se dit que la méditation nous a fait tellement de bien qu'on a pu cogiter sur quelque chose inconsciemment.

Puis avec le temps on s'aperçoit que l'idée est venue du silence lui même.

Cela n'est pas instantané et prend déjà beaucoup de temps de méditation.

Mais c'est comme ça que fonctionnait la méditation jusqu'a l'éveil de kundalini pour moi.

_________________________________________________

A partir de ce moment le monde étant perçu comme de l'énergie, je me suis mis à voir une lumière apparaitre dans ma tête dès que le calme s'installait.

Au début c'était énorme : en fait je pouvais me réveiller en pleine nuit avec l'équivalent d'un lampadaire allumé dans la tête. C'est comme si le soleil s’était invité dans mon crâne.

Lorsque j'ouvrais les yeux il faisait nuit.
Quand je les fermais c'était illuminé et chaud comme un soleil : et si je regardais vers le haut les yeux fermés, je voyais des volutes d'énergie monter en tourbillonnant vers un immense entonnoir qui s'ouvrait sur l'infini : et l'énergie montait autour de lui en grésillant. C'est comme si ma tête donnait sur un autre monde fait de lumière, dont je percevais le bout. Très étonnant.

Comme j'ai cessé de méditer à cette époque , d'abord parce que ces expériences étaient trop pour moi et intensifiaient mes blocages énergétiques,  et ensuite pour m'attaquer à la présence, je n'ai plus eu de lumière aussi radicale. Mais  avec le temps je me suis aperçu qu'à chaque fois que je laissais passer les pensées la lumière s'invitait dans ma tête : sous forme de chaleur puis de luminosité qui éclaire tout légèrement. Mais tout le temps et à tout moment.

D'abord discrètement : comme un lever de soleil, et puis de plus en plus fort jusqu'à être présent.

Le silence est lié à cette lumière.
Au début je ne pouvait pas communiquer avec.
Je savais que la lumière venait : et puis brusquement quelques heures ou minutes après il me venait des idées que je n'avais pas avant.

Genre tiens aujourd'hui je vais travailler tel truc ou je vais faire telle chose.

Mais je ne me posais pas de question : c'est comme si mon cerveau fonctionnais mieux. Mais bon je voyais bien que la lumière précédait toujours une suite d'idées plus ou moins inspirées.

Puis au fur et à mesure que je me suis mis à travailler la clairaudiance : je me suis aperçu qu'il est possible de communiquer avec les énergies en projetant son imagination dedans.

C'est comme si on imaginait, mais on laisse venir les images, et les voix.
ça fonctionne très bien , et à partir de là il devient possible de communiquer plus ou moins facilement avec n'importe quelle énergie : la limite étant liée à l'Ego et à ce qu'il nous autorise.

Je me suis aperçu également que la lumière peut descendre à l'intérieur de mon corps et affecter directement mon corps énergétique en faisant des modifications. Elle peut également dissoudre mes tensions et me débarrasser de ce qui me gène d'une manière ou d'une autre. Vraiment efficace.

La lumière est l'énergie de plus haute fréquence à laquelle j'ai été confronté : jusqu'à ce que je voie l'archange en géobiologie : mais il se tenait sur un lieu sacré et je pense qu'un tel niveau de fréquence aurait cramé mon corps énergétique.

Donc en fait la lumière semble s'adapter à ce que nous pouvons encaisser.

Maintenant je m'aperçois que je peux comprendre le silence en partie : en fait lorsqu'on y accède on n’obtient pas des connaissances, on devient la connaissance d'une certaine manière, c'est ce qui fait qu'on ne s'aperçoit pas de suite qu'on sait. Mais il suffit ensuite de se poser une question ou d'écrire pour s'apercevoir que les choses nous viennent.

Malheureusement c'est là que le bât blesse : parce que pour traduire la connaissance pure en choses compréhensibles il faut utiliser le mental et les limites viennent à ce moment là.

Nous obtenons donc des choses qui correspondent à ce que notre Ego veut bien laisser passer.

C'est pour ça à mon avis que lors d'expériences mystiques radicales : certaines personnes qui disjonctent se mettent à parler dans des langues étrangères ou ont accès à des connaissances brusquement.

Mais bon le but est de le faire en conscience et sans disjoncter : donc le résultat ne peut être qu'en accord avec notre Ego.

Parler en l'atlante ou connaitre la recette de la soupe au mizouf de la planète zorg je m'en tape un peu : je préfère ramener des trucs utiles à mon niveau : des informations pour évoluer principalement.

Plus l'Ego s'en va plus l'accès doit être grand je pense.
__________________

Si on laisse la lumière agir on peut également la laisser nous guider dans les décisions directement dans l'action.
Cela nécessite un certain lâcher prise mais les résultats obtenus semblent vraiment en accord avec l'univers : c'est comme si nos actions devenaient une collaboration avec lui (je ne peux pas décrire mieux pour l'instant.).

Mais l'Ego se met au milieu là aussi, donc pour parvenir à un vrai résultat il faut vraiment lâcher prise constamment: et ça c'est du boulot.

Pour l'instant je ne dépasse pas cette étape : mais avec suffisamment d'entrainement il doit être possible de laisser nos actes être directement dirigés ainsi.

Cela ressemble beaucoup à la voie du samouraï telle qu'elle est décrite mais pour l'instant je n'en sais pas beaucoup plus.

_____________________________________________________________________

Mourir à soi même :
Quand j'écris dans ce blog j'oublie mes expériences de la journée.
En fait je me vide de tout ce que j'ai appris et qu'on m'a enseigné : et je le mets à disposition à qui veut.

Le lendemain, je repars à zéro : je ne sais rien et je me soucie de rien.
immanquablement, je vais me faire remplir à nouveau : et une nouvelle expérience me sera présentée : elle conduira à lâcher une peur de plus et ainsi de suite.

Il faudrait se vider à chaque instant : ne plus avoir ni passé ni futur à chaque moment. Et laisser l'esprit nous guider sans nous poser de question.

Cela n'est possible que lorsque l'Ego a suffisamment lâché (donc impossible pour moi pour l'instant) mais permettrait de n'être que dans le présent et uniquement à l'écoute de l'univers et plus du mental.

C'est donc bien ça : il faut danser avec l'univers à chaque seconde : c'est le but; et quand c'est fait l'esprit doit vraiment être proche de la matière.

______________________________________________________________________

Une question que j'avais posée au lutin :

- "s’il est si facile de fonctionner dans l'astral, pourquoi on n'évolue pas spirituellement à partir d'un niveau plus élevé où tout est plus simple, et pourquoi est-ce que les morts sont si pressés de venir s'incarner à nouveau?"

- "Parce que tu ne peux t'élever qu'en unissant chaque partie de toi même : et tu ne peux le faire qu'à partir de l'endroit le plus bas , c'est à dire la matière.
Le but n'est pas de monter à l'esprit : mais bien de faire descendre l'esprit dans la matière.
Donc quand tu meurs et que tu reprends conscience de ce fait, que tu as oublié en t'incarnant,  tu sais que tu dois revenir pour évoluer, alors tu reviens."

Ma foi, va savoir.
______________________________________________________________________

Eveil, illumination.

J'ignore quelle est la différence entre les deux : mais suivant les témoignages que j'ai eus sur la question : apparemment ces expériences sont des expériences temporaires.

On peut atteindre un état d'éveil ou l'illumination mais on revient d'une manière ou d'une autre.

Pour que ces expériences soient définitives il faut forger le corps de gloire de toute façon.
Et cela passe par un travail en profondeur.

On peut ne faire que de la présence sans se soucier d'autre chose, juste pour atteindre un état d'éveil sans se soucier des autres.

Mais quel intérêt si on est quand même obligé de se réincarner?

Si on veut vraiment élever sa conscience de manière importante il faut faire un travail radical et il passe par l'élimination de l'Ego, et l'amour inconditionnel : il n'y a pas d'autre issue de ce que j'en sais.

Le reste est temporaire apparemment.

__________________________

Voilà quelques pistes sur ces différentes questions..

bon, lundi matin

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe - dans Expériences
commenter cet article

commentaires

Mag 30/11/2009 11:37


Bonjour Cristophe je cite : "Et bien laisse passer tout ce que tu peut simplement. Et ne mentalise pas ce que tu vas faire : sinon tu peut etre sur que rien ne se passe." et moi je te remercie pour
avoir écrit ce texte issu de ton expérience car je lis les mots qui parlent de la mienne que je n'ai pas écrite ! Alors je vais lire ton blog maintenant ! Car j'ai déboulé ici à toute vitesse en
surfant sur ma question du matin à la Présence ... :)) Belle journée à tout et à tous Marie-Anne


Ben 23/10/2008 19:13

Rebonjour Christophe.

Après quelque temps de pratique de méditation, j’aurai une question.

Donc, je m’assié, je laisse passé les pensées mental.
Mais les pensées des 6 sens, je dois les laissées passé aussi non ?
Car, elles ont, une consistance beaucoup plus importante, que les simples pensées mental.
Une pensée mental, on la laisse passé et elle disparaît facilement, les pensées des 6 sens, comme les sons par exemple, si on les laisses passé, ca revient très vite.

Comme, je dois faire, alors ?

Merci, d’avance. Ben

christophe 24/10/2008 06:28


Et bien laisse passer tout ce que tu peut simplement.
Et ne mentalise pas ce que tu vas faire : sinon tu peut etre sur que rien ne se passe.


Ben 21/10/2008 20:17

Merci beaucoup Christophe pour cette article.

Je cherche justement des réponses sur le début de votre article.
Je vais donc mis remettre.

Très bonne soirée à vous. Ben

christophe 22/10/2008 06:32


"la théorie n'est qu'une illusion : dans le monde réel il n'existe que l'action !"
Et oui il faut pratiquer :)